AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -43%
Grosse promo sur la Trottinette électrique ...
Voir le deal
199.99 €

Partagez
 

 Les cavaliers errants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyDim 2 Sep - 17:27




Livre III, Chapitre 5 • La Joueuse de Flûte
La Chasse Sauvage & Liry Mac Lir

Les cavaliers errants

À la recherche du nouvel Innocent





• Date : 12 août 1003 (après le crépuscule)
• Météo (optionnel) : La nuit est fraîche à Ibelin, malgré l'été
• Statut du RP : Mission collective
• Résumé : La Chasse Sauvage n'a plus d'Innocent, elle doit en trouver un nouveau rapidement. Elle est inexorablement attirée par Octave d'Ibélène, avant de repartir chasser.
• Recensement :
 
Code:
• [b]12 août 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/]Les cavaliers errants[/url] - [i]La Chasse Sauvage & Liry Mac Lir[/i]
• Météo (optionnel) : La nuit est fraîche à Ibelin, malgré l'été
• Statut du RP : Mission collective
• Résumé : La Chasse Sauvage n'a plus d'Innocent, elle doit en trouver un nouveau rapidement. Elle est inexorablement attirée par Octave d'Ibélène, avant de repartir chasser.



♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyDim 2 Sep - 17:28


Guide de survie à l'approche du ravin

Consignes et plan de mission

Le petit topo du Destin et de la Fatalité



▬ Ce sujet est réservé aux personnes et entités suivantes :
→ La Chasse Sauvage (Octave, Astrée, Bastien, Joséphine & Liselotte)
→ La proie (Liry)

▬ La première phase se déroule dans la nuit du 12 au 13 août 1003, il s'agit de la recherche d'un nouvel Innocent. La seconde phase se déroule dans la nuit du 14 au 15 août, il s'agit de la poursuite de Liry.

▬ Les événements seront animés par les personnages staffiens présents (Astrée, Liry & Liselotte), qui relanceront régulièrement l'action.

▬ Le format retenu est celui d'un RP express : vos réponses devront compter moins de 400 mots, ainsi qu'un résumé sous balises spoiler.  :sisi: Votre premier RP, et seulement celui-là, ne compte pas de limite de mots. Utilisez ce site pour compter !  :laa:

▬ Voici la situation de base :
Richard a quitté la Chasse Sauvage la veille, celle-ci se retrouve donc sans Innocent. Avant de repartir en chasse, elle doit en trouver un nouveau, et c'est pourquoi elle se dirige vers Octave. Depuis sa résurrection, le jeune empereur est lié à la Chasse, son aura les attire.
Une fois Octave choisi comme Innocent, il lancera la Chasse en direction de Lorgol, sur sa nouvelle victime : Liry. Celle-ci devra survivre jusqu'à l'aube.

▬ Il n'y a pas d'ordre de passage, mais vous êtes nombreux : merci de laisser au moins 2 autres dragonnets répondre avant de reposter. :bro:

▬ Un QG opérationnel est à votre disposition, chasseurs comme chassés ! :sisi:




♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyDim 2 Sep - 17:29

Le jour se couche, Valda étend son voile sur les cieux et la Chasse s'éveille. Il y a pourtant comme un problème, quelque chose qui les dérange, qui les démange, quelque chose qui manque. C'est un vide terrible pour les cavaliers investis d'une mission, que de perdre leur guide, leur étoile scintillante. L'Innocent n'est plus ; il s'est volatilisé, détaché d'eux, emporté par quelque chose d'autre qu'ils ne peuvent comprendre, qu'ils ne ressentent pas. Tout ce qu'ils ressentent, c'est ce manque, c'est cette absence, sous les lunes jumelles qui éclairent la nuit. Des plaintes lancinantes percent le silence de l'obscurité, les lamentations désolantes des banshees, privées elles aussi de leur Innocent. Leurs râles s'étendent sous les étoiles, sont transportés par le vent. Elles pleurent, pleurent tant et si fort. Il ne leur reste guère que ça.

Liselotte chevauche aux côtés des siens, sans but ni repère, consciente également du vide laissé par leur Innocent. Tout son être, tout son esprit, se tourne vers ce néant, à la recherche de celui ou celle qui le comblera. Puis elle le sent, il est là, quelque part. Au-delà de l'horizon, par delà les vallées, il les attend : leur nouvel Innocent. Lentement, comme un seul homme, la Chasse se détourne de sa route pour suivre le chemin qui leur est tracé par celui qui les appelle sans le savoir. Liselotte le ressent au plus profond d'elle-même, elle sent l'impatience, elle sent le but qui se rapproche. Quand ils l'auront retrouvé, ils pourront retourner chasser, ils pourront continuer leur noble mission – plus grande qu'eux, plus grande que tout.


Spoiler:
 




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Bastien Aigrépine
Bastien Aigrépine

Messages : 437
J'ai : 32 ans
Je suis : Major de division d'Euphoria

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel ; Octave, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tara Mille-Visages, Gustave de Faërie
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyDim 2 Sep - 17:55


Le crépuscule. Il devrait être le signe d’une nouvelle chasse, c’est ce que son être tout entier réclame depuis cette nuit où il a été happé. Et pourtant, ce soir, quelque chose manque, quelque chose cloche. Ils sont incomplets, ils n’ont plus de but, personne pour les mener et leur désigner qui doit succomber. Bastien n’a pas compris ce qui a fait disparaître leur Innocent, tous les sentiments qu’il avait pu éprouver jusqu’à cette nuit où il a croisé leur chemin semblent comme avoir disparu, n’avoir plus aucun sens. Mais ce soir, cette nuit, ils le trouveront. Ils n’ont aucun autre choix.

Avant, il aurait détesté ça. Il aurait détesté qu’on le contrôle de la sorte, qu’on décide de ses actes. Il y a quelques jours, quelques semaines à peine qu’il est parmi eux, qu’il fait partie d’un tout plus important que ce qu’il a jamais connu jusque-là, que tous les autres liens qu’il a pu connaître se sont effrités, qu’ils semblent comme appartenir à un souvenir, à quelqu’un d’autre. C’est peut-être le cas d’ailleurs mais, dans le fond, cela n’a guère d’importance. Parce que maintenant, il œuvre pour quelque chose de plus grand, de plus important. Et plus rien d’autre ne compte que de trouver leur nouvel Innocent. Pour continuer à accomplir leur tâche. Alors, il se fait attentif, comme le reste de la Chasse, il observe, il écoute. Quelque chose les attire, c’est tout proche, sans qu’il n’arrive vraiment à définir ce que c’est.

Il inspire longuement, flattant l’encolure de cette monture dont il se serait plus que méfié dans son autre vie, et un sourire se dessine sur ses lèvres alors qu’il sent l’impatience des siens qui le gagne petit à petit. Parce qu’il sait lui aussi. Ils approchent du but et leur mission va pouvoir continuer, ils pourront oublier ce vide qui s’est creusé en eux avec le départ de l’Innocent. Ce ne sera même plus un mauvais souvenir, parce qu’ils n’ont même pas leur place dans cette nouvelle existence.

Spoiler:
 


Les cavaliers errants TitreBastien2
Les cavaliers errants OdBXI5EV_o
Les cavaliers errants PlumeSerreServir
Les cavaliers errants ArtGuerrePrismeLunaire
Les cavaliers errants RandomJupons
Les cavaliers errants 1525464646-bastien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyLun 3 Sep - 13:09

Une nouvelle nuit se lève et la Chasse réclame et s’éveille. L’Innocent n’est plus, disparu dans les nuées sans laisser à ses cavaliers la moindre indication. Perdus ils sont et pourtant, la Chasse doit continuer, chevaucher sans relâche et faucher vies après vies au son d'un voix supérieure qui l'aura dictée. Il leur faut, avant cela, retrouver celui ou celle qui chantera pour eux l’hymne sauvage et décidera d’une victime au funeste destin. Elle doit le trouver, cet Innocent qui marche devant, ce nouveau héraut qui déjà les attire, sous le couvert des milliers d’étoiles. Que leur resterait-il, à ces cavaliers sans la moindre émotion, si l’Innocent ne reprend pas place devant ?

Appelée à chevaucher, Joséphine suit le mouvement de cette Chasse qui n’est qu’une, unie par un même sentiment : le retrouver. La Chasse a choisi, la Chasse a décidé. Ce serait lui et personne d’autre. Ce serait lui et personne ne se mettrait sur son chemin, à moins de vouloir périr ou les rejoindre. Elle avance, la belle Joséphine aux yeux vides et froids, sans sourire ni couleur. Elle avance avec ce seul désir qui l’anime et fait battre les restes d’un cœur emporté par la Grande Chevauchée, presque hâtive de retrouver toute cette euphorie grisante de chasse et de traque. Vite, que l’Innocent revienne, car l’ancien a laissé un vide que même Famine, qui l’a emporté, ne peut combler. Vite, ce soir ils y seront et pourront reprendre tout ce qui fait leur existence, retrouver ce tout unique et suprême.

La Chasse avance, non sans but mais sans victime. Elle avance jusqu’à ce palais, où il se trouve, où il doit même savoir, au plus profond de lui, que la Chasse l’a choisi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyMar 11 Sep - 21:28

Elle n’avait que ce serment en tête, depuis le vingt-cinq juillet. Près de vingt jours, pendant lesquels elle ne se réveillait chaque nuit que pour servir l’Innocent. Astrée Aubétoile n’était plus, depuis qu’elle avait suivi Guerre, mais ce soir-là, plus rien n’allait. La chasseresse était déboussolée, sans ce guide qui encadrait leurs déplacements, chaque soir. Cette fois, ce n’est pas une proie qu’ils cherchent, ce n’est pas une vie à faucher, qu’ils traquent. Ils doivent combler ce vide. Trouver celui – ou celle – qui remplacera l’Innocent qui s’est échappé. La Chasse pourrait être libre, mais elle dérive.

Elle dérive, à la recherche de celui qui les unira à nouveau, qui montrera le chemin. La chasseresse ne sait pas ce qui lui dicte qu’il se trouve au palais d’Ibélène, mais c’est là qu’ils se rendent, tous ensemble, sous l’impulsion des Quatre Cavaliers. C’est là que se trouve celui qui est destiné à remplir ce rôle d’Innocent. À prendre leur tête, sans faillir un instant, à désigner leurs cibles, à les mener jusqu’à elles.

C’est là que se trouve Octave d’Ibélène. Aucun doute ne les assaille, alors qu’ils pénètrent dans le palais, alors qu’ils se dirigent vers les quartiers de l’empereur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Octave Main-de-Velours
Octave Main-de-Velours

Messages : 100
J'ai : 27ans
Je suis : Ménestrel, apprenti Accordé (Cordes)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma soeur, Sixtine
Mes autres visages: Aubrée & Rhapsodie
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyMar 11 Sep - 23:25

C’est une soirée semblable à toutes les autres. Et pourtant, Octave peine à trouver le sommeil. Etrangement, ce n’est pas sa tête lourde de pensées et de choix à faire qui l’empêche de s’endormir. C’est autre chose, de plus inquiétant, et que personne ne peut comprendre. Une sourde sensation de vide, un creux au plus profond de lui. Il n’a pas bien su l’identifier au début, mais il a fini par comprendre ce qui cloche.

Ce soir, il n’a pas entendu l’appel de la Chasse.

Il pense deviner ce que cela signifie. La Chasse n’a pas disparu – il sent encore sa présence. Mais Richard le Harnois a peut-être été libéré de son rôle d’Innocent. Une bonne nouvelle, a priori. Le Belliférien s’est sacrifié pour sauver sa sœur des liens qui la maintenaient dans la Chasse, et le jeune homme lui en sera éternellement reconnaissant. Son retour parmi les vivants est une bonne chose, mais Octave peine à s’en réjouir vraiment. Car si la Chasse a perdu son innocent…

Il lui en faut un autre.

Il sent qu’elle se rapproche d’Ibélène. Et la vague inquiétude qu’il ressent alors se mue en une violente terreur alors qu’il comprend soudainement. Il sait.

Ce sera lui, et personne d’autre.  

Il se redresse dans son lit, les yeux écarquillés, le souffle court, et entreprend de se dépêtrer de ses draps pour en sortir le plus vite possible. Il se lève précipitamment, un seul but en tête. Fuir. Il sait parfaitement que c’est impossible, mais cet instinct est bien plus fort que la raison. Il ne peut définitivement pas l’attendre sagement, assis au bord de son lit. Et s’il ne peut la semer, autant essayer de l’attirer ailleurs. Que la chasse ne s’en prenne pas à ses gens, encore moins à Sixtine.

Il sort de ses quartiers en tenue de nuit, sans prendre le temps de se couvrir ni d’enfiler des chaussures. Il ferme néanmoins la porte, pour faire croire que tout est normal, peut-être même pour leurrer la Chasse, toutefois sans grand espoir. Et il s’élance dans les couloirs en direction de cette sortie dérobée qu’il avait tant l’habitude d’emprunter, autrefois. Mais il n’en a pas le temps, et il se fige net en s’en rendant compte.

C’est trop tard.
Ils sont déjà dans le palais.
Ils sont là.

Spoiler:
 







Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyMar 18 Sep - 10:11

Rejoins-nous.

Il est tout près, elle le sent. Ils le sentent tous. Les lamentations des banshees emplissent l'air de leur inquiétante mélopée, les sabots des chevaux fendent les airs pour s'engouffrer dans le palais qu'ils ont déjà visité. Les pauvres âmes qui croisent leur route dans les couloirs sombres n'ont d'autre choix que de les rejoindre dans leur course folle ou de mourir. Là, un garde trop lent se fait trancher la gorge. Ici, une lame traverse le coeur d'une domestique. Devant, les chiens se fraient un chemin et éloignent tous ceux qui voudraient leur faire obstacle. Il n'y a que lui qui compte.

Rejoins-nous.

Et le voilà, enfin. Leur Innocent, celui qu'ils attendaient tous. Liselotte sent un vide en elle qui se comble, elle se sent enfin pleine et entière, comme si un morceau d'elle-même lui avait été arraché puis remis en place. Il est là, grand et noble, se parant doucement des voiles sombres, chevauchant sa majestueuse monture. Il est là et il ne les quittera plus jamais. Jamais.

Guide-nous.

Et le galop effréné reprend dans la nuit, sur les plaines, dans les cieux, partout où ils doivent aller, partout où ils peuvent aller. Pour cette nuit, ils n'atteindront pas leur victime, bien trop éloignée d'eux. Mais la nuit suivante, puis encore celle d'après, et toutes celles qui suivent, ils sauront accomplir leur noble mission.

Guide-nous.

À travers la nuit, sous les lunes jumelles et les étoiles, sous le regard des dieux qui ne peuvent rien faire pour les arrêter. La Chasse Sauvage est libre, libérée des chaînes qui l'entravaient, libre de faire ce qu'elle doit faire.


Spoiler:
 




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Bastien Aigrépine
Bastien Aigrépine

Messages : 437
J'ai : 32 ans
Je suis : Major de division d'Euphoria

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel ; Octave, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tara Mille-Visages, Gustave de Faërie
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyLun 24 Sep - 10:02


Ils sont rapides alors que leur but est là, tout près. Ils sèment la mort sur leur passage sans ciller, sans se soucier de ce qui se passera une fois le matin revenu. Ceux qui sont sur leur chemin, qui les empêchent de retrouver l’Innocent doivent tomber, c’est ainsi. Tout ce qui importe c’est de suivre le chemin tout tracé pour le retrouver lui. Pour se trouver de nouveau un but, quitte à laisser un sillon sanglant derrière eux. C’est le prix qu’ils n’hésitent pas à payer alors que celui qu’ils sont venus chercher réalise qu’il ne pourra pas leur échapper.

Et l’Innocent est enfin de nouveau là pour les guider. Il se sent enfin entier, il a retrouvé un but et le lien avec le reste de la Chasse ne s’en retrouve que renforcé. Ils oeuvrent de concert alors qu’ils le suivent aveuglément. Parce qu’il sait où aller, il sait qui chasser.

Et ils ne connaitront ni repos, ni répit tant qu’ils n’auront pas atteint cette nouvelle cible.

Le temps semble de toute façon avoir perdu tout son sens depuis qu’ils sont réunis. Rien d’autre ne compte que de suivre ce que demande l’Innocent. Rien n’est plus important que cette course pour accomplir leur mission.

Il ne leur faut que peu de temps pour arriver à Lorgol. L’ancien Bastien aurait été quelque peu inquiet à essayer d’imaginer quelle pourrait être la cible de la Chasse cette fois. Mais ce n’est plus le cas. Il ne fait que trépigner d’impatience à l’idée d’atteindre leur nouvelle victime dès que la nuit sera tombée. Sentir sa peur, son souffle se faire plus court alors qu’elle essaiera de les semer sans succès et, mieux encore, sentir ce moment unique où elle tombera sous leurs coups.

Spoiler:
 


Les cavaliers errants TitreBastien2
Les cavaliers errants OdBXI5EV_o
Les cavaliers errants PlumeSerreServir
Les cavaliers errants ArtGuerrePrismeLunaire
Les cavaliers errants RandomJupons
Les cavaliers errants 1525464646-bastien
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Octave Main-de-Velours
Octave Main-de-Velours

Messages : 100
J'ai : 27ans
Je suis : Ménestrel, apprenti Accordé (Cordes)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma soeur, Sixtine
Mes autres visages: Aubrée & Rhapsodie
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptySam 29 Sep - 22:57

Rejoins-nous.

Son esprit s’embrume. Il sent avec horreur sa conscience s’évaporer et quitter son corps ; puis il ne sent plus rien. Plus rien d’autre que l’appel de la Chasse, plus rien d’autre que sa mission. Car Octave d’Ibélène a disparu. A sa place se tient désormais l’Innocent qui marche devant. En quelques instants, le voilà paré de ses voiles sombres, monté sur son noir destrier, prêt à guider la Chasse sous la lumière des lunes jumelles.

Je suis là.

Et la Chasse repart, guidée par son nouvel Innocent, vers une nouvelle victime. Ils ne l’atteindront pas ce soir ; il est bien trop tard. Mais peu importe. Le temps ne compte plus ; seule la mission importe.

En avant.

C’est en direction de Lorgol qu’Octave lance la Chasse, à la poursuite du visage qui s’est imposé à son esprit. Il ne la connaît pas, cette jeune femme blonde au visage criblé de tâches de rousseur. Et même si elle avait été sa plus proche amie, il ne ressentirait envers elle rien de plus que l’intérêt d’un chasseur pour sa proie. C’est sur les pas de cette jeune blonde que la meute des Mâtins est lancée, c’est vers elle que la Chasse est attirée. Liry Mac Lir, où qu’elle se cache, rejoindra tôt ou tard le royaume de Sithis par les mains de ses Chasseurs. Qu’importe, si elle est prévenue par les banshees. Tant qu’elle ne s’endort pas, elle est à leur portée.

Spoiler:
 







Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyMer 3 Oct - 17:31

Le vide est comblé et la chaleur revient. L’Innocent est là, fier et fort guidant la Chasse Sauvage. Sous le regard des chasseurs, le jeune Octave trouve la place qui est sienne, haut sur le destrier qui devant lui se matérialise, presque plus digne souverain ici dans les cieux gorgés de ténèbres que sur cette terre insipide. Il est là, enfin, l’Innocent, et Joséphine n’attend plus qu’une chose, cette nouvelle victime qui s’impose à son esprit, choisi par celui qu’ils attendaient tous.

Aussi vite que l’esprit d’Octave est emporté, la Chasse reprend sa course effrénée dans le ciel nocturne d’Arven, dansant sous les étoiles comme la plus funèbre augure. Leur cible, c’est à Lorgol qu’ils vont la trouver, et l’excitation monte chez Joséphine, dénué du moindre sentiment de culpabilité. Le trou dans sa poitrine laissé par l’abandon de l’ancien Innocent n’est plus qu’un souvenir, et complète, elle n’attend que de répondre aux ordres de la Chasse. Lorgol à l’horizon, c’est là qu’ils trouveront la victime désignée.

Qu’elle court, qu’elle s’enfuit. Mais il y avait fort peu de chance qu’elle échappe aux nuées et ténèbres. La meute prend les devants, hurlant à la lune comme des enragés, alors que le chant des Banshees prévient les habitants aventureux qui ne dorment pas encore. Combien seraient les imprudents à voir la Chasse dans les cieux et sentir l’irrépressible envie de suivre ? Ah peu important, c’est la victime de ce soir qui compte. Lorgol sait que la Chasse est là. Et bientôt Liry Mac Lir saurait que c’est pour elle qu’elle vient.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptySam 6 Oct - 16:38

Elle n'a plus aucune notion des jours qui s'écoulent, dans l'immense Sablier du Destin. Il n'y a que sa mission, que ce sentiment de faire ce qui est juste, ce qui lui est demandé. C'est d'une telle simplicité, d'une telle clarté. Il n'y a que ça qui compte, rien d'autre, pas même les nuits qui défilent, pas même les étoiles au-dessus d'eux, pas même ceux qui croisent leur route sans s'y attendre. Que des dégâts collatéraux, ou des êtres qui les rejoignent pour accomplir la grande mission de la Chasse Sauvage.

Liselotte ne réalise pas qu'il s'est écoulé deux nuits avant que cette victime ne leur soit désignée, au coeur des rues de Lorgol. Les cavaliers sont déjà venus ici autrefois, elle le sait, elle le sent. Mais avant tout, elle sent leur victime désignée se rapprocher. Le sentiment d'euphorie s'élève, l'adrénaline la pousse en avant sur son destrier qui piétine des innocents sur son passage, probablement tués par les cavaliers qui la précèdent. Elle n'en a cure, elle foule les pavés avec rapidité, elle parcourt les rues qu'elle connaît si bien sans que ça n'éveille quoi que ce soit en elle.

Les plaintes des banshees s'élèvent, elles annoncent leur arrivée, elles préviennent la victime. Les chevaux martèlent le sol, les cavaliers arrivent, l'Innocent guide la voie.

Prépare-toi à mourir.


Spoiler:
 




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Liry Mac Lir
Liry Mac Lir

Messages : 703
J'ai : 24 ans
Je suis : cartographe sur le Borée

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Pénélope de Bellancre
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Lancelot l'Adroit, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptySam 6 Oct - 19:18

La soirée est belle et déjà échauffée par quelques verres, tu danses tranquillement sur la table d'une taverne fréquentée par les pirates et autres raclures du même genre.  Heureuse, les joues rosies par le plaisir, tu t'en donnes à cœur joie, joignant les choeurs de voix de la tienne, rugueuse et rocailleuse.  Tu tonnes, tes pieds frappent le bois en cadence avec la musique d'un flûtiste improvisé.  Plus belle soirée ne pourrait avoir lieu, le bonheur est au rendez-vous et personne ne se laisse inquiéter par les sombres événements du continent, tout est oublié pour une soirée.

Jusqu'à ce que… un cri perçant déchire l'air.  Le joueur s'arrête, les mains cessent de scander le rythme en cadence, tes pieds ralentissent et s'arrêtent de sautiller.  Tes yeux croisent ceux des banshees.  Et tu sais qu'ils sont venus pour toi.  Tu lâches un énorme juron, le plus grossier que tu connaisses.  Tu savais que c'était une erreur que de venir sur ce continent de débiles, jamais sur ton île on n'aurait libéré une telle puissance machiavélique.  Tu attrapes une choppe au hasard et avales d'une traite son contenu : tu en auras bien besoin et si tu dois mourir, tu veux au moins avoir le goût du nectar de l'alcool aux lèvres. Tu salues cavalièrement les gens présents et tu prends la fuite en sautant d'une table à l'autre et te faufile par les cuisines où tu chapardes un peu de nourriture : ce serait triste de rejoindre le royaume de Sithis le vendre vide et puis tant pis pour le tenancier qui n'est pas ravi de l'arrivée des banshees qui déjà font fuir ses clients, c'est la cohue.  Avec un peu de chance, tu auras le temps de te cacher avant que les cavaliers et leur meute n'arrivent.  Tu attrapes aussi un couteau de cuisine.  Peut-être pourras-tu terrasser un autre chien pour tenir compagnie à Boudou.

Une fois dans les rues, tu commences ta course pour la survie.

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptySam 6 Oct - 23:03




Justice






Il l'entend arriver, plus qu'il ne la voit.

La Chasse Sauvage.

Les plaintes des banchees vibrent et résonnent dans les airs, elles s'immiscent dans les ruelles, entre les tours, elles portent au loin, aux abords de la ville, là où leurs silhouettes se dessinent, précédant l'Innocent et les cavaliers. La Chasse est rapide, elle fend les airs, puis le sol, elle se déplace si vite.

Il l'entend de loin et se redresse, au somment de la colline sur laquelle il a trouvé repos, près de l'Académie. La Chasse Sauvage entre dans Lorgol, elle cherche sa victime – encore une. Un grondement sourd s'élève de son poitrail d'or, ses griffes s'enfoncent dans la terre, ses naseaux laissent échapper un peu de fumée. Il ne les laissera pas faire, ce soir. Il les empêchera de faucher une nouvelle victime, il les empêchera d'en faucher des dizaines, des centaines sur leur chemin pour trouver celle qu'ils recherchent.

D'un battement d'ailes puissant, Justice s'élève dans les cieux et fonce sur la Ville Basse, dans la direction que semble prendre la Chasse.

Les cris s'élèvent dans les ruelles à l'approche des cavaliers et de leur meute de chiens. Des gens paniqués, des gens parfois agonisants car ils se trouvaient simplement sur le chemin des chasseurs. Le dragon bat des ailes pour devancer la Chasse qu'il survole, cherchant du regard celui ou celle qu'ils poursuivent cette nuit. Il la voit alors, il comprend, il la reconnaît.

Au-dessus des toits, il effectue un arc de cercle et pique vers le sol, la gueule ouverte. Il déverse sur les molosses des flammes puissantes, il entend leurs aboiements piteux, et il revient en arrière rapidement pour rejoindre la cible en fuite. D'un geste ample, il atterrit devant elle et d'une pensée autoritaire, il s'adresse à elle.

« Monte. »

Il y a bien longtemps qu'il n'a plus porté un humain sur son dos, mais il n'a pas oublié ce que ça faisait. Quand Liry est bien installée, il prend de l'élan et s'envole au-dessus des tours pour attirer la Chasse loin de la ville. Il est temps de les semer.


Spoiler:
 


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Bastien Aigrépine
Bastien Aigrépine

Messages : 437
J'ai : 32 ans
Je suis : Major de division d'Euphoria

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel ; Octave, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tara Mille-Visages, Gustave de Faërie
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyJeu 18 Oct - 8:46

Elle est là. Il peut la sentir. Tout comme il peut sentir l’adrénaline qui coule à flot dans ses veines et dans celles de ses compagnons. Peu importe l’endroit où ils sont, peu importe que ce soit les rues qui l’ont vu grandir. Tout ce qui compte, c’est la cible qui leur a été désignée. Et ils la suivent, les chiens grondant alors que les rues défilent. C’est qu’elle ne le rend pas la tâche facile la bougresse mais cela ne rend la Chasse que plus palpitante. Sans compter qu’ils savent tous comment cela va finir.

Sauf que quelque chose ne se passe pas vraiment comme prévu. Bastien fronce les sourcils alors que des flammes leur barrent brusquement le passage, que les chiens brûlent vifs sous ses yeux. En vérité, il se moque de leur sort comme il se moque de tout ce qui n’est pas directement lié à leur mission. S’il a ressenti un manque dû à l’absence momentanée de leur Innocent, le reste importe peu, pour ne pas dire pas du tout.

Pourtant, là, il y a de quoi grincer des dents alors que retentissent les gémissements d’agonie de leurs chiens. Pour encore, quand il voit les ailes du dragon se déployer. L’humain qu’il a été pourrait pester contre ces fichus dragons, il les connait bien, beaucoup trop bien. Et il sait qu’il ne faut pas s’en approcher sous peine d’être rôti en un clin d’œil comme ces animaux.

Elle nous échappe.

Constat quelque peu amer. D’autant qu’il n’a pas envie de laisser filer leur proie et qu’il sait que c’est le cas pour les autres également. Alors, il ordonne à sa monture de se mettre au galop pour suivre la silhouette du dragon qui s’éloigne déjà beaucoup trop vite. Et, à moins que leur Innocent ne décide d’une autre cible, ils ne s’arrêteront pas tant qu’elle ne sera pas tombée à terre. Ce n’est pas un stupide dragon qui va les en empêcher.

Spoiler:
 


Les cavaliers errants TitreBastien2
Les cavaliers errants OdBXI5EV_o
Les cavaliers errants PlumeSerreServir
Les cavaliers errants ArtGuerrePrismeLunaire
Les cavaliers errants RandomJupons
Les cavaliers errants 1525464646-bastien
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Octave Main-de-Velours
Octave Main-de-Velours

Messages : 100
J'ai : 27ans
Je suis : Ménestrel, apprenti Accordé (Cordes)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma soeur, Sixtine
Mes autres visages: Aubrée & Rhapsodie
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyVen 26 Oct - 14:50

Ils y sont presque. Il le sent.
Leur cible est toute proche. Elle ne signifie rien pour lui : simplement sa cible, sa victime, la vie que la Chasse devra emporter ce soir. Les chiens sont lancés à sa suite, et elle ne pourra pas leur échapper. Ils s’approchent dangereusement d’elle. En quelques instants, tout sera réglé.

Pourtant, tout change.
Les cris de terreur des Lorgois semés par la Chasse sont rapidement remplacés par des glapissements et aboiements de douleurs. Des flammes s’élèvent devant eux, brûlant ses Mâtins et freinant l’avancée de la Chasse. Lorsque le dragon s’envole, la cible sur son dos, l’agacement tout relatif que peut ressentirr un innocent s’impose chez Octave. Pourquoi s’obstiner ? Ils la rattraperont.

Elle nous échappe.
Non.


Non, elle ne leur échappera pas. C’est impossible. Personne n’échappe à son Destin. Personne n’échappe à la Chasse.
Il sait que c’est déjà arrivé. Mais ce soir, c’est inconcevable. Ils ne peuvent pas échouer.

En avant. Plus vite.

Il lance la Chasse sur les talons du dragon. Même en l’air, ils ne pourront échapper aux Cavaliers et aux Chasseurs. Si le dragon a décidé de mourir avec elle, tant pis pour lui.

Plus vite.

Ils sont rapides. Et l’Innocent en tête, ils filent sous la lumière des lunes jumelles, leur seul but en tête. Ils ne ressentent ni la faim, ni la soif, et encore moins la fatigue. Et ils se rapprochent dangereusement de la monture d’Or. Ils ne peuvent pas perdre.
Ils ne peuvent pas perdre.

Plus vite.

Spoiler:
 







Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Liry Mac Lir
Liry Mac Lir

Messages : 703
J'ai : 24 ans
Je suis : cartographe sur le Borée

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Pénélope de Bellancre
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Lancelot l'Adroit, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyDim 18 Nov - 18:15

Tes jambes faiblissent sous ton poids.  Ta main se glisse à ta cuisse, soulevant tes vieilles nippes dans un geste fort indécent, mais c'est que c'est là que se trouve ta dague.  Tu ne vas pas te laisser dévorer de si tôt.  Pas sans leur offrir un combat à la gloire des plus grands.  Ou quelque chose comme ça.  Tu comptes bien emmener dans la mort avec toi quelques uns de ces chiens qui tentent de te croquer le mollet.  Pour gagner du temps, tu reprends la techniques du lancer de godilot et d'un geste tu retires tes chaussures pour les jeter par-dessus ton épaule à la tête des chiens.  Si ça peut atterrir sur le visage de l'un des cavaliers, ce serait encore plus rigolo.  Tu ne comptes pas mourir de façon anodine et ennuyante!

Alors qu'il ne te reste plus d'issue, ta vue est soudainement occultée par le scintillement pailleté d'une énorme silhouette, une montagne d'or.  L'espace d'un moment, tu songes que la mort a été plutôt rapide et tu t'insurges de ne pas avoir eu le temps de combattre vaillament avant le trépas.  Jusqu'à ce qu'une voix se fasse entendre dans ta tête.  Le gros dragon tas d'or, seigneur des cieux!

Quand tu comprends ce qu'il se passe, tu ne te fais pas prier pour grimper sur le dos du majestueux dragon d'or.  C'est la première fois que tu t'envoles.  Tu ne peux t'empêcher de pousser un cri d'extase malgré la situation précaire dans laquelle tu te retrouves.  Sans regarder derrière, tu agites la main dans un geste narquois.

« Bonne chance p'nous r'trapper les sales clébards! lances-tu à leur intention, C'pas à soir qu'vous allez vous régaler d'la pâté d'Liry! Hahaha! »

N'empêche, il faut admettre que tu es bien soulagée d'être sauvée.  Mourir ne te fais pas peur, mais c'était tout de même un peu tôt pour que ta dernière heure ne vienne.  Il te reste encore tant à découvrir, tant à réaliser.  Une bouffée de reconnaissance s'empare de toi.  Laissant la frayeur s'emparer de toi un moment, tu t'accroches comme tu le peux au dragon.

« Merci.  Je t'en dois sacrée une, Seigneur des Cieux dorés. »  Ta voix tremble, tu ne peux pas en dire plus et ton côté impertinent est pour une fois bien absent.

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants EmptyDim 25 Nov - 12:03




Justice






« Merci. Je t'en dois sacrée une, Seigneur des Cieux dorés. » Un grognement, pour toute réponse. Ils ne sont pas encore sortis d'affaire, la nuit est encore jeune et la Chasse Sauvage est infatigable. Le dragon d'Or s'élève dans les cieux, la jeune Îlienne accrochée tant bien que mal à lui – puisqu'il y a des mois qu'il ne porte plus de quoi accueillir un Chevaucheur – et il serpente entre les tours pour tenter de semer leurs assaillants. La poursuite est effrénée, les chiens manquent de les rattraper à plusieurs reprises, leurs dents et leurs griffes frôlent les écailles solides mais jamais ne les traversent. Liry est hors d'atteinte, pour le moment. Quelques manoeuvres lui ont permis d'envoyer quelques mâtins et chasseurs dans le décor, en plein sur une tour, mais ça ne suffira pas.

« Accroche-toi. » qu'il lui transmet d'une simple pensée, avant de prendre de la vitesse et de monter plus haut encore dans les cieux. Ils doivent tenir jusqu'à l'aube, mais Justice a également comme objectif de les éloigner le plus possible de la cité aux mille tours, afin de protéger ses habitants. Personne d'autre ne les verra ce soir. Personne d'autre ne sera leur victime accidentelle au coeur d'une course folle.

Et il fatigue, le dragon d'Or. Il se sert de toute son énergie, de toute son expérience, pour échapper à la Chasse, pour la devancer, à travers les montagnes des terres du nord, sous un clair de lunes étincelant. Il les sent qui se rapprochent, il les entend qui appellent leur victime à eux. Les plaintes glacées des banshees se mêlent aux aboiements enragés et aux hennissements impatients. Et les étoiles défilent au-dessus de leurs têtes, elles traversent les cieux et les heures passent, implacables.

Puis arrive l'aube, salvatrice, lueur inespérée à l'horizon. Justice aperçoit l'éclat du soleil, timide mais présent. C'est dans un souffle que tout semble s'arrêter, que le silence retombe, que la menace se volatilise. Il ne s'arrête pas pourtant, il ne peut pas. Il ralentit l'allure néanmoins, épuisé mais fier, si fier d'être parvenu à ses fins. Lentement, il redescend vers le sol en petits cercles précautionneux, très loin de la ville. Ses immenses pattes retrouvent l'herbe humide de rosée et sa grande masse s'étend sur le sol, permettant à Liry de redescendre. Elle semble glacée, suite à ce vol nocturne et il souffle doucement un air chaud sur elle, jusqu'à ce que les tremblements cessent, jusqu'à ce qu'elle paraisse à nouveau apaisée.

« Tu es hors de danger. » précise-t-il tout de même, parce que parfois les humains sont lents à la détente, qu'ils ne comprennent pas tout. Elle est hors de danger et il la ramènera là où il l'a trouvée. Après un repos bien mérité.


Spoiler:
 


Sujet Terminé


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Les cavaliers errants   Les cavaliers errants Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cavaliers errants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP :: Intrigues / RP express / missions-
Sauter vers: