AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-13%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez 150€ pour les ...
130 € 150 €
Voir le deal

Partagez
 

 Cette missive qui n'apportait que de mauvaises nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Bertin Vif-Envol
Bertin Vif-Envol

Messages : 2689
J'ai : 38 ans
Je suis : Chevaucheur dans le Vol de Lorgol, mage de l'Hiver (protection)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie
Mes autres visages: Zacharie de Sombrétoile
Message Sujet: Cette missive qui n'apportait que de mauvaises nouvelles   Cette missive qui n'apportait que de mauvaises nouvelles EmptyLun 25 Juin - 6:49


L’écriture est plus brouillonne qu’à l’habitude, mais pourtant reconnaissable. Ici et là, sur le parchemin, des gouttes d’eau sont venues embrouiller la fine écriture. Des gouttes de pluie, pourrait-on songer de prime abord. Des larmes, pensera peut-être la destinatrice lorsque, la lecture terminée, elle posera la lettre pour se faire à l’idée des nouvelles que cette missive lui apporte… Elle a été postée quelques jours après avoir été écrite, lorsque le Bertin a rejoint une ville portuaire le long de la côte.


Du milieu de la mer, quelque part le long des côtes ansemarienne
14 juillet 1003

Ma chère Gabrielle,

Si vous saviez comme il m’est difficile de vous livrer ces quelques confidences ! Je cherche depuis plusieurs jours des mots qui ne me viennent pas… Je voudrais vous éviter la dureté de mes sentiments, je voudrais pouvoir vous rassurer, mais balloté au gré des vagues en cette chaude nuit d’été, enfermé dans une cabine exiguë, j’ai du mal à trouver la force nécessaire…

Je me trouve ironiquement sous le pont du Bertin, le navire que le duc d’Ansemer a fait préparer pour mon anniversaire. Peut-être vous souviendrez-vous que j’en avais glissé un mot lorsque nous nous sommes vus ? Peut-être vous souviendrez-vous également que je devais prendre part au premier voyage du pavillon ? Lorsque je suis embarqué, j’ignorais que je disais au revoir pour la dernière fois à Port-Liberté, à Ansemer… Oh que j’aimerais revenir en arrière pour faire mes adieux convenablement ! Si seulement j’avais su !

Ma chère amie, la prochaine fois que vous viendrez à Port-Liberté, vous ne m’y trouverez pas. Ni même si vous tentez de visiter Vivécume. J’ai été forcé de quitter Ansemer pour ne jamais y remettre les pieds. Destitué. Exilé. Votre ami n’est à présent qu’un homme du peuple, et je ne pourrais que vous comprendre si vous décidiez de me tourner dos… Vous n’êtes pas dans une position qui vous permette de vous mettre un duc à dos…

Mais peut-être, oh peut-être pourrez-vous le convaincre de vous laisser voir Jehanne ? Je crains, ma chère amie, d’avoir causé la perte de la duchesse d’Ansemer… Je tremble pour elle de tout mon être, car la colère de son mari est d’une ampleur que vous ne pourrez imaginer. Gabrielle… L’enfant que Jehanne porte est le mien… Je vous en prie, si vous pouvez faire quoi que ce soit pour veiller sur elle, sur eux… Je vous en serais éternellement reconnaissant et redevable… Je n’ignore pas que je n’ai en aucun cas le droit de vous demander une telle faveur, mais je sais qu’elle vous est chère à vous aussi. Je crains pour sa vie, Gabrielle…

Je ne toucherai pas de nouveau terre pour au moins un mois, et j’ignore où j’arriverai, ce que je ferai… Mais ma dragonne, Ambroisie, se trouve pour encore quelques temps à Port-Liberté… La bavarde a mis mon capitaine et ami, Rackham, au courant de tout. S’il vous faut me rejoindre d’urgence, il sera votre homme. Il ne sait pas bien lire, mais j’ai entièrement confiance en lui.

Je n’ose pas coucher davantage sur le papier, mon amie, aussi aurais-je l’audace de vous dire que, si vous daignez m’accorder une audience lorsque ma situation se précisera, je vous expliquerai tout. D’ici là, veillez sur vous, sur le prince Antonin… et sur Jehanne. Si vous la voyez, dites-lui que je l’aime.

Votre ami,
Bertin








Revenir en haut Aller en bas
 
Cette missive qui n'apportait que de mauvaises nouvelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Parchemins et dossiers :: Correspondances-
Sauter vers: