AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
30% sur les abonnements PlayStation Plus & PlayStation Now
41.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants EmptyJeu 17 Jan - 21:08




Quête 4.1

L’ire du Tisserand,
la désertion du Panthéon,
le Tourment des vivants

Antonin • Gabrielle • Gaëtane • Rhapsodie




Quête animée par Elnaie




1er tour



Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz

Quelques heures à peine s’étaient écoulées depuis qu’elle s’était levée, deux ou trois tout au plus, mais Gaëtane savait déjà qu’elle n’aurait jamais assez d’une journée pour s’occuper de toutes les affaires en suspense – la pile de missives s’entassant sur son bureau, les doléances qui lui étaient adressées chaque jour, depuis la disparition des dieux… Et par-dessus tout, elle devait accueillir sa sœur et  son époux, qui avaient précisément choisi cette période pour lui rendre visite. Arrivés tardivement la veille au soir, ils avaient convenu de partager un déjeuner léger ce matin-là, avant que les époux ne se rendent à Ru-d'Argent. Si elle les aurait volontiers envoyés s’occuper d’une partie des problèmes auxquels elle faisait face, les moins importants et les plus aisés à régler, elle se demandait ce qui motivait réellement leur venue.

Gustave de Faërie lui-même avait confié à son fils de raffermir les relations entre le duché et l’empire, de sonder la duchesse cibellane, pour savoir si elle était satisfaite. Il ne s’agissait pas de risquer la sécession. Qu’elle l’ait soutenu quand il avait voulu reprendre le trône qui lui revenait de droit ne voulait plus rien dire, maintenant. Pas alors que temps de mois s’étaient écoulés, que les dieux s’étaient détournés d’eux, que le contrôle de beaucoup de choses semblait échapper à chacun de ceux qui foulaient les terres d’Arven. En bon empereur, il devait s’assurer la loyauté de ses sujets. C’était la raison pour laquelle Antonin et Gabrielle se trouvaient en Cibella, plus qu’une simple visite de courtoisie.

C’était bien pour cela, d’ailleurs, que Gaëtane avait demandé qu’on la réveille aux premières lueurs de l’aube – une journée n’était pas suffisante pour mener à bien tout ce qu’elle devait faire. Elle soupira une nouvelle fois, ouvrant une énième missive, alors qu’un sourire désabusé prenait place sur ses lèvres, au fur et à mesure de la lecture. Un sourire crispé, qui tenait plus de la grimace. Cibella n’était pas épargnée par la défection des dieux et, nombreux étaient les courriers signalant des champs dévastés, celui-ci ne faisant pas exception. Levant le regard, soupirant devant l'heure déjà avancée, elle rejoint sa soeur et son beau-frère dans la salle où le déjeuner doit leur être servi. Ils s'assoient à peine qu'un messager est introduit dans la salle. À qui doit-il s'adresser, du prince et de la princesse impériale, ou de la duchesse ? Gaëtane lui fit signe de prendre la parole, l'homme les informant des incendies qui vient de se déclarer au Ru-d'Argent, où ils se rendent sans attendre.

Ils arrivent au Ru-d’Argent assez vite, portaillant, pour y voir des étendues noircies, et d’autres encore en train de brûler, une chaîne humaine tentant d’étouffer les flammes isolées, pendant que des mages de l’Hiver conjuguaient leurs forces pour éteindre les plus gros foyers. Et devant eux, une charrette contenant des pots de différentes sortes, semblait abandonnée. Les propriétaires, les Épi-d’Or père et fille, se sont joints aux efforts des habitants des lieux pour éteindre le feu.

ils interpellent d’ailleurs la blonde, qui fait des allers retours pour remplir des seaux, qui leur explique que l'incendie s'est déclenché il y a trente minutes de cela, peu avant leur arrivée, à son père et elle. Vous obligez la jeune femme, Rhapsodie vous dit-elle, à vous suivre, pour ne pas qu'elle s’épuise – elle semble au bout de ses forces, et sa tenue est légèrement calcinée.

Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz

Plusieurs possibilités se présentent à vous – aller parler à l’intendant, pour lui demander quand est-ce que ça a commencé, exactement, vous rendre auprès des paysans occupés à régler l’incident, pour leur prêter main forte ou interroger ceux qui ne peuvent aider. Vous pouvez aussi prendre une légère collation, et, si Gabrielle le désire, en faire servir aux valeureux qui combattent le feu.


Consignes



IRP : La date de votre quête est à votre libre appréciation, tant qu’elle a lieu pendant de chapitre. Merci de me le signaler dans votre QG de quête, afin que je puisse recenser ce sujet.
IRL : Ce premier tour va durer jusqu'au jeudi 24/01, 23h59.

• Cette quête suivra la modèle d’un livre dont vous êtes le héros. Plusieurs choix se proposeront donc à vos personnages. Un choix individuel, et un choix commun sur la direction que vous empruntez pour lequel vous pourrez vous concerter dans votre QG. La suite de votre quête dépendra de ces choix.

• Pour ce premier tour, vous êtes donc au Ru-d’Argent, à proximité du domaine de Gabrielle, et des champs qui l’entourent. Vos personnages peuvent choisir :

  1. d’aider à contenir le feu
  2. de se renseigner sur les évènements

Votre prochaine destination commune sera :

  1. le manoir de Gabrielle
  2. les champs en train de brûler
  3. la maisonnette où se sont rassemblés les personnes trop jeunes ou trop âgées pour aider


• Vous êtes libres de poster autant de fois que vous le souhaitez, à condition de faire des messages de 400 mots maximum, et que tous vos partenaires aient posté avant vous sauf mention contraire de ma part. (Utilisez impérativement ce site pour compter.)

Indiquez sous spoiler le nombre de mots de vos messages, et votre décision (à indiquer en RP aussi).



♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants EmptyLun 21 Jan - 15:44

Le Ru-d’Argent était en feu.
Ses terres.
Brûlées.

Dès qu’elle avait appris la nouvelle, Gabrielle s’était excusée auprès de sa soeur et avait annoncé qu’elle partait rejoindre ses terres dans les plus brefs délais. À peine avait-elle terminé de glisser sa précieuse perle d’aurore aux reflets chamarrés à son cou que la baronne avait portaillé vers les landes en feu, heureuse de se savoir accompagnée de la duchesse des Moissons et de son époux, mais également anxieuse à l’idée qu’il puisse leur arriver malheur. Puis elle avait interrogé Amathéon, dans l’ombre de son coeur, en voyant les flammes balayer ses précieuses terres et épuiser ses gens d’une manière bien cruelle. Qu’avaient-ils fait de si abominables pour mériter pareil sort?

- Rhapsodie, par les dieux…

Elle l’avait reconnue, cette grande Cibellane, celle avec qui elle avait arpenté les couloirs de l’Académie. La voir là, misérable et vulnérable sous ses vêtements noircis, lui avait serré le coeur. Avec une pointe de hâte, la dame des lieux avait lu l’état de la situation que Rhapsodie avait écrit sur ce carnet qui ne la quittait jamais. Et ses mains, de retrouver les siennes, sincèrement touchée par le dévouement de la délicate compagne.

- Allez retrouver votre père et informez-vous sur les événements en mon nom. Vous êtes exténuée, nous le voyons tous, et personne ne saurait vous en vouloir de vous ménager un peu après tant d’effort. J’irai à votre rencontre dès que possible. Soyez prudents, tous.

La main sur sa perle d’aurore chargée d’une réserve de magie, la princesse s’était enfoncée dans les champs pour prêter main forte à ses gens, à ses mages, aux Cibellans qui s’opposaient farouchement aux flammes assassines. Elle s’était concentrée jusqu’à faire naître un élémentaire de sable immense, rivalisant de taille avec ceux des mages de l’Hiver. Par sa volonté propre, la petite mage lui intima de rejoindre les autres élémentaires afin de contenir les plus gros foyers. De toutes ces décisions, de tous les risques qu’elle prenait, sans doute, jamais l’idée de réclamer l’approbation de son époux ne lui était venue. Ses terres étaient siennes, et les protéger, ainsi que ses gens, était désormais un réflexe, pour la baronne cibellane qu'elle était.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Antonin de Faërie
Antonin de Faërie

Messages : 190
J'ai : 23 ans
Je suis : Prince héritier de Faërie ; mage de l'Automne (diseur de vérité)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Gustave de Faërie
Mes autres visages: Séverine Belastre, Marjolaine du Lierre-Réal, Lancelot l'Adroit, Liry Mac Lir et Anwar Sinhaj
Message Sujet: Re: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants EmptyLun 21 Jan - 19:56

Une visite diplomatique à la Volte avec la duchesse de Cibella n'était pas une perspective de tout repos.  Néanmoins, je ne m'attendais pas du tout à ce que l'épreuve soit aussi douloureuse et que l'épine se retrouve ailleurs que dans la personne de ma toute nouvelle belle sœur.  À peine étions-nous installés pour le petit-déjeuner en sa compagnie qu'une terrible nouvelle s'abattait : le Ru-d'Argent était en flammes.  Gabrielle n'avait besoin de rien dire pour que je ne comprenne son désir de se rendre sur ses terres : je savais combien elle tenait à sa baronnie et à ses gens.

Le désastre sous nos yeux à notre arrivée était crève cœur.  J'avais suivi sans rien dire ma nouvelle épouse, prêt à l'assister, mais je ne m'attendais pas à une pareille catastrophe.  Qu'avions-nous donc fait aux dieux pour mériter pareille punition?  Malgré son absence cuisante, j'adressai une prière à Levor pour qu'il nous accorde sa protection.  Seul l'écho du vide me répondit.  Je n'avais pas plus de temps à perdre, Gabrielle avait déjà pris les devants en invoquant un élémentaire.  La voyant aussi courageuse et déterminée à protéger ce qui lui était cher, je sentis rempli d'admiration pour la femme qui partageait désormais ma vie. J'eus d'abord le mouvement de me lancer à sa suite, tout en sachant que ma magie ne servirait à rien, mais je retins mon élan un instant pour me tourner vers Gaëtane.

« Votre altesse, vous devriez vous mettre à l'abri.  Cibella a besoin de vous.  Je vais rejoindre Gabrielle, je vous promets de veiller sur elle. »

La relation entre les deux sœurs n'était peut-être pas au beau fixe, mais certainement l'aînée ne désirait pas voir sa cadette disparaître, engloutie par les flammes.  Plus soucieux de la sécurité de cette dernière, j'abandonnai la duchesse à ses protecteurs, ordonnant même à quelques uns des miens de veiller à sa sécurité, emmenant les autres avec moi pour lutter contre l'incendie.

La magie de l'Automne ne servait à rien contre le feu, alors je retroussai mes manches pour aider les villageois avec les chaînes humaines pour porter l'eau au foyer de l'incendie et tenter de le maîtriser.  Je ne pouvais m'approcher plus de Gabrielle pour le moment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Compagnes
Les Compagnes
Rhapsodie Épi-d'Or
Rhapsodie Épi-d'Or

Messages : 1275
J'ai : 28 ans
Je suis : Compagne en Cibella et Mage de l'Eté (prédiction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Compagnes et à Gaëtane de La Volte
Mes autres visages: Aubrée & Octave
Message Sujet: Re: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants EmptyLun 21 Jan - 21:29

En congé pour les deux prochains jours, Rhapsodie a décidé de les passer avec ses parents, qu’elle voit bien trop peu depuis qu’elle vit seule et que ses fonctions la tiennent de plus en plus occupée. C’est pour passer un peu de temps avec son père qu’elle a décidé de l’accompagner vendre ses poteries au Ru-d’Argent, comme lorsqu’elle était enfant. Seule ombre au tableau : les incendies qui ravagent les terres de Cibella depuis quelques semaines. Le Ru-d’Argent n’y échappe pas, et à peine arrivés, les Epi-d’Or ont vu les flammes et les cendres, et ils n’ont pas hésité à laisser de côté leur charrette et son chargement pour aller aider les habitants des lieux.

Les cheveux décoiffés, la robe brûlée, Rhapsodie n’a plus rien de la Compagne raffinée qui parade au bras des nobles de ce monde. Les seaux qu’elle transporte pour fournir de l’eau et éteindre le feu lui paraissent de plus en plus lourds, et la fatigue sur son visage est clairement lisible. Puis on l’interpelle, et elle reconnaît avec surprise mais sans difficulté la voix de Gabrielle, accompagnée de sa sœur, sa bien-aimée duchesse, et Antonin de Faërie. Une profonde révérence, et elle leur écrit ce qu’elle sait de la situation. Et lorsque les mains blanches de la princesse viennent serrer les siennes, abîmées et salies, la Compagne l’écoute attentivement, et s’incline en guise de réponse. Elle ne songe même pas à protester : jamais elle ne contesterait un ordre de sa princesse et amie.

Après avoir envoyé Noisette sur les traces de la princesse pour garder un lien avec elle au cas-où, la Cibellane retrouve rapidement son père et lui explique la situation. Et c’est ensemble qu’ils interrogent les paysans, soldats et commerçants, l’une écrivant, l’autre parlant, expliquant qu’ils sont envoyés pour en apprendre davantage sur les incendies, demandant s’ils savent comment ils ont été déclenchés. Beaucoup n’en savent pas plus qu’elle, à vrai dire, mais la blonde ne désespère pas. Et elle sourit à chacun en guise d’encouragement, se sentant au fond un peu coupable d’avoir abandonné ceux qui combattent les flammes.


Spoiler:
 




Comme on voit sur la branche, au mois de Mai, la Rose...
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants EmptySam 26 Jan - 18:18

Les doléances affluaient au palais ducal de la Volte où Gaëtane se faisait un devoir de lire les missives envoyées par ses sujets. Toutes portaient sur les différents cataclysmes que Cibella subissait suite à la disparition des Dieux.

C’était une journée fort chargée qui débutait, Éole tout près de Gaëtane pour accueillir sa sœur et son époux en visite au Palais. Gaëtane ne savait pas bien pourquoi ils étaient en visite tous les deux et était loin de se douter qu’Antonin était chargé de s’assurer de la bonne loyauté de la Duchesse. A peine le déjeuner commençait que la nouvelle tomba : Ru-d’Argent était en flammes. Encore une mauvaise nouvelle qui venait noircir le tableau déjà bien sombre d’un duché ravagé. Gabrielle s’excusa, elle devait rejoindre son domaine – ce qui était normal, sa baronnie avait besoin d’elle et il fallait limiter les dégâts. Ce ne fut pas sans un long soupir que Gaëtane décida d’accompagner sa cadette. Bien obligée vu la situation.

Ce fut une connaissance de Gabrielle, Rhapsodie, qui leur en dit plus sur la situation : cela faisait une bonne demi-heure que Ru-d’Argent brûlait.

« J’y compte bien ! » rétorqua Gaëtane à l’égard d’Antonin. Elle faisait acte de présence, mais il était hors de question pour elle d’aider à contenir le feu, de se salir ou quoi que ce soit d’autre. Toutefois, prévenante et prévoyante, elle avait fait appeler plus de mages de l’Hiver pour aider ceux déjà sur place donnant des ordres précis avant de partir. Ces derniers arrivaient tout juste sur cette scène de désolation. Gaëtane ne répondit rien au sujet de Gabrielle, elle n’en attendait pas moins d’Antonin que de veiller sur sa cadette…

Elle s’éloigna de tout ce tumulte avec sa garde, les quelques hommes d’Antonin que ce dernier lui avait laissé et un mage de l’hiver à ses côtés ainsi que son mage des portails. Elle cherchait l’Intendant des yeux afin d’avoir des informations plus précises : qu’est-ce qui avait déclenché l’incendie ? Qui ? Quoi ? Comment ? Face à cette situation, Gaëtane préférait se renseigner sur les évènements, c’était plus dans ses cordes que rejoindre la chaîne humaine. Elle estimait en avoir suffisamment fait pour le moment.

Spoiler:
 


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants 620681ChienDeBerger
Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Z6jWz9PB_o
Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants EmptyMer 6 Fév - 0:13




Quête 4.1

L’ire du Tisserand,
la désertion du Panthéon,
le Tourment des vivants

Antonin • Gabrielle • Gaëtane • Rhapsodie




Quête animée par Elnaie




2ème tour



Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz

C’est éreintés mais reconnaissants que les villageois accueillent l’élémentaire de sable de leur princesse, les renforts de mages de l’Hiver que la duchesse a déplacés, et l’aide d’Antonin de Faërie pour remplir les seaux, mais ils sont bien organisés, déjà.
Rapidement, Antonin et Gabrielle se rapprochent du groupe d’enfants et de personnes âgées, où se trouvent Gaëtane et Rhapsodie. Cette dernière, par ses gentillesses et son visage aimable, remonte quelque peu le moral des enfants et des plus âgés, contraints de rester à l’écart, avec un sourire pour les uns, un geste réconfortant pour les autres.

Elle obtient des informations, d’ailleurs, avec son père, la blonde Compagne, alors qu’elle passe d’une personne à l’autre, les langues se déliant rapidement. « C’est quelqu'un qui a mis le feu aux champs, Léon l’a vu ! » « Mais non, c’est Paul qui nous a alertés, disant que la foudre avait frappé et que le feu s’était déclenché. » « T’as vu de l’orage quelque part, imbécile ? » Se détournant de la querelle des enfants, elle s’approcha d’une vieille dame, qui lui faisait signe. « C’est bien les jeunes Léon et Paul, qui sont venus nous avertir. Leur amie, Madeleine, une mage de la floraison chargée de surveiller les champs, les a avertis qu’ils brûlaient. Vous devriez aller la trouver – elle doit être au plus près des champs, je suppose… »

L’air perplexe, vous n’avez pas réellement le temps de vous y attarder, que vous voyez l’intendante du domaine courir vers vous, essoufflée et l’air plutôt ridicule, alors que quelques serviteurs viennent à sa suite, avec des plateaux de thé, de pâtisseries, une table et des chaises. Ce premier arrive rapidement à vos côtés, respirant particulièrement fort, articulant difficilement qu’il vous attendait à l’entrée de chez sa Grâce Gabrielle, avec de quoi vous sustenter, et qu’il s’excusait de ces manquements.

Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Against_the_grain_by_scolz

Vous pouvez profiter des mets apportés par l’intendante, questionner celui-ci, parler à Léon et Paul, ou rejoindre Madeleine.


Consignes



IRP : Votre quête se déroule le 3 janvier.
IRL : Ce deuxième tour va durer jusqu'au jeudi 15/02, 23h59.

• Cette quête suivra la modèle d’un livre dont vous êtes le héros. Plusieurs choix se proposeront donc à vos personnages. Un choix individuel, et un choix commun sur la direction que vous empruntez pour lequel vous pourrez vous concerter dans votre QG. La suite de votre quête dépendra de ces choix.

• Pour ce deuxième tour, vous êtes donc au Ru-d’Argent, à proximité d’une maison de locaux, votre personnage doit décider :

  1. d’interroger l’intendante
  2. de manger
  3. de prendre de la nourriture pour l’apporter à ceux qui éteignent l’incendie (ou de mander les serviteurs pour le faire)


Votre prochaine destination commune sera :

  1. l’endroit où se trouve Madeleine
  2. le manoir
  3. aux côtés de Léon et Paul


• Vous êtes libres de poster autant de fois que vous le souhaitez, à condition de faire des messages de 400 mots maximum, et que tous vos partenaires aient posté avant vous sauf mention contraire de ma part. (Utilisez impérativement ce site pour compter.)

Indiquez sous spoiler le nombre de mots de vos messages, et votre décision (à indiquer en RP aussi).



♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Les Compagnes
Les Compagnes
Rhapsodie Épi-d'Or
Rhapsodie Épi-d'Or

Messages : 1275
J'ai : 28 ans
Je suis : Compagne en Cibella et Mage de l'Eté (prédiction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Compagnes et à Gaëtane de La Volte
Mes autres visages: Aubrée & Octave
Message Sujet: Re: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants EmptySam 9 Fév - 22:36

Elle obtient rapidement des informations auprès de quelques enfants, mais elles sont un peu contradictoires. Elle fronce les sourcils en les entendant hausser le ton pour faire valoir leurs versions. Même si l’histoire de la foudre lui paraît improbable, on ne sait jamais ce qui peut se passer… Elle finit par croiser le regard d’une vieille femme assise non loin, qui lui précise un peu la situation et lui indique d’aller interroger la jeune Madeleine. La Compagne la remercie chaleureusement avant de revenir vers la duchesse et le couple princier.

D’après les enfants, quelqu’un aurait mis le feu. D’autres auraient vu de la foudre. Je n’en sais pas plus.  
Par contre, on m’a dit qu’une jeune mage du nom de Madeleine pourrait avoir vu quelque chose.
Peut-être pourrions-nous aller la voir ? Elle devrait être près des champs.

Elle fait passer le carnet sous les yeux de tous, pour que chacun puisse lire. Au même moment, l’intendante du Ru-d’Argent arrive en courant, escortée par quelques serviteurs. Elle s’excuse plusieurs fois de ses manquements auprès des nobles Faës. Rhapsodie se positionne un peu plus en retrait, ne se considérant pas aussi importante qu’eux. Pourtant, pour sa plus grande surprise, on lui propose une petite pâtisserie, à elle aussi. A-t-on reconnu la belle Compagne, ou est-ce parce qu’elle ne se tient pas loin d’eux ? En tout cas, la pâtisserie lui fait envie, à elle qui a donné tant d’efforts dans la lutte contre l’incendie. Un coup d’oeil vers Gabrielle, Antonin et Gaëtane pour s’assurer que rien ne l’en empêche, et elle prend la sucrerie entre ses doigts avant de croquer dedans et de remercier la demoiselle en face d'elle d’un large sourire.

Spoiler:
 




Comme on voit sur la branche, au mois de Mai, la Rose...
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Antonin de Faërie
Antonin de Faërie

Messages : 190
J'ai : 23 ans
Je suis : Prince héritier de Faërie ; mage de l'Automne (diseur de vérité)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Gustave de Faërie
Mes autres visages: Séverine Belastre, Marjolaine du Lierre-Réal, Lancelot l'Adroit, Liry Mac Lir et Anwar Sinhaj
Message Sujet: Re: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants EmptyMer 13 Fév - 21:05

Mon aide était peut-être superficielle, mais je me sentais mieux d'agir que de regarder ces pauvres gens lutter pour sauver le peu qu'ils pourraient des flammes.  Rapidement toutefois, je m'écartai, voyant que mon concours serait nécessaire ailleurs et c'est en compagnie des autres que je me rapprochai des enfants et des vieillards qui avaient eux aussi besoin de secours.  À peine étions-nous arrivés à la hauteur du petit groupe que la Compagne, Rhapsodie faisait circuler un papier avec les informations qu'elle avait pu recueillir et une suggestion quant aux prochains mesures à prendre, soit d'aller interroger la jeune Madeleine.

J'allais proposer que nous écoutions ces sages paroles quand l'intendante de Gabrielle arriva, échevelée jusqu'à nous : je ne l'avais jamais vue dans un pareil état au cours de mes quelques visites au Ru-d'Argent.  Comme nous venions de quitter la table de la duchesse Gaëtane, bien que nous n'ayons pas terminé notre repas, je n'avais pas d'appétit pour les délicatesses qui nous avaient été porté et un seul regard à mon épouse me confirma que nous étions tous deux d'accord.

« Distribuez la nourriture et servez le thé aux hommes et aux femmes qui luttent contre l'incendie, » ordonnai-je à mes gardes qui s'empressèrent de s'exécuter.  Je m'assurai toutefois qu'ils gardent quelques pâtisseries à proximité ayant remarqué qu'elles faisaient bien envie à Rhapsodie, elle qui avait également travaillé fort.  Éventuellement, Gaëtane pourrait aussi se servir au besoin, si jamais elle avait faim.

Une fois la distribution de collation mieux organisée, je me concentrai à nouveau sur la tâche qui nous incombait.  J'avais eu bien envie d'interroger l'intendante, mais il me semblait plus séant que ce soit Gabrielle qui s'en charge : le Ru-d'Argent était ses terres et si elle avait besoin de moi pour les gérer, elle aurait toujours tout mon soutien, mais jamais je ne me serais imposé comme seigneur et maître des lieux.  Ce n'était peut-être pas très Outreventois, mais j'avais épousé une Cibellane et en tant que prince impérial, il me fallait être capable d'ouverture.

« Je crois également qu'il serait judicieux d'aller interroger cette Madeleine.  Si c'est elle qui a vu l'incendie se déclencher, elle pourra peut-être nous en apprendre plus sur ses origines et nous pourront mieux l'endiguer. »

Il n'y avait pas de temps à perdre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants EmptyMer 13 Fév - 23:08

Gaëtane scrutait la scène attentivement, elle écoutait ce que chacun racontait, ce que chacun avait vu, perçu. Quelqu’un avait mis le feu ; une déclaration de guerre ? Une personne essayait d’ébranler la famille royale ? Quelqu’un essayait de profiter de la situation pour agir ? Toucher Gabrielle et par extension Antonin et Faërie ? La foudre aurait pu être causée par autre chose qu’un orage…

Des mets furent apportés, ainsi qu’une table et des chaises. Gaëtane s’assit sur l’une d’elles, royale, elle n’avait pas aidé, n’était pas fatiguée plus qu’outre mesure, mais ses royales jambes devaient se reposer.

On souffla à l’oreille de Gaëtane de proposer une collation à Rhapsodie Épi-d'Or qui était d’une aide précieuse et visiblement une connaissance de Gabrielle. Gaëtane s’arma d’un de ses plus beaux sourires, mais elle n’aurait pas eu l’idée toute seule…

« Prenez très chère, servez-vous ! »

La Duchesse était consciente que Rhapsodie semblait familière de tout ceci et avait un certain don pour ramener des informations. Comme toujours, Gaëtane ne voulait pas rester dans le flou de la situation, elle voulait interroger l’Intendante pour comprendre d’où venait la première étincelle. Qu’est-ce qu’il avait déclenché cela ? Qui était le responsable ? Elle haussa les sourcils quand elle la vit arriver, un peu n’importe comment, la pauvre avait dû se dépêcher et semblait un peu ridicule…

« Enfin ! Reprenez-vous ! Par Amathéon, que s’est-il passé ? En savez-vous plus ? Que pouvez-vous nous dire ? »

Gaëtane n’avait que faire du thé et des petits gâteaux, il y avait bien plus important : Ru-d’Argent avait été attaqué ! La Duchesse acquiesça les dires de ces compagnons et surtout les paroles d’Antonin. Elle voulait en savoir plus et donc aller voir « cette » Madeleine. Gaëtane sentait un pic d’agacement malgré tout en elle, cela ne l’amusait guère de devoir aller à droite, à gauche pour comprendre le fin mot de l’histoire. Elle espérait que cette mage pourrait leur en dire plus et qu’elle aurait une piste sérieuse.

Spoiler:
 


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants 620681ChienDeBerger
Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Z6jWz9PB_o
Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants EmptyJeu 14 Fév - 15:42

L’élémentaire de sable s’était lentement dissipé, désormais que l’un des foyers principaux s’était éteint. La perle d’aurore semblait avoir épuisé l’énergie emmagasinée et Gabrielle sentait ses gens en confiance, en dépit du tragique des événements actuels. En quelques foulées, elle avait rejoint Rhapsodie, Antonin et Gaëtane, et fut avisée des informations recueillies par la douce compagne. Elle en était là, précisément, lorsque son intendante arriva, le souffle court, accompagnée de quelques domestiques. Gabrielle resta silencieuse un moment, cherchant à reconnaître la femme d’expérience, si sérieuse et impassible, d’ordinaire, sous les traits de cette intendante essoufflée et priorisant les petites bouchées en pareil moment. Heureusement pour elle, ce fut son aînée qui la ramena à l’ordre avec mordant.

- Sa Grâce dit vrai. Nous avons besoin d’être parfaitement lucides et de ne pas se laisser aller aux débordements.

Elle tremblait un peu, Gabrielle, elle-même émotive devant la situation, mais elle s’efforçait néanmoins de montrer l’exemple à ses gens. En entendant les ordres distribués par Antonin, Gabrielle ne put que presser ses domestiques d’un hochement de tête afin qu’ils les accompagnent, plateaux entre les mains.

- Mobilisez les autres serviteurs afin que la distribution soit efficace.

Une précision toute simple à l’ordre de son époux, et son attention revint au papier que lui avait tendu Rhapsodie. Quelqu’un avait volontairement mis le feu aux champs, alors que partout en Cibella les faveurs d’Amathéon les abandonnaient. Qui souhaitait à ce point nuire au duché des Moissons? Ou peut-être était-elle ciblée, dans cette attaque? Le souvenir de l’Ordre du Jugement et de ses menaces contre elle lui revenaient, bien sûr, ainsi que le spectre de cet effroyable Manaël l’Ardence, mais il lui semblait bien que ses ennemis -ceux connus, du moins - s’arrêtaient à ces deux noms.

- Rhapsodie, je vous suis pour retrouver cette Madeleine.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants   Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quête 4.1 • L’ire du Tisserand, la désertion du Panthéon, le Tourment des vivants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP :: Quêtes-
Sauter vers: