AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-15%
Le deal à ne pas rater :
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil intellectuel de ...
5.95 € 6.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu   La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu EmptyMar 29 Jan - 13:51


Livre IV, Chapitre 1 • Les Labyrinthes de Sithis
Liselotte Passefil & Denys du Lierre-Réal

La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu



• Date : 9 janvier 1004
• Météo (optionnel) :
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Liselotte vient d'être libérée de la Chasse Sauvage et Denys vient à elle pour en apprendre plus sur ce qui lui est arrivé, et discuter d'un Ordre qui leur tient tout deux à coeur.
• Recensement :
Code:
• [b]9 janvier 1004 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4523-la-recherche-du-pouvoir-pour-un-ordre-maintenu#174643]La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu[/url] - [i]Liselotte Passefil & Denys du Lierre-Réal[/i]
Liselotte vient d'être libérée de la Chasse Sauvage et Denys vient à elle pour en apprendre plus sur ce qui lui est arrivé, et discuter d'un Ordre qui leur tient tout deux à coeur.



Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu   La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu EmptyLun 4 Fév - 13:44

Plus d’une journée entière est passée, depuis que la Chasse Sauvage est passée au dessus du palais ducal de Lagrance. La neige est tombée à nouveau, recouvrant le sol et les pas d’un nouveau manteau immaculé, comme pour effacer les nombreux passages effectués ce jour sombre. Il fait froid, et c’est lourdement couvert que le duc de Lagrance, la mine sombre et sérieuse, travers les jardins alors que la nuit s’en vient doucement. A ses côtés, plusieurs gardes pour veiller sur lui, l’air tout aussi sérieux et attentif après ce qui est arrivé une journée plus tôt. La peur règne encore, et les travaux à venir seront lourds et longs. Tant de choses à penser et à mettre en place en si peu de temps, au cœur de l’hiver. Décidément, ce n’est plus là une rumeur, que de dire que les dieux les ont abandonné.

La neige crissant sous ses pas, c’est pressé que Denys avance sur le tapis blanc qui reflète les derniers rayons du jour. Ce n’est point vers le palais qu’il marche, mais vers cette extension réservées à quelques autres invités, un lieu plus discret où l’attendent deux personnes. Deux chasseurs expulsés de la Chasse Sauvage la nuit précédente. Largement occupé, le duc aurait pu le faire attendre bien plus longtemps qu’une ou deux journées. Mais il sait aussi qu’il y a fort à parier sur ces deux entrevues. L’une avec l’ancien empereur d’Ibélène, destitué peu après son règne, et l’autre avec la charmante Liselotte Passefil, couturière et surtout membre de l’Ordre disparue depuis un peu trop longtemps. Elle ignore tout de ce qui a pu arriver ces derniers mois, et c’est avec cette idée bien en tête que le duc entre dans le bâtiment, bien gardé par des hommes de confiance et qui sont seuls à savoir que deux rescapés de la Chasse Sauvage ont été récupéré. Ils ont néanmoins été bien traité, couverts de vêtements chauds après leur escapade dans la neige glaciale et nourrit avec des mets tout aussi chauds. On lui indique qu’aucun ne semble malade ou porteur d’un quelconque mal. Ils sont justes bien silencieux, accusant sans doute le coup de leur voyage avec la Chasse pendant de si longs mois.

Lorsqu’il entre dans la chambre, il n’y a pas un bruit, pas la moindre agitation. Bien vite, le regard de Denys se tourne sur la fine silhouette de la pièce, dont le visage semble tourné vers l’horizon visible depuis la fenêtre. Pourtant, lorsqu’il ferme la porte et qu’un son un peu brusque résonne, elle lui fait enfin face, et un sourire se dessine sur les lèvres du duc. De quelques pas, il s’avance vers elle, vers le centre de la chambre, retirant d’un geste las ses gants et son manteau qu’il dépose sur le bord d’un fauteuil. Puis enfin, quelques mots doux, mais un regard acéré.

« Comment vous portez-vous, dame Passefil ? »


Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu   La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu EmptySam 16 Fév - 21:50

Les heures s'écoulent dans un silence serein, presque inquiétant. Il y a quelques heures encore, son seul but était de suivre l'Innocent et de tuer pour lui, de répandre le sang et la mort. À présent, elle ressent plus que jamais le passage du temps, le froid mordant, la lumière qui s'élève dans le ciel puis s'estompe lentement. C'est dans une sorte de léthargie qu'elle observe la pièce dans laquelle elle est retenue – bien traitée mais enfermée, elle n'est pas assez sotte pour croire le contraire. C'est à peine si elle s'attarde sur ce fait, pourtant, comme s'il était secondaire. En revanche, elle détaille avec attention la chambre sobre et modeste, le lit aux couvertures chaudes, la fenêtre par laquelle elle ne voit que le blanc immaculé qui recouvre un jardin. Elle n'a pas mis longtemps à comprendre où elle était.

Et même si elle n'avait pas été certaine, les doutes auraient été levés par l'homme venu lui apporter des vêtements chauds et ses repas – qu'elle n'a pratiquement pas touchés. Elle lui a demandé où elle se trouvait et quel jour venait de s'achever. Il a répondu, elle n'a pas insisté. C'est en silence qu'elle a laissé un médecin l'examiner et, ne voyant nulle trace physique de blessure, il l'a laissée à sa solitude, encore une fois. C'était sa dernière visite et elle est restée seule avec elle-même depuis, retraçant avec lenteur tout ce dont elle se souvient – ce qui n'est, somme toute, pas grand chose. Elle se rappelle vaguement les cris, les supplications. Elle se rappelle la satisfaction du devoir accompli. Un devoir bien plus grand qu'elle, que les autres.

Le cliquetis d'une serrure la sort soudainement de sa torpeur, le claquement d'une porte l'incite à se retourner. Elle réalise à peine que la nuit est tombée. Et ses yeux se posent sur la silhouette familière. « Comment vous portez-vous, dame Passefil ? » Elle fronce les sourcils, le regard perdu un instant comme si elle tentait d'évaluer son état. Incapable de réellement se décider, elle esquisse un mouvement hésitant, comme un haussement d'épaules, alors que ses yeux retournent un instant vers la fenêtre et vers le ciel. « Elles ont disparu, les étoiles. L'aviez-vous remarqué ? » La voix est basse, lointaine. Quelque chose lui semble étrange, mais elle ne parvient pas à mettre le doigt dessus. C'est une sensation, comme une démangeaison à l'arrière de ses pensées. Puis elle lui fait face à nouveau, comme si elle venait de se réveiller. « Pardonnez l'indécence de ma tenue, votre Grâce. Si j'avais su que vous veniez me rendre visite, je me serais un peu plus apprêtée. » plaisante-t-elle, faisant un vague geste de la main pour désigner sa propre personne dans son ensemble, de ses cheveux relâchés à ses pieds nus, en passant par la simple robe de laine. Comme si c'était soudain important. Alors elle penche la tête sur le côté, sans le quitter des yeux. « Êtes-vous là pour m'apporter des réponses, ou pour m'en soutirer ? » Le regard est grave malgré le sourire qu'elle affiche. Elle n'est pas dupe.




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu   La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La recherche du pouvoir pour un ordre maintenu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: