AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-15%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 15% sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 € 229.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 20:34



[Dérkomai] présente

Ygraine
Sombreforge

Emma Watson

« Lance' ! Tu me fais un automate, rien que pour moi ? »

Coquette ; Cœur d'artichaut ; Optimiste ; Lunatique ; Créative ; Volontaire ; Superstitieuse ; Maladroite ; Bavarde ; Indiscrète ; Baratineuse ; Éloquente ; Enjouée ; Curieuse ; Boute-en-train ; Romantique ; Un peu rêveuse ; Gourmande ; Téméraire



©️️ Shaïra
Le frère et la sœur Sombreforge partagent un point commun notable depuis tout jeunes : un certain attrait pour l'art. Leur personnalité n'étant que fort peu similaire, cette passion se traduisit différemment chez l'un et l'autre. Ygraine a eu tôt fait de s’énamourer de la peinture. Lancelot, lui, sa spécialité c'était la fabrication de figurines métalliques. Enfant, on ne fait rien de grandiose... Et alors ? Cela n'empêchait pas la chipie de peinturlurer de gais visages sur les créations tordues de son aîné ! Chuuut... Elle s'y prenait quand le chat était endormi, rusée petite souris.



©️️ Zuz'
Âge : 22 ans
Date et lieu de naissance : 20 septembre 980 à Automnal (Sombreciel)
Statut/profession : Vendeuse aux Merveilles Adroites et peintre durant son temps libre.
Allégeances : Sa famille et Castiel de Sombreflamme.
Dieux tutélaires : Javaï l'Essor, dieu de l'Harmonie et de l'Equilibre a été désigné à sa naissance. Ygraine s'est éveillée d'intérêt pour Mnémosie l'Archiviste vers qui elle se tourne parfois sous quelque prière. Et sa nature gourmande fait également d'elle une des adeptes de Tartocitron la Meringuée.
Groupe principal : Les Hérauts du Renouveau.
Groupes secondaires : Peuple / Savants



Le Journal d'Ygraine


1er Souvenir
980-985


L'amour du 3ème art et de...

« J'ai toujours aimé la peinture. Petite, j'étais particulièrement impressionnée par les œuvres des peintres. Ces tableaux aux couleurs infinies qui pouvaient représenter toute chose. Que ce soit abstrait ou réaliste. C'était beau ! La première fois que j'ai tenu un pinceau entre mes doigts, j'étais aux anges. C'était mon père qui me l'avait confectionné pour mon quatrième anniversaire, j'avais même eu droit à un petit pot d'encre ! Avec ces deux outils, je dessinais de tout et à peu près n'importe où. Mais ce que j'ai vite préféré, c'était de représenter des gens. Tout naturellement, mes premiers essais se sont portés sur ma famille et sur mes amis. J'étais une enfant alors, bien sûr, mes croquis n'étaient pas élaborés. Mais comme j'adorais ça ! Rendre une surface vivante grâce à ces tracés. J'avais l'impression de donner un visage et une vie à ce parchemin usagé emporté par le vent ou à ce morceau de planche de bois sans utilité. Chacun pouvait raconter une histoire. C'était ma magie. Les pigments qui avivaient les teintes fantaisistes de mon univers.

Très tôt, aussi, je me suis montrée curieuse du monde qui m'entourait. Je voulais tout savoir. Tout regarder. Tout toucher. Qu'est-ce que c'était que ça ? A quoi ça servait ? Qu'est-ce qu'il y avait là-dedans ? Pour voir dans les placards en hauteur, je grimpais sur les meubles et... je n'échappais pas toujours à une petite casse ou deux...  Oups ! Quand on est enfants, on fait plein de bêtises. Mon enfance était ainsi, parsemée de petits bobos pas bien méchants. Quoiqu'un jour, je me suis cognée dans une porte qui m'a fait perdre une de mes dents de lait mais elle ne tenait déjà plus en place. La voisine en visite qui sortait de la pièce, Mme Justine ne m'avait pas loupée "Ça t'apprendra à écouter les conversations des grandes personnes, p'tite chipie !" qu'elle m'avait dit ! Aucune compassion pour mon gros chagrin. Ce n'est pourtant pas si mauvais, la curiosité. Elle nous permet d'apprendre, c'est ce qui éveille notre intérêt !

Et mon intérêt à moi se portait sur... les histoires. Une vie est une histoire. Toutes diffèrent. Visages et habits sont des reflets. Une personne est un récit ambulant à elle seule. Nous avons tous nos particularités. Nous sommes qui nous sommes et nous le sommes grâce à ce qui nous entoure ou à cause des événements qui marquent notre existence. Certains restent toujours fidèles à eux-mêmes, d'autres changent. J'aime essayer de peindre quelqu'un sur ma toile et de deviner qui il est, quel est son métier, son but dans la vie, sa situation actuelle et passée. C'est un jeu qui me fourvoie ou me donne raison. C'est un passe-temps d'imagination. Quand je fais un portrait, j'aime bien poser quelques questions à mon modèle. A lui de me raconter ce qu'il veut bien me raconter. A moi de le peindre aussi fidèlement que je me le suis figuré. Disons que je reste loyale à ce que je vois mais j'essaie de le faire un peu ressortir en jouant avec la lumière ou avec les couleurs. Un jour, j'ai fait le portrait d'une enfant qui me faisait penser à un petit oiseau. J'en ai ajouté un au coin du tableau. Elle aimait les rouge-gorges. C'est donc ce spécimen que j'ai choisi de peindre pour elle. »

2ème Souvenir
985-991


Le quotidien à Automnal

« La vie à la maison était à la fois paisible et mouvementée. Mon père travaillait à la forge et Lancelot, l'aîné de notre fratrie -le seul garçon, en fait-, y disparaissait souvent. L'âme artistique de notre futur fabriquant d'automate était en pleine croissance. Nous, avec ma grande-sœur Vivianne, nous aidions notre mère dans ses taches ménagères : faire les poussières, la cuisine, la vaisselle, laver le linge et toutes ces tâches nécessaires à l'entretien d'un foyer. Moi, je trouvais toujours le temps de pratiquer mes peintures et de... faire quelques bêtises ? Avec mes amies, nous étions surnommées La Bande des Mini-Pies, un sobriquet vite approuvé par les autres villageois d'Automnal. Je l'aimais bien ! Mais il y avait aussi de remarquables jacassières chez les adultes qui nous abreuvaient de potins aussi sucrés que salés. Sans s'en rendre forcément compte... Et quand nous nous faisions prendre la main sous la fenêtre, c'était la chasse à la souris ! Et les souris, on les chasse à coup de balais !

J'aimais mon enfance dans ce village. C'est là-bas que je suis née. Là-bas que j'aie grandi. Là-bas que j'aie connue la vie. On savait s'amuser, faire les fous ! Entre hallucinogènes et alcools fruités... L'existence n'était pas ennuyeuse ! Une fois, j'ai profité qu'un homme avait le dos tourné pour goûter une petite gorgée de son verre. C'était fort, uh... J'ai pas retouché tout de suite à ce genre de breuvage  ! Par contre, il y a un côté pratique à la confusion dans laquelle, ces substances, peuvent plonger une personne. D'aimables confrères amoureux de la peinture, comme moi, ne se rappelaient plus leurs paroles de la veille. "B'en suur, ma petiote, p'ends c'que tu vveux... j'te l'off'e !" Et hop ! Un crayon, un parchemin ou un pigment dans la poche. Ni vu ni connu. Une fois, une dame m'a mis une toile de la taille d'un petit livre entre les mains. C'est devenu mon trésor. Je ne l'ai pas utilisé avant d'avoir perfectionné mon coup de crayon. A vrai dire, c'est à l'Académie que j'ai enfin osé lui donner une raison d'être.  »

3ème Souvenir
991-995


L'Académie de Magie et du Savoir

« L'Académie ! Avec un grand A. Ça a été... Je ne trouve pas le mot. J'ai eu le souffle coupé en y posant les yeux pour la première fois. Tout m'a plu. L'architecture, les jardins, les gens et... la magie ! Elle était partout et rendait même les tableaux vivants ! C'était inouï. Je pouvais même marcher sur des murs ! Quand j'ai découvert la singularité de certaines pièces, j'ai vite pris goût à poser cette question "Et toi, ta chambre, à quoi ressemble-t-elle ?". Notre dortoir était... un improbable mais splendide assemblage de paysages et de climats si divers. Et les mages se mêlaient tout aussi bien aux savants ! C'était merveilleux, je ne garde que d'excellents souvenirs de ces lieux extraordinaires. Je me suis liée d'amitié avec des étudiants d'autres contrées et nous avons échangé sur des sujets de conversation très variés. Je crois que mes quatre années passées au sein de cette école m'ont épanouie. Elles m'ont ouvert l'esprit comme aucun autre lieu n'aurait pu le faire.

Ça a été mon choix de faire un cursus en art pour me spécialiser dans le domaine de la peinture. Maman et Lancelot m'avaient parlé de cet endroit si spécial où toutes les cultures se rencontraient. Où l'on enseignait aussi bien la science que la magie. C'était incroyable, j'ai vite rêvé d'y mettre les pieds. Pour un tas de raisons. Notamment parce que ça me permettrait de rencontrer des adeptes du Troisième Art venus de tout Arven et d'étudier l'histoire de cette discipline qui me plaisait tant. Qu'est-ce que j'ai été heureuse et excitée d'être reçue ! Les cours étaient fascinants et les professeurs répondaient clairement à mes questions. D'ailleurs, j'en posais un peu trop apparemment... J'avais l'envie d'apprendre, de savoir. Au départ, j'ai regretté que les cours ne soient que théoriques mais, en fait, cela a le mérite de mieux développer notre sens créatif. Quand je ne profitais pas du temps libre pour débattre sur nos sujets du jour, de me promener avec mes nouveaux amis ou de m'exercer à la pratique pour développer mon propre style, je prenais le temps d'aller à la Bibliothèque de la Pensée Automnale pour approfondir mes nouvelles connaissances.

Comme j'étais fière de fréquenter cette Académie où ma mère avait elle-même fait ses études dans sa jeunesse ! Elle était mage de l’Été. Son domaine c'était la transmutation. La magie m'était donc déjà en partie familière. Elle ne s'est jamais cachée de nous et j'adorais la regarder exercer son fabuleux talent. Quand les pouvoirs de Lancelot se sont éveillés à la même saison, c'était la liesse à la maison ! Mais quand il est parti, j'ai ressentie son absence du foyer et ça m'a un peu perturbée... C'était la première fois qu'un membre de la famille mettait les voiles vers d'autres horizons. Il m'a manqué. J'étais ravie de le rejoindre, cinq ans après son admission. Je lui ai même sauté au cou ! Je trouve que c'est une chance de pouvoir faire ses études en même temps que son frère ou sa sœur. Surtout quand l'école est très loin de chez soi. On se sent moins dépaysé. Et mon grand-frère était un très bon guide ! ♥️ »

4ème Souvenir
995-1001


Retour au bercail

« Quand je suis rentrée à la maison, j'avais des flots d'anecdotes à raconter à mes parents et à ma sœur. Désormais, avec ma mère, nous jacassions gaiement de l'Académie et partagions nos expériences avec une complicité plus étroite. Pour célébrer l'obtention de mon diplôme, nous avions organisée une fête et rien ne manquait des éléments indispensables à des réjouissances cielsombroises réussies ! La vie à repris. Les Minis Pies se sont changées en Jolies Pies. Elles virevoltaient entre potins et conquêtes. Se disputaient, se réconciliaient, se soutenaient, s'insupportaient, s'adoraient. Lancelot nous envoyait des fonds depuis qu'il avait ouvert sa boutique. Ça m'a permis de m'acheter du matériel de meilleur qualité. Quand j'étais à l'Académie, je leur envoyais parfois une peinture ou un croquis d'un lieu qui m'avait marqué ou d'une personne que j'appréciais ou qui m'intriguait particulièrement. Cette fois, c'était à mon frère que j'envoyais ces attentions. C'était ma façon de le tenir au courant des événements de chez nous et de le remercier aussi. Grâce à qui est-ce que j'avais ma belle panoplie du parfait petit peintre ? Tendre "excuse" pour lui montrer mes progrès. J'aime ma famille. Je l'aime tellement... »

5ème Souvenir
31 octobre - 3 Novembre 1001


Le Festival du Seuil

« Le Festival de Samhain ! J'ai toujours adorée cette fête et dès que l'envie m'en prenait, je ne me privais pas pour m'inscrire à un concours ! Une fois j'ai même remporté la troisième place catégorie art. A une autre occasion, je m'étais inscrite en chant, sur un pari. A la fin, malgré mes fausses notes, j'avais gagné un petit-ami ! L'année où le Sablier du Temps a été découvert, j'avais participé au concours d'équilibre... Je n'ai pas fait long feu et ma robe en a bien pâti mais qu'est-ce que j'ai ri ! Puis tout a basculé. L'explosion retentissante, l'effondrement spectaculaire, la caverne secrète et... les fantômes d'outre-tombe qui s'éparpillaient dans toute la plaine ! Du jamais vu en Sombreciel ! A ça, s'est ajouté quelque chose d'encore plus inattendu et de pire que des esprits en colère : la venue de l'Ordre des Savoirs Oubliés. C'est devenue une panique chaotique quand ils ont débarqué pour questionner la foule et torturer qui refusait de coopérer. A cause de l'alcool, je n'avais pas les idées très claires mais j'avais la peur au ventre... Nous avons pu nous cacher et nous enfuir avec ma famille, ainsi qu'avec des amis à nous. En fait, un spectre sympathique nous a même guidés à travers la foule pour nous empêcher de croiser la route des envahisseurs... Mais la fête avait tournée à l'horreur...  Et en "parler" me donne la sensation que ça ne s'est passé qu'hier, j'en ai le coeur qui palpite furieusement. »

6ème Souvenir
Février - Octobre 1002


Chasse aux mages et épidémie magique

« La guerre change bien des vies... Quand la chasse aux mages a été déclarée, nous avons voulu mettre notre mère en sûreté. C'était trop risqué pour elle de la garder à la maison, alors nous sommes parti nous installer à Lorgol toutes les deux, avec l'aide précieuse de Lancelot et de Melbren. Père et Viviane restaient en Sombreciel, il fallait bien sûr que quelqu'un veille sur la maison et j'étais plus familière de la ville aux Mille Tours. Ça a été dur de s'en aller... mais nous n'avions pas le choix, le temps pressait et la peur dominait. Il y avait un appartement assez modeste de disponible dans la Ville Haute, c'est là que nous avons posés bagages. Le coeur lourd. En fait, je... J'espérais que ça allait s'arranger et que nous pourrions rentrer ensemble, un jour. C'était mon espoir et ma force. Nous n'étions pas seules, nous étions là l'une pour l'autre et Lancelot veillait au grain. Nous avions de quoi vivre. C'était une chance. Mais ce... cette épidémie a soudain frappée...

Son teint pâle... Sa difficulté à rester debout... Sa fièvre montante, ses nausées de plus en plus fortes... Maman continuait d'utiliser sa magie, pourtant elle avait compris que c'était ce qui causait sa perte ! Elle devenait si faible à mesure que les semaines passaient... Et Lancelot qui était parti en urgence on ne savait où depuis le mois d'Août... Nous ne savions pas comment il allait mais nous refusions de penser au pire. Il rentrerait. Le contraire était impensable. Puis... Elle a fini par devenir silencieuse... Totalement immobile malgré sa très faible respiration. Maman ne se réveillait plus... Peu importaient mes efforts, elle ne me répondait plus. Quand mon frère est enfin rentré avec le fameux remède, j'ai au moins eu le soulagement intense et heureux qu'il soit vivant. Mais notre tendre et pauvre mère... Il était trop tard pour elle. Plus jamais nous n'entendrions sa si jolie voix ni ne recevrions ses baisers maternels...

Elle s'en était allée dans le monde des esprits, pour toujours... »

7ème Souvenir
Octobre - Novembre 1002


Aux Merveilles Adroites et La Chasse Sauvage

« Je ne suis pas allée à la célébration du Jour des Anciens cette année-là... Mon coeur meurtri n'en ressentait pas la moindre envie. Je suis restée tenir la boutique de Lancelot ; Aux Merveilles Adroites. Quand notre mère nous a quittés, je n'avais pas la foi de retourner à Automnal... Pas tout de suite. La guerre faisait ses ravages et, une fois à la maison, j'aurais eu bien trop vivement conscience de cette cruelle absence maternelle... C'est pour ça que j'ai voulu convaincre Lancelot de me garder avec lui. Il a fini par dire oui et, depuis, je l'aide dans son commerce d'automates. Autant pour la vente de ses créations que pour entretenir la boutique et la maintenir propre. Ça m'a rassurée, de ne pas rester seule. Quand je pense que la Rose Écarlate a été dissoute et que la Chasse Sauvage rôde sans relâche dans tout Arven, je me sens prise de vertige... Comment est-ce que nous allons nous en sortir sans ces Gardiens ? Je n'arrive pas à croire qu'ils ne soient plus, je crains de saisir toute la portée de leur fin... Cela se peut-il vraiment ? Que la Rose millénaire se soit définitivement fanée ? En ce cas ... Qui pourra bien mettre fin à la funeste quête de ces cavaliers ? Qui veillera sur l'équilibre et le futur d'Arven ? Il faut que ça se termine. Il faut que ces créatures de cauchemar disparaissent et ne reviennent plus jamais. La paix doit revenir panser les plaies de la guerre. »

8ème Souvenir
Mars 1003


De Plume et de Serre

« Commençons par les bonnes nouvelles... Notre Sombreciel est officiellement devenu le refuge de tout mage Ibéen souhaitant y trouver asile. Personne n'aura plus aucun droit de les chasser ou de les opprimer en son sein, tous seront sous la protection de notre duc et de notre duché. J'en suis bouleversée... Une chance inestimable leur est offerte de vivre en paix. Pas chez eux, malheureusement, mais au moins peuvent-ils compter sur la protection de Sombreciel pour ne plus avoir à fuir ces gens qui les méprisent si violemment. Quelqu'un s'est dressé contre cette injustice et il s'agit de notre duc ! Castiel de Sombreflamme. Ça me rend fière d'être Cielsombroise. Je suis certaine que maman connait la nouvelle, là où elle est, et qu'elle en est tout aussi heureuse que moi. Notre duc a été altruiste et droit d'imposer cette condition à notre Empereur... et la reconnaissance m'envahit envers lui pour l'avoir acceptée !

Mais tout a bien failli être avorté... Notre Empereur, Octave d'Ibélène, a été odieusement assassiné... puis miraculeusement ressuscité ! Cette maudite Chasse Sauvage qui prend d'habitude les vies a, cette fois, pris la mort... Parfois je me demande si on peut réellement le considérer comme un mort-vivant. Qu'est-ce que ça signifie ? A-t-il donc un teint cadavérique ? Se comporte-t-il comme si... comme s'il n'était plus lui-même ? Il vit. Ce n'est pas possible d'être à la fois mort et vivant... Ça va à l'encontre de toutes les lois de la nature et ça me fait tourner la tête d'y réfléchir. J'en ai des migraines. Je n'aime pas y penser. Ça me fend le coeur... C'est terrible de mourir. De perdre sa vie ou de perdre un être aimé par cette voie si définitive. Je préfère essayer de voir le bon côté des choses et me dire que c'est une réelle chance que sa sœur ait pu le sauver. C'est fort heureux pour cette pauvre famille orpheline où il ne reste que le frère et la sœur pour s'épauler à travers l'adversité. Ils ont besoin l'un de l'autre. On ne peut que leur souhaiter de rester ensemble et de tenir le coup de cet énorme choc... Par moment, je n'arrête pas de me demander comment il arrive à encaisser ça ? Y arrive-t-il, d'ailleurs ? Comment le vit-il ? Comment le surmonte-t-il ? La présence de sa jeune sœur auprès de lui suffira-t-elle à le soutenir dans cette... folle épreuve ?

Je me demande ce que peut bien encore nous réserver l'avenir... C'est comme si le monde était en train de se dérégler et de perdre dangereusement son équilibre... Nous aurions bien besoin que la balance penche à nouveau de l'autre côté et que le soleil perce les nuages de ténèbres par ses rayons flamboyants ! »

Souvenir endormi:
 



La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• Un effroi sans nom... Je peine à fermer l’œil à l'heure de dormir. La nuit, une sueur froide me glace l'échine et, seule, je tremble de terreur. Cela fait plusieurs mois que la Chasse a été libérée et nous n'en avons personnellement pas vu un signe, moi et mon frère. Ce qui contribue à tempérer mes craintes mais... le soir, après l'heure de fermeture de la boutique, je clos immédiatement toutes les portes, tous les volets et tous les rideaux ! Je sursaute au moindre bruit. Parfois, je me lève pour m'occuper l'esprit par la peinture ou le ménage. Mon côté superstitieux s'est exacerbé aussi... Et par moment, j'ai un peu peur des automates de Lancelot... J'ai quelques difficultés à comprendre son histoire d'entités. La première fois qu'il m'en a parlé, je lui ai dit "Hein ?! Attends, tous tes automates sont possédés ?? Tu vends des figurines hantées à tes clients ?!" Il enfermait des âmes là-dedans et volontairement, en plus ! J'étais choquée. Mais apparemment j'avais mal compris et, heureusement, ses créations s'avèrent aussi merveilleuses qu'inoffensives. Ouf !

Mais je m'inquiète pour mes proches également. J'ai peur que la Chasse ne jette son dévolu sur l'un d'eux et prier pour que ça n'arrive pas me rassure un peu...

Il y a un mort-vivant sur le trône d'Ibélène : l'empereur Octave a été tué, puis ressuscité. Que t'inspire ce genre de magie ; et que penses-tu d'Octave suite à cela ?
• Un mort-vivant ?! Mais c'est horrible de le qualifier ainsi ! Ceci dit, vous n'avez peut-être pas tort... Mais je ne sais pas, je n'ai pas vu l'Empereur depuis... sa renaissance. Au nom du Destin ! Comment est-ce possible une chose pareille ?? Comment a-t-elle réussi à faire ça ? Depuis quand demande-t-on à la mort d'annuler son funeste sort ?  Je trouve cela terrible. Quand j'y réfléchis, je me demande ce que cet homme peut ressentir. Mourir puis revivre... Peut-on rester soi-même après ça ? Est-ce humainement possible ? J'en doute. Comment est-ce qu'il l'encaisse ? Est-ce qu'il va bien ? Comment est-ce qu'il se sent ? Et quel est son état d'esprit, à présent ? C'est affreux. L'Empereur avait déjà perdus ses deux parents avant que cette nouvelle tragédie ne lui tombe dessus... et il est si jeune. Je ne serais pas étonnée qu'il perde la tête après tout ce qu'il a vécu. Mais j'espère tout de même qu'il pourra, je ne sais comment, se montrer assez fort pour ne pas tomber dans la folie... Pour le bien de l'Empire mais surtout pour le sien. Ce malheureux jeune homme, ça me fait mal au coeur...

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• J'étais déjà venue à Lorgol de l'époque où j'étudiais à l'Académie et, presque tous les ans, j'avais pris l'habitude de participer au Jour des Anciens. Je ne me suis jamais risquée à m'aventurer dans la Ville Bassse, c'est trop malfamé, mais les rues de la Ville Haute sont agréables à cheminer, les bâtisses sont tellement belles et les tours si splendides ! J'ai pris goût à vivre ici avec mon frère. Il y a tant à voir, à faire, à connaître ! Toutes ces cultures qui se mélangent en un seul et même endroit, c'est fantastique ! Assurément, la ville aux Mille Tours est unique. J'ai pu faire tout plein de rencontres intéressantes et... cette effervescence ! Cette ville est pleine de vie. Il y en a que la foule peut déranger mais, moi, je m'y sens à l'aise. Je ne connais pas tous les recoins Hautois mais il y en a quelques-uns auxquels je me suis attachée. La boulangerie où j'ai l'habitude d'acheter du pain et des pâtisseries, par exemple. Il y a aussi une boutique spécialisée que je surnomme Le Paradis du Peintre. Si vous pouviez voir tout ce qu'ils y vendent ! Et j'adore regarder les belles soieries dans les luxueuses boutiques de vêtements. Un jour, je souhaite passer la porte de l'une d'elles et en ressortir avec une robe raffinée. Il me faut juste faire quelques économies...




Dans la vie, je m'appelle Karène et j'ai 26 ans. J'ai découvert le forum via PRD et voici ce que j'en pense : purée de bois ! Toutes annexes, détaillées, catégorisées, organisées ! Ce superbe design, toutes ces intrigues passées ! Il y a beaucoup à faire chez vous et ça me réjouie  :**: Vous avez sacrément bossé pour faire tout ça dites-donc ! Je suis sciée et admirative  :ballon: Arven est une merveille  :vv: Mais les créations de mon frère chéri sont encore plus Merveilleuses :angel: .  




Récapitulatif

Ygraine de Sombreforge

Mise à jour des registres et bottins



♦️ Emma Watson
♦️ Compte principal : Oui

♦️ Savoir : La pensée / Les arts / La peinture



Dernière édition par Ygraine de Sombreforge le Dim 22 Juil - 19:37, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 20:35


Ygraine Sombreforge et Lancelot l'Adroit

Elle, la belle, la douce, le joyau pur et éclatant qui chamboule le coeur de mon grand-frère

8 juin 1003




Ygraine chantonnait. Enfin, pas tout à fait... Sa mélodie ne passait pas la barrière de ses lèvres closent et ne s'élevait pas assez haut pour déranger son frère occupé à exercer sa créativité sur ses propres ouvrages. C'était heureux que sa chansonnette soit discrète. Pas que la jeune femme était une véritable casserole mais... elle ne risquait pas non plus de recevoir le titre flatteur de Rossignol Chanteur. Le tout, c'était de ne pas chercher à monter dans les aiguës. Dans ce cas, la catastrophe était évitée. Autrement, vos malheureux tympans risquaient la saignée. L'artiste-peintre avait terminé de crayonner son nouveau portrait et s'était attaquée à la colorisation, entamée au quart du tableau. Souriante et appliquée, elle glissait le bout de son pinceau sur les fibres de lin blanc qui, comme par magie, changeaient de teinte sous les poils fins de son instrument à peinture. Ygraine était en train d'appliquer un nouveau mélange de coloris pour le teint de la peau et le résultat était très satisfaisant. Au point d'en sourire de toutes ses belles dents. En fait, elle était si concentrée dans son œuvre qu'elle ne s'était pas rendu compte qu'un trait diffus d'abricot pastel avait tâchée une de ses pommettes. Ah, si vous saviez, ces petits "accidents" arrivaient souvent ! Parfois c'était une mince mèche de cheveu qui s'offrait un petit tour chez le teinturier... Accident plus contrariant pour être franchement pas aussi facile à nettoyer !

S'étant arrêtée de... "chantonner" en admirant le résultat, elle reprit son petit solo et changea de couleur pour un jaune éclatant, très clair. Si clair, en fait, qu'une lueur passa dans ses prunelles. Cela lui faisait penser à quelqu'un... Une personne de la connaissance de Lancelot. Ses lèvres se pincèrent espièglement sous l'outrageant euphémisme. "Connaissance". S'il avait pu entendre sa pensée, nul doute que son cher frère se serait grandement indigné ! Il s'agissait tout de même de sa compagne ! La belle Agathe. Ygraine se mordit la lèvre avec un sourire. Comme elle avait été indiscrète de lire ses lettres ! Mais vraiment, elle n'avait pas pu s'en empêcher ! D'autant plus qu'elles débordaient d'un amour poignant et que les mots y étaient si poétiques. Mais quelle détresse ! Comme son pauvre frère avait souffert de son incertitude à l'égard des sentiments que la jeune fille pouvait lui porter. Il l'aimait avec ardeur. Comment ne pas le voir ? Comment passer à côté ? Surtout lorsqu'il revenait à la boutique avec un air béat sur le visage. Pff ! Alors ça, c'était trop flagrant ! Vraiment, cette lettre, elle était alors trop importante pour rester enfermée dans un tiroir à attendre que le temps la dégrade lentement.

Elle méritait d'avoir la chance que son existence prenne le légitime sens qui l'avait fait naître ! Donc... Quelle honte pourrait-elle avoir à envoyer cette lettre à la place de son auteur d'origine ? Depuis, elle n'en avait pas éprouvé une once de sentiment scrupuleux et n'avait point du tout regretté son geste. Moins encore lorsqu'elle avait, enfin, bien que trop vaguement, pu faire sa connaissance ! Lors du mariage ducal en février dernier. Certes, la jolie compagne avait eu un voile sur le visage, comme l'exigeaient les coutumes cielsombroises. Mais Ygraine avait pu voir ses beaux yeux limpides, entendre sa voix angélique, remarquer son teint diaphane et apercevoir ses cheveux d'un blond si lumineux ! Cela avait suffi pour enflammer son imagination et lui donner le coup de coeur. Comme elle était diablement curieuse de voir son minois qu'elle devinait adorable ! Comment pouvait-elle être en-dessous ? Comment était son nez ? Était-il en trompette ? Et sa bouche ? Ses lèvres étaient-elles fines et délicates ou sensuelles et pulpeuses ? Elles devaient être d'un rose tendre. A moins que... Et, peut-être... Ah ! Comme son esprit tournait à plein régime. C'était presque infernale mais sa curiosité était ainsi faite.

Sortant de ses rêveries, le pinceau toujours à la main, elle posa les yeux sur son frère aîné. Observant sa silhouette concentrée sur son bricolage. La benjamine le couvait du regard avec un amour tout fraternel et un ravissement sans pareil à le savoir ainsi épris. Finalement, elle reprit l'avancement de son tableau, sans se départir de son air guilleret et sa voix s'éleva dans l'atelier du fabriquant d'automate sur un ton... qui doit en dire long.
- Lancelooot ?
Certes, normalement, elle aurait dû attendre un signe de sa part avant d'enchaîner sa prochaine phrase. Ne serait-ce qu'un "Hm ?" lui indiquant que son artisan de frère avait bien entendu qu'elle s'adressait à lui mais... elle était convaincue, qu'au moins, son oreille capterait un certain prénom lorsqu'elle le prononcerait.
- Dis-moi, comment se porte "ma chère Agathe" ?
En appuyant le ton sur le prénom sacré, s'il-vous-plaît.


Dernière édition par Ygraine de Sombreforge le Dim 22 Juil - 19:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Aubrée de Sombregemme
Aubrée de Sombregemme

Messages : 2265
J'ai : 21 ans
Je suis : Apprentie Assassin de la Lame

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Séverac et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 20:37

Ygraine :siwi:
Bienvenue par ici, et bon courage pour ta fichette :coeur:


Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine YLnnprHf_o











Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 20:43

Bienvenue :**:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 20:43

Han trop bien. :siwi: Bienvenue :cute: Bonne rédaction :siwi:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 20:48

Ygraine :siwi: Bienvenue parmi nous !

(Attention, par rapport au récapitulatif, le Familier concerne les mages uniquement :sisi: )
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Bartholomé d'Ansemer
Bartholomé d'Ansemer

Messages : 644
J'ai : 42 ans.
Je suis : Duc d'Ansemer.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ansemer avant tout, Gustave de Faërie.
Mes autres visages: Césaire Chesnenoir
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 20:50

Une Ygraine :siwi: Bienvenue ici !


dialogues en #006666
Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine TitreBartholome1
Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine RandomDrama
Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine RandomFamillefonctionnelle
Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine RandomRespect
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 20:51

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 20:54

Bienvenue !
Excellent choix de scénario ! :siwi:

Bon courage pour la fiche, tu as un mois pour la tenir, en nous tenant informés chaque semaine de ton avancée :cute:
Je te recommande vivement de demander un parrain ou une marraine ; la section Demandes et Questions est également à ta disposition en cas de besoin !
N'hésite pas à passer nous faire un coucou sur la chatbox. :bro:










Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 21:02

Coucou! :siwi:

J'ai très hâte de te lire!




Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 21:04

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :pwease:


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine 620681ChienDeBerger
Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine Z6jWz9PB_o
Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 21:07

J'veux pas voir une Ygraine fuir face à mes déclarations, alors je serai soft et bref cette fois : On s'aimerait un jour, parole d'Escampette. :sisi: T'as pas le choix. :stare:

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! Très joli choix de scénario. :keu:


Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine 1530037627-tim




Tim ~ #A13239
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 21:40

Merciiii ! Vous êtes adorables :cute: :**:

Grâce - Je te remercie de m'avoir prévenu ! Je l'ai enlevé du coup, ni vu ni connu :hihi:

Mélusine - D'accord, Madame, je vous tiendrai régulièrement informer de ma progression :eheh: Je vais y réfléchir pour la demande de parrain/marraine, je suis encore au stade de lecture progressive de toutes les annexes. Si je sens que je me perds entre les dédales, je viendrais crier au secours :ballon: Juste au cas où, c'est possible de faire une demande post-validation ?

Tim - (EDMUUUUUUUND :vv: ) Moh, mais qui te dit que je fuirai ? J'aime bien les déclarations, c'est mignon :hihi: Ahah l'ultimatum ! :mdr: Peut-être un jour, chavirerais-je de mon petit canot poussé sur l'eau, qui sait ? Tu n'auras plus qu'à me secourir héroïquement -bien que je sois un touuut petit peu vieille quand même- :angel:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 21:44

C'est possible de faire la demande post-validation, bien sûr, mais comme nous sommes assez exigeantes sur la cohérence des fiches de présentation, cela te serait plus utile avant :siwi: C'est toi qui décide, on ne te force pas ! :cute:










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 25 Juin - 22:15

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Lancelot l'Adroit
Lancelot l'Adroit

Messages : 979
J'ai : 29 ans
Je suis : fabricant d'automate et mage de l'invocation au service de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Liry Mac Lir, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyMar 26 Juin - 0:14

Ma soeur :keur: Je suis toute joie de te voir arriver enfin parmi nous :siwi:
Si tu as des questions pour le scénario, n'hésite pas, ma boîte à mp t'es grande ouverte :**:

*Pousse Tim en bas de l'Audacia* Cesse de reluquer ma soeur :laa: Fais la pas fuir avant qu'elle aie posé ses valises :sad:






Lancelot parle en royalblue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyMar 26 Juin - 8:59

Bienvenue ! Bon courage pour ta fiche ! :**:
Revenir en haut Aller en bas
Les Guerriers
Les Guerriers
Anaïs Belécu
Anaïs Belécu

Messages : 2321
J'ai : 29 ans
Je suis : Guerrière - membre de la Guilde des Guerriers à la Volte

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Adonis le Lys
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyMar 26 Juin - 15:48

Bienvenue à toi Ygraine :siwi: bon courage pour ta fiche :coeur:












Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyMar 26 Juin - 15:59

Bienvenue Ygraine :**: Bon courage pour ta fiche et amuse toi bien parmi nous :haww:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyMar 26 Juin - 18:39

Merci à chacun de vous pour vos messages de bienvenus et vos encouragement, ça fait plaisir  :eheh:  :blowkiss:

Mélusine - Je comprends tout à fait et je le prends en note, merci à toi :cute:

Lancelot - Mon grand-frère d'amouuuuur :amour: T'as intérêt à mettre fin à tes cachotteries un de ces jours où c'est ton visage que je vais venir te peinturlurer pendant ton sommeil ! Je t'aurai prévenu :red:
Je t'enverrai un mp prochainement pour papoter de notre intouchable fraternité, j'en ai l'intention ! :**:

Aidez-moi à les porter mes valises, au lieu de vous chamailler ! Non mais :na:
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyMar 26 Juin - 18:40

Bienvenue ici, ma chère, et courage pour ta fiche :pompom: Amuse-toi bien parmi nous !



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B














Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyMar 26 Juin - 22:41

Bienvenue Ygraine ! Le début de ta fiche m'intrigue, j'ai hâte de te lire :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyMer 27 Juin - 21:04

Très cher, Melbren ! Comme je suis touchée de ton voeux de bienvenue et d'encouragement qui me vont droit au coeur :cute:  *non je n'en fais pas trop* Au très grand plaisir de faire quelques pas en ta compagnie lorsque j'aurai terminé de m'installer ici :coeur: *qu'est-ce que je parle bien*

Merci Moira ! Tu est toute mignonne dis-donc :eheh: Et tu as l'âge de Tim ! Je devrais vous organiser une rencontre, sait-on jamais ce qu'il pourrait se passer :anthim: :siffle: *d'accord je sors, excusez-moi*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyJeu 28 Juin - 23:45

:argh: :argh: :argh: :laa:

Honte à moi ! Je pensais avoir dit bonjour :argh:

Bref bonjour et bienvenue :siwi: :coeur:
Je veux un lien avec toi :siwi :fan: :haww:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine EmptyLun 2 Juil - 9:54

Merciii Éponine, tu es toute choupie :eheh:
Ce sera avec plaisir pour le lien, dès que je me serai établie je passerais te voir pour en papoter :cute:

EDIT : Bon, j'espère que ma box ne va pas me relâcher pendant que j'écris ce message... Alors, je fais cette petite édit' pour vous tenir au courant de mon avancée ! Bon, la semaine dernière je me concentrais davantage sur la lecture et la compréhension donc j'ai pas beaucoup écris. Là, j'en suis enfin à la lecture du résumé des intrigues et je vais pouvoir me concentrer sur la progression de ma fiche après ça. Je papote aussi avec Lancelot sur Ygraine pour être sûre que j'ai bien compris le personnage :cute:

Mais il faut que je vous prévienne que j'ai des problèmes de connexion en ce moment. Notre box m'avait déjà fait ça le mois dernier, on ne sait pas ce qui lui arrive. Ce week-end on a été coupé près de 24h et le réseau nous revient par intermittence... Là, ça a l'air de s'être calmé mais je pense qu'on est pas encore à l’abri d'autres caprices du modem. :fire:

Voilà pour les nouvelles :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine   Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Et le germe donna une fleur aux pétales de mille couleurs qui fut prénommée Ygraine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: