AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -87%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
19.20 €

Partagez
 

 Même un homme peut briser une pierre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMar 15 Mar - 22:48


Martial de Bellifère
ft. Alexander Ludwig

« rien n'est impossible à ceux qui ont la force de prouver leur valeur au monde »




Âge : 24 ans
Date et lieu de naissance : 30 décembre 976, à Hacheclair, au coeur du froid
Statut/profession : Dauphin de Bellifère
Allégeance : l'Empereur Auguste bien sur, mais surtout au duché de Bellifère
Groupes : Ibélène, Noblesse

Anecdote :
Enfant Martial était timide et manquait cruellement de confiance en lui, à mesure que les années sont passées et grace au soutient de sa cousine et de sa grand-mère, il réussit à s'endurcir, combattant cette incertitude avec une violence qui aujourd'hui le caractérise dans presque chacune de ses actions, qui ont tendance à en effrayer beaucoup, mais Martial ne veut plus se laisser faire et si pour cela il faut frapper fort et le premier il le fera. Ses inquiétudes il n'en parle à personne, et pourtant cela le mine, le duché, le destin, le sien particulièrement, pas un mot ne sortira de sa bouche à ces sujets, et pourtant si vous observer bien la véhémence et le regard cruel qui font de ce grand gaillard un être parfois rude vous distinguerez que rien ne semble plus faible que cette armure de brutalité qu'il c'est forgée.



Dans la vie, je suis...

Comme la terre qui m'a vu naître; rude, solide, sec, le sang chaud et la tête froide, le cœur battant à toutes allures à l'image des ruelles de Hacheclair, le phrasé court tout comme les lames que nous enfonçons dans les poitrails de nos ennemis, le regard d'acier qui caractérise les hommes de notre région qui savent ce qu'ils veulent et savent comment l'acquérir.  
Comme l'ombre de tous les hommes; la lumière semble me fuir, il y a le doute, la violence, le manque de confiance et de culture, la volonté d'écraser des cranes et de rappeler le respect qu'on me doit, la peur toujours qu'on me laisse, qu'on me juge trop faible ou pas assez digne de mon père et de mon oncle, que l'on me traite d'idiot ou de lâche.

Et voilà comment j'en suis arrivé là.


La voix cristalline se rependait dans la nef, on chantait la tristesse, la gloire et la perte. Là, les corps morts plein de fierté attendaient la fin de la cérémonie pour enfin pouvoir se cacher aux yeux des vivants qui les pleuraient. Martial de Bellifère recevait aujourd’hui un titre bien trop lourd pour un si petit garçon, et toute son âme tremblait de souffrance. Il n’avait qu’une envie, une seule, sortir d’ici, se réfugier dans sa chambre et pleurer, mais il ne pouvait pas, on lui avait répété une dizaine de fois qu’il était l’héritier à présent, le successeur, le dauphin, qu’il devrait devenir un homme et vite… A ses côtés Madeleine fixait les corps de leurs pères, elle frémissait bien moins que lui, pourtant c’était elle qui avait attrapé sa main la première, la serrant fort dans la sienne.
Bellifère était en deuil de ses fils et de leurs épouses, et eux devenaient orphelins. Le Dauphin avait entendu de sombres rumeurs, de maléfices jetés sur la famille, de la magie qui c’était insinué sur le domaine et qui était responsable de la mort des rois. Jamais le jeune garçon n’oubliera ces paroles, jamais… Les pierres du Destin roulaient à présent portant leurs noms à tous les deux, gravant sur leurs passages l’avenir de deux jeunes gens aux cheveux blond et au regard d’acier, les héritiers de cette terre de guerrier dont la régence était à présent assuré par la seul personne pouvant leur conférer l’affection d’une famille, leur grand-mère.

•••

Martial tira sa hache de son côté, puis tapa sur son pourpoint de cuire en grognant. Ainsi faisait le dauphin lorsqu’il s’agissait de se jeter dans la mêlée d’une bataille. L’entrainement pouvait être rude pour les jeunes hommes de cette contrée, mais on ne redoutait rien de plus que de se retrouver aux prises avec cette force de la nature qu’était devenu Martial. Parfois enragé, il lui arrivait bien souvent de se battre jusqu’à ce que le sang coule, ses prunelles s’assombrissaient et il perdait tout raisonnement, seul le maître d’arme pouvait le tirer à l’arrière et à coup de claques le faire revenir à la réalité. Personne n’osait dire un mot plus haut que l’autre face à lui, mais beaucoup n’en pensait pas moins, le dauphin semblait fou de temps en temps. On vantait ses exploits d’arme autant que l’on ne se moquait de son incapacité à se montrer un bon tacticien, un homme de son rang se devait de manier les complexités de l’art de guerre et pourtant Martial de Bellifère avait tout d’un premier de ligne, courageux, mais peu perspicace.
Ce qu’on savait moins de lui c’était certainement qu’il était tout à fait au courant de cette faiblesse, autant conscient de ce qu’on disait de lui derrière son dos que de son incapacité à communiquer avec les inconnus, cette timidité maladive qui l’avait rongé enfant se réveillant alors bien souvent, il se renfermait sur lui-même, croisait les bras sur son torse et attendait patiemment, grinçant des dents, se détestant lui-même. Martial n’a jamais apprécié les frasques de cette noblesse dont il fait partie, les fêtes, les banquets, il trouve que tout cela démontre une trop grande frivolité, que l’on bafoue les règles et la discipline qui se doit d’être sur cette terre d’Ibélène, et même chez lui à Bellifère, mais ce qu’il aime certainement le moins là-dedans, c’est qu’en réalité il est toujours seul. Madeleine ne lui ressemble plus, elle commence à s’éloigner de lui, sa grand-mère lui a promis le trône mais elle ne lui fait pas confiance, et la magie semble de plus en plus acceptée, rien n’est plus intolérable à ses yeux, et Martial se tapis de plus en plus dans sa propre ombre, attendant son heure, attendant de pouvoir imposer ses idées, et sa force, rétablir le bon fonctionnement au sein de cette noblesse décadente.
Martial frappait, frappait et frappait encore. A ses côtés, son écuyer, et ses compagnons d’arme s’entrainaient avec une ferveur semblable, le sang de Bellifère coulait après tout dans leurs veines aussi, ils étaient tous enfant de cette terre. Beaucoup avaient déjà enlevé leurs femmes, beaucoup commençaient à engendrer leur descendance, et bien souvent on demandait à Martial qui il comptait kidnapper lors de la prochaine nuit sans lune. Martial ne répondait pas, se contentant alors de finir sa chope après leurs rudes entrainements, beaucoup se retenaient alors de glousser, on le disait impuissant, il n’en était rien, l’héritier du trône de ces terres rouge avait tout pour donner une descendance, et les dieux eux même savaient à quel point il aimait observer le corps des femmes, celles qui portaient les hanches lourdes et les seins ronds, mais les femmes étaient une distraction, et demandait une attention particulière, il voulait bien choisir sa femme, qu’elle soit capable de lui faire de beaux enfants, et de rester à sa place, mais les femmes d’aujourd’hui sont trop troublantes, elles parlent sans permissions, veulent un métier et avoir un avis sur tout… Martial ne veut pas d’une telle femme, il veut une digne reine de Bellifère simplement.
Lorsque la nuit tombe, qu’il enlève le cuire qui le recouvre et qu’il rejoins sa couche, Martial s’endors en pensant à son père, il revoit son visage blanc de mort, il se jure de ne venger, d’éradiquer la magie, lorsqu’il s’endort la vie lui semble alors bien plus facile, il a moins peur de tout et de tous, lorsqu’il s’endort il n’est plus un dauphin, il n’est qu’un homme face aux dieux qui l’emportent dans les songes de la nuit, et alors son cœur si froid se réchauffe quelque peu, le temps de quelques heures.



Dans ma tête, ça se bouscule

Que penses-tu des compétences de la toute nouvelle impératrice de Faërie, la jeune Chimène ? La trouves-tu légitime, penses-tu qu'elle va réussir sa période de probation ?
• Tous ce qui concerne Faërie est dangereux, et quiconque possède un pouvoir est un ennemi potentiel, quelque soit les désires de cette impératrice, elle trouvera en moi un adversaire. De plus la légitimité de ces gens est discutable, leurs mœurs sont étranges et leurs dragons devraient être occis. Il faut que quelqu'un se décide à prendre les armes contre ces fauteurs de trouble, et enfin établir un monde où la magie n'aurait pas droit d'être. La magie est le poison de cette terre.

Envisages-tu de prendre part au conflit si une guerre entre Ibélène et Faërie devait se déclarer ? Quel parti prendrais-tu, et pourquoi ? Comment participerais-tu à la lutte ?
• Je n'attends qu'un conflit, je pourrais prouver de ma valeur sur le champ de bataille et pourfendre ces faiseurs de sorts grotesque. Je combattrait jusqu'à ce que l'aube sanglante tombe sur notre terre. Je me rangerait du côté d'Ibélène, je serais le fer de proue de Bellifère et alors on reconnaîtra en moi le sang de mes ancêtres. Enfin nous écraserons ces stupides gens de Faërie et notre peuple sera enfin libéré de la peur.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Cet aberration de ville, où l'on veut mélanger science et magie, et où la populace la plus répugnante cours dans les bas fonds, j'y suis allez, je m'y suis perdu une fois, dans les contre forts de la ville, là j'y ai peut-être même semé quelques bâtards, mais je sais que s'il m'en est permit je raserais cet immonde parcelle qui manque cruellement de règles. Je rangerai les pirates sous un joug dicté par des lois bien plus strictes et ils travailleront à la solde des seigneurs sous leur contrôle et se battront aussi contre toutes formes de magie. La cour des miracles sera anéantie. Mais ce n'est pas à moi que revient toutes ces devisions, ce sont simplement mes pensées. Cette ville finira par être maudite.


Titre du topic ici


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Prénom/Pseudo et j'ai XX ans. J'ai découvert le forum via un site ou une personne et voici ce que j'en pense : je vous le dis dès que j'y ai réfléchi.
Pour les inventés : Je vous autorise/ne vous autorise pas à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.



Dernière édition par Martial de Bellifère le Dim 20 Mar - 19:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMar 15 Mar - 23:06

Martiaaaaaaaal :**:

Je suis tellement ravie que tu l'aies choisi :danse: si tu as la moindre question, j'ai rédigé le PV et je suis référente pour tout ce qui concerne Bellifère, alors n'hésite pas :mimi: et nos valeureux parrains ne sont pas loin si tu veux quelqu'un pour te guider :leche:

Bon courage pour ta fiche :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMar 15 Mar - 23:07

J'arrive après la bataille, mais je te promets un lien, dès que tu seras validé ! :coeur:

Bienvenue parmi nooous :danseuse:

:swing: (ouiouioui, tu as un vil personnage que voilà :ange: )
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMar 15 Mar - 23:25

Ohhh ce bon choix de PV :cute:

Bienvenue mister ! :coeur:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMer 16 Mar - 7:28

Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche :hey:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMer 16 Mar - 8:21



Bienvenue, l'ami, et bon courage pour la suite de ta fichounette :tchin: !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMer 16 Mar - 9:45

Sois le bienvenu Martial ! :ballon:

Un Belliférien ! Je sens que ça promet avec ce PV ! Bon courage pour rédiger ta fiche ! :pc:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMer 16 Mar - 11:06

Comme vous êtes tous trop adorable :**:
je me penche sur la fichounette ce soir sans fautes, en essayant de faire en sorte que le personnage ressemble le plus possible à ce que la créatrice avait en tête ;D

etnonjesuisungentilpetitbichonjevoispasdequoivousparlez 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMer 16 Mar - 13:04

Bienvenue officiellement, cher Navet de Bellifère grand Martial :bounce:
Je suis certaine que tu vas t'approprier ce PV à merveille ! Bon courage pour la rédaction de ta fiche :**:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMer 16 Mar - 16:48

Bienvenue en Arven, cher Martial !
J'espère que tu vas t'y plaire ! :heart:










Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMer 16 Mar - 19:40

Bienvenu, bienvenu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMer 16 Mar - 19:52

Bienvenue à toi avec ce fabuleux PV :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMer 16 Mar - 20:22

Merci, merci, merci et encore merci :**:
la fiche est en cours d’écriture ♥️ elle arrive vite vite promis ;D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyJeu 17 Mar - 21:21

Bienvenue parmi nous :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMar 22 Mar - 20:34

Bienvenue :langue:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMar 22 Mar - 22:27

Bienvenue! :calin2:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyJeu 24 Mar - 10:20

Nom nom nom un navet :gnut:
Bienvenue :leche:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyMar 5 Avr - 2:28

Bonjour Martial,

Je viens aux nouvelles, où en es-tu ?
Donne-nous des nouvelles :cute:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. EmptyDim 10 Avr - 23:10

Bonjour Martial,

Sans nouvelles de ta part, j'archive ta fiche et supprime ton compte.
Tu peux bien sûr revenir quand tu le voudras, tu seras le bienvenu ! :saute:

Bonne continuation :siwi:










Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Même un homme peut briser une pierre.   Même un homme peut briser une pierre. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Même un homme peut briser une pierre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Oubliettes-
Sauter vers: