AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -60%
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
Voir le deal
169.99 €

Partagez
 

 Entendez-vous leur silence ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Savants
Les Savants
Sonjä de Sylvamir
Sonjä de Sylvamir

Messages : 470
J'ai : 28 ans
Je suis : Enseignante en Mécanique à l'Académie de Magie et du Savoir, à Lorgol

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Duché de Valkyrion ; Empire d'Ibélène
Mes autres visages: Olivier la Poutre
Message Sujet: Entendez-vous leur silence ?   Entendez-vous leur silence ? EmptyVen 28 Déc - 19:12


Livre IV, Chapitre 1 • Les Labyrinthes de Sithis
Matvei de Hvergelmir & Sonjä de Sylvamir

Entendez-vous leur silence ?

Que sommes-nous sans leur protection ?

• Date : 22 décembre 1003
• Météo (optionnel) : Frais, légère pluie
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Sous prétexte de vouloir les conseils d'un professeur confirmé, Sonjä vient trouver Matvei dans son bureau à l'Académie. En réalité, elle est troublée, notamment par l'absence d'Alder et des Dieux en général, et cherche quelqu'un à qui confier son désarroi.
• Recensement :
Code:
• [b]22 décembre 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4419-entendez-vous-leur-silence]Entendez-vous leur silence ?[/url] - [i]Matvei de Hvergelmir & Sonjä de Sylvamir[/i]
Sous prétexte de vouloir les conseils d'un professeur confirmé, Sonjä vient trouver Matvei dans son bureau à l'Académie. En réalité, elle est troublée, notamment par l'absence d'Alder et des Dieux en général, et cherche quelqu'un à qui confier son désarroi.



→ Sonjä : Stand by jusqu'au reboot









Sonjä bavarde en #1a6f49


Dernière édition par Sonjä de Sylvamir le Ven 28 Déc - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Sonjä de Sylvamir
Sonjä de Sylvamir

Messages : 470
J'ai : 28 ans
Je suis : Enseignante en Mécanique à l'Académie de Magie et du Savoir, à Lorgol

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Duché de Valkyrion ; Empire d'Ibélène
Mes autres visages: Olivier la Poutre
Message Sujet: Re: Entendez-vous leur silence ?   Entendez-vous leur silence ? EmptyVen 28 Déc - 19:14

Le mois de décembre touchait doucement à sa fin, tandis que l’Hiver, s’il n’envahissait pas les Terres du Nord de la même façon qu’il habillait les montagnes de Valkyrion, avait laissé le froid conquérir la pierre recouvrant les murs de l’Académie. Mais les saisons pouvaient bien défiler et continuer à maquiller les paysages d’Arven ; ce qui s’était passé, près de deux mois plus tôt, entre ces mêmes murs, y laissait une marque que le temps ne pouvait effacer. Au-delà de ce qui était visible, des regards incertains qu’on échangeait au détour d’un couloir ou d’une dalle brisée non remplacée, quelque chose flottait dans l’air. Un goût amer caché dans la poussière.
Sonjä avait beau s’y efforcer, elle ne parvenait pas à ignorer ce dépit qui s’amusait avec ses humeurs et tourmentait son sommeil. Les cours avaient repris, cependant elle peinait à se réinscrire dans le rythme régulier que tout le monde tâchait de retrouver. Il fallait toujours que tout la ramène à cette amertume, tristesse engourdie par la violence de la réalité. L’assise désormais vide du jeune Judicaël en était le parfait exemple, plongeant l’enseignante dans de moroses pensées lorsqu’elle avait le malheur de faire passer son regard dans le coin de la salle. Oh, elle n’aurait jamais cru possible que ce garnement lui manquât !

A vrai dire, tout semblait lui manquer. Être entourée de monde à l’Académie, notamment de ses élèves qu’elle voyait quotidiennement, ne l’empêchait pas de se sentir terriblement seule. Les quelques instants partagés avec sa soeur lors de l’évacuation lui avaient été bénéfiques, mais lui apparaissaient désormais lointains et brefs. Alder et ses pairs semblaient s’être désintéressés du monde, et son absence lui pesait encore plus que la chaise vide au fond de sa classe.
Avant que les cours ne reprennent, cependant, les efforts combinés des professeurs pour éclaircir la situation lui avaient brièvement fait oublier son tracas. Ils s’étaient montrés soudés et s’étaient associés, Savants et Mages, pour apporter des réponses aux familles des victimes et remettre l’Académie en état. Sonjä avait participé du mieux qu’elle le pouvait, essentiellement au désamorçage des pièges qui n’avaient pas eu l’occasion d’emporter des innocents. Par la suite, son domaine ne se prêtant pas à l’enquête ou la reconstitution, elle avait surtout prêté main forte à ses collègues en prenant pour eux des mesures ou transmettant des messages entre les équipes.
Durant ces quelques jours, elle avait fait connaissance avec un certain nombre de collègues qui jusque-là n’étaient que des noms associés à des cercles ; elle s’était, pour la première fois, sentie partie d’un tout. Mais ce sentiment s’était vite estompé lorsque les étudiants - du moins, ceux qui avaient choisi de revenir - étaient de retour et que chacun avait repris le cours de ses journées. L’alternance entre les heures de cours, l’étude en bibliothèque et le travail enfermée dans son bureau était de retour, mais cela n’allait plus.

C’était pourquoi elle gravissait les marches menant à l’étage des bureaux des professeurs, mais qu’elle ne prit pas la direction du sien. Elle emprunta un autre couloir pour bientôt se tenir devant la porte qui indiquait : « M. de Hvergelmir, Architecture ». Jusqu’à leur collaboration pour faire ouvrir l’enceinte de l’Académie, son titre de Sénéchal de la couronne de Valkyrion avait intimidé Sonjä, au point qu’il lui avait été impossible de le considérer autrement que le représentant officiel de son duché d’origine. Mais travailler dans l’urgence lui avait fait oublier toute formalité de langage, et elle était enfin venue à le considérer comme un collègue, au moins dans le cadre de leur tâche respective à l’Académie. Un collègue plus expérimenté, et c’était d’ailleurs ses conseils qu’elle venait chercher. Ou était-ce simplement une oreille attentive ?
D’une main peu assurée, Sonjä frappa à la porte. Trois coups brefs qui eurent pour effet de pousser légèrement la porte dans un grincement peu rassurant.

« Professeur de Hvergelmir ? »

Elle poussa un peu plus la porte qui semblait avoir été laissée ouverte. Était-il présent ou avait-il oublié de la refermer en sortant ?

« Professeur ? » Appela-t-elle sans hausser la voix. « Je ne voudrais pas vous déranger… Auriez-vous un instant à m’accorder ? »

Sonjä s’avança dans le bureau avant de se demander si elle pouvait se le permettre sans y avoir été invitée.


→ Sonjä : Stand by jusqu'au reboot









Sonjä bavarde en #1a6f49
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Matvei de Hvergelmir
Matvei de Hvergelmir

Messages : 350
J'ai : 39 ans
Je suis : professeur d'architecture, sénéchal de la couronne kyréenne

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Hjalden d'Evalkyr, à l'empire d'Ibélène et aux Épines de la Rose Écarlate
Mes autres visages: Castiel • Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Hermine
Message Sujet: Re: Entendez-vous leur silence ?   Entendez-vous leur silence ? EmptyVen 4 Jan - 22:36

Se perdre dans le travail est efficace, même si parfois, ça ne suffit pas. Lorsqu’il corrige ses travaux et qu’il cherche brièvement celui d’Ingmar, avant de se rappeler ce qui est arrivé à son prometteur élève. Lorsqu’il regarde dans les jardins et qu’il a l’illusion, fugace, d’y revoir un corps ; ou au détour d’un escalier, d’un couloir. Il n’y a plus rien, pourtant. Ils ont tout nettoyé, tout réparé. Il ne reste que des mystères, que des crops encore pas retrouvés et des silences qui ne veulent pas se lever.

Au solstice, il a donné congé à ses étudiants, afin de rejoindre leur famille pour ceux qui soulignent Yule, ou tout simplement pour profiter d’un peu de repos, avant la nouvelle année. Il leur a promis de les garder bien occupés, dès janvier, et c’est dans ce but qu’il est allé visiter l’une des bibliothèques, afin d’en extraire quelques livres utiles. Matvei n’a pas pris la peine de verrouiller son bureau, prévoyant y revenir bien vite, et il est sur son chemin du retour, bien plus chargé qu’une heure auparavant.
Oui, car force est de constater qu’il a pris son temps.

Il lui semble entendre son nom, sans certitude. La seule chose dont il est sûr est qu’il entend une voix, près de ce qui est probablement son bureau. Le Kyréen accélère le pas, un petit élan, petit espoir, au coeur, que ce soit Pennia. Espoir vite détrompé, lorsqu’il capte une chevelure brune devant sa porte. « Professeur ? Je ne voudrais pas vous déranger… Auriez-vous un instant à m’accorder ? Avec plaisir, professeur de Sylvamir », répond-il avec amusement, une fois arrivé tout juste derrière elle. Il lui adresse un signe de tête, comme salutation, ses bras remplis de livres et de rouleaux ne lui permettant pas d’en faire davantage. De toute façon, les contacts entre lui et la jeune cousine de Hiémain sont définitivement plus cordiaux, depuis les dernières semaines. Il n’y a rien de tel qu’un état d’urgence pour rapprocher les étrangers… même si c’est certainement trop extrémiste pour le mesuré Matvei. « Pardonnez mon absence, j’avais quelques livres à aller chercher à la Bibliothèque de la Pensée Automnale et vous savez comme elle est loin ! » Le douzième étage de la plus haute tour de l’aile est était son quartier général, lors de ses études, et il y passe encore tellement de temps ! À relire les mêmes ouvrages, parfois, à en découvrir de nouveau, à y rédiger des rapports et à corriger les travaux de ses étudiants. Il y a aussi le souvenir, si tendre, si doux, de sa rencontre avec Pénélope, au sein de cette même bibliothèque. Les regards timides échangés entre les rayonnages, les avances si subtiles qu’elles en semblaient inexistantes.

Un temps si naïf, si innocent, en regard des choses terribles qui ne cessent de se dérouler au coeur de cette Académie si chère à son coeur.

Le professeur dépose prudemment les livres et documents sur son bureau, déjà suffisamment encombré, et libère un fauteuil pour Sonjä. Aussi rigoureux et organisé soit-il, Matvei a souvent tendance à être dépassé par ses propres recherches et travaux… et toute la paperasse qui en résulte. « Puis-je vous offrir quelque chose, Sonjä ? Un thé, peut-être ? J’allais justement m’en faire. » Quoique l’eau dans la théière au-dessus du feu doit être entièrement évaporée, depuis le temps qu’elle bouille !


Dialogues en seagreen

Entendez-vous leur silence ? 794932WikiFredia
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Sonjä de Sylvamir
Sonjä de Sylvamir

Messages : 470
J'ai : 28 ans
Je suis : Enseignante en Mécanique à l'Académie de Magie et du Savoir, à Lorgol

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Duché de Valkyrion ; Empire d'Ibélène
Mes autres visages: Olivier la Poutre
Message Sujet: Re: Entendez-vous leur silence ?   Entendez-vous leur silence ? EmptyDim 17 Fév - 16:08

Une fois passée la surprise de le voir arriver derrière elle, Sonjä acquiesça avec entrain à la proposition de son collègue ; une tasse de thé, oui, c’était le signe qu’il avait bel et bien quelque moment à lui consacrer - et qu’il était prêt à l’écouter, au moins pendant le temps qu’il leur faudrait pour le boire. Cela confirmait à Sonjä qu’elle avait quelque chance d’aller au-delà des conversations superficielles qu’elle échangeait d’ordinaire avec les adultes de l’Académie. « Le temps s’est rafraichi, n’est-ce pas ? » et autres « Avez-vous déjà vu cet ouvrage à la bibliothèque de la Pensée Automnale ? » Cette fois, elle était bien décidée à évoquer ce qui turlupinait son esprit, quitte à passer par la case banalités, si c’était nécessaire.

Confortablement installée dans le fauteuil que le Professeur de Hvergelmir avait libéré pour elle, l’enseignante parcourut les lieux dans un regard circulaire plein de curiosité. La pièce lui apparaissait sensiblement plus grande que son propre bureau, et elle se demanda si ce fut vraiment le cas ou si une organisation plus méthodique, ainsi qu’une disposition des meubles mieux étudiée par l’oeil aguerri de l’architecte, n’y étaient pas pour quelque chose. Quoi qu’il en soit, son espace de travail avait un aspect bien plus accueillant que ne l’était celui de Sonjä, véritable fouillis dans lequel elle seule pouvait prétendre s’y retrouver. Elle pencha légèrement la tête pour déchiffrer les titres des ouvrages qu’il avait ramenés de la bibliothèque, sans vraiment savoir à quoi elle s’attendait puisque les termes lui étaient trop étrangers pour qu’elle ne comprenne vraiment leur sujet. L’architecture n’était pas un domaine qui l’attirait particulièrement, malgré qu’elle soit en mesure de comprendre une majeure partie des plans. Néanmoins, l’immobilité des structures finies la décevait souvent.

« Comment vous portez-vous depuis… » D’une voix étouffée par la timidité, elle avait donc engagé les banalités d’usage. Mais en cherchant à quand remontait leur dernier échange, en dehors des habituelles salutations de couloir, Mnémosie la ramena sans mal à leur collaboration en novembre dernier, et avec elle les causes de leur mobilisation. Il était probablement trop tard pour empêcher l’attaque de refaire surface dans leurs souvenirs respectifs. « … depuis la dernière fois ? » termina-t-elle rapidement, comme si ne pas l’évoquer avec des mots les préserverait de ce douloureux souvenir.
L’attaque contre l’Académie avait choqué, apeuré et blessé l’ensemble des enseignants ; d’autant plus ceux qui y avaient perdu un élève qu’ils côtoyaient quotidiennement. Sonjä savait que le Professeur de Hvergelmir ne faisait pas exception, et ses maladresses risquaient juste - si ce n’était pas déjà le cas - de les envoyer tous les deux vers une humeur aussi grisonnante que le ciel.


→ Sonjä : Stand by jusqu'au reboot









Sonjä bavarde en #1a6f49
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Entendez-vous leur silence ?   Entendez-vous leur silence ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Entendez-vous leur silence ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: