AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
[Ventre flash] Xbox One S All Digital + 3 jeux + 1 mois au Xbox Live ...
149.99 € 229.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 De l'Or entre les mains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: De l'Or entre les mains   De l'Or entre les mains EmptyDim 15 Juil - 22:44




Livre III, Chapitre 4 • La Légion des Oubliés
Liry Mac Lir & Manaël l'Ardence

De l'Or entre les mains

La Bénédiction du Destin




• Date : Le 30 mai 1003
• Météo (optionnel) : Frais, soleil couchant
• Statut du RP : En cours & Privé
• Résumé : Obstiné à dénicher un trésor dans le manoir de la Rose, Manaël retourne sur les lieux quelques heures plus tard... le Destin s'y mêlant, il finira par trouver de l'or, ils finiront pas trouver, ces pillards, car il ne sera pas seul longtemps. Liry est de la partie.
• Recensement :
Code:
• [b]Le 30 mai 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t3954-de-l-or-entre-les-mains]De l'Or entre les mains[/url] - [i]Liry Mac Lir & Manaël l'Ardence[/i]
Obstiné à dénicher un trésor dans le manoir de la Rose, Manaël retourne sur les lieux quelques heures plus tard... le Destin s'y mêlant, il finira par trouver de l'or, [i]ils[/i] finiront pas trouver, ces pillards, car il ne sera pas seul longtemps. Liry est de la partie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: De l'Or entre les mains   De l'Or entre les mains EmptyDim 15 Juil - 22:53

Je ne veux toujours pas, non. D'un haussement de sourcil il renonça à insister pour que Creska s'en vienne jusqu'aux ruines du manoir. Le jour tombait doucement mais sûrement en Outrevent, emportant avec lui le peu de chaleur qui résidait déjà plein soleil levé. Quelques bonnes heures s'étaient écoulées depuis la séparation du groupe entier avant qu'il ne revienne jusque là dans le but hautement ambitieux de trouver trésor oublié.
La fiole avait disparu, emportée par des Chevaucheurs dont il n'avait pu faire concurrence avec les dragons présents. Il connaissait assez bien ces créatures là pour savoir ne pas faire le poids face à la colère de l'une d'entre elles. Aussi avait-il renoncé en s'imaginant trouver quelque chose de mieux à ramener. Et c'est donc préparé qu'il avait reprit le chemin des échos du Passé et longtemps oubliés. Peut-être qu'en perçant d'autres murs trouverait-il une autre fiole... C'est beau de rêver. Je sais.

À présent de nouveau face à ce qui devait être jadis l'entrée du manoir de la Rose, Manaël se mit en quête de retrouver l'entrée menant au sous-terrain. Il passerait par les escaliers longeant la falaise vers le bas plus tard. Et peut-être y verrait-il encore le corps du protecteur de la Compagne qu'il avait malencontreusement vu chuter vers les eaux...

Trouvant rapidement l'accès, le mage lança un sort de feu mineur dans le but d'embraser une torche fabriquée au préalable par ses soins, avant d'entamer la descente dans les presque ténèbres. Seul son qu'il perçu sur l'instant, en découvrant la première salle d'une longue série qu'ils avaient tracés avant de perdre un niveau, fut celui de ses pas, ce qui le laissa dans une fouille minutieuse des lieux plus que sereine et aisée. Le sac prit avec, ballottant sur son épaule à côté de son arbalète, se trouvait à ses yeux bien trop vide que pour imaginer faire demi-tour. Ainsi persista t-il dans sa recherche, prenant un soin méticuleux et presque maladif à tâter les murs de la première salle et de la deuxième et ainsi de suite... jusqu'à se trouver devant le gouffre formé par un sol éventré duquel tout le monde plutôt était passé – et dont un y avait laissé la vie.
Longeant ce dernier, l'éclairant, il grimaça à se souvenir de la chute... et de celle du mort. Ce n'était pas prudent. Quoique bien calculé il pouvait retomber sur ses deux pieds sans trop de dégâts.

Il hésita, Manaël, réfléchissant à l'option de faire demi tour pour reprendre les marches creusées dans la falaise donnant accès à la partie inférieure. Sauf que l'hésitation avait un bruit. Un bruit qui n'était pas sien. Un bruit qui l'obligea à rebrousser légèrement chemin, à illuminer de sa torche les devants et à menacer de son arbalète la source si elle ne se manifestait pas en de bons termes.

« Montrez-vous. Ou je vous plante un carreau dans l'bide. Et pas de geste brusque. » précisa t-il férocement. Le seul geste brusque, c'est lui qui le ferait. Et il serait fatal avec ou sans magie.
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Liry Mac Lir
Liry Mac Lir

Messages : 703
J'ai : 24 ans
Je suis : cartographe sur le Borée

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Pénélope de Bellancre
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Lancelot l'Adroit, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: De l'Or entre les mains   De l'Or entre les mains EmptyJeu 30 Aoû - 0:54

C'est qu'il y fait noir comme dans le cul d'un loup.  Tu es enfoncée dans les décombres du vieux manoir depuis des heures, depuis que tu as faussé compagnie à tous les autres.  Tes mains habiles et fureteuses se promènent à tâtons, cherchant de ça et là des objets de valeur, des choses inusités.  N'importe quoi que tu pourrais ramener à Penny pour remplir la mission qu'elle t'a confiée.  Elle compte sur toi et c'est Rackham qui est parti avec la fiole.  Tu lui en veux un peu au cousin de te l'avoir piquée, elle était à toi, tu l'as prise la première, mais en même temps, il t'a bien aidée plus tôt quand tu as eu besoin d'aide, du coup, tu lui pardonnes bien, même si c'est un peu à contrecœur.  Tu n'aimes pas décevoir ta sœur.  Cela t'embête beaucoup, c'est pour ça que tu es restée et que tu te fais saigner les doigts à gratter chaque millimètre de pierre en quête d'un passage secret quelconque ou alors d'une crevasse où se cache un trésor.  Mais il faut bien admettre qu'à la pleine noirceur, tu ne trouves rien et pourtant tu as cherché minutieusement!  Quand il est question de découvrir un trésor ou quelque chose qui peut rapporter beaucoup de fleurons, tu ne ménages jamais ta peine.  Tu commences à t'énerver contre les vieux cailloux puants d'humidité et froids quand tu entends quelque chose.

Des bruits de pas.

Ni une ni deux, tu te tapis dans l'ombre, tâchant de te faire la plus discrète possible, mais dans les décombres, il est difficile de se déplacer sans faire de bruit en faisant rouler un débris contre le sol.   Tu retiens ton souffle en espérant que l'intrus ne t'as pas entendue et qu'il passera son chemin sans s'attarder.  S'il y a quelque chose à trouver dans ces  ruines, ce sera toi qui le trouvera et personne d'autre, tu es bien décidée à ce qu'il en soit ainsi.  Ta main se glisse lentement vers le couteau que tu tiens sous tes vêtements quand la voix se fait entendre, menaçante.  Tu retiens un juron en te redressant et en levant les mains, laissant la précieuse arme bien cachée, on ne sait jamais quand elle pourrait être utile.

« Ola, calme que toi l'pépère.  T'fais moins… j'sais pas, p'tête d'fois m'taille. »

Tu reconnais la sihlouette dans l'ombre, massive, plus grosse que toi.  Dans le corps à corps tu as peu de chance.  Peut-être que si tu peux ramasser deux ou trois cailloux, tu pourrais appliquer les conseils de Tim en les lui jetant au visage en espérant frapper l'oeil.  Si ça peut tuer un dragon, ça peut sûrement tuer un vieux bourru d'humain.  Puis contrairement à lui, tes yeux sont devenus habitués à la pénombre, tu pourrais t'enfuir facilement si le coup réussis.  Mais ce n'est pas encore le moment de se pencher et de faire mourir cette torche qui te brûle les prunelles.

« C'pas une maison habitable qu'ici.  T'fais quoi? Eh dis, t'es pas l'un des aut' là.  J'veux dire, t'es qu'descendu a'ec nous talheur.  Tsay, avec Rackham, pis le Lagran, j'pense, il avait l'visage fleuri. »

Mais oui.  Tu le reconnais maintenant.  C'est un des hommes étranges qui t'a abordé plus tôt, à l'entrée du manoir.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: De l'Or entre les mains   De l'Or entre les mains EmptyDim 21 Oct - 17:00

Méfiance était d'Or alors que la lumière de sa torche faisait miroiter une crinière ambrée sur un visage presque d'Argent en contraste aux murs sombres peints de Bronze par la flamme ardente qu'il tenait. Visage dont la bouche s'amourachait d'un accent des îles plutôt exotique et vite identifiable. Bouche un peu ourlée qu'il reconnaissait comme appartenant à une qui, plus tôt, avait fait parti du groupe. Groupe dont il ne restait plus que deux âmes errantes sur terrain en cet instant même :

La sauvageonne déserteuse qui touche la fiole et devient folle furieuse ;  la lionne d'Outrevent.
Le Protecteur si exigent de son métier qu'il en est irritant et ses mains baladeuses ; le Serpent.


Le terme dont elle le qualifia ne lui fit que très peu d'effet car, en effet, elle paraissait assez jeune en comparaison de ses propres traits. Elle n'était pas la première à pointer une certaine différence d'âge et cela ne l'avait jamais contrarié. Mais peut-être était-elle la première à l'appeler ainsi : pépère. La question de la taille, par contre, le fit hausser un sourcil voir les deux. Il était bien plus baraqué qu'elle tant en long qu'en large. Il était cela étant bien conscient que la grandeur de certaines choses ne faisait pas tout. Bien le contraire. L’expérience faisait beaucoup. Et la jeune femme disposait si cela se trouvait, vu son assurance, de quelques prises à clouer le bec du premier venu ou du plus fort physiquement. Habitué à ne jamais sous-estimer son adversaire, Manaël étudia la silhouette voisine avant de finir par baisser l'arbalète, armée, bloquée, prête à tirer, qu'il tenait de se main droite à sa prochaine phrase. Lentement, sûrement, mais néanmoins prudemment. Le protecteur de la Compagne de plus tôt avait fauté et s'était tué, il ne ferait pas la même erreur, il ne terminerait pas comme lui. Certainement pas. La torche tenue de sa main gauche continuait, elle, d'aveugler la femme.

« Le visage fleuri... tu parles de Tristan d'Amar, l'autre Chevaucheur, c'est ça ? » Il en était amusé d'entendre cette description, cela devait s'entendre à la façon dont il avait eu de répéter les mots dignes du duché de Lagrance. Sa torche migra de côté, éclairant toujours les alentours mais se faisant moins agressive pour l’îlienne.

« J'suis resté pour trouver quelque chose... Ou rien, relança Creska alors que Manaël haussait les épaules dans le même temps. Il espérait en effet trouver objet de valeur à ramener ! Et toi ? T'es là pour une autre raison ? » Peut-être souhaite t'elle y faire son nid après repérage ? Mais oui c'est clair, rétorqua t'il à l'épervier fort ironique sans quitter la femme des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Modo
PNJ • Modo
La Fatalité
La Fatalité

Messages : 858
J'ai : /
Message Sujet: Re: De l'Or entre les mains   De l'Or entre les mains EmptyMer 12 Déc - 17:43

Sans réponse depuis plus d'un mois, RP corbeillé.
Envoyez un MP sous Géralt pour le sortir des archives. :oui:


♦ Je suis le PNJ utilisé par les modératrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: De l'Or entre les mains   De l'Or entre les mains Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'Or entre les mains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: