AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-67%
Le deal à ne pas rater :
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
16 € 49 €
Voir le deal

Partagez
 

 Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Les Savants
Les Savants
Matvei de Hvergelmir
Matvei de Hvergelmir

Messages : 350
J'ai : 39 ans
Je suis : professeur d'architecture, sénéchal de la couronne kyréenne

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Hjalden d'Evalkyr, à l'empire d'Ibélène et aux Épines de la Rose Écarlate
Mes autres visages: Castiel • Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Hermine
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyJeu 31 Aoû - 23:47

Le 8 septembre 1002

Ils sont repartis, les caravanes aussi pleines que possible de vivres et d’eau, afin d’affronter le désert erebien vers, ce qu’ils espèrent tous, un remède.
Tu sais bien que c’est vain, susurre une voix malveillante dans l’esprit du Kyréen, soutenant que leurs attentions ne sont qu’inutiles. Qu’une façon d’occuper le temps, en attendant l’inévitable.
Tu sais bien que c’est vain.

Ce n’est pas lui qui a repéré le premier les taches sombres dans le ciel, mais il a été dans les premiers à réagir lorsqu’ils ont logiquement déduit que c’étaient des Voltigeurs. Ceux qui se font habituellement leurs amis, leurs alliés, leurs protecteurs, sont ici leurs ennemis. Peut-être Hjalmar, un de ses propres presque frères, y est-il ? Il ne sait pas ce que Hjalden a autorisé comme nouvelles mesures d’intervention, en ces temps troubles.
Il n’est pas à ses côtés.
Tu sais bien que c’est vain.

Le convoi se dirige vers ce qui lui a semblé être une caverne, lui qui est en tête de marche. Il prie quelques instants que ce soit bien cela, et pas un simple renforcement rocheux qui ne leur apportera rien de bon, et ses prières sont exaucées. Louée soit Volga, protectrice des voyageurs – et loué soit Joseï, de leur permettre de trouver abri sur les terres de son duché.
Les voyageurs sains organisent le campement de fortune et vérifient que les malades sont encore tous de ce monde, y compris la pauvre Compagne dans le coma. Au moins, la fraîcheur de la grotte est un baume sur la chaleur terrible qui les accable depuis qu’ils ont mis les pieds en Erebor. Les malades se déshydrateront moins rapidement, malgré leurs vomissements, serait-ce que pour quelques heures. C’est toujours ça de gagné, tente de se rassurer un Matvei pessimiste, qui fait tout pour taire ses appréhensions et ne pas les faire rejaillir sur ses camarades. Ceux qui sont au plus mal n’ont pas besoin de ses doutes, et ses collègues non-mages non plus.
Il pense à Pénélope. Il pense à Elsir, et à la resplendissante plume d’ara qui sera expédiée à Lorgol, à l’Académie, dans ses affaires.
Il ne sait pas s’il y reviendra.

Les récriminations de la Madame de Bellifère ne sont pas pour l’aider, dans ses pensées sombres, mais elles sont tout de même sa seule distraction, et il doit avouer qu’il les trouve… plutôt amusantes. Il pense aux Cielsombrois, éternellement fâchés contre le sable. « Comment êtes-vous devenue Compagne, Madame Chasteté ? », lui demande-t-il soudainement, curieux de savoir ce qui l’a mené à ce métier aussi respecté que controversé, à travers le continent.

Spoiler:
 


Dialogues en seagreen

Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 794932WikiFredia


Dernière édition par Matvei de Hvergelmir le Sam 2 Sep - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Lancelot l'Adroit
Lancelot l'Adroit

Messages : 979
J'ai : 29 ans
Je suis : fabricant d'automate et mage de l'invocation au service de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Liry Mac Lir, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyVen 1 Sep - 11:42

8 septembre

Malade.  J'étais terriblement malade.  Mes vêtements étaient souillés.  Je n'arrivais pas à tenir quoi que ce fut que je mangeais.  Et j'avais peur.  Tellement peur.  Je voyais cette pauvre Compagne, plongée dans un sommeil.  Je me réjouis de ne pas être à sa place.  Mais peut-être ne serais-je pas triste d'arrêter de me vider de mes entrailles à toute heure du jour.

Je venais de m'écrasai à nouveau dans la charrette en m'essuyant du revers de ma manche après avoir régurgité de nouveau quand une ombre passa au-dessus de ma tête.  Nous avions quitté Valkyrion pour nous enfoncer en Erebor.  Il y avait du sable partout.  Pas d'ombre à l'horizon.  L'idée que des nuages puissent enfin flotter mollement au-dessus de nos têtes me redonnait un peu de courage.  Alors que je me calais, prêt à dormir encore, emporté par la fatigue, j'entendis le cri d'alerte.  Des Voltigeurs.  Ce que j'avais tant craint se produisait donc enfin.  Ce pourquoi j'étais si peu enclin à me joindre à ce voyage insensé.  Ça arrivait quand je n'avais même plus assez de forces pour bouger de moi-même.  Je ne pouvais que compter sur les autres pour me secourir.  Et je ne faisais confiance à personne dans ce groupe.  Du moins, à personne qui ne soit en état de s'occuper de moi.

L'arrivée dans la grotte se fit dans un flou total pour moi.  Je me redressai à moitié, cherchant à m'asseoir et peut-être à marcher.  Il fallait que je parle à Melbren.  Mais il n'était pas exactement près de moi.  Et il était une fois de plus en bonne compagnie.  « Quelqu'un aidez-moi, » soufflai-je dans un voix rauque qui ne me ressemblait pas.  La maladie progressait vite.  Si je devais mourir... non je refusais d'y penser.  Mais il fallait néamoins que l'on se concerte à propos de l'abeille.  Bientôt, peut-être que nous sombrerions comme cette compagne et nous ne pourrions plus nous en charger.  Il fallait assurer nos arrières.

Spoiler:
 






Lancelot parle en royalblue
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyVen 1 Sep - 16:10

8 septembre.
 
Les choses ne font qu'empirer. L'une des mages ne se relève plus, tombée dans l'inconscience. Cela t'effraie, te fait te demander ce qu'il va advenir de vous tous. Pourtant, tu continues de croire que le Destin intercédera en votre faveur, que vous irez au bout de votre mission. Il le faut. Tu n'envisages pas les choses autrement. Tu refuses de laisser ta Josette, qui prend tant soin de toi en ce moment et depuis si longtemps. Tu refuses d'abandonner Castiel, ta moitié, pour la troisième fois, qui serait bien trop bouleversé par ta disparition – si mal orchestrée, qui plus est –, tout comme le reste de ta chère famille. Tu refuses de leur faire ça, tout comme tu refuses que l'inquiétude profonde dans les yeux de ton père ne se transforme en une peine sans nom. Tu refuses d'abandonner tes amis, tes proches. Naphte, Septère et Lichen. Par Callia. L'émotion t'étreint et tu es obligé de fermer les yeux car une nausée te surprend au même moment.

Là, terrés dans cette grotte érébienne, momentanément à l'abri des Voltigeurs, tu fais tout ton possible pour ne pas baisser les bras. Tu jettes un coup d’œil à ton père, à Lancelot, aux Épines qui vous accompagnent, à tous ces gens qui font preuve d'un courage sans faille pour vous aider, vous, mages malades, mourants peut-être. Tu ne veux tenter d'y voir que l'espoir d'une issue non fatale. Même le cri d'horreur de cette mage, pour son Familier, qui fait bien trop écho à ce que tu crains de vivre ne te fait pas flancher. Tu dois tenir.

Une main vient délicatement caresser ton front et ton regard croise celui de Josette, qui t'aide à rester ancré dans ce monde, par moments, avec sa présence rassurante et ses mots apaisants. C'est peut-être enfantin, mais c'est ainsi. A sa question, tu déglutis difficilement. Tu chuchotes presque. « Je le sens moins, je crois, mais il est encore là. » Tu déglutis encore. « Je ne veux pas qu'il lui arrive quoi que ce soit, Josette. » Tu sais qu'elle ne peut rien y faire, personne ne peut, mais imaginer Lichen sûrement souffrant, dans la Tour de Sylvamir, à l'abri et pourtant en danger, te fend le cœur.

Tu te niches contre elle, alors que la nausée t'épargne un instant, contrairement à la fatigue, au mal de tête et à ton état de faiblesse générale qui empire de jour en jour. « Et toi, ma Joséphine, tu tiens le coup ? » Tu fermes les yeux, las et exténué. Tu sais que tu ne réussiras pas à dormir, mais tu cherches du répit là où tu peux. Tu n'es de toute façon pas bon à grand-chose en cet instant.

Spoiler:
 



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B
















Dernière édition par Melbren de Séverac le Lun 11 Sep - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyVen 1 Sep - 21:17



Tour 3

Intervention du Destin


Le silence se fait, au fond de la grotte. Elle est vaste, le froid vous menace. Peut-être auriez-vous du emporter davantage de couvertures, de vêtements, présents dans les carrioles laissées à l'extérieur et dissimulées afin que l'on ne suive pas votre trace jusqu'à la grotte. Seules les montures, vous ont suivis.

Hélas, il est trop tard ! Vous êtes enfoncés dans la grotte, au loin, pour être sûrs que les Voltigeurs ne puissent pas vous voir, depuis les airs. Les plus téméraires, peut-être, voudront s'approcher de la sortie... à leurs risques et périls.

Le silence règne, hormis les sanglots désespérés des mages qui ont tous perdu le lien avec leur Familier.

|HJ| Sûrement le Destin avait-il fumé, en écrivant sa relance d'intrigue, et comme il n'y a pas de fumée sans feu, il vous a informé que vous pouviez allumer un feu, dans la grotte - en effet, c'est possible ; mais vous risquez d'asphyxier vos personnages. Ceci n'est pas à reproduire chez vous, merci de considérer qu'il n'y a pas de feu. :hihi:



♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptySam 2 Sep - 20:53

17 août - Caserne de Sombreciel

« Et c’est donc dans ce secteur que devront se concentrer vos recherches. D’après nos informations, les convois devraient transiter par ici ou bien dans cette zone. Je vous rappelle, et je vous demande d’être très attentif, les traits caractéristiques d’une caravane de mages. Dans un premier temps, toujours se… »

Bastien souffle en s’affalant sur sa chaise. Tous ces discours le démoralisent et lui passent au-dessus de la tête. Il préfère se tourner vers sa voisine, une espèce de collet monté d’une caserne du Nord de Sombreciel.
« Sérieusement, d’où ils le sortent ce gars ? »
Et vu le regard noir qu’elle lance à Bastien, c’est forcément une novice.
« Tu plaisantes ? C’est l’un des principaux sous-fifres du Maréchal de Flamme… Généralement, il ne se déplace pas pour rien. »
« Oh. Je vois. C’est quand même barbant. »

L’esprit du jeune Voltigeur se perd dans les volutes de son inconscient. Il lui semble qu’on fait un peu trop de bruit autour de cette épidémie… Bastien a toujours l’attentat de Svaljärd en travers de la gorge et il ne comprend pas que la traque des terroristes ne soit pas la priorité absolue de son corps d’armée. Et pendant ce temps, l’autre énergumène de Lorgol continue son laïus interminable.
« …et surtout, aucune initiative personnelle. »


23 août - Frontière Sombreciel-Valkyrion

Bastien commence dangereusement à s'assoupir sur le dos de sa griffonne alors que celle-ci serpente au-dessus des majestueuses forêts qui bordent la frontière kyréenne. À n'en pas douter, cette corvée fait une entrée fracassante dans son classement personnel des missions les plus assommantes de sa courte carrière. Mais peut-être a-t-il eu sa dose d'action ces dernières semaines ? Il soupire. Au loin, il peut deviner les silhouettes des autres griffons qui forment sa troupe.

Le soir commence à tomber et les Voltigeurs se posent dans un charmant petit village qu'ils n'auraient jamais eu le plaisir de connaître en d'autres circonstances. Ils trouvent une auberge où l'ambiance est chaleureuse. Bastien est en tête à tête avec un récipient monumental contenant un liquide rougeâtre indéterminé. D'une oreille attentive, il écoute les dernières rumeurs colportées par ses camarades. Il paraît que des mages ont été vus plus haut. Certains gloussent, persuadés qu'on les fait tourner en bourrique, mais après une concertation brève et fructueuse, il est décidé que la troupe de Voltigeurs se déporte davantage au Nord. L'un d'eux propose qu'ils se séparent afin de multiplier les chances de réussite. Bastien acquiesce ; il a repéré de jolies autochtones et il est pressé de mieux connaître la région...


5 septembre - Frontière Sombreciel-Erebor


La chaleur est étouffante et même Noisette semble souffrir des conditions météorologiques. Du coup, la griffonne vole bas et à proximité des rares cours d'eau visible dans les paysages montagneux et arides de la région.
Tout à coup, Bastien aperçoit un très léger nuage de poussière entre deux crêtes. Sa monture réagit aussitôt et, prenant de la hauteur pour se camoufler dans les nuages, elle survole la zone. Un convoi. Pas de doutes. Le cœur de Bastien s'emballe.

Il observe le relief pour deviner le trajet des inconnus et trouve un endroit idéal pour se poser afin de pouvoir les observer à sa guise. Là, il attend qu'ils soient suffisamment proches pour en savoir plus. Son coeur s’affole une seconde fois : il reconnaît des visages ! Dans ce convoi se trouve une partie de la famille de Séverac. Et Melsant de Séverac n'est autre que le Major de sa division... sans compter les rôles de tout premier plan joués par certains de ces individus dans la diplomatie d'Ibélène.

Bastien fulmine. Ce n'était pas prévu et un dilemme se présente à lui : il peut aller les interpeller sur le champ et se faire des ennemis haut placés ; il peut également les rejoindre et leur proposer son aide. L'idée germe dans son esprit et il se convainc qu'il peut avoir le beurre et l'argent du beurre...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Maximilien de Séverac
Maximilien de Séverac

Messages : 357
J'ai : 56 ans
Je suis : Premier Conseiller du Duc Castiel de Sombreflamme, ancien régent de Sombreciel, Comte de Séverac.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme et à Ibélène
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Arsène Albe
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptySam 2 Sep - 21:59

8 septembre

Les choses vont de pires en pire et clairement, Maximilien ne voit pas de pistes d'amélioration. L'état des malades se dégrade jusqu'à ce qu'une des Compagnes finissent par sombrer dans un coma profond. Le comte de Séverac ne peut empêcher l'inquiétude de se lire sur son visage à chaque fois qu'il regarde Melbren. Messaïon lui a déjà pris un fils, Callia doit-elle en emporter un second ? Le trafic de filtre de Mortessence s'est développé et lors de leur halte pour se ravitailler, Maximilien a fait l'achat d'un flacon à prix d'or. Est-ce seulement un réel filtre, ou une contrefaçon comptant sur sa crédibilité ? Cela changera-t-il quelque chose, s'il supprime cette étincelle de magie en son fils, cette même étincelle qui fait de lui ce qu'il est ? Melbren serait-il Melbren, sans ce don qu'Aura lui a fait ?

Il n'en sait rien Maximilien. Il ne veut pas en parler à Melbren pourtant, pas avant de ne plus avoir le choix. S'il en versait quelques gouttes à cette mage dans le coma, est-ce que cela lui permettrait de guérir ? Il aimerait bien tester Maximilien, dans le plus grand secret. Pour son fils, pour ses enfants, il n'jésitera pas à devenir un meurtrier s'il le faut. Mais la décision peut attendre. Sait-on jamais, le regard des Dieux pourrait se porter sur eux et les aider, évitant à Melbren de faire ce choix ?

Mais comme si Josei les punissait d'être entré dans son domaine, leur position déjà précaire empire encore. Le mot passe, et les Voltigeurs les survolent, les obligeant à se camoufler. Ils sont coincés, alors que les malades sont au plus mal et qu'il leur faut se hâter. Leur confort est précaire dans cette grotte, mais au moins sont-ils à l'abri. Ils ont délaissé les carioles, se sont tous amassés, et les tensions s'exacerbent. La demoiselle Chasteté peste, les mages sanglotent, et Maximilien sait qu'ils devront bientôt se remettre en chemin, avant que tout n'empire davantage. Leur petit groupe ne peux se permettre des dissensions.

Un regard sur Joséphine, qui s'occupe de Melbren et il s'approche de Lancelot, lui murmurant quelques paroles d'encouragement. Il leur reste de l'équipement dans les carioles, et il offre à demoiselle Virginie de l'accompagner à l'extérieur. Il est sur ses gardes, le comte de Séverac, mais pas assez visiblement. Près de leur convoi soigneusement dissimulé se dresse un homme, et son harnais de Voltigeur l'identifie aisément comme un cielsombrois. Un homme de Melsant. Le cœur du comte semble manquer un battement, mais il reprend vite contenance. Les y voilà : sont-ils pris, ou peuvent-ils convaincre l'homme de se taire ? Il les a forcément identifié comme fugitifs et s'il veut les dénoncer, ils ne pourront faire grand-chose pour le convaincre de se taire. A moins de négocier.

Spoiler:
 




paroles : sienna
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptySam 2 Sep - 22:46

Ibélène • Compagnes



Virginie

Tendre-Chair



Chapitre II.5 ♦️ la Mort dans les Veines

Présentation



8 septembre 1002

L'inquiétude exacerbe les tensions. Tu le sens à chaque heure qui passe, à chaque jour même, le voyage fatigue et vous rend un peu plus irascibles, certains plus que d'autres. La chaleur erebienne n'aide pas, tu en es persuadée. Tu es habituée aux températures élevées de Bellifère, mais tu n'as jamais connu le désert aride et sableux, alors que doivent ressentir ceux qui vivent au quotidien dans les neiges de Valkyrion ou le brouillard de Sombreciel ? Vous avez emporté des vêtements plus adaptés à la traversée des dunes, mais tu n'es pas moins inquiète des répercussion qu'une telle chaleur peut avoir sur la progression de la maladie.

Pour couronner le tout, vous voilà repérés par des Voltigeurs. Ou du moins, vous risquez de l'être si vous n'êtes pas plus prudents. Longeant la montagne de près, vous vous abritez dans une grotte aussi rapidement que possible, soutenant les malades qui s'installent tant bien que mal alors que les carrioles sont laissées sous une excroissance rocheuse, en espérant qu'elles ne seraient pas visibles depuis les cieux.

Et vous attendez.

Le temps est long, mais au moins, la température est plus clémente dans cet abri de pierre. Tu veilles à rationner l'eau que vous possédez afin que tout le monde s'hydrate quelque peu, tu évites de débattre à nouveau avec Chasteté sur la pertinence de vos décisions et tu t'occupes au mieux des mages éreintés et de ceux pleurant la perte de leur Familier. Tu n'es pas mage, tu ne comprends pas la force d'un tel lien et l'horreur que ce doit être de le perdre aussi soudainement, mais tu fais de ton mieux pour aider.

Ce n'est que lorsque le comte de Séverac t'aborde pour récupérer du matériel dans les carrioles que tu le suis à l'extérieur. Après tout, tu t'es en partie occupée du ravitaillement, tu trouveras facilement ce dont il a besoin. Dehors, le soleil darde ses rayons sur vous et tu lèves une main pour en masquer la lueur aveuglante. La chaleur te prend à la gorge et ton regard se pose soudain sur une silhouette qui te glace le sang. N'est-ce pas là le harnais d'un Voltigeur ?

« Bonjour. » déclares-tu d'une voix étrangement sereine, te composant un visage des plus calmes. Peut-être ne sait-il pas ce que vous faites-là, peut-être pourras-tu lui faire croire que vous êtes une simple caravane de marchands ou de pauvre hères qui tentent de rejoindre leur demeure après les terribles événements survenus à Svaljärd. Tu songes aux mages mal en point dans la grotte et tu affiches un sourire sur ton visage légèrement rougi par le soleil. « Pouvons-nous vous aider, monsieur ? »



Spoiler:
 


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Lancelot l'Adroit
Lancelot l'Adroit

Messages : 979
J'ai : 29 ans
Je suis : fabricant d'automate et mage de l'invocation au service de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Liry Mac Lir, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyDim 3 Sep - 8:55

8 septembre

Le comte de Séverac, le père de Melbren, était venu à moi et j'avais levé une main dans l'espoir qu'il m'aiderait à me relever et à rejoindre son fils, mais il se contenta de me murmurer quelques mots, peut-être pour me donner un peu espoir.  Ce n'était pas parce que je me sentais nauséeux et fatigué que j'appelais à l'aide.  J'avais vraiment à faire.  Il fallait que je me remette sur pied et que je franchisse ses quelques pas qui me séparaient de mon ami.  De mon acolyte dans cette histoire.  Les deux compagnes étaient occupées ailleurs, le rigide Kyréen lui aussi, tout comme les apprenties compagnes.  Il fallait donc que je me débrouille seul.  Utilisant les dernières forces qu'il me restait, retenant un haut le cœur, je me redressai en m'appuyant contre une roche près de moi et forçai mes jambes à me soutenir.  Lentement, mais sûrement, je me retrouvai enfin debout.  La fatigue apportée par la maladie m'empêchait de me sentir solidement soutenu.  Je n'en persévérai pas moins dans la poursuite de l'atteinte de mon objectif : Melbren et la jolie brune qui prenait soin de lui.

Prenant appui sur les parois de la grotte dans laquelle nous étions réfugiés, j'avançais à pas lents et difficiles.  J'avais l'impression d'avoir un étau autour de la tête.  Je n'y voyais pas très bien et il me démangea de faire appel à un élémentaire de feu pour me guider mieux.  Pourtant, mon regard s'arrêta sur la Compagne.  Elle était inconsciente, sauf pour murmurer des propos incohérents.  Elle avait utilisé sa magie.  Je commençais à me féliciter que ma magie ne puisse pas être utilisée autrement que dans mon art personnel.

Perdu dans mes pensées, je trébuchai sur un caillou errant. Mon pied se posant sur celui-ci, ma cheville se tordit et me causa une immense douleur.  Je ne pus m'empêcher d'échapper un léger glapissement que j'étouffai en me mordant les lèvres jusqu'au sang.  De nouveau au sol, et dû pour de douloureuses ecchymoses violacées, je serrai les dents.  Incapable de me relever, je me mis  à me traîner comme je le pouvais sur la pierre froide.  Je souffrais, mais nous souffrions tous.  Je n'ouvris les la bouche que pour appeler mon ami.  « Melbren… Mel… bren, » réussis-je à souffler entre deux spasmes de douleurs.

J'espérais que j'aurais réussi à attirer son attention.  Il fallait que l'on parle de cette abeille coûte que coûte.  Avant que ça nous arrive à nous aussi.  D'être inconscients.  Il fallait qu'elle reste en sécurité et que je puisse m'en emparer pour l'étudier et la peaufiner plus tard.  Quand je serai guéris.

Spoiler:
 






Lancelot parle en royalblue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyDim 3 Sep - 15:02

5 septembre (suite)

Le cœur de Bastien bat à tout rompre. Le convoi redevient hors de vue et le jeune Voltigeur se retrouve en tête à tête avec sa griffonne.
« Noisette, il va falloir que tu restes en retrait sur ce coup là. Il vaut mieux éviter que je paraisse être une menace pour ces gens. Je ne sais même pas si je vais me montrer. Le mieux, c’est que tu retournes à Sombreciel, près de ce petit lac qu’on a survolé hier. Pour l’instant, ne préviens personne. »
Pas besoin de préciser qu’elle le saura s’il a besoin d’aide.

8 septembre

Le relief est rude mais Bastien parvient à suivre le convoi assez aisément. Il faut dire que leur rythme n’est franchement pas élevé et ceux qui ne sont pas encore mourants ont le plus souvent les yeux levés vers le ciel. La chaleur estivale est difficile à supporter et le Voltigeur est soulagé à chaque fois que la caravane des mages prend le temps de faire une pause.
Bastien s’en veut. Son plan improvisé n’est pas une réussite : il est dans le duché d’Erebor et ainsi ne possède pas toute sa liberté d’action. De plus, ses faibles provisions s’amenuisent comme neige au soleil, sa gourde est quasiment vide et il faut croire qu’ils ne sont pas prêts de croiser un ruisseau rapidement. Alors que le convoi semble avoir stoppé dans une grotte parfaitement dissimulée, Bastien comprend qu’est venu le moment de passer à la deuxième phase de son plan qui n’en est pas vraiment un.

Il prend les dernières gouttes d’eau de sa gourde et se fait un brin de toilette. La transpiration a probablement assombri son visage. Et il ne veut pas ressembler à un pouilleux, les Voltigeurs ont un certain rang à tenir…
C’est d’un pas faussement assuré qu’il s’avance vers eux. Il ignore encore qui le remarquera en premier, mais il espère tomber sur quelqu’un déjà croisé auparavant, au pire un individu qui ne cherchera pas à l’égorger avant les salutations de rigueur.

Et très vite Bastien croise le regard d’un homme qui dissimule aisément sa surprise mais reste muet. Le Voltigeur reconnait le comte de Séverac qu’il avait déjà distingué quelques jours auparavant. Même s’ils se sont croisés à quelques reprises lors de cérémonies officielles, il  est clair que l’homme n’a aucun souvenir de lui. Bastien ignore quelle est la relation actuelle entre les de Séverac. Maximilien aura-t-il tendance à voir un homme de Melsant comme un allié ou un adversaire ?

C’est une femme inconnue qui brise le silence. Elle affiche un sourire charmant et charmeur mais Bastien n’est pas dupe. Il sait dans quel état d’urgence se trouvent les mages et la fébrilité qui règne dans le convoi. Néanmoins, il profite de l’occasion pour montrer patte blanche, également à l’aide d’un sourire paisible.
« Je m’appelle Bastien Aigrépine, Voltigeur de Sombreciel. Je suis seul et ne vous veux aucun mal. Et je ne dirai pas non à un peu d’eau s’il vous plaît ».

Spoiler:
 


Dernière édition par Bastien Aigrépine le Dim 3 Sep - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Maximilien de Séverac
Maximilien de Séverac

Messages : 357
J'ai : 56 ans
Je suis : Premier Conseiller du Duc Castiel de Sombreflamme, ancien régent de Sombreciel, Comte de Séverac.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme et à Ibélène
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Arsène Albe
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyDim 3 Sep - 15:51

La tête de l'homme dit vaguement quelque chose au comte, mais sa fonction en dit largement assez pour qu'il n'est pas besoin de chercher trop longtemps. Son nom, également, est porteur d'un tas d'informations intéressantes. Maximilien ne connaît pas personnellement les Voltigeurs sous les ordres de Melsant, mais il s'agit de son devoir de savoir qui ils sont. Ils défendent Sombreciel, après tout, et connaitre quelques éléments de leur passé est toujours utile. Mais ses informations, achetées à prix d'or à son informateur de la Cour des Miracles, Maximilien ne les partage pas.

Il ne feint pas vraiment la surprise, de toute manière : si le Voltigeur est là, où sont ses renforts ? Son ailier ? Ce n'est pas Melsant qui l'envoie, Maximilien connaît bien assez son fils pour savoir qu'il n'aurait pas une confiance aussi aveugle envers Bastien. Ce qui pose donc la question de savoir pourquoi l'homme est là, et pourquoi il ne les a pas encore vendu. Désire-t-il quelque chose, en contrevenant ainsi à ses ordres ? Lecomte ne peut s'empêcher de se montrer réprobateur, même s'il est soulagé que Bastien ne les dénonce pas. Il laisse Virginie prendre la parole, reconnaissant l'expertise de la dame quand à charmer les inconnus. Il ne peut s'empêcher d'avancer d'un pas, devançant légèrement la jeune femme, la tension qui plane dans l'air ne rendant personne serein.

Il ne leur dit rien, le Voltigeur, sinon qu'il est seul et recherche de l'eau. Pas d'accusation, pas de signes qu'il les a reconnus comme des ennemis, mais pourtant le comte ne peut pas lui faire confiance. C'est donc à cela qu'ils vont jouer, dans ce désert brûlant ? "Je suis désolé Messire, mais l'eau est précieuse en ce désert et nous la conservons à l'ombre. Notre campement est un peu plus loin, si vous pouvez encore patienter un peu." Oh, Maximilien ne compte pas le mener à la grotte où les autres se cachent, mais l'éloigner de la cariole qu'on discerne non loin serait déjà un bon début. "Vous avez perdu votre griffon ?" Se renseigne le comte sur un ton amusé, qui cache pourtant une grande perplexité. A quoi joue-t-il, ce Voltigeur ? Ami de circonstance, ou ennemi dès qu'il le pourra ?

Spoiler:
 




paroles : sienna
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyDim 3 Sep - 16:08

Ibélène • Compagnes



Virginie

Tendre-Chair



Chapitre II.5 ♦️ la Mort dans les Veines

Présentation



8 septembre 1002

Il recherche de l'eau, allons bon. Vous pense-t-il si naïfs ? Tu as l'habitude des hommes qui te prennent pour une écervelée, c'est pratiquement ton quotidien et tu sais bien rester dans ce rôle tant qu'il le faut. Dois-tu en faire de même à cet instant ? Tu es méfiante, très méfiante. Avoir un Voltigeur à quelques pas de votre abri ne t'enchante guère et il semblerait que le comte de Séverac ressent la même inquiétude. Sa remarque est plus que judicieuse, sa proposition également. L'éloigner de la grotte et des carrioles paraît le plus approprié. Pourtant, s'il est là, ce n'est vraiment pas par hasard, n'est-ce pas ?

Tu laisses échapper un petit rire à la question du comte, l'exagérant à peine pour répondre d'une voix inutilement plus élevée : « Allons messire, que ferait un Voltigeur ici sans son griffon ? » Avec un peu de chance, ta voix atteindrait vos compagnons qui sont encore dans la grotte, dont l'entrée n'est bien heureusement pas visible d'où vous vous trouvez. Il suffirait au Voltigeur de faire quelques pas, d'avancer juste un peu, dans la direction d'où vous êtes venus, mais le comte et toi bloquez pertinemment le passage.

Tu te tournes vers le Voltigeur, toujours ce même sourire aux lèvres. « Ne pouvez-vous l'appeler pour qu'il vienne vous chercher ? J'espère qu'il ne lui est rien arrivé de grave. » questionnes-tu, cherchant à comprendre la raison de sa présence ici. Toi aussi as déjà entendu le nom d'Aigrépine. Tu étais au Tournoi des Trois Opales, au bras d'un noble belliférien, alors qu'une jeune Chevaucheuse portant le même nom combattait dans l'arène. Seraient-ils affiliés ou n'est-ce qu'une coïncidence ?



Spoiler:
 


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.


Dernière édition par Alméïde d'Erebor le Mer 6 Sep - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyLun 4 Sep - 13:49

Bastien n'est pas dupe. D'ailleurs personne ne l'est. Le comte et l'inconnue usent de stratagèmes afin de le garder à distance. Pour mériter un début de confiance, le Voltigeur n'a probablement plus qu'une option.
« Très bien, laissez-moi jouer carte sur table, si vous n'y voyez pas d'inconvénients. Je vous ai repéré il y a plusieurs jours de cela. Pendant un instant, j'ai cru à un mirage tant j'ai tourné et tourné dans le ciel à la recherche de convois auxquels je ne croyais plus. Et je vous ai vus. J'ai pu m'approcher et mettre un nom sur certains de vos visages. »
Tout en parlant, Bastien affiche un sourire amical.
« J'allais vous dénoncer. D'ordinaire, je suis les ordres sans discuter. Pourtant... je ne sais pas. J'ai beau ne pas porter les mages dans mon cœur, je me voyais mal les traquer comme des criminels. J'ignore l'origine du mal qui les dévore, mais je veux bien croire qu'il existe des vraies solutions autres qu'isoler et oublier les malades. Ainsi, c'est dans un désintérêt total que j'offre mon aide. »
Il ouvre ses mains dans une posture qui se veut généreuse et il marque une légère pause.

« Mon griffon n'est pas là parce que je le lui ai demandé. Je crois comprendre que vous êtes dans une logique de discrétion et je ne sais pas comment vous auriez réagi si vous l'aviez vu. »
Il lance un regard appuyée à la jeune femme qui semblait s'émouvoir du sort de Noisette.
« Comme je vous l'ai dit, ma monture ne préviendra personne. Enfin, si tout va bien. »
Avec un petit rictus faussement amusé, Bastien envoie un coup d’œil en direction du comte cette fois-ci.

« Libre à vous de me croire ou non, tout ce que je demande en ce moment, c'est un peu d'eau. »

Le Voltigeur tente de faire un pas en avant dans une tentative maladroite d'approche diplomatique. Bastien sait à qui il a affaire et il ne veut brusquer personne.

« En revanche, si j'ai pris la peine d'être honnête avec vous, je vous remercierais d'en faire de même. Nous savons que vos réserves ne se trouvent pas de ce côté-ci, mais plutôt dans une grotte dans cette direction. À partir de maintenant, si vous me voyez avant tout comme une menace, je préfère encore m'en aller. »
Pendant un instant, le temps semble suspendu pour le jeune Voltigeur. Il ignore si ses paroles ont trouvé preneur mais son regard assuré semblerait montrer qu'il y croit... même s'il se doute que leur méfiance légitime ne disparaîtra pas aussi facilement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyMer 6 Sep - 17:42

Ibélène • Compagnes



Virginie

Tendre-Chair



Chapitre II.5 ♦️ la Mort dans les Veines

Présentation



8 septembre 1002

Vous restez là, immobiles, en chien de faïence, à vous jauger les uns les autres. Va-t-il perdre patience et vous attaquer malgré tout ? Est-il seul pour recevoir tous les lauriers lorsqu'il vous aura capturés pour vous livrer à ses supérieurs ? Vous n'êtes pas très nombreux et tous ceux encore en bonne santé ne sont pas les plus grands combattants du continent. Pourtant, il ne fait aucun geste brusque. Au contraire, il s'exprime cette fois avec franchise, cartes sur table.

Surprise et curieuse de savoir ce qu'il va dire, tu croises les bras et écoutes attentivement. À chaque seconde, ta moue se fait un peu plus perplexe et tu as du mal à croire aux bons sentiments de cet homme. Pour une raison que tu ignores, quelques chose te dérange dans ce qu'il raconte. Est-ce le fait qu'il n'a absolument rien à y gagner et tout à y perdre ? Si vous êtes ici, c'est que vous êtes des Épines croyant aux idéaux de la Rose, et que vous voulez aider ceux qui n'ont rien demandé. D'autres sont là parce qu'ils ont de la famille ou des amis atteints. Est-il dans un de ces cas ? S'il était une Épine, il se serait présenté comme tel. Tout cela te paraît sonner faux et ta méfiance a toujours été prompte à prendre les devants, dans toute situation.

Ton regard se pose sur le comte à tes côtés et tu te tournes ensuite droit vers le Voltigeur. « Si vous voulez de la franchise, messire, la voilà. Je n'ai absolument aucune confiance en vous. Ne pas vouloir nous dénoncer est une chose, mais vouloir nous aider en est une autre. Vous mettez votre carrière en jeu pour prêter main forte à des inconnus et à des ennemis de l'empire, tout ça parce que traquer des gens malade vous répugne ? Vous faites un drôle de Voltigeur. » Tu es franche toi aussi et tu ne mâches pas tes mots. Ton éducation belliférienne t'incite généralement à rester en retrait, mais lorsqu'on te donne la parole, tu n'hésites pas à dire ce que tu penses. En l'occurrence, tu n'as vraiment pas confiance en lui. Et puis, vos vivres ne sont pas illimités, qu'auriez-vous à faire d'un homme en plus, alors que vous n'êtes pas sûrs de ses intentions ?

« Pourriez-vous aller jusqu'à risquer votre carrière, votre vie, pour ces gens ? Seriez-vous capables d'envoyer vos collègues Voltigeurs sur une fausse piste pour nous aider ? » S'il veut les rejoindre, autant qu'il se montre convaincant.



Spoiler:
 


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyMer 6 Sep - 22:58


Chroniques d'Arven

Intrigue 2.5

La Mort dans les Veines

Août et septembre 1002


Intrigue animée par Elnaië


Vous ne savez que penser, de cet arrêt. Vous êtes sur vos gardes, alors que ce Voltigeur se joint au convoi. Voltigeur sans griffon, qui pourrait à tout moment décider de vous trahir. D’avertir les autres d’entre eux, qui vous recherchent. L’idée insidieuse que ça ne soit qu’un leurre ne vous quitte pas… Mais vous n’avez pas revu les Voltigeurs, depuis que vous avez été forcés de vous cacher, et peut-être est-ce grâce à lui, que vous n’avez pas été repérés. Vous devriez votre salut à un Voltigeur, qui partage le nom d’une Chevaucheuse. Les rumeurs sur ses accointances avec la fière championne lorgoise du Tournoi se sont vite répandues, au sein de votre petite assemblée. Sont-ils mariés ? Séparés, et en de mauvais termes ? Peut-être est-ce là un moyen de se racheter, auprès d’elle. Les rumeurs sont de plus en plus nombreuses. Au moins son arrivée permet-elle de vous distraire.

Vous n’avez pas le loisir d’en profiter davantage, pourtant, vous devez continuer d’avancer, un peu plus chaque heure, chaque jour. Bénie soit l’Abeille, qui vous permet de vous soustraire au danger, alors que vous avancez trop vite pour que l’on vous suive de l’œil.

C’est le cœur lourd que vous êtes repartis, malgré tout – la compagne la plus atteinte ne s’est pas réveillée, comme vous l’aviez tous espéré. Ce n’était pas seulement la fatigue, qui l’avait terrassée, et ces deux jours de repos forcés ne l’ont pas aidée. Vous ne pouvez malgré tout attendre plus. C’est donc à l’aube du 10 septembre, que vous repartez, profitant de la lumière grandissante mais pas assez pour vous dévoiler. Si le silence vous semblait lourd, pendant cette première partie du voyage, ce n’était rien, comparé à celui qui vous assaille, le 18, alors que les mages semblent progressivement perdre contact avec la réalité, délirant, étant parfois absents. Les moments de conscience de chacun sont restreints ; bien qu’ils reviennent parfois à eux.

Ils sont bel et bien en possession de leurs moyens mentaux, le 20 septembre, lorsqu’ils arrivent à Roc-Épine… rassurés, apaisés, peut-être, par le murmure de ceux qui les accompagnent, qui les protègent, disant avoir aperçu le Gouffre, au loin. Ils peinent à se tenir assis, mais ils essayent tous de regarder, l’espoir se répandant parmi eux… bien vite remplacés par l’incompréhension, quand on les informe qu’ils ne pourront entrer tout de suite, qu’ils vont devoir patienter. Par la colère ; aussi. Le seul homme que vous ayez vu vous informe que vous devrez attendre de voir le patriarche - qu’il soit en mesure de vous recevoir. Ce sont là les seules informations dont vous disposez. Vous avez aperçu d’autres personnes ; pourtant. Des visages connus, ou croisés lors des rassemblements en Ibélène, partis avant vous. Il vous semble aussi voir voler ces deux dragons d’Onyx et d’Argent, dont on vous a dit qu’ils auraient mené leurs Chevaucheurs lagrans, Elise et Tristan, à Roc-Épine, au détriment de leur santé. Où sont-ils, tous, et pourquoi vous somme-t-on d’attendre ?






Tour 4

Consignes


IRL : du jeudi 7 au 14 septembre (18h).
IRP : du 10 au 20 septembre 1002.

• Ce topic concerne les personnages suivants, inscrits à l’intrigue au préalable : Bastien, Chasteté (Mélusine), Joséphine, Lancelot, Matvei, Maximilien, Melbren et Virginie (Alméïde). Si vous souhaitez rejoindre l’intrigue, envoyez un petit MP au Destin (en précisant dans l’objet que c’est pour l’intrigue).

• Ce tour dure du 10 septembre au petit matin, date à laquelle vous quittez la caverne, au 20 septembre, date à laquelle vous parvenez à Roc-Épine. Le danger est omniprésent, les abris moindres, les Voltigeurs plus nombreux, soyez prudents ! La chronologie générale du chapitre est consultable ici.

• Mages, n’oubliez pas que vous êtes sujets à la maladie, que vous êtes frappés par ses symptômes, et passés au stade 4 le 18 septembre. Vous oscillez entre conscience et inconscience, êtes pris de délire, par moment. Vous êtes à peu près lucides, lors de l'arrivée à Roc-Épine. (La chronologie de la progression de l'épidémie est disponible ici.) Le trafic de philtre de Mortessence est plus présent encore.

• L'état de la Compagne est stable mais ne s'améliore pas.

• Vos convois sont relativement petits, ils ne doivent pas attirer l'attention des Voltigeurs à vos trousses, bien que mages et non-mages se mélangent, les seconds assurant la protection des premiers.

Vous êtes arrivés au Pic de Roc-Épine. Vous ne voyez pas le groupe de Faërie, vous êtes à deux endroits différents.


• Coucou, la limite de mots est toujours là ! 500 mots maximum par message, pas un de plus, sinon je mords !  :laa: Pensez à dater vos messages, pour faciliter la compréhension.

• Pensez à indiquer votre nombre de mots en utilisant impérativement ce site et le résumé de vos actions sous balises spoiler.

Bonne chance à tous !  :jongle:




♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦


Dernière édition par Le Destin le Lun 11 Sep - 7:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Maximilien de Séverac
Maximilien de Séverac

Messages : 357
J'ai : 56 ans
Je suis : Premier Conseiller du Duc Castiel de Sombreflamme, ancien régent de Sombreciel, Comte de Séverac.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme et à Ibélène
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Arsène Albe
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyVen 8 Sep - 22:51

19 Septembre

Le Voltigeur les a rejoint malgré les suspicions qu'ils ont tous. Ils ne peuvent pourtant refuser son aide, alors qu'il sait qui et, plus important, où ils sont. Ils n'ont vu aucune trace de son griffon ou d'autres Voltigeurs alors qu'ils se remettent en route, mais Maximilien craint encore que ce ne soit qu'un leurre. Comment savoir si on ne les attendra pas au bout de leur voyage, dans l'espoir de capturer un plus grand nombre de mages ? Comment savoir si ce Bastien n'a pas pour mission de les espionner ?

Personne pourtant ne possède les réponses, et le retour sur les routes d'Erebor accapare suffisamment le comte pour qu'il doive mettre ses questions de côté et accepter toute l'aide dont il peut disposer. L'état de Melbren a encore empiré, à l'instar de celui des autres malades, et Maximilien se fait plus soucieux encore. Le filtre de Mortessence semble brûler dans sa poche, souvenir constant et pourtant acté désespéré. Il n'aura plus le choix, bientôt, que de devoir le donner à son fils. Melbren, leur petit dernier, ne peut pas mourir. S'il faut l'arracher des bras d'Aura en même temps qu'aux bras de la mort, c'est un sacrifice que Maximilien est prêt à faire et à assumer. Melbren est rarement conscient, et même lorsqu'il semble lucide Maximilien craint qu'il ne le soit pas assez pour comprendre.

Il n'a plus réellement d'espoir Maximilien. Leur périple fou va bientôt s'achever, mais rien ne dit que Roc-Épine aura la solution. L'état de la malade dans le coma n'est guère encourageant, et sans doute ne tiendra-t-elle plus très longtemps. Il n'a guère le choix Maximilien, et profitant d'une brève halte il s'installe aux côtés de Melbren, le flacon entre ses mains. La décision lui appartient, il le sait et en temps que père, elle est des plus complexes à prendre. A-t-il seulement le choix ? "Puisses-tu me pardonner un jour mon fils, d'ôter ce don qu'Aura t'as accordé à ta naissance." Murmure le comte, caressant d'un geste léger le front humide de sueur de son enfant. Combien de fois l'a-t-il veillé ainsi, alors qu'il était malade et que ses responsabilités ne l'appelaient pas au loin ?

Spoiler:
 




paroles : sienna


Dernière édition par Maximilien de Séverac le Ven 8 Sep - 22:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyVen 8 Sep - 22:52

Ibélène • Compagnes



Virginie

Tendre-Chair



Chapitre II.5 ♦️ la Mort dans les Veines

Présentation



19 septembre 1002

Tu n'as pas confiance en ce Voltigeur que vous laissez joindre votre groupe, mais tu te rassures en te disant qu'une fois l'abeille à nouveau activée pour reprendre la route, il aura bien plus de mal à communiquer avec son griffon. C'est en tout cas ce que le jeune de Séverac semble insinuer et ça te convient parfaitement. D'ailleurs, dans les jours qui suivent, vous ne rencontrez aucun obstacle sur votre route et c'est bien heureux car tu as d'autres sujets d'inquiétude.

À mesure que les jours passent, vos compagnons sont de plus en plus malades et ton inquiétude se mue en véritable angoisse pour l'une de tes plus chères amies, bien que tu t'efforces de n'en rien montrer. Elle est pâle, la Compagne, sombrant dans l'inconscience de plus en plus souvent et tu soupçonnes la chaleur erebienne de ne pas aider en cette situation épineuse. Tu tentes de motiver le groupe à avancer plus vite, à ne pas perdre de vue l'objectif, mais tu commences aussi à perdre espoir à chaque fois que tu poses les yeux sur ton amie.

Puis un jour, tu la vois, cette fiole, dépassant de la poche du comte. Tu y as bien songé toi aussi, avant votre départ d'Ibelin, mais tu croyais trop en votre expédition pour y avoir recours. Désormais, tu n'es plus aussi certaine de l'issue. Alors quand tu aperçois l'homme qui s'approche de son fils, tu sens que c'est le moment ou jamais. Tu les rejoins d'un pas tranquille, profitant de la halte pour te déshaltérer, un bon prétexte pour rester auprès d'eux.

« Buvez un peu messire, vous semblez éreinté. » Tu t'asseois à ses côtés et ton regard se pose sur le malade au front perlé de sueur. Vous y êtes presque, mais parviendrez-vous à temps à destination ? Le silence flotte un instant autour de vous, sans que tu ne te décides à aborder le sujet qui te tient tant à coeur, puis tu songes qu'il ne sert à rien de tourner autour du pot.

« Je sais que ce ne sont pas mes affaires, mais j'ai vu la fiole que vous transportez. » Ton regard se lève vers le sien, ta voix reste basse, juste assez pour que lui seul l'entende – et peut-être Melbren, s'il venait à retrouver un moment de lucidité. « Voulez-vous réellement risquer de lui faire perdre une part de lui, sans savoir si ça marchera ou non ? » Tu joues sur ses sentiments, tu le sais, mais tu veux récupérer ce philtre. Tu sais ce qui attend les malades si vous ne trouvez pas rapidement un remède et tu ne supporteras pas de perdre une amie proche. Et durant quelques instants, tu veux être égoïste, tu ne veux pas la voir mourir pour que d'autres survivent, même si tu as appris à les connaître depuis votre départ.



Spoiler:
 


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptySam 9 Sep - 15:50

10 septembre

Ils l'avaient accepté. Temporairement, peut-être, mais en cette douce matinée de septembre, Bastien marchait désormais aux côtés de ceux qu'il avait espionnés pendant des jours. L'impression en était troublante car même s'il arpentait le chemin avec eux, les regards en coin et les murmures à peine dissimulés lui donnaient à la fois la sensation d'être dans un nid de vipères et d'être la vipère dans un nid d'oisillons. Ainsi, la méfiance était légitime et réciproque.

Il se souvint de l'avant-veille et de sa rencontre avec le Comte et la dénommée Virginie. Cette dernière n'avait pas caché ses doutes dès le départ et Bastien avait dû lui laisser entendre que mettre sa carrière en jeu ne lui faisait pas peur. S'il avait été effrayé pour si peu, il aurait choisi une autre vie. Et tant pis si, à ses yeux, il faisait un drôle de Voltigeur. En y repensant, il prenait cette remarque comme un compliment. Mais de là à dire qu'il avait pensé ce qu'il avait répondu à la jeune femme... Il préférait ne pas y penser pour le moment. En cet instant, c'était avec une détermination sincère qu'il aidait les chariots à franchir les obstacles et qu'il scrutait le ciel avec les autres.

Bastien leva la tête alors que le soleil commençait déjà à monter haut dans le ciel. Il croisa le regard du Comte de Séverac, le temps d'une seconde. Ce dernier avait l'air soucieux, ce qui n'avait rien d'étonnant. Déjà, lors de leur rencontre, le Voltigeur avait été frappé par les traits tirés de l'homme, peu conformes à ses apparats habituels. Le Voltigeur espéra juste que sa présence n'était pas un tourment supplémentaire pour lui. Il réfléchit, elle l'était forcément. Il haussa les épaules. Tant pis, maintenant il était avec eux et ils devraient faire avec, en espérant que les dieux ne complotent pas contre lui...

Au détour d'un virage, il surprit la fin d'une conversation et entendit clairement le nom de Maelys. Son estomac se noua mais il tâcha de ne rien laisser paraître. Bastien n'avait pas besoin de complications supplémentaires.

Spoiler:
 


Dernière édition par Bastien Aigrépine le Mar 12 Sep - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptySam 9 Sep - 18:11

Entre le 8 et le 10 septembre.
 
Lancelot s'est rapproché de Joséphine et toi, aidé par l'une des escortes. Tu es heureux, rassuré de l'avoir à tes côtés. Les choses ne font qu'empirer : tu te sens toujours plus faible. Tu as parfois du mal à te concentrer, oscillant entre mal de tête gigantesque et corps démissionnaire. Ta magie s'est manifestée sans que ce ne soit de ton fait. Ta peur s'est accentuée : et si cela te faisait perdre quelques jours ? Car cela ne fait aucun doute : votre temps est compté.
Tu as aussi perdu tout lien avec Lichen ; c'est comme si l'on t'avait arraché un bout de toi sans cautériser la plaie. Son absence endommage considérablement ton moral et seule la discussion avec Lancelot, concernant la clef de l'abeille, te permet de ne pas perdre de vue vos objectifs. Vous décidez de la donner à Maximilien, lui seul ayant votre entière confiance.
 
Un Voltigeur se joint à vous et tu revoies cette chevaucheuse du Tournoi des Trois Opales. L'homme ne t'inspire qu'une confiance relative, mais tu n'es plus en état de t'en préoccuper.
 
18 septembre.
 
Il y a une heure à peine, tu conversais de tout et de rien avec Joséphine, souhaitant te changer les idées, Lancelot se trouvant entraîné bien malgré lui. A présent, tu n'es plus là : tu as doucement sombré dans un état de torpeur bien inquiétant pour ceux qui t'entourent. Toi, tu es loin dans ton esprit, les événements de ta vie se bousculant sur le devant de ta conscience engourdie, te happant aussi sûrement que certaines drogues cielsombroises. Tu revois les membres de ta famille, le bon comme le mauvais. Tu revois les coups durs que le Destin t'a asséné. Tu revois les amitiés que tu as créées. Tu murmures des choses dont tu n'as pas conscience. Tu entrevois des choses qui n'ont pas existé, alternant entre réalité qui t'échappe et fantasme entremêlant aspirations et rêves enfouis en toi.

Ton voyage est à présent entre les mains du Destin. Mnémosie te guide, fidèle gardienne depuis ta naissance, mais le royaume de Sithis semble s'approcher chaque jour un peu plus.
 
20 septembre.
 
Vous êtes arrivés à Roc-Epine. Tu as du mal à y croire – sûrement car ton esprit oscille entre conscience et inconscience depuis deux jours. Ton corps te fait défaut au-delà des mots, mais tu es lucide quand vous marquez un arrêt à l'extérieur. Des bribes de ce que tu as vécu durant la trame alternée te reviennent et un frisson te parcourt soudain – cette fois, Agathe est en sécurité à Lorgol.
 
Tu interceptes la première personne qui passe tout près de la carriole : « Excusez-moi. Savez-vous ce qu'il se passe ? » Voix faible, mais claire. C'est le maximum que tu puisses faire alors que tu as des vertiges. Josette n'est pas là, mais elle ne doit pas être loin. Tu n'es pas inquiet.

Spoiler:
 



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B














Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyDim 10 Sep - 19:39

Ibélène • Compagnes



Chasteté

Mille-Saveurs



Chapitre II.5 ♦️ la Mort dans les Veines

Présentation



19 septembre 1002


Les jours ont passé, et c’est avec grande méfiance que Chasteté a vu un Voltigeur s’ajouter au convoi. Elle le surveille aussi étroitement que possible, ne tenant pas à ce que ses ouailles se trouvent en danger par sa faute, résolue à ce que tous parviennent au terme de leur périple en vie. L’état de Sophie l’inquiète, toutefois, plus qu’elle ne veut bien le dire à Virginie. La jeune femme a sombré dans l’inconscience il y a un moment déjà, et son manque de réaction l’emplit d’une angoisse qu’elle musèle fermement. Elle n’est pas la seule à péricliter : les deux meneurs du convoi sont tous deux fort mal en point, et Chasteté a entendu plus d’un murmure dans le groupe, remettant en cause le succès de leur entreprise. Ne vaut-il pas mieux se livrer aux Voltigeurs et mourir, plutôt que s’acharner en vain ?

Fermement, la Compagne s’emploie à rassurer les malades et leurs accompagnateurs, professant un optimisme qu’elle est loin de ressentir, mentant avec ces talents de comédienne qui rendent celles de sa Guilde expertes en tissage de lagraneries. La fatigue commence à se faire sentir, toutefois, et c’est vers un repos bien mérité qu’elle se dirige, lorsqu’elle aperçoit Virginie en pleine discussion avec le comte de Séverac. Ce n’est pas inhabituel en soi, mais la véhémence qu’elle lit sur le visage de sa consœur l’interpelle, et elle se dirige vers eux, épiant discrètement les mots échangés. Elle a tôt fait de comprendre ce qui se passe : en père inquiet pour son plus jeune fils, le seigneur cielsombrois envisage de faire absorber le Philtre de Mortessence, pour annihiler toute magie en lui et le rendre définitivement imperméable aux arcanes. Elle sait que Virginie a sûrement envisagé de faire de même pour la douce Sophie qu’elle aime si tendrement ; mais passer à l’acte est d’une toute autre envergure, et la Compagne réprime un frisson d’horreur.

Oh, pas à l’idée que les malades se privent de magie, non, c’est une possibilité de derniers recours qu’elle a déjà envisagée, mais cela serait leur choix, et leur décision. Non, ce qui la révolte, c’est que cela se fasse à l’insu des concernés – qu’ils envisagent de leur forcer la main. L’indignation envahit Chasteté, et c’est avec une farouche énergie qu’elle les apostrophe, poings sur les hanches et menton relevé. « Mais qu’est-ce qui vous prend ? Est-ce que vous avez perdu la raison ? Est-ce qu’ils vous ont seulement donné leur accord ? On ne mutile pas des malades impunément sous prétexte qu’ils sont inconscients ! » Sa voix a porté, plus qu’elle ne l’aurait pensé. Tant pis si cela alerte les autres voyageurs – ils l’ont bien cherché !

Spoiler:
 











Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyDim 10 Sep - 19:41

19 septembre

Tout semble s’aggraver. Même s’ils ont pu repartir des grottes, l’état des malades n’a fait qu’empirer. Chaque instant devient de plus en plus stressant et c’est avec détresse que Joséphine tentait tant bien que mal de s’occuper de son pauvre petit Melbren et du pauvre Lancelot, venu à leurs côtés, terrassé lui aussi peu à peu par le mal qui le rongeait. Les dieux soient loués d’avoir dégagés leur route pour continuer le chemin, même si un voltigeur particulier avait été mis sur celle-ci. Comment faire confiance à un homme qui avait pour mission de les capturer et de tuer les mages si ceux-ci se rebellaient ? N’était-ce pas honteux d’agir ainsi sur des personnes innocentes qui souffraient plus que les autres ? Oh elle ne pensait pas de manière très lucide, la petite dame de compagnie, rongée par l’inquiétude. Elle voyait bien qu’elle n’était de toute façon pas la seule et elle faisait tout aussi pour soutenir le sieur Maximilien qui devait souffrir tout autant, si ce n’était plus. Pauvre homme qui voyait la chair de sa chair tomber dans une torpeur d’agonie. Jusqu’à où la maladie irait ? Oterait-elle la vie de ses victimes ? Toujours et encore, la situation était incertaine, mais ce n’était pas l’état des malades, et à plus forte raison celui de la malheureuse Compagne tombé dans un profond coma, qui allait améliorer les humeurs.

Elle était partie depuis à peine quelques minutes du chevet de Melbren pour aller chercher à manger, quand en revenant, Joséphine capta les mots de Chasteté. Depuis quelques temps, la demoiselle de compagnie sentait que les tensions s’élevaient chez les accompagnateurs. Mais elle ne pensait pas que… que Maximilien oserait une telle chose. Lorsqu’elle compris, en voyant le Comte de Séverac non loin de Melbren, une fiole dans les mains, et l’associant aux mots de la Compagne, le sang de Joséphine ne fit qu’un tour. Sa voix grimpa à vitesse folle, et sa colère éveillée, elle en lâcha le plateau qu’elle tenait.

« Messire… Comment ?! Comment pouvez-vous songer retirer à votre fils une part de lui même ?! Alors qu’il est en ce moment même inconscient et incapable de choisir ?! Je… vous… Comment pourriez-vous seulement le regarder ensuite dans les yeux ? » Elle s’emballe, la voix de la jeune femme, et les bégayements guettent celle-ci quand elle reprend, ne laissant pas le temps à son interlocuteur de répliquer. « Sa… son état est préoccupant. Terrible même, je le sais… mais on ne peut choisir ainsi. Je serais capable de vous empêcher de faire une telle chose contre son gré, si vous persistez ! » Fit-elle, vaillante, tournant les talons pour retourner auprès de Melbren, décidée, s’il le fallait, de faire barrage de son corps au père de ton ami.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Maximilien de Séverac
Maximilien de Séverac

Messages : 357
J'ai : 56 ans
Je suis : Premier Conseiller du Duc Castiel de Sombreflamme, ancien régent de Sombreciel, Comte de Séverac.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme et à Ibélène
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Arsène Albe
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyDim 10 Sep - 21:58

Il est éreinté Maximilien, tant par la faute du voyage que de l'inquiétude constante qu'il éprouve pour Melbren, pour les autres voyageurs, pour ce Voltigeur qui les accompagne sans que cela ne soit un choix satisfaisant, pour aucun d'entre eux. L'eau que lui propose Virginie est la bienvenue, mais peuvent-ils réellement se permettre de la boire, eux qui sont en bonne santé ? Leur voyage devrait s'achever sous peu, mais quelle est leur garantie que Roc-Epine les accueillera ? Il n'en a aucune, le comte, et cela ne fait qu'ajouter à ses inquiétudes.

La jeune femme reprend la parole, et Maximilien se tend imperceptiblement. Que croit-elle, qu'il ne s'est pas déjà posé la question, lui-même. Il en a parlé à Melbren, il lui a montré la fiole, et lui a dit ce qu'il comptait en faire. Il aurait voulu la tester, avant, mais le temps manque et le remède aussi. Leur discussion attire une autre Compagne, Chasteté, qui elle prend bien moins de précaution quant au secret de leur discussion. Et voilà même Joséphine qui s'en mèle, véhémente et bien décidée à ne pas le laisser faire. Elles sont toutes contre lui, soit. Virginie est plus mesurée, certes, mais elle semble tout autant certaine que son action est mauvaise.

"Est-ce votre enfant, étendu ici, aux portes du royaume de Sithis ? Est-ce la chair de votre chair, que vous avez veillé des nuits entières pour une mauvaise fièvre, que vous avez tenu dans vos bras pour réussir à apaiser ses peurs ? Non." Maximilien n'a pas bougé, et n'est pas décidé à le faire. "C'est mon fils : j'ai fait l'acte égoïste de le faire venir au monde, je ferais celui de le garder en vie, s'il le faut." Elles ne comprennent pas, mais Maximilien ne leur en veut pas : comment le pourraient-elles ? Il les regarde tour à tour le comte, avant de reposer les yeux sur Melbren, inconscient. "Je ne cherche pas à vous convaincre, tout comme je ne cherche pas à me justifier : je ferais ce qu'il faut." Il est habitué à prendre des décisions difficiles, ce n'est qu'une décision de plus, n'est-ce pas ? Si seulement !

"Le connaissez-vous si bien, mesdames, pour savoir quelle décision mon fils a-t-il prise ?"
Demande le comte aux deux Compagnes, avant de poser les yeux sur Joséphine. "S'il meurt, pourras-tu, Joséphine, dire à sa mère que tu avais l'espoir en main, mais que tu as préféré y renoncer ?" La mort, oui, il n'hésite pas à parler du façon cru Maximilien, peu importe s'il choque. "Si Melbren doit vivre et me haïr pour cela, soit. J'ai déjà perdu un fils, et rien n'est pire que cela. Même l'indifférence."

Spoiler:
 




paroles : sienna
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Matvei de Hvergelmir
Matvei de Hvergelmir

Messages : 350
J'ai : 39 ans
Je suis : professeur d'architecture, sénéchal de la couronne kyréenne

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Hjalden d'Evalkyr, à l'empire d'Ibélène et aux Épines de la Rose Écarlate
Mes autres visages: Castiel • Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Hermine
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyMar 12 Sep - 4:35

Le 20 septembre 1002

Tout est une horreur.

Ils sont enfin rendus à Roc-Épine, mais on refuse qu’ils rencontrent des liges de l’endroit, ou le patriarche. Ils ont de graves malades dans leurs convois, dans un état dont la stabilité est plus incertaine que tout le reste, et on les fait poireauter. La présence du Voltigeur, quant à elle, n’a pas été pour ravir Matvei. Ils sont certainement mieux avec lui à leurs côtés, et non pas contre eux, mais sa position est trop précaire pour être remise en cause par un des Voltigeurs de Sombreciel… surtout si celui-ci est bel et bien le mari de l’Aigrépine de Lagrance.
Il n’est pas impossible qu’il joue pour les deux camps.
La fatigue ne fait pas de bien à sa méfiance. La transforme en paranoïa.

Matvei veille les malades, fait le tour des caravanes, l’air contrit, et c’est presque surpris qu’il s’arrête proche d’une de celles escortées par eux-mêmes à travers Valkyrion et Erebor, lorsqu’une voix faible, mais claire, parvient à ses oreilles : « Excusez-moi. Savez-vous ce qu'il se passe ? Rien de grave », déclare le sénéchal au jeune Melbren, aussi calme en apparence qu’il ne l’est pas à l’intérieur. Depuis la rencontre avec Aigrépine, à peu près, l’état du savant a grandement décliné. Et la veille à peine… Un frisson traverse le blond, à la pensée de l’altercation qui a opposé les Compagnes, le sire de Séverac et la demoiselle Joséphine. « La garde de Roc-Épine est avertie de notre arrivée et doit prévenir le patriarche, afin que nous puissions le rencontrer. Nous avons rejoint les autres convois, ils attendent avec nous. » Le jeune homme est intelligent et même ainsi diminué, il craint qu’il décèle un quelconque mensonge dans ses paroles, s’il ne prend pas le parti de la vérité. Il craint même qu’il devine ce qu’il lui cache, à propos de ce qui se discute pendant ses longs moments d’inconscience.

Spoiler:
 


Dialogues en seagreen

Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 794932WikiFredia


Dernière édition par Matvei de Hvergelmir le Jeu 14 Sep - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Lancelot l'Adroit
Lancelot l'Adroit

Messages : 979
J'ai : 29 ans
Je suis : fabricant d'automate et mage de l'invocation au service de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Liry Mac Lir, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyMar 12 Sep - 5:01

10 septembre

Ils avaient fait entrer dans le groupe un Voltigeur.  Sans son griffon certes, mais je ne lui faisais point confiance.  Dans la charrette, faible et toujours entre deux vomissures, je le scrutais.  Je guettais la moindre de ses réactions pour nous trahir au reste de ses petits copains.  Déjà que les grands gestes altruistes ne faisaient pas partie de ma nature, je ne comptais pas mourir aux mains des gens de mon propre peuple parce que je suis doté de magie.  Avec Melbren, nous avions donné la clef de l'abeille à son père : je ne lui faisais pas particulièrement confiance, mais je le croyais là surtout pour son fils et cela le rendait plus fiable à mes yeux.  Même si le Voltigeur était venu avec lui.  Tout le monde autour de moi parlait de lui et d'une Chevaucheuse du même nom.  Je pouvais comprendre quelque peu ce que c'était que d'être au centre des rumeurs.  Lors d'un arrêt de repos, alors que mes jambes ne tremblaient pas trop, je m'approchai de lui.

« Je ne vous fais toujours pas confiance et je crois toujours que de vous avoir accepté parmi nous était une erreur de jugement, » énonçai-je.  Puis je posai une main sur son épaule avant de déclarer : « Mais faites pas attention à ce qu'on dit à propos de vous et de la Chevaucheuse.  Je ne me préoccupe point de votre histoire, cela étant dit.  Je crois que j'aurais besoin d'aide pour retourner à la charrette. »

19 septembre

Mes moments de conscience m'apparaissaient comme le passage d'un éclair.  La plupart du temps, je sombrais dans des rêves où j'ignorais tout de ce qui se passait autour de moi.  J'avais l'impression d'avoir abusé des drogues et spiritueux, d'être plongé dans une illusion.  Je cherchais mon atelier, mes créations, mais je ne les trouvais pas.  Jamais.

Une fois parmi d'autres, alors que nous étions arrêtés, je m'éveillai au monde.  Pour surprendre une dispute dans le groupe.  À propos de Melbren.  Apparemment, le vieux comte avait décidé de lui administrer le philtre de Mortessence.  Je reniflai profondément, empli de dégoût.  J'élevai la voix.  Celle-ci était tremblante et faible, peut-être que de là où j'étais on ne m'entendrait pas.

« Vous êtes complètement naïfs.  S'll suffisait de se priver de magie pour guérir, on l'aurait déjà fait.  Vous êtes prêts à nous arracher un membre pour votre égoïsme?  Si vous ne croyez pas en ce convoi, pourquoi avoir même voulu y participer?  Melbren, y croyait lui, sinon il n'aurait pas travaillé sur cette abeille. »  Une quinte de toux me prit et m'empêcha de me révolter plus longtemps.  J'étais heureux finalement de n'avoir personne pour prendre soin de moi et prendre sans mon consentement ce genre de décision outrageante.

Spoiler:
 






Lancelot parle en royalblue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyMar 12 Sep - 13:25

19 septembre

Bastien observa la dispute à distance. Néanmoins, il gardait une oreille attentive sur tous les mots échangés. Vue la situation critique, qu'il n'avait pas arrangée par sa présence, il était presque étonnant que ça n'éclate pas avant. Il régnait dans le convoi une ambiance de fin du monde assez sinistre. Même en tâchant de garder du recul sur les événements, Bastien ressentait en permanence la présence d'une boule dans son estomac. Il ignorait où les mènerait ce chemin (mais quelqu'un le savait-il seulement ?) et ce que pouvaient espérer les membres du convoi, mais le Voltigeur sentit s'approcher une fin tragique et brutale.

Après de longues hésitations, il s'approcha du Comte et de ceux qui voulaient l'empêcher d'agir. Bastien observa le jeune homme qui avait accepté son aide quelques jours auparavant. Ses mots sonnaient juste et le Voltigeur prit la parole avec une voix qui se voulait apaisante et neutre. Il s'attendait à se faire violemment rabrouer.

« J'ai une formation de médecin. Je peux essayer de calmer ses douleurs et peut-être vous éviter de prendre une décision hâtive. Je pense que nous serons très vite à Roc-Épine. Ça y ira mieux là-bas, je crois. »

Ce fut avec difficulté qu'il croisa le regard de Maximilien de Séverac en tentant de faire preuve de compassion. Bastien n'était pas là pour juger et il se mettrait à nouveau en retrait au premier signe qu'on lui enverrait.

20 septembre

Et voila. Tout ce chemin, toutes ces épreuves, toutes ces souffrances pour se retrouver à attendre bêtement aux portes de Roc-Épine ? La détresse se lisait dans tous les yeux de ceux que Bastien côtoyait depuis une dizaine de jours. Une sourde colère n'allait pas tarder à éclater. Sentant que la situation était fermée, le Voltigeur prit la décision de s'éloigner un peu du convoi pour en savoir plus.

Il en informa Lancelot L'Adroit, qu'on ne crût pas trop vite qu'il fut allé les dénoncer au premier supérieur croisé, et rabattit son capuchon sur la tête afin de ne pas offrir son visage à n'importe qui. Sa situation était précaire et bancale, il ne fallait pas tout gâcher par excès de curiosité.

Ainsi, il s'éloigna et tâcha de récolter des informations, au pire des rumeurs, il tendit l'oreille auprès d'éventuels autochtones ou autres convoyeurs...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 EmptyMar 12 Sep - 19:34

20 septembre.

« Rien de grave. » Ces simples mots t'informent que quelque chose ne s'est pas passé comme prévu. Tu n'es pourtant pas du genre à t'angoisser pour si peu, alors tu attends la suite. D'autant plus que Matvei semble conserver un certain calme ; le contretemps n'est peut-être réellement pas grave. « La garde de Roc-Épine est avertie de notre arrivée et doit prévenir le patriarche, afin que nous puissions le rencontrer. Nous avons rejoint les autres convois, ils attendent avec nous. »

Oh. Tu as pour but de hocher la tête, mais tu n'en es pas réellement capable. Tu te contentes donc d'un « Je vois, je vous remercie » à peine audible, avant de continuer : « Nous n'avons aucune idée de combien de temps cela va prendre, ni si cela aura réellement lieu, donc. » Tu souris faiblement à l’Épine, dont la présence, te rassure malgré, au final, la situation inquiétante. Peut-être aussi as-tu commencé à te faire à l'idée que ton chemin s'arrêterait peut-être à Roc-Épine ? Tu ne sais pas trop, tant de choses entrant en compte : ton père, tes proches, Lichen, Naphte, ta vie. Tu repousses pourtant tout ça dans un coin sain de ton esprit.

Tu vois votre Voltigeur s'éclipser du coin de l’œil, mais restes concentré sur Matvei. Fort peu à propos, l'enthousiasme présent dans ton regard à défaut d'être lisible dans ton langage corporel, tu lui confies : « Si je m'en sors, j'aurais un projet architectural à vous soumettre. J'y pense depuis quelque temps et j'ai toujours repoussé, mais vos talents me seraient fort précieux, sire Hvergelmir. » Tu envisages d'agrandir l'atelier de Vivessence, de le rendre plus pratique. Peut-être même que tu feras des folies et que tu verras encore plus grand si le Destin t'accorde le reste de ta vie ?
Advienne que pourra.

Spoiler:
 



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B














Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens   Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 2.5 ♦ La Mort dans les Veines ♦ Ibéens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» Uptobox Le Jeu de la mort 2 [DVDRiP]
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP :: Intrigues / RP express / missions-
Sauter vers: