AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-53%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta – Silencieux
41 € 87 €
Voir le deal

Partagez
 

 De chaos et de désaccord.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptyMar 2 Jan - 21:37


Livre III, Chapitre 1 • D'Accord et de Chaos
Martial de Bellifère 1 & Tim l'Escampette

De Chaos et de Désaccord

Lâche prise duc de pacotille




• Date : Le 31 janvier 1003
• Météo (optionnel) : Y a plein de vent ! Et y a Mayeul et Nuage pour nous cracher dessus.
• Statut du RP : privé
• Résumé : Le quatrième 'cauchemar' a commencé. Tim et Martial se retrouvent voisins de serre le temps d'un trajet tout sauf confortable. Martial étant le commanditaire de la seconde mort du  pirate, son voyage de l'effroi ne risque pas d'être de tout repos pour ses oreilles.
• Recensement :
Code:
• [b]Le 31 janvier 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t3190-de-chaos-et-de-desaccord#117768]De chaos et de désaccord[/url] - [i]Martial de Bellifère & Tim l'Escampette[/i]
Le quatrième 'cauchemar' a commencé. Tim et Martial se retrouvent voisins de serre le temps d'un trajet tout sauf confortable. Martial étant le commanditaire de la seconde mort du  pirate, son voyage de l'effroi ne risque pas d'être de tout repos pour ses oreilles.



De chaos et de désaccord.  Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






De chaos et de désaccord.  1530037627-tim




Tim ~ #A13239


Dernière édition par Tim l'Escampette le Jeu 12 Avr - 21:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptyMar 2 Jan - 21:49

« Vous ! »

C'était ce duc de pacotille, ce noble affreux belliférien et m'as-tu-vu de première qui criait des 'femme au pied' à la brune au décolleté plongeant complètement inutile, et dont la voix à présent me revenait comme une gifle de Vira en pleine trogne. C'était lui qui, plutôt, dans une autre 'réalité', avait commandé ma mort comme on sonne après un plat. Lui-même qui m'avait fait déplacé, qui m'avait fait subir une souffrance psychologique et avait ordonné à Grâce de Sombregemme de me tuer. Il était si pas l'auteur, la tête pensante de ma seconde mort. Et encore, tête pensante semblait un bien grand mot au final. Protéger le peuple en tuant le peuple, bravo. Riche imbécile. Riche barbare. Crevard.

Je fis mine de gigoter pour l'attraper par le col ou lui envoyer mon poing dans la tronche, mais ce fut peine perdue, mes mouvements restreins par la serre du griffon et mon énergie presque drainée m’empêchèrent de faire ce que ma folie furieuse désirait.

Je marmonnais entre mes dents une insulte destinée au voltigeur et à son griffon avant de reprendre à mon voisin d'à côté.

« Vous tuez votre peuple. Duc de mes fesses va. Je vous ferais payer pour cela, sachez le. »

Et l'insulte était gratuite ! De toute façon, doucement mon cerveau ralenti par la torture m'avait mené à penser que s'il ne s'agissait pas de l’œuvre d'un sablier, qu'il s'agissait alors d'un mauvais rêve ridicule et surtout effrayant (même si je ne faisais pas dans le ridicule d'habitude) et que donc, je n'avais rien à craindre de l'homme d'à côté, qu'il soit riche ou pauvre.

Rappel apparence:
 


De chaos et de désaccord.  Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






De chaos et de désaccord.  1530037627-tim




Tim ~ #A13239
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Martial de Bellifère
Martial de Bellifère

Messages : 647
J'ai : 27 ans
Je suis : Duc de Bellifère

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Bellifère avant tout, Ibélène mais non l'homme sur son trône.
Mes autres visages: Gauthier ; Jehanne ; Hector ; Meldred
Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptyMer 3 Jan - 12:31

Qu'est-ce qu'il pouvait être énervant, le satané pirate à côté de lui ! Déjà, parce qu'il lui avait demandé d'arrêter de bouger alors que Martial cherchait juste à voir plus loin que le bout du griffon. Il n'aimait pas trop ça, d'ailleurs, que ça soit la restriction de ses mouvements ou pour la vision plus que réduite qu'il avait - à part le ravin en dessous.
Et il n'aimait pas, non plus, le ton que prenait l'homme. Il avait beau être légèrement plus carré que lui, il était tout aussi impuissant à l'atteindre que le duc l'était. De mauvaises langues auraient dit qu'il n'était pas uniquement impuissant dans cette situation, mais bon. Les mauvaises langues, elles n'étaient pas accrochées au dessus du vide et poursuivies par la Chasse Sauvage.
Il réussit, néanmoins, à poser son regard sur le pirate, le détaillant. Il n'avait pas la moindre idée de qui il était, en réalité.

Ce qu'il savait en revanche, c'était qu'après être mort deux fois, il en voulait certainement à la terre entière... Et plus particulièrement à l'homme qui avait du causer, directement, une de ses morts, au vu de ses "Mais vous allez arrêter de vous agiter, oui." s'agaça-t-il, sans même bouger. "Si vous tenez à mourir encore, il n'y a pas mieux, comme solution."
Une rafale de vent, plus violente que celles qui les fouettaient d'ordinaire, sembla donner l'impression à Martial qu'il allait tomber tout en bas. Foutu situation. Ca lui apprendrait à rêver un peu. Et on se demandait pourquoi il n'avait jamais voulu devenir Voltigeur...
Au moins, il n'avait pas le vertige.

D'un oeil légèrement incrédule, il le dévisagea. "Vous me ferez payer. Bien sûr. je vous attends, vu que votre petite vengeance personnelle semble plus intéressante que nos poursuivants." Un souffle. Un aboiement, qui fit remonter un léger frisson dans le corps de Martial, ce corps tellement inutile à présent !
"Oui, je vous ai sacrifié. C'était vous ou tout le monde. Ne croyez pas que ça m'ait amusé, je suis loin d'être un fou dangereux. "
Il gardait son regard dardé sur lui, sentant l'énervement prendre le pas sur la peur. Du moment qu'il n'entendait pas les chiens... "De toute manière, rien n'est réel ici, à part... " Il ne le dit pas. A part leurs poursuivants. "... Alors cessez vos jérémiades d'enfant pour une mise au repos temporaire. "
Mise au repos, mort... Dans les rêves, c'était presque la même.

Comment que jsuis beau:
 


CE BÉBÉ EST MORT À L'APOCALYPSE.
(Je suis fun, joie et amour)


Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptyMer 3 Jan - 18:51

« Oh, mais après vous dans ce cas ! » Glissais-je, irrité jusqu'à mon nez retroussé, alors qu'il me signalait d'arrêter de bouger sous peine de mourir. Il se foutait de moi ma parole. Qu'avait-il fait plus tôt ? Bouger, exactement. Et maintenant il me reprenait pour la même erreur. Crétin sénile avant l'âge – pas étonnant qu'il ai raté un enlèvement. Je tentais de bouger pour faciliter le déplacement du griffon, moi. Je n'y pouvais rien si, faible que j'étais, je faisais tout l'inverse. Les griffons je les aimais bien, enfin certains. J'aimais bien aussi la hauteur. Être suspendu et tenu par une serre, c'était autre chose.

Il doutait que je lui fasse payer. Fort bien. Si je n'étais pas bloqué et même si j'avais autant de peps qu'une limace, il n'aurait pas attendu de me voir, il ne m'aurait même pas vu venir, foi de Passefil. Et je m’apprêtais à lui répondre cela lorsqu'un aboiement me cloua le gosier. Je frémissais et je me serais bien mit à geindre si mon voisin n'avait pas été une ordure de premier ordre. Je fis un autre effort, ridicule et inutile, pour remonter mes genoux et ainsi élevé mes pieds. Et l'autre duc de pacotille reprit de plus belle, me volant mon tour à beugler. Décidément, ces bourges se croyaient tout permis, même dans cette illusion ou ce rêve aux allures cauchemardesques.

« Oh je vois ! Il faut sacrifier quelqu'un, sacrifions le gamin ! Comment ça je n'étais pas un gamin, mais enfin, même si je n'avais pas l’allure d'un ado de 15 ans, ça ne m’empêchais pas de crier au massacre de gosses. La prochaine fois, sacrifiez-vous vous-même ! Espèce de lâche. Non, espèce de tâch-Ah ! » Je poussais un cri de fillette à l'instant même où un hurlement, plus proche, retenti une nouvelle fois.

« Accélérez ! » Criais-je à l'attention du voltigeur, avant de proposer une solution. « Ou lâchez du lest avec ce balafré ! » M'en retournant croiser le regard du duc, je repris à son attention. « Vous m'avez bien tué pour vous sauver, vous pouvez très bien mourir ici pour nous. C'est vous ou nous trois. » Et je reprenais ses propres mots, incluant griffon, voltigeur et moi.


De chaos et de désaccord.  Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






De chaos et de désaccord.  1530037627-tim




Tim ~ #A13239


Dernière édition par Tim l'Escampette le Mer 3 Jan - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Martial de Bellifère
Martial de Bellifère

Messages : 647
J'ai : 27 ans
Je suis : Duc de Bellifère

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Bellifère avant tout, Ibélène mais non l'homme sur son trône.
Mes autres visages: Gauthier ; Jehanne ; Hector ; Meldred
Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptyMer 3 Jan - 21:23

Et on se demandait pourquoi, en Bellifère, tous avaient un goût prononcé pour le respect des traditions et de la hiérarchie. Parce que sinon, les petits cons de pirates s'estimaient légitimes de juger des situations de crise comme celles-ci, surtout quand, au vu de leur parler, ils sortaient certainement des bas-fonds d'un pauvre duché qui n'avait pas la grandeur du duché de la guerre... Voire, si Martial voulait être honnête avec lui-même, du fin fond du pire quartier de Lorgol, ville si prompte à engendrer des gens déplaisants qui n'avaient que faire de l'ordre établi.
Enfin. A la limite de mourir, ballotté au rythme du vent qui semblait franchement leur en vouloir, et tentant d'échapper à des chasseurs millénaires qui donnaient l'impression de s'amuser franchement à poursuivre un groupe d'innocents dans des rêves, Martial était en colère et voulait se battre avec un pirate.
Pourquoi pas, ma foi. Quitte à tomber dans le ravin en dessous d'eux, sous les nuages, autant le faire en invectivant avec verve un inconnu.

Et l'autre, qui continuait d'hurler... Au massacre d'enfants, alors que le vent les emmenait tournoyer plus haut. Enfant ? Il était où l'enfant ? Planqué sous son manteau, il volait des gamins ? Manquait plus que ça. Ou alors, c'était un enfant.
"En effet, vous êtes un véritable gosse. Je me disais aussi que vous aviez l'air ridicule."
Dixit l'homme qui, quand même, se rêvait en conquérant. Il se plia, instinctivement, au mouvement du griffon, tentant de les accompagner, histoire de n'être qu'à moitié inutile.
Un grognement passa ses lèvres. Il se jura qu'il retrouverait ce pirate de pacotille, s'il s'en sortait, et que, définitivement, il regretterait ses mots. On se croyait tout de suite plus fort, quand on savait que rien n'était définitif, pas vrai ?

"Je vous promets que si vous ne vous taisez pas, ou ne vous calmez pas, c'est vous qu'on va lâcher. Ajouter une troisième mort à votre liste, jamais deux sans trois. On n'a pas besoin d'un gamin qui fantasme sur les pirates et braille pour n'importe quoi dans cette situation. C'est personne ou nous quatre. " S'il avait pu l'atteindre, juste ... Il ne savait pas. L'assommer ?
Oui, l'assommer c'était bien. Ou encore mieux, le balancer aux chiens !
Non, Martial n'était pas cruel à ce point. Il était, à peu près, sûr que s'ils se débarrassaient de l'homme sur les chiens, il n'en reviendrait pas.
"Il nous faut de quoi nous défendre. Ou accélérez, oui." Avec un seul bras de vraiment disponible, et encore, bien sûr Marti.


CE BÉBÉ EST MORT À L'APOCALYPSE.
(Je suis fun, joie et amour)


Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptyJeu 4 Jan - 17:23

Je ne relevais pas la première partie sur le véritable gosse que j'étais, même si j'étais offensé de l'entendre de la bouche d'un autre que moi.
« Ridicule ? Je ne suis pas ridicule ! C'est vous, qui êtes ridicule. » Protestais-je en triplant la force du mot alors qu'il m'insultait. Il n'avait pas su terminer la 'partie' d’échec ou quoique ce fut, sans sacrifier quelqu'un, et se pensait plus malin que moi ? Ridicule pour la quatrième fois. Richesse ne voulait pas dire richesse de l'esprit, il en était la preuve vivante. Et il était loin d'être gâté de ce dernier, parole de cielsombrois envers un belliférien à l'esprit fort étriqué comme tout homme issu de ce duché.

Je l'avais menacé avant de m'interrompre en criant comme une fille à cause des hurlements de chiens que je sentais plus proche. Et il en avait profité pour y répondre, me menaçant à son tour, honteusement. Jamais deux sans trois qu'il disait, il savait compter ! Moi si je devais lui sortir un dicton tout droit sorti de mon boulier, je lui aurais dit qu'il était la boule désactivée. Sans boulier, mais en chiffre, je lui aurais lâché amèrement que sur une échelle de 1 à 10, il était le zéro. Qu'il ne servait à rien. Qu'il était le maillon faible et qu'on pouvait lui dire au-revoir !

"Il nous faut de quoi nous défendre. Ou accélérez, oui."

Sans blague ! Si je trouvais de quoi me défendre, je l'utiliserais sur lui oui - je puiserais dans mes maigres forces ! J'entendis presque le vent me souffler qu'il fallait trouver de quoi ralentir nos poursuivants (Agnès dans l'intrigue) et je plongeais de nouveau un regard plein d'intention sur l'homme à côté.

« Le vent me dit de vous dire de lâcher prise. Et puis d'abord, je ne fantasme pas sur les pirates, mais vous verrez qui aura la bave aux lèvres en pensant à eux quand le port d'Hacheclair aura de nouveau été démoli. Alors ravalez votre salive maintenant, serré les dents et les fesses, soyez un homme, rendez-vous utile, et dégagez-vous de cette serre avant que le griffon ne le fasse pour vous ! »


De chaos et de désaccord.  Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






De chaos et de désaccord.  1530037627-tim




Tim ~ #A13239
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Martial de Bellifère
Martial de Bellifère

Messages : 647
J'ai : 27 ans
Je suis : Duc de Bellifère

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Bellifère avant tout, Ibélène mais non l'homme sur son trône.
Mes autres visages: Gauthier ; Jehanne ; Hector ; Meldred
Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptyJeu 4 Jan - 22:06

C'était étrange, il avait toujours pensé qu'il mourrait soit au combat, soit dans son lit suite à une longue vie, un peu comme sa grand-mère - bien qu'il lui manquât la mort, à elle -. Pas en tombant des serres d'un griffon dans un rêve, poursuivi par des molosses écumant et grondant qui ne rêvaient que de dévorer un duc et un petit rigolo qui se prenait pour un pirate, enfin ! Quelle mort loin d'être glorieuse, pour lui.
"Bah bien sûr." siffla-t-il entre ses dents. C'était lui qui était ridicule. Une expression fugace passa sur son visage en l'entendant crier. Oh, pas qu'il le trouvât ridicule, non. Il se rendait juste compte qu'en effet, il n'était certainement pas du même âge que Martial.
Et plus jeune, on avait le droit d'avoir peur. Une vague culpabilité le submergea, avait-il vraiment envoyé un enfant au massacre ? Et surtout, quel âge pouvait-il avoir ?
 
C'était bien la première fois qu'il s'inquiétait d'avoir traumatisé un gamin. Il n'était pas un monstre, non plus. Enfin pas tout le temps.  Relevant légèrement ses jambes vers lui, il inspira un grand coup pour tenter de se calmer, malgré l'air glacé qui s'infiltrait dans sa gorge et le brûlait. Y avait-il quelque chose de sympathique à son encontre dans ce foutu ciel ?
Parce que pour l'instant, entre le pirate braillard qui lui promettait de détruire son port - encore ? Mais laissez son port tranquille, enfin, il avait rien fait - et le reste...
"Tentez ça, et vous serez morts autrement que dans vos rêves. " gronda-t-il, fermant les yeux à une secousse particulièrement violente. "Si vous voulez me tuer, au moins, faites-le vous même comme un véritable homme. A moins que vous ne soyez pas... Vous êtes une f e m m e ? " La terreur se serait presque lue sur ses traits. Une femme travestie qui se prenait pour un pirate.
C'était définitivement un cauchemar. A l'aide. Et c'était lui, ou il glissait un peu, vraiment ? De panique, il se raccrocha un peu fermement à la serre du griffon. Gentil, gentil.
C'était sûrement une impression.


CE BÉBÉ EST MORT À L'APOCALYPSE.
(Je suis fun, joie et amour)


Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptyVen 5 Jan - 23:02

"Tentez ça, et vous serez morts autrement que dans vos rêves. " 

Krishtpeuh. Je crachouillais vers lui en guise de réponse pour démontrer à quel point j'étais sérieux et à quel point il était tout simplement petit dans cette 'réalité'. Je suivais ensuite la trajectoire de mon crachat. Crachat s'abattant sur un chien bien vivace et surtout beaucoup plus gros que dans mes pires cauchemars. Vue du chien, aussi énorme qu'un ours, qui remit la panique dans mes yeux de plus belle. Gémissant et à la limite de pousser sanglots et larves de nez, j'écoutais mon voisin comme s'il s'agissait de mon épuisette de vie pour oublier ce qui se passait juste à raz de nos pieds.

"Si vous voulez me tuer, au moins, faites-le vous même comme un véritable homme. A moins que vous ne soyez pas... Vous êtes une f e m m e ? "

Je hoquetais sous une montée dans les airs du griffon battant des ailes. J'aimais bien les griffons, ceux des voltigeurs sympas... et j'avais à présent peur de beaucoup de choses, je ne désirais pas rajouter le mot griffon à ma liste. Je hoquetais de nouveau tout en m'étranglant presque devant le dernier mot du voisin d'à côté. Il était utile... il me faisait péter un plomb tout en paniquant, je me découvrais une autre facette.

« Je suis un homme ! Et j'ai découvert en profondeur la femme depuis le vingt-cinq ! Demandez à Liselotte, ma cousine, elle vous confirmera ! C'est elle qui l'a payé ! »  Fis-je presque outré. Je repris bien vite, me disant qu'il me charrierait sûrement. « Et abstenez vous de commentaires ! Vous, dans votre duché, vous ne demandez pas, vous imposez votre lourdeur, moi, même sans argent, on guide ma main là où chante les collines ! » Pensée à Liry Mac Lir. J'aurais fait un bon Lagran, un bon Faë, j'me disais. C'est qu'entre mes insultes fleuris et les collines des femmes, j'étais bien nature moi.

Je remarquais enfin ce qu'il avait désigné plutôt, une espèce de sacoche vers laquelle je tendis mon bras et ma main baguée. J'y extirpais une dague et retroussais le nez directement avant de la jeter sans réfléchir ni même savoir si je visais juste. J'en extirpais une autre et tout en repettant le même geste je beuglais à l'adresse de tous, surtout au voltigeur.

« Combien de fois devrais-je me répéter ? Je suis un combattant à distance ! Je ne me bat pas à la dague, mais à la fronde. Sur l'Audacia. Derrière un tonneau. »

Et sous un petit hurlement, je tournais légèrement la tête pour voir une silhouette descendre droit vers le ravin... issu d'un griffon... je ne savais pas de qui il s'agissait, mais ce voltigeur là avait bel et bien lâché du lest (Sifaï lâchant Aaron). Et d'un regard presque implorant au duc je repris. Morve au nez.

« S'il vous plait ! »

Je ne voulais pas mourir comme ça ! Qu'il demande à se jeter !

hrp:
 


De chaos et de désaccord.  Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






De chaos et de désaccord.  1530037627-tim




Tim ~ #A13239
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Martial de Bellifère
Martial de Bellifère

Messages : 647
J'ai : 27 ans
Je suis : Duc de Bellifère

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Bellifère avant tout, Ibélène mais non l'homme sur son trône.
Mes autres visages: Gauthier ; Jehanne ; Hector ; Meldred
Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptySam 6 Jan - 1:48

Plus jamais, les pirates. Juste, plus jamais. Devait bien être possible de faire passer une loi, ou de leur envoyer des Voltigeurs dessus ou quelque chose, pour retrouver un petit gamin braillard sans doute traumatisé pour toujours ! Il y réfléchirait sérieusement. Oh, il ne voulait pas le tuer, le gone, du tout. Il voulait juste voir à quoi il ressemblait, et éventuellement lui rappeler qu'il n'était pas invulnérable.
Bon, après, Martial tenait tout de même à son port. C'était quand même très pratique, un port, pour les bateaux et  autres choses qui pouvaient naviguer. Le chien, en dessous d'eux, qui s'était pris plus tôt le crachat du petit, s'éloigna grâce au griffon. Ils le distançaient. Lentement.

"Il y a des choses que je ne veux pas savoir sur vous, vraiment. " Son regard se fit dégoûté, une légère moue se peignant sur ses lèvres. Et puis c'était quoi cette histoire de colline encore ? "Juste, taisez-v--". Une dague qui siffle à son oreille, très maladroitement lancée. Il s'écarta légèrement. C'était qu'un gamin, en face, qui derrière ses airs bravaches était aussi terrorisé qu'un autre. Juste un gosse. Bon, un gosse extrêmement énervant qui menaçait de lui exploser son port et jetait des dagues en braillant des choses sur une fronde, mais un gosse.

La main de Marti, maladroitement, se glissa jusqu'à attraper une dague qui menaçait de tomber. Ca ferait l'affaire. Coulant un regard vers son coéquipier imposé, il le trouva dans un état de panique avancé.
"Je ne vais pas me jeter dans le vide, petit, juste pour tes beaux yeux. " Le tutoiement était venu, avec l'agacement et l'envie stupide de s'en sortir.
Des secousses. Une étoile filante, au loin. "On peut se battre à deux, même si t'as pas l'air en état. Il te restera quoi si je tombe ? Ta morve et tes histoires ? Pas sûr que les chiens derrière... Ou pire, y accordent grande importance."
Pas sûr que ça te sauve. Il visa, avec les secousses, une masse informe qui grondait assez près d'eux. La lame partit. Il n'était pas mauvais au lancer, habituellement, mais c'était un rêve et même le rêve était contre lui. Au dernier moment, celle-ci s'écarta, déviée. Un juron passa entre ses dents.


CE BÉBÉ EST MORT À L'APOCALYPSE.
(Je suis fun, joie et amour)


Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptySam 6 Jan - 14:01

Il ne voulait pas en savoir plus, bien soit, je lui épargnerais ma passionnante première aventure et les oreilles chauffantes sous les détails qui allaient avec. Même si penser à siffler la haut sur la colline était beaucoup plus appréciable que de chanter 'Il pleut des hommes'. Et il en pleuvait, des hommes, et des femmes.

La course poursuite durait, semblait s'éterniser, et avec elle ma panique croissait jusqu'à obstruer tout bon jugement de ma part. J'aurais peut-être dû apprendre le lancer de dagues, car la je gaspillais clairement des armes. Et je frôlais même le voisin d'à côté dans ma crise. Voisin duc qui entreprit de prendre lui-même une arme à son tour alors que j'esquissais, tout du moins, tentais d'esquisser, un mouvement de recul. Désirait-il me faire taire ou m'éliminer ? Encore une fois ? Ordonner ma mort dans cette réalité ne lui suffisait pas ? Lui qui commandait au ravin dans la vraie vie de par sa position, avait-il réellement le droit de jouer ainsi avec la mienne dans cette autre réalité cauchemardesque ? C'était injuste. Et je ne comptais pas me laisser faire.

« Pas encore. » 

Marmonnais-je pour moi-même alors que les lèvres du duc s'activaient à tenter de me tromper en me tutoyant. Baisser ma garde et me planter, c'était son but, ça l'avait toujours été. Il ne pensait qu'à lui. Il n'y avait pas de deux, de trois ou de quatre, il n'y avait que lui dans la balance, lui et sa suffisance. Que ce soit sur un jeu d’échec ou dans les airs. Il était plein de lui et je refusais que tout roule selon son plan.

À l'instant même où il rata son propre lancer, je poussais un cri étranglé en arrachant une autre dague de la sacoche semblant sans fond. Je ne remarquais même pas le labyrinthe de nuages, ni l'énième suicide des airs (Reja), juste mon arme qui cette fois atteignit ma cible. Ma dague qui se planta dans la serre et qui continua vers le bas jusqu'à toucher la poitrine du duc avant que je n'interrompe mon mouvement et abandonne l'arme logée dans le corps.

« Je vous survivrai ! »

Criais-je alors que sans avoir le temps de voir la tache de sang s'élargir sur son vêtement, la serre s'ouvrait pour le laisser tomber.

Tomber.

Tomber.

À la merci peut-être des chiens et du vide inévitable. Je préférais ne pas regarder ce qu'il en était. Et si mes yeux avaient pu trahir la surprise, la folie, la peur et le regret au moment de ma frappe, l'acte avait été commit et était irréparable.


De chaos et de désaccord.  Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






De chaos et de désaccord.  1530037627-tim




Tim ~ #A13239
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Martial de Bellifère
Martial de Bellifère

Messages : 647
J'ai : 27 ans
Je suis : Duc de Bellifère

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Bellifère avant tout, Ibélène mais non l'homme sur son trône.
Mes autres visages: Gauthier ; Jehanne ; Hector ; Meldred
Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  EmptySam 6 Jan - 17:19

Il n'y aurait pas grand chose à faire, si jamais on les rattrapait. Se battre avec l'énergie du désespoir, les yeux fermés à frapper dans le vide ? Pleurer et implorer, voir sa vie défiler derrière ses paupières closes, et attendre le dernier souffle. Celui qui s'extirperait, mauvais, de leur cage thoracique. Qu'ils meurent sous les griffes et les crocs des chiens, ou pire, la mort semblait les environner d'un épais voile noir et dense. Si Martial avait été du genre à regretter ou a se laisser aller à se lamenter, nul doute se serait dit que tout était vain. Pas qu'il n'ait pas confiance en le Voltigeur dont il n'avait pas la moindre idée de l'identité pour l'instant. Peut-être le reconnaîtrait-il, s'il avait le temps et que, vous savez, il n'était pas sur le point de mourir. Peut-être. En même temps, il n'avait jamais été bien doué pour reconnaître les gens basé sur leurs pieds.

Il ne craignait pas le petit pirate morveux qui semblait paniquer énormément, tout comme il était à peu près persuadé que c'était une femme. Une femme gamine aux penchants sexuels déviants, de ce qu'il avait compris, qui était pirate et se battait à la fronde. Au moins, c'était presque précis, et mieux qu'un nom. A garder dans un coin de sa tête, s'ils s'en sortaient.
Il ne la craignait pas. Il était inexpérimenté, balançant les lames comme s'il eut s'agit de vulgaires cailloux, tentant même un geste vague vers lui alors qu'il se concentrait sur son propre projectile.
Il ne le craignait pas. Qu'aurait-il pu lui faire ?
A part le blesser, bien entendu.

C'était un rêve après tout. Un rêve où tout était contre tout le monde, sans distinction. Où la chance, ce n'était qu'une vaste blague imaginée, racontée et aussitôt oubliée. Quelque chose qui n'était pas pour Martial, en tout cas. Jamais, dans la réalité, la dague n'aurait pu ainsi transpercer une serre et, passant au travers, le toucher. Le toucher, malgré sa protection, la perçant comme si elle n'était que du vent. En parlant de vent, celui-ci venait de se lever, fort, puissant, une véritable tempête qui, peut-être, saurait distancer les chiens et leurs fantomatiques maîtres.
Le duc baissa les yeux sur la lame qui dépassait, aussi brillante dans la lumière malsaine de l'endroit que la douleur était vive.
Et la serre s'ouvrit, sans doute parce que le courageux griffon était blessé par l'autre imbécile.
Martial chuta, et, d'une certaine manière, le ciel était rouge.



CE BÉBÉ EST MORT À L'APOCALYPSE.
(Je suis fun, joie et amour)


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: De chaos et de désaccord.    De chaos et de désaccord.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De chaos et de désaccord.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: