AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Philips EP2220/10 Machine Espresso automatique avec ...
Voir le deal
269.99 €

Partagez
 

 ♦ Poemobox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptySam 9 Jan - 17:19

Même principe que la Jukebox, sauf qu'au lieu de partager des musiques, l'objectif est de partager nos citations, nos devises, nos poèmes du moment :**:

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront. » René Char.
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptySam 9 Jan - 22:23

« Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfection » ─ Aristote


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
♦ Poemobox V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
♦ Poemobox 175691TitreAaron2
♦ Poemobox 183231Quintal6
♦ Poemobox 512835TitreAaron1
♦ Poemobox LabyrintheOcean
♦ Poemobox LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptySam 9 Jan - 23:40

« L'innocence aura raison du crime. » — Paul Eluard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyLun 11 Jan - 21:21

Je suis dur
Je suis tendre

Et j'ai perdu mon temps
À rêver sans dormir
À dormir en marchant

Partout où j'ai passé
J'ai trouvé mon absence
Je ne suis nulle part
Excepté le néant

Mais je porte caché au plus haut des entrailles
À la place ou la foudre a frappé trop souvent
Un coeur ou chaque mot a laissé son entaille
Et d'où ma vie s'égoutte au moindre mouvement

Pierre Reverdy, La Liberté des mers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyLun 18 Jan - 21:33

Peindre d'abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d'utile
pour l'oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l'arbre
sans rien dire
sans bouger ...
Parfois l'oiseau arrive vite
mais il peut aussi bien mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s'il le faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l'arrivée de l'oiseau
n'ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau
Quand l'oiseau arrive
s'il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l'oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec le pinceau
puis
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau
Faire ensuite le portrait de l'arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l'oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l'herbe dans la chaleur de l'été
et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter
Si l'oiseau ne chante pas
c'est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s'il chante c'est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l'oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau

Jacques Prévert, pour faire le portrait d'un oiseau
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyMar 19 Jan - 10:14

"Il doit rester quelques rêves d’enfant cachés sous mon oreiller, je tenterai de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d’adulte."

Mathias Malzieu, La Mécanique du Cœur.


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyJeu 21 Jan - 11:12

Chanson du geôlier

Où vas-tu beau geôlier
Avec cette clé tachée de sang
Je vais délivrer celle que j'aime
S'il en est encore temps
Et que j'ai enfermée
Tendrement cruellement
Au plus secret de mon désir
Au plus profond de mon tourment
Dans les mensonges de l'avenir
Dans les bêtises des serments
Je veux la délivrer
Je veux qu'elle soit libre
Et même de m'oublier
Et même de s'en aller
Et même de revenir
Et encore de m'aimer
Ou d'en aimer un autre
Si un autre lui plaît
Et si je reste seul
Et elle en allée
Je garderai seulement
Je garderai toujours
Dans mes deux mains en creux
Jusqu'à la fin des jours
La douceur de ses seins modelés par l'amour.

Jacques Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Le pacte des marchombres   ♦ Poemobox EmptySam 23 Jan - 13:33

"Il y a deux réponses à cette question, comme à toute les questions : celle du poète et celle du savant. Laquelle veux-tu en premier ?" Pierre Bottero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyDim 24 Jan - 10:16

Comprenne qui voudra


   Comprenne qui voudra
   Moi mon remords ce fut
   La malheureuse qui resta
   Sur le pavé
   La victime raisonnable
   À la robe déchirée
   Au regard d’enfant perdue
   Découronnée défigurée
   Celle qui ressemble aux morts
   Qui sont morts pour être aimés
   
   Une fille faite pour un bouquet
   Et couverte
   Du noir crachat des ténèbres
   
   Une fille galante
   Comme une aurore de premier mai
   La plus aimable bête
   
   Souillée et qui n’a pas compris
   Qu’elle est souillée
   Une bête prise au piège
   Des amateurs de beauté
   
   Et ma mère la femme
   Voudrait bien dorloter
   Cette image idéale
   De son malheur sur terre.

Paul Eluard, 1944.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyDim 24 Jan - 18:37

Air du temps

Nuage
Un cheval blanc s'élève
et c'est l'auberge à l'aube où s'éveillera le premier venu
Vas-tu traîner toute la vie au milieu du monde
À demi-mort
À demi-endormi
Est-ce que tu n'as pas assez des lieux communs
Les gens te regardent sans rire
Ils ont des yeux de verre
Tu passes Tu perds ton temps
Tu passes
Tu comptes jusqu'à cent et tu triches pour tuer dix secondes encore
Tu étends le bras brusquement pour mourir
N'aie pas peur
Un jour ou l'autre
Il n'y aura plus qu'un jour et puis un jour
Et puis ça y est
Plus besoin de voir les hommes ni ces bêtes à bon Dieu qu'ils caressent de temps
en temps
Plus besoin de parler tout seul la nuit pour ne pas entendre la plainte de la
cheminée
Plus besoin de soulever mes paupières
Ni de lancer mon sang comme un disque
Ni de respirer malgré moi
Pourtant je ne désire pas mourir
La cloche de mon coeur chante à voix basse un espoir très ancien
Cette musique Je sais bien Mais les paroles
Que disaient au juste les paroles
Imbécile

Louis Aragon, Le Mouvement perpétuel (1926)
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyJeu 3 Mar - 20:50

"Son cou est saupoudré de grains de beauté minuscules, constellation descendant jusqu'à ses seins. Je deviens l'astronome de sa peau, fourre mon nez dans ses étoiles. Sa bouche entrouverte me fait loucher, j'ai des bulles dans le sang et des éclairs entre les cuisses. Je l'effleure de toutes mes forces, elle m'est fleur de toutes les siennes. De ses mains coule une douce électricité. Je m'approche encore."

Mathias Malzieu


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyJeu 3 Mar - 21:14

TU SERAS UN HOMME, MON FILS
Rudyard Kipling (1910), traduction de André Maurois (1918)

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être qu’un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyJeu 3 Mar - 21:28

Le plus beau voyage d'ici-bas C'est celui qu'on fait l'un vers l'autre.
Paul Morand (que m'a cité un de mes gars de la rue aujourd'hui ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyJeu 17 Mar - 21:31

MA VIE SANS MOI

Le temps m'a rajeuni jusque dans mon enfance,
Je ne sais plus combien j'ai souffert, ni pourquoi,
Mais je sais, aujourd'hui que je suis transparence
Et qu'à force d'oubli je reviens près de moi,
Combien je vais bénir l'objet de ma souffrance.

J'ai retrouvé l'étang et les bois taciturnes
Où toute ma jeunesse et ma franchise ont chu;
Je craignais d'y heurter un moi-même inconnu,
Mais, où l'aube pensait redevenir commune,
Grâce à l'amour humain rien ne s'était perdu.

Lorsque je fus bien loin dans mon isolement,
N'ayant d'autre pays que le bruit du feuillage,
Au plus haut de tout mal je tremblais un instant
Et, passager fragile en mon sang de sauvage,
Un chant d'âpre douceur me brisa lentement:

« Mes coteaux, mes sentiers, nul ne peut m'écouter,
Chaque être que j'aimais a choisi son mensonge
Et je n'ai d'autre dieu que les plus beaux objets;
Vous seuls fêtez les pas qu'allongent ceux qui songent
Et répondez encore quand nos pas font pitié.

« Je sais qu'il est un lieu loin de mon existence
Où je pourrais éclore au sein de mes vrais jours,
Mais, puisque sur vous seuls dure et meurt sa présence,
Je viens par vos échos et vos reflets gravir
Le seul temps où sans moi mon être vive et change.

« Enfant déshérité du berceau que la terre,
Prudente, fait germer à force de plaisirs,
De rires, de baisers, d'usages, de grimaces,
Dès qu'au sein des maisons naît le lâche et l'impur,
J'ai dû risquer l'enfer pour conquérir la grâce.

« Quand de l'homme brisé veut naître un demi-dieu
Vos poitrines de blés mouvants lui font silence,
Mais ne soupçonnent pas, tant leur souffle est heureux,
Que les plus beaux labours sont moins drus en naissances
Que l'immortelle mort d'un cri resté louange.

« Étrangers qu'une image a faits mes seuls amis,
La fraîcheur d'un silence à franges de ramilles,
Le palais d'un langage étincelant de feuilles,
D'églantiers, d'aube en paix, d'herbes, de joies en deuil,
Parlent plus haut de moi que si j'étais en vie.

« Je ne laisserai pas se perdre en vains nuages
Le frêle avènement de cette aube où je pleure,
Ni dormir au soleil parmi vos pierres blanches
Ce voeu, plus que divin, d'aimer même la mort,
Qui seul fiance une âme à son sens éphémère.

« Mon angoisse, il est vrai, ne ride pas le Temps!
Je n'ai, pour L'en parer, qu'un trop court désespoir,
Mon amour ne sera qu'un culte de trente ans,
Mais, fort et gai pour Elle, il sent à lui s'unir
D'éternels partisans  :  le soleil et les vents.

« Regardant verdoyer les plaines de Sa vie,
J'ai toujours fait le guet comme un bon paysan
Qui craint que son troupeau ne revienne meurtri,
Même si l'ombre est tendre et tout roseau riant.
Je veille sur des mots dix ans ensevelis.

« Mes chants les plus secrets naissent loin de moi-même,
Sur les derniers sommets d'où je puis l'entrevoir
Et m'y quittent, voulant près d'Elle être en prière,
Pour qu'un peu de tout coeur L'aime comme je L'aime
Et qu'Elle soit heureuse autant que j'ai souffert. »

Armand Robin, Ma vie sans moi.
Revenir en haut Aller en bas
Peuple
Peuple
Astarté des Sables
Astarté des Sables

Messages : 2640
J'ai : 27 ans
Je suis : gitane et joaillière

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine, marquise de Sinsarelle, et Anthim, Roi des Gitans et duc d’Erebor
Mes autres visages: Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyLun 15 Mai - 2:13

« Il faut toujours que vous me racontiez tout, toujours, tout le temps, depuis toujours vous me parlez et je dois écouter. Les gens qui ne disent jamais rien, on croit juste qu'ils veulent entendre, mais souvent, tu ne sais pas, je me taisais pour donner l'exemple. »

Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde





Revenir en haut Aller en bas
Peuple
Peuple
Astarté des Sables
Astarté des Sables

Messages : 2640
J'ai : 27 ans
Je suis : gitane et joaillière

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine, marquise de Sinsarelle, et Anthim, Roi des Gitans et duc d’Erebor
Mes autres visages: Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptySam 21 Oct - 6:13

« J’y ai réfléchi et je crois que ce que je préfère dans le monde entier, c’est de faire quelque chose de juste et bon. Quand ça m’arrive, mon corps se remplit de chaleurs inconnues qui explosent dans mon poitrail et me rendent, comme, plus longue et plus légère sur mes cannes, alors je donne des becs à Titi, je flatte ma branche, je me fais des couettes avec des crayons de bois, je crois aux magies vaudou et je veux en faire, je veux dire, je veux en apprendre dans un livre avec des serpents et des prières chantées.

Quand ça m’arrive, je sens que je suis heureuse et que plus jamais rien ne me fera du mal.

Sauf que ce n’est jamais vrai. Il y a toujours une personne pour ne pas me regarder quand moi oui, toujours un garçon à qui je veux parler et que finalement je dis pout pout conté à la place. Non, j’exagère. Mais il y a toujours un gros oiseau à l’aise cassée pour venir mourir tranquille à côté de notre maison, et moi qui court partout pour qu’on fasse quelque chose mais on ne peut rien faire à part prier car il va nous croquer la joue. Il y a toujours moi pour en faire une crise et dire que je veux mourir moi aussi tant qu’à y être. Ça n’est pas facile d’être à l’intérieur de moi, et des fois je préférerais plutôt être à côté pour pouvoir me sauver en criant. »

Stéphanie Boulay, À l'abris des hommes et des choses





Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyDim 22 Oct - 12:28

Je suis pas fan de rap. Autant dire vraiment pas. Mais j'ai jamais trouvé plus réaliste que ça.

"Au fond, j'crois qu'la Terre est ronde
Pour une seule bonne raison...
Après avoir fait l'Tour du Monde
Tout c'qu'on veut, c'est être à la maison
"
Orelsan - La terre est ronde
Revenir en haut Aller en bas
Peuple
Peuple
Astarté des Sables
Astarté des Sables

Messages : 2640
J'ai : 27 ans
Je suis : gitane et joaillière

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine, marquise de Sinsarelle, et Anthim, Roi des Gitans et duc d’Erebor
Mes autres visages: Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox EmptyMar 24 Oct - 17:00

« C'était terrible de rentrer à la maison en voiture sans toi ce soir-là. Maman et moi roulions en silence. Moi, les deux mains fermement agrippées au volant, elle, la tête collée contre la vitre du côté passager.

J'avais beau ajuster et réajuster le rétroviseur, ton petit siège d'appoint vide apparaissant toujours en plein dans mon champ de vision.

N'y tenant plus, j'ai freiné, je suis sorti du véhicule encore en marche et j'ai mis le siège en punition dans le coffre.

J'avais la tête creuse, les tympans remplis d'eau, je sentais mes yeux valser et je me suis solidement lacéré les rotules en m'affalant sur le gravier. Mes larmes ont inondé tout le bas-côté de la route. Maman est sortie de la voiture et nous sommes restés longtemps sur l'accotement, serrés l'un contre l'autre, ne comprenant pas encore l'immensité de ce qui venait de nous arriver.

Une fois à la maison, j'ai rangé le siège dans le cabanon avec ton cerceau et tes patins à roulettes, entre la bombonne de propane et la tondeuse à gazon.

Pendant cette première nuit sans toi, mon coeur s'est arrêté de battre plusieurs fois. Il nous a été impossible de dormir malgré l'épuisement, malgré l'envie de nous réveiller de ce cauchemar le lendemain. Au matin, tu n'étais plus là.»

Charles Quimper, Marée montante





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: ♦ Poemobox   ♦ Poemobox Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
♦ Poemobox
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Flood et jeux-
Sauter vers: