AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
Voir le deal
67 €

Partagez
 

 Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 19:53

Maître de mon Destin
Les Mages




Manaël

l'Ardence

ft. Manu Bennett

« Comme le chaos, le succès est une échelle. Et l’échelle est réelle. La gravir, c’est tout ce qu’il y a. »


« Je fais corps avec la Magie. La Magie est avec moi. »
Pourquoi répètes-tu cela avant un travail ?
Avait fini par demander la dragonne au sein de sa tête après un an de pensées partagées. Elle avait même ajouté à sa question une suggestion. Elle était en effet convaincue qu'il était plus judicieux de remplacer 'La Magie' par 'Tempérance' parce qu’après tout elle l'avait choisi lui, uniquement lui, et qu'il était Chevaucheur, dans le ciel, grâce à elle. Un débat s'était alors développé à lui en donner la migraine.
C'est un de ces souvenirs qu'il n'oubliera pas et qu'il racontera volontiers à qui veut l'entendre et rire avec lui.




En bref

Âge : 43 ans
Date et lieu de naissance : 8 mars 960, à Labour, au sud-sud-est de Cibella
Statut/profession : Ancien Chevaucheur devenu mage protecteur/d'escorte à la suite de la mort de son dragon.
Allégeance : À lui-même.
Dieux tutélaires : Placé sous la tutelle d'Amathéon à la naissance, Manaël a souvent voué ses prières à Aura avant de les diriger vers Valda en devenant Chevaucheur. S'étant senti abandonné voir trahi à la mort de son dragon, il a cessé de vouer ses prières à cette dernière. Travaillant dans la protection, il prie à présent Sibra, la dévouée, patronne des Protecteurs et des Gardes du corps.


Qualités : Curieux, perfectionniste, charmeur, engagé, confiant, ambitieux, observateur, efficace et souriant.

Défauts : Envieux, cupide (avide), orgueilleux, égoïste, familier, rancunier, gourmand et exigeant.

Caractère


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Lindsay et j'ai 31 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Shinies. J'ai découvert le forum via Anaïs et Abigaïl et voici ce que j'en pense : :diego: .
Pour les inventés : Je ne vous autorise pas à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.  




Histoire

Chapitre I : Labour & le Barrage des Olivettes

Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083312-oliveManaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083288-huile

Labour est à mon cœur ce qu'est la Volte aux autres. Mes mains sont celles d'un oliveron quand les vôtres sont bien d'autres choses. Mon corps scintille et sent l'huile d'olive, je suis à vous, goûtez et laissez vous aller à la dérive.
Maël de l'Olivette

960 - 971
Située au sud-sud-est de Cibella, Labour figure septième dans la liste des villes les plus peuplées de son duché. Et sixième parmi les plus belles, mais première dans le cœur de ses habitants. À plat sur son terrain, l'on distingue au loin, vers l'est, la frontière montagneuse des Erebiens. À six journées de marche d'Erebor, à trois de Lagrance, Labour est la ville de passage idéale pour bien des Lagrans montant vers Lorgol ainsi que le lieu de bien des marchands et d'échanges. En passant par les produits bruts à ceux plus élaborés, l'on y retrouve de tout ; olives, huiles, petit et grand gris, houblon, bière, grenouilles, plumes, gibiers, canard et foi, mais également du blé, de l'orge, du coton et du lin comme en tous lieux du duché, chacun y trouve son bonheur. Labour, magnifique Labour, est entourée de multiples champs. Elle est également bordée au nord et au sud par des étangs, mais aussi par des petites forêts du côté ouest.

À une heure au sud de la ville, derrière quelques collines, se trouve le Barrage des Olivettes. À un quart de là, toujours plus au sud, se trouve un regroupement de maisons à deux étages appartenant à quelques familles vivant de l'oléiculture. À chacun son rôle et pour chacune des étapes, une femme pour diriger d'une poigne de fer et mener à bien ce commerce fructueux de Labour à La Volte et à Alfaë. Ainsi, la famille de l'Olivette se charge de la plantation, les Lanoire et Vertechair de la cueillette et les l'Ardence se charge de la conception de l'huile qui laisse un petit goût de piquant surprenant au bout de la langue. Il n'y a aucune noblesse de sang dans ces quatre familles, mais noble est le parfait travail qu'ils font. Et ils sont les premiers à clamer la perfection de ce dernier et à vendre les mérites de la qualité de leur production ainsi que le goût unique de l'huile qu'ils en tirent.

« Les meilleures olives et la meilleure huile, c'est nous qui les et la produisons. Nous seuls - à nos quatre familles réunies et ce depuis bien des décennies. »

Manaël est né à Labour lors d'une journée de printemps soufflée par les vents chauds en provenance d'Erebor. En pleine transaction, lui est venu l'envie de naître plus tôt et c'est ce qu'il fit en pointant le nez presque en plein marché. Il a grandi au sein de ce regroupement de maisons à une heure quart de là, bordé par des histoires de noir et de vert, au son des cigales de l'été et du goût de l'olive retrouvé en tous les plats.

Tendre est la chair de l'olive, mais loin de l'être est le travail qui l’accompagne ! Et si les l'Ardence disposent d'un moulin et de pressoirs, la tâche est bien physique et de muscles sont fait les hommes de cette famille. Manaël est l'exemple typique de ces hommes bien bâtis par le travail et doré par le soleil qui parcourent les terres cibellanes. Et pourtant, malgré ce physique et cette joie de vivre et de manger en famille, son chemin s'est détourné de l'olive à l'adolescence. Détourné oui, mais pas complètement, car Manaël n'a jamais manqué d’assaisonner ses repas d'huile d'olive et d'acheter des olives fraîches dès que l'occasion se présentait les années passants. Il retournait même à Labour, au Barrage des Olivettes pour s'y baigner et/ou dans sa famille quand il le pouvait pour prêter mains fortes.

Chapitre II : L'Académie des Merveilles & la Confiture lagrane

Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083220-acaManaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083237-books

Un adolescent sérieux, trop sérieux, si perfectionniste et orgueilleux comme on pouvait s'attendre d'un Cibellan, la curiosité en plus. Et charmeur également. Je le vois encore quelques années plus tard, et avant son départ, se disputer avec un Lagran pour les faveurs d'une demoiselle. À se dire meilleur, l'un comme l'autre. À deux ils arrivaient à résumer les tensions qui existent entre Lagrance et Cibella.    
Un professeur de l'Académie

972 - 977
Comme d'autres éléments de sa famille, Manaël s'est révélé être un enfant d'Aura. Et comme ces derniers, aujourd'hui aidant de leur magie dans la culture de l'olive, le garçon s'en est allé à douze ans à l'Académie faire ses études et apprendre à maîtriser ce don.

Toujours sérieux dans son apprentissage, il était apprécié de ses professeurs, un peu moins de certains élèves, les garçons principalement, devant qui il pavanait, cranait même. Qu'ils étaient faciles ces cours, qu'il était facile d'apprendre à maîtriser la magie, que ce n'était pas étonnant puisqu'il était Cibellan. Il leur cachait bien, sous ses airs, qu'il s’entraînait dès qu'il en avait l'occasion, qu'il passait son temps à la bibliothèque à lire tous les livres possibles afin d'étaler ses connaissances en classe comme si c'était tout naturel d'en savoir autant. Sans doute qu'à cette période, le dicton qui le représentait le plus était ce dernier, dernier qu'un certain Lagran ne s'était pas gêné de lui cracher à la figure.

« La connaissance c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale. »

Lagran qui devint vite son pire ennemi, ennemi adolescent, plus une personne à battre par un talent évident. Par un talent qu'il était doté tout naturellement encore puisqu'il était Cibellan, évidemment. Le Lagran au nom de fleur était tout son contraire, vivant, ouvert, bien maniéré avec les autres sauf avec lui, allez savoir pourquoi ! À chaque remarques méprisantes qu'il faisait à Manaël, ce dernier se chargeait bien de lui rétorquer que tout ce qui sortait de sa bouche n'était que tissu de mensonges, ce à quoi l'autre répondait qu'il ne mentait guère, que comme tout Lagran, il était simplement observateur et qu'il lui faisait une fleur en lui faisant remarquer l’évidence.

Les deux ne s'entendaient donc point, sauf sur la musique et encore ! Entendre le Lagran dire qu'il avait une belle voix et qu'il chantait bien autant qu’il jouait habilement du flûteau quand il se taisait avait le don de perdre Manaël. Était-ce un énième mensonge ou était-il sérieux ? Était-ce une moquerie sous entendue ? À force de disputes, il ne savait pas, ne savait plus et il en était de même quand il sortait un rare compliment au Lagran qui n'y voyait que ironie plutôt que sincérité.

Et ainsi quelques années passèrent en querelles et rivalités tant en apprentissage qu'en amour avant qu'il ne découvre sa voie. Parcourant la bibliothèque, il finit par se mettre à rêver de liberté, mais également de chevaucher les cieux et de regarder le monde d'en haut. Toujours plus haut. Une vision du monde digne de Cibella. Et Manaël mit fin à ses études à l'Académie après cinq ans pour se diriger vers la Caserne de Flamme avec une grande attente et des espoirs pleins les yeux. Et le Lagran le suivit...

Chapitre III : Tempérance & les Cendres du Désespoir

Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083252-chevaucheManaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083242-cendres

Ta peau semble couverte d'huile, jeune Cibellan. Et tes yeux ressemblent à deux olives noires. J'ai l'envie de te goûter, mais m’abstiendrai de peur d'avoir une indigestion car ta tête semble aussi grosse et ronde que ne l'est sans doute le moulin d'où tu viens.
Tempérance

978 - 991
Et le Lagran échoua là où Manaël perdrait un jour également cette destinée qu'il convoitait tant.

D'aucun dragon se présentant devant la fleur lagrane, Tempérance se présenta à lui. Âgée de sept cents vingt-cinq ans, aussi écarlate que la rose, elle l'avait choisi lui, Cibellan de dix-sept ans.

Et avec Tempérance, il chevaucha les cieux. Il pavana encore, un peu moins – elle avait le don de trouver les mots qu'il fallait pour le faire descendre de son nuage -, mais quand même. Et il finit par se démarquer assez pour devenir major à ses vingt-huit ans. Que de fierté, son orgueil en prit un coup. D'un duché où la femme règne en maître, il avait fini par avoir un poste assez haut. Et il était déterminé, avec l'aide de Tempérance, à gravir les échelons de la gloire. Il deviendrait capitaine et qui sait peut-être encore ! Le Maréchal de Flamme viendrait à le remarquer sans aucun doute ! Qu'il en était convaincu, de faire un malheur, de briller à jamais et jusqu'à la porte du royaume de Sithis.

Qu'il en était tellement convaincu, qu'il en oublia que tout pouvait s'arrêter du jour au lendemain, que la chance pouvait tourner et le malheur s'acharner. Car il s'acharna. Ô comme il s'acharna salement, basculant de tout à rien.

À peine trois ans plus tard, auréolé de gloire à ses yeux, déjà bien ancré à son poste et dans sa position, qu’il cru chuter des cieux comme avait dû tomber la première écaille de son dragon. De sa Tempérance. Il était loin d'être tempéré, il était dévasté. Anéanti. Et d'une, puis l'autre, de la souffrance encore et toujours, pour elle, pour lui.

La fièvre écailleuse. Fatalité effroyable qui le saisit. Comme des entrailles et des tripes qui sortent d'un ventre déchiré, ses larmes s'écoulèrent et sa colère avec. Elle ne méritait pas ça. Il ne méritait pas ça. Ils ne méritaient pas ça.

« Valda, pourquoi me punis-tu de la sorte ? Pourquoi nous punir ? Est-ce d'en avoir trop dit ? Est-ce d'en avoir trop fait ou au contraire pas assez ? Ton enfant te demande pourquoi ?  Pourquoi m'as-tu abandonné ? »

Parce que c'est l'impression qu'il eu à cet instant là, davantage quand Tempérance dû s'isoler. Davantage quand on ne lui laissa pas le choix que celui d'abandonner son poste, ses hommes et la Chevauche. Et le pire fut cette coupure soudaine, nette, alors qu'il restait avec la dragonne.

« Aussi brève fut notre aventure je ne regrette rien de celle-ci. Ne regrette donc rien non plus, Manaël. Et ne baisse pas les bras, cela ne te ressemblerait pas, cela serait effrayant même. Plus encore que tes chevilles enflées. »

Et sa voix se tût et sa voix disparue dans le néant absolu. Tempérance s'en était allée avec ses écailles tombées au fil du mois. Tempérance et sa couleur écarlate, qui doucement avait disparu dans un grand feu de dragon, mourut. De ses cendres restantes, Manaël en recueilli une poignée qu'il laissa s'écouler de ses doigts. Fidèle à Tempérance, il ne chercha pas nouer un lien quelconque avec les dragons et refusa l'idée de devenir instructeur comme on lui eut suggéré. C'est également à cette période qu'il arrêta de prier Valda, préférant tourner sa colère et ses plaintes à Syned.

Chapitre IV : Creska & l'Archéologue Touche-à-tout

Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083229-aecheoManaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083326-or

L'as-tu offensé ? Non parce que, je sais que tu as tendance à dire que je pense de trop ou pour deux voire pour trois, mais si tu veux mon avis, il te regarde comme un prédateur. On dirait qu'il va te manger. Et je sais de quoi je parle !
Creska, l'épervier

991 - 999
Âgé de trente et un ans, il était retourné à l'Académie, l'esprit vide, abandonné et à la limite de se sentir rejeté par Aura et la magie après la trahison éprouvé par Valda. De sa bouche et de son flûteau quelque peu délaissé ne sortaient alors que mélancolie. Pour autant, il n’avait pas renoncé malgré le vide laissé par Tempérance en son cœur. Oh bien sûr il ne volerait plus, ne serait plus Chevaucheur, mais la sagesse du dragon l'avait touché énormément. Et loin de se laisser abattre, ayant plus d’un atout dans sa poche, il s'était remis aux études avec sérieux et avait perfectionné son art jusqu'à obtenir son diplôme de spécialisation en destruction - projectiles à l'âge de trente-quatre ans.

C'est d'ailleurs durant ses études et par sa curiosité à en apprendre davantage qu'il se retrouva à épouser le mode de pensée de l'Ordre – tout du moins ce qu'il en avait saisi selon lui. D'une prise de position ferme sur les magies et savoirs bannis, avide de découvrir ces derniers et de voir Arven s'ouvrir à l'ancien et au nouveau, il finit par nourrir l’envie de rentrer en contact avec un membre de l’Ordre du Jugement et de faire partie de leurs agents.

Bien décidé à rester debout, à être actif et à se démarquer au plus vite, Manaël s'en retourna à Cibella où au sein de la Guilde des Mages s’ouvrit à lui une panoplie d’offres correspondant à son profil. Choisissant méticuleusement, se faisant sa place, il parcouru ainsi Faërie en privilégiant l'escorte et la protection - se montrant implacable, intraitable et cruel face à la menace (des bandits de chemin par exemple) venant à croiser sa route, leurs routes, car il était rarement l’unique protecteur.

Il accompagna presque quatre années durant le même homme, un certain archéologue Cielsombrois réputé de l'Académie ; Raël l'Obstiné. Son nom lui allait comme un gant, car obstiné il était à tout découvrir de l'empire faë comme obstiné il était, visiblement, à mettre un Cibellan dans son lit. Chose qu'il ne réalisa au final que dans la trame alternée où ils étaient amants. Manaël lui doit d'avoir comblé sa solitude, car c'est lors d'un voyage l'ayant mené en Lagrance qu'il rencontra Creska, son âme sœur, son Familier, son épervier.

« Qui se ressemble s’assemble dit-on. Personnellement, je trouve ça insultant compte tenu du fait que je te trouve monstrueusement déplumé - comme tout humain. Et dire que vous, les sans plumes, avez le toupet de prétendre au ciel  en montant des écailleux.  Pfeu, ça revient au même que de s’accoupler avec une tortue. Tu as déjà vu une tortue ? »

Loin d'être Tempérance, Creska avait l'art d'inonder ses pensées pour deux si pas pour trois, railleuse, moqueuse, gourmande, prédatrice, observatrice, ils faisaient la paire et la font toujours. C'est également durant cette période de voyage, qu'il fut contraint de reconnaître (à moins que ce ne soit Creska qui le lui souffla) qu'il était fort cupide puisqu'à la moindre richesse dévoilée venait ce désir de se l'approprier.

Petit fils de l'olive, voilà qu'il était devenu homme ambitieux, avide et cupide. Désireux qu'il était de viser la perfection dans son travail et pour obtenir ce qu'il désirait, Manaël joua davantage de ses charmes et devint l'amant au fil des années de quelques femmes bien placées à travers le continent dont deux baronnes et une comtesse de Cibella. Et ce, dans l'unique but d'être gâté et de grappiller des informations en tendant l'oreille et en baladant ses yeux à gauche à droite.

Chapitre V : Compétition de feu & Noblesse dorée

Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083273-flammeManaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083307-noblesse

Tu as ‘brillé’ lors de la compétition et tu as tapé dans l’oeil du prince, mais peut-être n’est ce que pitié envers le Chevaucheur que tu étais autrefois. À moins que ce ne soit une sorte de respect d’un Chevaucheur privé de son dragon à un autre.  
Compétiteur vaincu et jaloux

1000 - 1002
À quarante et un ans, libéré des avances de Raël l’Obstiné, Manaël participa à la Compétition des mages de l’été 1000 en Cibella. À l’issu de cette dernière, terminant parmi les favoris, il obtint plusieurs requêtes et termina protecteur un court instant de la baronne Laurier de Bellevue. C’est d’ailleurs grâce à cette dernière qu’il participa au bal de Chimène en janvier 1001.

« Les hommes prennent bien des femmes pour Compagnes. Je vous prends vous comme garde du corps et invité. Vous et vos muscles. Les dames glousseront et seront avides d’en savoir davantage, j’occuperai ainsi une partie de l’attention. Tout est prévu pour me démarquer, souriez simplement mon cher. »

Et la veuve s’était en effet fait remarquer. Protégée du verre par le corps de l’homme, elle avait fini par s’évanouir devant les serpents libérés. Et il avait donc fait ce dont pourquoi il était payé : l’escorter. L’escorter à l'extérieur. Contrat terminé. Veuve en état de choc.

Manaël s’était rendu par la suite à Lorgol pour prendre part aux festivités de fin mars en compagnie de son ami professeur de l’Académie ; Rodrigue Roncenoire. Cela étant, les joies du Carnaval avaient tourné court avec la disparition d’enfants. Inutile à ce niveau, le mage s’en était retourné en escortant une caravane de Lorgol jusqu’en Cibella. C’est durant ce voyage que la magie du sang se révéla - et il fut en joie d’apprendre son retour trouvant qu’aucune magie ou savoir n’aurait dû être bannis à la base ! Il en discuta longuement par courrier avec Rodrigue et tous deux partagèrent le même avis.

À la prise de pouvoir de Gustave sur Chimène, il resta silencieux, approuvant en son for intérieur qu’un homme s’illustre au devant. Cela changeait de toutes ces femmes au pouvoir. N’ayant rien contre les femmes, acceptant cette façon de vivre en Cibella, il retrouvait cela étant en la personne de l’empereur de Faërie un peu de son propre parcours à vouloir gravir les échelons.

Vint le début de la guerre et d’une Labour et ses environs dévastée avec cette dernière. Et si les familles proches s’accrochaient à leurs oliviers, leurs plants furent en bonne partie perdus. Non engagé dans un travail à ce moment là, Manaël aida ses proches à se déplacer et à se mettre à l’abri.

À la trame alternée, le protecteur s’éveilla en étant l’amant du Chevaucheur Serenus Dardalion dont il prit la fuite dès qu'il le pu. Il rejoignit ensuite Raël l'Obstiné qu’il cherchait à fuir dans son autre vie. Appréciant cette complicité et cette expérience, il décida d’en garder souvenir afin que personne ne puisse jamais lui dire qu’il n’avait pas goûté à tout. Et il s’amusa de beaucoup à répondre à quelques lettres enflammées de l’homme en indiquant qu’il avait testé l’autre genre dans cette autre trame.

Juin 1002 arriva et Manaël, loin de vouloir changer ses habitudes, participa de nouveau aux festivités de Litha à Alfaë. Démarqué derechef, il fut surpris quelque peu qu’une tête aussi hautement placée que celle d'Antonin de Faërie requiert ses services et sa présence. Et il n’hésita pas une seconde et accepta son nouveau poste de protecteur au Palais impérial, trouvant la position fort confortable si d’aventure l’Ordre le jugeait utile et venait à lui.

Chapitre VI : Faiblesse & Chasse sauvage

Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083356-weakManaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1518083248-chaos

Et profite la belle sur qui je veille, qu’elle dorme sur ses deux oreilles. Viendra peut-être la Chasse Sauvage à sa porte et la mort l’emportera sans même l’intervention de l’Ordre.
Manaël

1002
Et l’Épidémie se montra et comme tous mages, Manaël souffrit des mêmes symptômes. Engagé à se faire bien voir de la cour et de la famille impériale, le protecteur se porta volontaire lorsqu’il fut question d’escorte pour chercher un remède. Retenant le nom des Épines, prêt à vendre l’information au besoin, tout en s’affaiblissant davantage comme le reste du convoi il fut bien heureux de trouver remède et de retrouver son lien avec Creska.

S’il n’a pas compris le réel but de l’Ordre, il laissa le bénéfice du doute persuadé qu’il y avait une réponse logique et que même ses agents avaient  dû subir. Lui en tout cas s’en était admirablement bien sorti puisqu’à peine quelques semaines écoulées qu’Antonin de Faërie lui confiait la charge de protéger Gabrielle de la Volte des assassins de l’Ordre. Quelle surprise. Quelle étrange situation aussi. Naturellement, il fit son travail de protecteur à merveille et à la perfection, il avait une réputation à tenir après tout. Sans doute fusse là la première fois où il se trouva à penser que ce n’était pas plus mal qu’il ne soit jamais entré en contact avec l’Ordre auparavant.  Et si l’Ordre venait à croiser sa route, suffirait alors de  quelques mots et il n’hésiterait pas à révéler bien des choses. N’est pas espion qui veut, et il ne l’est pas, mais avec sa position même un aveugle trouverait ce qu’il cherche se disait-il. Quant à l’assassinat qui pèse sur la princesse, Ordre ou non, Manaël est décidé à faire son métier et à rester dans les bonnes grâces des têtes couronnées, visant la hauteur pour mieux servir un jour prochain.

Le jour des Anciens arriva et Manaël accompagna Gabrielle à l’Académie Et comme protecteur Et comme ancien étudiant. Assuré de la protection et avec l'aval de la princesse (et des autres protecteurs), l'homme parti saluer un professeur. Éclipsé un bref instant, assommé brièvement lors de la chute d'un lustre, il avait finit ainsi par se retrouver séparé d’elle en compagnie de Rodrigue et Raël. Et si le premier fut d’une grande aide pour se retrouver dans l’Académie afin de la rejoindre au plus vite, le second ne perdit pas un instant ses objectifs de vue.

« L’épreuve est longue et ardue, mais la récompense vaudra tous mes efforts. Je goûterais à ce que vous avez goûtez de moi. »

Indiqua t-il devant l’incompréhension du Lagran et le déni total, vu la situation c’était normal, dont il faisait part, lui-même, Cibellan. Ce n’était ni le lieu ni l’instant !

Survivant à l’horreur il retrouva soulagé plus tard la princesse, décidé à ne plus la lâcher d’une semelle… encore que sa mort aurait réjouit l’Ordre il en était certain. Elle n’aurait d’ailleurs surpris personne vu les victimes de cette nuit là, sa mort aurait trouvé une explication facile. Par contre, sa disparition aurait entaché sa réputation car après tout, qui voudrait d’un protecteur incapable de protéger ?

Goûtant à la trêve il continua de servir de protecteur. Et lorsque Gabrielle l’invita à prendre nouvelles de sa famille, il refusa poliment de quitter son devoir, se limitant à des lettres. Il prendrait quelques jours plus tard. Après tout il n’était pas seul à surveiller les arrières de la belle.

Pour autant que son ambition d’atteindre des sommets, de découvrir des merveilles, de parcourir les landes du continent et d’être utile en s'immisçant jusqu’aux plus grands fut exhaussée, sa faim de rentrer en contact avec l’Ordre resta et reste encore inassouvie depuis.

Chapitre VII : Grandeur éphémère & Chemin solitaire

Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1545476058-gloiremanaManaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1545476053-cheminmana

Il était là, à épier constamment la princesse Gabrielle, à la reluquer à la dérobée, même lorsque le manoir était paisible. Nous en venions à penser qu'il avait quelques vues malhonnêtes sur elle, et son départ est un soulagement.
Anaïs, demoiselle de compagnie

1003
L'année suivante lui apporta quelques désagréables surprises mais également quelques rares bonnes. Quelques décès dans sa famille l'obligèrent à se déplacer sous l'accord compatissant de l'objet de sa protection dans le sud-sud-est de Cibella, à Labour, où il aida autant qu'il le pu avant de s'en retourner à Ru-d'Argent auprès de Gabrielle de la Volte.

L'Ordre fit également appel à lui, ce qui le rendit assez fier. Curieux d'en savoir davantage et/ou de mettre la main sur quelques trésors et convoitises, Manaël accepta l'invitation et se rendit en Outrevent dans le vieux Manoir de la Rose où ce qu'il apprit le troubla assez. Non sans regret d'avoir pu obtenir quelques merveilles, dont cette sombre fiole, Manaël retourna à son poste de protecteur avec des connaissances en plus et une expérience assez unique de ce qui s'était passé jadis.

Il brilla une nouvelle fois lors de la compétition de la fête de la Magie de l'Été, au deuxième jour des festivités de Litha. Mais c'est réellement la fin du mois de juin et le début du mois de juillet qui marqua, par une rencontre hasardeuse, un tournant décisif dans sa vie. À l'issu d'une rencontre qui tourne mal avec Amarante de Nacarat, dont seul son Familier, Creska, aura trouvé récompense, c'est la décision de Gabrielle de la Volte, la si douce, qui le frappa.

« Elle t'a viré ? La princesse ? Cette princesse ? Je ne sais pas ce que tu as dit ou fait mais fais attention à toi... on parle de celle qui deviendra de Faërie dans pas longtemps. » lui indiquera plus tard son ami et professeur à l'Académie, Rodrigue Roncenoire.

Par contrat, Manaël resta au service de la princesse encore un mois où il fut mit à rude épreuve lors de la soudaine descente de momie en provenance d'Erebor durant la fête autour de Gabin de la Volte. À terme du contrat, viré plus par des mots et la honte que par des feuilles, ses qualités à protéger n'étant heureusement pas remises en doute, loin de là, Manaël signa quelques contrats auprès de quelques familles nobles et escorta quelques gens sur les routes.

Ce fut avec le cœur lourd, une jalousie mordante à l'égard des autres protecteurs et une farouche rancune à l'égard de cette rencontre désastreuse, qu'il n'assista pas au mariage d'Antonin de Faërie et de Gabrielle de la Volte devenue à l'issu de ce dernier, de Faërie également.

« La roue tourne, mon ami. Ton chemin est certes différent de celui que tu espérais, mais il n'en reste pas moins passionnant et plein de surprises. »

On aura beau dire, le rassurer, le consoler, il préférerait les éviter, ces surprises. Surtout en sachant que la Chasse Sauvage est plus libre que jamais et que ce n'est pas avec son arbalète ou avec sa magie qu'il pourra la repousser sur les chemins.

Chronologie


♦️ 08/03/960, naissance à Labour (sud sud-est de Cibella)
♦️ 15/05/972, départ pour Lorgol et entrée à l'Académie à 12 ans
♦️ 23/09/977, quitte l'Académie, direction Val-Dragon + début formation Chevaucheur de la dragonne Tempérance à 17 ans
♦️ 01/10/982, fin de formation et entre dans le Vol de Rubis de Cibella à 22 ans
♦️ 08/08/988, est nommé major à l'âge de 28 ans
♦️ 23/09/991, Tempérance meurt de la fièvre écailleuse. Fin de la Chevauche pour Manaël qui décide de retourner à l'Académie pour se spécialiser et obtenir un diplôme certifié à 31 ans
♦️ 01/04/994, obtient son diplôme de spécialisation en destruction - projectiles à l'âge de 34 ans. Retourne en Cibella pour travailler, début de sa carrière comme Protecteur et mage d'Escorte
♦️ 996 - 1000, voyage à travers Arven comme protecteur du Cielsombrois archéologue Raël l'Obstiné ET rencontre avec Creska (son Familier) en Lagrance
♦️ Juin 1000, compétition à Alfaë, il se démarque et devient le protecteur de la baronne Laurier de Bellevue, il est âgé alors de 41 ans
♦️ Début 1002, la guerre ravage Labour et l'endroit où il a grandit, sans emploi à ce moment là, il retourne pour aider à évacuer sa famille
♦️ Juin 1002, participe à la compétition d'Alfaë, se démarque encore et est cette fois engagé par Antonin de Faërie
♦️ Août/Septembre 1002, participe à l'escorte pour trouver et ramener un remède
♦️ 11/10/1002, devient le protecteur de Gabrielle de la Volte à la demande d'Antonin de Faërie
♦️ 27/11/1002, est présent lors du Jour des Anciens
♦️ Du 20 au 28/01/ 1003, il voyage en Cibella pour voir ses proches et les aider
♦️ Fin mai/début juin 1003, il se trouve en Outrevent pour une mission signé de l'Ordre - qu'il n'a pu refuser !
♦️ Fin Juillet 1003, il est d'escorte et protège Gabrielle lors de la fête dédiée à Gabin. Suite à faute grave le mois passé (comportement jugé déplacé), Manaël est licencié de son poste de protecteur.
♦️ Août 1003, il signe un contrat et s'engage comme protecteur auprès d'une petite famille noble




Questions


Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
• J'ai prié Valda et mon dragon s'en est allé. J'ai prié Aura et si ce n'était ce remède ma magie aurait disparue. J'ai prié Sibra et, même si je reste un protecteur, l'on m'a renvoyé. Qu'est ce que cela m'a apporté de prier les dieux ? Rien. Ou si peu. Si j'étais croyant autrefois, je puis affirmer ne plus l'être aujourd'hui. Cette disparition, je l'ignore simplement, elle ne me regarde pas, elle m'indiffère. Le monde continuera bien de tourner sans eux.

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• Je suis toujours prêt à dégainer mon arbalète et à faire usage de ma magie pour me défendre, nous défendre, mais je dois avouer la craindre autant d'être curieux à son égard. Témoin de sa toute puissance lors de sa libération, je sais que je ne ferai pas le poids et qu'il serait fort heureux qu'elle se détourne de mon chemin. Surtout depuis que je parcours davantage les routes.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Liberté et diversité, ce mélange de connaissances et d’expériences grouillant sous mon nez. Lorgol je l'épouse. Naturellement je me promène en tenant ma bourse contre moi dans la Ville Basse par exemple mais sinon ça, je m'émerveille de sa beauté bien qu'elle ne vaudra jamais celle d'Alfaë ou de la Volte. Cibella reste plus majestueuse, mais Lorgol a un petit charme indéniable.


Questions du livre III:
 



La Mésange et l'Épervier

Gabrielle de la Volte & Manaël l'Ardence

Le 01 février 1003



Tendre.
Oui, elle l'est, sans aucun doute.
Tout petit et délicieux.
Je n'irai pas jusque là, mais oui...
À croquer.
Je ne penserai pas le contraire.
Plus qu'à planter mes serres dedans, lui tordre le cou et le-
Stop stop stop, à qui penses-tu ?!
De mon goûter qui court bien sûr, et toi de qui tu parles ?
De personne.
Personne. Un être humain ? Depuis quand tu manges les tiens ?
Suffit, mon travail m'attends.
Menteur. C'est toi qui attends. Je vois tout d'où je suis.


Et le silence se poursuit dans sa tête, alors qu'il tend le cou pour voir où l'épervier pourrait se trouver en ce moment. Un semblant d'ombre jaillit soudain plus loin d'un arbre pour fendre vers le sol ; il est certain que cette sombre est son familier. Il finit par hausser les épaules doucement et laisser Creska déguster sa proie tranquillement à quelques dizaines de mètres de là – juge t-il. Il est convaincu qu'elle l'a eu.

Son regard escalade une volée de marches sans que son corps n'ait bougé d'un pouce. Enfin, ses prunelles abyssales se posent sur sa cible ou plutôt sur son travail ; Gabrielle de la Volte. Une princesse. Ce n'est pas rien. Princesse dont il a été chargé d'assurer la protection par le prince impérial Antonin de Faërie en personne. Il n'est pas le seul à veiller sur elle et tel un gardien de phare, il l'observe avec attention et est attentif au moindre détails alentours.

Elle discute un peu en privée et à l'abri, lui comme d'autres s'en sont assurés. Il regrette cela étant de ne pas être plus près pour pouvoir entendre ce dont il est question et arrive à se convaincre lui-même que ce n'est sans doute pas important. Elle semble en avoir fini lorsqu'elle se met à descendre avec élégance et légèreté à la fois.

Alors qu'elle atteint la dernière marche, Manaël la salue rapidement d'un poli et charmeur.

« Princesse. »

Puis, se plaçant à ses côtés, il se permet.

« Où comptez-vous vous rendre aujourd'hui ? »

Si tôt la question posée qu'il se glisse à un petit pas en retrait sous le regard de ses pairs, prêt à l'escorter tout en tenant la mesure de son rang. Peut-être est-ce trop familier, encore qu'après plusieurs mois cela devient presque une habitude, mais il préfère être au courant de la destination – juste au cas où. Escorter Gabrielle dans des jardins ne sera pas la même chose que l'escorter en plein marché par exemple. Et il s'agit d'un gros exemple.





Dernière édition par Manaël l'Ardence le Sam 22 Déc - 23:48, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 19:53


Récapitulatif

Manaël l'Ardence

Mise à jour des registres et bottins



♦️ Manu Bennett
♦️ Compte principal : Non
♦️ Groupes secondaires : Le peuple / Les mages

Ne conserver que les lignes remplies

♦️ Magie : Été / Destruction / Projectiles
♦️ Familier : Creska / Épervier / Féminin
♦️ Dragon : Tempérance / Rubis / Féminin / 731 (décédée de la fièvre écailleuse)
♦️ Affiliation : Ordre du Jugement (Si Manaël n'en fait pas partie, il a toujours nourris de l'admiration pour cet ordre et une envie de les rejoindre. Il a d'ailleurs été assez fier lorsque l'Ordre lui a confié mission de se rendre en Outrevent.)



Dernière édition par Manaël l'Ardence le Sam 22 Déc - 15:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 19:54

Rebienvenue :roule:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 19:57

Merci mémé :coeur:

Je complète un peu dès que j'ai posé des questions, je risque de tout oublier sinon. :facepalm:
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Bertin Vif-Envol
Bertin Vif-Envol

Messages : 2689
J'ai : 38 ans
Je suis : Chevaucheur dans le Vol de Lorgol, mage de l'Hiver (protection)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie
Mes autres visages: Zacharie de Sombrétoile
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 20:21

:coeur:

Rebienvenue !








Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 20:51

Merci Monsieur. :diego:
Revenir en haut Aller en bas
Peuple
Peuple
Astarté des Sables
Astarté des Sables

Messages : 2640
J'ai : 27 ans
Je suis : gitane et joaillière

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine, marquise de Sinsarelle, et Anthim, Roi des Gitans et duc d’Erebor
Mes autres visages: Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 20:53

:siwi:

Muscles! :laa:





Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 20:54

Re bienvenue, faible :keu:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 20:57

:stare:

Je ne suis pas faible, c'est les fondations de mon tiroir qui le sont. Les deux andouilles arrêtent pas de tout casser, j'y peux rien. (Ça risque pas de s'arranger :geu: )

Astarielle :love1:
Citation :
Muscles :laa:
C'est pour mieux te protéger mon enfant. :eheh:
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Aubrée de Sombregemme
Aubrée de Sombregemme

Messages : 2265
J'ai : 21 ans
Je suis : Apprentie Assassin de la Lame

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Séverac et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 21:02

Owh, rebienvenue :haww:


Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. YLnnprHf_o











Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 21:03

Rebienvenue ! :miguel:


:arrow:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 21:09

Môssieur muscle :miguel:

Rebienvenue ! :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Jehanne d'Ansemer
Jehanne d'Ansemer

Messages : 336
J'ai : 33 ans
Je suis : Gouvernante des princesses erebiennes, dame de compagnie de Shéhérazade d'Erebor

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Erebor
Mes autres visages: Gauthier ; Martial ; Hector ; Meldred
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyJeu 11 Jan - 21:12

Toujours aussi fab. :sisi: :roule: Rebienvenue :roule:



Tomorrow's been slipping away and nothing remains.




JJ: #BE945A
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyVen 12 Jan - 1:02

Richard le Harnois a écrit:
Rebienvenue ! :miguel:


:arrow:

:ptdr: Je te jure

Rerebienvenue :**: Hâte de voir ce que tu vas en faire :hihi:
(On t'aime faible, t'inquiète pas, va :sisi: :coeur:)



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B














Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyVen 12 Jan - 1:29

Rebienvenue!
Marjolaine dit que tu peux venir à Lagrance avec tes muscles pour protéger Gabrielle :hihi:








Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyVen 12 Jan - 12:18

Amuse toi bien avec Manaël !
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptySam 13 Jan - 12:34

Rebienvenue :calin2:


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 620681ChienDeBerger
Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. Z6jWz9PB_o
Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptySam 13 Jan - 18:09

Moh merci ! :**:

J'arrive voir Marjolaine. :diego:

(et je ne suis pas faible :na: )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptySam 13 Jan - 18:30

Rebienvenue :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyDim 14 Jan - 19:34

Merci madame :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyDim 14 Jan - 19:43

Oh bah dis donc, toi encore :miguel:
Rebienvenue :red: :haww:


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Tyr Parle-d'Or
Tyr Parle-d'Or

Messages : 813
J'ai : 42 ans
Je suis : Second des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Cour des Miracles
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Liam d'Outrevent
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyDim 14 Jan - 19:52

Re-bienvenue sous ce nouveau visage ! :hey:


Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. TitreTyr1
Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. QTGsqxW0_o
Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. CoffreChef
Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. LabyrintheCuriosite
Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. LendemainFeu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyDim 14 Jan - 19:53

J'ai fais au moins cinq mois entre le deuxième et le troisième, voyons. :stare:

Merci à vous deux. :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyMar 16 Jan - 0:27

Bienvenue à nouveau ! :vv:

(NOOOON :argh: ENCORE DES TOPICS DE QUESTIONS INTERMINABLES :help:)
(On va survivre. J'ai la foi. :geu:)










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. EmptyMar 16 Jan - 12:23

Merci !  :coeur:

(Mais non c'est encore light quand je repense à Richard. :eheh: Pis ca reste intense et...inoubliable ! :angel:  )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.   Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Manaël l'Ardence ♦️ Même sans ailes, j'atteins des sommets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: