AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces ...
Voir le deal

Partagez
 

 Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Ewen Treflet
Ewen Treflet

Messages : 1359
J'ai : 28 ans
Je suis : Chevaucheur au Vol d'Outrevent (à Souffleciel)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lionel de Rivepierre, Liam d'Outrevent, Chimène d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyVen 14 Sep - 21:32

Tout le monde court. Des marins qui cherchent à contrecarrer les attaques, des mages qui espèrent encore protéger le navire, des enfants qui partent à la quête de leurs parents. Impossible d'être partout à la fois. Un poids monumental pèse sur les entrailles du Chevaucheur. Un mauvais pressentiment, comme si le pire n'était pas encore arrivé. Il sait que la coque est abîmée, il l'a senti aux nombreuses secousses. Le bateau finira par sombrer. Une secousse plus forte. L'Audacia était déjà bien loin sur l'horizon. A l'ordre qu'il entendit crier de la part de la mariée - qui ne le sera donc jamais réellement - il comprit. C'est de l'intérieur que l'explosion avait eut lieu. C'est d'ici que leur destin avait été scellé. Le bateau coule Patience, ne tente rien d'insensé. Aucune réponse, c'est bien étrange de sa part.

A côté de lui, un enfant pleure, terrorisé par le soudain bruit de l'explosion, les secousses, tout ce monde qui crie et qui hurle de peur. Il ne peut pas le laisser là, pas comme ça. Ewen s'abaisse à son niveau, le prend contre son torse. Sa tête se réfugie immédiatement contre son épaule tandis que l'Outreventois se relève, gardant le petit dans ses bras. Un instant il pense, se souvient de ces gestes qu'il a accompli, dans une autre vie. D'un petit frère serré contre lui, d'une petite fille cherchant le réconfort d'une étreinte paternelle. Mais ce n'est pas le moment de céder à la nostalgie. Quelque part sur ce pont, des parents cherchent leur fils.

Des chaloupes sont descendues à la mer, bien plus remplies qu'elles ne devraient l'être. Ewen court, cherchant des yeux un possible couple dans la peine. Difficile de distinguer dans ce flot de peur. C'est sa duchesse qui l'interpelle en voyant ce garçonnet dans ses bras. Il faut sauver les enfants, il doit le faire. « Votre grâce, la princesse Rose est déjà sur une chaloupe avec la duchesse. Je me porte garant de votre sécurité et du jeune Aymeric. » Bientôt les chaloupes vinrent à manquer, les mages de portails épuisés. Le Chevaucheur se doit de trouver une idée. Rapidement.

Des ombres finissent par se faire voir non loin. Des dragons. Le marquis d'Amar a appelé Ferveur. Il fallait des renforts. Je t'avais dit de ... Et vous laisser mourir ici ? Jamais. Ewen ne peut s'empêcher de sourire légèrement. Il se sent plus rassuré, maintenant qu'elle est là. L'odeur de nourriture grillée lui parvient et il pose soudainement l'enfant, le laissant avec la duchesse. Courant, il récupère trois tonneaux qui n'ont pas été abimés avec l'aide de deux hommes réquisitionner au passage. L'idée est folle, totalement irresponsable, mais c'est la seule qu'il ait. « Des cordes, allez me chercher des cordes. » Le temps que les hommes rapportent le nécessaire, il explique son idée une fois revenu aux côtés de Chimène. « Les chaloupes seront bientôt pleines et les enfants ne monteront pas en priorité. Je suis certain que ma dragonne est prête à nous aider. Nous avons des tonneaux et des cordes. Ce n'est pas le confort d'une chaloupe, mais nous pouvons facilement évacuer trois ou quatre enfants par tonneaux. »

Bientôt les cordes sont apportées, suffisamment longues pour faire des noeuds solides autour des barriques et pour être tenues. L'Outreventois à donner l'ordre de ramener tous les enfants trouvés sur le pont seuls. Il aide alors la princesse Bertille à monter, avant de faire de même avec Aymeric et un autre enfant. Les enfants montent un à un, à trois ou quatre, aidés par les hommes.

Il reste une place encore, pour ce garçon qu'il a bercé et qu'il porte lui même dans son embarcation de fortune. « N'aies pas peur, tout va bien se passer. » Un mage fait léviter les bouts de corde que la dragonne attrape aisément. Une dernière caresse sur la joue du petit et déjà les hommes font descendre les tonneaux, tandis que Patience les traînent vers le navire le plus proche.
Protège-les.

Spoiler:
 


Ewen : #0000CC Patience : #FF005B









Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyVen 14 Sep - 22:40

Un par un, ton pouvoir se lâche pour exploser les semonces du navire pirate. La fatigue se fait sentir, tu mets plus de temps, ton énergie s'estompe peu à peu. Tiens bon petite. L'esprit de Royale se joint au tien, t'insuffle du courage dans cette dure épreuve alors que de grosses gouttes perlent sur ton front. Puis, enfin, tout se termine. L'Audacia repart, comme elle est venue. Les canons cessent leur cacophonie infernale. Épuisée, tu te laisses tomber le long du bastingage. Tu te sens vide, sans énergie. Tes pensées vont vers ta duchesse, encore à l'eau. Tu ne peux rien pour elle. Tu ne sais ni nager, ni en harmonie avec l'Hiver. Tu restes un moment à attendre, reprenant ton souffle. Puis, tu te lèves. Tes jambes tremblent légèrement mais elles te maintiennent tout de même. De toute façon, il n'y a pas le choix. Mais tu n'as pas le temps de faire beaucoup de pas. C'est l'effervescence sur le navire. Tu arrêtes un de tes confrères qui commencent rapidement à t'expliquer que la comtesse d'Amar et la princesse de Lagrance ont été retrouvé mais que Vanessa a ordonné à ce que l'on coule le navire.

Petite ! J'arrive ne bouge pas !
Non. Tu ne bouges pas. Tu ne peux pas. Paralysée, tu contemples le Chevaucheur sans prononcer un mot. Tu ne l'entends même pas te dire que vous avez l'ordre d'arrêter tout ceux qui s'exécutent. Tu n'entends plus rien. Ton esprit s'est arrêté au moment même où il t'a expliqué que vous... couliez.
Tu ne sais pas nager. Enfin si. Très mal. La panique commence à obscurcir ta raison. Tu n'arrives plus à penser. Plus à respirer, plus à... ABIGAIL ! La voix tonne dans ton esprit. La voix de Royale, impérieuse, et tu sursautes. Oui. Elle a raison. Tu ne peux pas te permettre de paniquer maintenant. Tout le monde panique déjà. Il faut, il faut.... Nous sommes en route, Abi. Ferveur nous a prévenu. Un élan de soulagement te submerge. Je suis reine du Vol de Rubis, je ne vais pas rester en arrière. Tu entends le cri d'Anaëlle et t'empresse de la rejoindre. Tes jambes sont flageolantes et ton teint blême mais tu tiens bon. Un par un, tu aides les gens de la haute noblesse à gagner les chaloupes. Puis tu les aperçois. Élégants et majestueux, gracieux dans l'air, ils arrivent.
Les dragons.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Chimène d'Outrevent
Chimène d'Outrevent

Messages : 171
J'ai : 28 ans
Je suis : Princesse impériale de Faërie. Duchesse d'Outrevent.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie
Mes autres visages: Cassiopée Avirel
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyVen 14 Sep - 22:42

A peine avais je fermé la porte de la première cabine venue que celle ci tourna vivement sur ses gonds. Un sursaut me plaça immédiatement devant Aymeric, dégainant ma fine dague, cadeau de mon époux,  avant que le soulagement ne me submerge. Je plaquai une main tremblante sur ma poitrine. « Par les Dieux, Isabeau, vous avez failli m'envoyer au royaume de Sithis plus tôt que prévu... » fis je dans un soupir. Je ne savais quelle était la situation sur le pont, ni même comment se portait mon mari. Cela dit, j'avais confiance en Liam, c'était une fine lame, il aurait tôt fait de se débarrasser de ces impudents...Du moins, je devais m'en convaincre.

L'annonce de la Compagne fit fuir le sang de mon visage. Pâle comme une morte, je la fixai un instant avant de fermer les yeux un instant. « Que Messaïon nous vienne en aide...Quelle folie s'est donc emparé de ce navire ? » Mais je savais, cette folie avait un nom. Vanessa. Je me saisis a nouveau de la main d'Aymeric. « Sèche tes larmes mon Prince et sois fort comme ton oncle. » dis je doucement en lui essuyant les joues avant de me tourner vers Isabeau. « Je vous suis ! »  Bousculant, poussant, se glissant, nous réussîmes a rejoindre le pont où régnait la plus terrible des paniques. Tous sautaient sur les canots de sauvetage et un rapide coup d'oeil m'apprit qu'ils seraient bientôt plein a craquer. « Nous devons sauver les enfants.... » murmurais je en jetant de fébriles coups d'oeil autour de nous...Ce fut une silhouette connue qui m'interpella, aussitôt, je me précipitais vers le chevaucheur. Ewen, m'apprit ma mémoire.  « Sir Treflet ! » M'exclamais je un peu essoufflée, la coiffe défaite et bien loin de la digne Duchesse d'Outrevent, mais qu'importe. « Je vous remercie, mais qu'importe ma sécurité, il faut mettre ces enfants a l'abri. »  Après tout, je savais nager n'est ce pas ?  Le bateau tangua dangereusement et je m'accrochais au jeune homme pour conserver mon équilibre. Puis, je suivis son regard sur le ciel et poussai un léger cri en apercevant des dragons au loin.

Serrant Aymeric contre moi, Isabeau a mes côtés, je vis le jeune chevaucheur s'éloigner et crier des ordres dont je ne percevais pas la teneur, néanmoins, je compris bien vite où il voulait en venir. « Grande idée ! » fis je a son retour. « Votre dragonne pourra-t-elle porter autant d'enfants ? » Question idiote non ? Mais je n'étais pas très au fait des capacités draconiennes. Pour ma décharge.  « A Sithis le confort ! Tant qu'ils ont la vie sauve, faisons avec ce que nous avons. » tranchais je en admirant la majestueuse dragonne se positionner en parallèle du navire. Je m'accroupis devant Aymeric. « Maintenant, Aymeric, tu vas faire preuve de courage et monter dans ce tonneau, Ewen va t'aider. Ne pleure pas et ne crie pas. Imagine que tu es un oiseau et que tu vole haut dans le ciel ! » Puis, sans perdre une minute de plus, je le confiais a Ewen qui le fit grimper dans un tonneau avec Bertille d'Ansemer.

Je repoussai une mèche de mes cheveux venue voleter devant mes yeux et soupirai. « Les voilà en sécurité, merci a vous Ewen, je n'oublierais pas votre aide précieuse. » Puis, je relevai le menton. « Maintenant, allons retrouver le Duc, il faut penser a notre propre sauvegarde. » décrétais je en cherchant mon époux des yeux dans la cohue.

Spoiler:
 


La chute fut si douce.

Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 TitreChimene1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptySam 15 Sep - 19:10

Faërie • Peuple



Archie

le Brinicle



3.5 La Joueuse de Flûte

Présentation



« Maudite. » grincha l'amiral en chef Archie le Brinicle devant la distance de plus en plus évidente que prenait la vivenef pirate sur eux et la flotte.

Le but de l'Audacia était tout aussi clair à présent  pour lui que l'étendard moqueur au vent qui malgré l'éloignement arrivait encore à percer sa vue ; l'amusement et la provocation gratuite. Que des enfants, ces pirates, qu'il aurait bien coulé s'il en avait été capable ! Enfin, vu le raté manifeste de la noyade-baignade de la princesse Bertille plus tôt, il aurait certainement été voué à échouer en ce jour à ce niveau aussi. Quel drame.

Drame qui n'en avait pas fini de jouer de son air macabre en cette belle journée à présent saccagée. Merci le trio d'Accordés ! Ces hommes là, criards, ne perdaient rien pour attendre. Ah ça non alors. Le mariage était dès à présent fichu, sur le navire tout du moins. Mais parole d'Archie ils ne s'en tireraient pas vivants avant la nuit tombée ! Qu'ils soient damnés, tous les trois, ainsi que tous ces ducs et autres autorités qui se mettaient sur le chemin de la belle Vanessa l'Atone. Et sur le chemin de son duc tant respecté aussi bien entendu. Quoique plus si respecté que cela de ses pairs au final.

L'amiral en chef poursuivait donc sur la même mélodie désastreuse à entonner des ordres afin de tenir bon quand un autre ordre, un doux air, violent à la fois, une volonté omniprésente à satisfaire, se manifesta une fois de plus. Et, à l'écoute de la bouche de sa duchesse... future duchesse, il siffla le nouveau 'cap' à prendre à ses hommes ;

« Vous avez entendu la dame ! Coulez-moi ce rafiot et que ça saute ! Je ne veux plus avoir à distinguer l'ombre de nos voiles dans la minute ! »

Et encore, la 'minute' lui paraissait affreusement longue compte tenu du fait qu'il désirait exécuter la volonté de Vanessa au plus vite. Aussi, bien décidé à faire en sorte que Messaïon soit satisfait de l'offrande de son envoyée, prit-il à cœur de couper certains cordages comme d'ordonner à un mage de l'Été de 'brûle moi ça' en désignant les voiles tandis qu'un autre s'acharnait déjà à faire de lourds dégâts à l’intérieur même du bâtiment.

Les voiles s'embrasèrent, léchant et fragilisant l'armature les soutenant. Et en écho aux crépitements et au feu de joie, une salve de cris déchirant se fit, lui offrant un sourire triomphant devant telle panique. Surtout que le vœu de Vanessa se réalisait.
Au moins celui là.
Naturellement, c'était sans compter la résistance qui leur fit barrage et qui fit tomber nombre de ses hommes. De son brasero en hauteur, il ne resta bientôt plus que de l'eau dégoulinant des mages de l'Hiver à présent ennemis. Mais les mats, fragilisés, menaçants et malgré les efforts déployés pour les garder droit, eurent tôt fait de s'effondrer sur les ponts comme un château de cartes.

Bien content devant telle pagaille désirée par la belle, Archie prit le temps d'admirer l'horreur. Son regard coula ainsi sur des hommes et des femmes à terre, certains écrasés par d'autres dans leur panique ou par les mats de plus tôt ou encore transpercés par des éclats de bois, tandis que ses pieds habitués arrivaient à maintenir son équilibre sur le navire plongeant tout droit vers les entrailles de Messaïon.

Avec cet objectif précis en tête, l'homme ne remarqua nullement la tragédie plus loin, de son duc assommé, de sa promesse assassinée. Juste un frémissement douloureux dans sa tête, comme si les tintements d'une cloche s'étaient mit à raisonner de plus belle au creux de ses oreilles. Douloureux, tellement douloureux qu'il en eu outre la migraine, la nausée. Ce qui ne l’empêcha pas d'essayer de rester focaliser sur sa tâche... pour l'instant.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyDim 16 Sep - 0:13

La situation était de pire en pire. Plus loin, ils apercevaient les flammes qui entamaient le bateau. C’était bel et bien la fin de cette cérémonie de mariage. Le navire allait couler et ils n’avaient plus aucun moyen de s’en sortir. Les canots ne seraient pas assez nombreux, tu étais fatiguée de te débattre sur Sébastien, alors ce fut Pénélope qui prit les choses en main. Elle appela l’une de ses vivenefs, postée non loin de là. Aux grands maux les grands moyens, mais il était temps d’agir sérieusement pour se sortir de là. Pénélope flottait toujours sur le bodhràn, qu’elle ne comptait pas rendre à Sébastien. Des mages de l’hiver envoyés par Lionel, vinrent à votre rescousse et vous aidèrent à monter sur la vivenef à l’aide de leur élémentaire. Si tu voulais partir immédiatement, retrouver la terre ferme et ton Duché, vous étiez conscients que le navire était en train de prendre l’eau et peut-être votre aide serait la bienvenue.

Pour l’heure, tu avais une chose plus importante à faire. Une fois sur la vivenef, à peu près seine et sauve, en tout cas les deux pieds posés sur une surface fixe, tu regardais l’état de ta robe, de ta coiffure tu étais dans un état déplorable. Tu n’étais que l’ombre de toi-même en surface seulement, mais tu n’étais plus dépendante des vagues et des flots. Plus rien ne t’empêchait d’entraver Sébastien, une dernière phrase pour mettre fin à votre histoire d’amour aussi courte fut-elle.

« Tu vois, tu n’es pas le seul à pouvoir jouer avec le cœur des autres, Sébastien. »

Tu te retournas vers lui et d’un seul mouvement, tu entravas son coeur sans une seule hésitation pendant autant de temps qu’il fallait pour sentir son souffle se couper. Si tu avais aimé ses étreintes et ses baisers, même si tu avais apprécié être aimée, tu te refusais d’aimer quelqu’un d’autre que Livien. Tu ne voulais pas que cela se passe ainsi, être envoutée, totalement sous le charme d’un homme et donc perdre la moitié de tes moyens. Cela ne te ressemblait pas. Sans compter le fait qu’il n’était pas noble. Le corps de Sébastien tomba inerte sur le sol.

« Bien. Où en étions-nous ? Ah oui ! Le bateau coule. »

Tu regardais au loin le bateau coulait en espérant voir des invités encore en vie. Tu pensais notamment à Anaëlle, Abigaïl, ou encore Lionel et Faustine, Gabrielle et Antonin… Et les autres ducs et duchesses, tu ne voulais pas voir Faërie ébranlaient par la perte de toutes les têtes couronnées.

Le calvaire était bientôt terminé ou alors tu allais bientôt te réveillée de ce mauvais rêve, de ce cauchemar..

Spoiler:
 


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 620681ChienDeBerger
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 Z6jWz9PB_o
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Marianne d'Orsang
Marianne d'Orsang

Messages : 1217
J'ai : 44 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyDim 16 Sep - 1:57

Faërie • Mages



   
Sébastien

   
l'Atone



   
3.5 La Joueuse de Flûte

   Présentation



Sébastien lutte comme il peut, contre les vagues, contre la robe de Gaëtane qui les attire vers le fond, contre sa panique. Les tirs de canon semblent s’espacer, mais c’est peut être sa fatigue qui lui joue des tours. L’Accordé avale parfois des rasades d’eau salée et s’étrangle. La peur le glace autant que l’eau fraîche. Il entend la noble dame près d’eux héler un navire de la flotte, alors il s’acharne à rester à la surface en soutenant sa duchesse avec l’énergie du désespoir.
Est-ce des flammes qu’il distingue entre les flots ? Sébastien s’épuise et ne comprend pas ce qui se passe, jusqu’à ce qu’enfin des élémentaires viennent les secourir. Il est soulagé de sentir à nouveau du bois sous ses pieds – une vivenef, il le sent – et il passe les premiers instants à bord à cracher l’eau de ses poumons, puis à inspirer chaque goulée d’air comme si elles étaient toutes de précieux cadeaux, les yeux fermés.
Sébastien a failli mourir, il en est certain. Aura soit louée, l’amie de Gaëtane les a sauvés ; il est sauvé ! Trempé mais vivant, à l’abri sur un autre bateau, sa promise à ses côtés et vivante aussi. Tout va bien ! Il n’a plus qu’à récupérer son instrument et quitter ce bout d’océan maudit pour vivre sa vie de rêve, dans un palais, dans un duché loin des mers. Il l’a bien mérité après tous ces déboires.

Il aimerait rassurer Vanessa et Morgane, tout de même. Le mariage de sa sœur va-t-il reprendre malgré tout ? Il se redresse et cherche l’immense navire des yeux. La vision le paralyse quelques instants.
Il n’a pas rêvé quand il se noyait : de la fumée noire s’échappe des voiles et des mâts. Le bâtiment est curieusement penché… oui, il coule ! Le reste de la flotte n’est pas aussi abîmée, donc les pirates ne sont pas les seuls responsables. Qui alors ? Les invités sont-ils aussi fous les uns que les autres ? Ça court et ça hurle sur leur pont, il est content d’avoir quitté ce monstre flottant qui part rejoindre les bras de Messaion. Sa sœur et son amie ne devraient pas avoir de mal à prendre place dans des canots, mais de telles pensées ne parviennent pas à le rassurer. Il a un mauvais pressentiment, une inquiétude sournoise qui s’installe et le met mal à l’aise. Il pourrait récupérer juste sa famille, les deux ducs et filer avec la vivenef, laissant la flotte s’occuper des autres… non, le malaise ne part pas. L’Ansemarien quitte cette vision oppressante pour faire face à la duchesse de Cibella, aussi dégoulinante d’eau que lui mais le regard déterminé. Il esquisse un sourire : maintenant qu’elle est lucide sans l’Accord, elle l’épargne, elle n’a pas appelé l’équipage pour le faire arrêter. Quel délice d’imaginer sa nouvelle vie avec elle !
« Tu vois, tu n’es pas le seul à pouvoir jouer avec le cœur des autres, Sébastien. »
Brusquement son malaise initial se transforme en terreur pure. Les yeux écarquillés, les mains agrippant sa chemise mouillée, Sébastien sent que son cœur ne bat plus. Non ! Pourquoi ? Son premier réflexe est de chercher son bodhran des yeux. Disparu ; la marquise l’a emporté. La tête lui tourne. Il n’a rien fait de mal, il l’a sauvée. Un voile noir obscurcit sa vision, ses genoux tapent contre le bois dur. Il lui aurait donné des filles. De l’air ! Il s’inquiète pour sa sœur et son amie. De l’air… Il regrette. Taliésin. Regrette tellement.

Il a dû s’étaler sur le plancher. Il ne s’en rend plus compte. Il entend Gaëtane, ou son bodhran, ou la mer, ou sa mère. La musique le faisait rêver enfant, il pouvait créer des merveilles dans l’esprit des gens. Modifier les mélodies, influencer l’harmonie, accorder le rythme de son bodhran sur celui des cœurs qui l’écoutaient.
Mais le sien s’est arrêté, avec la mélodie de sa vie, sur une dernière note de regret.

Spoiler:
 
[/quote]







J'ai pour moi les vents, les astres et la mer.


Marianne • #006666
Iode • #663300
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Bartholomé d'Ansemer
Bartholomé d'Ansemer

Messages : 644
J'ai : 42 ans.
Je suis : Duc d'Ansemer.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ansemer avant tout, Gustave de Faërie.
Mes autres visages: Césaire Chesnenoir
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyDim 16 Sep - 3:43

Il leur faut trouver un mage des portails, et au plus vite. Mais l’ordre qu’il lance que le mage qu’ils ont fait monter à bord pour leur service les rejoigne et soit prêt à user de sa magie ne sert qu’à peu de choses. Après quelques instants on finit par lui répondre que le pauvre est introuvable dans tout le chaos qui règne à présent sur le navire. Insensé ! Qu’on le cherche, qu’on le trouve, et plus vite que cela, qu’il n’ordonne, mais ça ne servira à rien. La voix de Vanessa résonne à côté de lui, et les mots incongrus le font se retourner vers elle. « Mais? » Les marins n’ont pas attendu quelconque protestation ou confirmation de la part du duc que déjà ils s’apprêtent à la tâche.

Et le duc a mal pour son bateau, qu’on coule ainsi ! Le plus grand navire de sa flotte, après tout, qui va se retrouver au fond de l’océan. Mais ce n’est pas le plus gros de ses soucis. Vanessa a ordonné qu’on coule le navire, mais il est hors de question qu’ils coulent avec. Il ne peut pas la perdre. Il ne peut pas la laisser sombrer avec le bateau ; il ne peut pas vivre sans elle, c’est impensable ! Il lui faut leur trouver une chaloupe, qu’ils rejoignent rapidement l’un des autres navires encore debout, qu’ils regagnent la terre ferme, qu’il l’épouse tranquille dans le secret, qu’ils quittent tous ces gens qui veulent les séparer.

Mais il n’a pas le temps de faire grand chose. Il n’a pas le temps d’agir pour les sauver de là, pour sauver Vanessa, que sa vision devient flou. La douleur, sèche et brutale, traverse sa tête, vient bourdonner à ses oreilles et troubler sa vision, couper son souffle. Le coup n’est pas assez puissant pour qu’il perde conscience, mais assez pour le sonner, assez pour que quand il cherche à se tourner pour comprendre ce qui venait de se passer, il perde l’équilibre. Qu’il perde l’équilibre et qu’alors que le navire est secoué d’une quelconque secousse - un dernier boulet lancé depuis l’Audacia peut-être où alors l’un des mâts en feu qui s’effondre et qui fait trembler le navire qui peine déjà à tenir à flots - il vienne chuter au sol. Personne pour le rattraper dans la cacophonie ambiante ; les marins sont occupés à faire couler le navire, les gardes qui les entourent à tenter de freiner les Accordés et Liam qui a sorti la lame à présent.

Et le duc chute et tombe, et c’est là que sa tête frappe le pont du navire. Un deuxième choc, un deuxième coup à la tête qui cette fois suffit à lui faire perdre connaissance.

Et il ne voit pas, Liam transpercer le corps de celle qu’il aime - qu’il croit aimer de tout son être ensorcelé - et retirer la vie de sa promise.

Il n’a pas le temps, de s’assurer que Bertille est en sûreté, prise en charge par un quelconque chevaucheur et mise à l’abri dans une chaloupe improvisée.

Et ainsi inconscient, il ne prend pas conscience du charme dans son esprit qui se brise en même temps que la vie quitte l’Accordé qui l’a envoûté.

Oh que le réveil sera douloureux.
S’il se réveille. Autre part qu’au fond de l’océan.

Bertille est si jeune. Trop jeune pour que son père décède lors de son mariage avorté, trop jeune pour prendre la gouverne d’Ansemer.

Spoiler:
 


dialogues en #006666
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 TitreBartholome1
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 RandomDrama
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 RandomFamillefonctionnelle
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 RandomRespect
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyDim 16 Sep - 12:49

Faërie • Mages



Morgane

La Chifonie



3.5 La Joueuse de Flûte

Présentation



Coulez ce… Mais Vanessa, qu’est-ce qui te prend ? Ce n’était pas ça, le plan !

Stupéfaite, Morgane s’approche de son amie pour la ramener à la raison. C’est typique de Vanessa, le plan ne se déroule pas tout à fait comme prévu, alors elle veut tuer tout le monde. Mais pas question qu’elle meure elle ! Atteindre la mariée est plus difficile que prévu, le bateau bouge dangereusement, les gens se battent autour d’elle et si elle s’accroche à ce luth qu’elle a récupéré, il est difficile de se mettre à jouer alors qu’il faut être attentif à ne pas se prendre un coup perdu. Alors qu’elle garde sa meilleure amie dans son champ de vision, elle voit aussi Meldred l’attraper et lui parler. Comme si elle allait l’écouter. Mais il faudra se débarrasser de lui.

Puis, tout se passe très vite.

Liam. L’épée. Le sang. Vanessa.

Non…

Non !

Morgane sent comme un vertige et son cœur se brise. Elle serre contre elle le luth, comme le seul ami qui lui reste, mais c’est une pâle réplique, comparé à sa compagne perdue. A présent elle est vraiment seule. Elle ne sait pas où est Sébastien mais il n’a pas d’importance. Il n’a pas d’importance sans elle. C’est toujours elle qui a compté, qui a toutes les réponses, qui la guide lorsqu’elle est perdue, qui est… était sa raison de vivre. Que lui reste-t-il à présent ? Sa chifonie n’est plus que des morceaux de bois, sa Vanessa n’est plus qu’un corps sans vie qui repose dans les bras… Non ! Il n’a pas le droit de la toucher. Tout est de leur faute. Celui qui la lassait, elle l’abhorre à présent et si elle doit s’en prendre à quelqu’un, ce sera à lui.

Morgane court les derniers pas qui la séparent de son ex-rien du tout, pleine de rage, de larmes, de haine. Mais s’arrête alors qu’elle voit le duc d’Outrevent aux prises avec les gardes. C’est lui dont elle veut la mort, en réalité. Pas Meldred. Sauf que le duc, lui, il a une armée et il a une épée et elle n’a pas encore décidé si elle veut rejoindre son amie dans les bras de Sithis. Pour l’instant, elle veut juste être près d’elle. Alors elle s’approche et les regarde tous les deux, sentant tout son corps trembler. Elle pourrait jouer, le garder de son côté, mais ses doigts ne répondent plus. Le luth lui échappe des mains et à la place elles recueillent celle de Vanessa, encore un peu chaude et ses yeux débordants caressent son délicat visage toujours aussi fier, défiant son dernier adversaire. Même dans la mort, elle est magnifique, ornée de ce sang qui habille son corps de couleurs vives. Les doigts fébriles de l’Accordée vont se perdre sur ses cheveux qu’elle tressait juste un peu plus tôt. Puis ils s’écartent en même temps que son regard glisse vers l’enfant de la Symphonie, sous le choc, qui la tient encore. Que lui reste-t-il à présent ? Elle n’a plus qu’à se rendre…

« …Meldred… je… »

Non. Vanessa n’aurait jamais fait ça. Elle aurait dit plutôt mourir. Et elle, Morgane, ne veut pas mourir. Il reste la fuite. Elle se ressaisit, les joues remplies de ses pleurs mais plus que déterminée à s’échapper de toute cette folie. Mais comment faire ? D’un côté Liam et ses hommes, de l’autre Théobald qui tient le duc Bartholomée – mais attendez-voir, ça veut dire qu’il est célibataire celui-là ! Non, Morgane, ce n’est pas le moment – et Taliésin, quelque part, elle ne sait pas où. Alors, elle sort son plus gros sanglot et théâtralement, annonce à celui qui l’a aimée un jour :

« Je n’ai plus… rien… plus personne... Je vais… Je vais… » Ce qui n’est presque pas feint, alors qu’elle court vers le bastingage et se jette à l’eau. Ce nul pensera qu’elle s’est suicidée, alors qu’elle a en fait l’intention de nager vers sa liberté. Peut-être pourra-t-elle rattraper la vivenef pirate ? Elle la voit encore au loin. Alors elle nage, elle nage. Elle n’a rien à perdre.

Que lui reste-t-il à présent ? Elle n’a plus rien.


Spoiler:
 


Dernière édition par Moira Guingois le Dim 16 Sep - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Tancélie le Sustain
Tancélie le Sustain

Messages : 278
J'ai : 28 ans
Je suis : mage accordée et ménestrelle

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent et Lionel de Rivepierre
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyDim 16 Sep - 13:06

Elle avait ressenti sa présence avant même de le voir. La veste, sur ses épaules, ne pouvait qu’être celle de Teagan. Quel autre homme était suffisamment courtois et soucieux de son état pour se départir de son vêtement et la couvrir en pareil moment? La frêle musicienne n’avait pas pris la peine de se délester de sa lyre fraîchement acquise pour enfiler la veste épaisse, préférant simplement la conserver sur ses épaules. Meldred se retournait vers eux, enfin, et l’éclat dans son regard semblait être celui de la satisfaction. Ou du soulagement. Ils étaient à nouveau réunis, comme lorsqu’ils avaient rejoint le navire ducal. À peine lui avait-elle offert un sourire d’encouragement que l’ordre de Vanessa l’Atone claquait dans les airs. Couler. Elle voulait tous les emmener avec elle dans la tombe qu’elle avait pourtant été seule à creuser.

Il parlait, Meldred, et ses paroles nourrissaient chez elle un élan de panique qui n’avait de cesse de gronder depuis qu’elle savait le navire près de sombrer. Seule, elle avait valsé par-dessus bord. Seule, loin d’eux tous, elle avait risqué sa vie. Si l’envie de protester et de s’imposer dans ce groupe d’Accordés la tenaillait, elle était lucide, la rouquine. Trop tremblante pour jouer un air pouvant soutenir sa magie nouvelle. Trop frêle pour les appuyer dans un combat armé. Meldred lui-même ne s’adressait pas à elle, préférant la remettre entièrement entre les mains de son aîné. Il s’inquiétait pour elle. Elle s’inquiétait pour eux.

Puis tout déboula rapidement, tant et si bien que Tancélie demeura interdite plusieurs secondes. Choquée. Une main massive et large qui se posait sur son bras tremblant. Sa Grâce Marjolaine la réclamait à sa chaloupe : le navire coulait et il fallait faire vite! Elle avait laissé tomber la lyre dans sa tentative d'agripper Teagan. Elle ne le laisserait pas là, pas ici, seul avec un bateau tanguant de plus en plus dangereusement! Dans sa manoeuvre malhabile, alors que le garde mandaté de la rapatriée s’efforçait de l’entraîner vers la balustrade, elle avait vu Meldred, Tancélie. Elle avait tout vu.

Du sang. Sur sa chemise. Sur ses mains. Dans son regard incrédule et apeuré. Sur son âme. À tout jamais, du sang. La musicienne hésita un moment, son bras toujours retenu par la main massive du garde. Elle aurait pu se soustraire à sa prise et accourir vers Meldred, sans doute. Elle aurait pu détacher son corps de celui de la défunte, de celle ayant tenté de la tuer en la jetant dans les eaux glacées. Mais l’Accordé avait été clair : il la souhaitait en sécurité. D’un regard vers Teagan, elle abandonna tout à fait sa volonté de l’entraîner avec elle. Ils se comprenaient, étrangement. Ou elle croyait comprendre, peut-être, la volonté de son frère à porter secour à leurs nouveaux amis. Tancélie accepta enfin de s’enfoncer dans la foule dense, à la suite du garde de plus en plus brusque d’impatience. Un dernier regard vers Meldred, dans la tentative désespéré de croiser le sien. En vain. Elle rejoindrait Marjolaine du Lierre-Réal. Elle rejoindrait une chaloupe de sauvetage des plus sécuritaires, dans l’ombre d’une pareille femme. Et si elle se savait bientôt en sécurité, son inquiétude ne faisait que croître, dévorante, pour les siens qu’elle laissait derrière.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages • Admin
Les Mages • Admin
Teagan le Sustain
Teagan le Sustain

Messages : 151
J'ai : 35 ans
Je suis : luthier & Accordé des Vents

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam, duc d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyDim 16 Sep - 13:43

Couler le bateau.

Par Levor, elle a complètement perdu la tête ! Teagan sent la panique l'envahir peu à peu. Son regard passe des combats à la foule des invités qui se disperse, incapable de réagir. Il n'est pas un combattant, il ne peut guère aider de cette manière. Et quand Meldred l'invective à aller s'occuper de Tancélie, il n'hésite plus. Si dans tout ce chaos, il peut au moins sauver sa soeur, ce sera déjà une chose de gagnée. Alors il fait demi-tour, rejoint sa cadette et l'attrape en douceur par le bras, pour la soutenir comme pour l'inciter à avancer. « Allons vers les chaloupes. » La voix est calme, ferme, loin de ce qu'il peut réellement ressentir, mais il doit faire bonne figure, il doit donner l'exemple. Paniquer ne fera qu'empirer les choses. Alors il avance jusqu'au bastingage, où des personnes organisent le départ des chaloupes. Teagan jette des regards de tous côtés, pour voir où il peut installer sa soeur, quand des gardes aux couleurs lagranes les rejoignent pour signaler que la duchesse Marjolaine la demande à ses côtés. Une aubaine !

« Monte avec elle, vite. Je prendrai la prochaine. » la rassure-t-il avec conviction. Il ne sait pas si ces chaloupes seront assez nombreuses mais sa soeur est prioritaire. La vue des dragons qui les rejoignent le rassure tout de même, et il fait signe aux gardes d'emmener sa soeur pour qu'elle soit saine et sauve. Il la rejoindra plus tard. En attendant, il veut s'assurer que ses amis vont bien, que son duc va bien. Il était aux prises avec des hommes qui semblaient vouloir en démordre et il espère ne pas arriver trop tard. C'est les yeux ronds de sa soeur qui l'alertent. Il suit son regard, aperçoit le sang avant que la vision ne soit masquée par les gens qui se pressent vers le bord. Teagan échange un regard avec sa soeur, il lui laisse sa cornemuse dont il n'a plus l'utilité pour le moment, et il la serre brièvement dans ses bras avant de repartir en arrière.

Il court sur le pont d'un pas maladroit, manquant de verser à plusieurs reprises. Puis il parvient vers l'Accordée qui a perdu la vie ; l'écarlate de son sang teint déjà le bois du navire. Théobald la soutient encore, Meldred paraît choqué mais son duc, lui, semble déterminé. Taliésin les rejoint, le regard sombre, l'air résolu. Il s'approche du corps sans vie de Vanessa, referme ses yeux dans lesquels ont peut encore lire une lueur de défi, puis se relève pour s'adresser à ses compagnons. « Il est temps de partir. » Tandis que Théobald dépose le corps de l'Accordée sur le sol, il s'avance vers le duc d'Outrevent, prêt à être évacué à dos de dragon. Sa main indique le duc d'Ansemer, encore inconcient près d'eux. « Emmenez-le en sûreté. En se réveillant, il aura retrouvé la raison. » Teagan, à ses côtés, jette un regard à son duc. Il y a vu l'incompréhension, puis la rage de combattre. Désormais, il a peur d'y lire le dégoût, mais il espère parvenir encore à retrouver un peu de sa confiance. Il sera encore temps d'aller lui parler quand ils seront tous à l'abri. Car le bateau penche dangereusement désormais, l'eau l'a déjà englouti à moitié, ils doivent partir et vite.


Spoiler:
 


dialogues • mediumvioletred




The birdeens sing a fluting song
They sing to thee the whole day long
Wee fairies dance o’er hill and dale
For very love of thee

Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 RandomSurvivantChasse
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EchosAccord
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyDim 16 Sep - 14:20

Aaron sent la fatigue s'emparer de son corps tandis qu'il tentait de maintenir son illusion, en vain. L'endurance vînt à lui manquer. Fatigué, il reprit ses esprits et releva la tête. Autour de lui, les gens s'agitaient toujours en tout sens, paniqués, bien que l'Audacia semblait avoir disparut de l'horizon. Pourtant il se figea lorsqu'il entendit la voix de la future mariée s'élever dan les airs, ordonnant à ses partisans de couler le navire. Et aussitôt, ces derniers se mirent à la tâche, agrandissant les brèches créées par l'Audacia. La situation dégénérait rapidement, et le bateau ne tarderait pas à sombrer entièrement, emportant avec lui tous les convives qui ne se seraient pas mis à l'abri. Le chevaucheur ne craignait pas tant la mer, pourtant l'angoisse lui serrait le ventre. Nul besoin d'être bon mathématicien pour comprendre que tous ne pourraient pas monter dans les chaloupes, et que ceux qui resteraient en dernier se retrouveraient à la mer, un funeste sort leur étant donc réservé. Serrant les dents, l'aîné des Sombreval fit abstraction de ces sombres pensées, et se dépêcha d'aller aider les convives à évacuer. Après tout, il avait choisit de devenir chevaucheur, avec les risques que cela représentait. Et il ne regrettait pas son choix, pas même aujourd'hui.

Avec l'aide d'autres personnes, Aaron aida les invités à prendre pied sur les chaloupes, agissant rapidement pour tenter de sauver un maximum de personne. Aidant un homme âgé à franchir la coque pour aller s'asseoir dans l'une des barques, Aaron se retourna pour aller chercher un autre convive lorsqu'une violente angoisse lui serra le cœur. « Arietty ! » Il n'eut pas de réponse, et cela ne fit qu'augmenter son inquiétude. Le mage savait à quel point sa belette redoutait la mer. Laissant là la chaloupe - sachant que les autres marins continuaient l'évacuation - il se mit à la recherche de son familier. « Où es-tu ? Arietty ! » Dans son esprit, une image floue bien vite remplacée par un sentiment de peur lui permit cependant de localiser le petit mammifère tapi sous des débris. Aaron s'empressa de la ramasser, la blottissant contre lui. Il savait combien elle allait être réticente à se séparer de lui désormais, mais il n'avait pas le choix, étant presque certain de se retrouver à l'eau. Rejoignant les chaloupes, il les scruta rapidement du regard, et avisa Tancélie en train de monter à bord de l'une d'elle. « Laisse-moi rester avec toi ! Ne me laisse pas toute seule ... » « Ne t'inquiète pas, Tancélie prendra soin de toi, et je te retrouverai sur le rivage. » Arietty était terrorisée à l'idée de se retrouver sur une frêle embarcation, il le sentait, et le jeune homme s'en voulait de la laisser seule. Pourtant, il se dirigea rapidement vers la musicienne et déposa la petite belette recroquevillée sur ses genoux. Plongeant son regard dans celui de la jeune femme, il lui déclara d'une voix teintée d'inquiétude : « Protège-là s'il te plaît » En Faërie, la plupart des habitants connaissait le lien qui unissait un mage et son familier, et le chevaucheur espérait que la jeune femme lui pardonnerait sa brusquerie, mais il ne pouvait pas confier son âme sœur à quelqu'un en qui il n'avait pas confiance.

Sans plus attendre, il se détourna de la chaloupe, et retourna aider les convives restants. Le bateau coulait immanquablement et l'eau montait rapidement obligeant les invités à se rassembler vers l'extrémité du navire. Ce qu'il restait de l'épave ne tarderait plus à être englouti, et Aaron ne savait pas ce qu'il adviendrait alors de tous ces gens restés là, et de lui-même et de ses compagnons chevaucheurs. Il s'était presque résigné à son sort lorsque quelques immenses silhouettes se dessinèrent à l'horizon. Des dragons. « Héritage ... » « Je n'allais pas risquer de te perdre encore une fois. » Le chevaucheur sentit une vague d'émotion le submerger tandis qu'il réalisait qu'il n'était plus seul. Et malgré la précarité de leur situation, il se sentit rassuré.

Spoiler:
 


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 175691TitreAaron2
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 183231Quintal6
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 512835TitreAaron1
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 LabyrintheOcean
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyDim 16 Sep - 14:36

Le temps presse et il n’en reste, hélas, pas beaucoup. Le bateau tangue et les mâts commencent déjà leur rapide chute après s’être mis à brulés. Le chaos est tout ce qui règne sur le pont du navire qui en ce début de journée resplendissait pourtant de beauté, mais heureusement, les gens sont évacués. Il a compris, Denys, que malheureusement tout le monde ne pourrait pas loger sur les barques débarquées sur l’eau. Les dragons venus et survolant désormais la future épave pourraient sans doute évacuer certaines personnes, mais tous ne pourraient l’être… Intimant ordre et indication, le duc de Lagrance s’était peu à peu avancé vers l’avant du navire où régnait la dernière grosse agitation. C’est de loin, dans cette foule de moins dense mais agité qu’il voit la mort de Vanessa, transpercée d’un coup d’épée par Liam d’Outrevent. Les choses prennent fin de la sorte, mais trop tard malheureusement… Il ne reste que ruine sur cet événement qui aurait pu être heureux. Percevant d’un coin de l’œil la chute de Morgane, sautant par dessus le bord, c’est à peine si Denys y porte attention. Cette femme n’était rien d’autre qu’une sorcière manipulatrice qui méritait son sort.

« Emmenez-le en sûreté. En se réveillant, il aura retrouvé la raison. »

Ces mots, il les attend à son approche, prononcés par celui qui semblait être le chef de ces Accordés venus mettre en garde. Il ne pouvait prétendre avoir confiance en cet homme, mais avec tout ce qui venait d’arriver, force lui était de constater qu’il avait raison. Un coup d’œil à Liam et Bartholomé mal en point, Denys nota aussi la présence du capitaine de Rivepierre et son dragon non loin au dessus du navire, surplombant la scène en soufflant un vent avec la force de ses ailes.

« Il reste des places pour vous sur les barques. »

Dit-il alors en s’adressant aux Accordés. Ces quatre là venus pour les aider et qu’il n’avait pas voulu écouter, l’esprit alors empoisonnés par les charmes de Morgane. Sa proposition n’est certes pas anodine, sauver des mages dont les sortilèges venaient de gâcher une fête et manquer de tuer les têtes couronnées du duché risquait de ne pas passer inaperçu, mais il n’était pas le premier à le faire aujourd’hui. Même s’il n’oublierait jamais que son esprit venait d’être manipulé par l’une d’entre eux, il n’oubliait pas non plus ce pour quoi il se battait depuis des années.

« Dépêchez-vous d’y aller, et si on veut vous empêcher de monter, dites leur que vous venez en mon nom. »

Il restait des places, il le savait très bien. Quatre même pour les ducs et duchesses couronnés qui auraient dû prendre place dedans et qui avaient bien trouvé une autre méthode de s’échapper de cette ruine sur l’eau. Le duc d’ailleurs retourna après ça dans la foule pour trouver Tristan. Se dépêcher avant qu’il ne soit trop tard !

« Nous allons devoir y aller Tristan ! »

Ferveur, le dragon de son capitaine, il l’avait vu venir en tête de tous ces dragons venus aider. Comment rater la magnifique parure d’argent volant dans les cieux ? D’aucune manière Denys ne souhaitait rester sur cette épave. Il avait fait tout ce qu’il pouvait pour permettre aux gens de s’enfuir, à son tour maintenant.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyDim 16 Sep - 16:58

Son sang ne fit qu’un tour, quand il entendit la voix de la traîtresse, qui avait presque forcé Bartholomé d’Ansemer à l’épouser. Elle voulait couler le bateau ? Elle n’y pensait pas ! Des dizaines d’innocents périraient – des mères, des enfants, de jeunes filles et jeunes hommes, venus assister à ces épousailles qui en avaient surpris plus d’un. Et surtout, surtout, Armandine et Rose du Lierre-Réal… Elles allaient couler avec ce maudit bateau ! Il s’apprêtait à faire demi-tour, à les sortir de là, quand il vit son duc, qui lui demanda, plutôt sèchement, où se trouvait sa fille. Lui indiquant l’endroit d’où ils venaient, il s’apprêtait à s’y rendre, quand Denys confia cette tâche à son garde. C’était absurde, il ne savait pas où se trouvait la cabine en question !

Tristan n’avait aucun moyen de s’opposer à ses souhaits, pourtant, alors qu’il l’enjoignait à organiser l’évacuation des gens. Il ferait passer les Lagrans avant tout, bien évidemment. Acquiesçant, il s’éloigna du duc, pour rejoindre ses Chevaucheurs qui s’étaient déjà regroupés. Il s’apprêtait à leur répéter les consignes de Denys, quand les dragons se firent visibles dans le ciel.

Enfin ! Il avait cru que des renforts aériens n’arriveraient jamais. Fort heureusement, des gardes lagrans l’avaient suivi, et il leur aboya de gérer les barques, alors qu’il rejoignait Ferveur, lui demandant s’il était seul. Plusieurs autres dragons me suivent. Parfait. Évacuez autant de gens que possible, sur les autres navires. Et en dernier, les Chevaucheurs partiront avec vous. Que chacun de vous passe son message au Chevaucheur lagran auquel il est lié. Et n’hésitez pas à informer ceux des autres vols – ils feront ce qui leur semble bon, ils ne sont pas sous ma responsabilité.

Le chaos avait lieu sur le pont, et l’arrivée des dragons n’arrangeait rien. Il serait difficile de faire monter les passagers sur leur dos, mais les gens étaient suffisamment intelligents pour les laisser faire. Preuve en était qu’ils commençaient déjà à leur faire de la place, et que certains repartaient même déjà déposer leur charge sur les vivenefs alentours. Tristan, à l’inverse, allait se rendre à l’intérieur du bateau, pour s’assurer que personne ne s’y trouvait piégé. Sans succès, car l’eau était déjà montée assez haut... Quiconque se trouvait encore là-dessous s’était assurément noyé.

Rebroussant chemin, mécontent, il fendait la foule, quand il tomba sur Denys. « Montez sur Ferveur, altesse, il vous déposera sur un navire attenant et reviendra me chercher. Je dois m’assurer que tous les Lagrans et tous nos Chevaucheurs ont pu évacuer. »

Combien de temps passa, alors qu’il s’assurait qu’aucun Chevaucheur n’était resté en arrière ? Il n’aurait su le dire, mais il vit avec soulagement Ferveur revenir, prenant place sur son dos.

Spoiler:
 










Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Modo
PNJ • Modo
La Fatalité
La Fatalité

Messages : 858
J'ai : /
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyDim 16 Sep - 17:47




Chroniques d'Arven

Intrigue 3.5

La Joueuse de Flûte

30 septembre 1003



Intrigue animée par Lemon Tart



Ansemer, au large de Port-Liberté


Le navire s'enfonce lentement dans les flots, rejoignant peu à peu le royaume de Messaïon. Les chaloupes s'éloignent, elles sont interceptées par les autres navires de la flotte qui en recueillent les naufragés, les uns après les autres. Dans les airs, quelques dragons conciliants effectuent des trajets pour récupérer ceux qui n'ont pas pu entrer dans les chaloupes afin de les mettre en lieu sûr. La famille impériale a été évacuée en priorité, de même que les différents souverains. Les quelques enfants présents à bord sont en sécurité. Quelques gardes encore envoûtés décident de se battre jusqu'à être mis hors d'état de nuire, certains coulent avec le bateau - la mort de Vanessa assure la fin de l'envoûtement, mais pas avant que les potions avalées n'aient cessé de maintenir l'influence qu'elle avait sur eux.

L'Accordée a perdu la vie, tout comme son frère. Elle sombre avec le navire, âme égarée de mille ans, enfin prête à rejoindre le royaume de Sithis. Parmi les vagues, une silhouette s'éloigne, désespérée. Dans le chaos, personne ne fait plus attention à elle, si ce n'est un dragon des mers curieux qui a aimé cette magie dont elle est dotée. Tous deux disparaissent à l'horizon, loin de l'agitation, loin des rescapés de cette folle journée.

À bord, les personnes envoûtées sont ligotées, pour leur propre bien et celui de leur entourage. La flotte fait demi-tour, elle repart en direction de Port-Liberté. Les invités sont pris en charge, les blessés sont soignés, l'on donne des vêtements de rechange à tous ceux qui se sont retrouvés à l'eau d'une manière ou d'une autre. De façon attendue, par acquis de conscience, tous les instruments de musique sont confisqués et mis sous clef sur chacun des navires et le calme revient.

Il faut quelques heures au duc d'Ansemer pour reprendre connaissance, mais il lui faudra plus de temps encore pour reprendre totalement ses esprits. À ses côtés, Geneviève des Armoises tente de le calmer, de lui expliquer, avec l'aide de personnes de confiance. Il retrouve sa fille, saine et sauve, un peu secouée. Lentement, la magie de l'Accordée s'estompe, ses victimes redeviennent elles-mêmes et comprennent peu à peu ce qu'il s'est passé. Arrivés au port, la plupart des invités rentrent chez eux, chacun de leur côté.

Ansemer échappe de justesse au règne d'une opportuniste, mais devra certainement explications et rétributions à ses invités sous le choc des événements.




Tour 6

Consignes




IRL : du dimanche 16 septembre au dimanche 23 septembre (17h).
IRP : le 30 septembre 1003, fin d'après-midi

• Ce topic concerne les personnages inscrits à l’intrigue au préalable. Si ce n’est pas votre cas, un petit MP à la Fatalité et nous verrons si vous pouvez intégrer le sujet !

• Ceci est le 6ème et dernier tour de l'intrigue !

• Le tour couvre le naufrage du navire et le sauvetage de ses passagers. Puis, le retour à la maison de chacun (pour ceux qui rentrent directement, sans demander leur reste).

• Le bateau a complètement coulé, avec Vanessa dedans et sûrement quelques gardes fanatiques qui ont perdu la vie pour elle. Morgane a été récupérée par le dragon des mers sans que personne ne les voie s'éloigner. La flotte retourne en arrière. Les Accordés ne sont pas enfermés mais gardés sous surveillance, sans leurs instruments. Les personnes envoûtées par Vanessa ne reprennent pas leurs esprits tout de suite, vu qu'elle a utilisé des potions pour aider à la suggestion. Ca vient graduellement, ça prend du temps (encore plus pour Bartho qui est le principal concerné, désolée :geu: ).

• Il est possible que la Fatalité laisse des consignes générales à son passage, voire même vous envoie une mission individuelle par MP. Si les premières sont exigées, les secondes sont facultatives - mais peuvent vous rapporter gros. La Fatalité est à disposition si vous avez des questions, par MP.  :angel:

• Vous pouvez poster plusieurs fois dans un tour, mais veillez toujours à laisser deux personnes répondre entre deux de vos interventions.

• Coucou, la limite de mots est toujours là ! 700 mots maximum par message, pas un de plus, sinon je mords !  :laa:

• Pensez à indiquer votre nombre de mots en utilisant impérativement ce site et le résumé de vos actions sous balises spoiler. Vous êtes nombreux dans cette intrigue, c'est important de mentionner vos actions de manière claire et concise, particulièrement celles qui peuvent influencer les posts suivants !

Bonne chance, dragonnets ! :angel:




♦ Je suis le PNJ utilisé par les modératrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Liam d'Outrevent
Liam d'Outrevent

Messages : 1199
J'ai : 34 ans
Je suis : Duc d'Outrevent, Seigneur des Marches d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : L'Empereur Gustave de Faërie
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Tyr Parle-d'Or
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyLun 17 Sep - 19:16

Il était temps de partir.
Lionel souffla ses mots, comme une évidence qui s’imposait à mon esprit. Je repris progressivement conscience de ce qui m’entourait. De lui, qui n’avait eu de cesse d’être à mes côtés, malgré mes paroles véhémentes à son égard quelques minutes plus tôt. De Chimène et Aymeric, maintenant absents dans mon sillage, une violente inquiétude m’étreignant par surprise à cette pensée. Je posai une main sur son épaule. « On ne peut pas partir, Lionel. Où sont Chimène et Aymeric ? » Et qu’en était-il d’Isabeau, que je n’avais plus revue depuis que la situation avait complètement dégénérée ? Mais le Capitaine d’Outrevent me rassura bien vite, m’assurant qu’ils avaient pu être mis en sécurité à temps. Et voir Teagan se porter à nos côtés me confirma également que Tancélie devait être en sécurité.

Mon regard pour lui était incisif, même si une lueur d’incertitude persistait encore. Je ne savais plus comment me comporter avec mon vieil ami. Il avait trahi la confiance que j’avais pu placer en lui. Je ne lui reprochais pas d’avoir des secrets pour moi, car nous en avions tous, mais la nature de cette magie qui chantait à nos esprits… Je ne pouvais admettre qu’Arabella et lui faisaient partie de la même catégorie de personnes désormais. Je m’étais efforcé, toutes ces années, à ne garder aucun de ces maudits mages dans mon sillage, et voilà qu’un ami de toujours se révélait en être un. Pareil à Blanche et Faustine, les magies bannies s’éveillaient subitement dans des regards autrefois si familiers, ébranlant toutes mes convictions. Je voulais me raccrocher à cette colère froide et implacable, pour ne pas songer à cette meurtrissure qu’il me causait à cet instant. « J’ai tué pour toi aujourd’hui, Teagan. » Je me détournai vivement d’eux, sur ces seuls mots, résumant toute la portée de ses actes et des miens. Confiance et rancœur mélangées.

Nous ne pouvions pas nous attarder, car contre toute attente, les gardes ansemariens ne lâchaient rien. Je fus surpris par une attaque en traître de l’un d’eux, m’esquivant par un réflexe conditionné en sentant un mouvement d’air sur mon flanc. Je pestai à voix basse contre le manque d’honneur des ansemariens, mais je n’eus pas le temps de le défaire que Braise l’écrasa proprement à l’atterrissage.

J’hésitais à laisser Bartholomé. Je ne devais rien à cet homme, mais l’abandonner à son sort revenait à le laisser entre les mains de ces gardes ensorcelés ou la proie des eaux tumultueuses. Je pestai à voix basse et fis signe aux Accordés de déguerpir. J’avais entendu une voix familière les inviter à rejoindre les dernières chaloupes, et nous ne pouvions plus nous attarder. Je grimpai sur Braise, pour aider Lionel à hisser le duc inconscient et le sangler grossièrement, avant que nous ne prenions notre envol.

On nous interpella bien vite, en contrebas, nous incitant à nous poser sur le navire où se trouvait Geneviève des Armoises, qui se précipitait déjà au chevet de son duc. Je descendis de Braise ensuite, plus rigide dans ma posture, alors que l’adrénaline ne me permettait plus d’ignorer mes blessures. Mon épaule et mon flanc saignaient. Je n’avais même pas senti la morsure de la lame dans la fureur de la bataille, qui avait pourtant bien portée. Je me fis percuter par un Aymeric qui riait aux éclats, après avoir disparu en larmes, avide de nous raconter son baptême des airs à bord d’un tonneau. Je remerciai d’un signe de tête le Chevaucheur qui l’avait mis en sécurité, avant d’apercevoir la chevelure de feu de Chimène dans la foule. Je m’approchai d’elle, pour la prendre subitement dans mes bras, dans un soupir de soulagement. Je me reculai pour mieux la regarder, lui adressant un sourire las. « Je suis soulagé que tu ailles bien. » Etions-nous vraiment en sécurité, maintenant ? J’avais réglé la question dans le sang, mais Faërie avait été atteinte dans son cœur, nous promettant désormais des heures bien sombres.

Spoiler:
 


Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 446197TitreLiam1Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 1480783555-liam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyLun 17 Sep - 20:29

La confiance régnait d’ores et déjà entre les deux femmes. Si ce triste évènement avait bien apporté quelque chose, c’était peut-être ça. Isabeau était prête à tout pour son pays et ceux qui le dirigeaient, ainsi une telle reconnaissance ne pouvait qu’être mutuellement bénéfique. Guidant en silence la troupe noble jusqu’au pont principal, l’esprit de la demoiselle était lui tout sauf silencieux. Que se passerait-il désormais ? Allaient-ils tous s’en sortir ? Isabeau ne pouvait pas montrer son inquiétude, pas maintenant. Elle avait su conserver son aplomb tout au long de ce sinistre épisode alors ce n’était franchement pas le moment de fléchir. Rien que pour l’adorable petit Ayméric, il était hors de question de lui offrir une quelconque raison de douter. Ils s’en sortiraient, il le fallait.

Enfin sur le pont, la Compagne eut pour premier réflexe de chercher immédiatement Liam, mais la duchesse semblait avoir une toute autre idée en tête. Bien plus utile à la flamboyante jeune femme qu’à son féroce ami, Isabeau l’aida au mieux.  Entrevoir le visage rayonnant d’Ewen, son ami de toujours, vint égayer ce sombre moment mais elle ne se laissa pas déborder et lui offrit un simple signe de tête. Bien plus inquiétée par le sort des enfants mis sous la responsabilité de ces deux-là, la courtisane veilla à ce que chaque corde soit si solidement fixée que même le plus violent des courants ne pourrait les détacher. Ce qui sembla durer quelques instants seulement suffit à transformer complètement la situation. Les chaloupes se faisaient rares, le bateau s’enfonçait toujours plus profondément dans le royaume de Messaïon. Se sauver en priorité n’était, malheureusement, pas à l’ordre du jour pour l’outreventoise.

Une fois les enfants emportés au loin, Isabeau vint trouver l’attroupement qui s’était amassé autour du cadavre de Vanessa. Bien qu’heureuse de voir un tel monstre mis à terre, Isabeau ne put contenir un très léger frémissement. Voir la mort dans les yeux n’était jamais quelque chose de plaisant. Bien que blessé, Liam allait bien et les autres personnes présentes ne semblaient pas être aux portes de la mort. Rassurée par ces simples observations, Isabeau s’installa dans un coin, attendant patiemment que tout ce beau monde soit évacué. La journée avait été riche en émotion, mais en cet instant, alors que tout était terminé, plus rien ne traversait l’esprit de la jeune femme. Quelques minutes passèrent ainsi, peut-être plus, Isabeau n’avait plus aucune notion du temps. Ce fût la présence chaleureuse de son ami Ewen qui vint enfin la sortir du néant.

-Sont-ils tous en sécurité ? Ce sera la première fois que je la monte, ta partenaire. J’en ai tant entendu parlé. Promets moi de partir lorsque tu ne pourras plus rien faire Ewen. Tu ne peux pas mourir ce soir. Pas une autre mort, je t’en prie.

Et sur ces quelques mots, la Compagne s’approcha de la dragonne qui portait déjà une autre personne sur son dos. Prenant place avec une aisance surprenante, Isabeau se laissa porter jusqu’au navire le plus proche. Qui aurait pu deviner que la jeune femme avait déjà eu le privilège de monter l’amie d’un autre chevaucheur il y a quelques lunes de cela ? Pleines de surprises, elle le restait jusqu’au bout. Bien que sur le même navire que tous ses amis et proches, Isabeau ne laissa pas son museau distraire qui que ce soit. Geneviève avait enfin retrouvé sa juste place, Liam était réunie avec sa belle, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Et Isabeau, la belle et triste Isabeau, l’ombre des grands, se laissa disparaitre dans un recoin du pont.

Spoiler:
 


Dernière édition par Isabeau Ventdoré le Mar 18 Sep - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages • Admin
Les Mages • Admin
Teagan le Sustain
Teagan le Sustain

Messages : 151
J'ai : 35 ans
Je suis : luthier & Accordé des Vents

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam, duc d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Aurore, Victorine
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyMar 18 Sep - 11:54

Le regard de Liam fait naître en lui un malaise pernicieux, qui s'enfonce dans son coeur. Ses yeux éveillent tous les doutes qu'il a lui-même pu ressentir à la découverte de cette magie bannie, magie impie, si dangereuse et si puissante. Il a appris à l'accepter comme une part de lui-même à présent, mais qu'en sera-t-il de cet homme qui continuait à le considérer comme un ami malgré leurs rangs respectifs, malgré des années sans se voir ou se parler ? Teagan redoute ce que tout cela signifie, mais il n'a guère le temps de s'apesentir sur le sujet. Il est heureux que tout cela soit enfin terminé, même s'il avait espéré qu'ils n'aient pas à faire couler le sang pour y parvenir. Il est surtout pressé de retrouver les barques indiquées par le duc de Lagrance. Si l'aide de cet homme le surprend un instant, il l'accepte malgré tout avec une sincère gratitude. Ils vont s'en sortir, il va retrouver sa soeur, tout ira bien.

Et c'est bien ce qui arrive. Remonté à bord d'un navire, il rejoint Tancélie, encore enveloppée de son manteau mais dont les instruments lui ont été dérobés. Teagan la serre dans ses bras et ne la lâche plus à présent, veillant sur elle comme une louve sur ses petits. Aux côtés de ses camarades Accordés, il voyage dans un silence relatif, échangeant à peine quelques mots. Il se met à fredonner un petit air outreventois à voix basse, comme pour rassurer sa soeur, comme il le fait parfois avec ses enfants, mais le regard noir des noirs l'empêche de continuer – même la plus infime mélodie les inquiète, et qui pourrait leur en vouloir. Alors il se contente de patienter – il lui tarde de retourner chez lui, auprès de ses enfants. Et plus tard, il écrirait à son duc, chercherait à le voir, à lui expliquer ce qu'il s'est passé. Après les événements qui se sont déroulés aujourd'hui, il mérite de savoir.

Port-Liberté n'est plus très loin, la flotte s'approche des côtes. Teagan serre la main de sa soeur et pose un baiser sur son front. « C'est bientôt terminé, on rentre à la maison. » Et dire qu'il aurait pu la perdre, aujourd'hui. Il a eu si peur – et intérieurement, il se promet de ne plus jamais l'entraîner dans un péril semblable. Plus jamais.


Spoiler:
 


dialogues • mediumvioletred




The birdeens sing a fluting song
They sing to thee the whole day long
Wee fairies dance o’er hill and dale
For very love of thee

Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 RandomSurvivantChasse
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EchosAccord
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Meldred de Séverac
Meldred de Séverac

Messages : 363
J'ai : 32 ans
Je suis : Mage Accordé (percussions)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Harmonie, l'équipage de la Symphonie
Mes autres visages: Gauthier ; Martial ; Jehanne ; Hector
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyMar 18 Sep - 13:04

Il a eu de l’espoir Meldred. Peut-être trop d’espoir. Beaucoup trop. Il a cru qu’il pourrait la raisonner. Il a cru qu’elle se souviendrait, peut-être, même s’il ne l’a pas connue. Qu’elle ne voudrait pas que les choses se répètent. Lorsqu’il se retrouve avec le cadavre de Vanessa entre les bras, brièvement, lui qui la tenait, il réalise que c’était la seule des solutions. Ca n’en fait pas moins mal. Le sang coule. Des hommes autour, d’elle. Il a eu de l’espoir, tâché de sang et de colère, maintenant. Hébété, choqué, effrayé, il ne bouge plus, ne pense pas, les choses tournent dans sa tête sans qu’il n’arrive à savoir. La seule menace restante, c’est ce bateau qui sombre.

Il y a Morgane, au coin de son oeil, puis vers eux, vers elle plus que vers lui. Il n’esquisse pas un geste. Il n’a pas le droit. Il n’a pas l’envie.
Elle aussi, elle meurt. Elle aussi, elle coule.
Même la voix de Taliésin, après le dernier hommage, léger, qu’il laisse à Vanessa, ne parvient pas à le sortir de son état de choc. C’est comme si son esprit avait pris le large. Un grand blanc, un coeur vide, l’espoir qui disparait - presque.

Meldred suit le groupe, instinctivement, avec l’impression de flotter, impatient de fuir ce bateau. On ne saura pas vraiment ce qui est le pire : d’avoir manqué de couler, rêve horrible, souvenirs qui reviennent par spasmes violents alors qu’il jette un regard vers la carcasse qui sombre ; d’avoir aidé, en un sens, d’avoir tenu jusqu’à la mort Vanessa ? Ou cette impression, prenante, dangereuse, que rien qu’avec ces quelques heures…
Ne pas y penser.

Il laisse les gardes prendre son bodhran, tout comme les autres se voient confisquer leurs instruments. Rassemblés en un petit groupe, ensemble, il cherche du regard. “Et Sébastien?” qu’il chuchote à Théobald. Il ne l’a pas vu, quasiment pas. Pas depuis qu’il est tombé à l’eau, ensuite il a été trop pris par les évènements. Le regard que l’Accordé lui lance est presque désolé.

Meldred ne bouge pas. Sa tête bourdonne, un peu. Il ne veut pas. Autant la mort de Morgane,noyée par désespoir, lui semble presque logique et attise une tristesse sincère. Autant celle de Vanessa, violente, méritée, aidée par son action, est repoussée loin dans son esprit et le hantera, parce qu’elle n’a rien été pour lui qu’un écho de la dangerosité de ce qu’ils peuvent être et que sa mort prouve que c’est ainsi qu’il faudra les arrêter.
Mais celle de son mentor, celle de son frère, il n’y arrive pas. Elle remplit son esprit. Il ne sait pas comment, il sait pourquoi - bien sûr - et il sait que lui, des trois renégats, aurait pu être ramené à la raison. Il sait qu’il ne le méritait pas.

Les larmes pointent au coin de ses yeux, sans couler, il serre les lèvres. Il attendra d’être seul, pour pleurer vraiment,s’il le fait un jour. Pas par fierté, mais parce que, pour l’instant, il n’y a pas d’illusion à se faire : tant qu’ils n’ont pas regagné la Symphonie, ils ne sont pas en sûreté.
Il a eu de l’espoir, Meldred, en partant. Là, tout ce qu’il espère, c’est qu’on ne les mette pas à mort immédiatement une fois à terre. Il a eu de l’espoir, mais grâce à Vanessa, il n’y a plus rien. Et l’avenir pour les mages de l’Accord, dont le retour était jusque là presque inconnu, n’est pas des plus radieux.

Spoiler:
 



Là où la pensée a peur, la musique pense.  







Meldred parle en #99CCFF

On dit merci à Mab:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyMar 18 Sep - 19:08

C’est à dos de dragon que le duc de Lagrance est ramené sur le pont d’un des navires attenant au principal, lequel continuait son inexorable et lente chute vers les abysses. Des hauteurs, cette vue avait des airs de catastrophe terrible et pourtant, elle était enfin terminée. Il ne resterait bientôt plus qu’une épave avec son lot de morts, ceux qui n’avaient pu être évacués à temps, ces gardes fanatiques de la fiancée qui finiraient à jamais dans les entrailles du bâtiment. Une fois sur le pont, l’agitation continuait de régner, chacun cherchant à retrouver ses proches ou s’assurer que personne d’important n’était mort. Il se murmurait qu’heureusement, l’empereur et sa famille avaient pu être sauvés, ainsi que les souverains couronnés, éparpillés ça et là sur les navires de la flotte qu’il restait et qui n’avaient pas été endommagés par l’attaque de l’Audacia. Bientôt, les navires feraient demi tour pour rentrer à Port-Liberté, mais cela n’effacerait jamais les séquelles de cette journée, qui fort heureusement aurait pu finir de manière bien plus tragique. Mais il y aurait des conséquences à ne pas négliger, et en premier, l’image de cette magie jusqu’ici bannie et qui s’était faite remarquer comme néfaste. Pourtant, le regard de Denys ne peut s’empêcher de se porter vers ces Accordés sauvés, ces Accordés qui accusent les regards d’une foule mécontente. Une foule qui ne peut comprendre – ou ne veut comprendre. Quelle triste idée de faire l’amalgame, mais il n’est pas de ceux là, le duc de Lagrance, et même si l’expérience le concernant n’a pas été des agréable (encore que…), il perçoit une belle étendue des pouvoirs de cette magie. L’Accord au même titre que le Sang ne devait point être étouffé, il ne laisserait pas chose se faire. Il combien il était facile pour qu’un petit groupe dangereux donne mauvaise réputation… oui il ne le savait que trop bien avec l’Ordre. Ce n’était en rien représentatif de la majorité.

Même si cette journée avait été terrible, il ne laisserait pas cette tâche envahir ses plans et espoirs concernant les Magies bannies.

Le navire est bondé et ce n’est qu’après plusieurs tours à chercher Marjolaine que trouve enfin celle-ci, heureusement bien entourée. Il ne nierait pas une certaine nervosité quant à son état, mais force lui était de constater qu’elle allait bien. Rose entre ses bras avait du calmer sa panique et crainte profonde, et il est bien content, Denys, de voir sa petite fille elle aussi bien portante. Les saisissants toutes deux dans ses bras, il les serre avec une profonde affection, embrassant son épouse et la joue de sa fille qui, un peu rassurée demande vite à changer de bras pour les siens. Attrapant sa petite d’un bras, il se sépare un peu de son étreinte avec Marjolaine mais laisse sa main libre attraper la sienne.

« Nous rentrerons bientôt, c’est promis. »

Avec l’état de Marjolaine, il n’était pas question de rester plus longtemps en Ansemer. Elle enceinte et avec le plongeon qu’elle avait visiblement fait dans la mer, il voulait s’assurer que tout irait bien pour elle et l’enfant. Pourtant, il savait parfaitement qu’il aurait à retourner voire son homologue Ansemarien qui avait été lui aussi – sinon plus encore – envouté par sa fiancée. Nombreuses seraient les conséquences, mais Denys convenait de laisser à son ami un peu de répit pour reprendre ses pensées et soigner ses propres plaies. S’ils avaient tous risqué gros aujourd’hui, c’était bien Ansemer qui en souffrait le plus désormais.

Spoiler:
 




Dernière édition par Denys du Lierre-Réal le Ven 21 Sep - 1:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Ewen Treflet
Ewen Treflet

Messages : 1359
J'ai : 28 ans
Je suis : Chevaucheur au Vol d'Outrevent (à Souffleciel)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lionel de Rivepierre, Liam d'Outrevent, Chimène d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyMar 18 Sep - 23:48

Un à un les Chevaucheurs partaient avec leur dragon et les nobles qu'ils transportaient. Une à une les chaloupes s'étaient en allées. Un à un, le pont s'était vidé. Il ne restait plus que quelques personnes, qui bien vite furent prises en charge par les derniers moyens de transport possible. Le parcours de ce qui restait du navire devenait de plus en plus difficile. Certaines planches craquaient au fur et à mesure, le bastingage se rapproche des flots.

Allongé à quelques mètres de lui, Ewen reconnut le vieil homme qui lui avait demandé de l'aide un peu plus tôt pour que les marins puissent travailler. Qu'en était-il de lui désormais ? Il était simplement étendu là, immobile, le corps d'une jeune femme blonde sanglotant au-dessus de lui. Sur terre, le Chevaucheur lui aurait certainement laissé le temps de pleurer ce corps inerte, qui semblait véritablement parti rejoindre Sithis. Mais c'est que du temps, ils n'en avaient plus. Le pont penchait dangereusement, déjà une majeure partie du navire s'était évanoui sous les flots. Il s'était alors approché d'elle, et avait serré légèrement son épaule. « Mademoiselle ? Je suis sincèrement désolé pour votre proche, mais il faut nous en aller. Il est trop tard pour lui, nous ne pourrons le rapatrier à terre. »

Il avait essayé d'être doux avec elle, de tenter d'apaiser ses larmes à travers quelques paroles douces alors qu'elle se relevait et qu'il la conduisait jusqu'à Patience. Elle lui avait opposé une certaine résistance, au début, tenant fermement la main de l'homme. Combien d'autres pleureront la mort d'un des leurs aujourd'hui ? Beaucoup trop. Tentant d'être réconfortant sans être insistant, il l'avait aidée à s'installer sur la selle, intimant à la dragonne de patienter encore un peu. D'autres personnes pourraient être encore secourues. Il l'espérait au plus profond de lui. Mais les vivants se faisaient de plus en plus rares, les chaloupes déjà toutes parties.

Il reconnut pourtant Isabeau, à qui il n'avait pas véritablement fait attention dans la panique et lui offrit un sourire.
« Je suis heureux de te voir bien portante. Patience va faire un autre aller pour déposer la demoiselle sur un navire, monte avec elle. Le poids de deux personnes ne la dérangera pas et je serai rassuré de te savoir en sécurité. »

Ewen posa sa main sur son bras, rassurant. Les enfants vont bien ? Tout le monde est sain et sauf et chacun à retrouver ses parents. Malgré ses mots, le Chevaucheur sent qu'elle ne lui dit pas tout. Tous ? Pas lui ... Un léger pincement au coeur le fait un instant hésiter avant qu'il ne se reprenne vite. Il a d'autres choses à faire. « Les enfants sont en sécurité, et ne t'inquiètes pas pour moi, je promets de revenir vivant. » Mais pas de partir maintenant. Pas tant qu'une partie de cette carcasse à peu près flottante émergeait encore. Va Patience, je te dirai s'il reste du monde. Car peut-être des gens encore se tenaient vivants, cachés mais vivants. Et il ne pouvait se résoudre à laisser l'hypothèse de laisser quelqu'un de vivant ici.

A première vue, Ewen était l'un des derniers sur ce navire. Un des derniers à partir aussi. Lorsque Patience revint, il était monté sur la partie la proue, prêt à grimper en hâte sur son dos pour rejoindre la terre ferme. C'était si bon de quitter cette épave ! Il aurait bien demandé à ce que la dragonne le dépose directement sur la terre ferme, mais il avait à faire sur l'un des navires, et Patience l'avait su. A peine eut-il posé le pied sur le pont - solide cette fois-ci - qu'une petite tête connue était venue se réfugier contre lui. Il ne connaissait pas son nom, mais son étreinte eut le don de ramener le sourire au Chevaucheur. Tout le monde était désormais sauf, et c'est véritablement tout ce qui comptait.

Spoiler:
 


Ewen : #0000CC Patience : #FF005B









Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyJeu 20 Sep - 19:19

Faërie • Mages



Morgane

La Chifonie



3.5 La Joueuse de Flûte

Présentation



Au fur et à mesure que la vivenef pirate rétrécit à l’horizon, l’espoir de Morgane diminue jusqu’à disparaître. Combien de temps pourra-t-elle nager sans se faire absorber par les flots ? Plus de temps que le bateau du mariage ne met à s’enfoncer, constate-elle en se retournant de temps en temps. Sa Vanessa rejoindra les fonds marins et elle… Elle ne tardera pas à la rejoindre, c’était bien la peine d’attendre mille ans pour se retrouver dans le même état que si elle s’était jetée à l’eau dès le début de son exil. Tout à l’heure elle se voyait duchesse et plus vivante qu’elle ne l’a jamais été et à présent, elle agite ses bras vainement. Sans savoir vraiment pourquoi. Sans doute juste pour étirer un peu plus cette vie à laquelle elle a commencé à goûter depuis son départ de la Symphonie.

Pourtant, alors qu’elle se voit déjà rejoindre les bras de Messaïon, c’est un autre habitant de l’océan qui vient la visiter. Un dragon des mers – auquel elle n’avait pas fait attention plus tôt lorsqu’elle était bien trop occupée à jouer de sa magie – s’approche d’elle et elle s’immobilise, stupéfaite. Elle n’en a jamais vu d’aussi près et se demande un instant si sa fin sera plus brutale qu’elle le croyait juste avant. Mais non, la créature semble vouloir l’aider, alors elle s’accroche à elle et se laisse transporter. Parce que c’est une chance de survie, parce que c’est venu de nulle part, et parce que Morgane ne sait plus ce qu’elle va devenir mais parcourir les vagues à dos de dragon, c’est amusant. Trop choquée pour réfléchir, elle se contente de ressentir. Elle profite du vent dans ses cheveux, des éclaboussures de l’eau sur ses jambes et des reflets de lumière dans le bleu de la mer.

Plus tard elle arrivera sur l’Archipel. Le dragon rejoindra son monde et la laissera avec des humains. Des humains qui ne remplaceront jamais les amis qu’elle a perdus. Des humains qui ne lui apporteront pas la richesse et le pouvoir qu’elle avait espérés après cette journée. Elle pleurera, un peu, son existence misérable qui ne sera plus embellie par la flûte de Vanessa et le bodhran de Sébastien. Elle pleurera la fin de leur si belle harmonie. Mais elle survivra. Elle survivra et elle aura une belle vie, meilleure que tout ce dont elle aurait pu rêver lorsqu’elle creusait l’ennui sur sa chifonie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Bartholomé d'Ansemer
Bartholomé d'Ansemer

Messages : 644
J'ai : 42 ans.
Je suis : Duc d'Ansemer.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ansemer avant tout, Gustave de Faërie.
Mes autres visages: Césaire Chesnenoir
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyJeu 20 Sep - 23:44

« Vanessa? Où est-elle? » Ce sont les premiers mots qu’il dit, qu’il tonne presque, alors qu’il reprend conscience, les mains liées dans son dos, les pieds attachés ensemble. L’enchanteresse est morte, mais son envoûtement était puissant, les potions ingurgitées n’ont pas encore perdu leurs effets, et le duc n’est pas encore revenu à lui. Il mettra longtemps encore, plus longtemps que les invités envoûtés, plus longtemps que les marins enchantés. Il s’éveillera en dernier, bien après que tous aient quittés.

Il ordonne qu’on le détache, il menace et il hausse la voix. Il ne reconnaît pas encore Geneviève, accroupie à ses côtés, qui tente de le raisonner. Absurde, tout ce qu’on lui dit. Qu’ont-ils tous à le prétendre envouté et manipulé ? Ces traîtres d’Accordés, ces ennemis venus détruire son mariage. C’est tout juste si on ose lui avouer que c’est le duc Liam d’Outrevent qui a ôté la vie à Vanessa. Et la fureur et la colère qui traverse le regard de Bartholomé est dangereuse, la peine et le deuil et le déchirement s’y mêlant tout autant alors qu’il jure et insulte son confrère duc, qu’il souhaite sa mort et annonce qu’Ansemer fermera complètement sa frontière avec Outrevent. On fait semblant de l’écouter, tout autour, alors qu’on espère qu’ils diront vrai, ces Accordés qui prétendent que l’état du duc n’est que temporaire. Autrement, ce serait désastreux. Autrement, il serait prêt à partir en guerre contre Liam ; comme si les tensions entre Ibélène et Faërie ne suffisaient pas et qu’il fallait faire éclater leur propre empire.

On s’est occupé de Bertille, qu’on a rassurée et confiée à bons soins le temps que le duc se reprenne. Les navires - ceux qui restent et qui peuvent encore voguer - regagnent tranquillement la côte et les quais. Ils laissent à la mer, à Messaïon, ces épaves qui bientôt rejoindront ses abysses. Sans oublier tous ces hommes, ces marins envoûtés qui auront sombrés, ces invités malchanceux qui seront venus fêter et repartiront dans les bras de Sithis. Ansemer les pleurera, Ansemer sera en deuil, de toutes ces âmes volées par l’ambition démesurée d’une jeune femme et d’une magie peut-être trop puissante.

De longues heures ont passées, le duc s’est calmé, forcé de le faire alors qu’on continuait à refuser lui obéir et lui retirer ses liens. Forcé d’écouter ce qu’on lui racontait ; s’il commençait à y croire, il faut encore un temps avant que les souvenirs qu’on a voilés dans son esprit lui revienne. C’est Bertille qu’il demande en premier. Et quand on la fait venir, qu’il demande qu’on le détache, cette fois on obtempère. Ils savent, comprennent, que la tempête est partie, ou qu’elle se dissipe tranquillement du moins. Les bras du duc qui se serrent si fort autour du corps de la fillette de sept ans que cette dernière lui murmure qu’il lui fait mal. Alors il relâche son étreinte, et les larmes qui ruissellent sur ses joues sont celles d’un père qui comprend finalement qu’il aurait pu perdre sa fille. Les excuses avec Geneviève viendront plus tard, dans la quiétude de la nuit, alors qu’il la rassurera de baisers et de caresses que les souvenirs qu’ils partagent lui sont revenus.

Mais tout est loin d’être terminé, pour lui ou pour Ansemer. Il y a ces hommes et ces femmes à pleurer. De bons marins, des conseillers en qui il pouvait avoir confiance, des gardes dévoués. Et il y a toute la noblesse et les Chevaucheurs qu’il a fait venir pour son mariage - il frissonne quand il y repense à présent. Il ne peut se contenter du fait qu’il était envouté comme seule excuse ; la diplomatie demande plus, et soucieux que l’image d’Ansemer ne reste pas figée sur cette tragédie, le duc oblige. Les lettres d’excuses officielles, de sa propre main, viendront trouver les hautes têtes de Faërie mais aussi les divers Capitaines des différents vols de l’empire. Celle qui viendra trouver la Symphonie sera toute particulière ; un mélange de craintes et de remerciements sera lisible dans ses lignes. Il ne sait pas encore, le duc, où il se tient face à cette magie et ces Accordés. Il leur vaut le futur d’Ansemer, la vie peut-être même, mais il ne peut s’empêcher de les craindre.

Aucune musique ne viendra bercer le palais.
Seule la mélodie de la mer qu’il se permettra d’écouter alors qu’il posera un regard sur l’horizon ; et quelques des douces phrases murmurées à son oreille par Vanessa qui résonneront encore dans son esprit quand il fermera les yeux.

Spoiler:
 


dialogues en #006666
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 TitreBartholome1
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 RandomDrama
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 RandomFamillefonctionnelle
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 RandomRespect
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Bertin Vif-Envol
Bertin Vif-Envol

Messages : 2689
J'ai : 38 ans
Je suis : Chevaucheur dans le Vol de Lorgol, mage de l'Hiver (protection)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie
Mes autres visages: Zacharie de Sombrétoile
Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyVen 21 Sep - 4:09

Faërie • Noblesse



Édouard

de Mascaret



3.5 La Joueuse de Flûte

Présentation



Étendu là, sur ce pont, au milieu de la mer. Étendu, immobile. Il entend vaguement les pas résonner autour de lui. Il sent un peu, comme s’il était très loin, le poids de sa fille qui s’est effondrée près de lui, la pression de ses mains alors qu’elle essaie de le ramener à lui. En vain. Il se sent s’éloigner. Presque en paix. Il rejoint Messaïon. De toutes les morts possibles de son vieil âge, il semblerait qu’il s’éteindra en pleine mer. Une voix inconnue, et la chaleur d’Éléonore s’éloigne, disparait, et avec elle les pleurs de cette fille ainée dont la vie basculera encore plus, soudain. Mais il ne s’en rend plus compte. Il est parti.

Spoiler:
 








Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyVen 21 Sep - 20:54

Faërie • Peuple



Archie

le Brinicle



3.5 La Joueuse de Flûte

Présentation



Il était trop tard. Trop tard pour cette belle promesse de futur d'Ansemer ; Vanessa l'Atone. Trop pour que ce jour se termine dans la joie comme il l'avait tant espéré depuis qu'elle était apparue. Juste trop tard.

Archie s'exécutait encore contre vents et mers - malgré un tintement étrange dans ses pensées tachant de remettre un sens dans tout ça, s'agrippant faiblement à sa raison d'être - pour le salut de la belle dont la vue du corps tantôt gisant, tantôt flottant, le mit dans une colère noire. L'envoyée de Messaïon, envolée. Et son assassin ? Également. Son duc ? Assommé et escorté déjà plus loin... Le reste ? Le chaos. Et malgré tout, ce n'était pas la vie des marins qui lui importait, ni la sienne, ce n'était pas de remettre de l'ordre dans tout ça non plus... Son esprit désirait autre chose, autre chose que ses mains s'évertuaient à exécuter.

Dans un premier temps, elles cherchèrent à envelopper le corps de la belle, de chercher un moyen, peut-être, en pressant sur la déchirure d'où sortait encore son sang chaud mêlé à l'eau froide, de la ranimer. En vain naturellement. Et comme son esprit réalisait que c'était peine perdue, son corps s'agita relativement vite à poursuivre sa tâche, à respecter ses mots, sa volonté, à la respecter elle. Car elle était toujours présente. Parasitant ses sens. Supplantant son propre être. Encore. Et jusqu'à son dernier souffle hélas. Car c'est repoussant les hommes non envoûtés, que l'amiral en chef marionnette signa son arrêt de mort.

Lui qui avait tant trimé pour en arriver là. Lui qui était si fier d'avoir le respect de son duc. Lui qui aurait donné sa vie pour son duché. Voilà qu'il la jetait à l'eau sans être totalement lui. Quel gâchis. Un gâchis qui prit la forme d'une surprise et horreur soudaine quand, à l'ouvrage de couler encore et encore le navire, après lui avoir léché le corps et l'avoir trempé jusqu'aux os, le froid de l'eau lui coupa le souffle pour mieux lui ôter la vie ensuite. Pénétrant son gosier, gonflant son torse, les yeux exorbités, sa broussaille noire s'étendant comme une toile autour de son visage, les bras levés pour tenter de voir une dernière fois le ciel bleu et l'horizon, Archie le Brinicle, né Lourmarin, Amiral en chef et membre du Conseil, devenu bien vite un mort parmi d'autres, sombra dans l'étreinte de Messaïon à son tour.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 EmptyVen 21 Sep - 22:25

Le bateau coule et avec toi dessus. Autour de toi, chacun s'acharne à mettre les invités en sûreté. Tu aides à ce que les barques partent remplis tandis que Royale et d'autres dragons font des aller retour sur les autres navires pour mettre ceux qui restent en sûreté. Tu meurs d'envie de les rejoindre. Tu n'as pas du tout envie de faire ce que tu fais. C'est Lou-Ann qui t'a appris à nager il y a de ça plusieurs années. Enfin, elle t'a surtout appris à ne pas couler. Tu n'es pas très à l'aise dans l'eau. Tu patauges déjà dans la mer. Inutile de préciser que tes bottes sont ruinées par l'eau et le sel.
Avec un réel soulagement, tu vois la silhouette de Royale venir à nouveau vers toi. Pour toi cette fois, tu le sais. Tu adresses un signe à Anaëlle signifiant que tout le monde a été évacué puis tu grimpes sur ta selle alors que Royale fait son envol. Il était temps. Le navire sombre déjà vers l'abysse. Tu ne l'envies pas. Ni lui ni cette Vanessa ou les rares fanatiques qui ont décidé de la suivre dans les profondeurs de l'océan. Fait le tour un peu, je veux vérifier que Gaëtane est bien en sécurité. L'approbation de la dragonne te touche au moment même où elle entame son dernier petit tour. Ses yeux perçants détaillent les navires et tu finis par en conclure qu'elle est bien en sécurité. Parfait, direction la terre alors. J'en peux plus de toute cette eau.

Avec toutes ces émotions, tu en as presque oublié la sensation désagréable qui s'est abattu soudainement sur ton estomac. Sensation qui s'est estompé dès l'instant où tu es montée sur Royale. Le vent qui fouette ton visage, cette vitesse enivrante, le monde qui devient minuscule avant de confondre les couleurs en une traînée presque uniforme. Encore un événement étrange qui s'est produit dans la vie d'Arven. De quoi animer tes doutes et tes craintes. Tu songes un instant à ce qu'il s'est passé dans le théâtre. L'Accord est une magie dangereuse. Capable d'imposer sa volonté. Pire encore que la magie de l'Automne. Peut-être que la Rose a jugé préférable d'endiguer une magie aussi puissante.
Non.
Non tu ne peux y croire. Tu ne peux pas penser qu'ils aient sacrifié autant de personne pour faire sombrer une telle magie. Certes, ils ont peut-être pensé qu'en agissant ainsi ils protègeraient Arven de cette folie mais ce n'était pas la solution. Il y avait des enfants. Il y avait des gens innocents. Ils avaient le pouvoir de les sauver, ils ont préféré les détruire. Tout comme l'Accord ils ont imposé leur volonté sans laisser une seule chance aux innocents de s'expliquer.
Nous finirons par avoir le fin mot de cette histoire petite. En attendant, dis-toi que nous entrons dans une aire de changement. Un grondement sourd retentit, te signifiant que la dragonne ricane joyeusement à sa blague. Et toi, comme soulagée d'un poids maintenant que tu n'as plus les pieds dans l'eau, tu te permets de rire aussi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte   Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 3.5 • La Joueuse de Flûte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP :: Intrigues / RP express / missions-
Sauter vers: