AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -45%
Chaussure Nike Shox TL pour Homme à -39%
Voir le deal
94 €

Partagez
 

 A la poursuite d'une réalité perdue (Bertin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: A la poursuite d'une réalité perdue (Bertin)   A la poursuite d'une réalité perdue (Bertin) EmptyMar 22 Jan - 20:46


Livre IV, Chapitre 1 • Les Labyrinthes de Sithis
Agnès d'Aurebois & Bertin Vif-Envol

A la poursuite d'une réalité perdue

Vouloir confronter la trame alternée à la réalité du moment



• Date : 04 janvier 1004
• Météo (optionnel) : froid mais clair
• Statut du RP : privé
• Résumé : Quand Agnès se rend à la caserne de Flamme et entreprend de découvrir si ce qu'elle a vécu dans la trame alternée peut être retrouvé dans cette réalité, bien qu'elle sache que c'est peine perdue
• Recensement :
Code:
• [b]Mettre la date ici :[/b]04 janvier 1004 [url=http://arven.forumactif.org/t4503-a-la-poursuite-d-une-realite-perdue-bertin#173757]A la poursuite d'une réalité perdue[/url] - [i]Agnès d'Aurebois & Bertin Vif-Envol[/i]
Quand Agnès entreprend de découvrir si ce qu'elle a vécu dans la trame alternée peut être retrouvé dans cette réalité, bien qu'elle sache que c'est peine perdue



Dernière édition par Agnès d'Aurebois le Dim 27 Jan - 20:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: A la poursuite d'une réalité perdue (Bertin)   A la poursuite d'une réalité perdue (Bertin) EmptyMar 22 Jan - 20:48

Agnès observait les terres abritant la caserne de Flammes. Cela faisait de nombreuses années qu’elle n’était pas venue dans ses lieux, mais elle avait suffisamment repoussé sa décision, elle voulait en avoir le cœur net. Pourtant elle doutait d’obtenir une réponse satisfaisante, ce qu’elle recherchait ne devait pas exister dans cette réalité, elle ne faisait que courir après une chimère, une existence vécue et qu’elle avait choisi de garder en mémoire alors que l’oubli aurait peut-être été préférable.

*Pas de souvenirs, pas de regrets*

La réflexion de Mara lui tira un sourire amer fugace, la petite loutre avait raison, sa maîtresse ne se serait pas tracassée avec cette histoire de dragon et de maréchale. Pour autant, Agnès s’était fait une raison après son retour à la réalité, mais parfois, cette existence alternée se rappelait à elle. Alors, pour mettre un terme à cette incertitude, la mage avait décidé de se rendre à la caserne pour observer les chevaucheurs et peut-être faire le deuil de ce qu’elle n’avait pas réellement vécu.

Agnès frissonna sous l’effet du vent hivernal et resserra autour d’elle sa cape doublée pour garder sa chaleur corporelle. La jeune femme s’était vêtue de circonstance, mais la morsure du froid traversait parfois ses couches de vêtements. Elle entreprit de faire quelques pas pour se réchauffer. A cet instant, son familier émit un petit cri pour la prévenir de la présence d’une tierce personne.

- Qui est là ?

De prime abord, Agnès ne vit personne puis une silhouette entra dans son champ de vision. Elle lâcha un soupir en voyant l’homme seul, mais elle resta sur ses gardes. Un homme pouvait avoir raison d’une femme sans défense, mais elle ne l’était pas. Elle pouvait utiliser sa magie pour créer des élémentaires pour la protéger, comme elle avait fait à Bohémont. Ensuite elle reconnut Bertin d’Ansemer qu’elle avait déjà aperçu, mais la réciproque n’était pas forcément valable. Elle se demanda la raison de sa présence avant de se dire qu’il avait plus de légitimité qu’elle dans ce secteur. Pour le coup, elle resta coite, ayant un doute sur la conduite à tenir vu les évènements survenus dernièrement en Ansemer.
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Bertin Vif-Envol
Bertin Vif-Envol

Messages : 2689
J'ai : 38 ans
Je suis : Chevaucheur dans le Vol de Lorgol, mage de l'Hiver (protection)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie
Mes autres visages: Zacharie de Sombrétoile
Message Sujet: Re: A la poursuite d'une réalité perdue (Bertin)   A la poursuite d'une réalité perdue (Bertin) EmptyMer 13 Fév - 4:36

Cela fait quelques jours que tu es revenu à la la caserne. Tu t’es reposé, physiquement à tout le moins, mais tu ignores si ton état d’esprit est réellement plus clair qu’à ton départ. Moins nostalgique, certainement. Mais clair ? Non, tu ne serais pas prêt à dire cela. La tête pleine de questions, de regrets nouveaux, tu as décidé de profiter de quelques heures de liberté pour prendre l’air et t’éloigner de tes charges.

Affrontant le mordant du froid d’hiver, tu ajustes ton manteau de chevauche avant de t’éloigner des dortoirs. Tu n’as pas de destination précise en tête, si bien que tu te laisses guider par la chance, contournant tantôt un terrain d’exercice, tantôt bâtiment… La balade te fait du bien et tu as l’impression que tes idées s’éclaircissent. Un peu du moins. Ou peut-être est-ce simplement cette solitude avec laquelle tu as appris à vivre qui parvient à présent à t’apaiser. Tu ne t’en plaindras pas, tu sais trop bien que dans quelques heures cette même solitude pourrait te peser affreusement. Alors tu souris un peu, marchant calmement donc…

Peut-être t’es-tu laissé distraire par ton flot de pensées. Ou alors t’es-tu simplement laissé aller à la détente de cette balade? Qu’importe au fond la réelle raison. Tout ce que tu sais c’est que, un peu plus loin devant toi, une figure étrangère se dresse contre le paysage autrement connu. Tu plisses les yeux, t’approchant. Tu entends sa voix s’adresser à toi alors que tu la détailles du regard. À portée de voix, tu retires ton échappes pour découvrir ton visage, lui offrir un sourire chaleureux.

- Bonjour, mademoiselle… d’Aurebois… n’est-ce pas ?

Tu t’inclines légèrement pour la saluer avec la déférence qui sied à votre nouvelle différence de rang, lui souriant toujours lorsque tu te redresses. Tu te souviens l'avoir croisée quelques fois dans les soirées mondaines. Quelque chose chez elle avait gravé son nom dans ta mémoire. Oh tu as tout de même un petit doute, mais tu tentes quand même.

- Quelle surprise de vous voir par ici ! J’ai le regret de devoir vous avouer que personne ne m’a prévenu de votre arrivée imminente ou je me serais assuré que vous soyez accueillie comme il se doit !

Ta voix est emplie d’une chaleur qui contraste fort avec l’air froid qui vous entoure.

- Puis-je me permettre de vous demander qui a l’honneur de vous attendre ? Peut-être puis-je vous reconduire afin de vous éviter l’attente ?

Curiosité tant que politesse. Elle l’ignore sans doute, mais tu sais que tu n’en parleras à personne, d’à qui elle rend visite. Ça ne te regarde pas. Reste que tu es curieux. Sa présence ici est inattendue, après tout. Que fait une jolie jeune femme ainsi seule en bordure de la caserne ? Surprenante découverte…








Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: A la poursuite d'une réalité perdue (Bertin)   A la poursuite d'une réalité perdue (Bertin) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la poursuite d'une réalité perdue (Bertin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: