AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro à 221 € (livraison incluse)
221 €
Voir le deal

Partagez
 

 MAUVE (de), Séverine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine EmptyDim 7 Avr - 17:58

CHRONO :
Novembre 968
Fantine Belastre épouse Frédérik de Mauve, petit baron cielsombrois.  Animé par la passion, bien que Fantine n’ait jamais été reconnue comme étant une princesse non pas une bâtarde, il fait fi du statut social de son amante et la proximité de la jeune femme avec Eudes compense facilement le manque de titres et de terres à ses yeux.  Christine et sa fille n’ont jamais manqué de rien et ont toujours profité de la faveur ducale, ce qui lui convient ainsi qu’à ses parents.

2 mai 973
Fantine met au monde Séverine et demande à Eudes, qu’elle considère comme son frère à part entière, d’en être le parrain.  Il place sa filleule sous la protection de Valda.

Frédérik et Fantine, bien qu’ils aiment leur fille, vivent de manière plutôt dissipée et ne s’occupent que peu d’elle, préférant la laisser sous la surveillance de sa nourrice et de ses tuteurs.  Christine tient un rôle important auprès de la fillette.

30 décembre 974
Hélène de Sombreflamme met au monde Castiel et Eudes le confie à Fantine comme marraine.  Fantine s’invite régulièrement au palais avec son époux et sa fille dans l’espoir que les deux cousins seront proches dès le berceau.  La grossesse avait été difficile pour Fantine et une seconde pourrait lui être fatale ce qui laisse sa fille enfant unique.  Elle souhaite que Séverine et Castiel grandissent en presque frère et soeur, comme elle et Eudes auparavant.

979
Hélène meurt d’une overdose et terrassé par le chagrin, Eudes s’enlève la vie pour rejoindre son aimée dans les labyrinthes de Sithis.  Fantine s’attendait à se voir confier la garde de Castiel, mais le testament stipule plutôt qu’il sera mis sous la tutelle de Maximilien de Séverac.  Fantine est profondément heurtée par la nouvelle et entretient une amertume posthume pour son frère et des désirs de vengeance naissent dans son esprit.

À partir de ce moment, Séverine est régulièrement envoyée à Séverac, pour ne pas séparer complètement les deux cousins.  Si Séverine y trouve grand plaisir en devenant la compagne de jeux et d’expériences de Castiel et de Melbren, Fantine est animée par d’autres motifs que le contentement de sa fille en la plaçant auprès du prince et de la famille conseillère.

Avril 990
Christine Belastre s’éteint à l’âge vénérable de 55 ans.  Séverine est dévastée par la perte de sa grand-mère, douleur que Fantine ne semble pas partager.  Incapable de trouver du réconfort auprès de ses parents, Séverine s’éloigne d’eux et se rapproche de Maximilien qui agit plus comme figure paternelle auprès d’elle.  Il l’introduit à la Cour des Miracles et elle passe les épreuves au solstice d’été.  Elle entre en apprentissage auprès d’un maître espion spécialisé en cryptologie.  Ses nouvelles occupations l’aident à passer à travers le deuil de sa grand-mère, l’absence de sa tendresse étant comblée par cette nouvelle famille étendue.

Janvier 991
Castiel réclame sa couronne ducale et l’obtient. Séverine se réjouit pour son cousin.   gée de 17 ans, elle a déjà eu ses premières expériences intimes, mais elle devient de plus en plus courtisée et recherchée par les nobles.  Fantine et Frédérik qui ont toujours été proches de la famille de Sombrétoile suggèrent un mariage entre Séverine et l’aîné des deux garçons.  Séverine est toutefois plus attirée par Zacharie avec elle qui elle s’entend mieux.

Décembre 993
Fantine et Frédérik tentent un coup d’état contre Castiel.  Celui-ci échoue, car Séverine prévient son cousin : elle refuse de se joindre à eux contre lui puisqu’elle le considère comme un frère.  Sa relation avec ses parents a toujours été plutôt distante.  La régence du duché passe entre les mains de Maximilien de Séverac et Castiel est mis sous tutelle à Ibelin pour une cure de désintox.

Juin 996
C’est un Castiel changé qui revient à Euphoria et reprend son trône.  En remerciement de sa loyauté, il nomme Séverine ambassadrice de Sombreciel en Ibélène.

Septembre 997
Séverine rencontre son Familier, un caméléon campani du nom de Baldingère.  Répugnée par son apparence, Séverine éprouve peu de joie à partager ses pensées avec pareille horreur, d’autant plus qu’elle le découvre cynique et tout prêt à la critiquer constamment.

Maître de mon Destin
Noblesse




Séverine

de Bellifère

ft. Emmy Rossum

« Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. »




En bref

Âge : 27 ans
Date et lieu de naissance : 2 mai 976, à Mauve (Sombreciel)
Statut/profession : Duchesse de Bellifère, Astronome
Allégeance : Martial de Bellifère
Dieux tutélaires : Placée sous Alior à la naissance, il lui arrive d'adresser des prières à Alder et à Valda.


Douce Séverine au visage si innocent, tu ne saurais mieux tromper sur ta véritable nature avec tes sourires charmeurs et tes manières délicates.  Toi dont le coeur se remplit si facilement de rancoeur, toi qui serais prête à tout pour assouvir ta soif de vengeance.  Qui aurait cru que tant de haine pouvait se cacher dans une créature si frêle, dévouée au savoir et aux arts? Et pourtant, personne ne t'a appris le monde, laissée seule à toi-même, tu n'as pu que faire confiance à ta seule personne, apprenant rapidement les règles de la prudence élémentaire, apprenant également combien il est important de se montrer secrète envers ses projets.  Si ton éducation dès l'enfance t'a poussée à être une personne fort raffinée, tu n'as pas su empêcher la hauteur de venir t'entacher, malgré ta déchéance, tu considères encore avec dédain ceux qui te sont inférieurs.  Pourtant, tu sais te montrer charmante, amusante, même envers ceux que tu hais du plus profond de ton coeur.  Tu les veux tous au fond de ta poche, tu aspires à les manipuler tous tels des pantins qui accompliront ta volonté.  Et lorsque cela sera fait, tu pourras enfin reposer en paix.  Ô douce Séverine, ne perd pas la petite enfant malicieuse que tu étais, celle qui faisait le bonheur et la joie de tes aînés, au profit d'une vengeance qui ne t'apportera ni la gloire, ni la renommée, une vengeance qui tout au plus donnera à ton coeur l'impression du devoir accompli sans toutefois t'accorder la paix de l'âme, ni le bonheur qui autrefois fut tien.

Caractère


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Marie et j'ai 25 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Dreamzz. J'ai découvert le forum via une recherche sur PRD et voici ce que j'en pense : Félicitations pour ce bel univers bien riche dont on a toujours plus à découvrir.  




Histoire

De l'enfance, on ne peut dire autre chose qu'elle fut heureuse et insouciante.  Fille unique du baron et de la baronne de Mauve, Fantine et Frédéric de Mauve, Séverine a grandi loin des conflits et loin des bassesses que peuvent inspirer les luttes pour le pouvoir, au contraire de ce que plusieurs auraient pu penser à propos de l'éducation de cette jolie demoiselle.  Mais nous ne sommes pas encore rendus à cette partie de l'histoire et commençons donc par le tout début.  C'est dans la baronnie de son père que Séverine est née et a passé le plus clair de son enfance.  Malgré les titres, en terme de superficie et de richesse, la baronnie de Mauve n'était pas très influente dans le duché de Sombreciel et ne le serait probablement jamais.  De pauvre conséquence, elle n'en était pas moins suffisamment prospère pour permettre à la petite famille de vivre plus que confortablement.  Sans mener le grand train de la noblesse de rang supérieur, on pouvait qualifier le baron et la baronne de Mauve de gens très respectables en tout point de vue.  Par ailleurs, ils étaient particulièrement appréciés par les habitants de la baronnie, Frédéric étant un seigneur clément et bienveillant.  Par l'accès plus que facile à la muse des peintres, la famille de Mauve se complaisait à jouer les mécènes dans les arts et dès son plus jeune âge Sévérine fut entourée d'artistes éblouissant ses yeux d'enfant avec leurs millions de couleurs chatoyantes.

Dès son jeune âge, la grand-mère de Séverine fut une figure importante de sa vie.  Habitant dans le manoir des barons, elle peupla d'étoiles les rêves d'enfance de la petite fille.  C'est peut-être de là qu'est née l'éternelle soif de connaissance de la jeune femme pour l'astronomie.  Lorsque le souvenir de sa grand-mère revient à la mémoire de Séverine, celui-ci est toujours empli d'une affection chaleureuse et d'un doux parfum qu'elle ne retrouvera plus jamais.  C'est d'ailleurs cette vieille dame aux cheveux de neige qui l'initia à l'art de la parfumerie, développant son fin nez.  Enfant naturellement douée, on ne la découragea pas de se perfectionner dans cette voie, ni dans aucun autre art ou science qu'on eut la fantaisie de lui enseigner.  Elle toucha un peu à tout, de la littérature à la chimie et se débrouillait avec esprit dans toutes les disciplines.  Néanmoins, nulles d'entre elles ne l'enthousiasmait autant que l'étude des étoiles, ces points brillants qui semblaient lui faire autant de clins d'oeil que l'infini.

Lorsque ses parents la considérèrent en âge de savoir ses droits à la prétention d'une lignée plus prestigieuse, étant la petite fille non-avouée du père du duc de Sombreciel, Eudes de Sombreflamme, ils la tinrent au courant des faits.  De prime abord, cette information n'intéressa pas la fillette qu'elle était, encore trop jeune pour comprendre l'intérêt de ces jeux de pouvoirs.  Néanmoins, elle pouvait sentir toute l'injustice qui avait été faite à sa mère en lui refusant le titre de princesse.  Et c'est avant tout cela qui heurta son jeune coeur d'enfant.  Aux yeux de cette fillette d'une dizaine d'années, Fantine était le modèle à suivre, l'incarnation de la perfection sur cette Terre.  C'était une femme de caractère qui savait persuader les gens de n'importe quel fait.  En grandissant, l'admiration de la jeune fille pour sa mère ne s'éteignit jamais.  Plus à même de comprendre les rumeurs, elle voyait en sa mère une femme émancipée qui méritait plus que ce que le sort lui avait octroyé.  Elle n'avait pas hésité à se lier avec Frédéric de Mauve afin de grimper dans la hiérarchie sociale et atteindre ses objectifs.  S'il y avait quelque chose de pervers à utiliser l'amour d'un homme pour arriver à ses fins, Séverine elle n'y voyait rien de répréhensible.  Cette admiration portée à sa mère était d'ailleurs renforcée par le lien qui la liait fortement à sa grand-mère, une autre femme qui ne manquait pas d'ambition pour en inspirer à sa petite fille aussi.  C'est l'entourage de telles femmes qui lui fit développer ce côté hautain, cette persuasion de valoir beaucoup plus que ce qu'on ne lui permettait d'être.  Ainsi, sans avoir réellement d'envies de rébellion afin de retrouver ses droits usurpés, elle ne put s'empêcher de nourrir une forme de haine envers les souverains du duché de Sombreciel pour ces titres et ces honneurs dont elle était privée.

C'est en 990 qu'elle prit la route de Lorgol pour entrer à l'Académie de Magie et du Savoir afin d'apprendre l'astronomie, sa passion depuis la tendre enfance.  Elle y resta pratiquement tout le temps de son cursus sans revenir à la maison entretemps outre pour les funérailles de sa grand-mère, le premier deuil marquant de la vie de la jeune femme.  Elle a d'ailleurs longtemps hésité à savoir où en disperser les cendres une fois l'urne posée entre ses mains.  La grand-mère de Séverine avait toujours été un repère pour elle, un pilier sur lequel s'appuyer et si comme toute cielsombroise elle ne pleurait pas la  fin de sa vie, elle ressentait cruellement l'absence de cette vieille dame emplie de sagesse.  À l'occasion de la fête qui s'ensuivit, elle créa un parfum pour lui rappeler celui de sa grand-mère, un dernier hommage qu'elle lui offrait dans son passage sur Terre.  Lorsqu'elle retourna à Lorgol, elle mit encore plus de zèle à étudier et à se perfectionner dans son domaine.

Lorsque ses parents s'allièrent à Citalphe Brusquevire pour renverser le nouveau duc de Sombreciel, son cousin Castiel, Séverine fut rappelée à la terre natale pour soutenir ses parents.  Elle quitta à contrecoeur Lorgol, mais ce ne fut que de courte durée.  La population étant lasse des frasques de son cousin, dépendants à beaucoup trop de drogues pour être tenu comme un jeune homme responsable, le duché était au bord d'une guerre civile.  Jugeant la situation trop dangereuse pour leur unique fille, Fantine et Frédéric, bien que près de la victoire, la renvoyèrent assez rapidement à Lorgol où elle poursuivit ses études sur un rythme beaucoup moins soutenu que ce qu'il avait toujours été : les inquiétudes reliées à sa terre natale étaient beaucoup trop nombreuses pour lui permettre de s'investir complètement.  Les risques encourus par ses parents étaient très hauts et malgré les chances de victoire, elle ne pouvait que se faire un sang d'encre.  Malgré tout, elle termina son cursus et entra dans un cycle de spécialisation sur le mouvement des planètes et des étoiles avec un professeur d'astronomie afin d'éviter d'avoir à retourner à Mauve, là où ses parents ne voulaient surtout pas la voir pour le moment, le temps que les choses se réglassent en leur faveur.

Tenue à l'écart pendant ces temps de troubles, elle compléta ses deux années de spécialisation.  Entre temps, la mutinerie de ses parents échoua et les liens furent coupés de par leur incarcération.  Afin de s'éviter les troubles supplémentaires et de s'effacer le plus possible, espérant pouvoir en temps et lieux être utile à ses parents, elle prit le nom de jeune fille de sa mère, Belastre et tenta de n'attirer l'attention de personne.  Secouée par les événements, elle n'osa pas retourner au manoir familial, déserté pour cause de l'emprisonnement de ses parents accusés de trahison, mais aussi parce qu'elle se sentait plus en sécurité là où elle se trouvait, à l'académie.

Néanmoins, un an après la fin des troubles, elle se vit dans l'obligation de rentrer à la maison, son cursus étant complètement terminé et étant dans l'impossibilité de rester à l'académie.  Laissée à elle-même, complètement isolée n'ayant aucun autre parent quelconque vers lequel se tourner, elle retourna à Mauve où elle retrouva le manoir de son enfance délaissé et empli d'une froideur glaciale.  Sans fortune, dépouillée de tout espèce d'avenir noble, elle se décida à vendre le manoir afin de développer les infrastructures d'un observatoire de la baronnie, l'observatoire de Voile-du-ciel.  Avec le peu de l'argent de la vente du manoir qui restait, elle fit installer tout près de son observatoire ses appartements.  Il s'agit d'une demeure beaucoup plus modeste que tout ce qu'elle aie jamais connu comme habitation, mais elle s'en satisfit de son mieux.

Ce n'est que trois ans après la fin des conflits qu'on tira enfin le verdict sur le sort de ses parents : afin d'en faire un exemple pour le reste de la population pouvant avoir des idées belliqueuses, le jeune duc ordonna qu'on les fit immoler par le feu.  Brûlés vifs, devant les yeux mêmes de Séverine qu'on a dépouillé de ses titres d'héritière de la baronnie où elle est née et a grandi, on ne lui a même pas octroyé une dernière entrevue avec ceux qui l'ont mise au monde et élevée.  Si son cousin s'était contenté d'exiler ses parents, de les garder sous surveillance permanente, la jeune noble déchue aurait très bien pu s'en tenir à son observatoire sans nourrir d'idées de vengeance envers son si prestigieux cousin.  Elle ne lui pardonnera jamais cet acte qu'elle juge cruel.  Depuis, elle médite sa vengeance en silence, même si elle ne cache pas sa haine envers le duc de Sombreciel.  Devant l'agonie de ses parents, elle s'est fait la promesse de faire payer les souffrances qu'on leur avait infligées, que cela dusse prendre des dizaines d'années, un jour viendrait où le pédant Castiel de Sombreflamme paierait de ses méfaits.

Pendant le livre I : Au cours de l'an 1001, Séverine est restée bien terrée dans son observatoire à Voile-du-Ciel.  Vivant plutôt la nuit que le jour, elle s'est peu intéressée aux événements du continent.  En octobre, elle a pris les routes pour se rendre à Lorgol, prête à commencer ses démarches pour se venger de Castiel de Sombreflamme.

Pendant le livre II : D'abord à Lorgol où elle restait pour éviter la guerre, Séverine s'est fait appelé à l'ambassade de Sombreciel à Ibelin où Castiel lui a appris la nouvelle de ses fiançailles avec Martial de Bellifère.  Lequel est venu peu de temps après pour l'enveler et faire d'elle sa femme.  Désormais établie dans le palais ducal de Hacheclair, elle mène une vie recluse, une vie de femme pot de fleurs.  Révoltée à cette idée, privée de ses étoiles, elle ne cesse pourtant de se confronter avec son époux, incapable de trouver un terrain d'entente.

C'est lors de Lughnasadh qu'elle s'illustra le mieux, tandis qu'elle prit la tête du groupe de nobles fuyant les Sentinelles en liberté dans les rues de Svaljärd.  Une fois remise des événements, elle promit à Martial de le soutenir auprès d'Ermengarde pour qu'elle lui cède enfin ce trône qui lui revenait de droit. Les négociations finirent par réellement déboucher sur le couronnement du prince héritier, faisant d'elle la duchesse de Bellifère.

Depuis, elle tente bien que mal de se faire à sa nouvelle vie et à ce nouveau duché où tout lui est hostile et inconnu.

TRAME ALTERNÉE (Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
→ Séverine a grandi au palais en compagnie de son cousin Castiel en tant que princesse de Sombreciel.  Leur entente était parfaite et aucun conflit n'aurait pu venir les séparer.  Toujours héritière de la baronnie de Mauve, elle a épousé le comte Maximilien de Séverac par amour et refuse nettement de l'aider dans tout plan pour renverser son tendre aimé Castiel.

Ce n'est que lorsqu'elle se réveilla, le 14 avril 1002 qu'elle accepta enfin de coopérer : elle, qui se souvenait d'une vie où le duc avait éliminé ses parents, voyait l'occasion d'obtenir sa vengeance rêvée.  S'ensuivit une course en carriole en direction de Lagrance pour prendre un portail vers Lorgol.  Embusqués en chemin pour un arrêt placé sur la tête de Maximilien, c'est prisonnière qu'elle arriva à Lorgol.  C'est peu avant d'être assassiné que celui-ci lui annonce qu'elle est enceinte.  Presque étranglée avec succès elle aussi, au moment de reprendre une vie d'un cours normal, elle décide de ne pas garder souvenir de cette période de sa vie.

Pendant le livre III : Le 31 janvier 1003, Séverine a été enlevée par la Chasse Sauvage, Guerre est venu la réclamer.  Arrachée à ses draps, elle a parcouru le continent derrière les cavaliers et les mâtins, jusqu'à ce qu'elle ne sente Martial s'éloigner et glisser hors de cette cavalcade sans fin.  Atterrie au beau milieu d'Outrevent le 21 juillet, elle a été faite captive avec son époux.  Ils sont restés prisonniers jusqu'à la fin septembre où ils ont réussi à s'enfuir grâce à l'aide de la Cour des Miracles et ont rejoint Lorgol par portail.  De là, Martial est entré en négociations avec Guillaume de Brumecor, qui avait pris la tête de Bellifère en leur absence.  C'est à la fin novembre qu'elle retourne à Hacheclair et retrouve son titre de duchesse.  Peu après son retour, elle découvre qu'elle est atteinte de la pire des maladies : la grossesse.

Chronologie

2 mai 976 : Naissance de Séverine
Septembre 990 : Séverine entre à l'Académie de la Magie et du Savoir
Septembre 995 : Séverine entame sa spécialisation à l'Académie
Juillet 997 : Fantine et Frédérick tentent un coup d'état contre la couronne cielsombroise, mais échouent.
Juin 998 : Séverine retourne à Mauve, vend la propriété de ses parents et achète l'Observatoire de Voile-du-Ciel.  Elle prend le nom de sa grand-mère, Belastre.
1000 : Séverine est destituée de ses titres de baronne par Castiel de Sombreflamme
31 janvier 1002 : Séverine est nommée à son insu princesse de Sombreciel et devient Séverine de Sombreflamme.
24 février 1002 : Séverine est enlevée par Martial de Bellifère.
Intrigue 2.4 De Glace et de Sang : Séverine participe aux festivités de Lughnasadh en Valkyrion.  Elle assiste à la mort de l'Impératrice Catarine.
4 septembre 1002 : Ermengarde de Bellifère renonce à la couronne ducale de Bellifère, Martial et Séverine de Bellifère deviennent donc duc et duchesse.
31 janvier 1003 : Séverine est enlevée par la Chasse Sauvage et devient un chasseur.
20 juin 1003 : Séverine et Martial quittent la Chasse Sauvage.  Ils sont faits prisonniers en Outrevent quand ils interrompent le mariage de Faustine et Lionel de Rivepierre.
25 septembre 1003 : Séverine et Martial s'évadent grâce à l'aide la Cour des Miracles et prennent un portail vers Lorgol.  Ils entrent en négociation avec Guillaume de Brumecor.
27 novembre 1003 : Séverine retourne à Hacheclair et retrouve son titre de duchesse.



Questions


Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
• Nous saurons vivre sans leur protection.  Sont-ils réellement là quand les hommes ont besoin d'eux?  Il y a longtemps que les dieux ne me protègent plus de leur bonne étoile, il y a longtemps que je ne survis que grâce à moi-même sans qu'ils ne me viennent jamais en aide.  Ont-ils réellement déjà été là un jour pour répondre à nos appels et à nos prières?  Ils ne sont plus là, nous survivrons.  Peut-être est-ce l'occasion de nous débarrasser de ces chaînes qui nous lient à eux et d'affirmer notre propre destinée.

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• Terreur et confusion.  Ils m'ont emportée, ils m'ont réclamée, j'ai suivi Guerre aveuglément quand il est venu m'arracher à ma prison dorée.  J'ai tout oublié, douleurs, souffrances, haines et regrets.  Douce torpeur.  Mais je n'étais plus moi, je n'étais toujours pas libre, prisonnière d'une nouvelle cage.  Je crains qu'ils ne reviennent nous prendre, que cette fois ils ne nous laissent pas nous échapper.  Elle ne s'en prend pas à ceux qui le méritent, elle va au hasard.  Elle n'avalera pas mes ennemis et ceux qui m'ont fait souffrir.  Dans son sillage de mort, il n'y a point de justice, que l'anéantissement. Un jour, elle nous détruira tous.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
•  Lorgol est devenue ma seconde maison après les événements qui ont mené à la chute de ma famille.  J'y ai trouvé refuge pendant qu'il m'était impossible de retourner à Mauve.  Pour moi, la ville aux Mille Tours est un lieu sûr où j'ai pu me faire oublier.  Bien évidemment, je parle surtout de l'Académie du Savoir, forcément il y a beaucoup d'endroits loin d'être fréquentables à Lorgol et je me suis bien abstenue d'aller m'y promener. Jusqu'à ce que je vois les possibilités que m'offraient ces lieux en apprenant lentement les subtilités.  Si je ne me sens toujours pas en sécurité dans les quartiers de la Ville Basse, je m'y aventure désormais moins ignorante.

Livre III:
 

Livre II:
 



Une Dame à la Ville Basse

Mélodie Douxvelours & Séverine Belastre

11 novembre 1001


Un lourd frisson lui parcourut l'échine alors qu'elle resserrait les pans de sa cape de voyage sur son corps transis.  Elle ne savait pas si elle devait l'attribuer au temps frais de ce début novembre ou alors à l'ambiance environnante.  Après de longs mois d'absence passés dans le confort de son observatoire en Mauve, elle se retrouvait à nouveau dans les Terres du Nord, le cœur bien changé par rapport à ce qu'il était autrefois.  Douce insouciance perdue, quand reviendras-tu!  Mais son esprit était beaucoup trop empli de haine pour pouvoir regretter plus longtemps ces beaux jours d'aisance et de bonheur, bien qu'elle se faisait un devoir de se les rappeler régulièrement, un hommage à feux ses parents, mais aussi une motivation de plus à accomplir sa vengeance.  À la manière d'une incantation bourdonnante et incessante, elle se répétait tous les jours ce qu'elle avait à faire, quel était son objectif final : il ne lui était pas permis de dévier un seul instant de la route qu'elle s'était tracée et ce, peu importe les difficultés qui s'imposeraient en chemin.  Autrement, elle n'aurait jamais eu l'intention de se promener dans la Ville Basse, un endroit qui ne lui seyait guère, un environnement auquel même le plus dru de ses cheveux n'appartenait pas.  Pourtant, elle était là, seule, dans ce territoire aux dangers infinis pour une dame de sa condition : malgré sa déchéance, elle avait été élevée dans un certain luxe qui ne correspondait pas du tout aux tours délabrées qu'elle voyait se dresser maladroitement vers le ciel parsemé de nuages.  Malgré l'air salin apporté par la brise marine, une certaine puanteur semblait émaner de cet endroit, comme si les canaux à quelques pas était un nid de putréfaction, et elle ne put retenir de froncer le nez de dégoût : la gente dame avait l'odorat particulièrement fin et la moindre odeur désagréable lui procurait une sensation d'inconfort particulièrement forte.  Elle regretta de ne pas avoir emmené de mouchoir avec elle.

Venant à peine de descendre du cabriolet qui l'avait menée jusque là, elle paya sa course des quelques cent fleurons qu'on lui avait demandés et très rapidement le bruit des roues sur le pavé se fit entendre dans un doux fracas derrière elle.  La jeune femme était désormais seule et livrée à elle-même.  Mais elle n'avait pas peur.  Si elle était en proie à bien des sentiments, la peur n'en faisait pas partie.  Séverine ne pouvait certes pas être considérée comme une demoiselle téméraire, mais devant le devoir à accomplir elle ne reculait point.  Or, une piste, qu'elle croyait être de bonne source, sans pouvoir s'en assurer complètement pour cause de moyens financiers restreints, lui avait indiqué qu'elle pourrait apprendre quelques informations qui pourraient lui être utiles dans les rues de la Ville Basse.  De sa petite baronnie de Mauve jusqu'à Lorgol, la route était longue, elle avait même dû emprunter un détour pour éviter de passer par Erebor : comme la plupart des autres Cielsombrois, elle ne portait pas particulièrement les Erebiens dans son cœur.  Puis pour une femme voyageant seule sur une aussi longue distance, il valait mieux être plus prudente.  Elle ne tenait pas particulièrement à se mettre dans des situations périlleuses inutilement : après tout, la condition de la femme n'était pas ce qu'elle était en Sombreciel dans tous les duchés, il fallait prendre ce fait en considération.  Et pourtant, la voilà qui s'apprêtait à arpenter les parapets bordant les canaux de cette partie de la ville où même dans ses plus simples habits de baronne déchue elle détonait avec force.  Ce qui était plus choquant encore, c'était de voir à quel point la source de ses informations était si ténue, d'autres auraient dit du risque qu'elle prenait qu'il était beaucoup trop dangereux pour le peu de profit qu'elle en retirerait.  Elle-même commençait à avoir certaines appréhensions, mais il était un peu tard pour reculer maintenant.  D'un pas décidé, elle s'attaqua aux dédales des rues en suivant les instructions qu'on lui avait données, une part d'elle-même priant les dieux de lui apporter secours et protection.

Plus elle avançait dans son parcours, plus elle regrettait le doux climat de Mauve, beaucoup moins humide que celui qu'elle affrontait en ce moment et elle se serait bien vêtue d'un habit de plus pour protéger son corps transis.  Progressant à petits pas rapides, elle jetait ça et là des coups d'oeil par-dessus son épaule : elle avait l'impression que même les murs l'observaient d'un drôle d'oeil.  Décidémment, il ne s'agissait pas d'un endroit correspondant à son statut de dame : au diable les titres de noblesse, par l'éducation Séverine ne se rapprocherait jamais de ce que sont les roturières, ses manières ne pouvaient point être changées aussi facilement qu'on pouvait rayer les titres qui accompagnait son nom.

Évidemment, une femme de cette allure, avec une démarche pareille qui indiquait que trop clairement qu'elle n'appartenait pas à ce monde et souhaitait le quitter dès que possible, ne pouvait qu'attirer l'attention.  De toute façon, rien que par sa tenue, Séverine se démarquait de façon flagrante : bien que parmi ses vêtements les plus discrets, dans un velours bleu poudre, sa cape était décorée de parures qui n'auraient pas fait honte à une Cielsombroise digne de ce nom.  Face à n'importe quelle situation, l'ex-héritière de Mauve ne pouvait se faire l'affront de porter des vêtements trop banaux.  On aurait beau essayer, on ne pourrait jamais retirer la Cielsombroise de la femme.  Un coup de vent souleva le voile qui couvrait son visage, attisant l'odeur nauséabonde et elle dut s'arrêter un instant pour porter la main à son nez, ses doigts couverts par de jolis gants fins parfumés.  Ainsi elle prévoyait pouvoir se permettre de se remettre du choc avant de se remettre promptement en route.  Le peu de temps qu'elle avait déjà passé dans cette partie de la ville avait été suffisant pour la convaincre que là n'était pas sa place et qu'elle ferait mieux d'éviter d'y remettre les pieds.  D'ailleurs, sans son orgueil, elle aurait eu tôt fait de rebrousser chemin et d'essayer de trouver un gamin à qui elle pourrait transmettre sa commission en échange de quelques pistols.





Récapitulatif

Séverine de Bellifère

Mise à jour des registres et bottins



♦ Emmy Rossum
♦ Compte principal : Oui
♦ Groupes secondaires : La noblesse / Les savants

♦ Noblesse : Duchesse / Bellifère
♦ Savoir : Le monde / Astronomie / Mouvements des astres











Dernière édition par Séverine de Bellifère le Mar 22 Oct - 2:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine EmptyDim 7 Avr - 18:01

Mes liens

FAMILLE

Castiel de Sombreflamme - Cousin
À peine âgée d'un peu plus d'un an que son cousin, Séverine lui est très attachée et fidèle.  Souvent au palais ducal pendant sa petite enfance pour voir son parrain et régulièrement envoyée chez les Séverac après le décès de celui-ci, elle a grandit presque côte à côte avec Castiel et ils ont fréquentés les mêmes cercles de l'adolescence jusqu'à l'âge adulte.  Lorsque Fantine et Frédérik, ses propres parents, ont tenté leur coup d'état contre Castiel, Séverine le leur a préféré et s'est rangée de son côté en dénonçant leurs intentions, refusant d'user de sa proximité avec son cousin pour soutenir pareille trahison.  Muée par une affection profonde et nourrie par les années de complicité ainsi que par une reconnaissance pour la place qu'il lui a accordée dans le duché, Séverine est extrêmement loyale à la couronne cielsombroise qu'elle sert avec toute la dévotion dont elle est capable.

NOBLESSE

Agathe de Séverac - Poupée et amie intime
Lorsqu'Agathe est arrivée à Séverac et a été adoptée par Melsant, Séverine s'est trouvée fort réjouie de trouver une nouvelle compagne aussi jolie, bien qu'un peu plus jeune.  S'il a fallu braver d'abord le caractère plus réservé de la Belliférienne en fuite, la Cielsombroise s'est prise d'une forte amitié pour elle et a trouvé un grand plaisir à l'habiller et à lui faire troquer ses habits prudes et sobres pour les tenues colorées et extravagantes de Sombreciel.  Leur appartenance toutes deux à la Cour des Miracles les a encore plus rapprochées et il n'est pas rare pour Séverine de prendre Agathe dans ses bagages pour ses divers voyages en Ibélène.

Alméïde de Sombreflamme - À déterminer

Maximilien de Séverac - Figure paternelle

Melbren de Séverac - À peaufiner

Mélisende de Séverac - À déterminer

Zacharie de Sombrétoile - Ami proche
Lorsque Séverine atteint l'âge de ses 17 ans, ses parents envisageaient une alliance matrimoniale avec l'aîné des fils de Sombrétoile.  Néanmoins son caractère plus sérieux ne correspondait pas réellement à l'idée que se faisait Séverine du parfait époux.  Plus près en âge de Zacharie, mais aussi avec des dispositions de caractère qui s'accordaient plus, il n'était pas rare de les retrouver ensemble à partager fous rires et substances enivrantes.  La distance et les années n'ont pas atténué leur amitié et puisque dans le passé, il arrivait souvent à Séverine d'émettre sans grand sérieux qu'ils pourraient bien se marier tous les deux, la plaisanterie est restée entre eux bien qu'ils n'entretiennent pas une relation qui pourrait aboutir à une union.

ARTISANS

Astarté des Sables - Créatrice de parures favorite
On aurait pu supposer à Séverine un parfait dédain pour tout produit en provenance d'Erebor, Mauve étant situé près des frontières et les relations entre Sombreciel et le sultanat très mauvaises. Toutefois, les goûts précieux de Séverine dominent très certainement son mépris pour ce peuple ennemi depuis la nuit des temps et son désir d'être parée de ce qu'il y a de plus beau et de plus raffiné l'a prévenu d'hésiter très longtemps quand on lui a vanté les mérites de la joaillère erebienne Astarté des Sables. Après un seul appel à ses services, Séverine n'a eu que de force à constater que les pierreries de la gitane n'avaient nul autre pareil et depuis il est extrêmement rare de la voir faire appel à tout autre artisan pour la confection de ses bijoux. Si elle éprouve encore quelques réserves à se lier avec une Erebienne et qu'elle garde une politesse froide envers la bijoutière, elle lui est une cliente fidèle, mais surtout très généreuse : une Séverine contentée est très libérale dans ses dépenses.

COUR DES MIRACLES

Liselotte Passefil - À déterminer










Dernière édition par Séverine de Bellifère le Jeu 24 Oct - 15:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine EmptyDim 7 Avr - 18:01

Et les questions :haww:








Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine EmptyMar 9 Avr - 1:28

Coucou, je viens avec ma charrette de Familiers !

Je peux te proposer (du genre que tu voudras vu les vastes attirances de Séverine)
- un chat siamois,
- un paon :haww:
- un panda roux,
- un perroquet (nécessairement d'une espèce très colorée)
- un caméléon.

Quelque chose te plaît parmi tout ça ?










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine EmptyMar 4 Juin - 18:46

Bonjour bonjour, nous voici ! :haww:

Globalement tout nous semble pas mal. :sisi: On veut juste s'assurer d'un truc : elle serait espionne de la Cour des Miracles ou elle espionnerait juste pour le compte de son cousin ? :cute:


N'hésite pas à éditer ton sous-titre si tu ajoutes des éléments et/ou si tu as des questions. :coeur:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine EmptySam 15 Juin - 17:24

Bonjour ma chère :haww:
Voici l'annexe sur la Cour ! (au cas où Séverine en fait partie) N'hésite pas à venir nous voir si quelque chose n'est pas clair. :cute:
https://arven.forumactif.org/t4660-nom-de-code-apocalypse-elements-de-contexte#182151


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine EmptySam 29 Juin - 20:43

Bonjour :miguel: Ça faisait longtemps :sad:

Donc, voilà à la bourre mais je suis là!
En fait, j'arrive pas à me décider pour le familier :mdr: Entre le paon, le chat siamois et le caméléon :sisi: J'essaie encore de réfléchir à la question et de voir lequel des scénarios m'intéresse le plus :mimi:

Pour le côté espion, il avait été évoqué que Mélusine aurait pu entraîner à sa suite Séverine sur les pavés de la Cour, comme elle aurait grandi avec les jumelles, mais du coup je vais peut-être aller voir avec Maximilien et Castiel ce qui serait le plus intéressant à faire en jeu et le plus cohérent :sisi:








Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine EmptyDim 30 Juin - 12:55

Coucou !
J'avais zappé ce point, Mélusine ne sera plus de la Cour :sad:
Papa Maximilien aurait certainement pu t'y faire entrer, au besoin, je pense ! :**:










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine EmptyJeu 1 Aoû - 2:57

Ma cousine chérie :love1: :love1: :love1:


Je viens te c/c ce que j'ai posté chez Mélisende et qui te concerne ! Pour le job d'ambassadrice, je voulais te proposer que Mélisende soit l'ambassadrice de Castiel dans les territires libres, c'est-à-dire Lorgol et Erebor, et que Séverine soit son ambassadrice en Ibélène (il va s'occuper lui-même de Faërie)(oui, c'est inquiétant). Ce serait sa « récompense » pour sa loyauté, ça justifierait beaucoup de déplacements en Ibélène et donc de possibilités de jeu, et vu son appartenance à la Cour des Miracles, ce sera bien apprécié de leur part, aheum :red:
(Martial m'a dit qu'il préférait Séverine à Castiel, pour discuter de politique et tout, c'est dire !)
Est-ce une option qui pourrait t'intéresser :coeur: ?


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




MAUVE (de), Séverine 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Séverine de Bellifère
Séverine de Bellifère

Messages : 2138
J'ai : 27 ans
Je suis : duchesse de Bellifère, autrefois astronome à l'Observatoire de Val-du-Ciel, mon observatoire.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Martial de Bellifère
Mes autres visages: Marjolaine du Lierre-Réal & Lancelot l'Adroit & Liry Mac Lir & Anwar Sinhaj & Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine EmptyJeu 1 Aoû - 4:59

Mélusine, oui j'ai oublié de préciser que c'est parce que j'avais vu que Mélusine allait plutôt chez les pirates!

Mon cousin préféré :loving: :loving: :loving:

Séverine a entièrement confiance en les compétences de Castiel pour gérer la diplomatie en Faërie :sisi:  (Les autres du tiroir tremblent un peu, mais ça va bien se passer!)  Mais oui!  Ça m'intéresserait beaucoup!  En divisant la tâche, ça permet de s'éparpiller moins et de pouvoir développer plus en profondeur les choses :**:  Elle serait très honorée d'une telle récompense et veillerait à s'appliquer avec grand soin à son rôle. :keur:

(Sinon, moi je dis que Martial a juste trop peur de son attirance pour Castiel, être attiré par Séverine ça semble plus normal, sinon je suis sûre qu'il préférerait Castiel :sisi: C'est de famille de titiller les sentiments des ducs de Bellifère :porte: )

Édit : Pis j'ai décidé que le Familier de Séverine serait un caméléon. Ce sera magnifique de jouer ce duo, Caméléon-toujours-sans-nom qui se moquera gaiement de Séverine. Séverine dégoûtée par l'apparence de son Familier. :haww:








Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: MAUVE (de), Séverine   MAUVE (de), Séverine Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
MAUVE (de), Séverine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Capitales :: Fiches de présentation-
Sauter vers: