AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
30% sur les abonnements PlayStation Plus & PlayStation Now
41.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Géométrie complexe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Ewen Treflet
Ewen Treflet

Messages : 1359
J'ai : 28 ans
Je suis : Chevaucheur au Vol d'Outrevent (à Souffleciel)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lionel de Rivepierre, Liam d'Outrevent, Chimène d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Géométrie complexe   Géométrie complexe EmptyMar 10 Sep - 15:27


Livre IV, Chapitre 4 • À Cor et à Cri
Ewen Treflet & Gabin de la Volte

Géométrie complexe

Ou comment profiter d'un ventre rond pour mettre à plat des sujets pointus



• Date : 25 juin 1003
• Météo (optionnel) :
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Depuis plusieurs jours Ewen enquête pour avoir plus d'informations sur le Chevaucheur qui a mis enceinte sa cousine. Et quoi de mieux que se rendre directement sur son lieu de travail pour en savoir plus ?
• Recensement :
Code:
• [b]25 juin 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4853-geometrie-complexe]Géométrie complexe[/url] - [i]Ewen Treflet & Gabin de la Volte[/i]
Depuis plusieurs jours Ewen enquête pour avoir plus d'informations sur le Chevaucheur qui a mis enceinte sa cousine. Et quoi de mieux que se rendre directement sur son lieu de travail pour en savoir plus ?



Ewen : #0000CC Patience : #FF005B











Dernière édition par Ewen Treflet le Lun 28 Oct - 15:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Ewen Treflet
Ewen Treflet

Messages : 1359
J'ai : 28 ans
Je suis : Chevaucheur au Vol d'Outrevent (à Souffleciel)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lionel de Rivepierre, Liam d'Outrevent, Chimène d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Géométrie complexe   Géométrie complexe EmptyMar 10 Sep - 15:27

Quatre jours qu'Ewen avait débarqué à la Volte pour sauver l'honneur des Treflet. Quatre jours qu'il baignait dans une culture différente et ses convictions n'étaient plus aussi inébranlables qu'avant de partir. Il avait observé le bonheur sur le visage de sa cousine, la façon dont tout le monde voyait la chose d'un œil léger. Même Manaël paraissait ne pas comprendre la gravité de la chose. Mais elle portait le monde sans être mariée ! Quel bon outreventois accepterait ça ? Ils n'étaient certes pas en Outrevent il y avait des choses qui devaient rester intactes pour conserver un ordre impeccable. Ne pas avoir d'enfant avant le mariage en faisait parti. Et ne pas accepter les faveurs d'une femme qui vous regarde avec un trop grand sourire... Au souvenir de la serveuse qu'il avait accueilli sur ses genoux pour se mêler dans la masse et imiter son camarade de discussion le Chevaucheur se frotta les cuisses, mal à l'aise. Bon, c'était une exception et il était hors de question qu'il réitère l'expérience.

Il s'était déjà perdu de nombreuses heures dans les rues de la capitale à la recherche d'information sur le fameux Belépi, monstre ayant osé poser ses mains sur la jeune Aquilin. On lui prêtait une réputation de tombeur au sourire impeccable mais dont le travail était irréprochable. D'un certain côté il pouvait comprendre pourquoi Odile en avait pincé pour lui le temps d'un soir, mais il aurait de loin préféré qu'il soit un voyou. Tout aurait été beaucoup plus simple pour le détester. Ses recherches ayant fini par ne plus aboutir que sur les mêmes remarques, l'Outreventois avait décidé de prendre le chemin de la caserne de la Volte afin de le rencontrer en personne. Quoi de mieux que d'aller sur le lieu de travail de quelqu'un pour le coincer dans un quelconque couloir ? Ce n'était peut-être pas très loyal, mais ce qu'il avait fait non plus.

Désormais pleinement d'accord avec sa bonne conscience, il se retrouva à parcourir les détours de la caserne à la recherche du fameux Belépi. On le dit occupé d'un côté, en repos d'un autre. Comment était-ce possible d'être à la fois occupé et en repos ? Serait-ce là une autre particularité des étranges coutumes cibellanes ? Qu'a cela ne tienne, il trouvera des informations ailleurs. Se dirigeant sans trop savoir vers où dans une aile dont il ignorait jusqu'à l'orientation, c'est sur un homme aux allures bien familières qu'il tomba. Il ne put apercevoir son profil que quelques secondes seulement mais il l'aurait reconnu entre mille. Ce même front haut, ce nez droit, ce sourire amical et ces yeux toujours aussi attachants. Pas de doute c'était bien Gabin de la Volte qui venait de se détourner à l'instant !

Pressant le pas, Ewen parvint à revenir à sa hauteur et à l'apostropher avec tous les honneurs qu'il lui devaient. « Chevaucheur de la Volte ! Auriez-vous quelques instants à accorder à un ancien camarade ou votre emploi du temps est déjà trop chargé ? » Il ne put s'empêcher de le taquiner au passage sur les responsabilités qui lui incombaient. Il le savait baron, prince et très bon élément de la caserne, si avec ça il lui restait du temps pour bavarder... En espérant qu'il se souvienne de qui se trouvait devant lui


Ewen : #0000CC Patience : #FF005B











Dernière édition par Ewen Treflet le Lun 28 Oct - 15:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Gabin de la Volte
Gabin de la Volte

Messages : 187
J'ai : 27 ans
Je suis : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la duchesse de Cibella ; Gaëtane. À Gustave de la Rive et sa famille. À la Chevauche (mon capitaine, mon maréchal, mes confrères...)
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Message Sujet: Re: Géométrie complexe   Géométrie complexe EmptyDim 15 Sep - 20:23

Elle s'appelait Bérengère. Elle était belle et fière, la belle élève. De ses cheveux de jais à ses yeux scintillants, il n'était pas étonnant qu'elle ait choisi pour étude les belles du ciel et le firmament. Il n'était pas non plus étonnant qu'elle fasse tourner quelques têtes dont la sienne, à Gabin. Il était si jeune à l'époque, si jeune et innocent – non point qu'il ne l'était plus, qu'il lui avait déclaré sa flamme sous quelques bégaiements alarmants dus à sa nervosité. Il n'était pas doué avec les mots, Gabin, contrairement à d'autres, mais il avait un cœur en or, une tendresse remarquable et un sourire comme une silhouette loin d'être repoussante. Imaginez alors sa joie et les battements de son cœur sous sa chemise quand Bérengère lui fit 'oui'. Il en était si heureux qu'il fit le moindre de ses petits caprices, le prince. Il en était si heureux que les mots avaient fini par ne plus hésiter au bord de ses lèvres et que les conversations en tête à tête avaient bien donné. Si heureux qu'il ne vit rien venir. Rien du tout. Il ne compris d'ailleurs pas du tout pourquoi elle lui reprocha de trop parler de dragons et pas assez d'elle alors qu'il la couvait comme une princesse. Ni pourquoi elle lui reprocha d'embrasser comme une moule alors qu'il n'avait fait que ça une fois – en un mois. Encore moins pourquoi elle le quitta comme une chaussette sale, se moquant devant qui le voulait de sa maladresse et de ses tendresses, pour lui préférer un Outreventois ; Ewen Treflet. En tout cas il en avait bien été retourné et blessé au fond. Il s'était même assez bien disputé alors avec quelques personnes le cherchant de trop près – lui qui d'habitude se tenait bien droit dans ses bottes. L'Outreventois, Il l'avait détesté, haït et pour finir s'était mis à chouiner sur son épaule, un verre à la main (qu'il préfère oublier), pour marmonner au sujet des femmes et de leur superficialité. Pour sourire et philosopher ensuite autour des dragons et de la paix en Arven. Enfin, à défaut d'avoir une toute belle a ses côtés, il avait récupéré une amitié. Amitié qu'il n'avait plus revu depuis des années quand son regard tomba sur ce visage familier de ses souvenirs dans la caserne de la capitale deux jours après la fin des festivités.

Croyant à une illusion, une image erronée dû à quelque chose qu'il aurait ingurgité contre son gré naturellement, Gabin tourna les pieds pour reprendre ses activités. Sauf que l'illusion le suivi, s'adressa à lui et se confirma sous ses yeux d'un ton rieur qu'il n'avait plus entendu depuis des lustres.

« Ewen Treflet, il en resta bouche bée un instant, quelle surprise ! Une agréable même alors qu'il lui faisait un sourire et s’avançait lui serrer la main. Mon emploi du temps est assez chargé, comme l'Outreventois devait s'en douter, mais je suis en avance sur ce dernier figure toi. » Il était tellement bien organisé et précis qu'il n'était jamais en retard sur ses occupations. Jamais. Toujours un pied devant si pas deux ! Il en était fier alors qu'il invitait son ancien camarade à pénétrer une pièce à sa suite. Pièce qu'il traversa, occupée par d'autres Chevaucheurs qu'il salua et à qui il donna quelques instructions et conseils avant de reprendre sa route pour s’arrêter à une table de fortune à laquelle il s'installa avant de poursuivre.  

« Que fait un Outreventois perdu en Cibella, dis-moi ? Non, plus important, comment vas-tu, que deviens-tu ? »


Géométrie complexe LendemainDejaVu
Géométrie complexe LendemainGuerrePaix

Gabin ¤ #B40A1E
Sumaelle ¤ #9900cc
Obédience ¤ #006666
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Ewen Treflet
Ewen Treflet

Messages : 1359
J'ai : 28 ans
Je suis : Chevaucheur au Vol d'Outrevent (à Souffleciel)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lionel de Rivepierre, Liam d'Outrevent, Chimène d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Géométrie complexe   Géométrie complexe EmptyJeu 26 Sep - 18:47

Oh comme elle était douce la Bérengère, avec son sourire et la manière délicate de glisser le bout de ses doigts sur sa joue. Oh comme il paraissait niais et totalement incofortable à ses côtés. Il avait voulu garder ses sentiments naissants pour la douce étudiante au chaud, les garder pour elle et lui à l'abri des regards. Elle était tout l'inverse, à aimer les regards et faire palpiter le coeur de ces messieurs. Il avait été comme honoré de séduire la belle après le fameux prince de la Volte. Il avait réussi là où un prince n'avait su tenir ! Lui non plus ne sut pas tenir lorsqu'elle attendait de lui des faveurs qu'il ne pouvait lui offrir, à la fois par incompréhension totale de cette situation et puis par respect pour elle. Elle n'en avait que faire de ce soit disant respect et c'est ainsi qu'il connut le même triste sort que le prince de Cibella. Ils avaient pleurés longtemps ces deux-là, à se plaindre des femmes. Les larmes étaient bien souvent oubliées dans quelques rêves de chevauche et de batailles. Cela faisait bien longtemps qu'ils n'avaient plus pleurés ensemble, ni plus rit d'ailleurs. Les années et leur carrière respectives les avaient séparées et ne leur avaient pas données l'occasion de se revoir. Jusqu'à ce jour.

Lorsque le major se retourna enfin sur sa silhouette et le reconnut, un sourire amusé se dessina sur le minois de l'Outreventois. Il lui serra la main vivement, vraiment heureux de retrouver là une amitié dont les années n'avaient rien alterée. « Toujours en avance, ça ne m'étonne pas de toi. C'est ce qui fait de toi un bon Chevaucheur. » Il savait à quel point Gabin était un homme droit dans ses bottes qui gardait sans aucun doute sa journée parfaitement organisée. Ewen avait tout de suite apprécié ça chez le Chevaucheur. « Rassure-toi je ne viens pas te voler une potentielle conquête, elles sont toutes à toi. » Il ne put s'empêcher de le taquiner en s'installant dans cette pièce où il l'avait suivi sans rien dire. Cette histoire, ils la ressortaient souvent à l'époque, et il se doutait que Gabin ne devait pas l'avoir oublié lui non-plus. « Tu as raison, perdu est bien le terme ! C'est la première fois que je mets le pied dans la capitale et je t'avoue qu'autant je saurai reconnaître les rues de Souffleciel les yeux bandés, autant ici même ouverts j'ai parfois la sensation de tourner en rond. » La joie de se déplacer dans une ville inconnue.

Parler de sa carrière en revanche le gênait plus. Il n'avait pas honte d'être Chevaucheur, bien au contraire il en était plus que fier et pouvait le répeter à tout va comme un enfant. Mais il aspirait à une montée en grade, à une possibilité de commandement qu'il n'atteignait pas. Face à d'autres il restait une jeune recrue. Il avait su montrer sa droiture et son efficacité, se faire un nom dans sa caserne mais il avait toujours un pincement au coeur de voir qu'il n'évoluait pas. Patience était là dans ces moments, faisant remarquer sa présence sans un mot. Il ne serait rien sans elle, après tout. « Je suis Chevaucheur du rang à Souffleciel, c'est déjà pas mal. Pour le reste il ne s'est rien passé de fort intéressant dans ma vie ces dernières années. » Et ça le désolait fortement d'ailleurs. « Mais ce n'est pas un problème de chevauche qui m'amène - bien que j'aurai aimé être sous tes ordres - mais un problème familial. Ma cousine est enceinte. » La bombe était lâchée et on pouvait très nettement voir au rictus de dégoût d'Ewen qu'il n'approuvait toujours pas, malgré les jours passés à tenter de comprendre. « Mais parle-moi de toi plutôt ! La dernière fois qu'on s'est vu nous n'étions que des cadets en formation. Alors, comment c'est d'avoir autant de responsabilités en même temps ? » Il l'enviait, c'était certain. Et finalement il préférait nettement parler de dragons et de casernes avec son ancien camarade que d'aborder le sujet Belépi.


Ewen : #0000CC Patience : #FF005B











Dernière édition par Ewen Treflet le Lun 28 Oct - 15:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Gabin de la Volte
Gabin de la Volte

Messages : 187
J'ai : 27 ans
Je suis : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la duchesse de Cibella ; Gaëtane. À Gustave de la Rive et sa famille. À la Chevauche (mon capitaine, mon maréchal, mes confrères...)
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Message Sujet: Re: Géométrie complexe   Géométrie complexe EmptySam 12 Oct - 20:48

« Merci ! » fit l'homme devant le compliment que lui offrit cet ancien comme présent camarade. Lui aussi, semblait ne pas avoir changé malgré les années et c'était tout à son honneur, pensait le prince sincèrement alors que l'Outreventois plaisantait au sujet des femmes.
« Rassure-toi je ne viens pas te voler une potentielle conquête, elles sont toutes à toi. »
« Oh, je ne cours plus les Bérangère depuis longtemps. Et il ne me viendrait pas en tête de m'acoquiner avec une femme de la caserne. Ou avec une Chevaucheuse ou autre qui ne serait pas convenable. Il était fort coincé, Gabin, plus encore depuis les quelques mauvaises surprises de l'Académie et d'ailleurs qu'il avait vécu. Il était extrêmement prudent en la matière, trop, mais il était surtout à cheval sur la bonne conduite à adopter. Et si certains osaient un jour tomber amoureux d'une personne hors de leur caste, lui ne se laisserait jamais aller à ça. Non pas que c'était mal, mais bien que c'était risqué et offrait moult tourments à d'autres dont principalement à sa moitié. Ce qui ne te donne pas le droit pour autant de détourner les esprits de nos Chevaucheuses. » conclu t-il même s'il se doutait que ce n'était pas le genre de l'étranger à son duché.  

Étranger à son duché, étranger à Cibella, un Outreventois échoué étrangement là, devant lui, autant dire que Gabin était surpris de voir Ewen Treflet ici. Ce fut d'ailleurs pour cette raison qu'il posa la question de savoir ce qui amenait son camarade en ces lieux avant de remettre à droit l'ordre de ses questions, de ses idées, de ses priorités pour le questionner plutôt sur son état. L'homme pouffa quelque peu de sa réponse, s'imaginant fort bien dans la même situation que lui mais à Souffleciel. Il le lui dévoila sans honte au passage. « Si j'étais seul à Souffleciel, il est fort à parier que ma situation serait identique à la tienne. J'espère néanmoins que tes égarements ne t'ont nullement privé des festivités qui ont eu lieu ! » finit-il par s'exclamer espérant que cela ne soit pas le cas. Enfin, c'était si Ewen s'était perdu plusieurs jours au moins, car le festival était terminé à présent.

Pour le reste, Gabin ne sut sur quel pied danser afin d'accorder ses violons à ceux de l'homme de passage. Il ne semblait pas satisfait de sa carrière... ou pas totalement. Il semblait désemparé de savoir que sa cousine était enceinte alors que le Cibellan aurait bien aimé lui souhaiter ses félicitations à lui les plus sincères, mais surtout pour sa cousine, pour ce prochain membre de la famille en plus... ca ne semblait pourtant pas ce qu'Ewen attendait de lui. Alors que souhaitait-il ? Parler vraiment de grades ? De dragons ? Parce qu’une fois lancé dessus, ce serait difficile de l’arrêter ! Ewen devait bien le savoir. Dès lors, ce dernier tentait de cacher quelque chose, de le repousser à plus tard, sauf que le temps était chose précieuse pour les Chevaucheurs – surtout celui à souffler.

« Taratata, fit-il pour rouspéter son camarade et pour chasser la question sur son expérience. Ewen Treflet, je vois bien où tu veux en venir. Tu préfères repousser à plus tard un sujet qui te brûle les lèvres. Alors dis-moi plutôt ce qui t'amènes ici sérieusement, nous trouverons bien un moment plus tard pour discuter de notre parcours et de... Bérangère si tu le souhaites. » Oh, le prénom lui brûla la gorge et c'était à peine s'il se reteint de grimacer en le disant.

Spoiler:
 


Géométrie complexe LendemainDejaVu
Géométrie complexe LendemainGuerrePaix

Gabin ¤ #B40A1E
Sumaelle ¤ #9900cc
Obédience ¤ #006666
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Ewen Treflet
Ewen Treflet

Messages : 1359
J'ai : 28 ans
Je suis : Chevaucheur au Vol d'Outrevent (à Souffleciel)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lionel de Rivepierre, Liam d'Outrevent, Chimène d'Outrevent
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Géométrie complexe   Géométrie complexe EmptyLun 28 Oct - 17:07

C'est avec plaisir qu'il vit Gabin entrer dans sa plaisanterie. Il aurait fait un très bon Outreventois lui aussi. La conclusion de son ami lui fit porter une main à son coeur et arborer une mine faussement outrée. « Moi, détourner l'esprits des Chevaucheuses ? Allons bon, détourner l'esprit des femmes n'étaient déjà pas ma spécialité il y a dix ans, je n'ai pas changé sur ce point. » Au désespoir de ses parents qui le trouvaient déjà assez vieux pour rester ainsi sans descendance. A chaque fois qu'ils abordaient le sujet Ewen détournait le regard en marmonnant. S'il n'était pas marié ce n'était pas vraiment par choix non plus, qu'on se le dise ! Il aurait largement pouvoir avoir une femme à son bras, un foyer à construire en même temps que sa carrière. Mais les femmes n'avaient pas l'air intéressées par sa personne et il fallait reconnaître qu'il était loin d'être dans son domaine lorsqu'il s'agissait de séduction.

C'est donc avec soulagement qu'il vit le sujet se détourner sur sa présence dans le duché de la magie. Enfin demi soulagement. « Si je t'avais comme guide j'aurai sans aucun doute réussi à ne pas me m'égarer totalement. Mais n'ait crainte, j'ai pu profiter des festivités et de quelques rencontres. C'est une bien jolie ville dans laquelle je reviendrai avec plaisir ! » Il avait apprécié discuter avec le protecteur de la duchesse de Cibella et croiser une guerrière dans les rues de la capitale. Si tout n'avait pas été tourné autour d'un ventre rond il aurait très certainement profité plus de ce court séjour. Enfin il n'aurait très certainement pas eu de séjour.

Tenter d'éviter les sujets trop facheux était devenu une spécialité pour le Souffelien mais le public n'était pas toujours réceptif à ses parades. Venir directement demander des informations à la Caserne lui semblait être une bonne idée avant de venir mettre les pieds ici, mais à présent... Qu'est-ce qu'il aurait pu dire au concerné de toute manière ? Stupide cibellan joufflu C'est mal ? On ne met pas les femmes enceintes sans les épouser ? Assume tes responsabilités ? Les moeurs ici étaient tellement différentes qu'il appréhendait déjà d'exposer son point de vue et ses questions à son ancien camarade de formation. Et s'il se moquait tout simplement de lui ou ne comprenait pas la gravité du problème, comme Manaël l'avait fait quelques jours plus tôt ?

C'est donc en tentant de parler de tout autre dragon qu'il fut rappelé à l'ordre par le prince en face de lui. Pour peu il aurait reçu une tape derrière la tête, collant parfaitement avec l'air qu'il arborait et son taratata de reproches. Une moue de dégout approfondit son froncement de sourcil à la mention de Bérengère pour la seconde fois dans cette conversation. Une était bien suffisante. « Laissons Bérengère où elle est si tu veux bien. » Il avait vraiment tout sauf envie de reparler de cet échec sentimental. « Tu me connais trop bien De la Volte. Tu n'aurais pas pu oublier ça en même temps que nos mésaventures ? » Bien des choses avaient changé pour Ewen entre son arrivée à l'Académie et l'homme qu'il était actuellement. Tout sauf cette manie de tourner autour du pot. Ses mains se sont croisées sur la table et il tourne nerveusement ses pouces en cherchant les mots adéquats.

Après une profonde inspiration il décida de se lancer en laissant de côté les formalités et ne pas passer par quatre chemin. « Ma cousine est enceinte et le père est un Chevaucheur de cette caserne. » Le dire distinctement le dégoutait d'avantage. Maintenant lancé, il était prêt à vomir ses tripes sur la table et cracher son dégout de la situation. « Je ne comprends pas comment un homme peut faire ça comme ça, sans en assumer les conséquences derrières. Je veux dire, merde quoi, si t'as vraiment envie d'avoir des enfants tu y mets les formes. Tu épouses une femme que tu aimes et après... Mais si c'est juste pour te satisfaire et bien il ya d'autres femmes plus adaptées que ma cousine ! » En colère ? Beaucoup. Quelques regards s'étaient tournés vers eux mais perdu dans son problème, Ewen préféra les ignorer.


Ewen : #0000CC Patience : #FF005B









Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Gabin de la Volte
Gabin de la Volte

Messages : 187
J'ai : 27 ans
Je suis : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la duchesse de Cibella ; Gaëtane. À Gustave de la Rive et sa famille. À la Chevauche (mon capitaine, mon maréchal, mes confrères...)
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Message Sujet: Re: Géométrie complexe   Géométrie complexe EmptyDim 24 Nov - 13:55

Détourner les esprits des femmes, c'était pour sûr  une action voire un art que l'Outreventois comme le Cibellan ci présent laissait aux autres. Pourtant, malgré le sourire entendu et de tendresse à son voisin d'en face comme ami, Gabin ne pouvait s’empêcher de songer à cette jeune demoiselle devenue femme qui lui avait été ravi par ce dernier lors de leurs années à l'Académie. Enfin, cela avait été un mal sur le coup pour un bien gagné au final. Aucun mot pour rebondir à sa suite, il valait mieux se concentrer sur le réel but de cet entretien – si tant est qu'il y en avait un. Le sujet de Bérengère glissa ainsi loin... ou fut mis en suspens un temps pour préférer celui autour de la présence d'Ewen Treflet en Cibella, lequel avouait sans mal s'être légèrement égaré. Il aurait fallu cependant être aveugle ou sourd pour rater l'enjouement des citoyens et les activités qui fleurissaient dans la capitale. Restait à voir si Ewen avait été réceptif et avait pu profiter des festivités aujourd'hui terminées. Gabin espérait quelque part que quoiqu'il l'ait amené ici, il avait été porté par l'animation et la bonne humeur car rien à ses yeux n'équivalait la fête traditionnelle de Litha. Ce fut donc avec soulagement qu'il accueillit la réponse de son ami. Il avait même fait de belles rencontres ! Au mot 'joli', le prince arborait ainsi une expression de pure fierté. « Je ne manquerai pas de t'y inviter en quelques occasions dans ce cas, fais moi confiance. »

Maintenant que les belles choses étaient dites, restait à découvrir l'objet de la visite de l'Outreventois. Et même s'il ne comprenait pas pourquoi son ami affichait cette mine renfrognée quand il était question du ventre rond d'un membre de sa famille, Gabin ne tarderait pas à le  savoir. Voyant qu'Ewen s’apprêtait à changer de sujet, montrant clairement par là qu'il souhaitait l'éviter pour une raison inconnue, le prince le fâcha un peu par une expression ô combien vieillotte mais qui, miraculeusement, fit mouche en envoyant une bonne fois pour toute Bérengère aux oubliettes. « Treflet, de ces années écoulées, tu m'auras laissé une marque impossible à effacer. » En mal comme en bien, mais c'était le bien qui l'emportait alors qu'il lui souriait entre moquerie et sérieux pour l'inviter à poursuivre. Ce que l'Outreventois fit en jouant des pouces de nervosité peut-être ou parce que c'était un sujet grave... La curiosité de Gabin se mêla à l'anxiété d'entendre la suite, aussi se pencha t-il, coude bien sur la table, pour ne pas rater la réponse que lui donnerait son voisin d'en face. Peut-être était-ce secret... ou pas.

« Ma cousine est enceinte et le père est un Chevaucheur de cette caserne. »
« Comme le monde est petit. » glissa tout innocent Gabin en entendant cela. Et le monde est bien fait en ce sens, songea t-il avec joie. N'était-ce pas une bonne chose ? Cela ne semblait pas être le cas en voyant l'expression d'Ewen, aussi se tut-il pour en entendre davantage – se retenant encore de lui donner des 'félicitations' à tout va.
« Je ne comprends pas comment un homme peut faire ça comme ça, sans en assumer les conséquences derrières. Je veux dire, merde quoi, si t'as vraiment envie d'avoir des enfants tu y mets les formes. Tu épouses une femme que tu aimes et après... Mais si c'est juste pour te satisfaire et bien il ya d'autres femmes plus adaptées que ma cousine ! »
« Ah... » C'est un peu court comme réponse petit... Et le prince était d'accord avec Obédience, sauf que pour le coup il en avait un peu eut le souffle coupé – d'autant que son ami était tout feu tout flamme voir vulgaire dans ses mots et propos, à moins que ce ne soit Gabin qui était trop sensible. Lui qui aimait les choses bien faites, les étapes à suivre, la belle romance même sans la vivre, était du même avis qu'Ewen et regrettait vu la grossièreté de la chose que le dit homme en cause soit de sa caserne. « Je suis d'accord avec toi, même si le terme 'adaptation' n'est pas celui qui me vient en tête dans cette situation pour décrire ces femmes... exploitées ? » Mets-y plus de conviction, poussin. Ah non mais là Gabin avait affreusement du mal avec les termes à employer.

Il s'éclairci la gorge pour reprendre : « Es-tu certain qu'ils ne prévoient pas de s'unir dans les règles ? Avec le mauvais ordre, certes, mais quand même. Ne compte t-elle pas venir en Cibella pour lui ? Et... es-tu certain qu'il est d'ici ? » Peut-être qu'Ewen n'était pas au courant de tous les faits. Et oui, son subconscient l'avait poussé à indiquer que c'était elle qui viendrait et non lui qui partirait... allé savoir.


Géométrie complexe LendemainDejaVu
Géométrie complexe LendemainGuerrePaix

Gabin ¤ #B40A1E
Sumaelle ¤ #9900cc
Obédience ¤ #006666
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Géométrie complexe   Géométrie complexe Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Géométrie complexe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: Faërie :: Cibella :: La Volte-
Sauter vers: