AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -15%
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil ...
Voir le deal
5.95 €

Partagez
 

 Entrée fracassante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Entrée fracassante   Entrée fracassante EmptyLun 11 Jan - 22:47


Livre I, Chapitre 1
Isolde Ventavel & Tristan d'Amar

Entrée fracassante

"Il goûte bon ce parquet..."




• Date : 11 janvier de l'an 1001
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Isolde est prise par un orage lors de son entraînement avec Ruse. Elle arrive toute trempée dans l'Académie, et glisse sur le parquet. Tristan assiste à la scène et ils font connaissance.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Entrée fracassante   Entrée fracassante EmptyDim 17 Jan - 18:23


Livre I, Chapitre 1
Isolde Ventavel & Tristan d'Amar

Entrée fracassante

"Il goûte bon ce parquet..."



Une autre journée d'entraînement avec Ruse. Aujourd'hui, nous pratiquions la chute libre et la reprise de contrôle. Ça consistait à voler jusqu'à une hauteur appréciable, à piquer du nez, et à se laisser tomber jusqu'à presque toucher le sol, puis à se remettre à voler à l'horizontale. Ceci permettait de rejoindre rapidement le sol en cas d'urgence, ou pour attaquer. Ça permettait aussi de pratiquer les réflexes, car il fallait être capable de s'arrêter juste avant de toucher le sol, pour des raisons évidentes.

Pour l'instant, n'étant pas trop expérimentés avec cette technique, moi et Ruse nous entraînions au-dessus de l'océan. Comme ça, si jamais on ratait notre coup, Ruse ne se fracasserait pas le crâne sur le sol.

Ça faisait déjà trois bonnes heures qu'on s'entraînait et on commençait à être assez bons lorsqu'il se mit à tonner. Nous redressant soudainement au premier coup de tonnerre, nous remarquèrent l'orage qui fonçait droit sur nous. Nous étions alors à une vingtaine de miles du rivage.

Ne perdant pas de temps, nous foncèrent donc vers la rive, mais l'orage nous rattrapa bien assez vite. Évitant quelques éclairs, c'est tous trempés et à bout de souffle que nous rejoignîmes  les étables de l'Académie. Je ramenai Ruse à sa place habituelle, et lui donnai quelques lapins pour le féliciter, c'était sa friandise préférée. Je passai quelques minutes à lui caresser le museau pour le remercier de nous avoir ramenés en un morceau et pour reprendre mon propre souffle puis, sans trop tarder, je me dirigeai vers le hall d'entrée. J'avais besoin d'aller me sécher.

Je poussai l'une des lourdes portes de l'entrée et entrai rapidement dans le hall. Je senti soudainement le marbre glisser sous mes pieds, puis mes pieds quitter le sol. La seconde suivante, je pouvais goûter le parquet. Heureusement, après avoir pratiqué mes réflexes avec Ruse tout l'après-midi, j'avais eu le réflexe d'amortir la chute avec mes mains devant moi. Je n'étais donc pas défigurée, et je crois bien que je n'avais rien de cassé. J'étais juste un peu sonnée, je restai donc ainsi pendant quelques instants, le temps de remettre mes esprits en place et de faire passer la douleur.

Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Entrée fracassante   Entrée fracassante EmptyLun 25 Jan - 20:36

Je devais retourner à l’Académie. Comprendre pourquoi ma magie me claquait entre les doigts. Ou, peut-être, trouver une potion de repos instantané, ou je ne sais quoi. Parce que je savais, oui, je savais que le problème se situait là. Enfin, je devais trouver quelque chose. De l’aide, un moyen de trouver le sommeil, un poison puissant mais pas mortel qui faisait dormir, je ne savais pas vraiment. Ferveur m’avait amené, bien sûr, empressé de retrouver les autres de son vol encore présents là-bas, pendant que je m’abimais les yeux sur les livres. Nous étions arrivés avant l’aube, et j’avais déjà commencé à lire à la lumière d’une chandelle, pour ne pas perdre de temps. J’avais quand même était soulagé, que le jour se lève.

Je ne comptais plus les heures passées à lire, jusqu’à ce que le tonnerre gronde trop, pour que je parvienne à me concentrer. Ou peut-être la fatigue me gagnait-elle. Enfin, elle ne m’avait à vrai dire pas quitté. Ou alors était-ce mes yeux usés. Rien n’était plus incertain que la cause de mon inaptitude à poursuivre mes recherches. Soupirant, de mauvaise humeur, je me décidais à aller rejoindre Ferveur. L’orage m’importait peu. Inconscient, diriez-vous ? Assurément. Pressé d’être chez moi ? Encore davantage. Il serait plus simple de dormir ici, cela dit. Mais je répugnais à laisser Amar vide, alors que je ne savais pas ce que manigançait mon père. Peut-être le domaine était-il en train de prendre feu, alors même que je réfléchissais à mes actes à venir.

Machinalement, cependant, je prenais la direction de la porte d’entrée, bien déterminé à quitter l’académie, quand une jeune femme tomba… à mes pieds. Je savais que ma nouvelle position de Marquis m’ouvrait de nouvelles portes, mais je n’en attendais pas tant. C’est un sourire amusé sur les lèvres, ayant oublié les mille et un dégâts que mon père pouvait infliger à Amar, que je relevais la jeune femme, et appliquais ma magie de soin sur elle, vérifiant au passage qu’elle n’avait aucune blessure grave. Si c’était le cas, le contrôle de la magie m’échappait tellement ces jours-ci qu’il faudrait surement que je fasse appel à quelqu’un d’autre. Et je n’étais pas certain d’en avoir envie. J’étais même plutôt certain du contraire.

« Jeune demoiselle ! Il est fort heureux que vous ne vous soyez pas brisé le cou. Vous avez d’excellents réflexes ! Seriez-vous sportives ?

Vous trouverez surement un élémentaire de feu, non loin, pour vous sécher, je pense. Vous sentez-vous bien ? Veuillez m’excuser pour l’eau supplémentaire, mais il était plus important, je pense, de vous guérir.
»

Je l’avais relevée par réflexe, pour la soigner, et si elle me semblait grelottante, elle n’avait aucune blessure, en tous les cas.

|HJ| Dis moi, est-ce qu’on pourrait avancer la date du RP, à début janvier ? Parce que niveau chrono, ça me semble tendu avec celui avec Nève et celui avec Kitty ^^










Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Entrée fracassante   Entrée fracassante Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrée fracassante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: