AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Nike : jusqu’à 50% de remise sur le running
Voir le deal

Partagez
 

 C'est bientôt les vacances ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: C'est bientôt les vacances ?   C'est bientôt les vacances ? EmptyVen 8 Juin - 8:50


Livre III, Chapitre 4 • La Légion des Oubliés
Moira Guingois & Pénélope de Bellancre

C'est bientôt les vacances ?

Mais je veux travailler !



• Date : 5 juin 1003
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Moira rend visite à Pénélope de Bellancre pour lui demander des devoirs supplémentaires à faire pendant le congé d'été. Non, ce n'est pas du tout une excuse pour passer plus de temps avec son professeur préféré...
• Recensement :
Code:
• [b]5 juin 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t3793-c-est-bientot-les-vacances]C'est bientôt les vacances ?[/url] - [i]Moira Guingois & Pénélope de Bellancre[/i]
Moira rend visite à Pénélope de Bellancre pour lui demander des devoirs supplémentaires à faire pendant le congé d'été. Non, ce n'est pas du tout une excuse pour passer plus de temps avec son professeur préféré...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: C'est bientôt les vacances ?   C'est bientôt les vacances ? EmptyVen 8 Juin - 8:51

Il fait lourd à l’Académie, comme un jour d’orage sans éclair ni pluie. Moira fait partie de ces quelques élèves qui peuplent encore les couloirs délaissés. Bientôt, tous rentreront chez eux mais il n’y a pas cet enthousiasme des années précédentes. Pas de Lagran qui fanfaronne sur son retour à un chez-soi fleuri. Pas de Cielsombrois idéalisant la liberté de son duché, frustré du peu de souplesse qu’offre le cadre scolaire. Car chacun sait que la Chasse Sauvage parcourt même les domaines les plus éloignés. Ici, les sols et les plafonds ont été rénovés, mais ils transpirent encore de la dure épreuve qu’ils ont enduré il y a bien six mois maintenant. Il n’y a plus que dans les coeurs que l’école est dévastée, mais démissions et absentéisme en sont des marques bien réelles. Elle n’a jamais été populaire, l’apprentie du rêve, mais elle se sent plus isolée que jamais elle ne l’a été entre ces murs.

Alors elle prend un chemin qu’elle connaît par coeur, celui des bureaux des professeurs et plus exactement celui de l’Enchanteresse du Rêve. Depuis son arrivée ici, depuis que la magnifique Pénélope de Bellancre a décidé de lui donner sa chance, Moira n’a de cesse d’essayer de mériter cet honneur. Elle s’est attachée à son professeur et depuis impossible de la détacher. C’en est presque physique, car une douce parole de l’Enchanteresse la touche comme un câlin. Le symbole d’un amour maternel dont elle manque cruellement. Oui, il lui est déjà arrivé de l’appeler “Maman” par erreur et oui, ça en a fait pouffer quelques uns. Et en même temps, elle éprouve une telle admiration pour cette noble dame qu’elle n’oserait jamais dépasser les limites. Alors sa seule chance est d’être une élève exemplaire et jusque là, elle s’en sort assez bien.

En ce qui la concerne, Moira passera l’été à la Taverne de la Rose. Tout d’abord car c’est chez elle, elle n’a pas d’autre endroit exotique pour l’accueillir durant les vacances et ensuite car elle a du travail. Déchargée des horaires de cours, elle voudrait bien avoir un peu plus d’importance à la taverne, ne serait-ce que pour gagner un peu d’argent et pas simplement échanger ses services contre son hébergement. Pour autant, alors qu’elle entamera sa quatrième année en septembre, elle sait qu’elle doit s’entraîner pendant l’été et c’est avec cette pensée fermement accrochée à son esprit qu’elle serre son poing et toque trois fois à la porte.

Sans attendre de réponse, elle tente de se faire entendre à travers la serrure, collant son autre main sur un côté de sa bouche, comme pour projeter le son. Cette technique marche-t-elle vraiment ?

“Professeur ? Excusez-moi de vous déranger, est-ce que je peux entrer ?”

Elle voudrait bien lui demander des conseils pour travailler sa magie en dehors des cours, des devoirs supplémentaires en somme. Mais elle craint à présent de se faire rembarrer, car il est une compétence qu’elle ne maîtrise absolument pas et qui pourtant faciliterait tellement ses études. Moira pourrait bien bénéficier d’une petite remise à niveau en lecture et en écriture, mais c’est tellement difficile ! Rien que d’y songer en ce moment la frustre. Elle sait qu’elle échouera et pourtant, les dieux savent que ce n’est pas son genre d’être défaitiste ! Jusque là, l’Enchanteresse n’a jamais exigé d’elle qu’elle soit lettrée, après tout, son propre cousin s’en sort très bien sans cette compétence jugée de base. Cependant, n’est-il pas présomptueux de réclamer du travail lorsqu’on a de telles lacunes ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: C'est bientôt les vacances ?   C'est bientôt les vacances ? EmptyDim 24 Juin - 21:26

Ils sont tous partis. Ou presque. Silencieuse et désolée, Pénélope parcourt les couloirs de l’Académie, repérant ici et là quelques vestiges des réparations en cours – même avec la magie, la reconstruction prendra du temps, et les dégâts subis lors de la Chasse Sauvage ont été considérables. Rien n’a été vraiment pareil depuis : une bonne partie des élèves et du personnel a choisi de quitter ces lieux dont la sécurité leur semblait compromise, et l’Enchanteresse de l’Automne s’interroge sur la pérennité de l’école qui a tenu bon pendant plus de mille ans. Est-ce la fin des jours de l’enseignement ? Est-ce que Savoir et Magie ne seront plus jamais capables de cohabiter dans l’enceinte de ces lieux d’apprentissage ? La guerre que les hommes fous se mènent sur le continent doit-elle sonner le glas d’un idéal entretenu depuis un millénaire ? Un soupir fataliste lui échappe, et c’est le cœur gros qu’elle prend la direction de son bureau.

Cette année, elle a reçu bien peu de demandes d’inscription pour la rentrée suivante ; l’été d’ordinaire très agité pour recevoir tous les candidats sera sûrement bien creux, les entretiens seront rapidement terminés. Une part d’elle aurait pu s’en réjouir, car cela lui aurait permis de passer un peu plus de temps avec Matvei pour renforcer les avances insidieuses qu’elle lui fait depuis leurs retrouvailles avec une belle régularité et qu’il a toujours su esquiver ; mais cet homme impossible s’est marié, il y a deux jours – avec la princesse de Valkyrion, sœur cadette de son meilleur ami qui est également son souverain, ennemi juré des mages par-dessus le marché. Que s’imaginait-elle ? Qu’il allait l’attendre pendant vingt ans ? Contrariée, elle se penche une heure sur la maigre pile d’essais à corriger, ne parvenant pas à distraire son esprit qui tourne en rond, secouant ce mariage kyréen dans tous les recoins de ses pensées. Si tu lui avais dit, pour les jumelles, ça aurait peut-être aidé. Tu ne m’aides pas du tout. La réprobation silencieuse d’Elsir lui parvient tout de même à travers leur lien, depuis le perchoir douillet où il s'est juché devant la fenêtre, et Pénélope s’apprête à jeter l’éponge pour s’en aller piquer une tête dans l’océan contenu dans ses appartements privés, lorsqu’un grattement à la porte retient son attention.

Cette petit voix timide, elle la reconnaîtrait entre toutes : sa petite préférée, la fille des pavés, la mignonne Moira.
Pénélope sait bien qu’un professeur ne doit pas donner dans le favoritisme – surtout pas une Enchanteresse, son statut imposant l’impartialité – mais c’est plus fort qu’elle : cet adorable petit bout de femme lui rappelle la sauvageonne qu’elle-même était quand elle avait son âge, et sa détermination à s’en sortir alors qu’elle ne sait pas lire lui rappelle son cher cousin, Rackham, devenu contre toute attente Capitaine des Chevaucheurs d’Ansemer.
Et heureux papa, depuis quelques mois, bien que cela n’ait rien à voir avec toute cette histoire.
Moira est bien trop jeune pour être heureuse maman avant, au moins, les quinze prochaines années.
Ou vingt.

« Entrez ! » Effectivement, c’est le fin minois de la petit Lorgoise qui apparaît ensuite, suivi de sa fine silhouette qui franchit le seuil. Elle s’est remplumée. Effectivement, elle n’a plus la maigreur inquiétante des premières semaines, et Pénélope tire satisfaction de voir la jeunette en pleine santé. « Bonjour, mademoiselle Guingois. Je vous en prie, prenez place, et dites-moi ce qui amène à ma porte. Désirez-vous une tasse de thé ? » demande-t-elle avec un fin sourire, désignant d’un revers du poignet la théière dodue prête à servir en cas de visite – et l’assiette débordante de biscuits savoureux trônant à côté. Elle a beau être d’une humeur grincheuse, la visite inattendue de son élève préférée ensoleille sa journée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: C'est bientôt les vacances ?   C'est bientôt les vacances ? EmptySam 28 Juil - 12:02

L’attente n’est pas trop longue pour que la voix de Pénélope de Bellancre se fasse entendre à travers la porte. Dès la formule magique prononcée, Moira entre joyeusement dans le bureau. Il n’a pas changé depuis la dernière fois – enfin, ce n’était pas si longtemps auparavant, la jeune élève étant toujours fourrée dans les pattes de son professeur – bien décoré et accueillant, selon elle, il est à l’image de son occupante.

« Bonjour, Professeur de Bellancre ! »

Repérant Elsir à la place habituelle, elle lui envoie un sourire et lui fait un petit signe de main avant de s’assoir comme elle a été invitée à le faire. « Ce serait avec plaisir, merci beaucoup. » répond-elle en lorgnant également sur les biscuits. Avec l’Enchanteresse, elle essaie toujours d’être polie, tant dans ses paroles que dans ses gestes, alors elle ne se servira pas si on ne lui propose pas. Mais par tous les dieux, qu’ils ont l’air délicieux ! Depuis ces dernières années sans être obligée de grapiller la moindre nourriture à sa portée, elle peut enfin apprécier de manger quelque chose juste parce que c’est bon. En attendant, elle se contente de sa tasse de thé qu’il n’y a bien qu’avec son professeur qu’elle accepte de boire.

Le regard voyageant entre toutes les jolies choses de la pièce mises en valeur par les rayons du soleil de juin qui passent à travers la fenêtre du balcon. Elle a beau profiter de chaque visite pour poser les yeux sur meubles et babioles, elle ne s’en lasse pas. C’est comme si un petit bout d’océan se trouvait dans chacune de ces décorations, c’est très harmonieux. L’œil finalement attiré par la petite pile de devoirs, elle se rappelle alors avoir fait écrire l’une de ces dissertations quelques temps auparavant. Soudain, l’envie d’en savoir plus s’installe sur son visage. Elle sait qu’en plus de ne pas savoir tracer les lettres, les choix de ses mots ne sont pas les plus jolis, mais le contenu devrait être à peu près correct. Si tant est que son scribe ait été fidèle à ce qu’elle lui dictait. Mais elle n’osera pas poser la question de sa note à son professeur.

Professeur qui doit d’ailleurs se demander le motif de sa présence ici. Même si l’enchanteresse doit avoir compris depuis longtemps que Moira ne lui sert que des prétextes futiles pour qu’elle lui accorde un entretien, la jeune fille continue de croire qu’elle a une vraie raison de se trouver ici. Recentrant son regard sur son interlocutrice, elle se lance, prononçant les phrases qu’elle a formulées et répétées dans sa tête sur le trajet jusqu’à son bureau : « Je voulais savoir si vous auriez des devoirs supplémentaires à me donner pour les vacances. Je voudrais travailler dur pour ne pas oublier des choses durant l’été, car je voudrais vraiment me perfectionner dans le rêve le plus possible. » Elle s’arrête là, dans l’attente d’une réponse de Pénélope, soufflant légèrement sur sa tasse de thé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: C'est bientôt les vacances ?   C'est bientôt les vacances ? EmptyMar 2 Oct - 21:27

Ils sont bien peu, les élèves à prendre la peine de saluer tout autant la mage que son Familier, et sur le perchoir ouvragé qui est sien Elsir se rengorge avec fierté, ravi d’être remarqué et apprécié pour sa splendeur. Le sourire amusé de Pénélope s’élargit devant les pensées qui agitent son esprit bouffi d’orgueil et de fierté – Oui, tu es beau ! Sois sage, un peu. Pendant que le perroquet se lisse les plumes avec une feinte indifférence et une coquetterie plus qu’authentique, l’Enchanteresse reporte son attention sur la jeune élève qui boit son thé avec application. Elle fait de réels efforts, cette petite, pour se montrer polie et pleine de bonnes manières lorsqu’elle se présente à son professeur, et la marquise sourit de plus belle en constatant la différence avec la sauvageonne mal éduquée qui s’était présentée aux entretiens d’entrée. Oh, il en reste bien des traces solides dans la Moira des mauvais jours, lorsqu’elle fronce le sourcil sur un regard noir et terrorise des condisciples parfois bien plus âgés qu’elle – mais aujourd’hui, l’enfant est charmante, et la mauvaise humeur de Pénélope s’allège à la voir si pleine de bonne volonté.

Elle l’aime bien, la petite Guingois. Parmi tous ses élèves affiliés à l’Automne, c’est celle qui s’accroche le plus – sûrement tout autant par envie d’apprendre que par rage de prouver à tous ceux qui ont douté d’elle qu’elle est parfaitement capable de le faire ! En tout cas les résultats sont là : même par l’entremise d’un scribe, les devoirs de Moira sont de qualité, et trahissent une subtilité que l’on ne pourrait jamais deviner de prime abord. Et Pénélope aime à croire que sa préférence lui est rendue, quand la jeune fille multiplie les prétextes futiles pour venir toquer à la porte de son bureau. La question qu’elle lui pose est toutefois fort sérieuse, et l’enseignante prend le temps d’y réfléchir, arrangeant ses jupes pour s’installer confortablement dans le grand fauteuil scandaleusement rembourré qu’elle a fait spécialement fabriquer pour permettre à son séant délicat d’affronter en toute sérénité des heures de copies à évaluer. Posant les coudes sur le bureau, joignant ses mains par le bout de ses doigts, l’Îlienne se penche légèrement en avant pour mieux observer Moira et évaluer la sincérité de sa demande.

Visiblement très motivée, cette petite.

« Hm. Il existe des ouvrages détaillant des exercices de perfectionnement à pratiquer, mais – il n’y aura personne pour vous les lire, je suppose. Où avez-vous prévu de passer l’été, mademoiselle Guingois ? Resterez-vous à l’Académie ? Si c’est le cas, je pense qu’un de vos camarades pourrait peut-être… » … Ou pas. Peu d’élèves demeurent entre les murs pendant les congés estivaux, et au vu des événements de novembre, les lieux seront certainement encore plus désertés cette année. Les seules jeunes que l’on y verra seront sûrement ceux venus passer un entretien d’entrée – et les inscriptions ayant drastiquement chuté, elles aussi… Oui, l’été sera calme, et Pénélope se voit déjà errer comme une âme en peine dans les couloirs vides. Et Moira, où sera-t-elle ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: C'est bientôt les vacances ?   C'est bientôt les vacances ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est bientôt les vacances ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: