AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -46%
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
Voir le deal
14.44 €

Partagez
 

 Un guerrier pour Ansemer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Un guerrier pour Ansemer   Un guerrier pour Ansemer EmptyJeu 13 Juil - 16:55


Livre II, Chapitre 4 • De Glace et de Sang
Bartholomé d'Ansemer et Serenus Dardalion

Un guerrier pour Ansemer

Rencontre entre un guerrier et un duc



• Date : 01 juin 1001
• Météo (optionnel) : Temps clair
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Désirant améliorer la formation d'une de ses nouvelles unités d'élite (la Garde Ducale), Bartholomé décide de requérir à la guilde des guerrier.
• Recensement :
Code:
• [b]01 juin 1001 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2423-un-guerrier-pour-ansemer#73604]Un guerrier pour Ansemer[/url] - [i]Bartholomé d'Ansemer et Serenus Dardalion[/i]
Désirant améliorer la formation d'une de ses nouvelles unités d'élite (la Garde Ducale), Bartholomé décide de requérir à la guilde des guerrier.



Dernière édition par Bartholomé d'Ansemer le Dim 16 Juil - 23:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Un guerrier pour Ansemer   Un guerrier pour Ansemer EmptyJeu 13 Juil - 16:57


Bartholomé d'Ansemer et Serenus Dardalion

Un guerrier pour Ansemer

01 juin 1001




Adossé à une colonne du palais ducal, Bartholomé d’Ansemer observait l’imposant jardin intérieur les yeux dans le vague. Une fois de plus, il avait passé la matinée entière enfermé dans son bureau à analyser et annoter tous les documents qu’on lui apportait. Sa décision de reprendre en main le duché n’était pas une mince affaire et la majeure partie du temps du duc était tout entière consacrée à cette tâche. Pas un document ne passait sans qu’il en ait pris connaissance et plus une décision ne se prenait sans qu’il l’ait tout d’abord approuvée. Le tout prenant bien évidemment un temps colossal. Les changements que le duc apportait faisaient d’ailleurs plus bouger Port-Liberté depuis quelques mois que la ville ne l’avait fait depuis plusieurs générations de ducs.

Quelques semaines plus tôt, par exemple, Bartholomé avait inauguré la création d’une nouvelle unité ansemarienne crée entièrement par ses soins. La « Garde Ducale » — tel était le nom qu’il lui avait donné — serait composée des meilleurs soldats du duché et leur unique objectif serait d’assurer la sécurité du duc lui-même. À terme, désirait le duc, seule la Garde serait habilitée à l’accompagner dans ses voyages, ses rencontres politiques et sur le champ de bataille. Il avait aussi prévu qu’elle soit l’unique corps d’armée présente dans le palais ducal et qu’elle serait tout entière placée sous ses ordres uniquement. Un grade d’élite accompagné comme il se doit du prestige et de la richesse nécessaire pour en faire le rêve d’aboutissement de tout soldat ansemarien. Un grade d’élite que Bartholomé entendait bien voir devenir le symbole militaire de l’armée de terre du duché.

Constatant que le soleil était à son zénith et gratifiait Port-Liberté de ses largesses en ce début d’après-midi, Bartholomé décida d’aller faire un tour d’inspection du camp d’entrainement de sa toute nouvelle unité d’élite. Renforcer très tôt les liens entre les nouveaux soldats et sa personne serait des plus bénéfique pour leur future mission et le duc comptait de plus superviser en personne l’évolution du projet. Un pas sûr, il se dirigea donc vers le nouveau camp d’entrainement placé à quelques centaines de mètres du palais du duc.

L’inspection fut des plus décevante pour Bartholomé. Bien que les ressources qu’il avait investi dans le projet avaient été utilisées comme il l’avait exigé — à savoir bâtiments, armes et stocks de qualités — la piètre qualité des entrainements et le peu de rigueur de la part des maitres d’armes rendaient la formation des futurs soldats d’élites pratiquement obsolète. Bref, les idées de grandeur du duc pour sa Garde Ducale étaient encore loin de se concrétiser.

Se rendant compte que peu d’ansemariens étaient capable d’exceller dans la formation de soldats de terre — après tout, ils étaient avant tous des marins — Bartholomé réfléchit à une solution alternative. Une idée germa peu à peu dans son esprit et un plan se concrétisa. S’il ne pouvait pas compter sur ses officiers actuels, l’unique chose qu’il lui fallait était un soldat d’expérience et à la réputation solide, quitte à ce qu’il vienne d’un autre duché. Une fois ses hommes formés, ils seraient alors eux-mêmes capables de reprendre en main l’entrainement des suivants. Et pour cela, quoi de mieux que la guilde des guerriers, songea le duc.

Rédigeant une demande écrite à la guilde dès sa rentrée au palais sous le prétexte d’un entrainement personnel afin de juger les compétences de l’envoyé, Bartholomé envoya aussitôt la missive à l’antenne de la guilde à Port-Liberté — assorti évidemment d’une somme rondelette. Il demanda de plus que sa requête soit étendue à l’ensemble des antennes de Faërie, histoire de brasser large.




Quelques jours à peine après la demande à la guilde, l’un des domestiques du palais s’approcha de Bartholomé en s’inclinant.

— Un guerrier du nom de Serenus Dardalion demande à vous rencontrer mon seigneur, annonça-t-il. Il est en possession de l’annonce que Votre Grâce a transmise à la guilde des guerriers.

Bartholomé hocha la tête, satisfait. La guilde étant fidèle à sa réputation de rapidité, il ne lui restait plus qu’à espérer que la qualité de ses membres se montrerait également à la hauteur de sa réputation.

Faite le venir dans la salle d’arme du palais, dit le duc. Voyons donc qui est ce Serenus.
Revenir en haut Aller en bas
Absence
Absence
Serenus Dardalion
Serenus Dardalion

Messages : 1253
J'ai : 36 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Un guerrier pour Ansemer   Un guerrier pour Ansemer EmptyDim 16 Juil - 19:58

La Guilde avait reçu un message du Duc d'Ansemer, et c'était lui qu'on envoyait à sa rencontre ! Serenus ne pouvait imaginer un honneur plus grand. Cela prouvait que la Guilde avait confiance en lui, en ses capacités de combattant expérimenté. Serenus était fier, fier de faire partie de la Guilde des Guerriers et d'avoir été choisi en tant que formateur. Il avait hâte de commencer et de rencontrer sa nouvelle recrue, le Duc lui même. Serenus, après avoir appris la nouvelle, était aussitôt partit. Il avait lancé sa jument au grand galop et avait maintenu cette allure aussi longtemps que possible. L'animal avait fait preuve d'une endurance et d'un courage à toute épreuve, et il était arrivé bien plus tôt qu'il ne l'avait prévu.

Une fois arrivé au palais, il se présenta et montra le message du Duc pour prouver la raison de sa présence ici. Le garde le fit patienter et, une fois que le Duc accepta de le recevoir, il confia sa monture au maître d'écurie, arrangea sa tenue, et entra. Il avait pris un bain la veille, dans une auberge, et s'était rasé, histoire de se montrer sous son meilleur jour. Il portait encore les traces d'épuisement dues à l'aventure sur l'Ile des Amoureux du Vent et au départ de son épouse, mais l'excitation l'emportait sur le reste. Le Guerrier entra dans le hall et fut frappé par la beauté des lieux. La décoration était tout simplement magnifique. Mais il ne s'y intéressa pas plus longtemps. Les statues et autres peintures n'étaient pas sa tasse de thé. Ce qu'il voulait, lui, c'était commencer, et montrer au Duc de quoi il était capable. On l'emmena ensuite dans la salle d'arme du palais, tout aussi majestueuse et bien garnie. Quand il arriva devant le Duc, il s'inclina respectueusement et dit :

"- Votre Grâce, je suis le Guerrier Serenus Dardalion, de la Volte. Je me présente à vous suite à votre message, vous avez demandé un combattant pour un entrainement personnel si j'ai bien compris."



Un guerrier pour Ansemer IO7uWYOn_o







Hey:
 

parle en 0000cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Un guerrier pour Ansemer   Un guerrier pour Ansemer EmptyVen 11 Aoû - 19:45


Bartholomé d'Ansemer et Serenus Dardalion

Un guerrier pour Ansemer

01 juin 1001



Les domestiques amenèrent le guerrier de la guilde dans la salle d’arme du palais ducal conformément aux instructions du duc. Une fois arrivé, ils annoncèrent le nouveau venu qui entra aussitôt.

Votre Grâce, je suis le Guerrier Serenus Dardalion, de la Volte. Je me présente à vous suite à votre message, vous avez demandé un combattant pour un entrainement personnel si j'ai bien compris.

Rapide, simple, précis. L’homme n’était de toute évidence absolument pas un courtisant et ses manières faisaient froncer les sourcils de quelques serviteurs du duc dans la salle. C’était parfait.

Maître Dardalion, bienvenue, l’accueilli Bartholomé. Vous semblez avoir parfaitement compris ma demande. Je propose donc que nous nous y mettions de ce pas.

Durant trois heures entrecoupées de brèves pauses, Bartholomé testa le guerrier. Épées, hache, hallebarde, dague, la plupart des armes utilisées par un garde dans l’exercice de ses fonctions fut utilisée par le duc qui demanda à son « entraineur » d’utiliser les mêmes armes que lui. Le duc mit dans l’affrontement la totalité de sa science guerrière, de ses entrainements précédents et de sa force naturelle. Et il finit invariablement par mordre la poussière face à Serenus Dardalion. À la fin, le seigneur d’Ansemer était en sueur, mais il rayonnait.

Bartholomé leva une main et des serviteurs vinrent aussitôt lui proposer de quoi s’éponger le front et se désaltérer, gratifiant le guerrier de la guilde des mêmes attentions.

Je crois que nous avons fait le tour pour aujourd’hui, lâcha le duc la respiration haletante.

Les serviteurs apportant deux sièges confortables, le seigneur d’Ansemer y prit place et invita son « entraineur » à s’asseoir.

Cela me semble parfait, maître Dardalion, je comprends à présent pourquoi Cibella vous a choisi comme Champion.

Le nom du guerrier n’avait pas cessé de frapper aux frontières de la mémoire du duc durant tout l’entrainement et il avait finalement réussi à ressurgir pleinement dans sa conscience. L’homme était des plus compétents et correspondait parfaitement à ce que le duc recherchait. Il allait à présent devoir l’informer de la véritable raison de sa venue.

Bartholomé ordonna à l’ensemble des serviteurs de sortir de la salle d’arme et ne repris la parole qu’une fois la lourde porte refermée sur le dernier d’entres eux.

Je crains ne pas avoir été parfaitement honnête avec vous. N’y voyez là aucune offense personnelle, mais une nécessité politique imposée à un duc pour le bien de son duché. Vous n’êtes pas ici pour m’entrainer.

Bartholomé expliqua son projet de Garde d’élite à Serenus Dardalion et les problèmes qu’il rencontrait à trouver un instructeur suffisamment compétent.

Voyez-vous, je veux créer un corps d’élite qui aura entre autre la responsabilité de ma sécurité personnelle et de celle de mes proches, je désire donc le meilleur pour la formation de ces futurs soldats.

Le duc d’Ansemer se leva de son siège et plongea son regard sévère sur le guerrier.

Puis-je compter sur vous ? Votre prix sera le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Absence
Absence
Serenus Dardalion
Serenus Dardalion

Messages : 1253
J'ai : 36 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Un guerrier pour Ansemer   Un guerrier pour Ansemer EmptyJeu 24 Aoû - 21:37

Le Duc semblait ravi de sa présence, et Serenus se demanda bien pourquoi. Il n'avait pourtant rien d'exceptionnel. Il était un guerrier, et il faisait son travail sans poser de questions, point final. Serenus garda un air impassible, et attendit de voir la suite. Il ne fut pas déçu, car le duc n’était pas du genre à s’embarrasser par des paroles inutiles. Il proposa de s’y mettre tout de suite. Serenus fit un petit sourire, s’inclina, et suivit le duc jusqu’à une aire d’entrainement. Pendant près de trois longues heures, Serenus lui montra de quoi il était capable. Et le pauvre noble mordit la poussière un bon nombre de fois. Il utilisa les mêmes armes que lui, et joua sur les connaissances que l’homme avait pour le vaincre. Cela ne fut pas bien difficile. La formation qu’il avait lui-même suivi, au sein de la Guilde, lui avait appris à évaluer le potentiel de ses adversaires et de ne jamais le sous-estimer. Le duc était bon, mais il avait encore beaucoup à apprendre. Tant mieux, Serenus était là pour combler ses lacunes.

Le guerrier, lui aussi en sueur, sourit devant la satisfaction du duc. Il n’avait pas fait d’erreur cette fois. Enfin un duc qu’il pourrait se mettre dans la poche. Pas comme celui de Sombreciel. Il regarda les serviteurs apporter les boissons et de quoi s’éponger le front et il accepta volontiers, mais avec une certaine réserve. Il n’allait quand même pas agir comme s’il était un ami du duc, le moindre faux pas pourrait le faire mettre à la porte. Il attendit que le duc ait bu une gorgée de sa boisson avant de faire de même. Le duc, haletant, lui dit qu’ils avaient fait le tour. Rien d’étonnant, ils s’étaient battus avec des épées, des haches, des dagues, ainsi que d’autres dagues. Serenus avait même utilisé les éléments de son armure pour se battre. Il resta silencieux et regarda du coin de l’œil les serviteurs apporter ses sièges. Serenus s’y assit quand il en reçut l’autorisation, et écouta ce que le duc avait à lui dire.

Celui-ci était content de la prestation du guerrier. Et il lui dit qu’il comprenait pourquoi Cibella avait choisi d’en faire son Champion. Serenus leva les yeux vers le duc, tentant de rester impassible. Le Tournoi ne lui avait pas laissé un très bon souvenir, et il espérait que le duc ne soit pas au courant que le Champion de Cibella s’était fait ridiculiser pendant la deuxième épreuve, et qu’il était suspecté d’avoir tué celle qui venait le rejoindre dans son lit. Il garda le silence, et se redressa quand les serviteurs quittèrent la salle. Ce n’était pas bon, pas bon du tout. Serenus n’aimait pas ça. Le duc reprit la parole, et Serenus put se détendre quand il entendit la véritable raison de sa présence ici. Il écouta le projet de garde d’élite du duc et ses problèmes pour trouver quelqu’un pour entrainer ses membres. Le duc voulait le meilleur pour la sécurité des siens. Et il semblait penser que Serenus était le plus à même d’être cet instructeur. Le guerrier rougit et, lorsque le duc plongea son regard sévère dans le sien, il y lut l’espoir d’une gloire nouvelle. Serenus entendit sa proposition par rapport au prix et s’empressa de répondre :

« - - C’est un très grand honneur Votre Grâce. J’exécuterais cette mission avec grand plaisir. Concernant le prix, si vous le voulez bien, vous pourrez en discuter avec la Guilde, ce n’est pas à moi d’en décider…





Un guerrier pour Ansemer IO7uWYOn_o







Hey:
 

parle en 0000cc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Un guerrier pour Ansemer   Un guerrier pour Ansemer Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un guerrier pour Ansemer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: