AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -15%
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil ...
Voir le deal
5.95 €

Partagez
 

 La Reine Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: La Reine Noire   La Reine Noire EmptyMar 7 Aoû - 15:30




Livre III, Chapitre 5 • La Joueuse de Flûte
Rackham des Deux-Ancres & Abigaïl l'Embrasée

La Reine Noire

Vrai ou faux ?




• Date : 28 septembre 1003
• Météo (optionnel) : venteux, soleil avec nuages
• Statut du RP : privé
• Résumé : Abigaïl profite de sa mission en Ansemer pour rencontrer Rackham et obtenir des réponses aux nombreuses questions qu'elle se pose sur la Reine Noire.
• Recensement :
Code:
• [b]28 septembre 1003[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4048-la-reine-noire#150750]La Reine Noire[/url] - [i]Rackham l'Îlien & Abigaïl l'Embrasée[/i]
 Abigaïl profite de sa mission en Ansemer pour rencontrer Rackham et obtenir des réponses aux nombreuses questions qu'elle se pose sur la Reine Noire.



Dernière édition par Abigaïl l'Embrasée le Mar 7 Aoû - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La Reine Noire   La Reine Noire EmptyMar 7 Aoû - 15:32

Tu ne comptes pas les fois où tu es allée en Ansemer. Elles sont rares. Deux fois. Peut-être trois. Guère plus. Et chaque fois, peu de temps. Tu ne connais pas bien le duché de la mer. Ce sera la première fois que tu y passes autant de temps. Avec l'annonce du mariage du duc, il a fallu renforcer la garde et c'est pour cela que tu as atterri ici. Une aubaine, au final.

Depuis les récents événements, tu te poses de plus en plus de question. Les événements du Théâtre t'ont ouvert les yeux sur la Rose. L'idée qu'elle n'est pas ce qu'elle semblait être grandi en toi de jour en jour. Tu es dégoûtée, tu te sens trahie et chaque fois que tu dégaines Chant-du-Matin ou Chant-du-Soir, un goût amer empli ta bouche. Arven est lui-même le théâtre d'événements de plus en plus étranges. De plus en plus incompréhensibles. Et il te faut des réponses. Tu as pensé en trouver auprès des Épines, mais elles sont méfiantes envers toi. Cela ne t'étonne pas vraiment. Tu connais ta réputation. Cette impulsivité et cette passion qui t'animent est ta plus grande force mais aussi ton principal défaut. Personne n'a rien voulu te dire. Et que tu aies été l'écrin de la Reine Noire n'a absolument rien changé à leur état d'esprit. Tu t'es cru coincée, à devoir vivre dans une éternelle confusion. Jusqu'à ce que tu songes aux écrins précédents. Et, alors que tu y songeais, un souvenir t'es apparue. Un souvenir survenu quelques secondes avant que Astrée ne s'estompe. Un souvenir parmi ceux qu'elle a bien voulu te dévoiler avant de s'éteindre. Tu n'y as pas prêté attention à ce moment, trop horrifiée par les événements, et tu n'y as plus repensé par la suite. Pourtant, cette fois, tu l'as revu cette image. L'image fugace, presque irréelle, d'un homme et d'un dragon. Un homme dont le visage t'es apparu soudain très clairement. C'est un signe que vous soyez tous deux présents sur le territoire faë ? Tu ne crois pas. Mais ce Chevaucheur, tu le connais.

Tu connais le capitaine Rackham de réputation. Tu as dû l'apercevoir vite fait une fois, mais tu ne lui as jamais parlé. Toutefois, sa réputation n'est plus à faire. Les Chevaucheurs connaissent tous l'histoire de l'Îlien venu tout droit de l'Archipel pour étudier à l'Académie et recevoir son diplôme sans avoir appris à lire ou à écrire. Ses exploits, sa nomination de Capitaine du vol d'Ansemer, et même son mariage avec la Chevaucheuse aveugle. Une réputation qui force l'admiration. En tout cas, la tienne. Tu aimes ce genre d'histoire. Ces histoires de combat et de volonté pour parvenir à faire ce que l'on veut. Néanmoins, tes obligations t'ont retenu en Cibella. Même si la Trêve continue de durer, tu n'as pas pu t'absenter pour régler tes propres affaires. Cette mission sur les terres ansemariennes est donc l'opportunité que tu attendais. La situation instable en Ibélène vous offre un peu de répits et le mariage du duc est devenu une priorité. Te voilà donc devant la Caserne de Port-Libérté, une paire de jours avant le mariage. Ton cœur bat fort. C'est l'anxiété qui parle. Anxieuse de ce que tu peux apprendre, de ce qui va être dit. Tu espères avoir quelques réponses aux questions que tu te poses. À cette confusion qui règne depuis des mois dans ton cœur. Et, plus que tout, tu espères atténuer cette révolte, ce sentiment de trahison qui coule maintenant dans chacune de tes veines.

-Je suis la Chevaucheuse l'Embrasée, venant de La Volte. Pourrais-je m'entretenir avec le Capitaine ?

Le Chevaucheur te toise un moment, réfléchissant à ta proposition. Finalement il hoche la tête.

-Je vais vous conduire à son bureau, mais je ne garantis pas qu'il soit disponible.

-Merci.

Un regard vers Royale. Vas-y petite. Je suis avec toi. Tu lui souris. Et c'est accompagnée de Titou que tu suis le Chevaucheur vers le bureau de Rackham des Deux-Ancres. Tu inspires. Tu aimes cette odeur. Elle ressemble à celle de ta caserne. Avec un doux parfum iodé en plus, porté par le vent. L'eau, ce n'est pas trop ton truc. Tu préfères la terre ferme ou les cieux. Mais la mer. Même si Lou-Ann t'a appris, tu sais très mal nager et tu sais que tu ne tiendrais pas longtemps dans la mer. Quelques coups frappés à la porte. Ça y est. Tu es devant. Tu vas le rencontrer. Et peut-être trouveras-tu certaines réponses .
Tu l'espères de toutes tes forces.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La Reine Noire   La Reine Noire EmptySam 18 Aoû - 13:54

Le mariage du duc. Toute une organisation à mettre en place et une protection à assurer pour éviter le moindre souci aux invités. Ce n’était pas une mince affaire, surtout en si peu de temps. La cérémonie organisée n’était pas celle d’un simple noble, mais bien celle pour le duc lui même, ce qui impliquait forcément la venue d’autres pontes de la noblesse qu’il faudrait protéger pareillement. Fort heureusement, nombreux étaient les Chevaucheurs des autres vols à venir prêter main forte, mais ça ne voulait pas dire qu’en terme d’organisation c’était plus facile à gérer. Il avait l’habitude cela dit de devoir faire face à ce genre de contretemps, Rackham, surtout depuis qu’il était capitaine, mais le temps néanmoins lui manquait ici, car on ne pouvait pas dire que ce mariage était prévu depuis des mois. Dix jours plus tôt, personne ne se serait imaginé que le duc Bartholomé se marierait, et voilà qu’il ramenait à son bras une nouvelle maîtresse qui, pour le coup, allait coiffer la couronne de duchesse récemment vacante. Il s’était assez peu intéressé, l’îlien, à la future mariée, mais il avait entendu bien de ses hommes faire des suppositions et s’étonner du nom quasi inconnu de la dame. Au fond peu importe si les choses devaient se passer ainsi, eux Chevaucheurs devaient continuer à assurer la protection des invités, et surtout du duc lui même. Ce n’était pas en tant que petit seigneur des Deux-Ancres qu’irait Rackham, mais bien comme capitaine du vol d’Ansemer, prêt, même sans sa dragonne, de veiller sur son duc.

Quelques coups sur la porte interrompent alors l’îlien qui est avec un de ses hommes à écrire les courriers pour lui et lire les missives qu’il ne peut déchiffrer. Il n’a pas trop le temps, mais sa voix lance un puissant « Entrez. », invitant son visiteur à exprimer le pourquoi de cette visite. Il s’agit d’un autre de ses hommes, pas certain de la nouvelle qu’il apporte avec lui visiblement. Il referme un instant la porte derrière lui, mais l’îlien à le temps de voir une tignasse rousse de femme. Il lance un regard au jeune Chevaucheur tout juste entré, qui explique rapidement :

« Capitaine, la Chevaucheuse l’Embrasée de la Volte demande à te parler. Elle attend devant la porte. Je sais que tu es pas mal occupé, je peux la renvoyer si tu veux.
-Elle m’veut quoi ?
-Je ne sais pas, elle ne l’a pas dit.
-Hm… »

C’est vrai qu’il n’a pas beaucoup de temps à accorder à une discussion extérieure vu le travail qu’il a sur les bras, mais une fois n’est pas coutume et la curiosité interroge l’îlien à ce propos. On dit beaucoup de chose sur Abigaïl l’Embrasée, surtout depuis le Jour des Anciens. Une moue songeuse se dessine pour quelques secondes sur le visage du capitaine, avant qu’il n’acquiesce. « Fais la entrer. » Et alors qu’elle est invitée à entrer, les deux autres Chevaucheurs sortent, tout aussi curieux de savoir ce que cette femme venue de loin a à dire à leur capitaine.

Il n’est pas mal accueillant pour un sous, le Rackham, lorsque la porte se referme à nouveau sur la silhouette de la jeune femme. Le sourire n’y est pas immédiatement car il est préoccupé de toutes les choses qui l’attendent encore, mais il salut néanmoins la Chevaucheuse avec sincérité :

« Bienv’nue Abigaïl. J’t’en prie, assied toi. » Dit-il en désignant la chaise devant son bureau, lequel en l’instant semblait surchargé d’une paperasse qu’il peinait lui même à comprendre. « T’voulais m’parler ? Je t’écoute. » Il est curieux, oui, de savoir ce que la jeune femme a à lui demander. Il doute qu’il s’agisse d’une demande de mutation dans son vol, mais peut-être a-t-elle des questions sur ce qui va être prévu pour le mariage. Après tout, elle fait parti des Chevaucheurs envoyés par Cibella pour assurer la protection de ses nobles. Il ne serait pas étonné d’une telle chose, quoiqu’il se serait attendu à en discuter avec Anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La Reine Noire   La Reine Noire EmptyMer 26 Sep - 22:48

Ça y est. Tu es là, devant la porte, attendant avec une grande impatience que l'on t'invite à entrer. Tu espères que l'on t'invite à entrer. En même temps tu redoutes ce moment. Et l'appréhension se fait plus forte lorsque ton interlocuteur revient pour te signifier que tu peux entrer. Ton cœur rate quelques battements avant d'accélérer sa cadence. Tu déranges le capitaine de Vol d'Ansemer à un moment crucial pour peut-être des questions qui demeureront sans réponse. Mais au moins seras-tu fixé. Au moins auras-tu tout essayé. Ton approche peut paraître égoïste mais ton cœur ne cesse de se tourmenter depuis la Chasse. Depuis leur sacrifice. Depuis ces vérités crachés dans le théâtre. Tu ne peux plus continuer ainsi. Tu as trop besoin de savoir. Alors tu entres. Tu n'as pas fait tout ce voyage pour rien.
Le salut est simple mais sincère. Deux caractéristiques qui doivent bien décrire le capitaine. Son sourire et son ton t'encourage un peu plus et tu te détends. Tu le salues comme tu saluerais ton capitaine. Ce n'est pas le tien mais il reste ton supérieur hiérarchique et tu as du respect envers tous tes compatriotes de Vol. Tu le remercies ensuite d'un hochement de tête avant de t’asseoir. Tu sens la présence réconfortante de Royale auprès de toi, ce qui te donne un peu plus de force pour prendre la parole.

-Je suis désolée de venir vous déranger. Je sais que vous avez beaucoup à faire et je vous remercie de me consacrer un peu de temps, commences-tu d'un air sérieux.

Tu n'as jamais été quelqu'un de très subtile ou qui tourne autour du pot. Aussi tu décides de te lancer immédiatement. Pour avoir des réponses clairs il faut des questions directes. Et tu n'aimes pas t'encombrer de fioritures.

-Écoutez, je sais que vous avez été l'écrin de la Reine Noire. Astrée me l'a, en quelque sort, confié avant de... partir, tu le murmures presque, de peur de crier un secret qui doit être tu.

Inutile de préciser que tu as été aussi son écrin. Tout Arven le sait. Tout Arven ne te connaît peut-être pas mais les noms des derniers écrins ont été divulgués et, ce qui est sûr, c'est que tout ceux qui te connaissent savent que Astrée t'a choisi.

-Je ne veux pas vous attirer d'ennuis ni rien, poursuis-tu, toujours aussi sérieuse. J'ai juste beaucoup de questions et de doutes. Au final, je n'ai pas été son écrin très longtemps et elle demeure un véritable mystère. Les événements que j'ai pu vivre m'ont fait beaucoup réfléchir quant aux missions de la Rose et... et j'espère trouver certaines réponses à mes questions auprès de vous.

Plutôt pas mal comme phrase pour quelqu'un qui n'aime pas spécialement parler. Tu ne sais comment Rackham va le prendre. Au final, tu ne sais pas pourquoi Astrée l'a quitté. Tu ne sais rien de leur passé et peut-être vas-tu réveiller des souvenirs douloureux ou des souvenirs qu'il préfère ne pas se rappeler. Mais tu as trop besoin de savoir pour t'occuper de ces détails. Et puis, ce n'est pas ton genre de trop ruminer sur un soucis. La façon la plus efficace de régler un problème, c'est de se rendre directement à la source. Ou au plus près.
Se rendre près de Rackham. Maintenant, ça passe ou ça casse. Mais au moins tu seras fixée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: La Reine Noire   La Reine Noire EmptyDim 4 Nov - 17:30

Vrai qu’il avait pas mal d’autres choses à faire en ce moment plutôt que de perdre du temps en discussion avec une Chevaucheuse venue de loin. Mais en même temps, Rackham était particulièrement curieux de savoir ce qu’elle lui voulait, et le ton employé, de toute évidence, ne semblait pas désigner l’événement à venir comme sujet de discussion. Rien de mieux pour attiser encore plus la curiosité de l’îlien qui leva un sourcil mais l’invita à continuer. Il connaissait un peu l’Embrasée de réputation et elle ne semblait pas être du genre à tourner autour du pot pour exprimer ses demandes. Il n’aurait pas pu espérer mieux car lorsque le caillou tomba dans l’eau, il écarquilla grandement les yeux. Pas grand monde ne savait ce secret de sa vie. Il y avait bien eu ces agents de l’Ordre venus le chercher, mais ce ne devait pas être choses répandue. Alors que l’ancien et dernier écrin d’Astrée vienne à lui avec cet argument en premier le laissait un peu sur le cul. Bien vite il voulu savoir qui avait pu vendre la mèche ou de quelle manière elle avait obtenu l’information, mais la jeune femme se justifia bien vite, laissant le capitaine d’Ansemer assez silencieux devant la révélation. La Reine Noire elle même avait confié à son écrin le secret d’un écrin passé ? Pour quelle raison, il l’ignorait. Et de toute évidence, Abigaïl ne le savait pas non plus, mais ça n’avait pas empêché celle-ci de venir jusqu’à lui.

Des questions. Evidemment qu’elle devait avoir des questions, vu comment la Rose avait disparu en laissant dans l’air la Chasse Sauvage. Il avait compris depuis peu que la Rose n’avait d’ailleurs pas été toute rose dans cette affaire et qu’elle avait sans doute, à sa manière, contribué à la Chasse Sauvage. Le phylactère qu’ils avaient retrouvé dans le Manoir de la Rose détenait encore bien des secrets… Du reste, Rackham n’avait pas eu le temps de se pencher beaucoup sur la question. Depuis qu’il n’était plus agent de la Rose, il avait fait passer sa vie de Chevaucheur avant tout, et ce n’était que récemment que tout cela lui était revenu en pleine face. Il n’oublierait pas les années passées avec Astrée, mais depuis longtemps il ne suivait plus vraiment les objectifs et valeurs de la Rose. Il était passé à autre chose, à la réalité de la vie en quelque sorte. Aussi pouvait-il un peu imaginer la frustration que devait ressentir la jeune femme. Elle qui avait vécu les derniers moments et se retrouvait couverte de questions sans réponses. Et peut-être qu’elle n’en aurait jamais. Et il doutait d’avoir celles qu’il cherchait, mais après tout, en discuter ne coûtait rien.

« J’suis pas contre discuter d’ça. J’t’avoue être surpris qu’Astrée t’ai dit m’nom, mais elle d’vait s’doute avoir s’raisons. Dis moi c’que t’veux savoir. J’sais pas si j’pourrais t’aider mais on va voir. J'imagine qu'avec tout c'qui s'passe, t'dois être bien paumée. »

De ces années dans la Rose, Rackham en gardait de nombreux souvenirs, mais rien de très intime avec l’esprit de la Reine Noire qui, bien qu’appréciant son tempérament, n’avait jamais partagé plus que cela ses raisons et pensées profondes. Et lorsqu’ils s’étaient séparés pour continuer leurs routes de leur côté, cela s’était fait sans regrets.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: La Reine Noire   La Reine Noire Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La Reine Noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: