AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -43%
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro ...
Voir le deal
199.99 €

Partagez
 

 Parle d'Or, Tyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Tyr Parle-d'Or
Tyr Parle-d'Or

Messages : 813
J'ai : 42 ans
Je suis : Second des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Cour des Miracles
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Liam d'Outrevent
Message Sujet: Parle d'Or, Tyr   Parle d'Or, Tyr EmptyJeu 18 Avr - 14:49

NOTES :
- Familier : Gerbille. :**:
- Tyr a 37 ans au moment de l'an 1001. :hm:
- Mage du Sang, comme vu. Etudiée à Lorgol, arrêt de son cursus un peu avant la fin, quand il apprend pour le suicide de Tara, donc il a encore quelques ratés magiques. :geu:
- Le plus simple c'est peut-être que Tyr et Tara aient grandi en bord de mer en Lagrance, comme ça elle peut se jeter de n'importe quelle falaise qui lui va. :arrow: :mdr:
- Sinon c'est presque pareil.  :haww:

CHRONOLOGIE :
- 14 décembre 964 : Naissance de Tyr en Lagrance (à Edenia)
- 967 : Naissance de Tara (en bord de mer)
- 980 : Tyr part étudier la magie de Sang
- Eté 984 : Suicide de Tara, Tyr abandonne tout et part à la Cour des Miracles
- 989 : Devient Voleur de plein droit
- 992 : Il devient maître-stratège des Voleurs
- 1000 : Il devient Second des Ombres


Sous le regard des Dieux
Voleur




Tyr

Parle-d’Or

ft. Tom Mison

« L’instituteur de son village lui ayant inculqué très tôt le goût de la lecture, Tyr apprécie tout particulièrement lire et peut se perdre durant de longues heures durant les soirées d’accalmie entre quelques lignes. Nostalgique des paysages de son enfance, il lui est arrivé aussi plus tardivement de se mettre à les dessiner, quand il n’était pas occupé à griffonner des plans pour servir à quelques intrusions de la Cour. »




En bref

Âge : 42 ans
Date et lieu de naissance : 14 décembre 961, à Edenia (Lagrance)
Statut/profession : Second des Ombres
Allégeance : La Cour des Miracles
Dieux tutélaires : Il a été placé sous la protection de Cerah à sa naissance, mais s’est voué plus tard à Isil, la Voleuse, et Syned, le Vil.


Loyal – stratège – courageux – plein d’humour – exigeant - jaloux – rancunier – intolérant – fourbe – protecteur – cynique – déterminé – intelligent – impitoyable – observateur – opportuniste – affable - curieux

Caractère


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle - et j'ai 29 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Naolith. J'ai découvert le forum via mon Capitaiiiine ! :vv: et voici ce que j'en pense : C’est le mal. J’ai encore cédé à la tentation :argh:.  




Histoire

Tyr est né par une longue nuit froide de Décembre, dans la belle capitale de Lagrance, Edenia. Il n’en conserve que relativement peu de souvenirs, de cette ville singulière aux jardins somptueux et aux maisons recouvertes de fleurs. Lui se souvient plutôt des immenses plaines verdoyantes qui bordaient la ceinture rocheuse d’Erebor, où le roc se substituait à des terres plus fertiles, plus propices à cultiver. De là, Narcisse et Amaranthe Orchamp cultivèrent les essences et fleurs qui leur étaient nécessaires à la conception de confitures, ou d’infusions, leurs produits composés de rose ou de violette étant particulièrement prisés et exportés largement dans les duchés alentours. C’est dans cet environnement que naquit leur second enfant, Tara, trois années après Tyr. Le frère et la sœur étaient inséparables dès leurs premières années, et développèrent tous deux une véritable passion pour la lecture, éveillant l’intérêt de l’instituteur du village qui voyait un potentiel certain en eux. Tara passait le plus clair de son temps à suivre son frère comme son ombre, et lui a veillé constamment sur elle, lui faisant partager la moindre de ses découvertes, avide de connaissances.

Mais les années insouciantes de l’enfance disparurent quand il fut évident que Tara développait des affinités magiques, similaires à leur père, mais pas totalement. Là où le Sang avait réclamé ce dernier, c'est l'Automne qui s'affirma chez elle, à leur grand soulagement. Tyr, lui, en était parfaitement dépourvu. Ce n’est pas tellement d’être non-mage qui nourrit son amertume, mais plutôt de ne plus pouvoir veiller sur elle avec autant d’efficacité qu’auparavant, et qu’elle se rapproche davantage de leur père, lui-même mage, élargissant ce gouffre entre eux deux. Elle était curieuse, Tara, mais avec le temps, elle était aussi devenue plus têtue, et les rires se substituaient aux attitudes plus bravaches. Tyr décida de prendre sa vie en main, et se tourna vers les arts de combat, toujours dans cette même optique de protéger son prochain. Il projetait d’intégrer l’armée lagrane par la suite, et s’il n’était pas mauvais combattant, il s’illustra encore davantage de par ses stratégies. A défaut d’user de magie, il aiguisa ses réflexes et son esprit, faisant preuve d’excellentes aptitudes en la matière qui pourraient l’élever à des grades plus convoités. Poursuivant cette ambition, il s’éloigna du cocon familial pour intégrer les rangs de l’Académie, volant de ses propres ailes, son avenir tout tracé.

Ailes qui furent bien vite brisées, tandis qu’il revenait en hâte dans les terres familiales, pour retrouver le couple éploré devant une lettre d’adieu édifiante de leur dernière-née. Tara, suicidée. Tara, assassinée. Le nom de Jamal Basir revenait inlassablement, écrit de la main tremblante de sa petite sœur désespérée. Il aurait dû être là pour elle, pour l’empêcher de commettre l’impensable, pour la soutenir dans cette épreuve, pour… Tuer ce Jamal de ses propres mains. Cela, il pouvait encore le faire. Mais il ne retrouva pas sa trace, ni même celle du corps de sa sœur, jetée du haut du gouffre de Roc-Epine. Ne lui restait que sa rage, son désir de vengeance, qui le consumait entièrement. Il l’enterra, fleurissant une tombe vide, avant de repartir à Lorgol, incapable d’affronter la hantise dans le regard de ses parents, qui ne lui rappelait que trop la sienne. Il fut incapable de remettre un pied à l’Académie, à se replonger dans ses livres comme si de rien n’était, pour reprendre le cours de sa vie. Cette vie, ce nom, il n’en voulait plus, incapable de faire face à cette tragédie.

Tyr se fit remarquer par la Cour des Miracles, par un étrange concours de circonstances. Ses compétences stratégiques avaient été remarquées, et il ne se rendit pas compte immédiatement qu’on le mettait à l’épreuve. Il n’avait aucun désir particulier de rejoindre la Cour des Miracles, pas avant qu’elle ne croise sa route par un heureux jeu du Destin. Ce n’est pas immédiatement ses qualités de voleur qui furent reconnues, mais celles de stratège, capable de réfléchir à la meilleure approche et de concevoir des plans qui leur assuraient avec de fortes certitudes de réussir leur coup. Refusant de porter encore le nom d’Orchamp qui lui rappelait de bien douloureux souvenirs, ses camarades l’appelèrent bien vite Parle-d’Or en l’hommage à ses stratégies si souvent couronnées de succès. Il gagna rapidement sa place parmi les voleurs, ne se défilant pas quand il fallait agir directement sur le terrain, capable de sauver une situation par un subterfuge, une parole ou un coup bien placé, mettant toutes ses connaissances académiques et ses compétences martiales acquises par le passé en œuvre. Il lui fallut cinq ans pour mériter sa place, mais guère plus de trois ans supplémentaires pour devenir Maître en Stratégie à trente ans, la Cour des Miracles devenant bientôt toute sa vie. Il avait l’estime de ses pairs, et constituait un des piliers de la Cour, ravi d’avoir enfin pu trouver sa place. Il oublia tout de son passé, Tyr Parle-d’Or, devenu une ombre parmi d’autres, qui œuvraient dans le silence de la nuit, avec Lorgol comme nouveau foyer.

Il s’attendait à continuer longtemps ainsi, à dresser les plans de la Cour selon les chuchotements des Espions pour permettre aux Voleurs d’agir en toute efficacité, agir sur le terrain parfois même pour les appliquer lui-même et les guider au plus proche d'eux. A en protéger d’autres, à sa manière, parmi ces charlatans, ces baratineurs et ces mendiants, qui constituaient sa nouvelle famille. Ses origines, il ne les reniait pourtant pas totalement, accordant plus d’attention à Lagrance qu’à d’autres Duchés, qui trouvaient un intérêt certain à ses murmures en la personne du Duc, et se révélait en retour de précieux acquéreurs. Il n’ambitionnait pas une autre place, quand il repéra de subtils changements dans l’attitude et le discours du Fils des Ombres, lui mettant le doute. Rien d’officiel, mais Tyr eut progressivement la certitude que la succession s’était faite en toute discrétion, et qu’il avait affaire à une autre personne. Il n’en dit rien, pourtant, et n’en laissa pas moins paraître, menant son enquête de son côté sur l’identité de l’ancien Fils des Ombres pour démêler ce mystère qui s’imposait à lui. Il était avide d'apprendre la vérité, comme toujours, pour mieux s'en servir par la suite. Que ne fut pas sa surprise quand l'actuel Fils des Ombres lui proposa de le seconder, à la Cour des Miracles. Il accepta, naturellement, honoré par cette confiance inédite.

Pendant le livre I : Cela fait maintenant deux ans qu’il seconde le Fils des Ombres, présidant pour lui les Conseils des Ombres auprès des différents Maîtres, et les Assemblées des Miracles qui rassemblaient tous Voleurs, Espions et Apprentis. Sa parole n'était plus seulement d'Or, mais aussi celle des ombres, s'exprimant au nom du Roi des Voleurs au sein de la Cour des Miracles et par-delà ses frontières.

Il a bien noté les récents changements de politique, en faveur de l’Ordre du Jugement, mais n'apprécie pas tellement l'influence dont ces derniers disposent à la Cour. Non pas que leur politique l’accommode, elle a plutôt tendance à servir leurs intérêts au contraire, mais l'Ordre à la fâcheuse tendance à s'infiltrer partout, dans les moindres ramifications et jusque dans la Cour... Il en est persuadé. Le Fils des Ombres lui-même prend des décisions qui lui paraît parfois les avantager bien trop, et qu'il n'approuve pas forcément. Tyr se place en observateur, attendant de voir comment la situation risque de se démêler. Il préfère ne pas prendre parti trop tôt, et attendre que les nombreuses opportunités se dessinent pour la Cour. Car la guerre, elle, sert grandement leurs intérêts par le chaos qu’elle suscite, plus propice aux vols, et dont les informations qu’ils colportent sont d’autant plus vitales et indispensables à chacun. Il veille, Tyr, et tel le rapace, attend le moment idéal pour fondre sur sa proie.

Pendant le livre II : Durant la trame alternée, Tyr a pu revoir sa sœur, Tara, en vie. Il n'est que plus résolu à défaire le mystère qui l'entoure, sur les raisons de sa mort dans sa propre réalité, et tenir sa vengeance de Jamal. En parallèle, le Second des Ombres n'a eu de cesse d’œuvrer pour la Cour des Miracles, afin de saisir les meilleures opportunités qui s'offraient grâce au chaos engendré par la guerre. Il a profité de la confusion en Valkyrion pour s'attaquer aux palais, impérial et ducal, puis a incité les voleurs a profité de la disparition de la magie en Faërie pour les dépouiller. Plus tard, il a mené une action d'envergure sur l'Académie elle-même. La trêve met fin provisoirement à cet âge d'or pour les voleurs, mais le Second des Ombres n'a pas dit son dernier mot.

TRAME ALTERNÉE (Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
→ Il n’a jamais approché la Cour des Miracles. Fils de mages du Sang lagrans spécialisés en essences diaprées, il a suivi une de ses conquêtes du moment en Erebor, à l’adolescence, et s’y est établi. Il a vécu là-bas, a gagné de petites fortunes en diaprant des cactus et des palmiers dans les oasis.
→ Il s’est éveillé le 3 Avril 1002, durant son entretien avec Sitara, et s’est rendu ensuite à Lorgol pour éclaircir la situation, dans le camp, se gardant bien d’approcher directement la Cour des Miracles de cette vie alternée.
→ Il a fait le choix de se souvenir, Tyr, même si cela lui coûte, de s’être vu octroyé cette magie qu’il avait tant désiré, et qui lui est retiré, et surtout d’avoir vu sa sœur encore en vie, et enceinte de Jamal. Il en nourrit encore davantage de rancœurs, à réveiller de bien douloureux souvenirs… Mais jamais le Second des Ombres n’aurait fait le choix de ne pas savoir, de ne pas pouvoir.

Pendant le livre III : Ce n’était pas seulement le rêve d’une autre vie. Tara est belle et bien en vie, se cachant sous les traits de nulle autre que Mille-Visages, la maître-voleuse. Tyr en conçoit autant de rancœur que de soulagement. Il apprend par la même occasion qu’elle est enceinte de Merle Consent, le maître des charmes, et devient l’oncle d’une petite Amaranthe. Tyr ne sait comment se comporter avec sa sœur et conserve une certaine distance, après ces vingt ans de mensonge.

Loin de pardonner Jamal, il désire mettre un point final à cette traque sans fin en requérant les services de la Confrérie Noire, même s’il a une exigence : Participer lui-même au meurtre de son vieil ennemi.

Suite aux actions d’envergure menées l’an passé, Tyr compte sur Césaire Chesnenoir, qu’il nomme maître-espion, pour percer les secrets de la Cour des Miracles elle-même et du Fils des Ombres. Il s’assure le soutien de Tara et de Merle contre l’influence de l’Ordre du Jugement en leur sein et confronte son vieil ami, Denys du Lierre-Réal, membre de l’Ordre du Jugement. Tyr lui assure son soutien pour mettre à mal la branche extrémiste de l’Ordre.

Chronologie

♦ AVANT 1001 :
- 14 décembre 961 : Naissance de Tyr à Edenia en Lagrance. Ses parents partent de la capitale pour se réfugier proche de Roc-Epine, éloignés de tout, à cause de la magie du Sang qui court dans les veines de son père.
- 964 : Naissance de Tara, sa petite sœur.
- 980 : Tyr part pour l’Académie afin d’étudier la stratégie, pour revenir en tant que gradé dans les rangs de l’armée lagrane.
- Eté 984 : Suite au suicide de sa sœur, Tyr abandonna tout et partit intégrer la Cour des Miracles en tant que voleur. Il se fit bientôt nommé « Parle-d’Or » en l’hommage à ses stratégies couronnées de succès.
- 989 : Il devient voleur de plein droit à la Cour des Miracles.
- 992 : Son ascension fulgurante se poursuit et il obtient le poste convoité de maître-stratège chez les voleurs.

♦ LIVRE I :
• Mars 1001 : Il devient Second des Ombres.

♦ LIVRE II :
• 29 mai 1002 : Tyr retrouve Tara, sa sœur défunte, dans la trame alternée. Une Tara enceinte qui le prend pour un autre, alors que lui-même se révèle être un mage du Sang qui diapre des cactus en Erebor.
• 31 juillet 1002 : Profitant d'informations confidentielles rapportées par la prodigieuse espionne Liselotte Passefil, il mène quelques pillages réussis à Ibelin, en l'absence des habitants partis fêter Lughnasadh à Svaljärd.
• Août et Septembre 1002 : Il mène plusieurs actions contre Faërie, pendant l’épidémie magique, pour gonfler les coffres de la Cour des Miracles.
• 15 octobre 1002 : Après avoir obtenu le soutien de Tara Mille-Visages, maître-stratège des voleurs, c’est Merle Consent, maître des charmes, qui est prêt à l’aider contre l’influence que l’Ordre du Jugement exerce sur l’actuel Fils des Ombres.
• 26 novembre 1002 : Mission « Leste main sur haute cambriole », Tyr mène un petit groupe de Voleurs au sein de l'Académie. Ils en rapportent un coffre ensorcelé et conscient qui renferme encore bien des mystères…

♦ LIVRE III :
• 31 janvier 1003 : Tyr fait partie des rêveurs qui libèrent l'Accord.
• 10 janvier 1003 : Il a une liaison avec Lia, l’Ecoutante de la Lame, qui n’est autre que Ljöta d’Elvakyr, princesse de Valkyrion.
• 16 février 1003 : Il découvre que sa sœur Tara est bien vivante, et se cache derrière la Voleuse Tara Mille-Visages, mage de l'illusion.
• 9 avril 1003 : Tyr désigne Césaire Chesnenoir comme le nouvel espion de la Cour des Miracles, afin de remplacer l’ancien, tué par la Chasse Sauvage, en ces temps de trouble. Il lui confie une mission bien particulière, qui n’est autre que de percer les secrets de la Cour des Miracles elle-même.
• 22 mai 1003 : Tyr découvre que son vieil ami, Denys du Lierre-Réal, est un membre éminent de l’Ordre du Jugement. Il décide de le confronter et apprend la vérité sur l’Ordre, lui accordant son soutien pour démanteler la branche extrémiste et rétablir l’équilibre.
• 1er octobre 1003 : Depuis vingt ans, Tyr persécute Jamal, le responsable du suicide de sa sœur, Tara. Maintenant qu’il la sait en vie, sa rancune reste néanmoins intact, mais il décide de mettre un point final à cette sordide affaire en priant Sithis de lui apporter l’aide de la Confrérie Noire. C’est l’Ecoutant de la Lame, Lia (Ljöta), qui y répond, et Tyr négocie les termes pour participer lui-même au meurtre.



Questions

Questions Livre II:
 

Question Livre III:
 

Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
• Après la magie bouleversée, la Chasse Sauvage libérée, voilà que c’est maintenant au tour des dieux de disparaître ! Mais Tyr s’en moque pas mal au fond, car tout n’est que prétexte à de nouvelles opportunités. Isil, elle, continue de les protéger et d’étendre son aura sur eux. Il n’a rien besoin d’autres.

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• Des ennemis capables d'arriver et de repartir dans un souffle, de faucher des vies sans que rien ou presque ne puisse être fait pour les en empêcher... La Chasse Sauvage lui inspire la crainte. Aucune échappatoire, aucune cachette, à frapper au plus grand des hasards, ce qui est une perspective assez effrayante pour un voleur.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Cela fait plus d’une vingtaine d’années maintenant qu’il habite à Lorgol, autrefois à l’Académie, et maintenant à la Cour des Miracles. Même s’il a eu beaucoup de mal à tirer un trait sur son passé, en Lagrance, la cité aux mille tours s’est vite imposée comme son foyer, le seul qui ne le soit vraiment. Et cette ville leur appartient... Ils sont les maîtres incontestés de la Ville-Basse, où ils font la Loi, et avance donc en terrain conquis. Ces rues, il les connait par cœur, à force de les dessiner sur ces plans, jusqu’au moindre de leur secret... Et si certains passages secrets n’existent pas encore, alors c’est qu’il est nécessaire de les créer.



Quand le chaos se pare des couleurs de l’Ordre

Tyr Parle-d’Or & Tara Mille-Visages

29/03/1002


Étrange.
Je suis persuadé que cette liste comportait bien plus d’annotations les jours derniers... A moins que ma mémoire ne me joue des tours ? Je lève la page à la lumière chancelante de ma bougie, pour en étudier le papier. Elle paraît peut-être un peu trop neuve, mais je ne pourrais pas en être certain. Si quelqu’un l’a remplacé, cela signifie sans doute que les rapports listés dessus ont, eux aussi, disparus. Je claque ma langue contre mon palais, un rien agacé, et me lève bougie en main pour me retourner vers les innombrables étagères derrière moi. Je pourrais me perdre des heures entières dans les archives de la Cour des Miracles, si je ne prenais pas gare... Sans personne pour me déranger, c’est même déjà arrivé plusieurs fois. J’aime lire les savoirs du monde entier, que nous rapportent nos espions, qu’ils soient cruciaux ou peuvent paraître plus triviaux... Cela finira toujours par servir. Mais cette fois, les savoirs que je recherche sont plus particuliers. Les informations compilées sur l’Ordre ont toute mon attention ces derniers temps, pour tenter de prévoir leur prochain mouvement, parce qu’ils me préoccupent particulièrement. Jusqu’à maintenant, on dirait que toutes leurs actions ont été couronnés de succès, et qu’ils avaient toujours un coup d’avance sur les autres. Or, si c’est une chose est sûre, c’est que je n’ai pas la moindre envie que cet Ordre du Jugement bouscule l’espace temporal pour leur propre profit. Car leur profit n’est pas toujours le nôtre, contrairement à ce que semblerait croire le Fils des Ombres. Serait-ce à cause de lui que je n’arrive pas à mettre la main sur ces précieux rapports ? J’en viens à me poser la question.

Je suis quelque peu agacé, à aligner plusieurs rapports sur la table, sans trouver exactement ce que je recherchais. Je m’arrête dans ma recherche frénétique, quand je pense avoir surpris l’écho de quelques pas... Feutrés, comme toujours. Les Maîtres-Voleurs sont les pires, comme une seconde nature, qu’ils ne parviennent pas à chasser. Je repose un feuillet avec un sourire amusé, et tends la bougie sur ma droite, tandis que je reprends mes recherches avec celle encore libre, et une attitude plus modérée, peut-être un rien empruntée comme souvent. « Pouvez-vous me la tenir ? »

Je me retourne vers elle, occupé à feuilleter ma trouvaille, sans lui adresser le moindre regard. A quoi bon ? Ce visage, je ne suis même pas certain de le reconnaître. C’est rarement le même, toujours quelques subtilités qui viennent enrichir ce masque si somptueux... Du grand art. J’envie cette magie qu’elle possède, et fait d’elle un atout précieux pour la Cour des Miracles. « Je ne vous attendais pas si tard. On vous a retardé ? »

Je relève enfin la tête, pour lui adresser un sourire de circonstance, avant de l’inviter à s’installer à la petite table ronde qui se situe non loin des étagères. « Je vous aurais bien offert un verre, Mille-Visages, mais le lieu s’y prête peu. Par contre, il l’est davantage au secret... » Je n’emploie pas son prénom. Jamais, pour ainsi dire. Il est courant, et pas uniquement en Lagrance mais... J’aurais l’impression d’invoquer une morte, si je venais à le faire. Et puis, Mille-Visages lui va si bien.

Je chasse ces quelques pensées néfastes, et mon sourire s’accentue un peu plus. « Le silence règne en maître ici, et peut rapidement nous surprendre. » Je dépose le rapport dans un claquement qui tonne et résonne, comme pour le confirmer, et m’installe pour lui faire face, à lancer aussitôt les hostilités. « Je ne vous ai pas appelé ici sans raison. Je serais curieux de connaître votre opinion sur cet Ordre du Jugement qui prend de l’ampleur... »




Récapitulatif

Tyr Parle-d’Or

Mise à jour des registres et bottins



♦ Nom de ton avatar Tom Mison
♦ Compte principal : Non
♦ Groupes secondaires : Le peuple / Les savants / La Cour des Miracles

♦ Savoir : Pensée / Stratégie militaire
♦ Hiérarchie : Cour des Miracles / Second des Ombres


Parle d'Or, Tyr TitreTyr1
Parle d'Or, Tyr QTGsqxW0_o
Parle d'Or, Tyr CoffreChef
Parle d'Or, Tyr LabyrintheCuriosite
Parle d'Or, Tyr LendemainFeu


Dernière édition par Tyr Parle-d'Or le Mer 5 Juin - 22:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Tyr Parle-d'Or
Tyr Parle-d'Or

Messages : 813
J'ai : 42 ans
Je suis : Second des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Cour des Miracles
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Liam d'Outrevent
Message Sujet: Re: Parle d'Or, Tyr   Parle d'Or, Tyr EmptyJeu 18 Avr - 14:49

LIENS

- Tara ! :**:
On peut garder tout l'historique déjà en place, moi ça me va. :hm:
- Ljöta, à voir d'où on part ?
- Denys, reste son poto ?  :haww:
- Les deux Fils des Ombres Liselotte et Hiémain (c'est le bordel :argh: )
- Les autres Voleurs à voir ! (Césaire, Agathe, Merle, Mélusine, Lancelot...)
- Tristan en mage du Sang ?


Parle d'Or, Tyr TitreTyr1
Parle d'Or, Tyr QTGsqxW0_o
Parle d'Or, Tyr CoffreChef
Parle d'Or, Tyr LabyrintheCuriosite
Parle d'Or, Tyr LendemainFeu


Dernière édition par Tyr Parle-d'Or le Jeu 18 Avr - 15:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Tyr Parle-d'Or
Tyr Parle-d'Or

Messages : 813
J'ai : 42 ans
Je suis : Second des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Cour des Miracles
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Liam d'Outrevent
Message Sujet: Re: Parle d'Or, Tyr   Parle d'Or, Tyr EmptyJeu 18 Avr - 14:49

QUESTIONS

Et voilà. :hm:

Globalement le Familier dont on a parlé (Gerbille ! :haww: ) me va très bien, mais je suis pas contre d'autres propositions pour Tyr histoire de faire comme tout le monde. :sisi:

J'aurais voulu savoir où les mages du Sang étudiaient la magie du Sang également ? :hm:


Parle d'Or, Tyr TitreTyr1
Parle d'Or, Tyr QTGsqxW0_o
Parle d'Or, Tyr CoffreChef
Parle d'Or, Tyr LabyrintheCuriosite
Parle d'Or, Tyr LendemainFeu
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Parle d'Or, Tyr   Parle d'Or, Tyr EmptyMar 4 Juin - 19:41

Coucou, vous voilà ! :fan:

Globalement, rien à redire. :miguel: Au niveau de la chronologie de Tyr, pour ce qui est de la hiérarchie, il va y avoir quelque changement dans l'annexe de la Cour pour les postes en dessous du Fils des Ombres et du Second des Ombres. :sisi: On postera ça dès que la rédaction sera terminée pour que tu puisses ajuster.

La magie du Sang et l'Accord s'étudient à l'Académie avec les autres magies. :oui: (leurs étudiants sont juste un poil mal vus :arrow:)

Pour le Familier, voici les propositions :
- la gerbille donc :geu:
- le ouistiti
- le macaque
- le raton laveur
- la vipère agricole


N'hésite pas à éditer ton sous-titre si tu ajoutes des éléments et/ou si tu as des questions. :coeur:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Tyr Parle-d'Or
Tyr Parle-d'Or

Messages : 813
J'ai : 42 ans
Je suis : Second des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Cour des Miracles
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Liam d'Outrevent
Message Sujet: Re: Parle d'Or, Tyr   Parle d'Or, Tyr EmptyMer 5 Juin - 22:00

Vu le caractère et les penchants Tyr, étudier une magie mal vue ne sera pas dérangeant. :hihi: Du coup, il va l'étudier à l'Académie, ce qui ne me changera pas grand-chose au niveau chrono' c'est bien !

C'est noté merci ! :**:
Pas de question pour le moment.


Parle d'Or, Tyr TitreTyr1
Parle d'Or, Tyr QTGsqxW0_o
Parle d'Or, Tyr CoffreChef
Parle d'Or, Tyr LabyrintheCuriosite
Parle d'Or, Tyr LendemainFeu
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Parle d'Or, Tyr   Parle d'Or, Tyr EmptySam 15 Juin - 17:25

Bonjour mon cher :haww:
Voici l'annexe sur la Cour ! N'hésite pas à venir nous voir si quelque chose n'est pas clair. :cute:
https://arven.forumactif.org/t4660-nom-de-code-apocalypse-elements-de-contexte#182151


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Parle d'Or, Tyr   Parle d'Or, Tyr Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Parle d'Or, Tyr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Capitales :: Fiches de présentation-
Sauter vers: