AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Support Téléphone Voiture à Fente CD
12.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Sauras-tu me guider ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Savants
Les Savants
Zacharie de Sombrétoile
Zacharie de Sombrétoile

Messages : 35
J'ai : 30 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme
Mes autres visages: Bertin Vif-Envol
Message Sujet: Sauras-tu me guider ?   Sauras-tu me guider ? EmptyVen 19 Avr - 17:24


Livre IV, Chapitre 3 • Au Fer Rouge
Melbren de Séverac & Zacharie de Sombrétoile

Sauras-tu me guider ?

Conversation entre amis de longue date



• Date : 5 mai 1004
• Météo (optionnel) :
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Zacharie a contacté Melbren il y a quelques temps pour lui demander ses conseils quant à la gestion de Sombrétoile. Il compte profiter de l'expérience de Melbren pour mieux appréhender son nouveau rôle... Et pourquoi pas en profiter pour avoir les dernières nouvelles sur les histoires de son ami..?
• Recensement :
Code:
• [b]5 mai 1004 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4724-sauras-tu-me-guider]Sauras-tu me guider ?[/url] - [i]Melbren de Séverac & Zacharie de Sombrétoile[/i]
Zacharie a contacté Melbren il y a quelques temps pour lui demander ses conseils quant à la gestion de Sombrétoile. Il compte profiter de l'expérience de Melbren pour mieux appréhender son nouveau rôle... Et pourquoi pas en profiter pour avoir les dernières nouvelles sur les histoires de son ami..?



Sauras-tu me guider ? 1zvv52


Dernière édition par Zacharie de Sombrétoile le Sam 20 Avr - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Zacharie de Sombrétoile
Zacharie de Sombrétoile

Messages : 35
J'ai : 30 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme
Mes autres visages: Bertin Vif-Envol
Message Sujet: Re: Sauras-tu me guider ?   Sauras-tu me guider ? EmptyVen 19 Avr - 17:25

Tu t’éclaircis la gorge alors que tu reposes le livre de comptes dans un geste empli de l’irritation qui te ronge. Soupir. Tu te penches sur l’autre ouvrage posé sur ton bureau devant toi, passant le doigt sur une autre colonne de chiffres. Tes traits sont concentrés autant qu’ils sont fatigués. Tu te laisses soudain de nouveau aller contre le dossier de ta chaise et fermes les yeux. Avant même que tu le réalises, tes doigts se posent sur l’arrête de ton nez que tu masses légèrement pour chasser les nombres embrouillés qui se sont imprimés sur tes paupières closes.

C’est dans cette position que te surprend le domestique qui entre en cognant brièvement. « Votre invité le baron de Vivessence est arrivé, monsieur le comte. » « Très bien. » Un mince sourire étire tes lèvres alors que tu te lèves. Tu fermes les livres et t’éloigne de ton bureau. D’ordinaire tu prendrais le temps de les remettre à leur place, sur une étagère de ta bibliothèque, mais tu n’en fais rien. Pas aujourd’hui. Tu as écrit à Melbren parce que vous appréciez sa compagnie, Nathanaël et toi, mais aussi parce que tu désires t’entretenir avec lui au sujet de la gestion d’un domaine. Un sujet duquel il est largement plus familier que toi. Tu espères que son expérience t’éclairera et te permettra d’y comprendre un peu plus.

À peine a-t-il quitté la pièce pour filer s’occuper des bagages de Melbren que tu lui emboites le pas dans le couloir. Tu ne rejoins ni l’entrée, ni la cour, te dirigeant plutôt directement vers l’antichambre de ton humble manoir où tu sais qu’on a conduit Melbren. « Bonjour Melbren ! » Tu te glisses dans la pièce et refermes derrière toi, non sans lui offrir un de tes sourires les plus accueillants. « Merci d’être venu. Si tu savais comme j’apprécie que tu ais accepté de te déplacer ! » Tu t’approches de lui et viens l’étreindre chaleureusement, en toute amitié.

« Puis-je t’offrir de passer au salon ? Cela me permettra de t’offrir à boire. J’ai fait regarnir le bar juste pour ta visite ! » Tu as un petit rire léger. « J’ai même commandé quelques bouteilles d’une liqueur de cerise agrémentée que je suis certain que tu apprécieras. Ça vient d’un domaine voisin. » D’un geste, tu invites ton ami de longue date à t’accompagner vers le salon. Tu ne comptes pas le mettre au travail dès son arrivée. Vous pouvez au moins prendre le temps de vous retrouver et d’échanger quelques nouvelles avant de vous pencher sur la gestion de Sombrétoile.


Sauras-tu me guider ? 1zvv52
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Sauras-tu me guider ?   Sauras-tu me guider ? EmptyVen 9 Aoû - 0:40

L'après-midi est largement entamée lorsque tu arrives enfin au domaine de Sombrétoile. Valentin t'accompagne, comme à votre habitude, et il s'occupera de coordonner ton installation dans l'une des chambres d'amis avec le domestique assigné des lieux. Tu le laisses après avoir brièvement serré son bras et suit l'homme chargé de te diriger dans la demeure. Tu ne t'installes pas dans l'un des fauteuils comme tu aurais pu le faire ailleurs. Tu sais que Zacharie, Nathanaël ou les deux viendront te chercher rapidement. A la place, tu inspectes un ouvrage que tu n'as encore jamais vu. A peine as-tu lu quelques lignes de l'introduction que tu réalises pourquoi : du droit, des législations, de la règlementation. Tu grimaces légèrement avant de reposer délicatement l'ouvrage sur l'étagère.

Tu te déplaces jusqu'à la fenêtre, mais n'as pas le temps de l'atteindre qu'une voix résonne déjà derrière toi. « Bonjour Melbren ! » Tu te retournes et un grand sourire apparaît sur tes lèvres, faisant écho au sien. « Zacharie, mon cher ! Tu es radieux, comme à ton habitude. » Tout en t'approchant de lui, tu secoues la tête à la fin de sa phrase suivante, un sourire toujours accroché aux lèvres. « Comment aurais-je pu refuser ? » Tu lui rends son étreinte avec force et affection, tes yeux se fermant automatiquement. « C'est toujours un plaisir, tu le sais. » Tu t'écartes, l'un de tes bras restant accroché au sien, et le Sombrétoile enchaîne. « Puis-je t’offrir de passer au salon ? Cela me permettra de t’offrir à boire. J’ai fait regarnir le bar juste pour ta visite ! » Tu glousses doucement tout en posant une main sur ton cœur. « Tu me connais trop bien. J’ai même commandé quelques bouteilles d’une liqueur de cerise agrémentée que je suis certain que tu apprécieras. Ça vient d’un domaine voisin. » Tu hausses légèrement les sourcils. « J'ai hâte de la goûter. » Connaissant ton ami, cela doit être quelque chose de relativement corsé. Tu as doublement hâte.

Tu le suis ensuite jusqu'au salon où tu prends, cette fois, bien plus vite tes aises. Tu ne comptes plus le nombre de fois où tu es venu ici à travers les années. Tu retires ta veste, laissant Zach vaquer à ses occupations d'hôte, puis tu la déposes sur le dos d'une chaise. Tu t'avances ensuite davantage dans la pièce, jusqu'au coin où vous serez assis, sans pour autant t'installer encore. Ton regard fait le tour de la pièce et tu soupires d'aise. Cela faisait définitivement trop longtemps que tu n'étais plus venu ici.

Alors que tes yeux restent accrochés à l'une des toiles de la pièce, tu demandes : « Comment te portes-tu, mon ami ? Sombrétoile te traite-t-il correctement ? »



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B














Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Zacharie de Sombrétoile
Zacharie de Sombrétoile

Messages : 35
J'ai : 30 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme
Mes autres visages: Bertin Vif-Envol
Message Sujet: Re: Sauras-tu me guider ?   Sauras-tu me guider ? EmptyLun 14 Oct - 19:31

Les vestiges des frustrations de ce début de journée s’envolent dès que tu vois ton ami de longue date et la chaleur avec laquelle il s’adresse à toi. Rien de mieux que de la bonne compagnie – parfaite compagnie même ! – pour éclaircir tes pensées et ton moral. « Zacharie, mon cher! Tu es radieux, comme à ton habitude. » Tu ne peux que sourire au compliment, le retourner aussi. « Toi de même ! Et charmant, comme toujours ! Ce sourire m’avait manqué ! » Si tu ne parles que de son sourire à l’instant même c’est que c’est ce qui a attiré ton œil chez lui dès qu’il s’est retourné vers toi. Ce qui t’as manqué, pourtant – et vous devez vous en douter tous les deux – c’est sa présence en entier. Physique, certes, parce que Melbren est bel homme et que tu ne te lasserais pas de l’avoir sous les yeux, mais aussi – surtout même – sa conversation, les discussions interminables sur tous les sujets imaginables. Melbren est de ton cercle d’amis proches pour une bonne raison…

Tu glousses légèrement en sentant l’excitation curieuse de Melbren à l’annonce de cette nouvelle liqueur et c’est tout naturellement que tes pas te portent jusqu’au bar alors que ton invité parcoure la pièce si familière des yeux. Tu n’as guère pris le temps de modifier la pièce depuis ton ascension au titre, mais l’inventeur pourra y dénoter les changements effectués par ton frère et les touches féminines ajoutées par sa femme dont s’était la demeure jusqu’à il y a peu. Tu finiras bien par te défaire de quelques pièces que tu aimes moins pour que la maison vous ressemble, à Nathanaël et toi. Comme votre demeure euphorienne. Mais redécorer t’avais semblé un peu vain alors que la guerre ravageait la frontière, puis c’est le domaine qu’il avait fallu reconstruire en priorité.

L’arôme de la liqueur de cerise t’enveloppe alors que tu vous sers chacun un verre. Tu aurais demandé à un autre invité ce qu’il voulait, mais vos nombreuses années d’amitié t’ont permis de bien connaître Melbren et tu n’en sens pas le besoin. Tu entends sa question alors que tu poses la bouteille sur le bar et ta première réponse, discrète et pourtant audible, est un soupir. Tu souris pourtant alors que tu soulèves vos verres et te dirige vers ton invité. D’un geste, tu l’invites à s’assoir tandis que tu lui tends son breuvage. Ce n’est qu’un coup installés que tu réponds à sa question, comme s’il t’avait fallu réfléchir à la réponse avant de parvenir à la formuler.

« En toute honnêteté, je suis fatigué, sans cesse tiraillé entre mon cabinet et Sombrétoile. Ma patience s’étiole à mesure que je tente de comprendre l’ensemble de la tâche qui m’attend ici. » Un nouveau soupir t’échappe, plus prononcé celui-là, alors que tu chasses la fatigue en offrant un sourire amusé à Melbren. Un amusement dirigé vers ta propre personne et ton incapacité à comprendre les détails intrinsèques à la gestion de ton domaine. Une tâche à laquelle tu n’étais pas pleinement étranger il y a deux ans, mais sur laquelle tu ne t’étais jamais vraiment penché, préférant étudier les textes de loi dans les archives de la capitale. Maintenant que tu y es confronté au quotidien, tu as l’impression d’avoir plusieurs années de retard à rattraper, d’autant plus vu l’état du domaine lorsqu’il t’est arrivé entre les mains. « Le plus complexe des textes de loi me semble plus accessible que certains aspects de la gestion de la baronnie ! »

Ton rire tinte tes paroles d’une moquerie amusée que tu ne laisserais entendre qu’auprès de tes amis les plus proches. Tu as ta fierté et cette ambition de ne montrer aucune faiblesse au monde. À l’abri des regards, pourtant, surtout auprès de Melbren à qui tu comptes demander de l’aide, tu peux être un peu moins vigilant. Un peu plus toi-même. « J’ai l’impression que le cabinet en souffre malgré les efforts de Nathanaël. » Et ça, c’est sans doute ce qui t’attriste le plus. Tu as dévoué ton adolescence et toute ta vie adulte – une poignée d’années, mais beaucoup d’énergie ! – à le construire, ce cabinet. Des années d’études et de travail acharnés partiellement balayés, t’avait-il semblé, par le décès de ton frère et ton retour forcé vers la campagne cielsombroise. « Et toi ? Comment te portes-tu ? De bonnes nouvelles à me partager ? »[/color][/color]


Sauras-tu me guider ? 1zvv52
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Sauras-tu me guider ?   Sauras-tu me guider ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauras-tu me guider ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: