AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Moulinex Multicuiseur Intelligent Cookeo+ 6L –
Voir le deal
175 €

Partagez
 

 L'habitude nous réconcilie avec tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptySam 10 Fév - 19:02


   
Livre III, Chapitre 2 • De Plume et de Serre
Aurore Aubétoile & Aaron de Sombreval

   
L'habitude nous réconcilie avec tout.

   
La plus grande ignorance est de s'ignorer soi-même.

   


   
• Date : 5 février 1003
   • Météo (optionnel) : Dégagée
   • Statut du RP : En cours
   • Résumé : Aaron a l'autorisation de recommencer à utiliser sa magie. Incertain de la tournure que les choses prendront, il préfère se rendre à la Caserne de la Flamme pour pouvoir être en sécurité. Il y fait la rencontre d'Aurore, qui se forme pour devenir chevaucheuse.
   • Recensement :
   
Code:
• [b]5 février 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t3353-l-habitude-nous-reconcilie-avec-tout#124484]L'habitude nous réconcilie avec tout[/url] - [i]Aurore Aubétoile & Aaron de Sombreval[/i]
    Aaron a l'autorisation de recommencer à utiliser sa magie. Incertain de la tournure que les choses prendront, il préfère se rendre à la Caserne de la Flamme pour pouvoir être en sécurité. Il y fait la rencontre d'Aurore, qui se forme pour devenir chevaucheuse.
   

   


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
L'habitude nous réconcilie avec tout V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
L'habitude nous réconcilie avec tout 175691TitreAaron2
L'habitude nous réconcilie avec tout 183231Quintal6
L'habitude nous réconcilie avec tout 512835TitreAaron1
L'habitude nous réconcilie avec tout LabyrintheOcean
L'habitude nous réconcilie avec tout LendemainGuerrePaix


Dernière édition par Aaron de Sombreval le Sam 10 Fév - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptySam 10 Fév - 19:44

Il n'avait pas fallu longtemps à Aaron pour préparer son voyage vers Lorgol après l'annonce qui lui avait été faite. Enfin, les mages qui le suivaient régulièrement l'avaient autorisé à recommencer à utiliser sa magie, avec beaucoup de précautions. Cela faisait des mois que le chevaucheur attendait de pouvoir utiliser à nouveau sa magie. Bien sur, il avait en partie récupéré sa forme physique - même s'il n'avait toujours pas retrouvé son endurance - mais ce n'était pas pareil. Mage de formation, il baignait et utilisait sa magie presque quotidiennement depuis des années. S'en retrouver brusquement privé avait été quelque chose de très difficile à accepter pour lui, tout comme de devoir renoncer à chevaucher Héritage pour un moment. Il avait conscience que ces restrictions avaient pour seul but de le préserver, mais il détestait se voir affaibli et amputé d'une partie de lui-même.

Cette autorisation était donc un grand pas en avant dans sa guérison - ou plutôt sa rééducation, car rien n'était certain - et l'Aîné des Sombreval était impatient de pouvoir à nouveau ressentir ce flux familier qui parcourait son corps lorsqu'il utilisait la magie. Étrange sensation, bien compliquée à expliquer à celui qui n'avait jamais pratiqué la magie. Pourtant, n'importe quel mage aurait compris son impatience, même si chacun avait sa propre vision des choses. Le trajet avait été plutôt fastidieux - et plus long qu'à dos de dragon - mais la perspective avait rendu Aaron plus patient et tolérant que d'ordinaire. Après s'être installé à la Caserne - il y resterait quelques temps, en fonction de ses besoins - le mage ne fut pas long à s'éloigner un peu des bâtiments. Il voulait trouver un endroit calme et isolé, où il aurait tout loisir de laisser libre cours à sa magie. A dire vrai, c'était une précaution plus qu'autre chose, car Aaron ne doutait pas de retrouver rapidement ses habitudes. Les mages n'avaient rien mentionné de plus quand à ses séquelles, et lui avaient toujours avancé que son interdiction d'utiliser sa magie avait pour but d'éviter qu'il s'épuise. Ce n'était pas sa capacité à utiliser la magie qu'ils avaient remis en cause. Tout du moins, ce n'était pas ce que le chevaucheur avait entendu.

Une fois bien à l'écart de la Caserne - et surtout, seul - Aaron réfléchit. Pas question d'être trop gourmand pour le moment, il n'était donc pas question de créer une illusion ou une quelconque chose du genre. De toute façon, il était seul, et l'illusion était plus facile lorsqu'un sujet acceptait - volontairement ou non - de se prêter au jeu. Il fallait quelque chose de plus simple, un exercice que les apprentis mages apprenaient au début de leur formation. Après quelques instants de réflexion, le chevaucheur porta son choix sur un petit élémentaire de bois. Rien de bien compliqué, il augmenterait la difficulté au fur et à mesure. Fermant les yeux pour se concentrer, Aaron visualisa ce qu'il projetait de faire, et laissa peu à peu sa magie faire le travail. Enfin ! Comme c'était bon de sentir l'énergie se mouvoir. Pourtant, une étrange sensation que le mage n'arrivait pas à qualifier venait troubler les choses. Qu'importe, il s'en préoccuperait plus tard. Ouvrant les yeux, Aaron s'attendit à voir un petit élémentaire de bois animé à ses pieds. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir une ébauche bien approximative, et aussi inerte qu'une feuille. Agacé, le chevaucheur fronça les sourcils, et réitéra l'opération en y mettant un peu plus d'énergie. Un craquement aigu se fit entendre, et il découvrit avec amertumes que son ébauche n'était plus qu'un amas de petits morceaux. Cela ne fonctionnait pas.


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
L'habitude nous réconcilie avec tout V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
L'habitude nous réconcilie avec tout 175691TitreAaron2
L'habitude nous réconcilie avec tout 183231Quintal6
L'habitude nous réconcilie avec tout 512835TitreAaron1
L'habitude nous réconcilie avec tout LabyrintheOcean
L'habitude nous réconcilie avec tout LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptyDim 18 Fév - 19:54

« Mais je ne veux pas te manger.
- Ce n'est pas ce que je te demande. Je veux juste que tu craches du feu dans ma direction.
- ... puis les humains ne sont sûrement pas très bon à manger...
- C'est seulement pour exercer ma magie.
- ... coriaces et amers. Et ils ont aussi la tête dure. Toi tu n'as presque pas de chair sur les os.
- Sucre, je ne veux pas que tu me manges, enfin ! »

L'exclamation exaspérée retentit aux abords de la Caserne, faisant tourner plein de visages interloqués dans leur direction. Une jeune cadette aux couleurs d'Outrevent perd patience, incapable de trouver le moyen de faire comprendre à sa dragonne la raison de sa demande si particulière. Ce jour-là, plutôt que de s'entraîner au vol, elle aurait voulu tester ses boucliers de protection contre le feu d'un dragon – de loin, pour commencer, uniquement pour essayer. Elle sait la tâche ardue, mais elle est désormais en deuxième année, après tout ! Si elle ne sait pas arrêter le feu d'un dragon, que vaut-elle donc comme mage de protection ? La jeune femme rougit de colère sous le regard des autres Chevaucheurs puis se détourne avant de taper du pied devant l'Améthyste. « Allons Sucre, un effort, tu ne veux vraiment pas me laisser essayer ? » La dragonne descend son museau jusqu'à sa Chevaucheuse et semble l'observer avec sérieux. « Mais je ne veux pas te carboniser. Je t'aime bien, tu sens toujours le sucre et la cannelle, tu sais ? » Aurore hésite entre l'exaspération et l'attendrissement. Elle pousse un soupir, puis pose sa main sur les écailles de sa dragonne, avant de secouer la tête. Ce ne sera visiblement pas pour cette fois.

L'Outreventoise profite néanmoins d'être aux côtés de Sucre pour s'entraîner un peu à ses côtés et utiliser sa magie en étant dans les airs. Le vent glacé de février caresse son visage, défait ses cheveux de blés et siffle à ses oreilles, mais la sensation familière chasse l'incompréhension de tout à l'heure. Plus d'un an qu'elle est liée à l'Améthyste, plus d'un an qu'elles apprennent à se connaître et que ce lien se tisse dans les méandres de leurs pensées. Le scepticisme qu'elle pouvait ressentir face à une dragonne si jeune et si... étrange, a fini par laisser place à un attachement et une confiance sincères. Elle sait que Sucre est toujours là, non loin, et que ses pensées extravagantes sont un souffle nouveau pour elle.

Plus d'une heure passe ainsi, avant qu'elle ne retourne à terre, avec la ferme intention d'aller se reposer et se réchauffer un peu. En chemin, alors que ses bottes foulent la terre battue et qu'elle récupère ses effets, son regard est attiré par un homme, non loin. Celui-ci est plus âgé et il semble vouloir faire apparaître un élémentaire, si elle en croit le bois qui s'anime un instant sous ses yeux. Ce n'est qu'en se rapprochant légèrement, qu'elle reconnaît le Chevaucheur qui les accompagnait sur le chemin de Roc-Épine, le fils d'un compte de son duché. La maladie l'avait beaucoup touché, plus que certains. Aurore fronce légèrement les sourcils. « Monsieur... messire de Sombreval ? » Doit-elle tout de même garder son titre au sein de la Caserne où il est un Chevaucheur comme un autre ? L'hésitation la fait balbutier. « V-vous... que faites-vous ici ? Je vous croyais basé à Souffleciel. » Le ton est poli, tout comme son sourire délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptyVen 2 Mar - 11:26

Le visage crispé, Aaron regardait les morceaux de bois étalés à ses pieds. La frustration était immense au regard de cet échec qui - plus qu'un simple raté - signifiait beaucoup au yeux du jeune chevaucheur. A dire vrai, s'il s'était attendu à être soudainement fatigué par l'utilisation de la magie, ou à avoir quelques difficultés à la contrôler, il n'avait pas un seul moment imaginé qu'il pourrait échouer sur une tâche aussi simple. Il avait seulement voulu animer un élémentaire ; c'était l'un des premiers exercices qu'il avait appris à l'académie. Et même après des années de pratique, il avait suffit de quelques mois pour tout anéantir ? Bien sur, il devenait soudainement bien plus pessimiste - comme si ce simple échec reflétait la globalité de sa magie - mais ce n'était sans doute pas l'unique raison de sa colère. Il en avait assez d'être fatigué, d'être privé de ce qui faisait toute sa vie. Assez d'être vu comme un éclopé ou un blessé de guerre, ce qu'il n'était pas réellement. Aaron n'avait jamais baissé les bras, mais à cet instant précis, il se demandait réellement si tout cela avait une raison d'être.

Une voix l'interpelle soudain, le tirant de ses pensées : « Monsieur... messire de Sombreval ? » Levant les yeux, Aaron aperçu le visage connu d'une jeune femme se rapprochant de lui. Bien sur ; il savait parfaitement où il l'avait vu, ce visage. Elle était avec eux dans le convoi, elle aussi. L'aîné des Sombreval supposait donc que c'était une mage, et au vu de sa présence ici, une chevaucheuse. « V-vous... que faites-vous ici ? Je vous croyais basé à Souffleciel. ». Un triste sourire traversa le visage du chevaucheur tandis qu'il écoutait la jeune femme. Elle avait une bonne mémoire. Lui avait un peu plus de difficulté à remettre un nom sur sa personne ; il n'avait jamais été très doué pour cela. Son prénom lui revînt, mais pas son nom. Qu'importe, cela ferait l'affaire pour le moment. « Aurore, c'est ça ? » Tâchant de mettre son amertume de côté - un faible sourire sur les lèvres - Aaron hocha lentement la tête en réfléchissant. « En effet, je suis basé à Souffleciel et j'y suis resté ces dernières semaines. Cependant, les mages guérisseurs m'ont autorisé à utiliser de nouveau ma magie, et il s'est décidé d'un commun accord qu'il serait plus prudent de venir ici pour le faire. ». Plus prudent, mais pour quoi, au fond ? Avaient-ils craint que sa magie ne le dépasse ? Qu'il détruise quelque chose ou porte atteinte à quelqu'un ? Sans doute. Ou plutôt était-ce de la prudence. A dire vrai, lui-même avait approuvé cette décision, et il ne la regrettait pas. Il n'aurait pas souhaité que son supérieur ou quelqu'un d'autre de la caserne voit son échec. D'ailleurs, il n'aurait pas souhaité le voir lui-même, mais c'était ainsi. Donnant un léger coup de pied dans les morceaux de bois, il les envoya s'éparpiller plus loin. « Néanmoins, il semble que cela n'ai pas fonctionné comme ça aurait dû.». Ses sourcils se froncèrent tandis qu'il se demandait ce qu'il allait faire maintenant. Bien sur, il allait réessayer, mais s'il n'y arrivait toujours pas ? Y aurait-il quelqu'un pour l'aider ? Ou devrait-il faire une croix sur sa magie, et par la même occasion sur son statut de chevaucheur ? Il préférait ne pas y penser.


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
L'habitude nous réconcilie avec tout V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
L'habitude nous réconcilie avec tout 175691TitreAaron2
L'habitude nous réconcilie avec tout 183231Quintal6
L'habitude nous réconcilie avec tout 512835TitreAaron1
L'habitude nous réconcilie avec tout LabyrintheOcean
L'habitude nous réconcilie avec tout LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptySam 31 Mar - 12:14

Aurore se tient droite, devant un Chevaucheur plus avancé et un noble, de surcroît. Polie, elle espère ne pas le déranger et songe à la scène dont elle a été témoin. Elle avait entendu dire que de nombreuses personnes avaient de graves séquelles suite à l'épidémie, et elle a su plus tard que le sire de Sombreval faisait partie de ceux-là. Une terrible nouvelle pour la cadette qui a fait la route avec lui jusqu'à Roc-Épine et qui a pu échanger quelques mots avec lui, malgré la fatigue et la faiblesse qui ne les forçaient guère à être loquaces. Il est Chevaucheur de son duché après tout, un homme qui a parcouru beaucoup de chemin pour trouver un remède afin de sauver tous ceux qui pouvaient l'être. Un homme dévoué qui ne mérite pas ce qu'il lui arrive.

Il semble surpris d'être interrompu, mais pas en colère ou agacé. « Aurore, c'est ça ? » Elle acquiesce. « Oui messire, Aurore Aubétoile. » Elle relève le menton, à la fois contente qu'il se rappelle son prénom et fière de se présenter devant lui. Ses débuts en tant que cadette lui ont permis de rencontrer bon nombre de personnes qu'elle n'aurait certainement jamais croisées au cours de sa vie, et elle mesure bien la chance qu'elle a de pouvoir échanger quelques paroles avec le fils d'un comte de son duché. Elle qui n'est qu'une humble fille du peuple, totalement dévouée aux siens et au duché qui l'a vue grandir. C'est avec un ravissement non contenu qu'elle se tient devant lui, le menton levé, un air digne.

« En effet, je suis basé à Souffleciel et j'y suis resté ces dernières semaines. Cependant, les mages guérisseurs m'ont autorisé à utiliser de nouveau ma magie, et il s'est décidé d'un commun accord qu'il serait plus prudent de venir ici pour le faire. » Un « oh » surpris se forme sur ses lèvres, son regard se fait compatissant. Un instant, elle l'observe, se demandant ce qu'elle ressentirait si elle ne pouvait exercer sa magie à loisir sans se fatiguer ou risquer de se sentir mal. Au vu de son essai de tout à l'heure, il est sans doute plus judicieux qu'il revienne d'abord ici, à la caserne. « Néanmoins, il semble que cela n'ait pas fonctionné comme ça aurait dû. » Elle esquisse une moue désolée, face à l'air dépité du Chevaucheur. Il paraît plus que déçu et elle aimerait faire quelque chose pour l'aider, n'importe quoi.

« Peut-être pourriez-vous recommencer par des exercices de base ? L'instructeur nous fait recommencer depuis le début lorsqu'on ne maîtrise pas quelque chose, ça vous serait probablement utile après ce qu'il vous est arrivé. » suggère-t-elle avec douceur. Qui sait, peut-être qu'en recommençant à zéro pour s'assurer que sa magie revient comme avant, tout se passera mieux ? « Puis-je vous aider de quelque manière que ce soit ? » demande-t-elle, volontaire et souriante. Travailler seul, c'est bien, mais il est toujours plus aisé de pratiquer la magie à deux, surtout lorsque la magie en question doit avoir des effets sur d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptyDim 8 Avr - 14:18

Aurore Aubétoile, c'était donc bien elle. Aaron ne la connaissait pas plus que ça, mais s'il parvenait au moins à se souvenir de son prénom, ce serait toujours cela de pris. Évidemment, connaître l'identité exacte d'un interlocuteur était toujours un atout - plus encore lors de négociation ou de sujets importants - mais dans le cadre d'une rencontre sans caractère officiel, le prénom valait mieux que rien. « Peut-être pourriez-vous recommencer par des exercices de base ? L'instructeur nous fait recommencer depuis le début lorsqu'on ne maîtrise pas quelque chose, ça vous serait probablement utile après ce qu'il vous est arrivé. » La jeune femme affichait une moue désolée, compatissant probablement avec la situation du chevaucheur. Pour autant, elle n'y était pour rien, et ce dernier doutait qu'elle puisse faire quoi que ce soit pour lui là où les mages guérisseurs n'avaient pas réussit à faire disparaître ses séquelles. Laissant s'échapper un léger soupir, il songea à la suite de la tirade de la jeune femme. Recommencer depuis le début ? N'était-ce pas ce qu'il avait essayé de faire avec l'élémentaire de bois ? Et pourtant, rien n'avait fonctionné. C'était l'un des exercices les plus simples à ses yeux, l'une des premières choses que les apprentis apprenaient à l'Académie, et pourtant il était incapable de réaliser correctement l'exercice.

« Puis-je vous aider de quelque manière que ce soit ? » L'aider ? L'idée qu'elle n'était encore qu'une cadette traversa rapidement l'esprit du jeune homme, qui s'empressa de la chasser. Oui, elle n'était qu'une cadette, mais pourtant, à cet instant précis, elle maîtrisait la magie bien mieux que lui. Et plus encore, elle se trouvait encore en apprentissage, et devait donc relever de nouveaux défis chaque jour. Ne pas profiter de sa présence aurait été stupide, même si l'estime personnelle du chevaucheur en prenait un coup. « Je ... Je ne me souviens plus des exercices de base. Que vous demandent vos professeurs lorsque vous découvrez un nouveau domaine ? » Aaron avait parlé d'une voix légèrement hésitante, mais qui cachait pourtant une farouche détermination à retrouver ses capacités. Les yeux rivés sur la jeune femme, il attendait sa réponse avec nervosité, à la fois pressé et anxieux de retenter sa chance. Avec un léger sourire sur le visage - qui en disait long sur son état moral - le jeune homme tînt cependant à remercier la cadette pour son aide. Après tout, peu importe le résultat, l'intention comptait déjà beaucoup. « Merci d'accepter de m'aider, Aurore. »


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
L'habitude nous réconcilie avec tout V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
L'habitude nous réconcilie avec tout 175691TitreAaron2
L'habitude nous réconcilie avec tout 183231Quintal6
L'habitude nous réconcilie avec tout 512835TitreAaron1
L'habitude nous réconcilie avec tout LabyrintheOcean
L'habitude nous réconcilie avec tout LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptyVen 20 Avr - 14:13

Elle ne sait comment elle réagirait, si par malheur sa magie venait à l'abandonner, si elle ne pouvait plus se reposer sur ses acquis, si elle devait tout recommencer depuis le début. Car c'est bien ce qu'il lui arrive, n'est-ce pas ? Le Chevaucheur ne peut plus réaliser ses exploits d'autrefois, car la maladie s'est montrée bien cruelle envers lui. Elle a affaibli cette étincelle qui luit en chacun des êtres pourvus de magie et elle l'a privé de ce qui était une part de lui-même. Ce doit être rude, plus encore pour un homme qui a été appelé en renfort pour une guerre entre deux empires. Retourner à la caserne pour cette raison, quel effet cela doit-il lui faire ? Aurore l'observe prudemment, prenant garde à ne pas trop le fixer pour ne pas le mettre mal à l'aise.

« Je ... Je ne me souviens plus des exercices de base. Que vous demandent vos professeurs lorsque vous découvrez un nouveau domaine ? » Elle fronce les sourcils, un peu surprise par cette révélation. N'ont-ils pas tous accompli les mêmes choses au cours de leurs années à l'Académie, puis à leurs débuts à la caserne ? Dans des domaines différents, certes, mais tout de même. Peut-être l'affaiblissement de sa magie lui a-t-elle fait perdre tous ses moyens ? « Merci d'accepter de m'aider, Aurore. » Un petit sourire fend ses lèvres et elle incline respectueusement la tête. « Je vous en prie, messire. » Elle est polie, la jeune Chevaucheuse, et elle veut se montrer digne d'un probable futur collègue. Car après tout, ils seront peut-être affectés au même Vol, dans quelques années.

« Vous êtes mage de l'Automne, n'est-ce pas ? » en déduit-elle après avoir vu son essai sur un élémentaire. Peut-être n'est-ce pas le plus simple au départ, à moins d'être mage élémentaire ? Elle ne se souvient guère de son domaine de compétence. « Votre magie influe sur les gens, vous pouvez... essayer avec moi. Commencez par concentrer toute votre magie en un seul point, vers une tâche facile. » suggère-t-elle poliment, avec hésitation. Elle n'est pas particulièrement friande de magie de l'Automne, mais il n'a guère choisi sa Saison. Et elle s'est proposée de l'aider, il est un peu tard pour reculer désormais.


Dernière édition par Aurore Aubétoile le Sam 12 Mai - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptyDim 22 Avr - 19:39

Lorsqu'Aaron l'interrogea, Aurore fronça les sourcils, ce qui ne fit qu'accroître le malaise du chevaucheur. Néanmoins, il ne pouvait lui en vouloir d'être surprise. Après tout, n'était-il pas censé se souvenir des moindres détails de la pratique de sa magie ? S'il n'était plus capable de revenir aux exercices de base, comment être certain qu'il contrôlait parfaitement sa magie ? Si l'expérience venait avant tout avec la pratique, la théorie restait indispensable. Néanmoins, un sourire vînt rapidement remplacer cet air interloqué, et la jeune femme inclina poliment la tête lorsqu'il la remercia : « Je vous en prie, messire. Vous êtes mage de l'Automne, n'est-ce pas ? Votre magie influe sur les gens, vous pouvez... essayer avec moi. Commencez par concentrer toute votre magie en un seul point, vers une tâche facile. » Messire. C'était un bien grand mot pour lui, et il n'était pas certain d'apprécier la consonance qu'il avait, même s'il se doutait qu'Aurore ne l'avait utilisé que par politesse. Après tout, elle était encore cadette, ce qui signifiait qu'il était plus « gradé » qu'elle et que dans ce sens, elle lui devait le respect, même si Aaron était d'avis que n'importe qui méritait d'être traité avec respect. Malgré tout, il ne voulait pas de barrière ni de distance entre eux. « Aaron. Appelle moi Aaron. » Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, ponctuant son discours d'une touche de sympathie.

Quant son conseil, le jeune homme devait avouer qu'elle n'avait sans doute pas tort. Pourquoi ne pas revenir au base de sa magie, celle qu'il maîtrisait le mieux ? L'automne était son domaine, l'illusion son territoire. Pourtant, s'il se sentait plus à l'aise avec ce type d'exercice, le mage n'était pas certain d'apprécier le fait de devoir s'exercer sur Aurore. Et si cela tournait mal ? Et s'il ne se contrôlait pas ? Il ne voulait pas lui faire du mal, ni lui imposer une vision désagréable ou douloureuse. Dès lors, Aaron réfléchit à quelque chose d'agréable à regarder, quelque chose qui serait assez atypique pour que la jeune femme soit capable de la différencier de leur environnement réel, mais joli - ou du moins qui ne soit pas désagréable - à regarder. Étonnamment, la première chose qui lui vînt à l'esprit fut un œuf. Et pas n'importe lequel, un œuf de dragon. Pourquoi ? Le chevaucheur aurait été incapable de l'expliquer. Il n'en avait vu qu'à de rares occasions, pour ne pas dire une seule fois. Néanmoins, il s'en souvenait suffisamment bien pour se sentir en mesure d'essayer de le faire voir à Aurore.

Prenant une grande inspiration, Aaron se concentra, le regard fixé sur la jeune femme. Si son regard s'attarda sur le visage de son acolyte, ses traits doux s'effacèrent peu à peu tandis qu'il ne songeait plus qu'à une chose : l’œuf. Un œuf aussi gros qu'un rocher, à la coquille aussi lisse que solide. Quelques petites tâches discrètes parsemaient ça et là la coquille qui reflétait le soleil. Un œuf aussi intact qu'attirant. Il était concentré sur cette seule pensée, cet oeuf qui représentait bien plus qu'il n'y paraissait. Les mâchoires serrées, les sourcils froncés et le visage fermé, Aaron se concentra pour maintenir l'illusion. « Tu ... tu le vois ? » Son ton était légèrement hésitant, comme s'il craignait la réponse. Malgré tout, il voulait savoir.

HRP:
 


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
L'habitude nous réconcilie avec tout V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
L'habitude nous réconcilie avec tout 175691TitreAaron2
L'habitude nous réconcilie avec tout 183231Quintal6
L'habitude nous réconcilie avec tout 512835TitreAaron1
L'habitude nous réconcilie avec tout LabyrintheOcean
L'habitude nous réconcilie avec tout LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptyDim 13 Mai - 18:01

« Aaron. Appelle moi Aaron. » Elle est prise au dépourvu, le jeune cadette, et elle en rougit quelque peu. Est-il réallement en train de lui suggérer de l'appeler par son prénom ? Lui ? Le fils d'un comte ? En a-t-elle seulement le droit ? Malgré tout, elle hoche docilement la tête, acquiesçant à sa demande. Elle l'appellera donc par son prénom désormais – du moins elle essayera.

Aurore lui propose un petit exercice simple et il semble être d'accord avec son idée, alors elle lui adresse un petit sourire satisfait. Elle espère que sa proposition saura réellement l'aider, que ce ne sera pas qu'un coup d'épée dans l'eau. Patiente, elle garde le silence tandis qu'il se concentre, appréhendant un peu ce qu'il compte lui faire. Son esprit est troublé, elle s'attend à tout moment à ce que sa magie l'affecte, que quelque chose se modifie dans sa perception. Elle n'aime pas beaucoup la magie de l'Automne, il n'est pas possible de s'y fier. Mais puisque c'est pour aider un futur camarade, elle prend sur elle.

Puis les secondes passent, elle reste un peu perplexe. Jusqu'à ce que son regard se baisse et aperçoive un oeuf. Un oeuf de dragon, aussi vrai que nature. Les humains aussi pondent des oeufs ? Elle émet un léger rire, comme un simple souffle, et elle admire la coquille avec fascination. « Tu ... tu le vois ? » Elle relève à peine les yeux et hoche la tête, un petit sourire aux lèvres. « Je le vois. » En se concentrant un peu plus dessus, elle se rend compte pourtant qu'il n'est pas très net, que ses contours sons flous, que le sol se fait de plus en plus visible en dessous-de lui jusqu'à ce que l'oeuf disparaisse complètement en ne laissant que le sol derrière lui.

« Oh, il a disparu. » s'exclame-t-elle, chagrine. Elle croise le regard du Chevaucheur et tente d'arborer un visage rassurant. « C'était déjà très bien, pendant un instant j'ai vraiment cru qu'il était là. Je suis sûre qu'en vous exerçant souvent, vous retrouverez toutes vos capacités d'avant. » Elle est encourageante, sa voix, tout comme l'est son sourire. « Pensez-vous pouvoir faire apparaître quelque chose de plus gros ? Un jeune dragon, peut-être ? » Il y a de l'enthousiasme dans son regard, une curiosité qui se fait forte. Elle espère qu'il voudra retenter l'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptyDim 27 Mai - 15:52

Il ne la lâcha pas des yeux, guettant la moindre réaction. Le voit-elle, son œuf ? Ou n'est-il simplement plus capable de créer la moindre illusion ? Soudain, Aurore sourit et la légèreté de son rire est comme une délivrance pour Aaron. Il sait qu'elle ne se moque pas de lui, et que sa réaction est liée à quelque chose. Une chose qu'elle voit. Peut-être n'est-ce pas l’œuf qu'il a cherché à lui faire voir, peut-être n'est-ce qu'une petite chose ridicule, mais c'est quelque chose. « Je le vois. » Un long soupir s'échappe de la bouche du chevaucheur tandis qu'il se relâche et que toutes ses craintes s'éloignent. « Oh, il a disparu. » Certes, il est loin d'être rendu, mais il n'a pas tout perdu. Elle a vu l’œuf, et à la façon dont elle a réagi, c'était sans doute la première fois qu'elle en voyait un de la sorte. Son illusion n'était donc pas si mauvaise que cela pour qu'elle parvienne à reconnaître un œuf de dragon. Lui-même n'en avait vu que peu de fois.

« C'était déjà très bien, pendant un instant j'ai vraiment cru qu'il était là. Je suis sûre qu'en vous exerçant souvent, vous retrouverez toutes vos capacités d'avant. Pensez-vous pouvoir faire apparaître quelque chose de plus gros ? Un jeune dragon, peut-être ? » La cadette semble enthousiaste, comme si elle se voulait rassurante. Pourtant, le jeune homme n'a pas besoin de l'être. Cette si petite réussite à la saveur de celles bien plus grandes qu'il a déjà vécu. Il lâche un léger rire, sans doute lié à sa nervosité disparut, avant de reprendre son sérieux. Il n'est pas certain de vouloir prendre le risque d'aller plus loin, et d'échouer à nouveau. Même si les augures semblent meilleurs, le chevaucheur préfère rester sur sa petite victoire personnelle et profiter du soulagement qu'elle lui a apporté. Il aurait bien le temps de retenter l'expérience, et les semaines à venir promettaient d'être studieuses et fatigantes. Aaron se tourna donc de nouveau vers Aurore, le sourire aux lèvres. « Je crois que je préfère en rester là pour aujourd'hui, et profiter de mes dernières heures à Lorgol. Les semaines à venir promettent d'être exigeantes. » Maintenant qu'il savait qu'il pouvait à nouveau utiliser sa magie - potentiellement sans danger - il n'appartenait qu'à lui de pratiquer encore et encore pour retrouver ses capacités d'autrefois. Il lui faudrait probablement du temps et de l'acharnement avant de parvenir à retrouver sa maîtrise de la magie, mais l'issue de cet entraînement intensif en valait la chandelle. Il pourrait réintégrer son vol, et reprendre les missions. Et plus que tout, il pourrait faire un trait sur cette sombre période. Posant son regard dans celui d'Aurore, il ajouta d'une voix sincère : « Je te remercie pour ce que tu as fait pour moi, Aurore. Je te suis redevable. » Il n'oublierait pas le service qu'elle lui avait rendu, aussi futile puisse t-il paraître. Elle l'avait aidé, mais elle l'avait surtout encouragé et guidé. C'était tout ce dont-il avait eu besoin ; retrouver confiance en lui après tant de pertes.
HRP:
 


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
L'habitude nous réconcilie avec tout V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
L'habitude nous réconcilie avec tout 175691TitreAaron2
L'habitude nous réconcilie avec tout 183231Quintal6
L'habitude nous réconcilie avec tout 512835TitreAaron1
L'habitude nous réconcilie avec tout LabyrintheOcean
L'habitude nous réconcilie avec tout LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout EmptySam 2 Juin - 12:37

Elle exprime une joie sincère, la jeune cadette. Il doit être très difficile pour le Chevaucheur de parvenir à engendrer de telles visions après avoir pratiquement perdu l'usage de sa magie durant le trajet à Roc-Épine, pourtant, il fait de grands efforts et il y parvient. Il y a de l'admiration, dans les yeux de l'Outreventoise, à observer ainsi tant de détermination. Et apercevoir le soulagement dans son regard est déjà une petite victoire en soi.

« Je crois que je préfère en rester là pour aujourd'hui, et profiter de mes dernières heures à Lorgol. Les semaines à venir promettent d'être exigeantes. » Oh. Son sourire s'affaisse quelque peu, juste un instant. Puis elle hoche la tête avec douceur. « Oui, je comprends. Pensez à vous reposer messire... Aaron. » Elle avait presque oublié, c'est un réflexe. Elle esquisse un petit sourire gêné, malgré tout.

« Je te remercie pour ce que tu as fait pour moi, Aurore. Je te suis redevable. » Une légère rougeur apparaît sur ses joues, tandis qu'elle incline la tête avec humilité. « Oh, je vous en prie, ce n'était pas grand chose. Ca m'a fait plaisir, vraiment. » Oui, et peut-être un jour seront-ils dans le même Vol, à défaut d'être dans le même escadron. Il est bien naturel de venir en aide à un camarade, pas vrai ? Aurore le regarde ainsi s'éloigner et elle finit par l'imiter, rejoignant la caserne et un bon repas chaud, avant d'aller se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: L'habitude nous réconcilie avec tout   L'habitude nous réconcilie avec tout Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'habitude nous réconcilie avec tout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: