AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -15%
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil ...
Voir le deal
5.95 €

Partagez
 

 Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 23 Déc - 16:58

Maître de mon destin
Les Voltigeurs




Ombeline

de la Veilleuse

ft. Anne Hathaway

Ombeline, en bonne Cielsombroise, éprouve une passion fébrile pour les sous-vêtements affriolants. Elle sait que ses époux sont particulièrement réceptifs à ses dessous aguicheurs et ne manque jamais d'en porter, y compris sous ses cuirs de Voltigeuse : comme ça, si jamais elle venait à croiser Robin ou Nicolas, elle sera présentable !




En bref

Âge : 32 ans
Date et lieu de naissance : 3 février 971, à Euphoria (Sombreciel)
Statut/profession : Voltigeuse de la griffonne Fumerolle (cendrée) ; dame de la Veilleuse
Allégeance : Castiel, duc de Sombreciel ; Madame Napadenom, Capitaine de Vol de Sombreciel ; Bastien Aigrépine, major de la caserne d'Euphoria
Dieux tutélaires : Née sous Mirta, prie également Valda, Volga et Callia


QUALITÉS
spontanée - cordiale - joviale - tolérante - fidèle - obéissante - affectueuse - coquette - courageuse - enthousiaste - optimiste

DÉFAUTS
excessive - impatiente - caractérielle - vénale - cupide - étourdie - maladroite - paresseuse - matérialiste - corruptible - commère

Caractère


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Laurène et j'ai 30 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Aura·. J'ai découvert le forum via moi-même et voici ce que j'en pense : coucou, ceci est le tiroir #9.
Pour les inventés : Je vous autorise/ne vous autorise pas à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.  




Histoire


Il n’y a guère qu’en Sombreciel que les arts de la chair sont reconnus à leur pleine mesure - guère que là où la Guilde des Compagnes n’ait pas la mainmise absolue sur l’empire des sens. Il y a bien dans les rues quelques putains qui frôlent les passants, tentant d’appâter quelque client égaré loin des devantures aguicheuses des quelques bordels du coin ; mais pour certains, vendre les charmes des femmes – et des hommes – est un véritable commerce, qui doit se mener dans les règles de l’art.  Il y a quelques générations encore, la famille Veilleuse était une lignée entrepreneuse et novatrice, les premiers à détenir un établissement de luxure de haut standing, étourdissant de spectacles scandaleux et de plaisirs raffinés, puis une chaîne de bordels établis dans les plus grandes villes de Sombreciel, puis même à Lorgol, ouvrant l’un après l’autre au fur et à mesure que les précédents se mettaient à générer suffisamment de profit pour continuer à investir. Quelques-uns tentèrent bien d’imiter la recette du succès estampillé Veilleuse, mais échouèrent – et l’entreprise familiale se permit de racheter la concurrence, agrandissant encore son prestige, et augmentant sa richesse.

En 961, Eudes de Sombreflamme, reconnaissant envers ces sujets dévoués au bien-être de son peuple, prit la décision d’anoblir la branche principale – Rodolphe Veilleuse devint Rodolphe de la Veilleuse, et reçut en biens propres un petit domaine charmant niché à l’est du duché. Il y installa son époux Raphaël et leurs quatre épouses Eugénie, Javotte, Ophélie et Muguette, desquelles naquirent trois fils en 962, à quelques semaines d’intervalle à peine, puis une fille en 971. Les trois aînés grandirent avec l’ambition de s’élever socialement et d’atteindre des rangs supérieurs de la société – le premier épousa l’héritière d’une chandellerie prospère, le second celle d’une exploitation de mauve florissante, et le troisième les deux filles d’un riche relieur. Ne restait que la sœur benjamine pour hériter de la Veilleuse et maintenir le prestige familial – c’est donc ainsi qu’Ombeline porta très tôt le poids des attentes et des espoirs de ses pères et mères.

▬ 962
16 mars : Naissance de Jules (fils de Javotte).
12 avril : Naissance d’Emmanuel (fils d’Eugénie).
2 mai : Naissance de Marcelin (fils de Muguette).

▬ 3 février 971
Un miracle ! Ophélie, que ses époux et épouses pensaient stérile, finit enfin par concevoir dans les chaleurs de la fin du printemps, et neuf mois plus tard cette grossesse qu’ils n’attendaient plus permet enfin à Ombeline de voir le jour – mais la jeune mère n’était pas vraiment constituée pour le traumatisme d’un accouchement, et perdit la vie des suites de la naissance, victime d’une hémorragie irrépressible. Ombeline fut néanmoins élevée avec toute la tendresse maternelle d’Eugénie, Javotte et Muguette, dont les fils étaient déjà grands et qui s’attachèrent à cette réplique miniature d’Ophélie, qui piquait déjà de magnifiques colères dès le berceau. Elle reçut une éducation appliquée : sans bénéficier des largesses de la noblesse séculaire, elle eut tout de même un précepteur particulier qui lui enseigna à lire et à compter, ainsi que quelques rudiments d’histoire et de littérature – suffisamment pour que ses jolies manières lui permettent de briller dans les établissements qu’elle serait amenée à administrer.

▬ Septembre 983
Les douze premières années de la vie d’Ombeline se déroulèrent sans accroc. Après le mariage des aînés, chacun de leur côté, il devint clair que la benjamine devrait hériter de la Veilleuse, et des activités familiales. Une fois assurées que ses premiers sangs n’avaient apporté aucune magie – sait-on jamais, le sang à demi lagran d’Ophélie aurait pu réserver quelque surprise à sa progéniture – Eugénie, Javotte et Muguette prodiguèrent à l’adolescente toute l’instruction intime et toutes les consignes de prudence que la liberté de mœurs cielsombroise exigeait. C’est peu après qu’Ombeline dut choisir quel axe de carrière privilégier : devait-elle attacher ses pas à Eugénie et apprendre à gérer l’immobilier et les loyers perçus des établissements et du domaine ? À Javotte, qui lui enseignerait la gestion des stocks et l’anticipation des besoins en approvisionnement ? Ou à Muguette, qui saurait lui apprendre les délicats rouages du recrutement et de l’encadrement du personnel, filles comme serviteurs ? C’est vers cette dernière qu’Ombeline porta sa préférence ; et elle s’engagea en apprentissage à ses côtés, absorbant avec attention les secrets du métier de sa mère. Pendant les sept années qui suivirent, elle apprit à analyser les personnalités au cours d’une simple conversation, à interpréter le langage corporel et les intonations, à suivre ses premières impressions ; et un précepteur d’un autre genre que le précédent, objet d’un contrat durable avec la Guilde des Guerriers, fut chargé de lui enseigner les bases de l’auto-défense, et comment tirer profit de sa carrure frêle qui ne s’étoffa que légèrement au fil des ans.

▬ Août 990
Le temps d’un accomplissement notable était arrivé ! Après des années d’économies et d’investissements judicieux, la Veilleuse pouvait enfin se doter d’une tour à Lorgol. C’est Ombeline, épanouie dans ses 19 ans pleins d’allégresse, qui se chargea de cette mission cruciale : se rendre à la capitale des peuples libres où tournait déjà un établissement familial fort lucratif, et visiter quelques tours à vendre dans la Ville Basse. Et si jamais l’une d’elle convenait – l’acheter, sans hésiter ! Ses pères lui avaient bien dit qu’elle devait suivre son instinct pour effectuer son choix ; et c’est ainsi qu’elle fit l’acquisition d’une tour à prix fort avantageux, que le vendeur expliquait par sa proximité avec un nid de voleurs patentés. La Veilleuse n’avait jamais eu à se plaindre de la Cour des Miracles, et Ombeline comptait bien conclure un jour ou l’autre quelque partenariat avec les enfants d’Isil – ce choix du cœur était également une décision stratégique. Mais l’instinct n’avait pas fini de parler : sur le chemin du retour, Ombeline, poussée par la curiosité, se présenta à la Caserne de Serre, mue par une impulsion qu’elle ne s’expliqua pas vraiment. Elle fut bien embarrassée, lorsqu’une griffonne cendrée qui ne volait pas vraiment droit vint s’écraser à moitié sur la plate-forme, la réclamant pour sienne ! Quelques courriers partirent rapidement vers la Veilleuse, et ses parents au complet vinrent la rejoindre à Lorgol, avant de conclure qu’une carrière de Voltigeuse ne l’empêcherait pas de reprendre en main l’entreprise familiale une fois retraitée, à l’orée de sa quarantaine. C’est ainsi qu’Ombeline et Fumerolle intégrèrent le corps des cadets de la Caserne de Serre…

▬ Mars 993
Ombeline avait presque terminé sa troisième année de formation, lorsqu’un événement inattendu vint donner un nouveau tournant à sa vie. C’est une rencontre proprement percutante qui mit sur son chemin Nicolas l’Apocryphe : Fumerolle, sous l’effet de ces substances prohibées récoltées dans des champs bien particuliers où elle aime se rouler, dut se poser en catastrophe dans son observatoire à l’Académie. Ombeline tomba littéralement sur Nicolas, vissé à son télescope ; et Nicolas, lui, tomba amoureux de cette compatriote pleine de vie qui venait chambouler gaiement son quotidien. C’est très rapidement qu’il présenta Ombeline à son époux Robin, lui aussi Cielsombrois, et qui s’éprit d’elle également. Deux années passèrent, dans la joie d’une liaison tout aussi clandestine que potentiellement scandaleuse, et Ombeline s’épanouit pleinement entre ces deux hommes qui la rendaient profondément heureuse.

▬ Juin 995
Le jour de sa titularisation enfin arrivé, Ombeline reçut avec une immense fierté l’écusson du Vol de Sombreciel, prête à faire honneur à son duché – tant que Fumerolle resterait loin des champs d’herbe à mauve, en tout cas. Avant de quitter Lorgol, elle y épousa Robin et Nicolas dans une cérémonie outrageusement festive et typiquement cielsombroise ; ses deux nouveaux époux prenant sans broncher le nom de la Veilleuse pour ne pas qu’il s’éteigne. Une fois le mariage célébré et l’union officielle adéquatement célébrée, Ombeline prit le chemin d’Euphoria, triste de quitter ses maris qu’elle ne retrouvait que le temps d’une permission.

▬ 14 juin 996
À l’issue d’une grossesse inattendue, mais fortement applaudie, Ombeline mit au monde le premier enfant de son ménage : Aurèle, fils paisible et tranquille, farouchement brun comme ses deux pères, et très câlin.

▬ 28 octobre 999
Deux ans après avoir repris le travail, Ombeline mit au monde le second enfant de son ménage : Ambroisine, fille pleine de vie et exigeante, blonde comme l’était Ophélie et dotée d’opinions déjà bien arrêtées sur le monde, même au berceau. Dans la foulée, Ombeline demanda et obtint une affectation au Vol de Lorgol, arguant du fait que sa famille éparpillée avait besoin de se réunir : et rapidement, elle s’installa à la tour de la Veilleuse avec ses maris et leur progéniture.

Pendant le livre I :

▬ Septembre 1001 Intrigue 1.5 Le Tournoi des Trois Opales
Ombeline fait partie du contingent de Voltigeurs détachés par Lorgol pour escorter ses deux champions. Elle fait partie des supporters du champion cielsombrois, Mayeul de Vifesprit, Voltigeur comme elle. Les événements plus tragiques qui perturbent les festivités l’empêchent de profiter pleinement de l’ambiance frénétique des épreuves et elle redouble de vigilance après l’attentat manqué sur le champion de Valkyrion.

Pendant le livre II :

▬ Janvier 1002 Intrigue 2.1 Les Sables du Temps
La déclaration de guerre prend tout Ibélène au dépourvu. La Capitaine de Vol de Sombreciel rappelle tous ses Volitgeurs en détachement : Ombeline doit quitter Lorgol et sa famille pour rejoindre le front avec Fumerolle. Elle a été entraînée pour la guerre, et le combat ne l’effraie pas, mais voir des amis et des collègues perdre la vie l’attriste. Son ailier perd la vie dans les premières heures de combat, victime d’une dragonne d’Améthyste féroce. Ombeline n’a jamais oublié cette vision d’horreur - elle comprend bien que le Chevaucheur ou la Chevaucheuse remplissait sa mission et suivait des ordres reçus de sa hiérarchie, mais ne peut se défendre d’une rancune tenace contre celui ou celle qui a pris la vie de Siméon.

TRAME ALTERNÉE (Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
→ Dans cette vie alternée, Ophélie n’a pas donné le jour à une fille, mais à un garçon - Ombeline s’éveille donc dans le corps d’Oscar, frère benjamin de trois sœurs aînées - Emmanuelle, Juliette et Marceline. Elles gèrent l’affaire familiale avec grande compétence, Oscar s’est donc tourné vers une carrière militaire - de Chevaucheur, car visiblement le sang lagran d’Ophélie a réservé cette fois quelque surprise. Lors d'un énième conflit frontalier, refusant de prendre les armes contre son duché natal, Oscar a déserté et a fui vers Lorgol, d’où il a rejoint Euphoria par portail. Transfuge précieux, il a communiqué toutes les informations en sa possession aux services de renseignement cielsombrois.
→ Ombeline a choisi de se souvenir de cette vie qu’elle n’a jamais vécue, afin de garder en mémoire les extrémités auxquelles elle est susceptible de recourir lorsque sa loyauté est mise à l’épreuve. Cette expérience a renforcé son attachement à Sombreciel, et le célibat d’Oscar lui fait chérir d’autant plus Nicolas, Robin, Aurèle et Ambroisine.

▬ 30 novembre 1002 Intrigue 2.6 La Chasse Sauvage
Le récit des événements survenus à l’Académine inquiète terriblement Ombeline : les enfants vivent à Lorgol, à la tour de la Veilleuse, avec Nicolas et Robin - et si les deux professeurs avaient emmené les petits à la célébration ? Elle fait des pieds et des mains et obtient assez rapidement des nouvelles rassurantes de ses époux, lui assurant que tout le monde va bien et qu’ils ne souffrent l’un et l’autre que de contusions et d’égratignures. À la suite de ces événements fort inquiétants, Robin reçoit une proposition intéressante du duc de Sombreciel qui lui offre de devenir le conservateur d’un nouveau musée, dédié aux héritages perdus lors de la Trêve. Anéanti par la disparition de la Rose Écarlate et le trépas de nombre de ses collègues, après en avoir discuté avec Nicolas et Ombeline, Robin accepte la proposition et emménage à Euphoria, emmenant les enfants avec lui. Nicolas reste seul à Lorgol.

Pendant le livre III :

▬ 10 décembre 1002
À la suite du décès de l’empereur Augustus, une trêve hivernale est déclarée. Ombeline quitte le front et se réinstalle à Euphoria avec Robin et les enfants, intégrant la caserne d’Euphoria avec son ailière erebienne.

▬ Mars 1003 Intrigue 3.2 De Plume et de Serre
Ombeline fait partie des Voltigeurs d’Euphoria accompagnant la délégation ducale. Elle assiste éberluée à l’assassinat puis à la résurrection de l’empereur Octave, puis à la sécession d’Erebor dans la foulée. Elle a à peine le temps de faire ses adieux à son ailière qui repart en Erebor avec la délégation du sultanat et rentre seule à Euphoria. Parmi les conséquences positives, le retour des mages en Sombreciel permet à Nicolas de venir retrouver régulièrement sa famille, à la plus grande joie de tous.

▬ 4 avril 1003
Richard le Harnois courant les cieux dans la Chasse Sauvage, un nouveau Maréchal de Serre est nommé : Grégoire de Brumecor, ancien Capitaine du Vol de Bellifère. Ombeline s’inquiète un peu de voir un autre Belliférien à la tête de la hiérarchie : ce n’est pas comme ça qu’elle aura de l’avancement !
C’est peu après qu’un nouvel ailier lui est attribué, lorsque le nouveau Maréchal réorganise les Vols pour pallier au départ de tous les effectifs erebiens. Ombeline hérite du jeune Hector, projeté hors de la société conservatrice de Bellifère et passablement désappointé de se trouver affublé d’une ailière dotée d’une griffonne aussi..  imprévisible que Fumerolle peut l’être.

▬ 28 juillet 1003 Intrigue 3.4 La Légion des Oubliés
Lorsqu’un cortège de momies échappées d’Erebor converge vers les terres du marquis d’Automnal, la panique traverse Sombreciel en quelques jours malgré la prompte résolution du problème. Ombeline et Hector sont détachés à la frontière quelques semaines, guettant l’éventuelle apparition de nouveaux troubles. N’ayant pas aperçu ne serait-ce que l’extrémité d’une bandelette, ils sont rendus à leur casernement d’Euphoria à la fin du mois d’août. Ombeline a profité de cette affectation pour renouer les liens avec son ailière précédente, avec laquelle elle commence à correspondre discrètement.




Questions


Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
• De mes quatre déesses tutélaires, deux semblent faire la soude oreille et je m'inquiète de ne plus être protégée par Mirta et Valda ! Callia semble toujours bénir de sa protection les employés de la Veilleuse, ce qui est une bonne chose, et Volga assure toujours à Nicolas des trajets sûrs entre Lorgol et Euphoria, ce qui est très rassurant également ; mais l'absence de valda se fait sentir, mon lien avec Fumerolle s'étiole peu à peu et je redoute le jour où la Voltige me sera inaccessible. Que dire de Mirta, d'ailleurs, qui a emmené avec elle toute l'allégresse de Sombreciel ? Le vide en moi résonne de leur absence ; par pitié, ô Puissances, rendez-moi mes déesses !

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• Je l'avoue, j'éprouve envers la Chasse Sauvage une curiosité brûlante qui me pousse à m'interroger sur les raisons de leur existence et le but qu'ils poursuivent - loin des oreilles de Robin, toutefois, qui se remet très mal de la disparition de la Rose Écarlate et de la portée des informations récemment découvertes sur leurs actions. Je vais sûrement tenter d'entrer en contact avec l'une des personnes qui ont suivi les Cavaliers avant de pouvoir quitter la Chasse, pour savoir ce qu'elles ont vécu et m'en faire une meilleure idée.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Pendant longtemps, Lorgol a été le foyer de ma famille et ma maison : j'aime le quartier louche dans lequel se trouve la tour de la Veilleuse, j'aime la Caserne de Serre, j'aime aussi les tours de l'Académie au loin, le doux clapotis des marais, les allées et venues des bâtiments pirates dans le port. J'aime Euphoria et Sombreciel, évidemment ; mais le tumulte cosmopolite de Lorgol me manque un peu, parfois, et je suis ravie de m'y promener quand je vais y retrouver Nicolas.



La clé des champs

Bastien Aigrépine & Ombeline de la Veilleuse

16 janvier 1004


Cette journée va forcément mal se passer, c’est une certitude : déjà ce matin, Ambroisine a tant pleuré que tu as quitté la maison en retard, fort chagrine d’avoir laissé ta fille inconsolable dans les bras de Robin, un Nicolas en visite tout déconfit de voir pleurer la petite, sachant pertinemment que tu allais devoir te justifier auprès des gardes de la caserne de cette arrivée tardive. Il a déjà été suffisamment compliqué de faire accepter ta demande de logement extérieur, arguant du jeune âge de tes enfants et de la proximité dudit logement à simplement deux rues d’écart ; tu as bien conscience que ce privilège pourrait t’être retiré si jamais l’envie en prenait ta hiérarchie.

Et elle ne t’apprécie pas trop, ta hiérarchie. Oh, tu n’as pas à te plaindre de ta Capitaine, fort ouverte et qui comprend parfaitement tes petits soucis de griffon, mais… ton major de division est nettement moins compréhensif. C’est que les coutumes cielsombroises doivent lui sembler un peu étranges, à ce Lorgois méfiant – et te savoir pourvue de deux maris, eux-mêmes mariés entre eux, a peut-être heurté légèrement ses convictions de prime abord. Cela fait plusieurs mois que tu voles sous sa direction – en fait, depuis tout autant de temps que tu voles avec Hector comme ailier. Il a déjà dû supporter ta cohabitation délicate avec ce superbe spécimen de ce Bellifère peut offrir d’idées étriquées, et tu avais espéré que son absence pendant quelques mois le rendrait mieux disposé à ton égard – peine perdue. Il est revenu de la Chasse Sauvage plus sombre et même un tantinet grincheux, et tu redoutes d’avoir à croiser son regard quand il est de méchante humeur.

Comment vas-tu lui expliquer la cause principale de ton retard ce matin ? Bien sûr, tu pourrais expliquer le chagrin d’Ambroisine et ses caprices, mais tu sais très bien que ton major ne sera pas dupe. Tu ne pourras pas prétendre non plus un oubli de matériel : tu es habillée de pied en cap, tes cuirs de Voltige soigneusement entretenus, l’une de tes plus jolies jarretières de dentelle soigneusement fixée dessous, à l’abri des regards ; et tel qu’il est coutumier pour les Voltigeuses cielsombroises, tu as retenu tes cheveux sous un voile épais soigneusement fixé par une multitude d’épingles afin qu’il ne se détache pas. Tu es impeccable, ce matin, c’est un fait, et il ne servira à rien de nier l’évidence. C’est qu’il est intelligent, ce Bastien Aigrépine : en te voyant débarquer à pied et seule sur l’aire d’envol alors que tous les autres ont sellé et enfourché leurs griffons, il va bien se douter que le souci se situe plutôt du côté de Fumerolle.

Fumerolle, qui est présentement en train de se rouler avec délices dans les champs d’herbe à mauve du côté d’Automnal. Avec Volute, d’après ce que tu captes de sensations confuses : en Valkyrion, Brunehilde doit être présentement dans la même situation que toi… Avisant Hector et Ambre, les seuls à ne pas avoir encore décollé et qui t’attendent visiblement avec grande contrariété, tu hausses les épaules en leur adressant un regard désolé, avant de te présenter au garde-à-vous devant ton supérieur censé superviser l’exercice du jour. « Voltigeuse de la Veilleuse au rapport, mon major. Je suis au regret de vous informer que ma griffonne a pris la clé des champs, monsieur. »

Comme d’habitude, as-tu envie d’ajouter en soupirant.




Dernière édition par Ombeline de la Veilleuse le Dim 23 Déc - 18:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 23 Déc - 16:59


Récapitulatif

Ombeline de la Veilleuse

Mise à jour des registres et bottins



♦️ Anne Hathaway
♦️ Compte principal : Non
♦️ Groupes secondaires : La noblesse / Les Voltigeurs

♦️ Noblesse : Dame / La Veilleuse / Sombreciel
♦️ Griffon : Fumerolle / Cendré / ♀ / 29 ans
♦️ Hiérarchie : Vol de Sombreciel / Caserne d'Euphoria / Voltigeuse

Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 23 Déc - 17:00

Ombeliiine :coeur:

Rebienvenue :siwi: Épouse-mwa :eheh:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 23 Déc - 17:22

Je suis déjà mariée madame, mais on peut en parler, vous avez un tiroir qui m'intéresse. :geu:
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Aubrée de Sombregemme
Aubrée de Sombregemme

Messages : 2265
J'ai : 21 ans
Je suis : Apprentie Assassin de la Lame

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Séverac et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 23 Déc - 17:34

Haaaan :**:
Bienvenue, tiroir #9 :red:
Amuse-toi bien avec Ombeline :siwi:


Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre YLnnprHf_o











Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Gauthier Coeurbois
Gauthier Coeurbois

Messages : 1185
J'ai : 45 ans
Je suis : Adepte du Poison

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Confrérie Noire
Mes autres visages: Martial ; Jehanne ; Hector ; Meldred
Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 23 Déc - 17:38

Elle est fab :haww: Rebienvenue :roule:

(les tiroirs ça donne des envies de tiroir. Je. :stare: )



#5E0021
Revenir en haut Aller en bas
Les Guerriers
Les Guerriers
Anaïs Belécu
Anaïs Belécu

Messages : 2321
J'ai : 29 ans
Je suis : Guerrière - membre de la Guilde des Guerriers à la Volte

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Adonis le Lys
Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 23 Déc - 18:09

ouiiiiiiiiiiiii Ombeline :coeur: rebienvenue à toi sous ce nouveau visage :coeur:












Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 23 Déc - 18:40

Rebienvenue, quel super PV :mimi: :**:
Hâte de lire ta fiche :*_*:


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre 620681ChienDeBerger
Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre Z6jWz9PB_o
Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 23 Déc - 19:03

Rebienvenue!
Amuse-toi bien avec ce 9e tiroir!








Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Césaire Chesnenoir
Césaire Chesnenoir

Messages : 693
J'ai : 68 ans.
Je suis : Maître Espion en Infiltration à la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fils des Ombres // Épines de la Rose
Mes autres visages: Bartholomé d'Ansemer // Soltana Kamar
Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 23 Déc - 19:25

Oh le joli tiroir :siwi: rebienvenue :coeur:


dialogue en #003366






Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre ParrainsDenys
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyLun 24 Déc - 17:25

Une autre sujette :haww: :love1:
Re-re-re..... bienvenue ici, ma Laurène, amuse-toi bien avec ce nouveau tiroir :amur:


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyLun 24 Déc - 18:33

Amuse toi bien avec Ombeline :siwi:










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre EmptyDim 30 Déc - 17:38


Ibélène • Voltigeurs

Bienvenue !

Ombeline de la Veilleuse




C'est parfait ! Amuse toi bien avec Ombeline, et tu peux aller tirer tes deux cartes :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre   Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ombeline ♦ La tête dans les étoiles, et les pieds si peu sur terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: