AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -42%
Montre Ice-Watch pour Femme – ICE glam Black ...
Voir le deal
51.86 €

Partagez
 

 Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 20:27

Sous le regard des dieux
Noblesse / Mages

   
   
   

Gaëtane

   
de La Volte

   
ft. Drew Barrymore

   
« Il ne faut pas oublier que, le jour du déluge, ceux qui savaient nager se noyèrent aussi »

[Ramon Gomez de la Serna]

   
   

En bref

Âge : 34 ans
Date et lieu de naissance : 07 août 969, à La Volte (Cibella)
Statut/profession : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)
Allégeance : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement.
Dieux tutélaires : Depuis toujours, Gaëtane est dévouée entièrement à Aura, la Mage. Toutefois, elle a longuement voué ses prières à Maari, la Mère avant de perdre totalement espoir. Maari n'a visiblement pas voulu d'elle.


Son côté charismatique fait d'elle un personnage emblématique de la Couronne de Faërie. Gaëtane a connu bien des épreuves et cela la rendue forte, elle est capable de faire face à des situations désespérées tout en gardant son calme. Indépendante, elle aime à penser qu'elle n'a besoin de personne pour gérer sa vie ou son duché. Rien d'étonnant, Gaëtane est une femme intelligente et rusée.
Selon la situation, elle se montre égoïste, elle n'a jamais vraiment accordé une quelconque attention à son frère et sa sœur. Sa petite personne étant bien plus importante qu'eux. Toutefois, elle a évolué depuis qu'elle est Duchesse, bien consciente que même si elle a une haute estime d'elle-même, elle pense également à son peuple. Elle est juste envers eux d'ailleurs, si on dit d'elle qu'elle est autoritaire, ne se laisse pas marcher sur les pieds, il faut reconnaitre qu'elle a un certain sens de la justice.  La Duchesse est sensible, si pendant longtemps elle a considéré cela comme une faiblesse. Avec le temps, elle a su apprivoiser cette sensibilité pour en faire une force. Gaëtane se montre très rancunière, elle ne pardonne pas facilement, n'oublie pas et a tendance à ruminer et à extérioriser sa colère. De plus, son côté caractériel fait qu'elle a du mal à nouer des relations harmonieuses avec son prochain... Rien d'étonnant quand on sait que Gaëtane s'est forgée une solide carapace, aux premiers abords elle parait souvent froide et hautaine. Si bien que quand elle trouve quelqu'un qui l'apprécie à sa juste valeur, elle peut se montrer possessive envers cette personne.

Défauts : Égoïste, Froide, Autoritaire, Rancunière, Hautaine, Caractérielle, Possessive (7)
Qualités : Rusée, Intelligente, Charismatique, Forte, Indépendante, Juste, Sensible (7)

   
Caractère


   
Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Magalie et j'ai 27 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Love. J'ai découvert le forum via Aura· et voici ce que j'en pense : une terriiiiiible tentation  :na: ..


   

   

   
Histoire

« Ma très chère fille… »

Gaëtane déchira le parchemin.

« Mon enfant. »

Même geste, même énervement face à son incapacité à trouver les bons mots.

« Ma fille,

Ces quelques mots sont pour toi, si je ne survis pas à ta naissance tu auras cette lettre, ce morceau de parchemin si fragile pour me connaître… Je te lègue tout ce que j’ai. Tu portes en toi l’héritage ancestral des mères de la Volte. Ton sang est marqué par notre destin. La magie coulera dans tes veines. Cibella sera tien et tu embelliras le palais ducal de la Volte de tes rires enjoués. Notre famille est la plus ancienne famille matriarcale du continent, malgré de nombreuses recherches de ma part, je n’ai pas trouvé de famille semblable à la nôtre. Sois fière de porter le digne nom de la Volte, sois fière d’être une femme quand dans certains duchés comme Bellifère -  tu le verras vite - elles ont le même rang voire un rang inférieur aux animaux. Sois fière comme je le suis d’appartenir à cette maison. Des générations entières de femmes fortes régnant sur Cibella d’une main de fer et d’un coeur empli de magie. Cette magie omniprésente qui plane dans l’atmosphère, qui nous entoure et nous enlace. Cibella - le duché de la magie et de ce fait, le duché le plus important de Faërie ne l’oublie jamais, ma petite fille. Tu marcheras dans mes pas, une future duchesse parfaite. L’Académie de Magie et du Savoir t’ouvrira ses portes et t’accueillera dans ses bras. Une future mage du printemps, sans aucun doute.

Ne trahis pas la mémoire de nos mères.  

Toi aussi, un jour tu deviendras Duchesse et honoreras la mémoire de toutes les femmes de la lignée, d’illustres dames qui ont su marquer le temps et l’histoire.

Mon enfant.
Je t’aime déjà.  »


Gaëtane regardait sa lettre, perplexe. Pourtant, elle l’avait relue, réécrite une dizaine de fois, parfois trop solennelle, parfois trop dure, parfois inadaptée. Son héritière n’arrivait pas. Elle avait tout essayé : les remèdes, la magie, les potions et autres breuvages, les plantes, fleurs, racines. Rien n’y faisait. Malgré tout, cette lettre avait été rédigée pendant une lueur d’espoir où elle se croyait enceinte, mais elle avait toujours eu un mauvais pressentiment à ce sujet. Un mauvais présage.

La révélation fut terrible pour Gaëtane, son ventre resterait à tout jamais stérile. Elle ne pouvait pas porter d’enfant. Une nouvelle tragique pour celle qui devait porter la digne héritière du duché tutélaire de la magie. L’une des pires nouvelles que l’on pouvait lui annoncer. De colère, elle brûla la lettre préparée pour sa fille. Elle avait mis tant d’espoir dans l’union arrangée avec Livien. Si, cela avait été lui elle se serait débrouillée par n’importe quel moyen de se débarrasser de cet époux gênant, mais c’était elle le problème... Elle. Elle qui ne pouvait concevoir d’héritière. Elle ne pouvait faire perdurer la lignée des la Volte et se refusait d’aller trouver la toute jeune Gabrielle. Cette enfant qu’elle n’aurait jamais, représenté son pire point faible. Elle n’était pas prête de se l’avouer, de regarder la réalité en face. Se confier à sa sœur, lui demander de l’aide était inconcevable. Cela représentait un acte de faiblesse, elle rechignait seulement à l’idée d’appeler sa sœur au secours.

Elle revêtit un masque pour cacher ses idées noires. Attristée par la nouvelle, désespérée, accablée, Gaëtane n’avait jamais été capable de surmonter cette si dure vérité. Elle se cachait derrière une froideur mortifère en mettant une distance remarquable entre elle et les autres. La situation empira lors de la disparition prématurée de Livien. Le sort s’acharnait sur la duchesse de Cibella qui se retrouvait seule. Elle trouva du réconfort auprès de Lionel, le frère jumeau de son défunt époux. Elle s’évadait lors de longue chevauchée à travers Cibella, découvrant les moindres recoins de son duché adoré et faire abstraction pendant quelques instants de tous les maux et les tracas qui venaient la contrarier. Un moment de liberté pour oublier qui elle était et surtout quel terrible fardeau elle devait porter. Ces quelques instants loin de tout, loin du monde étaient une manière de se rapprocher de Livien, d’être avec lui l’espace d’un instant, d’une envolée, d’une foulée… C’était grâce à lui qu’elle était là, juchée sur sa monture, une manière pour Gaëtane de se rattacher à ce passé qui la retenait encore par un fin fil qu’elle ne pourrait, jamais, se résoudre à couper.

¤¤¤

C’est une fois que l’on a perdu les êtres chers que l’on se rend compte enfin à quel point on tenait à eux, à quel point on les aimait.

«  Livien…

Nous étions bien à deux… les Cibellans et Cibellanes espéraient la naissance d’une héritière. Nous aurions été trois... Nous aurions pu ancrer la suprématie du duché de Cibella en Faërie, encore un peu plus...L’espoir s’en est allé en même temps que tu m’as quitté. Je n’ai aucun désir de reprendre un époux, tu sais. À quoi bon ? À quoi cela servirait-il ? Mon ventre restera, désespérément, infécond. Lionel le sait - j’ai dû lui avouer. Nous nous sommes rapprochés... Tu ne dois pas me croire, comment le pourrais-tu ? Il montrait tellement de réserve à mon égard, il avait raison d’un certain côté de douter de notre union. Que dois-je faire Livien ? Rependre contact avec Gabrielle, j’entends tes mots résonner à mes oreilles, ton souffle dans ma nuque... Elle ne m’écoutera pas, pourquoi le ferait-elle ? Je ne me suis jamais intéressée à elle et je ne le souhaite pas plus aujourd’hui qu’hier. Et pourtant, je crains qu’elle soit mon seul espoir en ce monde…

Tempête va bien. Grâce à ton apprentissage, je fais très souvent de longues balades à travers tout Cibella à ses côtés. L’un de seul plaisir que je me permets encore - je m’oublie, je m’abandonne et je me souviens de nos chevauchées et de tout le mal que tu t’es donné pour me jucher sur le dos d’un cheval ! Je t’en suis tellement reconnaissante, tu ne sais pas à quel point...»


Gaëtane posa sa plume et mit soigneusement la lettre avec les autres dans un étui en tissu, enfermé dans un coffre dont elle était la seule à détenir la clé. Livien était son confident, c’était plus facile d’écrire à quelqu’un qui ne peut vous répondre. Gaëtane mettait noir sur blanc toutes ses pensées, ses doutes et ses craintes. C’était dans ces moments-là qu’elle était vraiment elle-même, la Gaëtane que personne ne voit. La Gaëtane que personne ne verrait jamais. La vraie femme qui se cachait sous son masque de froideur et de distance. Sous ses allures de Duchesse parfaite, bien des tourments la hantaient. Amère, elle n’avait trouvé que ce moyen pour combler son manque affectif. C'était une femme meurtrie Gaëtane sous ses faux airs de grande Dame se dissimilait une profonde détresse enfouie au fond d'elle, une facette d'elle-même qu'elle seule connaissait, et qu'elle seule connaîtrait jamais.


¤¤¤

« Mon tendre époux,

Ce jour, Chimène est montée sur le trône. Impératrice d’Arven. Elle est incompétente et faible. Comment veux-tu que Faërie paraisse forte par rapport à Ibélène dans de telles conditions ? Face à Augustus et Catarine et leurs héritiers. Je suis consternée, navrée par les compétences de l’Impératrice à gouverner convenablement. Elle est incapable de régner. Je ne comprends pas, c’est un drame ! Un comble ! Une tragédie. Oh, mais crois-moi elle ne restera pas longtemps à la tête de Faërie... Gustave de la Rive a fait son apparition lors de l’Ordalie de Diamant, mais Chimène a pu quand même être couronnée. Quelle catastrophe ! Je ne vois pas d’autres mots pour décrire cet évènement. Même Gabrielle gouvernerait mieux qu’elle !

Si seulement.

Juste un instant.

Utiliser mon entrave sur elle, bloquer les impulsions nerveuses de son cerveau.

L’évincer. Elle ne mérite qu’une chose rejoindre les créatures inférieures dont elle fait partie. Elle n’a pas l’étoffe d’une impératrice... C’est tellement alarmant... Je suis consternée par cette nouvelle, nous sommes perdus… Perdus… »


Lettre détruire dans un accès de colère après que Gaëtane ait terminé d’écrire tout le bien qu’elle pensait de sa souveraine.

¤¤¤

« Livien...

Chimène a été écartée, enfin ! Me voilà soulagée. Je soutiens Gustave de la Rive qui a, lui, la carrure d’un empereur au côté de son épouse Lauriane que je connais depuis bien des années. Tu peux aisément imaginer dans quel état d’euphorie, je me trouve en ce moment même. Pour Cibella, c’est une excellente chose l’accession de Lauriane au pouvoir, on ne pouvait rêver mieux ! J’ai déjà reçu des présents et autres richesses de sa part, Cibella prospère et je sens Faërie plus forte que jamais désormais !  Nous avons les faveurs du couple royal, Cibella trouve grâce à leurs yeux. Nous allons vaincre ! »


¤¤¤

« Ma très chère soeur Gabrielle,

Comment se passe ton apprentissage à l’Académie de Magie et du Savoir ? Lorgol te plaît ? Tu dois te sentir dépayser par rapport à Cibella. Comment te débrouilles-tu dans ta discipline ? Tu dois exceller dans ta spécialisation. Il ne peut en être autrement… L’art de concevoir des portails, c’est cela ? Gabin n’a pas voulu me dire si tu avais, enfin, rencontré ton familier ? Si tu ne l’as pas encore rencontré, cela viendra ma soeur. Tu es une de la Volte après tout, tu as été bercée dans la magie. Une de la Volte sans familier, c’est inconcevable. C’est comme un mage sans magie. Impossible et encore plus quand on porte le nom des de la Volte. »

Gaëtane posa sa plume et prit du recul sur ses mots… Ce n’était pas ainsi qu’elle arriverait à séduire sa sœur pour obtenir quoi que ce soit d’elle. Elle ne disait que la stricte vérité, cette vérité qui fait mal, ces exigences qui t’emprisonnent quand on porte un nom auquel il faut faire honneur, elle continua donc malgré tout, mais sur un ton plus mielleux.

«  J’aimerais te revoir, je t’invite à venir me rejoindre quelques jours à la Volte. Viens. Nous avons de nombreuses choses à nous dire, à partager. Du temps à rattraper. Sache que tu es la bienvenue chez toi et je t’attends très bientôt.

Gaëtane de la Volte.
Duchesse de Cibella. »

[Lettre jamais envoyée]


Gaëtane regardait cette lettre qui ne lui correspondait pas. Ce n’était pas ses mots ni ses pensées. Elle n’avait jamais accordé la moindre parcelle de son temps à cette soeur, trop sensible, trop fragile, trop émotionnellement faible qui n’avait pas la carrure pour devenir duchesse...mais, elle avait promis à Livien, jadis, de faire un effort, d’envoyer une missive, de reprendre contact, de l’inviter...Alors, il le fallait pour le bien du duché.

Elle avait, d’abord, essayé de contacter Gabin pour qu’il puisse l’aiguiller à trouver les bons mots envers Gabrielle - l’entrevue ne s’était pas déroulée comme prévu. Si tenir des discours face à des ducs, des duchesses, des ambassadeurs n’effrayait pas la duchesse de Cibella, s’adresser à sa fratrie était un exercice bien maladroit pour elle. Ce n’était jamais la bonne manière d’aborder les sujets, elle connaissait à peine Gabrielle, légèrement plus Gabin, mais ce dernier avait trouvé une nouvelle famille auprès des Chevaucheurs. Il s’était éloigné d’elle et des conflits familiaux. Cette situation n’avait jamais touché Gaëtane, mais cette dernière se rendait bien compte qu’établir et créer un quelconque lien avec son frère et sa sœur n’était pas chose aisée. Cela représentait une épreuve infranchissable pour elle.

Ces quelques mots lui avaient demandé beaucoup d’énergie, elle s’y était reprise à plusieurs fois et le résultat ne la satisfaisait toujours pas. Elle essayait de s’intéresser à sa soeur tant bien que mal sans savoir qu’elle touchait les points qui faisaient mal. Elle avait tenté de faire tomber le côté solennel pour s’en tenir à un ton léger... Le résultat était très moyen, elle en avait conscience, mais c’était au-dessus de ses forces Gabrielle était tellement... différente...

Même si, elle venait... comment abordait un sujet aussi délicat ? Livien lui avait toujours conseillé de faire ça en douceur, de renouer les liens, de les solidifier et de faire, ensuite, des plans pour l’avenir. Alors, exigeante envers les autres et envers elle-même, elle faisait ce qu’elle pouvait Gaëtane pour prendre sur elle et essayait de voir le monde à travers les yeux de sa soeur cadette - elle était très loin de se douter de la vérité, du malaise dans lequel se perdait Gabrielle et du triste sort réservé à la fratrie des de la Volte...

Elle doutait formellement arriver un jour à obtenir les bonnes grâces de sa fratrie, le méritait-elle seulement ? Au moins, elle essayait Gaëtane, sans vraiment y croire, sans y mettre la conviction qu’il aurait fallu, mais elle tentait une approche maladroite… Comment trouver les mots justes pour toucher des illustres inconnus qui partagent le même sang qu'elle ?

¤¤¤

Gaëtane se pomponnait devant son miroir, Éole son macagua la surplombait de son perchoir. Plumage mélangeant le crème et le marron, il représentait le petit fond de vanité que Gaëtane avait en elle. Cette liberté d’oiseau qu’elle n’aurait jamais. Ce côté fier d’un oiseau majestueux, ce prédateur qui chassait ses proies de la même façon que Gaëtane était persuadée qu’il y avait des êtres beaucoup plus supérieurs aux autres, les mages notamment et que les êtres inférieurs devraient être tués. C’était pour cela qu’elle avait embrassé la cause de l’Ordre du Jugement. La Duchesse voulait voir la réhabilitation des magies oubliées – une manière de rendre la suprématie à Faërie, à la magie et à son duché. Elle savait très bien dans quoi elle s’était engagée, elle voulait la guerre – cette guerre inévitable entre Ibélène et Faërie. Et, était prête à écraser quiconque se mettrait en travers de son chemin pour parvenir à ses fins et menait à bien les idéaux de l’Ordre du Jugement.

Elle caressait doucement son macagua, un sourire sadique sur les lèvres, Ibélène allait être vaincu.

¤¤¤

« Livien,

Lionel est peut-être l'espoir que nous attendions - il a demandé la main de Gabrielle. Enfin ! Cette petite n’est pas faite pour régner, c'est un fait avéré. Elle n'aura donc pas besoin de ses héritiers ! Et puis, les enfants, elle en aura d'autres...non ? Le sang de nos mères va prospérer, elle ne fait que remplir son devoir auprès de moi après tout… »


¤¤¤

«  Où suis-je tombée ? Même le Purgatoire de Sithis serait une plus douce torture que celle-ci…

Ô, Maari, je crains que tu aies mal interprété mes prières. N’étais-je pas censée avoir des filles ? N’était-ce pas là mon destin ? Pourquoi suis-je entourée de cinq garçons qui courent partout et qui sont…totalement indisciplinés ?

Me voilà plongée dans une profonde incompréhension face à ses garnements qui me vouvoient, quoi de plus normal envers ma personne, mais qui m’appellent Mère… Ça, en revanche la première fois, ce fut très étrange…

Ô, Maari, j’ai bien peur qu’il y ait erreur sur la marchandise. Je voulais une fille, j’ai toujours voulu une fille. Depuis que je suis en âge que je demande une fille, qu’ai-je fait pour être à ce point maudite à tes yeux ? Ne suis-je pas ta fille ? Me détestes-tu autant pour avoir mis dans mes pattes des garçons ?

Ô, Maari, que veux-tu que je fasse de garçons ? Comment ça marche d’abord un garçon… ? Je t’en conjure : reprends-les, vends-les, donne-les, fais en ce qu’il te plaira… Mais, ne les laisse pas là. »

C’était une Gaëtane extrêmement perturbée qui faisait face aux conséquences de la roue brisée. Cet épisode et les « joies » d’être mère, elle s’en souvient comme si c’était hier. Autant dire que c’est typiquement le genre de choses qu’elle préférerait oublier… A-t-elle envie, aujourd’hui, de devenir mère ? Point du tout. Elle y a cru très fort Gaëtane à ces filles qui viendraient combler son mariage plus réussi que prévu. Et puis, d’année en année, de désillusion en désillusion, d’espoir avorté, cette envie s’en est allée. Elle s’est envolée, s’est consumée petit à petit. Elle sait et espère, un jour, endosser ce rôle, mais l’engouement d’antan s’est éteins à jamais. Très attachée à son héritage et aux traditions, devenir mère est un devoir, plus qu’un désir désormais.

  • Pendant le livre II :

« Livien,

Gabrielle n'a toujours pas donné sa réponse à Lionel. Ton frère fait preuve d'une patience inégalable... Ce qui n'est pas mon cas ! L'agacement se fait ressentir, mais qu'attend-elle au juste ?

Sur une note plus joyeuse, les pièces de la Rose ont baissé leur bouclier et l’Empereur Augustus est mort. Enfin ! Après la femme l'époux, que c'est regrettable. Une trêve hivernale a donc été proclamée. Le petit Octave, maintenant orphelin, doit avoir du mal à se remettre du fait d'être orphelin ! Comme pour Chimène, la tâche de gouverner Ibélène reposant sur de si frêles épaules que les siennes... Il ne sera jamais à la hauteur. Bien trop jeune et trop peu expérimenter, il risque de se faire happer par une trop lourde tâche à assumer.

Comme tu me disais, parfois, réjouissons-nous du positif : les frontières de Faërie ont retrouvé leur tracé originel, la partie au nord de Cibella annexée est redevenue mienne.

Toutefois... l'incontrôlable Chasse Sauvage a été libérée lors du Jour des Anciens. Et, cela est quand même très inquiétant pour Cibella, j'ai prit les dispositions nécessaires cela dit me concernant. Mon instinct de survie s'est considérablement développé au fil des années. »

La rancœur envers Ibélène est présente dans le cœur de Gaëtane, elle en veut à l'Ordre du Jugement de ne pas avoir suffisamment mesuré tous les risques au sujet de cette épidémie qui a ravagé Faërie et permit à Ibélène de prendre le dessus ! Sans cela, elle en est convaincue, Faërie aurait vaincu ! Gaëtane se réjouit que Cibella ne soit pas le Duché le plus touché par la guerre, mais l'avenir s'annonce encore plus sombre que le passé...

¤¤¤
 • Pendant le livre III :

« Livien,

Gabrielle a enfin choisi un époux. Cette petite me tuera un jour. Elle va épouser Antonin de Faërie, le fils de ma très chère amie, l’Impératrice Lauriane de Faërie. Oui, c’est le point positif. Certes, j’y vois des avantages pour notre famille, mais j’y vois un inconvénient de taille. Je n’aurais pas ses enfants. Ça me pèse Livien, c’est comme un étau qui se resserre un peu plus sur moi, chaque jour davantage. Je n’ose en parler à personne, j’en suis même venue à lister les différentes options qui s’offrent à moi. Elles ne sont pas reluisantes, et celle que j’aimerais le plus est impossible à réaliser maintenant que tu n’es plus là. Comme j’aimerais que tu sois encore là… Mon tendre Livien…

Trêve de bavardage, et surtout de parler de ma sœur… Qui ne fait que me décevoir par ses actes, les uns après les autres. Elle est tellement navrante et mielleuse que j’en ai, parfois, la nausée.  […]

Ton frère va se marier ! A une certaine Faustine de la Fugue. Ne me demande pas, j’ignore qui elle est. C’est déjà un miracle que j’ai retenu son prénom. J’ai déjà envoyé des félicitations. Et j’assisterais à son mariage pour nous deux, ton frère a toujours été présent pour moi et tu serais fier de lui. J’en suis certaine ! […]

J’ai signé des accords commerciaux avec le sultanat d’Erebor. Je pensais avoir bien fait, avoir agit dans l’intérêt de Cibella jusqu’à ce que des affreuses momies ; la Légion des Oubliés ; viennent gâcher les festivités à Vol-Serein. Oui, Gabin est devenu major de division, tu comprends… Heureusement, tout cela n’est qu’un cauchemar à présent et l’ordre des choses a été rétabli.  »

« Pénélope,

Je ne vois que toi qui peux me comprendre face à tout cela. Ce n’était qu’un lointain souvenir que de se sentir aimer et désirer. Et hélas, même si je sais que tout ceci n’était que chimère et envoutement, j’ai aimé être cette Gaëtane que je n’ai jamais pu être. Insouciante et amoureuse. J’avais oublié tout ce que l’on pouvait ressentir au fond de soi, dans son coeur. Cette passion qui nous dévore de l’intérieur et qui nous pousse à faire l’impossible. Je me demande souvent ce qu’il serait advenu de Sebastien si je ne l’avais pas tuée. Ne réponds pas. Ne brisons pas ce souvenir dont j’aime me rappeler. Encore une fois, je suis seule responsable de mon malheur. Suis-je maudite, Pénélope ? Dans mes plus sombres heures, je me le demande parfois. »

   
Chronologie


07 août 969 ♦️ Naissance de Gaëtane de la Volte
12 mars 974 ♦️ Naissance de Gabrielle de la Volte
11 juin 976 ♦️ Naissance de Gabin de la Volte
980 ♦️ Gaëtane entre à l'Académie de la Magie et du Savoir, elle terminera son cursus quelques années plus tard avec brio.
Décembre 987 ♦️ Gaëtane devient duchesse en Cibella.
988 ♦️  Mariage arrangé entre Gaëtane de la Volte et Livien de Rivepierre en Cibella.
Hiver 999 ♦️ Livien meurt tragiquement.
Août 1001 ♦️  Entrée de Gaëtane dans l'Ordre du Jugement. Elle devient responsable de la chancellerie de Cibella.
13 août au 5 octobre 1002 ♦️ Tous les mages tombent malades en Arven, et Gaëtane n'est pas épargnée. Elle reste retrancher au Palais Ducal de la Volte, souffrante et fière, elle ne veut pas admettre sa faiblesse et fait face à la maladie, seule. L'Impératrice Lauriane de Faërie est venue lui prêter main forte pour la gestion de Cibella quand Gaëtane a été trop malade et incapable de gérer son duché pour que Cibella n'en pâtisse pas.
Décembre 1002 ♦️ Annonce des fiançailles entre Gabrielle de la Volte et Antonin de Faërie. Gaëtane prend la nouvelle relativement mal...  
Fin mai / début juin 1003 ♦️ Gaëtane reçoit une lettre d'Anthim pour convenir d'éventuels accords commerciaux et de libre passage entre Cibella et Erebor. La Duchesse de Cibella accepte, cela ne peut pas faire de mal à son duché et elle espère rallier Erebor à la cause Faë.
Juin 1003 ♦️ La faction modérée de l'Ordre du Jugement et les Épines continuent leurs efforts de coopération. Gaëtane se rallie aux idées de Denys et ouvre peu à peu les yeux sur l'Ordre. Elle reste toujours assez radicale, mais pas au prix de son Duché, ni de sa vie ! Jamais !
28 juillet 1003 ♦️ Attaque de la Légion des Oubliés à Vol-Serein pendant les festivités pour célébrer la promotion de Gabin nommé major de division.
30 septembre 1003 ♦️ Mariage de Bartholomé d'Ansemer avec Vanessa l'Atone à Ansemer. Rencontre avec Sébastien l'Atone. Gaëtane se retrouve charmer par la magie de l'Accord, tombe éperdument amoureuse de Sébastien qu'elle veut épouser. Sauvée par son amie Pénélope, Gaëtane est contrainte de tuer Sébastien par entrave.
Octobre 1003 ♦️ Voyage diplomatique en Erebor pour rencontrer la sultane Shéhérazade.
Novembre 1003 ♦️ Les champs de récolte en Cibella sont dévastés par la maladie, le feu ou les intempéries.  
   


   

   
Questions


   Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
   • C'est une TRAGÉDIE ! Gaëtane est très inquiète sur l'avenir de son duché, des récoltes et comment le grenier d'Arven va pouvoir faire face à la désertion d'Amathéon. Même si Gaëtane aime contrôler sa vie, il faut avouer qu'il lui arrive de prier les dieux : Maari, Aura et Amathéon sont bien souvent au cœur de ses prières. Elle s'était sentie trahie quand Maari n'avait pas pu lui donner d'enfant, aujourd'hui elle ressent à nouveau un sentiment similaire maintenant qu'Amathéon ne veille plus sur son duché.

   La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
   • La Chasse Sauvage, là de suite, ne fait plus partie des préoccupations premières de Gaëtane. Pour le moment, c'est l'avenir de son Duché qui l'importe le plus et l'absence d'héritière qui lui cause bien des tracas. Toutefois, Gaëtane n'a pas envie d'être choisie par les cavaliers de la Chasse Sauvage elle a bien vu ce qu'il s'était passé en Bellifère, elle ne veut pas que son duché connaisse le même sort. Même si, à son grand désarroi, Martial de Bellifère a réussi à récupérer son duché... Ô Misère...

   Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
   • Gaëtane n’a rien contre Lorgol, elle a une tour pour Cibella et une autre pour La Volte - là où elle réside lorsqu’elle vient y séjourner pour des raisons diplomatiques ou tout simplement pour changer d'air. Le Duché de Cibella entretient des relations assez neutres avec Lorgol, quant à Gaëtane, elle aime séjourner à Lorgol surtout pour retourner à l'Académie !

Livre III:
 

Livre II:
 
   


   

   
Chaque concession ne peut qu'affaiblir un peu celui qui la fait.

   
Denys du Lierre-Réal & Gaëtane de la Volte

   
13 août 1002

   

Nauséeuse.
Fatiguée.
C'était bien sa veine à Gaëtane...

L’épidémie qui sévissait en Arven avait pris une ampleur insoupçonnée par Gaëtane, et la Volte n’avait pas été épargnée. Elle craignait pour son Duché, Cibella comptait de nombreux mages – tous allaient en pâtir. Juste aujourd'hui, où elle voulait être au meilleur de sa forme pour impressionner ce cher Duc de Lagrance. Cela tombait plutôt mal. L'ambiance n'était pas toujours au beau fixe entre les Lagrans et les Cibellans. Avec la guerre qui faisait rage, Gaëtane avait été contrainte de faire certaines concessions pour le bien de son duché et pour consolider les forces de Cibella. Cela passait par revoir son opinion envers Denys et le considérer comme un allié ! L'avis de Gaëtane à son sujet restait inchangé, elle le trouvait terriblement prétentieux et efféminé - un duc parfait pour Lagrance, cela dit ! Toutefois, désormais il faisait tous deux partis de l'Ordre du Jugement et c'était ce pour quoi ils étaient réunis à la Volte, ce jour.

Gaëtane ne pouvait se mentir plus longtemps, dans la guerre, Cibella avait besoin de Lagrance ou du moins, il était indispensable que les duchés de Faërie soient unis contre Ibélène. Mettre de côté les ressentis de chacun était une priorité donc. Gaëtane accueillit le Duc de Lagrance dans un petit salon à l’abri des regards et des oreilles. Ils devaient parler en toute intimité et discrétion. Cette réunion était secrète, pas d’arriver en fanfare pour Denys donc. Parce que malgré les symptômes que Gaëtane ressentait peu à peu, un peu plus à chaque instant, elle avait des questions à régler, des problèmes dont elle devait s’occuper et ce n’était pas quelques maux qui allaient l’empêcher de continuer à s’occuper de son duché. Des sujets la préoccupaient plus que sa propre santé : les mages du sang, les conséquences de la mort de l’Impératrice Catarine, la guerre, leur appartenance commune à l’Ordre… Surement une erreur de sa part de sous-estimée cette épidémie, mais elle ne comptait pas se laisser abattre pour si peu !

Faire des concessions pour négocier et trouver un terrain d’entente avec Denys, oui. Paraître faible et malade, ça jamais. Elle avait donc maintenu cette entrevue, du vin blanc avait été servi et ce fut en offrant un verre à son invité que Gaëtane l’invita à s’asseoir en face d’elle. Depuis qu’elle s’était levée, sa tête la faisait souffrir, mais elle restait fière et droite comme un i sur son fauteuil. Aucune expression sur son visage ne trahissait son état !

« Avez-vous pu voyager sans encombre ? » commença-t-elle par demander. Visiblement, c’était le cas Denys était arrivé en un seul morceau, par courtoisie elle demandait. Elle savait que voyager en ces temps de guerre devenait de plus en plus une tâche compliquée à réaliser. Qu’il avait fait un bon ou un mauvais voyage – cela l’importait peu, mais elle savait que si le Duc arrivait serein, il serait peut-être plus enclin à l’écouter et à adhérer à ses paroles.

Rien n’était laissé au hasard et surtout pas les mots de la duchesse.
   

   


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... 620681ChienDeBerger
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... Z6jWz9PB_o
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... LabyrintheBoum


Dernière édition par Gaëtane de la Volte le Dim 16 Déc - 14:58, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 20:27


   
Récapitulatif

   
Gaëtane de la Volte

   
Mise à jour des registres et bottins

   


♦️ Drew Barrymore
♦️ Compte principal : Oui
♦️ Groupes secondaires : La noblesse / Les mages

♦️ Noblesse : Duchesse / La Volte / Cibella
♦️ Magie : Printemps / Entrave
♦️ Familier : Eole / Macagua Rieur / Masculin
♦️ Hiérarchie : Ordre du Jugement / Responsable de la chancellerie de Cibella
♦️ Affiliation : L'Ordre du Jugement
   


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... 620681ChienDeBerger
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... Z6jWz9PB_o
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... LabyrintheBoum


Dernière édition par Gaëtane de la Volte le Mer 19 Déc - 20:34, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 20:29

Bon retour :D
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 20:37

Merci :puppy:


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... 620681ChienDeBerger
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... Z6jWz9PB_o
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 20:48

Rebienvenue :roule:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 20:52

Magaliiiiiiie :coeur: bon retour :calin: (cette petite semaine de vacances en notre compagnie a réussi à te ramener à nous :ange: )


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 21:56

Re-bienvenuuue ! :coeur:
C'est sympa de te revoir sous les traits de Gaetane. :**:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 22:27

Love :**:

Rebienvenue, et bon courage pour ta fiche :siwi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 22:29

Bienvenue / Rebienvenue ! (la jumelle à Mélu si je me trompe pas ? :hm: )

J'ai hâte de parcourir tes rps d'avance ! Bon courage pour ta fiche :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 23:19

Oooooooh c'est vraiment Love :siwi:

Et bien rebienvenue hein :vv:
J'aime Gaëtane :vv:

Et Abi s'exclame (ma Duchesse ! au fond d'elle-même)
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Lionel de Rivepierre
Lionel de Rivepierre

Messages : 894
J'ai : 35 ans
Je suis : Capitaine du Vol d'Outrevent, mage de l'Été (destruction) et comte de Rivepierre.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Castiel • Louis • Octavius • Maelenn • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyVen 15 Sep - 23:22

OUIIIIIIIIII :love1:
Joie que la tentation ait porté ses fruits :angel: Pour la peine, je t'accueille même avec ton beau-frère favori !

Rebienvenue, tu seras parfaite pour Gaëtane, marions-nous (avec Castiel) :nana:



One side stone, one side fire.

Dialogues de Lionel en whitesmoke ◊ Dialogues de Braise en firebrick ◊ Dialogues de Harald en maroon

Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... TitreLionel1
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... RandomLionelDeni
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... RandomWikiFredia
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... RoueBriseeKilt
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptySam 16 Sep - 0:47

Rebienvenue :oui: Courage pour ta fiche et super choix de PV :pompom:



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B














Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptySam 16 Sep - 0:48

Magaliiiie ! :roule:
Quelle joie de te revoir par ici ! :cute:
On t'a gardé ta place bien au chaud ! :siwi:










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptySam 16 Sep - 9:26

hooo, bon retour et rebienvenue :love: J'espère que tu te plairas avec ce nouveau personnage.
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Marjolaine du Lierre-Réal
Marjolaine du Lierre-Réal

Messages : 984
J'ai : 28 ans
Je suis : duchesse de Lagrance

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Denys, mon époux
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Lancelot l'Adroit, Liry Mac Lir, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptySam 16 Sep - 14:10

Bon retour à toi parmi nous! J'espère que tu te plairas bien avec Gaëtane!
Bon courage pour ta fiche! :cute:





Marjolaine parle en mistyrose
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Marianne d'Orsang
Marianne d'Orsang

Messages : 1217
J'ai : 44 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptySam 16 Sep - 14:51

Mrouuuuuu, Magalie :siwi:
Rebienvenue ici :love:







J'ai pour moi les vents, les astres et la mer.


Marianne • #006666
Iode • #663300
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptySam 16 Sep - 14:55

:siwi: Bon retour, Love!

Nous allons être la famille la plus heureuse et soudée que Faërie n'aura jamais vu! :**: :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptySam 16 Sep - 22:20

Merci Mémé  :mimi:  :calin2: Je mets ça là, mais je m'adresse à toutes les staffiennes of course est-ce possible de réserver le personnage ?

J'ai lu dans la FAQ ceci :
Citation :
Si tu es vraiment à fond sur le personnage, il est même possible de te le réserver ! Pour un maximum de deux semaines. :eheh:
J'ai déjà eu quelques jours de réflexion, je crois 5 jours de réservation, est-ce possible de prolonger du coup ? Histoire de me tranquiliser ->

Denys et Maelys, merci ! :piou:  Je viens renforcer Faërie ** J'ai hâte qu'on puisse faire des trucs du coup avec Denys et Liam !  :siffle: (EDIT ; Je me rends compte de l'ambiguïté de mes mots :argh: Je parle de politique cela va de soit :hihi: noncastieltunepeuxpastincruster )

Merci Mélinda  :ballon:  :ballon:

Oui Richard, dans une autre vie la jumelle de Mélu  :amur: Merci à toi  :blowkiss:

Ahah Epo  :amour: Oui, c'est vraiment Love xD Pourquoi ? C'est étonnant ? Et ouiiiiii Abi ! :keur: Abi a d'ailleurs été l'un des personnages qui a fait pencher la balance vers "Je prends Gaëtane" sache-le :)

Lionel, merci à toi pour tout  :coeurs:  :coeur:
Ici je m'adresse à Castiel, je cite tes propres mots n'aurais-tu pas dit à tout hasard (bien sûr) qu'on ne se mariait pas entre duc et duchesse ? (aaa)  :red: Mais, juste pour le fun parce que je viens d'y penser imagine deux secondes Castiel et Gaëtane ensemble :mdr:  :mdr:  xD Mon dieu -> Au secours :mdr: Cela dit la réponse au mariage est toujours non haha ! Sorry but no sorry :cours:

Merci Melbren :cute:

* pose sa tente et ses 36 valises * Je vois oui Mélu  :pwease:  :pwease: Moi qui voulais débarquer là incognito  :mdr: Merci beaucoup pour tout à toi aussi :amour: C'est trop adorable  :cutie:

Merci Mélo :ilse:

Dreamzz , merciiii :love1:

Merci pour tout Marianne ! :youpi:

Gabrielle :yipi:
Citation :
"Nous allons être la famille la plus heureuse et soudée que Faërie n'aura jamais vu! :**: :hihi:"
Ahah xD En es-tu certaine ? Vu ce qu'il se profile à l'horizon permets moi d'en douter :laugh2: Mais, ça fait plaisir oui de voir la famille s'agrandir :cutevil: J'ai hâte de RP avec toi :roc:


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... 620681ChienDeBerger
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... Z6jWz9PB_o
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... LabyrintheBoum


Dernière édition par Gaëtane de la Volte le Dim 17 Sep - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptySam 16 Sep - 23:08

M'oh, qu'est-ce qui se profile à l'horizon? :*_*:

M'en fiche, je te réserve déjà un RP plein d'amour et de licornes. :sisi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyDim 17 Sep - 13:51

Abi s'incline respectueusement devant sa Duchesse "je ne mérite pas un tel honneur, altesse" :cute:
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Aubrée de Sombregemme
Aubrée de Sombregemme

Messages : 2265
J'ai : 21 ans
Je suis : Apprentie Assassin de la Lame

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Séverac et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyDim 17 Sep - 17:02

Bon retour, Love :siwi:


Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... YLnnprHf_o











Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyDim 17 Sep - 17:28

Du coup je mets en place le complément de réservation, donc jusqu'au 24 o/










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyDim 17 Sep - 22:26

Quand Gabrielle aura des enfants si elle accepte la demande de Lionel, on va rigoler je pense :red: :geu:

Merci Aubrée :) :puppy:

Merci pour le délai :hola: Je me suis permise de reprendre des bouts de mon ancienne fiche (anecdote, dieux), est-ce possible que je reprenne des bouts de mon ancienne histoire ? (certains choses vont être modifiées, ajoutées bien sûr pour compléter avec les événements qui se sont déroulés depuis...) bref, je peux faire du recyclage ? :*_*: :nana:


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... 620681ChienDeBerger
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... Z6jWz9PB_o
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyDim 17 Sep - 22:36

Bien sûr, tu as déjà écrit tout ça, ça colle toujours au personnage, y'a aucun souci :sisi:

J'ai hâte de te lire en tout cas :**:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... EmptyLun 18 Sep - 10:00

Gaëtane de la Volte a écrit:
Denys et Maelys, merci ! :piou: Je viens renforcer Faërie ** J'ai hâte qu'on puisse faire des trucs du coup avec Denys et Liam ! :siffle: (EDIT ; Je me rends compte de l'ambiguïté de mes mots :argh: Je parle de politique cela va de soit :hihi: noncastieltunepeuxpastincruster )

Tient, je n'avais pas vu ce petit message :red: "Politique" heiiiiin ? Moi j'y vois pas de problème, faisons des trucs :keu: :arrow:

(Vivement qu'on se trouve un lien et qu'on fasse un rp :coeur:)


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...   Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaëtane ¤ le souvenir de la douleur est de la douleur encore...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Capitales-
Sauter vers: