AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -60%
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
Voir le deal
167.10 €

Partagez
 

 Porte fièrement tes couleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyVen 3 Nov - 4:02


Livre II, Chapitre 6 • La Chasse Sauvage
Louis de Brunante & Ilse Tonnevent

Porte fièrement tes couleurs

Une histoire de plaid



• Date : 19 novembre 1002
• Météo (optionnel) : Il y a de l'orage
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Après un petit voyage en direction de l'Archipel, l'Audacia retourne à Lorgol pour l'hivernage. En route, la vivenef affronte un orage et Ilse découvre à son réveil de quoi embêter son compagnon.
• Recensement :
Code:
• [b]19 novembre 1002 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2886-porte-fierement-tes-couleurs]Porte fièrement tes couleurs[/url] - [i]Louis de Brunante & Ilse Tonnevent[/i]
Après un petit voyage en direction de l'Archipel, l'Audacia retourne à Lorgol pour l'hivernage. En route, la vivenef affronte un orage et Ilse découvre à son réveil de quoi embêter son compagnon.



Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey


Dernière édition par Ilse Tonnevent le Ven 3 Nov - 4:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyVen 3 Nov - 4:06

C'est un coup de tonnerre, plus fort que les autres, qui la réveille au coeur de l'après-midi. Un clapotis régulier retentit contre le hublot et le vent siffle contre le bois de la vivenef qui tangue sous les assauts de l'orage. Sur le nid de pie, un albatros a replié ses ailes et patiente dans le froid de pouvoir reprendre son envol, les gouttes d'eau glissant sur ses plumes. Sur le pont, les pirates s'affairent à leurs tâches pour traverser le mauvais temps et Rhéa marmonne une mélodie dont l'air est familier aux filles et fils de Messaïon ; un air à Valda et à ses tempêtes.

Ilse frissonne, remonte le plaid sur ses épaules dénudées. À la fin de son quart, elle est allée se reposer, mais c'est les bras de Mirta qu'elle a rejoint avant que ceux de Niobé ne parviennent à l'enlacer. Se redressant en douceur pour ne pas brusquer celui qui partage son lit, elle tend le bras pour saisir sa chemise posée sur le tabouret ; elle est encore humide de brume et de la pluie qui n'a cessé de tomber depuis le matin. Impossible de faire convenablement sécher ses vêtements par ce temps et même si la pluie et le froid ne la gênent aucunement – fille d'Outrevent – elle regrette quelque peu la chaleur de l'Archipel qu'ils viennent de quitter après quelques échanges fructueux. Rien que le temps d'un court voyage, juste avant de commencer l'hivernage. Il ne s'agit que de quelques jours, mais c'est la première fois depuis la naissance de sa fille qu'Ilse reprend la mer, enfin remise de la maladie après des semaines à voir son état empirer, après des semaines d'angoisse pour elle mais aussi pour tous ceux de l'équipage qui étaient atteints. Puis elle a repris des forces et elle a pu s'occuper d'Ariane, profitant de chaque instant, encore surprise parfois par ce petit être qui lui apporte tant de bonheur. Et elle n'est pas la seule.

La canonnière pose un instant ses yeux sur la silhouette endormie du pirate, enveloppé dans les couvertures. Dire qu'elle a craint quelques temps de le perdre est un euphémisme ; elle aurait tout à fait été capable détruire les côtes d'Outrevent pierre par pierre pour qu'il lui soit rendu et il est heureux qu'elle n'ait pas assisté à cette mascarade organisée par ce cher duc de l'Honneur. Ses poings se serrent sur le bord du matelas, rien qu'un instant, avant d'écarter cette pensée sombre de son esprit. Toute cette histoire est derrière eux désormais.

Ilse se lève, le pas assuré malgré le ballottement du navire, puis ouvre le coffre situé dans le coin de la pièce – solidement accroché à la paroi pour ne pas voyager au gré de la danse de la vivenef sur les flots déchaînés. Elle pousse un soupir à peine audible par dessus la pluie qui s'abat sans discontinuer ; parmi ses affaires, des vêtements masculins trônent d'un côté du coffre, dans un désordre désolant qui ne manque pas de lui faire lever les yeux au ciel. Sans tarder, elle fouille parmi les chemises et les pantalons, à la recherche d'un vêtement chaud et sec à enfiler. Elle trouve la perle rare qu'elle enfile immédiatement, avant de réaliser qu'il ne s'agit pas de l'une de ses chemises à elle, mais l'envie lui manque de passer plus de temps à explorer cet amas de tissus divers. Il lui faudra arranger tout cela plus tard, ou faire poser un second coffre pour les affaires d'Eric – il y a bien longtemps que son hamac ne l'a plus accueilli de toute manière.

La canonnière s'apprête à refermer le coffre quand elle aperçoit un morceau de plaid qui dépasse sur le côté. Un plaid dont les couleurs ne lui sont pas familières – il ne vient pas de Rivepierre celui-là, ni même de Brumeclair. Ilse tire sur le tissu et se relève, le dépliant pour l'observer attentivement. Non, elle ne sait pas d'où il vient, mais elle a sa petite idée. Un regard de côté, en direction du lit, et un sourire en coin naît sur ses lèvres ; elle aura deux mots à lui dire lorsqu'il se réveillera. La pirate enroule le plaid autour de ses épaules puis retrouve sa place à côté d'Eric qui se met à remuer dans les couvertures. Allongée sur le côté, appuyée sur un coude, Ilse le voit qui s'échappe doucement des brumes du sommeil. « Désolée, j'voulais pas te réveiller. » fait-elle d'une voix à peine plus élevée que la houle qui s'agite sous le navire. Mais maintenant qu'il l'est, autant en profiter.


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Louis de Brunante
Louis de Brunante

Messages : 1179
J'ai : 33 ans
Je suis : pirate sur l'Audacia, père de trois enfants

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyLun 13 Nov - 2:07

Si le coup de tonnerre réveille sa compagne, Louis, lui, dort encore du sommeil des justes. Le clapotis de l’eau, le bruit de la pluie qui frappe régulièrement contre la coque, les sifflements du vent, tout ceci forme une mélodie apaisante à ses oreilles. S’il y a urgence, le pirate sera sur ses pieds en moins de deux - mais là, aucune urgence, si ce n’est celle des bras de Niobé, et ceux encore plus doux d’Ilse.

Plus d’un an, désormais, qu’ils dorment pratiquement toujours à deux. Il a même déménagé quelques-unes de ses affaires dans sa cabine, petit à petit, sans trop lui demander sa permission. À sa demande, on a accepté de leur donner des quarts qui, régulièrement, concordent, et les deux pirates peuvent donc passer leurs heures de sommeil ensembles, dans la cabine d’Ilse. Serrés comme deux petits poissons des chenaux, dans son lit, et avec l’approche des jours plus gris, avec cette traversée de retour de l’Archipel qui se révèle aussi pluvieuse et fraîche que les plages des îles du Sud ont été chaudes et ensoleillées, c’est loin d’être un mal. Il regrette déjà un peu que cette année, ils ne passent pas l’hivernage là-bas, mais il sait que le retour à Lorgol est pour le mieux. Il y aura le mariage de Géralt et de Douce Marianne. Il y aura Ariane, encore si petite. Il y aura Aymeric, confié par les bons soins de Laurent. Il y aura bien de la joie, encore et toujours, et cette quiétude lui donne un sommeil des plus réparateurs.

Louis a vaguement conscience qu’Ilse se lève, sans plus - mais il la sent bel et bien revenir à ses côtés. Pas sous les couvertures, cela dit, et ses yeux verts s’ouvrent lentement, à la recherche de sa compagne. Il voit les mèches blondes, un peu de son visage, et sans même tout à fait la voir, lui adresse un sourire gentiment niais. « Désolée, j'voulais pas te réveiller. Mmm, marmonne d’abord le pirate, avant d’ajouter, la voix toujours aussi endormie : Ça va. » Comment ça pourrait mal aller, de toute façon, puisqu’elle est là ? Pensée aussi niaise que son sourire, pensée qu’il garde pour lui, alors qu’il étire son bras pour ramener la blonde un peu plus proche de lui encore. Il ne remarque pas le plaid qu’elle porte sur les épaules. Ou plutôt, il n’y porte que très peu d’attention. La canonnière a beau être très proche de lui, il s’imagine que c’est un plaid de Rivepierre, tout simplement, et dans la pénombre de la chambre, ne distingue pas encore tout à fait ces couleurs qui n’ont rien de celles de la noble maison de Rivepierre. Par contre, de si proche, il remarque que c’est une de ses chemises, qu’elle porte. Le détail discret du col, à l’ansemarienne, ne trompe pas. Et si possible, étire encore un peu plus la niaiserie sur son visage. Ça lui plaît, ça. La voir porter ses vêtements et sentir son odeur. « J’vais devoir t’faire payer une taxe, si tu commences à mettre mes vêtements », qu’il la taquine, après s’être raclé la gorge afin d’éclaircir sa voix enrouée. Une taxe en nature, ça lui semble être une offre plutôt honorable.


Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente





Dernière édition par Louis de Brunante le Mer 22 Nov - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyVen 17 Nov - 10:56

Il a le visage et la voix encore endormis, les cheveux en bataille et le regard un peu perdu de celui qui émerge des songes tissés par Trelor. Ilse reconnaît un peu la moue d'Aymeric, dans ces traits détendus et hébétés et ça la fait doucement sourire alors qu'elle se laisse attirer dans ses bras, tout contre lui. Le lit est décidément trop petit pour deux, mais à aucun moment elle n'a songé à s'en plaindre – avec sérieux – puisqu'elle a pris l'habitude de se blottir dans les bras du pirate et d'y puiser chaleur et douceur. Lors d'une tempête telle que celle-ci, c'est plus que bienvenu. Elle songe un instant aux premières nuit en sa compagnie, quand il venait pour apaiser les craintes et les cauchemars ; ceux-ci ne l'éveillent plus comme avant, ils ne sont d'ailleurs pratiquement plus qu'un souvenir et elle les compte désormais sur les doigts d'une main, ces nuits où les ombres de l'infirmerie reviennent la hanter. Rien que quelques baisers et une étreinte ne pourraient chasser, rien qui puisse réellement la terrifier désormais. Juste une désagréable impression d'impuissance qui reste, amère, au fond de la gorge, mais qui disparaît bien rapidement.

« J’vais devoir t’faire payer une taxe, si tu commences à mettre mes vêtements » Elle esquisse un sourire en coin, observe son visage à peine visible dans l'obscurité ; la pluie masque le hublot et les nuages recouvrent l'horizon d'un voile sombre. « Peut-être que si tes affaires prenaient pas autant d'place dans mon coffre, j'pourrais y retrouver les miens, d'vêtements. » réplique-t-elle, sans la moindre animosité ou irritation dans la voix. Oh, ça l'agace parfois, la canonnière, elle qui est si ordonnée et organisée, mais en cet instant elle n'y voit que la conséquence d'un rapprochement dont elle ne peut se plaindre. Appuyée contre le flanc du pirate, au-dessus de la couverture dont il est encore enveloppé, elle pousse un soupir d'aise et continue sur le même ton. « Si on met un autre, juste pour toi, t'arrêteras d'envahir le mien ? » Il y a bien longtemps qu'il n'a plus dormi dans son hamac – si l'on omet les quelques fois où Ilse l'y envoie quand il fait un peu trop son Eric – mais il reste encore quelques uns de ses effets sur le pont des hommes. Peut-être un peu trop d'ailleurs, à son goût.

Sa mine se fait soudain plus espiègle et son ton plus mystérieux. « D'un autre côté, si c'était pas autant l'bazar, j'aurais jamais déniché cette merveille. Il gratte un peu, mais j'aime beaucoup les couleurs. » Elle tire sur un pan du plaid qui la recouvre, l'air de rien, aussi innocente que lui lorsqu'il prépare un mauvais coup. Son sourire s'élargit et c'est sans un mot qu'elle attend qu'il percute.


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Louis de Brunante
Louis de Brunante

Messages : 1179
J'ai : 33 ans
Je suis : pirate sur l'Audacia, père de trois enfants

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyMer 22 Nov - 20:25

« Peut-être que si tes affaires prenaient pas autant d'place dans mon coffre, j'pourrais y retrouver les miens, d'vêtements. » Tss tss tss, siffle le pirate, faussement désapprobateur. Il n’est pas le plus ordonné, certes, mais il fait des efforts - juré craché ! Elle est de mauvaise foi, c’est tout (au moins autant que lui, si ce n’est pas plus, en bonne Outreventoise). « Si on met un autre, juste pour toi, t'arrêteras d'envahir le mien ? » Son coeur fait un bond dans sa poitrine et il lève les yeux sur son visage, afin d’y déceler une trace de blague, dans son petit sourire, dans ses traits apaisés. Il sait qu’il n’en trouvera pas, serait-ce parce que la canonnière n’est pas spécialement connue pour son grand sens de l’humour, surtout sur un sujet aussi sérieux. C’est une proposition à déménager dans sa cabine, ça. Ils partagent d’ores et déjà la même chambre, à la Taverne de la Rose, et là… ce serait encore plus officiel. Une douce chaleur l’envahit, depuis son abdomen, et il enfouit un peu plus sa tête dans le cou de la blonde. « Mmm. Ça me semble une bonne idée », marmonne-t-il, faussement laconique, comme si ce n’était rien, mais Ilse peut le sentir sourire, contre elle, peut sentir son bras qui la serre davantage contre lui.
C’est même une excellente idée.

« D'un autre côté, si c'était pas autant l'bazar, j'aurais jamais déniché cette merveille. Il gratte un peu, mais j'aime beaucoup les couleurs. » Cette merveille ? De quoi parle-t-elle, avec ce ton si sibyllin ? Louis fronce les sourcils et rouvre les yeux, se concentre avec peu d’attention sur le tissu qu’elle a toujours d’enroulé autour des épaules. Il lui faut plusieurs secondes avant de réaliser que ce n’est définitivement pas celui de Rivepierre qu’elle porte. Plusieurs autres encore pour comprendre ce qu’est cet agencement de couleurs, qui lui dit bien trop quelque chose. Non. « Non », souffle le pirate, incrédule. Il tend la main pour tâter le tissu, comme s’il ne croyait pas vraiment qu’il était là. C’est le cas et en effet, le plaid pique un peu - la faute de ne pas l’avoir porté assez souvent (il entend sa mère le réprimander à ce sujet). « J’tais certain d’l’avoir laissé à la taverne. Ou d’l’avoir brûlé. Il blague à moitié. Il n’aurait jamais brûlé son plaid aux couleurs de Rocnoir, même pour emmerder sa mère - Marisa l’aurait bien tué. Il est pratiquement certain que même s’il le fait maintenant, elle le saura et viendra mettre fin à ses jours. On ne rigole pas, avec les enfants de Levor. T’as fait quoi avec le tien ? » Elle ne l’a pas brûlé, il en est bien certain.


Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente



Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyJeu 14 Déc - 11:54

« Mmm. Ça me semble une bonne idée » Elle se détend, presque imperceptiblement. S'attendait-elle à ce qu'il refuse ? À ce qu'il préfère garder quelques affaires à lui sur le pont des hommes pour plus de... facilité ? C'est idiot. Oui, elle en a bien conscience, mais sa confirmation la fait sourire alors qu'elle se blottit un peu plus contre lui, dans la chaleur de ses bras, aussi apaisée que le temps est déchaîné ; la pluie se déverse contre le hublot sans discontinuer et c'est à peine s'ils voient l'extérieur. Elle est bien là, tout contre son compagnon, dans ce lit rendu chaud et douillet par sa seule présence. On échange de place quand tu veux. Il paraît bien ronchon l'albatros, mais ainsi perché sous la pluie battante, n'importe qui le serait. T'aurais pu rester à Lorgol, tu l'sais ça ? Même pas en rêve. Elle sourit, devant l'entêtement de son Familier, incapable de refuser un nouveau voyage. Il serait même parti sans elle, s'il l'avait fallu, elle le sait bien. L'albatros ne vit que de ciel et de liberté, la terre est insignifiante pour lui qui est si gauche dès qu'il la foule de ses pattes ; il saura prendre son mal en patience, ce n'est pas la première fois qu'ils essuient une tempête.

En attendant, Ilse ne compte pas laisser de répit à son compagnon. D'humeur joueuse, très taquine, elle lui offre son sourire le plus espiègle. Et sa réaction est des plus amusantes. « Non » « Et si. » répond-elle avec légèreté, alors que la lumière se fait lentement dans les yeux du pirate. Il semble ne pas en croire ses yeux et elle doit se retenir de rire, fière d'avoir pu enfin lui clouer le bec. « J’tais certain d’l’avoir laissé à la taverne. Ou d’l’avoir brûlé. » Il faut croire que non. Son sourire en coin s'accentue. « T’as fait quoi avec le tien ? » Elle rit cette fois, d'un rire léger. Il paraît bien décontenancé. « Tut tut, n'essaie pas d'changer de sujet, ça prend pas avec moi. » réplique-t-elle d'une voix légère, presque guillerette. Sa main caresse la joue d'Eric, à la barbe naissante, rugueuse. Elle approche son visage du sien, toujours joueuse. « J'croyais que tu t'en étais débarrassé. Menteur. » chantonne-t-elle avant de se redresser sur le bord du lit et de se lever, s'enveloppant dans le plaid comme dans une cape.

Ilse tournoie un instant, parée des couleurs d'un domaine qui n'est ni le sien, ni celui de Rivepierre. Et quand elle reporte son attention sur son compagnon, elle a un regard empli de malice. « J'me demande c'que l'équipage en penserait. Si on allait leur demander ? »


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Louis de Brunante
Louis de Brunante

Messages : 1179
J'ai : 33 ans
Je suis : pirate sur l'Audacia, père de trois enfants

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyMer 20 Déc - 5:58

Oh qu’il n’aime pas cette expression malicieuse sur le visage de sa compagne ! Ce ton léger, presque trop, qui le réprimande alors qu’elle l’accuse (peut-être à raison, il n’avouera rien) de vouloir changer de sujet. Même sa caresse sur sa joue, il ne l’aime pas, alors qu’il lit en ce geste faussement aimable une autre manigance vouée à l’embêter. Qu’a-t-elle en tête, la taquine petite fée des mers ? « J'croyais que tu t'en étais débarrassé. Menteur. Tu ne m’as jamais demandé », qu’il réplique, un peu boudeur. Ce n’est pas vraiment ses couleurs, après tout, ce n’est pas tant son tartan que celui de sa mère, et… et bon, il a peut-être un peu dissimulé la vérité, mais il n’a pas sciemment menti. Pas cette fois.
Il croyait vraiment l’avoir laissé à la taverne, en tous cas.

La blonde tourne sur elle-même, comme une dame voulant exposer les nombreux volants d’une robe particulièrement onéreuse. L’effet n’est définitivement pas le même, surtout que son seul spectateur n’est certes pas ravi de cette parade. Louis se redresse dans le lit, une expression méfiante sur les traits. « J'me demande c'que l'équipage en penserait. Si on allait leur demander ? Non ! » Le réflexe plus fort que la réflexion, il s’est levé de leur couche, sans un regard pour sa nudité, et attraper un coin du tartan, dans le but de le dérouler des épaules de la canonnière. Peine perdue, elle ne le lâche pas, et tout ceci ne fait qu’agrandir davantage son sourire. « Tu ne… non, tu ne sors pas avec ça. Ils en savent déjà trop, comment, comment veux-tu que j’leur explique ça ? Ça ne ressemble même pas un peu aux couleurs de Rivepierre, Ilse, c’est… c’est qu’est-ce que tu as en tête, hein ? Ça ne peut être que ça. Elle a un plan. Elle veut se venger de quelque chose. Probablement la claque qu’il lui a mis au cul, au mariage de Louison et de sa racaille de Chevaucheur. Il n’en est d’ailleurs toujours pas désolé. Quel est ton prix ? »


Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente



Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyDim 24 Déc - 1:43

Sa mine boudeuse accentue le sourire de la pirate, qui n'est pas peu fière que les rôles soient inversés, pour une fois. Elle ne compte plus les fois où, en fourbe, il s'amuse à la narguer sur certains de ses travers, sur ses origines outreventoises, sur ses défaites aux cartes – puisque jouées à la loyale contrairement à certains. Elle n'oublie pas tous ces instants où, prise au dépourvu, elle se fait avoir par son esbroufe ansemarienne. Ilse a peu d'occasions de réellement lui rendre la monnaie de sa pièce et cette fois en fait définitivement partie.

Eric fait un bond hors du lit, sous le regard amusé de l'Outreventoise. Elle ne se gêne pas de le détailler un instant de bas en haut, avant de harponner son regard, sans lâcher le plaid dont il tente de s'emparer. Oh, elle a la poigne ferme et le regard bien déterminé. « Tu ne… non, tu ne sors pas avec ça. Ils en savent déjà trop, comment, comment veux-tu que j’leur explique ça ? Ça ne ressemble même pas un peu aux couleurs de Rivepierre, Ilse, c’est… c’est qu’est-ce que tu as en tête, hein ? » Elle hausse les sourcils, faussement innocente, mais elle demeure silencieuse. « Quel est ton prix ? » Ah, là ça devient intéressant. Il entre dans la phase de négociations. Mais a-t-elle seulement un prix en tête ? Après tout, elle vient de le trouver dans son coffre. À moins que...

« Mes corvées, pendant deux semaines. Ca t'apprendra à avoir les mains baladeuses en public. » qu'elle déclare avec aplomb, et peut-être une pointe de satisfaction à pouvoir enfin lui faire payer ses pitreries. C'est peu cher payé tout de même. Une autre idée lui vient pourtant, quelque chose de bien plus... agréable. « Et j'veux que tu l'portes une fois. Même si c'est qu'devant moi. » Oui, pourquoi pas ? Ilse se mord brièvement la lèvre. Elle a bien le droit de vouloir retirer un petit avantage de sa découverte, après tout.


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Louis de Brunante
Louis de Brunante

Messages : 1179
J'ai : 33 ans
Je suis : pirate sur l'Audacia, père de trois enfants

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyDim 31 Déc - 6:30

« Mes corvées, pendant deux semaines. Ca t'apprendra à avoir les mains baladeuses en public. Deux semaines pour une claque au cul que j’t’ai fait en juillet ?! T’exagères ! », rouspète le pirate, proprement scandalisé. Ce n’est pas possible, c’est elle, l’Ansemarienne, pas lui ! Deux semaines pour une pauvre claque, voyons ! Louis ignore sciemment toutes les autres occurrences de pelotage plus que public, autant à la Taverne de la Rose que sur le pont de l’Audacia, que pour se concentrer sur celle-ci. Ça vaut mieux d’oublier tous les seins caressés, pincés, toutes les pelles roulées, les fesses malaxées, et autres insistances majeures de galochage intempestifs, parce que sinon, la sentence sera bien plus grande.

« Et j'veux que tu l'portes une fois. Même si c'est qu'devant moi. »
Pardon ?
Louis reste interloquée, à voir sa compagne se mordiller la lèvre, comme devant une pensée alléchante, ou un plat tout aussi appétissant que cette même pensée. Elle… elle est sérieuse, la démone. Elle veut vraiment qu’il le porte, ce damné kilt qui gratte. Et probablement pas juste qu’il le porte. Qu’il le porte comme il se doit, selon ces traditions sur lesquelles il crache avec grand plaisir. Diablesse ! Il voit bien dans son jeu et si ça n’impliquait pas le port du kilt, ma foi, il n’y serait pas opposé. Loin de là. Penser à tout le pelotage dont elle a été l’objet a après tout allumé quelques idées, dans son esprit, et son regard appréciateur sur sa silhouette dénudée ne le trompe plus. « Oh… alors c’est ça, qui t’allume », susurre le pirate, dont les mains baladeuses - en privé - viennent se glisser sous la chemise trop grande afin de caresser la chair qu’il prend toujours autant de plaisir à découvrir. Les rondeurs moelleuses de la grossesse, pas encore disparues, qui frémissent sous ses doigts. Il embrasse la canonnière avec langueur, et entre chaque baiser, glisse quelques mots supplémentaires, pour faire monter le rouge à ses joues : « C’est ça qui t'fait envie, mmm… profiter un peu d'l’accès rapide et facile… te faire prendre quand t’en as envie... » … et peut-être pas que le rouge, qui monte, en fait, si on se concentre sur autre chose qu’Ilse. On pourrait presque croire qu’il aurait oublié la raison de cette discussion, mais bien loin de là. « Une s'maine de corvées. Et on joue aux cartes le port du kilt, en privé. Et comme j'suis magnanime, il n’y aura aucune conséquence cumulative au non-port du kilt, si tu perds. » Il peut négocier longtemps, comme ça.


Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente



Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyDim 31 Déc - 20:42

« Deux semaines pour une claque au cul que j’t’ai fait en juillet ?! T’exagères ! » L'air scandalisé du pirate ne l'émeut pas un instant. Au contraire, elle croise les bras d'un air déterminé et elle hausse les sourcils, l'air de dire que ça ne prend pas. Juste pour une claque au cul ? Son compagnon est décidément d'une mauvaise foi sans pareil – et pourtant, elle vient d'Outrevent, où la mauvaise foi est légendaire ! Qu'il s'estime chanceux qu'elle n'exige pas plus que deux semaines, alors qu'elle est celle qui a toutes les cartes en main, pour une fois.

Sa proposition, en revanche, semble surprendre Eric. Est-ce si étonnant que ça, pour une canonnière venue des landes du duché de l'Honneur ? Son sourire se fait plus espiègle à mesure qu'il s'approche, l'air désormais plus intéressé. « Oh… alors c’est ça, qui t’allume » Ilse frémit sous le contact de ses mains froides sous la chemise, sur sa peau. Malgré la tempête qui fait rage, elle ressent une douce chaleur qui monte jusqu'à ses joues, qui l'étreint tout entière. Les baisers du pirate éveillent ses sens. « C’est ça qui t'fait envie, mmm… profiter un peu d'l’accès rapide et facile… te faire prendre quand t’en as envie... » Elle pourrait protester, prendre le même air scandalisé qu'il arborait tout à l'heure, mais ses mots éveillent des images qui ne sont pas pour lui déplaire. Et, ainsi collée tout contre lui, elle réalise qu'elle n'est pas la seule à y être sensible.

« Une s'maine de corvées. Et on joue aux cartes le port du kilt, en privé. Et comme j'suis magnanime, il n’y aura aucune conséquence cumulative au non-port du kilt, si tu perds. » Le rire de la canonnière est plus amusé que moqueur désormais. Oh, voilà bien un comportement d'Ansemarien ; il négocie à présent qu'il se sent coincé. Mais elle est outreventoise, têtue et intransigeante. Il devrait pourtant le savoir. « Les deux semaines sont non négociables. Et si t'insistes, j'en ajoute une troisième. » roucoule-t-elle tout contre lui. Ce n'est pas une menace en l'air ; s'il croit qu'il peut s'en tirer aussi facilement rien qu'avec quelques baisers et des caresses, c'est bien mal la connaître. « Et pourquoi j'jouerais ça aux cartes alors qu'je sais pertinemment qu'tu vas encore tricher ? » Et surtout, alors que c'est elle qui domine d'ores et déjà la partie.

Ilse pose ses mains sur celles de son compagnon et les repousse fermement, sans se départir de son air joueur. Il va devoir se montrer bien plus convaincant que ça, s'il ne veut pas qu'elle se promène sur le pont dès le lendemain matin avec son plaid sur les épaules.


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Louis de Brunante
Louis de Brunante

Messages : 1179
J'ai : 33 ans
Je suis : pirate sur l'Audacia, père de trois enfants

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyMer 10 Jan - 4:13

C’est une bataille qui s’entame entre les deux amants, véritable négociation dont l’issue repose entièrement sur l’entêtement respectif des deux protagonistes. Espère-t-il la faire flancher, de ses caresses ? Peut-être un peu, s’il doit être entièrement honnête, mais il y a aussi un bien simple désir, dans ces gestes. Cette traversée est leur première véritable occasion de se retrouver, à travers la naissance d’Ariane, son procès et la maladie, et tout ceci leur fait un bien fou. La blonde rit encore et ne flanche pas : « Les deux semaines sont non négociables. Et si t'insistes, j'en ajoute une troisième. Et pourquoi j'jouerais ça aux cartes alors qu'je sais pertinemment qu'tu vas encore tricher ? » Louis la laisse le repousser, mais ne laisse pas la discussion dévier : « Je trouve honteux ton manque de confiance en moi. Où est tout l’honneur d’Outrevent, Ilse ? Toute cette foi que tu devrais placer en moi, ton compagnon ? Le pirate s’offusque à merveille, la main sur le coeur, comme touché en son centre d’une flèche empoisonnée de la part de la blonde. Un instant de théâtre, sur son visage basané, qui reprend bien vite son expression malicieuse. J’veux qu’on parie parce qu’il n’y a rien sans un peu de défi, et parce que ce kilt, il faut le gagner. J’te jure, sur ma place sur l’Audacia, que j’tricherai pas. » Cette fois, les doigts sont levés, dans le symbole typique du dieu des Vents. Avec un peu de plus de dénudement, certainement, mais le geste est là.
Il ne trichera pas, mais par Omen et par Albys, il ne se laissera pas faire.
Il ne portera pas ce damné kilt !


Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente



Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyJeu 11 Jan - 0:04

Elle est déterminée à ne pas lâcher l'affaire, et lui non plus, de toute évidence. Ca lui avait manqué, quelque part, ces petites guerres de volonté avec son compagnon. Entre les courtes nuits suite à la naissance d'Ariane, les inquiétudes liées au procès puis l'épidémie qui s'est abattue sur Arven, elle a l'impression de ne pas avoir profité de la présence d'Eric autant qu'elle l'aurait souhaité. Ils ont pourtant été très proches ces derniers mois, un grand soutien l'un pour l'autre. Le retour de cette légéreté dans leur relation est tout de même rassurante, comme un retour à la normale. Mais elle n'avouera jamais apprécier son insolence, sous peine de l'entendre le lui rappeler quotidiennement.

« Je trouve honteux ton manque de confiance en moi. Où est tout l’honneur d’Outrevent, Ilse ? Toute cette foi que tu devrais placer en moi, ton compagnon ? » « J'ai surtout foi en ta capacité à vouloir t'sortir de situations qui t'arrangent pas. » Et en parlant de ça...

« J’veux qu’on parie parce qu’il n’y a rien sans un peu de défi, et parce que ce kilt, il faut le gagner. J’te jure, sur ma place sur l’Audacia, que j’tricherai pas. » Elle observe le symbole de Levor, sans savoir qu'en penser, alors que la nudité du pirate est clairement une distraction dans sa réflexion.

« J'vois pas pourquoi j'accepterais alors que y'a qu'toi qu'ça avantage ! À moins que... » Une idée, soudaine, qui germe dans son esprit. Elle ne veut pas le laisser gagner ce combat-là. Elle ne peut pas. Elle croise les bras, décidée. « Très bien, j'veux bien tenter d'le jouer aux cartes, mais j'pose mes conditions. » Elle a le regard sérieux, de celle qui n'en démordra pas. « Tout d'abord, si j'ai l'moindre soupçon que tu triches, le défi compte plus et tu l'portes d'office. Et si tu gagnes, j'veux un truc en contrepartie. Parce que c'est une grande faveur que j'te fais en acceptant, et tu le sais. » Il le sait très bien, et il en joue.


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Louis de Brunante
Louis de Brunante

Messages : 1179
J'ai : 33 ans
Je suis : pirate sur l'Audacia, père de trois enfants

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyVen 2 Fév - 17:01

« J'vois pas pourquoi j'accepterais alors que y'a qu'toi qu'ça avantage ! À moins que... » Le sourire canaille est plus large, encore, alors qu’il maintient sans trembler le symbole de Levor. Ça saura l’attendrir, il le sait… et peut-être que la nudité saura la détourner un peu de ses objectifs, afin que tout soit à son avantage. Il ne se laissera pas faire si facilement. La canonnière croise les doigts, décidée, et Louis enfin descend sa main. « Très bien, j'veux bien tenter d'le jouer aux cartes, mais j'pose mes conditions. Je t’écoute. Tout d'abord, si j'ai l'moindre soupçon que tu triches, le défi compte plus et tu l'portes d'office. Il a tout de même parié sur sa place sur l’Audacia ! Il y a des limites à remettre sa parole en doute, et il est très près de se sentir vexé qu’on lui réellement si peu d’honneur et de fiabilité. Il n’est quand même pas le pire, Syned lui en est témoin ! Et si tu gagnes, j'veux un truc en contrepartie. Parce que c'est une grande faveur que j'te fais en acceptant, et tu le sais. Tu veux que si tu perds, tu gagnes ? Dis donc, c’est toi qu’est Ansemarienne, ou c’est moi ? », s’esclaffe le pirate, sincèrement amusé du marchandage éhonté auquel se livre Ilse. Il voudrait même être étonné, c’est elle qui vient d’Outrevent après tout, mais il ne l’est pourtant pas outre mesure. Elle est, après tout, pirate. Ainsi va la vie d’un équipage, entre manigances, ruses, roueries et jeux divers.

Intéressé, Louis s’assoit sur le rebord du lit, le visage relevé vers celui de sa compagne. Il étire le bras, afin d’attraper les pantalons laissés à traîner au bord du lit, juste la veille lorsqu’il s’est couché. S’il doit jouer aux cartes pour défendre sa dignité, il devra le faire habiller. C’est bien joli la distraction, mais tout a des limites. « Propose ton prix. »


Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente



Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptySam 10 Fév - 2:05

« Tu veux que si tu perds, tu gagnes ? Dis donc, c’est toi qu’est Ansemarienne, ou c’est moi ? » Le sourire de la canonnière s'élargit et dans son regard luit une malice aisément visible. Fille de Levor dans l'âme, mais pirate au fond du coeur ; s'il y a bien une chose qu'elle a appris au cours de ses années à bord de l'Audacia, c'est de tirer avantage des situations. Il est bien rare qu'elle mente, elle ne triche jamais et, quand elle combat, c'est à la loyale. Malgré tout, si elle peut s'arranger pour que les termes posés sur la table l'arrangent, elle ne va pas se priver pour le faire. Et Eric est bien le premier à profiter d'une situation, raison pour laquelle elle ne se gêne nullement d'en faire de même.

Enveloppée dans son plaid, ballottée au rythme du navire qui tangue sur la houle déchaînée, elle suit les mouvements du pirate qui retrouve le lit et son pantalon. Oh, elle serait presque déçue, mais elle ne peut nier apprécier de voir la distraction disparaître de son champ de vision, au moins pour le moment.

« Propose ton prix. » Nouveau sourire en coin, nouveau regard empli d'orgueil. Mais elle ne répond pas immédiatement, comme pour le faire languir. Ses pas la mènent vers un autre coffre, plus petit, d'où elle sort un jeu de cartes usé par le temps. Celles-ci se mélangent entre ses mains tandis qu'elle s'approche du pirate et se campe juste devant lui, baissant les yeux pour y harponner les siens. « Si t'as gain d'cause pour ce kilt, j'veux qu'tu m'serves le p'tit déjeuner au lit tout l'temps où on s'ra à la Taverne, pour l'hivernage. » Oui, ça fait long. Et oui, ça le vaut largement. Il va tenter de négocier bien sûr, mais elle l'attend au tournant.


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Louis de Brunante
Louis de Brunante

Messages : 1179
J'ai : 33 ans
Je suis : pirate sur l'Audacia, père de trois enfants

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyMar 27 Fév - 4:00

Il se rhabille sommairement, uniquement de son pantalon, restant volontairement torse nu. Éventuellement, peut-être réussira-t-il à gagner la chemise qu’elle porte en ce moment ? Si ça arrive, par contre, Louis sait parfaitement que lui ne pourra absolument plus se concentrer. Pas s’il a le corps d’Ilse offert sous ses yeux, et interdiction d’y toucher. Vaut mieux rester sage. Ses yeux verts suivent la blonde, alors qu’elle va chercher ses cartes, et le mouvement agréable de ses fesses. C’est à peine s’il détache son regard de cette agréable vision, lorsque sa compagne lui adresse à nouveau la parole : « Si t'as gain d'cause pour ce kilt, j'veux qu'tu m'serves le p'tit déjeuner au lit tout l'temps où on s'ra à la Taverne, pour l'hivernage. Un matin sur deux. J’vais avoir Aymeric et j’sais pas quelles mauvaises habitudes Liam lui a filé. » Lui servir le petit-déjeuner au lit, passe encore. Avec un enfant de 6 ans sous le bras, il doute de l’efficacité de la chose. Le plancher et les couvertures risquent de recevoir plus de nourriture que l’estomac d’Ilse.

Tentative de négociation honnête. Un matin sur deux, ça fait tout de même beaucoup de matins. Ça en laisse pour les enfants, pour les matins avec les autres pirates, et ça en laisse d’autres pour s’éterniser dans la chambre, à l’abri des regards (mais pas des oreilles).

Il lisse la couverture du lit et s’y replace, en tailleur, laissant un espace suffisant où étaler leurs cartes, et où la canonnière pourra elle-même poser son superbe fessier. « J’accepte tes conditions, dit-il solennellement, et ce n’est pas avec moins de solennité qu’il tend la main à la femme qu’il aime. À son adversaire. Que l’meilleur gagne. »


Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente



Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyLun 5 Mar - 15:19

« Un matin sur deux. J’vais avoir Aymeric et j’sais pas quelles mauvaises habitudes Liam lui a filé. » Elle pourrait insister, elle pourrait dire que ça ne suffit pas, elle pourrait être terriblement intraitable à ce sujet et persévérer dans ses conditions ; mais il s'agit d'Aymeric, et elle n'a aucun désir de priver son compagnon de tout moment supplémentaire qu'il peut passer avec son fils. Il y a bien trop longtemps déjà qu'ils sont séparés et la mention de Liam ne l'aide pas à chasser l'amertume et la rancoeur, bien qu'elle s'attarde sur le bon côté. Eric va retrouver son fils, c'est tout ce qui compte.

Quand elle se retourne avec les cartes, elle fait pourtant mine d'y réfléchir, l'hésitation peinte sur ses traits pour lui faire croire qu'il est encore en sursis. Pourtant, le petit jeu ne dure pas bien longtemps – elle est une piètre comédienne de toute manière – et elle acquiesce avec sérieux. « Très bien, un matin sur deux. » L'hivernage est long, c'est tout de même un accord acceptable. Elle sait que, quoi qu'il arrive, elle sera gagnante, et elle en est fort satisfaite. Un petit sourire fend ses lèvres et la canonnière prend place sur le lit.

« J’accepte tes conditions. » Ilse avise sa main avec amusement et la serre, l'air aussi solennel que lui. « Que l’meilleur gagne. » Nouveau sourire en coin, le menton levé. « Bonne chance. » Elle l'aura, ce kilt, elle l'aura. Et c'est avec une grande attention qu'elle distribue les cartes et démarre la partie. Le grondement du tonnerre, le battement de la pluie, le hurlement du vent, tout cela ponctue leurs remarques et leurs provocations légères – et surtout puériles. Ilse n'a guère envie de perdre la face contre son compagnon et la première manche est tendue. Et malheureusement, c'est Eric qui l'emporte – sans s'en vanter un seul instant, bien entendu.

La canonnière pince les lèvres, l'air digne, et lui tend les cartes pour qu'il les distribue. « La partie est pas encore terminée. » lui rappelle-t-elle, loin de s'avouer vaincue.


Spoiler:
 


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Louis de Brunante
Louis de Brunante

Messages : 1179
J'ai : 33 ans
Je suis : pirate sur l'Audacia, père de trois enfants

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptySam 10 Mar - 8:24

Ils sont fort sérieux, les deux pirates, dès le moment où Ilse distribue les cartes. Louis n’a jamais été si concentré, lors d’une partie de cartes, et même les intempéries, même les remarques de sa compagne, faites pour le piquer au vif, ne le sortent pas de sa concentration totale sur le jeu qu’il tient entre ses mains. Comme si toutes les parties précédemment disputées contre tous les adversaires rencontrés au fil des navires et des tavernes, au cours de sa vie entière, culminaient dans cette seule et unique partie. Chacun mouvement est nécessaire, chaque carte posée par lui, ou la blonde, importante, chaque geste soigneusement calculé. Son coeur bat si vite, par les dieux ! De cette nécessité de gagner, là où la compétitivité se dessine, et se gagne, d’une première manche où il est victorieux.

L’air pincé de la canonnière est une victoire, malgré toute la dignité qu’elle met dans son ton, ainsi que dans le geste de sa main qui lui tend les cartes afin qu’il brasse et distribue à sin tour : « La partie est pas encore terminée. Tout est encore possible », confirme-t-il d’un ton aussi neutre que possible, sans être capable de chasser l’infâme sourire confiant qui a pris place sur son visage, fort et fier de sa première victoire.

Il va gagner. Il le sait. Il le sent.

Si la première manche était sérieuse, la deuxième l’est encore davantage, alors que tout se joue à une victoire, ou une défaite. Si Ilse l’emporte, une troisième manche devra être disputée. Si Louis l’emporte, le kilt sera rangé, et en agréable contrepartie, il sera l’esclave consentant de Sa Majesté Tonnevent un matin sur deux, à leur grand plaisir conjugué. Il est question de gagner, pour le pirate, dont la concentration creuse une ride entre ses sourcils, la même que celle de sévérité de Freyja lorsqu’elle se fait impitoyable envers ses membres d’équipage et ses enfants. Ride qui se défroisse, se détend, lorsque les dernières cartes de sa main sont déposées, clamant une nouvelle victoire à son nom. Un petit silence accueille la fatalité, et ses yeu verts soutiennent le regard de son adversaire. Le sourire, lui, n’a pas fondu, et est même encore plus grand, aux accents évidents de fanfaronnade. « Victoire en bonne et due forme. » Les mains levées, les bras nus. Impossible de cacher une carte secrète où que ce soit. Sans tricherie, comme promis.

Il a gagné, et bénis soient Omen et Albys de veiller sur lui !

Spoiler:
 


Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente



Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptySam 31 Mar - 12:43

« Tout est encore possible » Ilse se renfrogne, malgré les paroles encourageantes, parce qu'elle le voit parfaitement ce sourire qui veut tout dire. Eric mène le jeu et il le sait. Et même lorsque la seconde manche démarre, elle réalise que son jeu est mauvais et qu'elle n'est pas assez douée aux cartes pour remonter et gagner la partie. Non, décidément, elle aurait dû choisir elle-même les termes de l'accord et ne pas céder à une partie de cartes, sachant pertinemment que son compagnon y joue bien plus souvent qu'elle. La pirate voit les cartes s'abattre les unes après les autres et bientôt, la défaite lui retombe dessus, plus amère qu'elle ne pourrait l'admettre. Elle voulait le voir porter ce kilt. Désormais, elle pourra s'asseoir dessus.

« Victoire en bonne et due forme. » L'Outreventoise cherche la plus petite raison pour contester cette victoire, mais elle ne peut manifestement rien y faire. Un pli se forme sur son front, signe de frustration évidente, mais elle retient ses remarques en ramassant les cartes étalées sur la couverture entre eux. Le temps de les assembler, elle retrouve un semblant de sourire et elle redresse la tête, le menton levé avec une fierté évidente. « J'attendrai mon p'tit déjeuner avec impatience, dès notre arrivée. Et compte sur moi pour te rappeler tes corvées supplémentaires à la fin de l'hivernage. » Il est suffisant, le petit air qu'elle arbore. Plutôt que de se plaindre de sa défaite, elle préfère agiter les termes de leur accord sous son nez, avec un orgueil certain.

Ilse se redresse, les cartes en main, et enveloppée du plaid qui entoure toujours ses épaules. « D'ailleurs, j'vais l'garder si ça te dérange pas. Il tient bien chaud. » Pas question de se débarrasser d'un tel moyen de pression. Puis elle le trouve sincèrement joli, ce plaid aux couleurs qu'elle n'a pas reconnues. Elle était si mauvaise à retenir les couleurs des autres domaines de l'Honneur, sa grand-mère en aurait été affligée.


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Louis de Brunante
Louis de Brunante

Messages : 1179
J'ai : 33 ans
Je suis : pirate sur l'Audacia, père de trois enfants

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyMar 3 Avr - 5:28

Oh qu’elle est déplue, sa pirate. Oh qu’elle cherche quelque chose à redire de sa victoire. Le pli de son front se marque au fur et à mesure que les secondes passent, dans le silence qui suit l’annonce de Louis, grand vainqueur de cette partie de cartes. Le laisser choisir le jeu était probablement une erreur, mais jamais Ilse ne le reconnaîtra - pas alors qu’il vient tout justement de lui prouver qu’à ce jeu, il sait se défendre, même sans faire appel à son sens bien particulier du juste jeu. Il espère tout de même, en son fort intérieur, qu’elle ne le boudera pas pour le reste de la journée, voire de la semaine, pour ça ! Même si, il l’a appris, il doit s’attendre à tout, venant de cette femme à l’outreventoiserie jamais bien éloignée. Il guette donc son expression et se retrouve soulagé, lorsqu’elle relève la tête et affiche un petit air suffisant, fier, qui est éloigné de toute bouderie. Fiou. « J'attendrai mon p'tit déjeuner avec impatience, dès notre arrivée. Et compte sur moi pour te rappeler tes corvées supplémentaires à la fin de l'hivernage. Oh, mais j’ai bien hâte de vous servir, Votre Majesté Ilse Tonnevent », répond-il avec un moulinet de la main et une révérence, sans perdre son propre sourire.

Comme il va crâner, auprès des autres !
Ilse pourra bien le bouder, pour ça, mais il n’a jamais été entendu qu’il ne pouvait pas exposer un peu partout sa réussite, alors il y compte bien. Ce n’est pas tous les jours qu’il gagne parfaitement à la loyale, n’est-ce pas ?

La pirate se lève, toujours enveloppée dans le plaid, et Louis peut seulement admirer comme elle est belle, vêtue de ses vêtements. Même le pli encore présent sur son front ne gâche rien, tant cela trahit son caractère entier et décidé. « D'ailleurs, j'vais l'garder si ça te dérange pas. Il tient bien chaud. » Il ne peut pas vraiment lui refuser. De toute façon, si ses autres affaires doivent être déménagées ici… autant qu’il reste. Le sourire niais revient brièvement sur ses lèvres, à l’idée qu’ils vont enfin déménager toutes leurs affaires ensembles. Un bébé plus tard, quand même, ce n’est pas trop tôt ! « Fais bien attention à pas l’sortir d’ici. J’ai un cousin qu’est Chevaucheur et même s’il est jamais des escadres qui nous attaquent… je préfère ne pas l’impliquer là-d’dans. » Pauvre Rocnoir au mal de mer handicapant (et hilarant, de son point de vue). S’il savait ce que le plaid aux couleurs de leur famille subissait, en cet instant, ballotté sur une vivenef pirate ! Et non la moindre ! « Je pense quand même maint’nir mon idée de taxe sur mes vêtements. J’accepte un paiement en nature. » Sourire canaille, sourire crapule. Il faut bien fêter un peu sa victoire, avant que le devoir les appelle tous les deux.


Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente



Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Admin
Le Pavillon Noir • Admin
Ilse Tonnevent
Ilse Tonnevent

Messages : 1340
J'ai : 34 ans
Je suis : Pirate sur l'Audacia (canonnière) & Mage de l'Été (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Alméïde, Liselotte, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyMar 3 Avr - 17:17

« Oh, mais j’ai bien hâte de vous servir, Votre Majesté Ilse Tonnevent » Un insolent, un sale effronté, un incorrigible vantard... qui parvient toujours à la dérider. Elle se drape du plaid comme d'une étoffe de la plus riche noblesse et elle dresse la tête, comme pour appuyer les paroles de son compagnon. Il y a un peu de la baronne, dans son port de tête altier, dans ses traits nobles. Si c'est ainsi qu'il veut le jouer, Sa Majesté Ilse Tonnevent sera plus que ravie d'en faire de même. Il peut bien afficher son air suffisant, elle saura lui faire payer ses fanfaronnades. Après tout, elle garde toujours un argument de poids qu'elle porte encore sur ses épaules.

« Fais bien attention à pas l’sortir d’ici. J’ai un cousin qu’est Chevaucheur et même s’il est jamais des escadres qui nous attaquent… je préfère ne pas l’impliquer là-d’dans. » Elle hausse un sourcil un peu surpris. Un cousin Chevaucheur ? Elle n'avait encore jamais entendu parler de celui-ci. « Je pense quand même maint’nir mon idée de taxe sur mes vêtements. J’accepte un paiement en nature. » Ilse laisse échapper un rire léger en rangeant les cartes, puis elle se retourne pour lui faire face, croisant les bras comme pour plus de sérieux. Mais sur son visage, il n'y a que malice et une claire envie de le taquiner un peu plus.

« La chemise était dans mon coffre, donc j'estime que c'est plus la mienne qu'la tienne. » affirme-t-elle sur un ton léger et moqueur. « En fait, tout c'qui est dans cette cabine est à moi, si on y réfléchit. » Elle s'approche d'Eric et le toise d'un regard provocateur où perce toutefois une réelle affection. Il y a plusieurs mois qu'ils ne les masquent plus, ces sentiments qu'ils se bornaient à ne pas voir. Il y a plusieurs mois que leur relation prend une tournure plus sérieuse encore que de simples compagnons partageant un quotidien à deux. Les mots échangés dans une autre vie sont encore vifs dans l'esprit de l'Outreventoise et ils font remonter à la surface les tendres sentiments qu'elle peut éprouver à son égard. « Ce s'rait plutôt à toi d'payer pour les récupérer. » conclut-elle dans un souffle, un rictus visible sur ses lèvres. Ce n'est qu'un jeu, le plus doux des jeux.


Oh won't you come with me, where the moon is made of gold. And in the morning sun we'll be sailing. Oh won't you come with me, where the ocean meets the sky. And as the clouds roll by, we'll sing the song of the sea.


Porte fièrement tes couleurs RandomTartan1
Porte fièrement tes couleurs RoueBriseeCrabeNapping
Porte fièrement tes couleurs RandomFeu
Porte fièrement tes couleurs RandomVexCave2


Ilse • mediumvioletred
Grim • darkslategrey
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Louis de Brunante
Louis de Brunante

Messages : 1179
J'ai : 33 ans
Je suis : pirate sur l'Audacia, père de trois enfants

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah
Mes autres visages: Castiel • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs EmptyDim 8 Avr - 17:37

Même les bras croisés, même drapée dans le tartan comme si elle était une reine, Ilse ne réussit pas à lui sembler sérieuse. Pas en ce moment, alors que le jeu de cartes se transforme en jeu de séduction. Tout lui semble si naturel, depuis qu’ils ont osé s’avouer leurs sentiments - et si l’Outreventoise est d’une nature plus pudique qui l’empêche de les exprimer avec autant d’ouverture que lui, il sait que chaque marque d’affection silencieuse est un tribut de son amour. Chaque attention, chaque sourire, chaque regard, et même chaque bouderie. Tout est à prendre, dans cette relation qu’ils construisent un peu à l’envers. En commençant par un bébé, pour ensuite finir par l’emménagement dans la cabine. « La chemise était dans mon coffre, donc j'estime que c'est plus la mienne qu'la tienne. En fait, tout c'qui est dans cette cabine est à moi, si on y réfléchit. Est-ce que j’fais aussi parti d’tes possessions, alors ? », demande-t-il dans un petit rire qui n’est pas déplu. Il est dans cette cabine, à cet instant, en ce moment, alors Louis suppose que comme tous les objets, il lui appartient.
En effet, c’est très loin de lui déplaire.

« Ce s'rait plutôt à toi d'payer pour les récupérer. » Oh, font ses lèvres, en silence. Il lui fait un petit signe de la main, afin qu’elle se rapproche de lui. Sa main glisse sous la chemise et vient se poser sur sa taille, en caresse la courbe jusqu’à la hanche. S’aventure sur les reins chauds, puis même un peu plus bas, le temps d’une furtive seconde avant qu’elle remonte à nouveau au bas de son dos. « Je suis tout disposé à négocier à nouveau avec vous, Votre Altesse », dit Louis avec charme et déférence, ses yeux verts bien ancrés dans ceux pers de sa compagne. Un jeu tendre et doux qui se poursuit sous le regard de Mirta. Profiter de chaque seconde de quart de repos, à deux, pour s’aimer un peu.


Dialogues en steelblue
Vogue et vit sous le nom Éric Voile-Ardente



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Porte fièrement tes couleurs   Porte fièrement tes couleurs Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Porte fièrement tes couleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: