AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-63%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur les baskets Nike Air max 270 React
59.35 € 159.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Jeune fille deviendra femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Jeune fille deviendra femme   Jeune fille deviendra femme EmptyJeu 20 Sep - 17:01


Livre III, Chapitre 5 • La Joueuse de Flûte
Agathe de Vigdir & Liselotte Passefil

Jeune fille deviendra femme

Alors comme ça, c'est toi qui pécho mon copain Lancelot ?



• Date : 20 juillet 1003
• Météo (optionnel) : La nuit est douce
• Statut du RP : Privé
• Résumé : C'est le mariage de Grâce et Melsant de Séverac, donc Liselotte profite des festivités. Elle reconnaît Agathe qu'elle décide d'aborder pour faire plus ample connaissance.
• Recensement :
Code:
• [b]20 juillet 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4155-jeune-fille-deviendra-femme]Jeune fille deviendra femme[/url] - [i]Agathe de Vigdir & Liselotte Passefil[/i]
C'est le mariage de Grâce et Melsant de Séverac, donc Liselotte profite des festivités. Elle reconnaît Agathe qu'elle décide d'aborder pour faire plus ample connaissance.





On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred


Dernière édition par Liselotte Passefil le Jeu 20 Sep - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Jeune fille deviendra femme   Jeune fille deviendra femme EmptyJeu 20 Sep - 17:02

La fête bat son plein à Automnal et, une chose est certaine, elle est ébloouissante. Tout comme la mariée qui a uni sa vie au marquis des lieux, resplendissante – et pas uniquement car elle porte la robe de la plus prestigieuse couturière du continent. Elle a le regard rayonnant à chaque fois qu'elle croise le regard de son époux et qu'elle pense que personne ne les observe – quelle folie, puisque tous les invités n'ont d'yeux que pour eux. Presque tous les invités, en tout cas.

Alors que le bal qui suit l'échange de bracelets a déjà commencé depuis plus d'une heure, la jeune couturière gravite de discussion en discussion, ravie de retrouver des visages familers ou de faire de nouvelles rencontres. Sa robe aux teintes écarlates se marie à son voile perlé qu'elle arbore avec fierté, heureuse de pouvoir à nouveau se vêtir des atours de son duché, de ceux qui seraient mal vus à Ibelin – ou simplement peu adaptés au froid mordant qui y règne toute l'année. Il est vrai que son dos nu, presque entièrement révélé, ne serait pas le plus avisé contre les vents glacés et la neige. Pourtant, comme ça lui avait manqué, et quel bonheur de se parer de ces merveilles, de recevoir des compliments sur cette peau laiteuse qui se dévoile avec volupté, sur la robe de la mariée également, qu'elle a confectionné avec soin ; car oui, c'est bien elle la créatrice merveilleuse, celle qui revient désormais sur ses terres natales qui lui ont tant manqué.

Elle s'amuse, Liselotte, au coeur de ce mariage cielsombrois. Les festivités débutent à peine, mais déjà, l'alcool coule à flot et quelque jeu de séduction s'installe ici et là, parmi les convives, sous le rythme entraînant de la musique jouée par l'orchestre. L'espionne tournoie avec plusieurs d'entre eux avant de se laisser tenter par un verre et d'observer les personnes présentes avec curiosité. Un visage fin et délicat attire alors son attention, un visage juvénile, fait de ces traits élégants d'une beauté qui ne demande qu'à s'épanouir. Sa blonde chevelure est nouée avec un soin particulier, sa robe – bien que de facture cielsombroise, Liselotte en est certaine – semble bien sage pour un tel événement. Elle reconnaît quelque air familier avec la mariée, elle reconnaît une jeune enfant des Miracles, protégée de la baronne de Sylvamir et douce promise de son ami Lancelot.

Délaissant un petit groupe de convives fort sympathiques, Liselotte navigue entre les danseurs avec habileté, s'emparant d'une seconde coupe de vin au passage. Arrivée à ses côtés, elle lève les yeux vers le visage de la jeune femme, plus grande qu'elle, malgré les talons élevés de la couturière. « Votre mère semble profiter de la fête. Je crois bien ne jamais l'avoir vue aussi radieuse avant aujourd'hui. » déclare-t-elle pour faire savoir sa présence. D'un geste délicat mais habitué, elle lui tend la coupe et lui adresse un sourire franc. « Je ne crois pas que nous ayons été officiellement présentées. Liselotte Passefil, enchantée. » Elle a forcément entendu parler d'elle, bien entendu. Le contraire la surprendrait assurément.




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Agathe de Vigdir
Agathe de Vigdir

Messages : 3857
J'ai : 19 ans
Je suis : morte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la cour des Miracles et Mélusine de Sylvamir.
Mes autres visages: Astarté des Sables • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Jeune fille deviendra femme   Jeune fille deviendra femme EmptyDim 21 Oct - 19:11

C’était un lien puissant, celui qui unissait une mère et sa fille. Dévastateur, lorsqu’il était défaillant. Un soutien inébranlable, lorsqu’il était soigné. Elle s’en rendait compte, la toute jeune Belliférienne, alors que Grâce et Melsant échangeaient les bracelets ouvragés. Son coeur se serrait très fort jusqu’à faire perler quelques larmes aux abords de ses cils. Agathe se réjouissait pour sa mère, elle qui se lançait dans une nouvelle vie et qui brisait enfin son passé sur les terres ocres pour embraser un avenir lié à Sombreciel. Un peu de chagrin, aussi, car il s’agissait de sa propre histoire qu’on balayait, qu’on éloignait, au détriment d’une famille nouvelle.

Puis la musique s’était élevée comme la plus douce des nuances. Une valse lente et sublime avait fait office d’ouverture pour les festivités et Agathe s’était élancée entre les bras de son promis. La vie lui semblait alors plus légère, et ce lien encore fragile mais ô combien sensible avec Grâce fut engourdi par les célébrations. Désormais, il n’y avait que le bonheur radieux de sa mère, le charme de Melsant et la joie sincère d’intégrer la famille de Séverac officiellement. Elle était la nièce de Melbren, son adorable, son fantasque Melbren, qui lui en apprenait un peu plus sur cette vie qui l’apeurait tant à chacune de leurs rencontres. Qu’importe, qu’elle ne soit pas l’enfant de Mélusine sur un papier officiel ; elle se savait précieuse dans son coeur, tout comme sa tutrice l’était pour elle. Et Grâce… Sa mère arrivait enfin à provoquer de la gaieté et de la légèreté à l’esprit d’Agathe. Une soirée parfaite pour un mariage parfait, entourée d’une famille toute aussi parfaite.

- Votre mère semble profiter de la fête. Je crois bien ne jamais l'avoir vue aussi radieuse avant aujourd'hui. Je ne crois pas que nous ayons été officiellement présentées. Liselotte Passefil, enchantée.

Les sourcils haussés par la surprise, Agathe avait néanmoins accepté la coupe offerte non sans incliner la tête en guise de remerciement. Son sourire était aisément perceptible, sous son voile fin, et son regard brillant trahissait son état d’esprit. Une Passefil. Liselotte Passefil. Mélusine lui en avait parlé à plusieurs reprises, en lui dévoilant quelques robes et jupons magnifiques. Le mot courait, également, que les doigts agiles de la couturière avaient brodé chacun des jupons de la robe de Grâce, en ce jour unique.

- Oh..! Dame Passefil, ma tutrice m’a tant dit de bien de vos créations! Le plaisir est pour moi, de vous rencontrer enfin. Je suis Agathe de Vigdir… Mais vous le saviez.. N’est-ce pas?

Elle n’en était pas certaine, mais l’approche de Cielsombroise laissait croire que oui. Il n’était pas rare que les gens la confondent avec Aubrée, bien que plus les ans passaient, moins les soeurs Martel se ressemblaient. Peut-être était-ce simplement sa ressemblance avec Grâce qui avait marqué l’oeil de la femme. Le temps d’une gorgée, Agathe ponctua sa présentation.

- Ma mère est heureuse, et nous le sommes tous pour elle. C’est une union importante.. Ils se sont choisis.

La jeunette leva sa coupelle pour souligner ses paroles, le sourire toujours croqué. Elle était jolie, Liselotte, et sans doute une amie de Grâce ou de Melsant, pour se retrouver au coeur des festivités.


Jeune fille deviendra femme 1528994804-agathe








Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Jeune fille deviendra femme   Jeune fille deviendra femme EmptyMar 30 Oct - 16:11

La surprise se peint sur la minois délicat de la jeunette, accentuant la douceur et l'innocence de ses traits, inhérentes à sa beauté. Malgré les mois passés auprès de Mélusine de Sylvamir, elle ne paraît pas encore totalement à l'aise avec les convenances – ou ne s'agit-il que de l'atmosphère cielsombroise ? Native de Bellifère, elle ne se détachera probablement jamais réellement de son éducation stricte et austère, mais elle saura s'y adapter, comme l'a fait Grâce, comme l'ont fait un très petit nombre de femmes avant elle. Peu nombreuses, mais fortes de coeur et d'esprit, bien souvent accueillies à bras ouvert par le plus ouvert des duchés, comme l'a été la Voltigeuse d'Orsang, présente également lors du Tournoi des Trois Opales. La jeune Agathe ne s'en doute peut-être pas encore, mais elle apprendra à se détacher du duché de la Guerre, ne serait-ce que de ses côtés les moins avantageux.

« Oh..! Dame Passefil, ma tutrice m’a tant dit de bien de vos créations ! Le plaisir est pour moi, de vous rencontrer enfin. Je suis Agathe de Vigdir… Mais vous le saviez.. N’est-ce pas ? » La couturière hoche la tête poliment, un sourire ravi sur les lèvres à l'entente de ces compliments. « En effet. » À bien des égards, la cadette de la fratrie l'intéresse bien plus, puisqu'elle fait également partie de la Cour, qu'elle est la pupille d'une connaissance de longue date et qu'elle est désormais fiancée à l'un de ses plus chers amis. On ne peut pas en dire autant de l'aînée de Grâce qui a été placée sous la tutelle de la princesse de Valkyrion et dont elle ne sait pas grand chose, réellement.

« Ma mère est heureuse, et nous le sommes tous pour elle. C’est une union importante.. Ils se sont choisis. » « Comme chacun devrait pouvoir le faire. » assure-t-elle sans hésiter, une moue espiègle venant parfaire son sourire. Les grands de ce monde n'ont pas toujours le choix, mais si les unions multiples existaient partout, ça résoudrait bien des problèmes et des querelles. Ah, ces pauvres duchés qui ne sont pas Sombreciel, comme ils manquent de la plus élémentaire logique parfois. « Comme vous l'avez fait également, je crois ? Mon ami Lancelot m'a annoncé la bonne nouvelle il y a quelques temps, je me dois de vous féliciter. C'est un homme intelligent et un amant prévenant – comme vous avez dû vous en rendre compte. » Un petit clin d'oeil vient ponctuer sa remarque et elle noie son sourire satisfait dans sa coupe tandis que ses yeux ne perdent rien de la réaction de la jeune femme.




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Agathe de Vigdir
Agathe de Vigdir

Messages : 3857
J'ai : 19 ans
Je suis : morte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la cour des Miracles et Mélusine de Sylvamir.
Mes autres visages: Astarté des Sables • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Jeune fille deviendra femme   Jeune fille deviendra femme EmptyDim 25 Nov - 22:30

Elle était fort jolie, Liselotte Passefil. Belle, même, malgré son petit air espiègle quelque peu moqueur. Elle était fine de taille et petite, comme se devait de l’être les femmes dignes d’être protégées. De ce qu’Agathe en avait vu, sa robe était somptueuse et la couturière dégageait cette confiance inébranlable de celles qui avaient été aimées dès l’enfance. C’est pourquoi l’apprentie ressentit autant la morsure amère de la jalousie, en apprenant aussi vulgairement que Lancelot avait partagé ses draps avec elle. Bien sûr, lorsqu’elle aborda le sujet des fiançailles, la jeunette lui offrit un sourire radieux, bien heureuse de se rappeler la chance qu’elle avait. Son voile n’avait toutefois pas su dissimuler sa surprise et son embarras devant le commentaire de la Cielsombroise. Elle s’en doutait, Agathe, que les mots n’étaient pas anodins, que Liselotte devait s’amuser du chagrin qu’elle lui causait, que derrière la beauté de cette femme, il y avait peut-être quelque chose de cruel. Mais comment lui en vouloir d’avoir connu Lancelot? Plus âgé qu’elle, il avait tout les droits d’en avoir goûté plus d’une, et les Cielsombrois n’étaient pas réputés pour leur abstinence. Alors elle releva le menton, malgré sa pudeur malmenée et ces myriades de petites épines logées à sa poitrine. Il n’avait rien fait de mal.

- Je… Je n’ai pas… Non, dame Passefil. Nous n’avons pas… Lancelot est assez intelligent pour se douter qu’il ne faut pas mettre en famille la pupille de Mélusine.

Lancelot était un homme intelligent, assurément, pour avoir jugé pertinent de ne pas étaler sa vie intime devant Agathe. Ses mots, elle les pensait très forts, alors qu’elle évaluait le minois satisfait de Liselotte. Elle devait jubiler de l’embarrasser à ce point, et mue par la seule volonté de ne pas perdre entièrement la face devant cette intrigante, la jeunette s’efforça de s’engager plus encore dans cette dérangeante conversation qui devenait peu à peu un bien étrange bourbier.

- Je doute… Je doute être aussi avenante et délicate qu’il le sera, ou que vous l’êtes… Je n’ai pas vos années d’expertise. Je n’ai jamais…

Il était particulier de sentir ses lèvres s’assécher ainsi, à simplement parler de ce sujet comme le ferait une femme libérée de Sombreciel. Elle prit une gorgée plutôt longue, autant pour engourdir cette sensation désagréable que pour s’insuffler un peu de courage.

- Je n’ai connu que Lancelot.

Sa timidité et sa pudeur devaient transparaître sur chaque parcelle de sa peau, elle en était convaincue, Agathe. Mais elle ne baissait pas les yeux devant Liselotte. Qui plus est… La mignonne n’avait jamais eu de marraine pour l’initier à ces choses de l’amour. De ce petit jeu embarrassant, peut-être trouverait-elle quelques conseils?


Jeune fille deviendra femme 1528994804-agathe








Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Jeune fille deviendra femme   Jeune fille deviendra femme EmptyVen 4 Jan - 22:41

« Je… Je n’ai pas… Non, dame Passefil. Nous n’avons pas… Lancelot est assez intelligent pour se douter qu’il ne faut pas mettre en famille la pupille de Mélusine. » Oh comme elle est confuse, la douce jeune femme. Malgré le voile délicat qui pare si bien ses traits, le rouge de ses joues est parfaitement visible pour la couturière à l'oeil acéré, attentive au moindre détail de ses réactions. Lancelot lui avait déjà affirmé qu'il n'y avait rien eu entre lui et sa belle, mais il est toujours divertissant d'observer l'embarras d'une jeune fille en fleurs devant les choses de l'amour ; il est plutôt rare d'être témoin de ce genre de phénomène en Sombreciel, où chacun est initié très tôt aux plaisirs de Mirta et apprend dès le plus jeune âge à ne pas en rougir. Liselotte doit pourtant bien admettre que c'est avec une certaine habileté qu'elle trouve une pirouette pour se sortir de cette situation ; mentionner la noble famille de Séverac est en effet un argument de taille et il est fort à parier que la protectrice d'Agathe aurait pris ombrage de savoir sa pupille engrossée avant qu'une demande officielle n'ait été faite. Mais à présent que les fiançailles sont officielles...

« Je doute… Je doute être aussi avenante et délicate qu’il le sera, ou que vous l’êtes… Je n’ai pas vos années d’expertise. Je n’ai jamais… » Jamais... ? semble demander son regard inquisiteur, son sourcil arqué, son sourire figé. Nul besoin d'être devin pour anticiper la fin de cette phrase, mais pousser les autres à la confession, c'est parfois plus gratifiant que de découvrir la vérité soi-même. « Je n’ai connu que Lancelot. » Liselotte revêt un faux masque de surprise affligée à l'entente de ces paroles, éloignant la coupe qu'elle avait approché de ses lèvres, dans une mise en scène réfléchie et pourtant naturelle pour l'espionne aux multiples visages. « Je peine à croire que telle beauté n'ait jamais été courtisée avant. » En Bellifère ? Très peu de chances. Et même ici, les coutumes du duché de la Guerre semblent la poursuivre. Si jeune, si belle, mais si brimée. Heureusement, son ami arrive à point nommé pour remédier à tout cela. Et elle aussi.

« Agathe – puis-je vous appeler Agathe ? – si vous me le permettez, j'aimerais partager avec vous un conseil que je donne à d'autres jeunes personnes dans votre situation : vous aurez tout le temps de gagner en expertise. Je ne doute pas que votre futur époux sera patient et compréhensif à votre égard, vous vous en rendrez compte le moment venu. » Un petit clin d'oeil ponctue sa dernière phrase, mais son conseil n'en est pas moins sincère. Les plaisirs de Mirta ne devraient pas effrayer les novices, au contraire. Il est pourtant si aisé de craindre le pire. « Malgré tout, si vous désirez vous instruire avant le jour de votre mariage, il y a d'autres moyens. Pas aussi directs que la douce pratique du sexe, mais tout de même. » Elle boit une gorgée de son verre avant d'enchaîner. « Vous êtes-vous déjà donné du plaisir ? » Commençons par le commencement.




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Agathe de Vigdir
Agathe de Vigdir

Messages : 3857
J'ai : 19 ans
Je suis : morte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la cour des Miracles et Mélusine de Sylvamir.
Mes autres visages: Astarté des Sables • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Jeune fille deviendra femme   Jeune fille deviendra femme EmptyDim 17 Fév - 3:27

La conversation embarrassante se poursuivait, inéluctable, dirigée avec aisance par Liselotte Passefil. Par l’amante de Lancelot l’Adroit. Elle semblait affligée, même, en l’entendant avouer qu’il n’y avait eu que lui, l’espion, à s’intéresser à elle, et Agathe était mitigée devant ses manières. Pourquoi une étrangère viendrait à elle pour la questionner sur ses choses intimes, pour lui murmurer connaître intimement Lancelot, si ce n’était pour l’humilier devant sa naïveté sur le sujet? Ou peut-être était-ce tout à fait banal pour une Cielsombroise d’aborder ainsi la belle de son ami le plus cher? Le compliment était aimable, néanmoins, et l’apprentie consentit à abaisser un peu plus sa garde pour permettre l’évolution de cet échange pour le moins unique. Elle abaissa délicatement son minois, alors que la couturière souhaitait lui offrir un conseil, et tendit le cou afin de bien saisir ce moment secret, entre elle. Le temps. C’était ce que lui conseillait Liselotte. La mignonne croqua un sourire petit, néanmoins perceptible sous son voile, et soulagée, aussi, que la conversation ne dévie pas totalement. Elle savait son amoureux très délicat à son endroit, et se doutait bien qu’il ne la brusquerait pas.

- Lancelot est très... patient.

Mais sans doute le savait-elle déjà, cette ancienne amante… Ses pensées jalouses s’arrêtèrent brusquement en entendant les propos de Liselotte. Agathe écarquilla les yeux, un moment, sans pouvoir s’empêcher de questionner son imagination trop fertile. Venait-elle réellement de la conseiller de s’instruire… de demander si.. ? Ô! Ciel!

- M’eh…?

Un feulement. Petit chat lancé au milieu d’une mare glacée. Son regard affolé balaya rapidement les environs afin de débusquer la moindre oreille indiscrète. Environ rassurée, mais les joues toujours roses d’émotion, elle s’inclina vers l’indiscrète pour la presser de quelques murmures.

- Non! Non… J’ai ...eu envie, après son baiser, mais ce n’était pas…

S’était-elle déjà sentie plus seule qu’en ce moment, entourée d’une élite mondaine, sous des jupons luxueux et des ornements frôlant l’excellence? Elle eut une pensée, fugace, pour toutes ces nuits blottie contre Aubrée, depuis Bellifère, et celles passées sur l’Audacia eou au coeur du palais d’Euphoria, terrorisée. Il lui semblait si difficile d’avoir un moment intime, un moment qui lui appartenait rien qu’à elle. De plus, Arsène avait commencé à partager son lit sans se présenter, parfois, le soir venu.

- Vous pourriez m’apprendre à lui plaire, comme… Comme vous lui avez plu?

De la honte. De l’humiliation. Du chagrin, aussi, de savoir que Lancelot en avait aimé une autre comme il l’aimait elle. Il se lasserait d’elle, il en aurait assez, de son innocence. Elle le pressentait depuis un moment, déjà, et il lui semblait que cette petite conversation le lui prouvait un peu plus. Alors la jeunette se faisait humble et soumise, les yeux baissés, à patienter quelques conseils de cette intrigante.


Jeune fille deviendra femme 1528994804-agathe








Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Jeune fille deviendra femme   Jeune fille deviendra femme EmptyDim 12 Mai - 18:00

« Lancelot est très... patient. » Liselotte hoche distraitement la tête. Oui, il l'est. Et minutieux qui plus est. Qualités qui font de lui un excellent artisan, et un non moins excellent amant. Néanmoins, la couturière estime que ce n'est pas le bon moment pour enfoncer encore un peu plus le clou à son endroit, pas de cette façon. La jeunette est si timide, si farouche, elle ne veut pas la brusquer, quand bien même elle s'amuse de ses réactions éberluées. Ses questions sont pourtant tout ce qu'il y a de plus naturel au coeur du duché de l'esprit, rien que des babillages anodins sur un sujet qui effleure toutes les lèvres.

L'affolement de la jeune voleuse est perceptible et, s'il lui tire un sourire, il ne provoque nulle moquerie. Tout au plus, un peu de compassion pour une femme qui n'a guère goûté aux choses de l'amour, mais également un peu de nostalgie pour celle qui a encore tout à découvrir. Oh, quel doux chemin l'attend désormais. Elle n'aura certes pas la chance d'en goûter tous les plaisirs, comme les multiples partenaires, puisqu'elle sera liée à son époux, mais ils auront néanmoins de quoi s'amuser comme il se doit.

« Non ! Non… J’ai ...eu envie, après son baiser, mais ce n’était pas… » Liselotte hausse un sourcil et éloigne son verre de ses lèvres après avoir bu une gorgée. « Allons, ne soyez pas si gênée, c'est tout à fait naturel. » rit-elle doucement, sans la moindre malice. Quel malheur que d'être aussi emprunté face à l'amour et à ses merveilles. « Vous pourriez m’apprendre à lui plaire, comme… Comme vous lui avez plu ? » Cette fois, cependant, c'est un léger froncement de sourcils qui suit cette remarque. La couturière secoue la tête. « Vous vous fourvoyez, très chère. Je ne lui ai jamais plus comme vous lui plaisez. Après tout, il ne m'a jamais demandée en mariage, moi. » Elle ponctue sa phrase par un clin d'oeil, puis pousse un léger soupir. Il lui reste encore du travail devant elle.

« Mais si vous le désirez, je me ferai un plaisir de vous faire part de mes conseils. » Son sourire se fait pratiquement rictus et les anecdotes se font légion dans son esprit. Elle craint néanmoins que ce ne soit trop pour ce joli petit minois. Une chose après l'autre. « Je ne plaisantais guère lorsque je vous ai demandé s'il vous arrivait de vous donner du plaisir, Agathe. Apprenez à connaître votre corps, ce qui vous fait vibrer, explorez les méandres de la volupté. Ainsi vous saurez mieux à quoi vous attendre, vous n'en serez que plus à l'aise avec votre époux le moment venu. » Conseil si sage, bien trop sage même. La malice revient dans ses yeux. « Et si vous désirez attiser l'envie de votre cher et tendre, écrivez-lui quelque histoire... émoustillante. Les mots peuvent faire flamber l'imagination et nous, Cielsombrois, sommes très friands de tout cela. » Liselotte repose son verre, s'approche d'Agathe, souffle à son oreille. « Murmurez-lui à l'oreille ce qui l'attend sous vos jupons, tout ce qu'il pourra vous retirer le moment venu, ce qu'il arrachera dans son impatience de vous goûter. » Elle s'éloigne à peine, reste près du visage de la jeune femme. « Ca ne rendra l'attente que plus délicieuse. » Sourire en coin, elle reprend son verre et boit ce qu'il lui reste, sans quitter des yeux la jeunette.




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Jeune fille deviendra femme   Jeune fille deviendra femme Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeune fille deviendra femme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: Ibélène :: Sombreciel-
Sauter vers: