AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro à 221 € (livraison incluse)
221 €
Voir le deal

Partagez
 

 Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyLun 14 Jan - 14:27




4.1 ♦️ Les Labyrinthes de Sithis

Levor & Messaïon
Le Vestibule des Sirènes

Aaron, Bartholomé, Gabrielle, Gustave, Isabeau & Sonjä



Naufrage !

Quelle idée, de prendre la mer alors que le dieux des tempêtes et celui des océans sont déchaînés - naufrage, sans rémission, sans sauvetage possible !

Tout avait bien commencé pourtant, en ce matin du 15 janvier, pour chacun des six êtres en perdition.

Pour Gustave de Faërie, en visite diplomatique en Ansemer, venu s'assurer de la loyauté de son ducal sujet, tout semblait de bon augure. Reçu avec les honneurs dus à son rang, ne pressentant pas d'hostilité ouverte, il ne s'est pas inquiété.

Elle ne s'est pas inquiétée non plus, la jolie princesse à son bras, sa bru venue lui ouvrir le portail d'aller et de retour, la jeune Gabrielle de Faërie. Pudiquement en retrait, divertissant la dauphine Bertille, elle a suivi les souverains avec méfiance lorsqu'il s'est agi de faire une promenade en bateau pendant la journée, dans les eaux dégelées du sud du continent.

Il se sentait sûr de lui, le duc Bartholomé, lorsqu'il a voulu impressionner ses invités par la grandeur de sa flotte et la grande compétence de ses marins, leur proposant une petite virée touristique sur l'un de ses géants de bois le long de la côte. Pour l'occasion, il s'est fait accompagner d'une Compagne outreventoise, Isabeau, supposant que l'empereur aurait plaisir à discuter avec une compatriote plutôt qu'avec Geneviève.

Mais voilà, la tempête s'est levée sans crier gare - le navire a été emporté au large sans que quiconque ne puisse rien y faire, ballotté par les flots, jusqu'à sombrer corps et biens - ils surnagent à la surface, les quatre passagers secoués en tous sens, mais le tourbillon qui se creuse à proximité va bien finir par les avaler !

Le Chevaucheur Aaron est dans la même situation, loin de là en Outrevent : parti patrouiller au large pour suivre les falaises, il a été désarçonné par une bourrasque colossale, tombant dans les flots déchaînés sans que son dragon ne parvienne à le repérer, s'approchant lui aussi d'un tourbillon traître.

Telle est également l'infortune de la jeune savante Sonjä de Sylvamir : tandis qu'elle traversait la Sylv gelée, à Sylvamir, la rivière s'est brutalement dégivrée et a emporté la jeune femme au milieu d'un torrent de glaçons, tout droit vers un tourbillon menaçant de la piéger définitivement.




Ouverture

Consignes



• Nous sommes dans un RP express qui réunit les participants mentionnés plus haut !

• Vos réponses devront être brèves (je n'y mets pas de maximum, pour le moment, nous verrons si vous savez vous limiter tous seuls :sisi:) et s'enchaîner rapidement, afin de permettre d'arriver au but.

• Il n'y a pas de tour de jeu prédéterminé. Le Destin passera relancer lorsque vous aurez atteint le premier objectif de la liste, à savoir : vous noyer dans vos tourbillons respectifs ! :keu: Ne perdez pas de temps !

• Vous pouvez poster autant de fois que nécessaire, sans ordre à suivre, évitez simplement les doubles-posts et laissez deux personnes répondre avant de reposter !

• En avant mes enfants ! Votre QG reste à votre disposition.



♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Bartholomé d'Ansemer
Bartholomé d'Ansemer

Messages : 644
J'ai : 42 ans.
Je suis : Duc d'Ansemer.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ansemer avant tout, Gustave de Faërie.
Mes autres visages: Césaire Chesnenoir
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyLun 14 Jan - 17:20

C’était idiot.

Et il se revoyait lui-même, gamin, alors que leur mère lui annonçait, à lui-même et son frère Bertin trop jeune pour simplement comprendre ce qui se passait, la disparition de leur père dans le naufrage de son navire. Sa mort, certainement noyé, avalé par les flots. Et c’était son tour à présent. Alors qu’il peinait de plus en plus à garder surface, que les vagues se relayaient pour l’engloutir, que la mer au goût prononcé de sel frayait son chemin jusqu’à ses poumons ; alors qu’il se noyait, il pensait à Bertille. Bertille qui apprendrait sa mort seule, sans mère, sans oncle. Bertille, beaucoup trop jeune pour reprendre Ansemer. Peut-être qu’il aurait déjà dû épouser Geneviève. Il était trop tard à présent.

C’était idiot, oui. Idiot de pousser l’audace et d’emmener l’empereur et la princesse Gabrielle de Faërie sur les mers déchaînées des tempêtes constantes des derniers jours et glacées de l’hiver. Mais ses conseillers avaient éveillés en lui cette présomption que Messaïon le guiderait, malgré son absence ou son courroux, malgré tout. Qu’en sa qualité de duc d’Ansemer, descendant direct de la lignée des d’Ansemer, il était bien l’élu du dieu des Océans, et que ce dernier le protégerait. Il avait confiance, en sa flotte, en ses marins. Il n’avait qu’à continuer de prier, et tout irait bien.

Rien n’était allé bien. Le calme qui leur avait permis de lever l’ancre n’avait été qu’une accalmie trompeuse - il aurait dû le savoir, pourtant. La tempête s’était levée, subite, traîtresse, sans offrir de chances ou de pardons. Le navire avait tangué, dangereusement, les vagues avaient frappées, destructrices. Et ils avaient sombrés, inévitablement. Ses ordres pour qu’on sauve l’empereur et la princesses avaient été inutiles alors qu’ils étaient tous là à vainement tenter de garder la tête hors de l’eau.

Mais l’océan avait pour eux d’autres plans.
Adieu la confiance qu’il tentait de reconstruire temporairement entre l’empereur et lui-même. Mais s’ils étaient tous deux morts, ça n’importait plus vraiment, si?

Spoiler:
 


dialogues en #006666
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes TitreBartholome1
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomDrama
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomFamillefonctionnelle
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomRespect
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Sonjä de Sylvamir
Sonjä de Sylvamir

Messages : 470
J'ai : 28 ans
Je suis : Enseignante en Mécanique à l'Académie de Magie et du Savoir, à Lorgol

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Duché de Valkyrion ; Empire d'Ibélène
Mes autres visages: Olivier la Poutre
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyMar 15 Jan - 18:23

Cédant aux injonctions d’une lettre de sa tante et marraine, Sonjä était revenue à Sylvamir pour quelques jours. Cette dernière était, selon le courrier, aux portes de la mort ; et il fallait de toute urgence que sa filleule se présente au domaine familial pour la soutenir dans cette épreuve.
Il s’avéra que la « grave maladie » qui frappait sa tante Solveig était une toux un peu sonore, qui l’avait déjà quittée lorsque Sonjä avait atteint les reliefs de Valkyrion. Peu encline à vouloir regarder aux côtés de sa tante défiler le temps, seconde par seconde, jusqu’au prochain départ de convoi pour Lorgol, elle était sortie se promener dans le paysage hivernal. Une activité qui, elle le savait trop bien - et avait appris à s’en servir pour s’isoler dans sa jeunesse -, déplaisait complètement à sa marraine.
Enroulée dans un manteau d’hiver comme on n’en voyait que dans la région, Sonjä quitta le sentier qu’elle remontait et s’engagea sur la Sylv gelée, songeant au temps où Lidjä et elle y patinaient en riant. Elle inspira une grande bouffée de l’air kyréen qui lui manquait tant dans le Nord.

Et puis, il y eut un craquement. Le givre qui recouvrait la rivière était pourtant épais, pourquoi la glace émettait-elle une telle plainte ? Sonjä n’eut pas le temps de baisser les yeux pour chercher la fêlure sous ses pieds que son corps fut happé.
Le froid s’empara d’elle. L’eau s’infiltra dans ses oreilles et s’engouffra sous ses vêtements. Elle poussa un cri de surprise, de froid, de peur ; inaudible. Les flots assourdissaient sa détresse. Elle battit ses pieds pour remonter à la surface. Là-haut, la rive défilait à toute vitesse. Le torrent glacial l’emportait.
Droit devant, la rivière disparaissait dans un tourbillon. Saisie de panique, Sonjä s’agita pour s’extirper de la puissance du courant, en vain. Elle avala de l’eau glacée à plusieurs reprises avant d’être engloutie à son tour par la rivière.

Spoiler :
 


→ Sonjä : Stand by jusqu'au reboot









Sonjä bavarde en #1a6f49
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyMar 15 Jan - 19:22

Il aurait dû savoir que c’était une mauvaise idée. Les dieux les avaient abandonnés et Gustave n’aurait pas dû tenter la chance, car il n’en restait plus vraiment. Il n’aurait pas dû venir s’assurer de la loyauté de Bartholomé et il aurait pu se contenter d’une énième missive. Et pourtant, il y était allé. Pis encore, il avait emmené sa bru, voulant l’habituer aux méandres du pouvoir. Car elle serait impératrice un jour. Ou elle aurait pu l’être en tout cas.

S’ils n’avaient pas pris la mer. Pourquoi le duc d’Ansemer avait décidé de cela ? Et surtout, pourquoi est-ce que Gustave avait accepté ? Il n’aimait pas la mer. Il n’aimait pas les bateaux. C’était inquiétant, encore plus depuis leur dernière mésaventure. Avec ce même duc. Parfois, l’ironie du sort pouvait être mordante. Et, s’il n’avait pas été ballotté par les flots, à subir la pire tempête qu’il ait jamais vue de son existence, l’empereur de Faërie aurait trouvé cela plutôt amusant.

Le calme n’avait été que de courte durée. Juste ce qu’il fallait pour qu’il arrive à être convaincu que ce n’était pas la pire des idées. Et le pire était arrivé. Vite. Beaucoup trop vite. Sans espoir pour aucun d’entre eux. Il avait regretté Gustave, regretté d’avoir emmené Gabrielle, de l’avoir privée d’une douce existence bien à l’abri.

Quant à lui … est-ce qu’il regrettait quelque chose pour lui, alors qu’il avait atteint un âge passablement respectable ? Difficile à dire. Il avait eu une vie riche en évènements mais, à bien y regarder, évidemment qu’il avait des regrets. Ceux de ne pas su avoir trouvé les mots au bon moment, ceux de ne pas avoir eu cette famille qui lui avait manqué toute sa vie durant.

Et, alors que le froid commençait à l’engourdir, que la fatigue faisait ralentir ses mouvements au point d’en devenir passablement laborieux, voilà qu’une vague venait l’engloutir. Pour de bon. La mer était tellement sombre que, s’il n’avait pas été en train de sombrer totalement dans l’inconscience, il aurait pris peur. Presque autant que de ce tourbillon l’entraînant par le fond.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyMar 15 Jan - 20:52

Le ciel était couvert mais le temps clément quand Aaron s'était envolé avec Héritage ce matin-là. Il avait reçu pour mission de patrouiller le long des falaises de la côte, le chevaucheur s'était donc éloigné du continent pour avoir une meilleure appréciation de l'ensemble. Peut-être avait-ce été sa première erreur, sa seconde étant celle de ne pas prêter attention à la météo. Le ciel s'était assombrit, et le vent s'était brutalement levé. Cela n'avait pas changé les plans du chevaucheur et de son dragon, qui avaient l'habitude de ce genre de météo capricieuse. Ils avaient simplement continué en se montrant plus vigilants.

Malheureusement, c'était sans compter cette puissante bourrasque qui les pris au dépourvu. Soudainement, Aaron sentit Héritage perdre pied sous lui, vacillant brusquement sur le côté puis chutant de plusieurs mètres. Le chevaucheur eut simplement le temps d'assurer plus fermement sa prise avant d'attendre qu'Héritage se rétablisse. Il n'en fut rien ; une seconde bourrasque envoya à nouveau basculer le grand dragon sur le côté. Malgré ses puissants battements d'aile, ce dernier ne parvînt pas à contrebalancer la force du vent, et se retrouva presque sur le dos. Surpris, et malgré toute la fermeté de sa prise, Aaron se retrouva désarçonné si violemment qu'il ne put rien faire d'autre que constater avec horreur qu'il chutait.

Le choc avec l'eau lui coupa le souffle, vidant brusquement ses poumons de l'air qu'ils contenaient. Le courant et les vagues le chahutèrent dans tous les sens. Lui qui savait pourtant nager ne parvenait pas à sortir la tête de l'eau, étant sans cesse repoussé vers le fond. Intérieurement, Aaron put ressentir la panique d'Héritage qui, avec les vagues et le courant, ne pouvait rien faire. Le mage avait beau se débattre, il sentait ses muscles faiblirent sans parvenir à hisser la tête hors de l'eau plus de quelques instants. Une vague plus forte que les autres - ou peut-être était-ce tout simplement ses forces qui l'abandonnaient - le refoula à nouveau sous l'eau, lui faisant boire la tasse sans qu'il parvienne cette fois à reprendre sa respiration. Le froid glacial et la fatigue furent les dernières choses que le mage constata tandis qu'il se faisait lentement entraîner vers le fond.


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 175691TitreAaron2
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 183231Quintal6
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 512835TitreAaron1
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes LabyrintheOcean
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyMer 16 Jan - 0:24

La demande du Duc d’Ansemer avait plus que surpris Isabeau en des temps si troubles. Elle-même tétanisée depuis la supposée disparition des Dieux, refuser un contrat d’un client aussi prestigieux n’était malheureusement pas une possibilité. Jamais, pas pour la brillante Compagne qu’elle était. Ainsi partit la jeune femme, effrayée, étourdie, mais sûre d’une chose : elle ne laisserait jamais tomber la seule religion qui survivait encore, celle de la beauté et de l’amour. Dieux ou pas, la vie continuait.

En posant le pied sur un des somptueux navires ansemariens, Isabeau sentit immédiatement que quelque chose ne se passerait pas bien. Comme une intuition. Peut-être était-ce aussi dû au fait que la dernière fois qu’elle s’était retrouvée dans une telle position, le navire avait coulé, des gens étaient morts. Malgré tout cela, la demoiselle étouffa ses craintes et offrit aux convives le meilleur du divertissement. Une compagnie que seule une Compagne de haut-vol pouvait offrir.

Quand le ciel s’assombrit, quand les vagues se firent plus sournoises, Isabeau ne cilla pas, valsa de personnes en personnes, donna tout ce qu’elle avait. Quand il fût trop tard, trop tard pour échapper au cataclysme, la danse dût fatalement prendre fin. Mais ce n’était pas la fin du jeu. Celui-ci ne faisait que commencer, et une toute nouvelle danse était sur le point de commencer. Celle de la survie et plus, bien plus encore.

Face à ce destin merveilleusement funeste, bizarrement, plus rien ne semblait tourmenter l’esprit d’Isabeau. Le silence avait repris ses droits. Eteinte, sans prononcer le moindre mot, Isabeau tombait. Elle tombait toujours plus bas. Coulait, bientôt. Malgré cette froide résignation, l’eau venant remplacer l’air la mit dans un état presque second. Son corps se débattait, comme un simple réflexe. Il se révoltait contre cette fin cruelle, mais pourquoi ? N’était-ce pas vain ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyMer 16 Jan - 13:32

Gabrielle avait vu apparaître devant elle le littoral et la beauté du duché des Océan figée au coeur de l'hiver, sitôt le portail franchi. Elle avait retrouvé un peu de cette liberté octroyée grâce à sa magie, même au sein d'un déplacement diplomatique. Il ne lui avait pas été difficile d'apprivoiser la toute mignonne Bertille et de partager quelques moments avec la famille ducale d'Ansemer. Mais lorsqu'ils retrouvèrent le pont d'un navire particulièrement sublime, Gabrielle revoyait le mariage de Bartholomé, entendait à nouveau les hurlements effrayés des invités, revivait une parcelle de la peur qu'elle avait vécu ce jour là.

Avec raison. Bientôt, le vent s'était fait tempête. Les vagues, toujours plus hautes, faisaient craquer le bois du bastingage et Gabrielle, comme tous les autres, avait dû vivre la terrifiante déroute du pavillon avant de rejoindre les eaux glacées et tumultueuses. Elle avait prié les dieux de la laisser vivre, elle avait imploré son époux, de toute la force de ses pensées, de traverser le ciel sur le dos d'Agonie pour venir la secourir. Mais devant la fin qui approchait, devant la notaire inévitable, aucun secours ne se profilait à l'horizon.

Ses pensées étaient confuses, alors qu'elle s'enfonçait dans les eaux agitées et que sa poitrine se comprimait à la recherche d'air. Antonin avait traversé son esprit un instant, avec la promesse d'une ribambelle d'enfants. Puis Silvère. Pauvre Silvère… Pardonne-moi. Pardonne-moi, par pitié! Il devait avoir peur, lui aussi, agonisant ses derniers instants à l'instar de la mage à laquelle il était lié.

Elle avait mal, si mal, la princesse, alors que son coeur se démenait. Ce n'est que lorsque le noir s'abattit sur elle que la souffrance l’abandonna enfin.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyMer 16 Jan - 13:56


4.1 ♦️ Les Labyrinthes de Sithis

Levor & Messaïon
Le Vestibule des Sirènes

Aaron, Bartholomé, Gabrielle, Gustave, Isabeau & Sonjä



« J'ai trouvé celui-ci au large des côtes, au Nord. » « Et celle-ci s'est jetée dans mes bras ! Regarde, Siluë. » « Je crois que la tienne est plus jolie que le mien, Sylv. »

Les voix flûtées t'entourent, et tu songes un instant à ouvrir les yeux, mais la torpeur est lourde, si lourde... Tu n'as plus mal, tes poumons ne brûlent plus, et tu ne penses plus à rien. Tu te sens flotter, comme si tu volais, plus léger que l'air, et tu es bien.

« Moi, j'en ai trouvé quatre ! Quatre ! Il a fallu que Bruna vienne m'aider à les ramener. » « D'ailleurs, Vivië, la prochaine fois, choisis-les moins habillés : ils ont tellement de tissu sur eux que ça a été un calvaire à transporter. » « Chut ! Ils se réveillent ! »

Tu commences à avoir... froid. Et à te sentir curieusement mouillé. Péniblement, tu ouvres un œil : l'obscurité est totale, et en tendant les bras autour de toi tu perçois d'autres corps, mouillés également, générant un brouhaha d'interjections tandis que chacun essaie de comprendre où il se trouve et ce qu'il fait là.

Les petites voix flûtées de tantôt ne se font plus entendre, mais peut-être que leurs propriétaires ne sont pas loin... ?



♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyMer 16 Jan - 19:54

Isabeau était partie. Son esprit, son corps, tout son être dérivait. La mort était venue la chercher, douloureusement, soudainement, ou du moins c’est ce qu’elle s’était imaginée alors qu’elle s’éteignait. Des regrets, elle n’en avait pas vraiment. La Compagne avait toujours tout donné. Elle avait aimé, aidé et travaillé avec diligence toute sa vie. Mais le Destin, tout aussi bienfaisant que cruel, avait d’autres plans en tête. Cette grande Dame n’avait pas fini sa grande aventure, pas encore.

Des voix stridentes vinrent tirer Isabeau de sa torpeur, comme un cadavre à qui l’on offrait à nouveau le souffle de la vie. Sauf que ces voix, elles étaient désagréables, inhumaines. Plus fatiguée que jamais, et encore choquée par cette expérience de presque-mort, la jeune femme était incapable de comprendre ce qu’ils se disaient tout autour d’elle, ni même d'ouvrir les yeux. Bientôt, le silence vint remplacer cette horrible cacophonie.

Le temps passa. Quelques instants, une heure, elle n’en savait rien. Il y avait un avant et un après. Personne ne savait, pas même moi, combien de temps s’était écoulé avant qu’elle ne trouve la force de bouger. Déplaçant d’un mouvement brusque l’une de ses mains, comme un coup d’accélération un peu trop soudain, Isabeau vint frapper ce qui semblait être un corps à ses côtés. Ainsi elle n’était pas seule. D’autres personnes du bateau ? Sa raison lui revenait. Elle se rappelait, enfin. Revivait vraiment.

Peinant pendant un bon moment pour ouvrir ses yeux, la Compagne sentit finalement ses paupières s’entrouvrir. Rien, toujours rien. Une pénombre inquiétante, humide. Comme si elle pouvait encore sentir la mer tout autour d’elle. Peut-être était-ce vraiment le cas. Posant ses deux paumes contre la roche qui s’étendait sous tout son corps, Isabeau poussa de toutes ses forces pour se mettre à genoux. Qu’allait-il se passer, maintenant ? Elle voulait comprendre. Comprendre ce qu’il se passait. Qui était là.

-Je suis là. Isabeau. Isabeau Ventdoré.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Bartholomé d'Ansemer
Bartholomé d'Ansemer

Messages : 644
J'ai : 42 ans.
Je suis : Duc d'Ansemer.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ansemer avant tout, Gustave de Faërie.
Mes autres visages: Césaire Chesnenoir
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyJeu 17 Jan - 0:34

La mort est si douce, en fait. Quand le noir vient couvrir notre vision, quand nos poumons sont gorgés d’eau et que la douleur de l’air qui ne peut plus s’y frayer chemin disparaît, quand le froid de la mer glaciale vient à engourdir notre corps en entier de sorte qu’il nous paraisse soudainement léger. La mort est belle et douce ; les inquiétudes et les regrets disparaissent. Bertille, Geneviève, Jehanne, Bertin, Ansemer. L’empereur et la princesse, la compagne outreventoise engagée pour l’occasion, les marins qui accompagnaient la sortie, l'énième navire de la flotte ansemarienne qui se retrouvera au fond des eaux, une épave parmis d’autres. Tout cela n’a plus d’importance.

Il y a comme des murmures mélodiques qui l’enveloppe, des voix flutées, mais il hésite à ouvrir les yeux, le duc d’Ansemer. Est-il seulement duc encore, s’il est mort? Il est bien, ainsi, alors qu’il a l’impression de voler presque, que son corps se fait comme léger, que son esprit n’a jamais été aussi paisible. Il n’arrive pas à saisir ce qu’elles disent, ces voix, parce qu’il n’y prête pas attention. C’est une musique qui l’enveloppe plus qu’autre chose, qui s’éloigne et devient sourdine tranquillement, alors qu’il commence à avoir froid. Que les sensations le regagnent, qu’il se sent détrempé. Se sent-il… vivant? Il ne saurait dire. Il ne saurait dire si le noir qui l’accueille alors qu’il ouvre les yeux est sa vision qui lui a été dérobée, ou bien c’est qu’il se trouve autrepart, dans le royaume des dieux, peut-être.

Peut-être que Messaïon l’a sauvé, alors. Peut-être qu’il l’a épargné de la noyade et l’a rejeté sur les berges de son duché ou même d’une île proche. Peut-être qu’il est réellement mort, et qu’il est là, à attendre dans le Purgatoire, veillé de Sithis. Sithis, aux yeux toujours bandés, comme sa vision qu’il n’a pas à cet instant, dans le noir total qui l’englobe.

Il se redresse, un peu, juste assez pour pouvoir tâtonner autour de lui, essayer de comprendre où il se trouve, ce qu’il en est. Sa main glisse sur ce qui semble être de la pierre, mouillée - par de l’eau proche, peut-être, ou simplement trempée de ses vêtements encore gorgés d’eau. Et puis un peu plus loin, une voix s’élève, une voix féminine. Isabeau. La compagne qu’il a engagée. « Où sommes-nous? » Il ne se présente pas ; il n’en a jamais eu besoin. Le réflexe, même à cet instant, ne lui vient pas.

Spoiler:
 


dialogues en #006666
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes TitreBartholome1
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomDrama
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomFamillefonctionnelle
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomRespect
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyJeu 17 Jan - 18:37

C'est comme si tout s'était soudainement arrêté, comme si le temps avait stoppé sa course folle. L'instant d'avant, Aaron se noyait, les poumons en feu et le corps gelé. Et désormais, il avait l'impression de flotter, comme si le corps qui était en train de sombrer au fond de l'eau n'avait pas vraiment été le sien. Et quel soulagement. Il pouvait enfin respirer, aspirer de l'air frais, et cesser de lutter. Ses membres transis de fatigue ne lui faisaient plus mal tandis que le chevaucheur essayait de comprendre. Ses vêtements trempés lui confirmait qu'il était bien tombé à l'eau, mais s'était-il réellement noyé ? Était-il sous le regard veilleur de Sithis ?

Lentement, l'aîné des Sombreval chercha à ouvrir un oeil, comme après une nuit trop profonde. Néanmoins, seule l'obscurité s'offrit à lui, ne lui permettant pas de distinguer la moindre chose. Par réflexe, il tendit un bras pour tenter de se repérer. Sa main commença par toucher de la pierre mouillée, avant d'entrer en contact avec quelque chose de plus mou, ou plutôt, quelqu'un. Par réflexe, Aaron retira brusquement sa main. Il n'était pas seul ? Qu'était-ce donc que cela ? Une voix s'éleva alors soudainement, mettant fin à la théorie comme quoi il était seul. Une voix féminine répondant au nom d'Isabeau s'éleva, suivie par une voix masculine que le mage connaissait. Il l'avait déjà entendu auparavant, il en était certain. Quant à la réponse que l'homme attendait, Aaron ne pouvait guère la lui donner, lui même n'avait aucune idée de l'endroit où il se trouvait. A son tour, il éleva la voix : « Comment êtes-vous arrivés ici ? » Après tout, lui ne s'en souvenait pas, mais peut-être les autres pourraient-ils l'éclairer ? Dans sa volonté de mettre un cadre à ce qui l'entourait, le chevaucheur n'avait pas songé à se présenter, trop concentré à essayer de trouver ses repères.

HRP:
 


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 175691TitreAaron2
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 183231Quintal6
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 512835TitreAaron1
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes LabyrintheOcean
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyJeu 17 Jan - 21:07

Il pensait en avoir fini pour de bon cette fois. Peut-être connaître un peu de répit, auprès de ces dieux qui les avaient pourtant abandonnés. Et cette mésaventure, si on pouvait avoir l’audace de l’appeler comme ça, ne faisait que le prouver un peu plus. Mais même ça, ils n’y avaient visiblement plus le droit. Au repos. Au calme.

Fronçant les sourcils alors qu’il essayait de discerner les voix, Gustave se releva tant bien que mal, se demandant, dans un moment de panique, s’il n’était pas devenu aveugle. Est-ce que ce serait pire que la mort ? Difficile à dire. Mais, pour l’heure, il y avait plus urgent. Il était trempé. Voilà une chose tangible à quoi se raccrocher et qui ne lui donnait pas l’impression d’avoir perdu la raison ou, pire encore, d’errer dans un monde entre la vie et la mort.

Secouant la tête, il s’efforça de frotter ses bras vigoureusement, de plus en plus transi par le froid, alors que d’autres voix se faisaient entendre. Des voix plus familières, sans l’être trop cependant. Il les avait déjà entendues. Sur le bateau et ailleurs. Quand la jeune compagne prit la parole pour se présenter, il fut rassuré, sans bien savoir pourquoi. De ne pas être seul au milieu de ces murmures inquiétants peut-être. Sûrement même. Et, alors qu’il reconnaissait la voix de Bartholomé, il laissa souffler, pensif. « En voilà une bonne question Duc. J’aime à croire que nous ne sommes pas morts. Pas complètement en tout cas. » L’autre voix qui résonna le fit cependant sursauter et il haussa les épaules avant de réaliser que personne ne le verrait, que c’était probablement idiot. Plus qu’idiot même. « Nous avons coulé. Et vous ? »

Cette situation était passablement surréaliste. A un point qu’il en avait oublié le plus important. Il ne lui fallut que quelques secondes pour se reprendre, inspirant longuement avant de lâcher, un ton plus haut. « Gabrielle ? Dites-moi que vous êtes là également. Que tout va bien. » Il essayait de ne pas être trop inquiet. S’il était là, elle aussi, il ne pouvait en être autrement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Sonjä de Sylvamir
Sonjä de Sylvamir

Messages : 470
J'ai : 28 ans
Je suis : Enseignante en Mécanique à l'Académie de Magie et du Savoir, à Lorgol

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Duché de Valkyrion ; Empire d'Ibélène
Mes autres visages: Olivier la Poutre
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyVen 18 Jan - 19:52

Impossible de savoir si ce furent ces étranges voix ou le froid qui secoua la conscience de Sonjä pour la ramener à la réalité. La kyréenne commença par se tortiller pour retirer son manteau ; il avait beau être confortable lorsqu’il était sec, après avoir bu la tasse dans la Sylv, il lui donnait l’impression d’être prisonnière d’un glaçon. Une fois sortie de son cocon gelé seulement, elle se demanda où elle était.
Près d’elle, d’autres voix s’élevèrent ; humaines, cette fois. Il faisait si sombre que ces présences lui furent soudaines. « Qui êtes-vous ? » La surprise la faisait s’exclamer sans qu’elle le veuille véritablement. « Pourquoi suis-je ici ? » Elle tentait de discerner les silhouettes invisibles dans le noir, mais s’empêcha de tâtonner de manière à garder ses distances et ne pas entrer en contact physique avec ces inconnus.
Étaient-ce ces personnes qui l’avaient tirée de la noyade ? (Elle tressaillit à ce souvenir) Mais pourquoi l’avoir secourue pour l’amener dans un endroit si peu accueillant, sans un foyer pour se réchauffer ou une bougie pour y voir plus clair ? Devait-elle les remercier ou au contraire s’en méfier ?
En écoutant les questionnements, il lui sembla que les propriétaires des voix étaient tout aussi confus qu’elle ne l’était ; mais au fur et à mesure que des mots étaient échangés, les autres paraissaient se reconnaître. Esseulée au milieu de ces voix qui prenaient de l’assurance en s’identifiant mutuellement, Sonjä se contenta d’écouter. Elle préférait attendre de savoir à qui elle avait à faire, dans ce noir complet, avant de décliner sa propre identité.

Spoiler :
 


→ Sonjä : Stand by jusqu'au reboot









Sonjä bavarde en #1a6f49
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptySam 19 Jan - 3:25

Des voix délicates et flûtées. Garielle avait cette impression d’être hors du temps, d’être dépossédée du monde. Elle flottait peut-être, tant sa léthargie lui semblait lourde et son confort, si grand… Il fallut attendre que le silence retombe tout à fait, que les voix se taisent enfin, pour que la princesse ressente quelques désagréables sensations. Comme si son corps lui revenait. Il y avait le froid mordant, tout d’abord, qui s’insinuait sournoisement sur sa peau. Puis cette impression d’être couverte d’eau… Lorsqu’elle ouvrit les yeux, ce fut l’obscurité la plus totale qui accueillit son réveil. Elle sentait l’angoisse poindre, quelque part à sa poitrine, jusqu’à ce qu’elle entende des voix s’élever, autour d’elle. Des voix qu’elle comprenait enfin, et qu’elle reconnaissait, parfois, même. Isabeau se présentait. Sans doute ne voyait-elle rien, elle aussi, pour ainsi avancer son nom.

En tâtonnant dans l’obscurité, Gabrielle perçut, de sa main gauche, la froideur de la pierre, autour d’elle, puis celle de l’eau, à peine plus loin. Une grotte..? Une cavité expliquerait l’obscurité. De la main droite, elle rencontra… Quelque chose de ferme et d’humide. Était-ce un animal? Ou… Un corps? Sitôt qu’elle comprit qu’il s’agissait là d’une cuisse - ou était-ce une épaule ? -, la Cibellane abandonna sa prise dans un petit hoquet embarrassé, la main relevée comme si sa victime pouvait la percevoir.

- Je suis avec vous, Gustave. Sommes-nous seulement cinq? Bartholomé, Isabeau, vous et moi? Et… Une femme. Il y avait d’autre voix, je crois me souvenir. Plus délicates.

Avait-elle rêvé? La princesse glissa sa main glacée à son front tout en cherchant à se concentrer malgré la peur et le froid. Ils n’étaient sans doute pas les seuls survivants.

- Nous devons être dans une cavité quelconque, je ressens la pierre et l’eau, sous ma main.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Bartholomé d'Ansemer
Bartholomé d'Ansemer

Messages : 644
J'ai : 42 ans.
Je suis : Duc d'Ansemer.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ansemer avant tout, Gustave de Faërie.
Mes autres visages: Césaire Chesnenoir
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyLun 21 Jan - 15:54

Il y a une voix qui lui répond d’abord ; une voix qu’il ne reconnaît pas, un marin peut-être? Sauf qu’il ne semble pas avoir le prononcé particulier de ces hommes qui passent leur vie en mer. Mais il n’a pas le temps de se questionner davantage que c’est la voix de Gustave qui vient résonner à ses oreilles. Soulagement. Au moins on ne lui reprochera pas d’avoir tué l’empereur dans cette sortie en mer. Ne reste qu’à espérer que la princesse Gabrielle aie été également épargnée. Il sait d’ores et déjà qu’il entendra parler de la témérité non nécessaire de cette escapade nautique ; s’il peut au moins s’éviter qu’on lui reproche les décès de la haute noblesse…

C’est une nouvelle voix qu’il ne reconnaît pas qui se fait entendre, juste avant qu’une main se dépose sur sa cuisse. Il sursaute, et dans le réflexe qui suit vient agripper le bras de Gabrielle, qu’il relâche une fois qu’elle parle, dans un soupir de soulagement de la savoir elle aussi en vie. (Il aurait pu profiter de cette caresse involontaire de la princesse cibellane qu’il a toujours trouvée attirante, en d’autres circonstances sûrement.) « Alors vous aussi, vous les avez entendues? » qu’il demande en direction de Gabrielle, s’orientant simplement du son de leurs voix. Il n’était pas certain, s’il avait rêvé ces sons, ou s’ils avaient été réels. Il n’était plus sûre de grand chose, outre que tout cela était étrange.

La supposition évoquée qu’ils se trouvent dans une grotte ou une cavité quelconque est plausible, mais ne leur est pas du plus grand recours. « Eh bien, peu importe où nous nous trouvons, il serait intéressant d’en sortir et d’y voir quelque chose. » Il se redresse lentement, sur la pierre glissante, un peu à tâtons. « Gabrielle, pouvez-vous nous ouvrir un portail? »

Spoiler:
 


dialogues en #006666
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes TitreBartholome1
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomDrama
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomFamillefonctionnelle
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomRespect
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyMar 22 Jan - 21:08

Lorsqu'une autre voix s'éleva et s'adressa au « Duc », Aaron réalisa alors que la voix qu'il avait reconnu appartenait au Duc Bartholomé d'Ansemer, celui-là même dont la mariage avait bien faillit tourner au drame. « Nous avons coulé. Et vous ? » Ainsi donc, lui aussi s'était plus ou moins noyé ? Comment se faisait-il qu'ils soient alors tous deux ici ? L'aîné des Sombreval se releva lentement, les muscles encore transis par le froid. Si plusieurs d'entre eux avaient l'air de se connaître, une nouvelle voix résonna, semblant elle aussi perdue. Mais combien diable étaient-ils ? Il y avait Bartholomé, un dénommé Gustave ainsi qu'une Gabrielle et Isabeau. Plus la petite voix fluette qui s'était élevé brièvement. Six, c'était le nombre sur lequel Aaron s'était arrêté.

Le chevaucheur aurait aimé pouvoir explorer la pièce ou l'endroit où il était, mais l'obscurité était telle qu'il n'y voyait absolument rien, ne distinguant pas même une ombre un peu moins obscure que le reste. Restant assis sur la pierre mouillée, il écouta donc le duc demander à la dénommée Gabrielle s'il était possible d'ouvrir un portail. Si tel était le cas - ce que le mage espérait - il faudrait avant tout s'assurer qu'il n'y avait personne d'autres aux alentours. Inutile d'oublier quelqu'un dans ce sombre endroit ; c'étaient là ses habitudes de chevaucheurs qui reprenaient le dessus. « Je crois bien que nous sommes plutôt six » déclara t-il d'une voix calme. Il se souvînt alors de la question retournée par le naufragé, et ajouta  « Quant à la façon dont je suis arrivé ici, je suis incapable de vous l'expliquer. Je me suis noyé dans les eaux glaciales des côtes d'Outrevent avant de me retrouver ici. » Ce faisant, il décida tout de même de se lever pour essayer de trouver une paroi ou un mur à suivre pour tenter de trouver une issue. Mal lui en pris. Avançant de quelques pas, il sentit soudain le sol se dérober sous lui et trébucha. Si ses genoux et son torse cognèrent douloureusement contre la pierre, ses mains rencontrèrent de l'eau dans un grand bruit d'éclaboussures.

HRP:
 


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 175691TitreAaron2
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 183231Quintal6
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 512835TitreAaron1
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes LabyrintheOcean
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyJeu 24 Jan - 12:38

Personne ne souhaitait se présenter. Splendide. Bien heureusement, Isabeau fût capable d’identifier toutes ses voix, toutes sauf une. Elle comprenait pourquoi certains ne souhaitaient pas révéler leur nom, surtout Gustave et Bartholomé mais pour tous les autres… Un petit soupir s’échappa d’entre les lèvres de la demoiselle. La situation était déjà si compliquée et il fallait que chacun rajoute une couche de complexité. Ecoutant patiemment les commentaires de chacun, la Compagne put confirmer qu’elle n’était pas devenue folle, pas encore. Ils avaient tous entendus les mêmes voix stridentes, s’étaient tous retrouver ici dans ces circonstances plus que troublantes. Et tout cela était lié à quoi ? A la mer. Isabeau n’était peut-être pas la plus intelligente des demoiselles, mais si elle devait oser relier tout cela à quoi que ce soit, c’était sans l’ombre d’un des doutes à la disparition des Dieux. Que voulait donc Messaïon ?

-La noyade nous a entrainé jusqu’ici.. Je doute que cela soit un hasard. Serait-ce… un signe ? Des Dieux ? De votre Dieu ?

Isabeau chercha machinalement à accrocher le regard du Duc d’Ansemer, mais elle avait tout simplement oublié qu’ils étaient plongés dans le noir. La demoiselle ne pouvait offrir de solution pour se tirer de là ou bien même offrir un instant de lumière aux autres, alors elle réfléchissait. Elle pensait à toutes les raisons qui auraient pu causer un si étrange évènement. Les possibilités n’étaient pas nombreuses et les seules qui venaient à l’esprit de la Compagne étaient... folles.

-Nous devrions peut-être nous rapprocher ? Si les créatures aux voix fluettes reviennent, je ne veux pas être seule à l’autre bout de cet.. endroit.

Sans même attendre une réponse de la part de ses camarades, Isabeau s’avança instinctivement vers la voix qu’elle connaissait le mieux : Bartholomé. Avançant à tâtons, elle espérait rejoindre rapidement les autres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyDim 27 Jan - 17:51

Il n’était pas seul. C’était une consolation, d’autant que certaines voix étaient plus familières que d’autres. Pour autant, cela ne présageait rien de bon, Gustave en était parfaitement conscient, tout soulagé qu’il était d’avoir entendu la voix de Gabrielle. Si tant est qu’ils n’étaient pas morts, c’était plutôt bon signe donc. Mais, alors que chacun essayait de réfléchir à l’endroit où ils étaient tombés, l’empereur fronça légèrement les sourcils.

Ils n’étaient pas seuls. Et, c’était un peu moins rassurant maintenant qu’il prenait le temps d’y réfléchir un peu. C’est d’un ton un peu absent qu’il répondit à la Compagne, qu’il avait en tout cas identifiée comme telle. « Je ne saurais dire si c’est un signe des Dieux. Et, si c’est le cas, ce que nous devons en conclure. » A dire vrai, que ce soit un signe était à la fois une appréhension et un espoir qui renaissait dans cette obscurité. Ils n’avaient peut-être pas vraiment été abandonnés finalement, simplement mis à l’épreuve. Et si c’était le cas, restait à savoir quelle serait cette épreuve.

A cette pensée, il sentit son coeur battre un peu plus vite, l’inquiétude le rongeant plus qu’il ne voudrait bien le reconnaître. « Nous rapprocher est une bonne idée oui, que nous sachions à qui nous fier. » Peu importait s’il s’agissait de nobles ou non, d’amis ou d’ennemis. Ils étaient humains et, dans l’immédiat, c’était ce qui comptait le plus.

Et, alors que tout le monde se déplaçait, l’attention de Gustave fut une fois de plus captée par ces petites voix flûtées qui continuaient semble-t-il de murmurer autour d’eux. Mais n’étaient-ce que des murmures ? Ou n’avaient-ils juste pas pris le temps de bien les écouter. Alors, Gustave prit une profonde inspiration, toussotant avant de souffler, d’une voix plus forte. « Je suis Gustave de Faërie, empereur des Faës. Qui est là ? Qui êtes-vous ? Est-ce que vous nous avez sauvé la vie en nous empêchant de nous noyer ? Si c'est le cas, je vous en remercie sincèrement. Mais quel est cet endroit ? » Et, après un instant d’hésitation, il ajouta, se demandant à quel point il n’avait pas envie d’entendre la réponse. « Savez-vous qui a provoqué cette tempête ? » Et à quelles fins ? Là, cette partie, il avait sciemment évité de le dire à haute voix, sait-on jamais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Sonjä de Sylvamir
Sonjä de Sylvamir

Messages : 470
J'ai : 28 ans
Je suis : Enseignante en Mécanique à l'Académie de Magie et du Savoir, à Lorgol

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Duché de Valkyrion ; Empire d'Ibélène
Mes autres visages: Olivier la Poutre
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyLun 28 Jan - 15:08

Sonjä écoutait les voix tout en se gardant bien d’élever la sienne, et si la lumière avait pu révéler ses traits, ses compagnons d'infortune auraient pu voir se décrépir son expression petit à petit qu’elle comprenait qu’ils étaient pour la plupart originaires de Faërie. Dès qu’elle aurait décliné son identité, personne n’aurait le doute sur ses propres racines, si mal dissimulées derrière un nom qui ne pouvait pas sonner autrement que kyréen.
Retarder l’échéance n’était peut-être pas la meilleure des solutions, et maintenant que tous s’étaient identifiés les uns les autres, elle était l’inconnue, « une femme », comme on l’avait désignée. Si elle ne voulait pas être laissée sur le carreau lorsque le petit groupe trouverait une sortie - s’il trouvait une sortie - elle devait tenter de s’y intégrer, ibéenne ou pas.

L’une des personnes proposa que les silhouettes dans le noir se rapprochent. L’idée ne lui plaisait guère, mais elle décida de jouer le jeu, laissant échapper un petit « Bien… » à peine audible par qui était déjà proche d'elle.


Sonjä s’amusa silencieusement de l’homme qui prétendait être Gustave de Faërie. Il était aisé à n’importe qui de profiter du noir pour se faire passer pour tel. Mais quel intérêt en de pareilles circonstances ? Le soi-disant empereur de Faërie s’adressa aux voix fluettes qui les avaient éveillés.
« Pensez-vous que vous obtiendrez une réponse ? » Osa la savante, sceptique, sans vraiment faire cas du rang supposé de son interlocuteur. Après tout, ces voix les avaient laissés tâtonner dans les ténèbres jusqu’ici, sans sembler se soucier de l’hypothermie qui pouvait les guetter.
Sans attendre de savoir si ces questions seraient vaines, Sonjä leva le nez vers le plafond. Le plafond, ou le ciel ? « Sommes-nous vraiment à l’intérieur ? » demanda-t-elle à l’ensemble des ombres qui se tenaient dans le noir, sans directement s’adresser à l’une d’entre elles, comme elle aurait posé une question générale à sa classe. Quelqu’un avait évoqué une cavité un peu plus tôt. Il devait donc y avoir une entrée par laquelle ils étaient arrivés ; et par conséquent, une sortie. « Pouvez-vous sentir des murs, des parois, ou quelque chose qui s’y apparente ? »
Personne ne trouverait la sortie sans se déplacer, et dans le noir complet, longer les parois de la grotte lui paraissait être un premier pas dans la bonne direction.

Spoiler :
 


→ Sonjä : Stand by jusqu'au reboot









Sonjä bavarde en #1a6f49
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyMar 29 Jan - 2:07

En entendant Bartholomé l’interroger sur l’authenticité des voix entendues, Gabrielle avait eu ce réflexe involontaire d’acquiescer. Elle avait retenu un soupir contre elle-même, contre sa propre sottise : personne ne pouvait la percevoir, dans cette obscurité opaque et inquiétante.

- J’aimerais m’assurer que nous soyons sans danger, avant de portailler, Bartholomé. Il faut dire que d’ignorer notre emplacement compliquerait l’ouverture d’un portail et… Et j’ai bien peur que la magie ne soit oubliée, ici. Je ne ressens plus la présence de mon Familier.

Sa voix s’était faite de plus en plus fragile, alors qu’elle avançait ses arguments. Il lui semblait désormais douloureux de ne plus entendre les pensées de la petite mésange, quelque part au bout de son esprit. Elle n’était pas morte et se sentait bien vivante, dans ce froid qui la faisait frissonner toute entière et claquer des dents au détour d’une respiration. Silvère ne devait pas l’être non plus, piaillant peut-être même à l’oreille d’Antonin pour lui dévoiler la frayeur qu’il avait pour sa petite mage. Puis la voix d’un homme, plus loin, lui rappelait que son compte était faussé. Six. Non pas cinq. Ils étaient six survivants d’une noyade, depuis les côtes d’Outrevent et les eaux d’Ansemer. Isabeau disait vrai ; de cette histoire étrange, nulle place pour le hasard. En l’entendant proposer de se rapprocher, la princesse retrouva à tâton le duc d’Ansemer jusqu’à palper son bras. Au moins, elle ne le perdra pas. Ensemble, ils se déplacèrent maladroitement jusqu’aux autres, frôlant la paroie rocheuse pour éviter les eaux glacées.

- Pouvons-nous… voir? Pouvez-vous nous permettre de retrouver nos repères? Si notre survie est de votre fait, je joins mes remerciements à ceux de notre empereur. Notre reconnaissance est grande, qui que vous soyez, et vous pouvez compter sur ma gratitude.

Gabrielle ignorait s’ils se trouvaient en territoire ennemi ou si les voix délicates appartenaient plutôt à des alliés. Peu lui importait, dans l’immédiat, car le plus sage lui semblait encore de se montrer reconnaissante et de ne pas se faire trop arrogante.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyJeu 31 Jan - 21:21

Ça bouge, dans l’eau – à la demande des naufragés, des clapotis se font entendre, et l’on perçoit du mouvement dans la pénombre. La sensation d’être observé est décuplée, et l’on pourrait presque croire que c’est un prédateur, qui se tapit dans ces eaux ; jusqu’à ce que l’une des voix résonne à nouveau en mille échos qui s’entremêlent sous le bas plafond. Sûrement est-ce là le meneur du groupe ?

« Je suis Bruna, la nymphe des eaux de Brunante. Voici mes sœurs, Vivië, la nymphe de Vivécume ; Sylv, qui porte le nom de sa rivière, et Siluë, qui protège les eaux de Silure. Nous vous avons tirés des flots où le courroux de notre père vous a menés. Vous êtes si fragiles que nous vous avons menés ici, dans le Vestibule des Sirènes : c’est ici que nous protégeons les précieux trésors des profondeurs. » Et la sirène a tiré de sa ceinture une pierre qui luit doucement dans l’obscurité – d’un tapotement à sa surface, elle en décuple l’éclat, éclairant mille reflets issus des veines de gemmes serties sous la voûte de la grotte.

« Est-ce que vous vous sentez suffisamment remis pour que l’on vous ramène en surface ? » « Vous voulez admirer nos trésors, avant de partir ? » propose la voix cristalline de la dénommée Sylv. Elle aussi lève une pierre étincelante au-dessus de l’eau ; et tout autour de la grotte, des alcôves se devinent, emplies de merveilles scintillantes.

Le Destin vous souhaite la bienvenue dans la grotte de la Petite Sirène, sauf que là, ce sont de vrais trésors :sisi: Vous êtes donc sur un îlot au centre d’une grande caverne sous-marine, vous bénéficiez d’une poche d’air du coup, qui vous permet de respirer. Vous avez la possibilité d’aller nager vers les alcôves pour regarder de plus près, ou bien papoter avec les sirènes si vous avez des questions précises à leur poser.
Le Destin reviendra vous ramener en surface et clôturer l’intrigue le mercredi 6 février !




♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptySam 2 Fév - 17:41

Gustave ne put s’empêcher de froncer les sourcils aux propos de Gabrielle. La magie était comme absente, voilà qui n’était pas pour le rassurer, loin de là. Après les dieux, voilà qui faisait encore moins leur affaire. Mais il se contenta de souffler, d’un ton aussi tranquille que possible. « J’ai le sentiment que nous sommes à l’intérieur oui. Mais de quelle façon, voilà un mystère que je serais bien incapable de résoudre. »

Pourtant, avant qu’il n’ait le temps d’ajouter quoi que ce soit, voilà que des voix se décidaient à répondre à leurs questions. Et il se figea un instant, interloqué. Bruna, Sylv et Siluë. Les protectrices des eaux. « Vous nous avez sauvés alors. Je ne peux qu’être des plus reconnaissants à votre égard. » Levant les sourcils en voyant la ceinture, il eut du mal à la quitter des yeux alors que d’autres pierres scintillaient tout autour d’eux désormais.

L’empereur pouvait enfin distinguer ce qui l’entourait et son regard passa sur chacune des personnes l’accompagnant dans ce périple, si tant est qu’on pouvait le nommer ainsi, avant de se porter sur Bruna. « … pourquoi nous avoir sauvés ? Si c’était le dessein de votre père de nous entraîner par le fond, n’auriez-vous pas dû le laisser faire ? Non que je m’en plaigne, loin de là. Mais au vu de ce qui se passe en ce moment, c’eût été… légitime. Quoi que fort peu agréable pour nous. » Se redressant un peu pour essayer de mieux voir ce qu’il avait autour de lui, le crâne de Gustave heurta la voûte dans un bruit sec. Se frottant la tête avec une grimace, il plissa cependant les yeux en direction des alcôves, partagé entre la curiosité et l’inquiétude. « Et de quels trésors parlez-vous donc ? Tout semble tellement brillant, c’est presque hypnotique. » L’inquiétude l’avait un peu lâché. Mais, s’il prenait le temps d’y réfléchir, l’idée de devoir ressortir de là et surtout, par quels moyens, avait quelque chose qui ne pouvait guère le laisser serein, même si une part de lui restait tout de même convaincu que c’était au mieux un rêve, au pire la façon dont la mort pouvait les cueillir. Difficile de croire que tout s’arrangerait aussi facilement. Surtout après une telle noyade.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Bartholomé d'Ansemer
Bartholomé d'Ansemer

Messages : 644
J'ai : 42 ans.
Je suis : Duc d'Ansemer.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ansemer avant tout, Gustave de Faërie.
Mes autres visages: Césaire Chesnenoir
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyDim 3 Fév - 2:51

Il y a d’abord ces voix qui se font entendre à nouveau, puis une seule qui se distingue et qui parle clairement. Qui se présente. Sa main vient se poser sur celle de Gabrielle, à son bras, qu’il serre un peu, comme pour lui partager le mélange d’excitation et d’incrédulité qu’il ressent à cet instant. Il connaissait les histoires de ces sirènes qui protégeaient les eaux, de ces enfants de Messaïon comme ils l’avaient jadis été ; mi-poisson. Mais personne n’en avait jamais vu aucune. Et quand Bruna fit éclairer la pierre à sa ceinture, ce n’est pas tant la caverne emplie de ces joyaux scintillants qui captiva le duc d’Ansemer ; c’était plutôt ces créatures, ces sirènes qu’il n’avait jamais cru voir un jour, qui le fascinait.

Qu’était-ce ce lieu, alors, ce Vestibule des Sirènes dont elle parlait? Et où se situait-il? Et ces trésors dont elles parlaient, était-ce les coffres et merveilles des bateaux qui avaient sombrés, était-ce les précieuses possessions qu’on posait à l’intérieur du linceul qui enveloppait les disparu avant qu’ils ne soient jetés en mer? Ou était-ce autre chose?

Il a tant à dire ! Tant à demander ! Mais à la question posée l’empereur le devance et prend la parole. La question de Gustave est légitime, pourquoi ont-ils été sauvés, oui. Mais c’est autre chose qui préoccupe plus Bartholomé, et peut-être que ces nymphes connaissent la réponse? « Savez-vous sur quoi, sur qui, est porté le courroux de Messaïon? » qu’il enchaîne suite aux questions de Gustave, espérant simplement qu’elles ne répondront pas sur lui. « Savez-vous comment le calmer? » Il priera encore et encore, le duc d’Ansemer, mais est-ce suffisant? Y a-t-il autre chose qu’il puisse faire, peut-être qu’elles le savent, elles...

Spoiler:
 


dialogues en #006666
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes TitreBartholome1
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomDrama
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomFamillefonctionnelle
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes RandomRespect
Revenir en haut Aller en bas
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Dragonnet du Chapitre • Version 4.3
Aaron de Sombreval
Aaron de Sombreval

Messages : 936
J'ai : 34 ans
Je suis : mage de l'Automne et chevaucheur ; fils du comte de Sombreval.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyLun 4 Fév - 22:05

Se redressant en maudissant intérieurement son manque de discernement, Aaron grimaça en sentant ses côtes endolories. Nul doute qu'il conserverait quelques souvenirs de cette petite chute, si tant est qu'il en avait l'occasion. Pendant ce temps, les autres commencèrent à parler plus fort, cherchant à trouver l'origine des petites voix. En entendant l'autre homme parler, le chevaucheur se figea. Il s'agissait là de son Empereur, et lui n'avait pas bronché. Néanmoins, ne voyant rien, il espérait que le noble ne lui en tiendrait pas rigueur. Et bientôt, alors que plusieurs d'entre eux cherchaient à attirer l'attention des voix fluettes, des clapotis se firent entendre.

Aaron recula vivement pour se mettre un tant soit peu à l'abri. Il ne savait pas ce qui pouvait se cacher dans l'eau, mais ne se souvenait que trop bien des comtes et des légendes célèbres en Faërie. Mais soudain, une voix chantante s'éleva, se présentant comme Bruna accompagnée de ses soeurs, et le mage n'en revient pas d'entendre les paroles de la sirène. Ainsi, ils ne sont pas mort, et les nymphes ont accepté de leur porter secours. Quelle incroyable chance ils avaient ! Et alors qu'une lueur vive perçait tout d'un coup l'obscurité, ce qui était en réalité une grotte se mit à scintiller de part et d'autre.

Les yeux grands ouverts, Aaron tourna sur lui-même pour observer les milles merveilles de la grotte tandis qu'il découvrait le petit promontoire sur lequel les six rescapés avaient été déposés. Il entend Bartholomé et l'Empereur poser leurs questions, mais lui n'écoute pas vraiment, fasciné par tant de de merveilles à observer. Alors, quand enfin les voix de ses compagnons se taisent, il ose à son tour élever la voix pour poser sa question : « D'où viennent tous ces trésors ? » Il n'y a nul cupidité dans la voix du jeune homme, seulement de l'émerveillement et de la curiosité, lui d'habitude si taciturne.

HRP:
 


Relations ♦️ Évolution ♦️ Jeu d'Omen
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes V8TybSqu_o
Aaron darkred (haute voix)/gras (pensées) ; Héritage #6E6E6E ; Arietty #61210B
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 175691TitreAaron2
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 183231Quintal6
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes 512835TitreAaron1
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes LabyrintheOcean
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes LendemainGuerrePaix
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes EmptyMar 5 Fév - 5:37

La première pensée de Gabrielle s’entremêla à celle de Bartholomé. Le courroux de leur père expliquait-il l’absence de Messaïon et des autres divinités? Le Vestibule des Sirènes… Elle tendait l’oreille aux voix cristallines et à leurs explications alors que son regard ne semblait plus suffisant pour admirer tout  ce que les lueurs dévoilaient. Des gemmes étincelantes sur la voûte rocheuse, des trésors scintillants aussi anciens que précieux, mais surtout, surtout, des créatures merveilleuses. Des sirènes. Sans qu’elle ne le veuille particulièrement, le regard de Gabrielle revenait inlassablement sur elles. Sylv. Siluë. Bruna. Vivië. Avaient-elles des réponses à leur offrir, ainsi qu’à Gustave?

- Nous avons constaté que Messaïon et bien d’autres divinités sont cruellement absentes. Si vous en savez la raison, ou si vous savez comment nous pourrions réparer nos fautes… Je vous en prie, Bruna, vous toutes…

Elle avait eu un sourire triste, la princesse, en contemplant les quatres créatures. Sans doute avaient-elles pris quelques risques en sauvant ainsi une poignée d’humains de la noyade, et tenter de leur soustraire des informations était sans doute bien peu délicat, mais terriblement nécessaires, pour les fidèles dévoués qu’ils étaient. Elle sentait son cœur pulser bien plus rapidement, alors que les pensées d'une remontée aussi violente que son arrivée la taraudait. Gabrielle s'efforça de retrouver son calme. Ni Bartholomé, ni Gustave, ni Aaron - elle sourcilla de voir le Chevaucheur présent ici, avec elle - ne semblaient s'inquiéter d'une seconde noyade, après tout.

- Nous reverrons-nous, chères protectrices? Pouvons-nous vous faire part de notre gratitude depuis vos eaux respectives?

Elles les avaient perçus malgré les eaux tumultueuses. Peut-être pouvait-elle les remercier gracieusement de lui avoir sauvé la vie par une quelconque manière, depuis Vivécume?

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes   Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 4.1 ♦ Le Vestibule des Sirènes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP :: Intrigues / RP express / missions-
Sauter vers: