AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry Warriors Icon Edition
64 € 90 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les arts martiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Briseverre

Message Sujet: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptyVen 6 Oct - 14:57

Bonjour à tous,
Ben déjà, joli boulot à tous. Il m'a fallut deux après-midi entière pour faire le tour de l'iceberg qu'est votre univers. Et encore, j'ai pas plongé sous l'eau :captain:

Je suis encore là ^^
Mais j'ai des questions.

Notamment sur les arts guerriers ?
Les plus avancées sont-ils considérés comme un savoir ?

Car les mages ont des savoirs offensifs. Mais je n'ai rien trouvé à propos des savoirs offensifs. Bon évidemment le savoir balistique peut être considéré comme offensifs mais ce n'est pas le savant qui en fait directement usage, plutôt le premier péquin venu avec 2 heures de formation (et oui, je sais, c'est un peu la qualité que vous vantez au savoir :mayeul:) .

Pour le combat à main nue. On est sur des techniques de lutte gréco-romaines ou on peut se permettre d'être un peu plus exotique ? Je pense à un art martial basé sur les faiblesses du corps humain (clefs, déséquilibre, organes, nerfs, glandes). Et si c'était le cas, ça rentre dans un savoir ou dans les compétences guerrières ? A mon sens, c'est un savoir. Dans le sens où il y a de gros écart entre savoir que le bout pointu et la tranche sont efficaces et l'escrime de haut niveau.


Après si ce n'est pas possible, ce qui est normal. Je partais sur de l’ostéopathie offensive. D'ailleurs à quel point le savoir du vivant s'est-il développé ? Considérez vous les médecines parallèles comme aussi inefficaces que les organes de contrôles médicales ou bien les trucs comme l’acuponcture, l'homéopathie, l'hypnose, etc ont des lettres plus nobles et surtout une vraie efficacité en RP !

Pour information, j'hésite à créer un voltigeur support. Compétences suivantes : Ostéopathe et mentaliste. Psychologue et infirmier de la troupe.  

Infirmier de guerre, il a les compétences pour remettre un os, soulager, bander, désinfecter, guérir les petits maux facile. Mais c'est pas un doc. Dans le même sens, il peut analyser, interpréter les émotions et objectifs superficielles d'un ennemi ou d'un inconnu. Mais c'est pas un devin, ni un oracle. En revanche, c'est un sacré baratineur et un mec passablement irritable.
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptyVen 6 Oct - 15:47

Bonjour :cute:
Alors déjà, ravie que le forum te plaise ! Je vais tenter de répondre au mieux à tes questions.

Les arts guerriers comme tu l'entends ne sont pas un savoir, non. Tu peux apprendre la stratégie, tu peux aussi faire de la mécanique, comme Melbren par exemple, ce qui servira à imaginer et construire des engins de guerre, mais leur simple utilisation n'est pas un savoir que l'on apprend à l'Académie. C'est comme les métiers de l'artisanat, qui demandent des années d'apprentissage, mais qui restent de l'artisanat et pas un savoir (un forgeron n'est pas un savant par exemple).

Ensuite, les arts de la guerre sont plutôt usuels, rien de bien exotique :hm: C'est un univers médiéval, ils se battent à l'épée et à l'aide des armes disponibles selon les duchés. Ca reste assez habituel quoi :sisi:

Je ne vois pas ce que tu entends pas ostéopathie offensive par contre. :hm: La médecine est développée comme elle l'était à l'époque médiévale. C'est-à-dire que ce qu'on considère aujourd'hui comme des médecines parallèles, c'était leur quotidien. La médecine par les plantes typiquement ! Pas d'acupuncture par contre, c'est pas vraiment le genre ici :sisi:

Ensuite, tu ne peux pas faire un Voltigeur ostéopathe, mentaliste, hypnotiseur, psychologue et je ne sais quoi encore XD Parmi les Voltigeurs, il peut y avoir des soigneurs, mais la médecine et la psychologie sont deux savoirs dissociés. Nous avons un Voltigeur qui a fait psychologie, c'est tout à fait possible, mais on ne mélange pas tout. Donc tu décides, soit il soigne les bobos, soit il est doué pour interpréter ce que fait l'ennemi et anticiper ses actions, mais pas les deux !


J'espère que je suis assez claire. N'hésite pas si tu as d'autres questions :cute:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Briseverre

Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptyVen 6 Oct - 18:51

Merci pour la réponse rapide. Je suis un peu perdu.

Euh... Pourtant j'ai cru lire qu'on pouvait maîtriser jusqu'au 2 savoirs. Hors la psychologie et la médecine sont tout les deux dans la même catégorie de savoir : le vivant.

Donc par déclinaison, l'ostéopathie (médecine) et le mentalisme (technique associé au comportementalisme dans un but de persuasion) devrait être dans la même école ? Ou j'ai loupé quelque chose ?

J'entend bien qu'on est dans un univers antico-renaissance-médiévale. Mais j'me demandais si Arven acceptait l'influence des autres continents... L'asie a aussi eu une période médiévale et elle a énormément développé son art guerrier durant ce temps (art martial, arbalète, canon artificier, etc..). Sachant que la confrérie noire puisse ses origines dans l'orient (Perse et chine), on retrouve l'influence de l'afrique et de la polynésie pour les îliens. Je me posais la question si vous étiez ouvert à d'autres pratiques.

Pour l'ostéopathie offensif. J'entend par la qu'un pratiquant de cette discipline a une forte connaissance de l'anatomie, des articulations ainsi que des muscles ou encore des nerfs. Ce qui fait que s'il applique ses connaissances à la lutte. Il crée une technique de combat très efficace (clef, engourdissement, coup précis très douloureux, etc.. ).

Ce que j'entend par mentalisme (qui peut être renommé charlatanisme) :
Déduction logique/intuitive par lecture à froid et empirisme
Manipulation et suggestion (ancrage, biais cognitif, neuro-linguistique)
Développement de la mémoire.

Et puis c'est tout. L'hypnose, c'est une autre domaine. Même si des mentalistes se sont diversifiés avec le temps. Je ne l'incluais pas dans le lot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Brise verre

Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptyVen 6 Oct - 18:58

P-S 1 : comportalisme est associé à la psychologie.

P-S 2 : Après c'est pas très important. Vu que Ostéopathie me convient et qu'on retrouve l'idée avec les rebouteurs du moyen-Age.

P-S 3 : Quand je parle de neurologie ou de système cognitif. Evidemment le concept était pas connu au moyen-âge ou à la renaissance. Mais les arts de la scène ainsi que les charlatans se transmettaient déjà des techniques assez proche sans avoir théorisé le modèle qu'on connait déjà. Les jeux de l'esprit ne date pas d'hier. J'peux en revanche dire que c'est un pratique familiale et ancestral d'arnaque plutôt que mentalisme. Si le concept déplaît.

P-S 4 : pas pratique de pas pouvoir éditer en fait :haww:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptyVen 6 Oct - 20:06

Bien le bonsoir,

Oubliez, j'ai trouvé ma voie. Je pars sur un arnaqueur en quête de rédemption imbibé jusqu'à l'os.

La seule question raisonnable étant : peut-on devenir voltigeur après avoir une majeure partie de sa vie était un escroc à la solde de la Cour des Miracles avec un patrimoine tout aussi casse gueule ?
Ou mieux vaut que je m'astreigne à un poste moins ambitieux ?
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptyVen 6 Oct - 20:21

Bienvenue du coup :haww: Je m'en suis allée quérir les lumières de notre fondatrice :eheh:

• Nous sommes extrêmement strictes sur la cohérence des personnages. Un individu ayant choisi la carrière de Voltigeur (ou Chevaucheur dans l’empire d’en face) ne peut posséder qu’un diplôme de premier cycle, ce qui exclut à la fois la spécialisation et le double-cursus. En effet, la formation de Voltigeur tient lieu d’études supérieures. Il est possible de maîtriser deux savoirs académiques, si l’on ne fait rien d’autre et que l’on a au moins une quarantaine d’années. :superman:

• Les Voltigeurs du rang sont des soldats. Ils sont là pour combattre l’ennemi, pas pour élaborer des stratégies : ça, c’est le travail des Capitaines et du Maréchal, et à moindre mesure des majors de division. Par ailleurs, les soigneurs ne sont pas les combattants : leurs entraînements respectifs ne leur permettent pas la polyvalence. La seule exception en jeu est un scénario qui approche la cinquantaine et nous refuserons tout autre personnage de ce type.
Tu peux choisir d’incarner un officier fin stratège, habile à anticiper les mouvements de l’ennemi et les stratégies adverses, mais le personnage aura forcément de la bouteille et une longue expérience du terrain.

• Il va donc falloir décider ce que tu veux jouer. Si tu veux Voltiger, ce sera un simple soldat ; si tu veux soigner, que ce soit en médecine générale ou spécialisée, il faudra un cursus à l’Académie et un poste de savant. Par ailleurs, les domaines de l’ostéopathie et du mentalisme ne sont pas encore reconnus. :sisi:

• Les éléments d’influence asiatique ne sont pas disponibles dans cette partie de l’univers. On ne peut donc pas y faire appel, et tout ce qui concerne le domaine des arts martiaux est étranger à Arven. Cela vaut également pour l’acupuncture.

• Tu ne peux pas cumuler les mandats, c'est noté dans la FAQ et dans le Guide du Débutant. Faire partie de la Cour des Miracles n'est pas à prendre à la légère, tu ne peux pas simplement les quitter pour devenir Voltigeur. De plus, ils n'accepteront jamais quelqu'un qui boit à outrance, c'est un métier dangereux ^^

J’ai bien conscience que ces impératifs peuvent te sembler très restrictifs, mais nous avons dû mettre un frein au niveau de science disponible pour maintenir l’équilibre avec l’empire de Faërie et faire en sorte que nos personnages aient des compétences modestes et raisonnables.

Je reste à ta disposition pour plus de précisions. :cute:


PS : on dit les arts martiaux ;)


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptySam 7 Oct - 11:00

Ok c'est noté. Et intéressant.

Mais du coup, il se cache quoi comme description derrière les branches de la cour des miracles ?

Escalade : je suppose que c'est les cambrioleurs
Charme : Prostitution ?
Stratégie : Escroquerie

Agilité : Bourse, crochetage ?
Argumentation : Des mendiants (au vrai sens) qui ont aussi un rôle de guetteur ?

J'ai pas réussi à trouver une description précise ;)
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptySam 7 Oct - 13:51

Escalade : ce sont effectivement les cambrioleurs, ceux qui peuvent entrer dans n'importe quelle demeure pour en voler le contenu. Ils escaladent les façades pour mieux obtenir ce qu'ils veulent :haww:

Charme : Il ne s'agit pas de prostitution. Pour ça, il y a les Compagnes ou la Caravane des Plaisirs. Non, les Voleurs du charme utilisent leur charme pour amadouer des victimes pour les voler ou pour faire diversion. Ca ne finit pas forcément dans un lit !

Stratégie : C'est ceux qui établissent les stratégies. Certains vols demandent coordination, il faut donc quelqu'un qui évalue les aptitudes dont on aura besoin, qui pensera aux plans du bâtiment, à comment déjouer les gardes, etc.

Agilité : Pour un mendiant, il s'agit de pouvoir surveiller ou de suivre quelqu'un sans se faire repérer. Les mendiants sont les yeux et les oreilles du continent, ils entendent et voient tout sans se faire voir eux-mêmes :sisi:

Argumentation : Il s'agit de ceux qui haranguent les foules ou qui tentent de convaincre les gens de leur donner de l'argent :sisi:


Voilà :cute: Je te conseille vivement la lecture de la FAQ dans laquelle il y a certaines des informations que tu cherches.


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptySam 7 Oct - 19:19

Coucou :hey:
Alors je voulais juste mettre mon grain de sel parce qu'on parle de rebouteux et que c'est un sujet qui me tiens à cœur (et ceux même si le perso est partie sur autre chose)  :saut:

Mais je tiens tout de ^même à préciser que les rebouteux avaient une connaissances empiriques donc oui, on savait remettre des membres en place, mais la connaisses osthéo-articulaire on repassera  :argh: . De même Arven étant un monde médiéval, et même si la chine et l'orient ont des influences selon les peuples, il faut se dire que les dissections ne sont pas monnaies courantes, donc une connaissance anatomique qui en est à ses balbutiements, d'ailleurs je ne pense qu'ils doivent encore en être au stade de confondre certaine structure et leur utilité (ex que les artères doivent véhiculer l'air ect...  :facepalm: ).

Du coup si l'idée n'est pas forcément bête en soit, au vu des connaissances de l'époque, en fait ce n'est pas accessible que de dire "ce nerf passe ici donc si je tape ça fait ça"  :sisi: . Même pas sûr qu'ils sachent déjà ce qu'est un nerf avec précision, à quoi ça sert tout ça (et les chinois aussi, ont eu pendant très longtemps des connaissances empiriques).

Voilà, c'était la petite leçon d'histoire  :angel: . faut pas m'en vouloir, l'histoire de la médecine est un peu un sujet sur lequel j'ai planché un an sans continué pour écrire mon mémoire de fin d'étude donc voilà. Bref, je me tais et je repars. :cache: Désolé du dérangement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptySam 28 Oct - 12:24

Bonjour à vous le staff,
Apparement, je dois poster ici !

Après une longue discussion avec mon parrain sur le devenir de mon personnage. On en est arrivé à la conclusion qu'il fallait demander si certaines de mes idées étaient possibles. Accrochez-vous, il y en a quelque unes.

Familles de voleur affiliée à la cour des miracles :
Contexte :  Le vol et toutes ses déclinaisons est le monopole de la Cour des Miracles depuis 1000 ans et elle sanctionne férocement ceux qui s'adonnent à cette activité sans autorisation.
Dans ce contexte, est-il possible que des familles de voleurs qui le sont de génération en génération (comme le serait une famille de pêcheur) puissent s'affilier de manière permanente à la Cour des Miracles ?
Explication : J'avais envie de faire de la famille Brio, l'une des plus anciennes familles de voleurs connue à ce jour. Ils se targuent même d'être plus ancien que la CdM (si c'est possible). Une sorte de famille noble chez les voleurs qui font ça depuis très très longtemps. Mais pour ça, il faut qu'ils soient affiliés à la Cour où ils n'auraient jamais pu survivre à sa férocité. Après tout, il a bien fallu que des membres fondent cette guilde et j'imagine deux possibilités, soit on a de puissants chef de "mafia" qui se sont regroupés pour former une super puissance. Soit la CdM a peu à peu grignoté toutes les anciennes puissances, en les convertissant ou bien en les détruisant.

Compétences de Marcel :
Quand je l'ai imaginé, j'avais en tête le film Focus (Will Smith). En gros, pour moi, Marcel, c'est un monteur de gros coup. Il va planifier des missions en recrutant de multiples voleurs aux compétences très diverses pour organiser un casse ou une grosse arnaque. Exemple : Organiser un Bal de nobles puis s'enfuir avec tous les effets laissés aux vestiaires et les carrosses. Monter une brasserie de remèdes contre la peste magique. Pousser Sa seigneurie et sa femme dans les bras d'amants pour ensuite les faire chanter (Outrevent) ou braquer le coffre pendant que personne n'est à la maison. Monter des arnaques immobilières etc... Le problème, c'est que je n'ai pas réussi à trouver une fonction similaire dans la CdM. Je pensais que c'était les stratèges mais selon mon parrain, ce sont des experts de l'infiltration... Donc est-ce impossible ? J'ai pas l'impression d'avoir lu un métier spécialement dédié aux arnaques, aux tromperies et abus de confiance. Dans le même ordre d'idée. Les voleurs peuvent-ils avoir une connaissance théorique des savoir-faire des autres collègues ?

Exemple : je sais comment on s'y prend pour voler une montre à un passant mais je n'ai pas forcément les doigts assez agile pour le faire.
Si je pose cette question, c'est parce qu'un organisateur doit savoir comment marche les différentes techniques de vol pour l'incorporer dans ses plans.

Les compétences où il excellent. La psychologie, la tromperie, le détournement d'attention et la planification.
Il a une connaissance théorique des autres corps de métier.  Mais pour être honnête, je n'ai pas trouvé l'endroit où on connait les compétences possibles (et précises) dans chaque spécialité de vol. Et vu qu'il a une connaissance théorique, il peut pratiqué les choses les plus basiques. Il ne sera jamais se déguiser aussi bien qu'un illusionniste mais il sait qu'un chapeau, un manteau large, de la suie et une canne peuvent le dissimuler et le faire passer pour un autre.

Après il y a la réponse que vous m'avez donné, il y a 2 semaines, je crois. Mais j'ai un doute sur stratégie. C'est contradictoire avec ce que papa parrain a dit.

Staff:
 

L'achat de titres de noblesse :  
Contexte : J'ai cru lire dans la faq. Qu'il était possible d'acheter un titre et un domaine. Donc une famille très riche peut très bien se le permettre. Du coup, est-il possible d'avoir une famille qui peut passer plusieurs fois noble et roturier ?

Explication : J'avais dans l'idée d'avoir un dicton sur la famille Brio. A chaque nouvelle génération, le dieu Omen lance une pièce pour déterminer si le chef de famille sera un génie ou l'idiot du village. (en passant, j'viens de voir que vous aviez rajouté plein de noms au panthéon, zêtes trop fort  :**: ).
En d'autre terme,  certains chefs ont emmenés les Brio au plus hautes sphères du pouvoir, d'autres les ont descendu plus bas que terre. Marcel est entre les deux. C'est un voleur très doué (presque prodige) mais un trou percé incapable de mettre deux ronds de côté. Et donc dans cette idée, je trouvais marrant que les Brio deviennent de temps en temps des nobles (surtout dans un dûché comme Sombreciel) pour des raisons qu'ils leur sont propres puis retombent quelque générations plus tard dans la pauvreté extrême.


Du coup, pendant que j'y pense. J'avais imaginé un dieu idiot pour les buveurs dans mon histoire :
Citation :

Baryon, Gueule cassé. Dieu des pochetrons, de l’excès et des bagarres de taverne
Saint patron des verres brisés, des chaises renversées, des lendemains difficiles et des chansons grivoises.
Représenté par un gros bonhomme la tête ramassée au sol, le cul en avant et ceint d’étoile tournoyante.

Je suppose que je peux l'oublier avec Erelf, L'opulant ?

Bon sinon c'est tout... C'est que j'avais imaginé et développé dans mon imaginaire à propos de mon personnage. Mais comme je suis nouveau, je suis conscient que je ne connais pas bien les limites de l'univers. La frontière est donc mince entre le possible et l'impossible quand je projette mes créations... Merci de votre patience et à bientôt j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptySam 28 Oct - 12:31

Mélodie Douxvelours a écrit:
Coucou :hey:
Alors je voulais juste mettre mon grain de sel parce qu'on parle de rebouteux et que c'est un sujet qui me tiens à cœur (et ceux même si le perso est partie sur autre chose)  :saut:

Mais je tiens tout de ^même à préciser que les rebouteux avaient une connaissances empiriques donc oui, on savait remettre des membres en place, mais la connaisses osthéo-articulaire on repassera  :argh: . De même Arven étant un monde médiéval, et même si la chine et l'orient ont des influences selon les peuples, il faut se dire que les dissections ne sont pas monnaies courantes, donc une connaissance anatomique qui en est à ses balbutiements, d'ailleurs je ne pense qu'ils doivent encore en être au stade de confondre certaine structure et leur utilité (ex que les artères doivent véhiculer l'air ect...  :facepalm: ).

Du coup si l'idée n'est pas forcément bête en soit, au vu des connaissances de l'époque, en fait ce n'est pas accessible que de dire "ce nerf passe ici donc si je tape ça fait ça"  :sisi: . Même pas sûr qu'ils sachent déjà ce qu'est un nerf avec précision, à quoi ça sert tout ça (et les chinois aussi, ont eu pendant très longtemps des connaissances empiriques).

Voilà, c'était la petite leçon d'histoire  :angel: . faut pas m'en vouloir, l'histoire de la médecine est un peu un sujet sur lequel j'ai planché un an sans continué pour écrire mon mémoire de fin d'étude donc voilà. Bref, je me tais et je repars. :cache: Désolé du dérangement.

Tien j'avais pas vu ! Alors oui, je vois ce que tu veux dire. Et c'est le problème avec la SF médiéval. Si tu opposes la science à la magie. Tu te dis forcément que la science est très avancée pour pouvoir lutter contre. Notamment sur la médecine. Mais j'ai vu que c'était pas le cas. Et après avoir lu l'un des défauts de la magie dans un poste de contexte, j'ai mieux compris la raison.
Par contre, je peux t'assurer que ça fait longtemps que beaucoup d'enseignements militaires connaissent les points de douleurs (nerfs) ou de fragilité (articulations) des hommes. Ils le savaient déjà à l'antiquité. L'humain a toujours été ingénieux pour comprendre rapidement ce qui fait mal ou détruit :castiel:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptySam 28 Oct - 12:32

Coucou Marcel !

Désolée pour le délai de réponse, je suis en week-end avec Alméïde et Marianne ; et il fallait le temps que le staff se concerte sur tes différentes demandes.  :moustache:

1/ Une famille de Voleurs célèbres
Dans l’absolu, pourquoi pas ! Par contre, pas  depuis un millénaire, non, c’est beaucoup trop long pour maintenir une lignée directe, et surtout c’est un petit peu too much, quand même, vis-à-vis des autres Voleurs.  :hum:
Ce que l’on peut te proposer, c’est une famille traditionnellement affiliée à la Cour des Miracles d’une génération sur l’autre, depuis, disons, trois ou quatre siècles ?  :haww:  Cela te donnerait l’ancienneté familiale que tu sembles rechercher, tout en restant raisonnable. :hihi:
En ce qui concerne la fondation de la Cour des Miracles, c’est une partie qui n’a pas encore dévoilée, mais qui implique des magies et savoirs oubliés. :angel:

2/ Compétences de Marcel
Bon effectivement, nous avons l’impression que tu es parti un peu tous azimuts. :ptdr:
La Cour des Miracles n’a pas de spécialité liée aux arnaques en effet – leurs actions visent toujours à recueillir du prestige par leur audacité, ils revendiquent leurs coups d’éclat, or une escroquerie n’est pas particulièrement glorieuse.  :hm: Les arnaqueurs et menteurs sont assez mal vus chez les Voleurs, c’est pour cela qu’ils n’ont pas de place au Conseil des Ombres ni d’existence reconnue.  :sisi:
Si tu souhaites utiliser cette approche-là, ton existence au sein de la Cour sera compliquée. Tu seras certainement vu comme la honte de ta famille, celui qui choisit la voie de la facilité, celui qui bâcle, qui n’a pas assez de motivation et d’engagement pour apprendre l’une des voies d’Isil.  :geu:
En ce qui concerne les « gros coups » nécessitant l’engagement de plusieurs membres de la Cour, ils sont organisés par les maîtres, qui connaissent bien leurs ouailles et leurs panels de compétences respectifs. Tu en as un exemple ici où le Second des Ombres a planifié son affaire largement en avance, et sélectionné les agents susceptibles de l’aider. Un Voleur du commun n’aura pas la légitimité de le faire. :piou:
Pour les compétences des autres domaines, oui, tu sais que telle et telle chose sont possibles, mais tu ne sais pas le faire toi-même. :cute:

3/ La noblesse
Nous sommes assez opposée au yo-yo de la noblesse : c’est quelque chose de sérieux, sur le continent, on ne brade pas de domaines au plus offrant. :red: Il est possible, effectivement, qu’une famille issue de la roture, mais néanmoins respectable (et j’insiste bien sur la respectabilité !) obtienne d’une couronne ducale la permission de racheter un domaine tombé en déshérence.
Pour ce faire, il faut prouver que l’activité professionnelle est respectable, florissante, et qu’elle permettra de maintenir à la fois les terres et les gens qui y vivent.
La famille doit être éduquée, pour pouvoir gérer les affaires courantes.
Une allégeance formelle au souverain des lieux est demandée en ce qui concerne tout ce qui se passera sur le domaine. :eheh:
Dans de telles conditions, si la famille Brio a pu acheter un titre et des terres, pour les reperdre quelques générations plus tard, je doute qu’une autre couronne accepte de retenter le coup.
Ce que je te propose, c’est que cette accession à la noblesse se soit faite du temps des arrières-grands-parents de Marcel, et que ce soient ses parents qui aient perdu le domaine ? Comme ça il peut avoir l’envie de reconquérir ce qu’il estime lui revenir de droit… ? :superman:
(Il peut d'ailleurs s'agir d'un domaine racheté par un des nobles joués, comme ma Mélusine, ça peut te faire un lien de départ ! :laugh2: )

Concernant le Panthéon, nous n’avons rien ajouté depuis ton arrivée, nous avons simplement remis les dieux dans l’ordre alphabétique ! :danse2: Erelf existe depuis le début du forum.
Du coup oui, je pense qu’il vaut mieux utiliser ce dieu-là, ça collerait bien ! :green:

J’espère que mes réponses ont bien clarifié la situation ! :lama:










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptySam 28 Oct - 12:39

:hey: juste pour te répondre, oui ils peuvent savoir que tel endroit est douloureux cependant ils ne savaient pas que c'était la zone de passage d'un nerfs. Ils ne savaient d’ailleurs même pas ce qu'était un nerfs à l'époque de l'antiquité. C'est ce que je voulais dire par empirisme, entre avoir connaissance d'une certain lien de causalité ex appui là, ça fait mal. et son explication, ce n’est pas du tout pareil :mimi:

Si tu veux, et pour démontrer cela je peux même te sortir certaine manipulation faite à l'époque de l'antiquité grecs pour remettre des articulation en place et qui sont complétement aberrante au vu de la physiologie de l'articulation. Ils faisaient beaucoup d'expérience, à savoir si c'était réellement efficace c'est encore une autre pair de manche :sisi: .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptySam 28 Oct - 12:51

Ok ! Vous avez très bien répondu à mes questions. Et vos réponses sont logiques. D'autant que certains trucs me plaisent. Et je vais citer !

Mélusine de Sylvamir a écrit:


2/ Compétences de Marcel
La Cour des Miracles n’a pas de spécialité liée aux arnaques en effet – leurs actions visent toujours à recueillir du prestige par leur audacité, ils revendiquent leurs coups d’éclat, or une escroquerie n’est pas particulièrement glorieuse.  :hm: Les arnaqueurs et menteurs sont assez mal vus chez les Voleurs, c’est pour cela qu’ils n’ont pas de place au Conseil des Ombres ni d’existence reconnue.  :sisi:
Si tu souhaites utiliser cette approche-là, ton existence au sein de la Cour sera compliquée. Tu seras certainement vu comme la honte de ta famille, celui qui choisit la voie de la facilité, celui qui bâcle, qui n’a pas assez de motivation et d’engagement pour apprendre l’une des voies d’Isil.  :geu:
En ce qui concerne les « gros coups » nécessitant l’engagement de plusieurs membres de la Cour, ils sont organisés par les maîtres, qui connaissent bien leurs ouailles et leurs panels de compétences respectifs.

Comment que je suis trop fan de cette idée ! Par rapport à comment j'ai pensé mon personnage. Il ne vit que pour affabuler les gens. Et il considère ça comme une art ! Le fait que son talent ne soit pas reconnu pire, rabroué. C'est juste parfait pour moi. D'autant que je suis assez d'accord sur ce point avec mon personnage. Monter une escroquerie peut demander beaucoup de panache et pourrait être aisément revendiqué si c'est fait avec intelligence !

J'pense par contre que j'vais partir sur l'idée que c'est le grand-père qui a perdu le titre. Le père est devenu amer et très dur avec ses fils pour cette raison. Ce qui rajoutera de la tension dans le fait que Marcel s'intéresse à un art méprisé du vol.

Du coup, j'peux m'amuser à partir sur cette base ?

Je suis tout de même étonné pour les gros coup. Les maîtres ne peuvent pas être partout en Arven. Et la Cour des Miracles est immense et tentaculaire. N'est-ce pas le rôle des stratèges justement de coordonner et diriger ce genre de choses quand les maîtres ont d'autres choses à faire ou sont indisponible ?
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux EmptySam 28 Oct - 13:05

Il y a des cellules de la Cour des Miracles dans tout Arven, avec des Maîtres en charge :sisi:
Du coup coordonner les Voleurs pour les gros coups fait partie de leurs attributions. :hihi:

Pas de souci pour le reste, tu peux partir sur ça, on verra à la lecture de la fiche si ça colle bien comme il faut :siwi:










Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Les arts martiaux   Les arts martiaux Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les arts martiaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: Au commencement :: Place publique :: Demandes & questions :: Questions résolues-
Sauter vers: