AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
85 € 170 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les liens du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Les liens du sang   Les liens du sang EmptySam 27 Oct - 13:05


Livre III, Chapitre 6 • Puisse le sort vous être favorable
Aubrée de Sombregemme & Victorine Hallebarde

Les liens du sang

Des histoires de famille



• Date : 15 octobre 1003
• Météo (optionnel) : Ensoleillé mais froid.
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Victorine est dans la salle d'entraînement quand elle voit arriver Aubrée. Elle lui propose de lui montrer ses progrès et en profitera pour discuter de choses et d'autres - de leur lien familial, par exemple.
• Recensement :
Code:
• [b]15 octobre 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4264-les-liens-du-sang]Les liens du sang[/url] - [i]Aubrée de Sombregemme & Victorine Hallebarde[/i]
Victorine est dans la salle d'entraînement quand elle voit arriver Aubrée. Elle lui propose de lui montrer ses progrès et en profitera pour discuter de choses et d'autres - de leur lien familial, par exemple.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les liens du sang   Les liens du sang EmptySam 27 Oct - 13:08

Le regard attentif, Victorine se tient à l'angle de la salle, observant soigneusement les Lames qui s'entraînent entre elles ou avec leurs apprentis. Ils ne sont pas nombreux, en ce clair après-midi ; certains se reposent d'une nuit à régler un contrat alors que d'autres préparent méticuleusement le prochain, puis il y a ceux qui profitent des derniers jours ensoleillés et doux avant que Lorgol ne se pare de son manteau blanc et glacial. Le son des lames qui s'entrechoquent emplit la salle, l'énergie donnée est belle à voir. L'Adepte s'appuie contre le mur et croise les bras, une fierté apparente sur ses traits devant l'art démontré par ses confrères et ses consoeurs, un art délicat et mortel, un art que peu comprennent. Il n'y pourtant rien d'aussi grisant que d'observer le métal acéré traverser la peau de la victime désignée, de la voir se parer de sang, de recommencer si nécessaire jusqu'à ce que le travail soit accompli et que la Sombre Mère soit pleinement satisfaite.

Les yeux de l'assassin papillonnent vers la porte d'entrée, où une silhouette vient d'apparaître. La jeune Aubrée, douce apprentie de leur Écoutante, un visage si doux pour un potentiel meurtrier. Les lèvres de l'Adepte s'ornent d'un sourire et elle se détache du mur pour avancer dans sa direction, d'un pas tranquille. Non loin, deux Lames déposent les armes et récupèrent leurs affaires pour quitter la salle, probablement satisfaites de leur entraînement. Victorine les regarde partir et aborde la jeune femme. « Si tu cherches Sigrid, elle n'est pas là. Je lui ai donné sa journée. » Sa jeune et studieuse apprentie qui sera bientôt sacrée assassin à part entière. La fierté est évidente sur les traits de la Belliférienne lorsqu'elle y songe, mais elle n'est pas moins fière qu'une autre Martel se soit dévouée pleinement à la Sombre Mère. Plus de deux ans qu'Aubrée est parmi eux. Il lui semble que c'était la veille qu'elle les rejoignait.

« Veux-tu faire quelques passes, pour te dégourdir un peu ? Je n'ai pas eu l'occasion de voir tes progrès depuis un moment. » Elle n'est certes pas son apprentie, mais il lui tient à coeur de savoir où elle en est ; en tant qu'Adepte, elle met un point d'honneur à connaître chaque Lame, présente ou future, afin que son travail ne souffre aucune lacune. Mais il est vrai qu'elle est plus attentive à la Belliférienne qui a eu la terrible malchance de naître dans la même famille qu'elle et qui est l'apprentie de son Écoutante et amie. Victorine fait un geste de la main pour désigner les divers râteliers. « T'as une préférence ? » Lames courtes ou longues ? Épées à une main ou deux mains ? Le choix est grand et les armes présentes tout le long des parois sont assez nombreuses pour qu'elle trouve son bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Aubrée de Sombregemme
Aubrée de Sombregemme

Messages : 2265
J'ai : 21 ans
Je suis : Apprentie Assassin de la Lame

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Séverac et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
Message Sujet: Re: Les liens du sang   Les liens du sang EmptyMer 31 Oct - 18:01

Un léger soupir franchit les lèvres de la jeune femme, alors qu’elle remet ses cheveux en place d’un geste habile de la main. Son esprit s’égare encore, perdu dans les souvenirs de la veille. Elle a encore passé des instants formidables en compagnie de Taliésin. Cela fait plusieurs mois maintenant qu’elle rend visite aux Accordés pour passer quelques heures sur la Symphonie. Au début, c’était seulement pour comprendre : accompagnée par Victorine et Shahryar, elle voulait juste en savoir plus sur cette magie étrange, et la curieuse poupée gitane. Et puis, elle y est retournée seule, lorsque Taliésin l’a invitée. Une fois, puis deux ; et depuis quelques semaines, c’est régulièrement que l’on peut croiser l’Affranchie aux alentours du port pirate. A chaque fois qu’elle a un peu de temps devant elle, elle apprécie retrouver la compagnie de Taliésin.
 
Pourtant, entre eux, rien ne s’est encore passé. Enfin, rien de plus qu’un petit jeu de séduction plus ou mois franc. Aubrée ne sait pas ce qu’elle en espère – ou plutôt, a peur de ce que tout cela pourrait entraîner. Ses sentiments, ses émotions lui font peur. Elle l’a répété de nombreuses fois, elle refuse toute possibilité de mariage ! Pourtant… Pourtant elle y retourne, sur la Symphonie, toujours plus souvent. Parce qu’elle aime ces instants. Parce que se sentir aimée et regardée par un homme a tout de même quelque chose de plaisant. Parce qu’elle… Parce qu’elle est peut-être amoureuse. Et cette pensée la glace et la réchauffe en même temps.
 
Cela fait bien longtemps que ses pensées n’ont pas été aussi emmêlées, et elle déteste ça. Il lui faut un moyen de se les changer, d’oublier un peu tout ça l’espace de quelques instants. Et quoi de mieux que d’aller faire un tour dans la salle d’entraînement ? C’est le meilleur moyen pour elle de se concentrer entièrement sur autre chose. Peut-être que Sigrid y sera, prête à échanger quelques coups avec elle ?
 
C’est d’un pas décidé qu’elle franchit la porte de la salle. Ses yeux parcourent rapidement les visages présents. Elle les connaît toutes au moins de vue, ces Lames plus ou moins jeunes. Certaines ont un tatouage plus récent que le sien.
 
La voix de Victorine se fait entendre, et Aubrée tourne la tête vers son Adepte. « Oh ? D’accord, tant pis. Merci. » Elle est vaguement déçue que Sigrid ne soit pas là et qu’elle ne l’ait pas prévenue, mais se ravise aussitôt. Elle passe tant de temps sur la Symphonie que la Kyréenne n’a peut-être pas eu l’occasion de lui dire.
 
La proposition de Victorine lui tire un petit sourire ravi. « Avec grand plaisir. » Elle est fière que son Adepte s’intéresse autant à elle et à ses progrès. Bon, c’est aussi sûrement le fait qu’elle soit l’apprentie de Lia, et que les deux viennent du même duché. Mais même. Et au moins, c’est une bonne occasion pour se concentrer au maximum sur son entraînement. Elle ne veut pas décevoir Victorine, et elle sait parfaitement que si son esprit n’est pas entièrement consacré à l’instant présent, le résultat qu’elle donnera à voir sera déplorable. Elle se dirige vers les râteliers, la mine pensive, calculant rapidement ses chances de briller aux yeux de l’assassin avec chacune d’entre elle. Si elle a le choix, ce n’est pas pour rien, après tout. « Oui. » Elle saisit sans plus d’hésitation une épée courte. Assez légère et maniable, c’est certainement son type d’arme préféré – bien plus, en tout cas, que ces lourdes épées seulement maniables à deux mains et qui doivent peser au moins autant qu’elle.
 
Satisfaite de son choix, elle s’écarte de quelques pas des râteliers, restant à une distance raisonnable des autres Lames. Un sourire à Victorine, et elle prend automatiquement une posture de combat, devenue instinctive chez elle, au fil des années. « Quand tu veux, je suis prête. » Oublié, Taliésin et son sourire charmeur. Plus rien n’existe d’autre qu’elle, son épée, et Victorine.


Les liens du sang YLnnprHf_o











Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Les liens du sang   Les liens du sang EmptySam 5 Jan - 15:28

Victorine remarque sans mal la déception sur les traits de l'apprentie ; Sigrid et Aubrée sont devenues proches au fil des ans, malgré leurs différences, malgré leurs expériences divergentes. Le soutien qu'elles s'apportent l'une l'autre n'est pas sans lui rappeler sa propre amitié avec Lia, lors des débuts de sa formation, alors que la jeune Lame s'efforçait de lui apprendre ce qu'elle savait à la Belliférienne nouvellement acceptée parmi les assassins en devenir. Au cours des années, leurs liens se sont renforcés et elle est fière aujourd'hui de compter parmi les amis de confiance de son Écoutante – plus fière encore d'avoir eu l'honneur d'être élevée au rang d'Adepte, à ses côtés. Il n'y a pas de plus grand honneur que de servir ainsi la Sombre Mère, et il n'y a pas de plus grande satisfaction que de le faire aux côtés d'êtres importants.

La jeune Aubrée, à n'en pas douter, saura également exploiter pleinement son potentiel et s'épanouir auprès de ceux avec qui elle a noué des liens de franche camaraderie. Son entrée dans la Confrérie Noire n'était pas ordinaire, mais la dévotion dont elle fait preuve depuis lors est largement suffisante pour qu'elle ait gagné sa place parmi les Lames. Aux yeux de Victorine, il est clair qu'elle saura se détacher pleinement du nom des Martel pour prendre sa vie en main.

« Avec grand plaisir. » La réponse de la jeune femme la ravit et l'Adepte l'observe, tandis qu'elle choisit l'arme qui lui convient le mieux. Elle ne met pas beaucoup de temps à choisir, sous l'oeil avisé de Victorine qui semble approuver ce choix. Aubrée se met alors en position et prend la posture que l'on apprend à tout assassin, en début d'entraînement. « Quand tu veux, je suis prête. » La Lame arbore un sourire satisfait ; elle n'a rien à corriger dans son maintien. « Très bien. » déclare-t-elle, prenant à son tour une épée, plus fine mais également légèrement plus longue que celle d'Aubrée. À son tour, elle se positionne, face à l'apprentie. Et après l'avoir brièvement saluée d'un signe de tête, elle ouvre le bal sans tarder.

Les mouvements de l'Adepte sont souples et précis, rendus aisés par les cuirs d'assassins qu'elle a l'habitude de porter. Ses gestes ne sont pas agressifs, il ne s'agit que de quelques passes simples pour se chauffer un peu, mais surtout pour tester les bases de l'apprentie, ainsi que ses réflexes. Les secondes s'écoulent, Victorine est concentrée, mais son sourire indique ce qu'elle pense des progrès de la jeune femme. Dans certains de ses mouvements, elle reconnaît des techniques skjaldmös, certainement apprises auprès de Lia ou de Sigrid. Elle-même habituée à les affronter, elle n'est guère surprise et esquive un coup rapide. Satisfaite de ce début, Victorine décide d'accélérer un peu la cadence sans un avertissement et s'arrête quand la pointe de sa lame se trouve sous la gorge d'Aubrée.

Le souffle un peu plus court, elle arbore un air assuré. « Tu as fait de beaux progrès. Mais tu n'as pas anticipé les derniers changements de direction. Concentre-toi sur les mouvements de ton adversaire, pas uniquement sur les tiens. » Le ton n'est pas dur, mais il est direct. Victorine baisse son arme et recule, reprenant sa position initiale. « Essaie encore. » l'encourage-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Aubrée de Sombregemme
Aubrée de Sombregemme

Messages : 2265
J'ai : 21 ans
Je suis : Apprentie Assassin de la Lame

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Séverac et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
Message Sujet: Re: Les liens du sang   Les liens du sang EmptySam 26 Jan - 23:11

Le sourire de l’Adepte trouve son écho sur le visage d’Aubrée. Elle est contente, la blonde, de pouvoir s’exercer un peu contre Victorine. Elle fait partie des modèles qui ont doucement forgé son caractère depuis sa fuite ; elle s’identifie parfaitement à elle, Belliférienne émancipée qui a su tracer son chemin au sein de la Confrérie et se hisser dans la hiérarchie grâce à ses compétences, et ce serait mentir que de dire que l’Affranchie ne voudrait pas suivre son exemple.

Elle la suit des yeux alors qu’elle vient se placer devant elle, une longue épée à la main. C’est devenu un réflexe, pour Aubrée, de jauger immédiatement l’arme de son adversaire, d’évaluer ses chances et ses risques, et d’anticiper le type de coups qu’elle pourra porter. Analyse rapide qui ne lui prend que quelques secondes, juste avant que Victorine ne la salue d’un mouvement de tête et ne lance le combat.

Les premiers échanges sont assez lents, permettant à Aubrée de se familiariser avec la manière de combattre de Victorine. Elle sent rapidement que l’Adepte cherche à la tester sur ses bases, et Aubrée fait de son mieux pour montrer qu’elle les a toutes acquises. Car se tromper sur quelque chose d’aussi simple, depuis le temps, serait vraiment mal vu. Du moins, cela l’agacerait au plus haut point. Et elle n’a pas envie de décevoir Victorine, sur quelque chose d’aussi basique. Alors elle contre et esquive – attaque, même, lorsqu’elle en a l’opportunité. Et elle voit, Aubrée, le sourire satisfait de l’assassin, qui la rend encore plus fière.

Victorine accélère la cadence d’un coup. Aubrée est surprise, un peu, mais elle se reprend rapidement, et ne se laisse pas démonter. Il faut qu’elle lui montre de quoi elle est capable, et elle n’est plus la jeune fille naïve qui pouvait simplement se laisser avoir par un changement de rythme soudain. Elle s’est améliorée, quand même, depuis ses débuts, et elle veut le prouver. Alors, elle se concentre sur ses mouvements. Propres. Précis. Lia lui répète assez souvent d’arrêter de perdre du temps et de l’énergie dans des gestes inutiles pour qu’Aubrée l’ai suffisamment compris. Mis à trop se concentrer sur ses propres gestes, elle en oublie l’essentiel… Et s’immobilise instantanément lorsqu’elle sent l’arme de Victorine se glisser sous sa gorge. Mince. Elle se mord la lèvre, s’autorisant à reprendre son souffle en écoutant les commentaires de l’Adepte.

Il y a peu, elle se serait encore agacée de se faire reprendre, même avec raison. Elle n’apprécie pas vraiment la critique, Aubrée ; mais elle a appris à l’accepter et à en tenir compte, au fil des mois passés à s’entraîner sous l’oeil avisé de Lia, et à ne plus envoyer les gens balader lorsqu’ils se permettent de la corriger. Elle a compris que le jour où elle servira pleinement la Sombre Mère et son consort, elle devra être parfaite pour ne pas décevoir ses dieux, et que les remarques qu’on lui adresse ne servent qu’à la faire progresser dans ce but. Alors, elle opine. « J’pensais que tu viserais plus à droite, en fait. Mais j’vais essayer de faire plus attention. » Elle inspire et se remet en position, avant d’attaquer subitement.

Elle est plus concentrée sur Victorine, cette fois ; ses mouvements perdent certainement un peu en élégance, mais elle est un peu plus focalisée sur les déplacements de Victorine, et ne pense à plus rien d’autre qu’à son petit entraînement – et surtout pas à Taliésin, ni à sa jolie musique et sa dernière soirée avec l… Bon sang. Un seule seconde d’inattention, et la voilà bêtement désarmée. Un grognement mécontent lui échappe alors qu’elle se penche pour ramasser son épée. « Elle m’a glissé des mains. » Est-ce que c’était la meilleure des excuses à se trouver ? Sûrement que non. Qu’elle n’arrive plus à prendre en main son arme ne serait pas vraiment bon signe. Mais elle préfère dire ça que… Que d’expliquer qu’elle se disait justement qu’elle ne pensait plus au blond millénaire qui occupe son esprit en permanence.


Les liens du sang YLnnprHf_o











Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Les liens du sang   Les liens du sang Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les liens du sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Hitler est Kaput ! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: