AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -8%
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 ...
Voir le deal
599.99 €

Partagez
 

 J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent   J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent EmptyLun 27 Nov - 20:23




Livre II, Chapitre 6 • La Chasse Sauvage
Lucas Doucécume & Tim l'Escampette

J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent

Dépose les outils ou sculpte-moi




• Date : Le 24 novembre 1002
• Météo (optionnel) : Il fait venteux, mais exceptionnellement bon.
• Statut du RP : privé
• Résumé : Tim revient tout juste du dernier voyage de l'Audacia, l'hivernage commence et le Jour des Anciens approche. Il espère trouver visage familier dans la foule de la Ville Haute et il le trouve en la personne de Lucas, lequel est bien absorbé par ses sculptures.
• Recensement :
Code:
• [b]Le 24 novembre 1002 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t3025-j-ausculterai-tes-sculptures-qui-m-occultent#107651]J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent[/url] - [i]Lucas Doucécume & Tim l'Escampette[/i]
Tim revient tout juste du dernier voyage de l'Audacia, l'hivernage commence et le Jour des Anciens approche. Il espère trouver visage familier dans la foule de la Ville Haute et il le trouve en la personne de Lucas, lequel est bien absorbé par ses sculptures.



J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent 1530037627-tim




Tim ~ #A13239


Dernière édition par Tim l'Escampette le Ven 1 Déc - 13:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent   J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent EmptyLun 27 Nov - 20:34

On venait de jeter l'encre depuis quelques heures, l'Audacia bordait les quais de la Ville Basse, qu'après avoir fait ma part de mousse je filais sur la terre ferme me dégourdir les jambes. Tant de choses à faire dans ma tête, tant de choses qui ne pouvaient attendre alors que dans un regard en arrière je regrettais déjà de ne plus sentir le pont tanguer sous mes pieds. On ne repartirait plus en mer avant un moment à présent, l'hivernage avait commencé et je me gardais la question à plus tard de savoir où j'hibernerais. À la taverne de la Rose comme les autres ? Ou bien chez mon cousin à qui je mentirais encore et toujours. Je mentais bien, mais je doutais franchement que Théodore ne m’ait pas déjà grillé, il était aussi Passefil que moi, si pas plus.

Après quelques mots échangés avec Lou-Ann, Vira, et Gratte-Cul par exemple, je m'étais envolé plus loin. De toute façon, l'Audacia ne bougerait plus de place. Lorgnant les ruelles de la Ville Basse non sans crainte de voir une tornade blonde me sauter dessus et me faire plus d'effet qu'attendu, je poursuivais mon petit bonhomme de chemin pour remonter vers la Ville Haute. Je gloussais comme un paon devant quelques propositions alléchantes et je bavais presque devant le parfum d'une boulangerie toute proche. Main sur ma bourse, je me rendis compte que je n'avais pas prit grand chose se trouvant dans mon coffre et qu'il était donc hors de question de me rendre aux Merveilles Adroites aujourd'hui, se serait insulter le maître des lieux.

À la Ville Haute, plus tard, je me posais la question de savoir si j'y verrais un visage familier. Le jour des Anciens approchait, nombre de gens arrivaient pour l'occasion, mais je doutais de voir Adonis, Ortie ou même Sybille avant qu'il ne soit passé. Élève en fuite je n'y participerais pas et je le regrettais vraiment pour le coup. J'étais certain qu'il y aurait des personnalités imposantes et magnifiques et qu'en plus notre palais y serait gâté ! Tant pis ! Mes petits bracelets fabriqués par mes mains et enjolivés avec des pierres de l'Archipel ramassés par mes soins, attendraient un peu plus avant d'être offert à mes jeunes camarades.

Traînant un peu des pieds sur le sol, m'amusant à faire rouler un caillou, sifflant à travers une petite place noire de monde, je parvins à repérer une silhouette familière qui me fit tirer un large sourire. Je ne verrais pas mes petits camarades certes, mais je tombais quand même sur quelqu'un que j'appréciais sincèrement ! Je me fis un chemin jusqu'à lui, non sans difficultés, avant de m'arrêter devant sa personne. Il était assit et semblait complètement prit dans ses pensées en sculptant une petite œuvre dont j'admirais la progression comme d'autres enfants autour.

« Que sculptes-tu ? » Demandais-je curieux au bout de quelques minutes, les mains sur les hanches. Je ne souhaitais guère le déconcentrer, mais je ne souhaitais pas non plus passer ma journée à ne faire que l'observer comme ces inconnus. Il me devait un regard, il me devait son attention. Puéril dites vous ? Mais pas du tout !


J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent 1530037627-tim




Tim ~ #A13239


Dernière édition par Tim l'Escampette le Ven 1 Déc - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent   J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent EmptyJeu 30 Nov - 22:13

L’épidémie nous a fortement touché et moi-même je suis encore fatigué. Reprendre des forces se trouve être une entreprise longue et une rééducation complète. J’ai repris les séances de sports et je remonte à nouveau Rêveuse.  Retrouver notre entente, notre harmonie et surtout les airs m’a fait un bien fou, je me sens à nouveau moi-même uni à ma dragonne. J’ai d’ailleurs obtenu le droit de me rendre à la soirée des anciens à l’Académie. Cela fait partie de ma rééducation et me permet de voir le temps de vol que je peux accomplir d’une traite. Je suis donc fier de vous annoncer que d’ici quelques jours je serai au top de ma forme. Et il en est de même pour Rêveuse qui se remet doucement de cette rupture de notre lien pendant bien trop longtemps à son goût. Elle me l’a fait savoir dès notre premier vol. Elle était censée me ménager et elle  a fait des loopings et des embardées serrées tellement elle était heureuse de retrouver notre osmose en vol.

Je soupire alors que je la vois s’envoler après m’avoir déposé au sol. La fatigue m’a un peu gagné ainsi qu’un petit mal de crâne. « Ne t’inquiète pas, je vais vite revenir et tu sais que mon esprit tes ouvert. » je l’entends alors me dire. « Je sais Rêveuse. Tu es ma meilleure amie tu le sais ça !? » Je souris de plus belle alors même que je ne la vois plus. « Je sais Lucas, je sais… va donc te reposer et un peu sculpter cela te fera du bien. »

Et elle a raison. Alors je me dirige vers une place où se trouvent souvent des artistes. J’aime bien me balader parmi eux, admirer les toiles, écouter la musique également. Mais aujourd’hui je vais me fondre parmi-eux. Je m’assois sur un petit rebord et je sors un morceau de bois et un couteau. Je me mets alors en tête de sculpter de petits animaux. Grâce à Rêveuse j’ai plusieurs supports dans ma sacoche. Très rapidement, je donne forme à un petit chat grossier. Et il me faut quelques minutes avant de me rendre compte que des gosses se sont assis devant moi pour m’observer faire comme s’ils étaient fascinés par ce que je faisais. Alors que je relève le regard vers eux, je les vois tous se rapprocher et attendre. Je crois que je suis bien parti pour faire plusieurs petits animaux. Je finis donc le petit chat et enchaîne sur un petit chien. Les finitions sont grossières mais on reconnaît largement l’animal.

Alors que je sculpte un dragon, mon favoris et ma plus belle réussite car je me suis entraîné à de nombreuses occasions, j’entends une voix m’apostropher. Lentement, je relève la tête, l’œil distrait. C’est à cet instant que je vois Tim ! ce gosse… oui ce gosse est un bout en train que je considère comme mon petit frère ! Je regrette même de ne pouvoir avoir un œil constant sur lui. J’ai bien peur qu’il fasse de trop nombreuses bêtises….

« Tim ! Qu’est ce…que tu fais là ? » je lui demande avec un immense sourire tout en me levant pour aller le serrer contre moi. « Attends deux minutes… » Je récupère les petites sculptures et les donne aux enfants qui m’ont regardé depuis le début. Je sais qu’ils seront contents. J’adore ce hobby. Il ne coûte pas cher et ne vaut pas cher. « Et voilà je suis à toi ! «  lui dise en frictionnant le haut de sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent   J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent EmptyVen 1 Déc - 13:46

Des bêtises, moindre mot que celui là, si seulement il savait. Non en fait il valait mieux qu'il n'en sache rien, jamais rien ; Chevaucheurs et pirates ne faisaient pas bon ménage ensemble après tout. Il  me savait mousse à bord d'un bateau, mais il ne savait guère qu'il s'agissait de l'Audacia. Je m’étais bien gardé de le lui dire lorsque petit à petit nous nous étions rapprochés pour aboutir à une relation proche de celle d'un frère à un autre. Non, en vérité, j'avais tenté au début de lui avouer pour tenir la distance dirais-je, mais finalement j'avais fini par mentir en parlant de bateau marchand parce qu’il était gentil Lucas, une personne de bien. Il m'était cher à présent comme je devais l'être pour lui, et sa réaction en me reconnaissant ne fit que confirmer ce lien qui nous unissait. Ce lien qui risquait de se défaire à la seconde même où il saurait la vérité. Bon petit menteur, j'étais bien décidé à la lui cacher. J'avais obtenu la confiance de l'ansemarien et celle-ci était basée en parti sur le mensonge. J'étais dès lors certain qu'il ne voudrait plus de ce lien et qu'il me rejetterait une fois la vérité su, voyant en moi la trahison. Il n'en voudrait guère et même si j'avais peine à imaginer qu'il me crache un jour à la figure, l'option comme le risque n'était pas à écarter.

Alors que je lui rendais son accolade fraternelle suite à sa question et qu'il prenait le temps de distribuer les petites figures, je méditais sur la réponse avant de me dire en moi-même que je n'avais pas besoin de sortir un gros mensonge. Par contre, dans son dos, je ne pu camoufler ma moue légèrement irritée à le voir faire des cadeaux à des inconnus alors que j'étais juste là et que j'aurais bien aimé avoir également une de ses sculptures moi aussi. Bémol, je me voyais mal lui sortir des 'Et moi ?!' comme un gosse de cinq ans capricieux. Ça aurait été vraiment puéril, encore plus que l'air que j'affichais lorsqu'il revint à moi pour me frotter les cheveux à m'en faire regretter ma pointe de jalousie.

Je lâchais un soupir maîtrisé pour me défaire de mon comportement de gosse avant de sourire et de répondre.

« Le bateau marchand sur lequel je travaille vient d'amarrer et il ne reprendra pas la mer avant un long moment. » Expliquais-je en repoussant sa main de ma tête comme si j'étais fort honteux à mon âge qu'on se comporte ainsi en public avec moi. J'avais déjà 14 ans, les femmes se détourneraient vite de moi si elles me voyaient ainsi. Je pris le temps d'examiner son visage en repoussant légèrement son affection. Il avait perdu du poids me semblait-il et je savais qu'avec sa magie il avait été victime également de l'épidémie.

« Tu as une sale tête, mais je suis content de te voir ! » Il avait eu le remède à temps, c'était ce qui importait, mais une pensée me traversa l'esprit alors que je regardais autour de lui. Il sculptait. Mieux qu'avant. Je ne voyais pas non plus son familier. Avait-il changé de métier ? Avait-il prit un philtre de Mortessence ? Avait-il perdu du poids parce qu’il regrettait d'avoir perdu son lien ? Je me trouvais muet pour la première fois depuis un long moment. Ne sachant que dire, je repris néanmoins, quelque peu évasif et angoissé, mais encourageant quand même.

« Sculpteur te va bien comme métier, tu travailles à présent à Lorgol ? »


J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent 1530037627-tim




Tim ~ #A13239
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent   J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ausculterai tes sculptures qui m'occultent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: