AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
22.90 €

Partagez
 

 Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes] - Page 2 EmptyLun 23 Mai - 2:39

Désespoir.

Ô désespoir. C’est le premier sentiment qui lui vient, vibrant dans ce cœur noble, modelé par la main si triste et sombre d’une enfant esseulée. Elle n’a pas encore ouvert les yeux, cette vivenef si jeune et si fragile, qu’elle ressent déjà de si puissants sentiments. Ils coulent en elle, chantent et pleurent d’un passé qui la fracasse, l’assaille de toute part, la submerge. Un instant, avant même que ses paupières ne se soulèvent, elle croit perdre pied, sentir une folie dévaster son être à peine éveillé. Elle a mal, si mal, jeune enfant de bois qui ne comprend pas encore ce déferlement de forces déchainées.

Solitude. Abandon.

Amère. Ils ravagent, ils cassent un peu plus, et des larmes perlent sur les joues. Mais cela arrête la tempête qui gronde et qui fait si mal. C’est plus lent, plus vicieux, s’insinue pour refroidir chaque parcelle de son être. Elle ne sait même pas si elle sent encore la partie immergée d’elle même. Elle sait juste que son cœur pulse. Et que chaque battement lui semble trop loin, loin d’elle, séparé d’une mer trop grande. Il lui manque quelque chose, là, une lumière. Une lumière pour la réchauffer. Et les larmes perlées finissent en sillons creusés, bientôt devenu du sable. Ce sable qui fait s’assécher son cœur.

Le sable oui. Et les montagnes.

Ces deux paysages sont si beaux dans son esprit. Les souvenirs sont mélancoliques, mais ils éloignent la douleur, calment les tourments. Ils apaisent, viennent doucement comme un baume. Elle n’a toujours pas ouvert les yeux, cette vivenef sans nom, mais un sourire nait sur ses lèvres. Des chants barbares résonnent à ses oreilles, des danses endiablées, fortes, vibrantes de vie et d’histoire. Ah ! Mémoire qui n’est pas sienne mais qui fait vivre de si beaux sentiments : Ô joie. Ô fierté. Ils contrebalancent la solitude et le désespoir. Ça lui fait tant de bien, ses mains fébriles se posent sur son cœur. Oui il manque quelque chose, cette seconde moitié à l’image du sable et du Roc qui se peint à son esprit. Mais tout à coup, cette seconde partie lui semble moins distante, comme si, à quelques pas de là, elle la trouverait.

Honneur.

Ce mot gonfle son cœur. Illumine son esprit. La douleur s’apaise, comme lointaine tout à coup. Cette fois elle est certaine, elle peut ouvrir les yeux. Elle le veut. Alors doucement ses paupières s’élèvent, l’espace de quelques secondes son regard est aveuglé par le soleil – ou est-ce autre chose ? Et il se pose sur elle. Si belle et si seule. Si lumineuse mais si sombre à la fois. Comme moi. Une main demeure sur son cœur, l’autre lentement, du bout du doigt vient effleurer celui de celle qui venait de lui donner la vie. Oh comme elle est belle cette vivenef, droite et fière, le regard bienveillant mais ferme, dont le sourire vient adoucir l’éclat sombre de la coque. Le pont pourtant est illuminé, sur lui le soleil se reflète d’un éclat doré, comme si l’or venait s’incruster dans le bois d’ébène.

« Mon nom est Anthim, Ô douce Princesse. Et pour toi, je veillerais sur ce qui est le plus cher à ton cœur. »

Erebor qui résonne dans chacun de ses mats, qui fait vibrer ses voiles et l’attire si loin. Loin de la mer. Mais c’est là. Oui là où se trouve la seconde partie de son cœur. Votre cœur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes] - Page 2 EmptyDim 29 Mai - 18:48




Chroniques d'Arven

Les Amoureux du Vent

Intrigue 1.3



Pendant l'Intrigue


Contes et Légendes


Larguez les amarres !
En guerre, compagnons, à la bataille !
Que tremblent les embruns et pleurent les vagues !
Les pirates s'en vont à l'assaut des flots !

Là !
Elles arrivent !
Ô glorieux défilé, ô superbe procession !

Sur les rivages du continent, l'on voit passer ces vivenefs nouvelles, chamarrées, originales et décorées.

Elles sont inoubliables, ces dames des flots, et en votre cœur, vous le sentez... Vous serez de leur équipage, un jour.




Huitième (et Dernier) Tour

Consignes



IRL : du lundi 30/05 au vendredi 03/06.

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « Les Amoureux du Vent » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple : racontez votre décision de prendre la mer à bord d'une vivenef. Vous les avez vues croiser le long du rivage, et là, tilt : vous avez décidé qu'un jour vous seriez l'un de leurs passagers.

• Le format est à votre choix. Informez vos familles, écrivez à un ami, racontez votre arrivée au port, faites connaissance avec votre figure de proue, écrivez dans votre journal intime, faites une chronique historique... Comme vous le souhaitez !

• Votre texte devra compter moins de 700 mots (éventuellement, s'il entre dans les Contes et Légendes, vous aurez la possibilité de le retravailler). Il n'y a pas de limite minimale, vous pouvez proposer un tercet comme un pavé. Postez à la suite !

Bonne chance à tous, et merci à tous les participants !  :poele:


Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes] - Page 2 EmptyLun 30 Mai - 22:11

Benjamin. Il s’appelait Benjamin Doucebrume, et un jour, il serait Capitaine d’une Vivenef.
Il était né Amoureux du Vent, l’un de ces enfants maudits dans le sein de leurs mères. Il avait été bercé dans ses années d’enfance de contes et de légendes, de mers et d’aventures, de Vivenefs spectaculaires, bien plus que celles qui attendaient dans le Berceau. Il avait pensé les aider, un jour. Les éveiller, toutes, les élever à l’égal de ces légendes dont les récits le nourrissait. Il était aventureux, il était volontaire et un jour, à la tête des Vivenefs éveillés, il fuirait cette île et imposerait sa loi sur les mers. Ou deviendrait explorateur, naviguant sur les flots à la recherche de trésors perdus et de terres oubliées. Il était pirate, il était aventurier, chercheur, découvreur de trésor ou historien, mais il était marin. Assurément.
Et il avait grandi, le petit Benjamin. Sa puberté passé, la Magie ne s’était pas éveillée dans ses veines, mais cela lui importait peu. Il serait marin, capitaine d’une Vivenef, il n’avait pas besoin de magie. Parfois, il échappait à la surveillance des siens et grimpait sur l’un de ces navires que nulle lumière n’habitait. Il tournait le gouvernail, passait sa main sur le bastingage, courrait au milieu des ponts, et rêvait de son avenir. Elles étaient si belles, ces Vivenefs. Leurs figures de proue, bien qu’endormies, lui promettaient mille merveilles. Il les regardait pendant des heures, délaissant corvées et leçons, oubliant ses repas, et rêvant, rêvant d’aventure et de grand large. D’un avenir où le sol sous ses pieds vibrerait de Magie, gorgé d’embruns et d’écume. Il serait Capitaine. Un jour.

Et puis il avait grandi, et les Vivenefs n’étaient pas éveillées. Il avait enfoui ses rêves au plus profond de son coeur, et s’était mis à aider, à travailler. Tour à tour cultivateur, éleveur, chasseur. Boucher et herboriste. Les amoureux du Vent était une communauté, où chacun aidait.
Un jour, leurs sauveurs étaient arrivés. Il les avaient attaqué, comme les autres, effrayé d’abord, puis curieux. Énormément curieux. Étaient-ils vraiment ceux qui sauveraient leur destin? Ceux qui leur permettraient de quitter cette île maudite? Qui éveilleraient les Vivenefs? Il n’était plus un enfant, Benjamain, maintenant. Trente-cinq années. Il avait presque oublié ses rêves. Presque.

Et les Vivenefs avaient été éveillées. Incapable d’aider, il n’avait pu que les admirer depuis la plage, émerveillé par leur beauté et leur grâce. Elles avaient réveillés ses rêves, elles venaient de leur faire retomber en enfance. Il serait capitaine, un jour. Vaillant, décidé, et surtout, émerveillé. Il se souvenait des récits, mais les voir prendre vie, devant ses yeux, étaient encore plus beau que ses rêves les plus fous. Son destin semblait en marche, devant son propre nez.
Il avait passé la journée avec elle, parlant à certaines, glissant ses doigts sur le bois des autres. Ils avait parlé aux Mages qui les avaient éveillés, à ceux qui avaient donné leur sang. Il s’était présenté à chacune, mais aucune ne l’avait clamé comme capitaine. Pourtant, il était déterminé à ne pas baisser les bras. Il savait, au fond, qu’il serait un marin. Et puis il l’avait rencontré : ses longs cheveux, son air mutin et rêveur. Ses yeux qui semblaient le percer de part en part, sa voix douce qui lui provoquait des frissons. Elle. Sa future figure de proue. Mathilde.

Mathilde avait les mêmes aspirations, le même désir d’aventure. Il s’était présenté à elle, et elle l’avait réclamé comme capitaine. Il n’en était même pas étonné, tellement cela sonnait... Juste. Il était à sa place, enfin. Elle l’avait reconnu pour sien, et il serait à elle.
Belle Aube, avait-il baptisé le navire. Espoir d’un jour nouveau, espoir d’une vie meilleure. Il serait capitaine.
Enfin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes] - Page 2 EmptyMer 1 Juin - 15:58

Il se tenait là, au sommet d'une falaise escarpée, le regard perdu vers l'océan tentateur. L'horizon l'appelait et ce, depuis toujours. Comme le doux chant d'une sirène, il hantait ses nuits, le narguait chaque matin au réveil quand, depuis sa fenêtre, il apercevait la houle qui s'écrasait contre les rochers. Il sentait en lui cet appel mais ne pouvait y répondre, lui qui portait sur ses épaules le poids de lourdes responsabilités. C'était à lui que son père avait confié leur domaine. À lui et à lui seul. Pas à ses sœurs ni même à son oncle disparu depuis bien longtemps. Et il était heureux, au départ. Maître de ces quelques parcelle de terres, battues par les vents, il s'est trouvé une épouse douce et compréhensive qui leur a donné un fils, sa plus grande fierté. Mais le temps passait et un vide grandissait en lui que rien ne pouvait remplir. Il délaissait de plus en plus ses devoirs pour flâner au bord de la mer, nageant parfois dans ses eaux déchaînées avec un plaisir inégalé. Il s'en voulait parfois de ne pas prendre part plus assidûment à l'éducation de son fils ou aux affaires qui le concernaient. Sa femme, d'une sagesse sans précédent, parvenait à prendre en main ce dont il ne voulait plus entendre parler. Et plus elle se chargeait du domaine, plus il s'éloignait. Les disputes se déclenchèrent, se multiplièrent. Ils ne parvenaient plus à se parler et leur fils, lui, grandissait au son des voix brisées qui raisonnaient dans les vastes pièces de la demeure familiale.

Les années passèrent et l'homme était devenu aigri. Son épouse, autrefois si douce, avec le cœur empli de rancœur. Ils finirent par perdre leur domaine et ce fut la sœur aînée qui reprit les choses en main tandis qu'ils s'installaient dans une maison plus modeste, éloignée de la mer, plus enfoncée dans les terres. L'homme finit par s'éteindre un matin, sans signe avant coureur, comme si la vie l'avait simplement abandonné sans autre forme de procès. Leur fils avait grandi, discret, travailleur et secrètement rêveur. Oh oui, il rêvait d'aventures et de voyages, de rencontres extraordinaires et de récits fantastiques. Son vœu fut exaucé un matin, alors qu'il rendait visite à sa tante, sur les terres qui leur avaient été enlevées. Il se tenait là, au sommet d'une falaise, comme son père des années avant lui. Et il la vit.

La Vivenef voguait non loin de là, magnifique, élégante. Sa figure de proue semblait regarder droit dans sa direction, la tête haute, un sourire mystérieux sur ses lèvres de bois. Le jeune homme n'eut qu'un bref instant d'hésitation. Comme son père avant lui, il le ressentait cet appel, et il y succomba sans chercher à s'y soustraire. Il courut à toutes jambes le long d'un chemin qui menait à la plage, il courut jusqu'à s'approcher au plus près de ce navire splendide. Et quand il fut parvenu à l'extrémité de la plage, il sauta à l'eau. Il lui fallut plusieurs minutes pour parvenir à la Vivenef, mais c'est comme si elle l'attendait. De ses mains, elle agrippa le jeune homme et le porta à sa hauteur pour le regarder de plus près. Il n'en menait pas large, trempé des pieds à la tête, ses vêtements dégoulinant, les cheveux collés sur son visage rougi par l'effort. Mais elle lui sourit, ravie, et l'aida à grimper sur le pont où se trouvaient déjà plusieurs personnes s'affairant dans tous les sens. C'est une jeune femme qui vint l'accueillir, un brin de malice dans le regard, des vêtements secs entre les mains. « Bienvenue à bord. »


Spoiler:
 


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes] - Page 2 EmptySam 4 Juin - 13:16




Chroniques d'Arven

Les Amoureux du Vent

Intrigue 1.3



Pendant l'Intrigue


Contes et Légendes


Larguez les amarres !
En guerre, compagnons, à la bataille !
Que tremblent les embruns et pleurent les vagues !
Les pirates s'en vont à l'assaut des flots !

Compte des poins à attribuer selon le barème des RP :
• Mayeul (5) → 25
• Mélisende (2) → 10
• Melbren (2) → 10
• Alméïde (5) → 25
• Marianne (2) → 10
• Louis (1) → 5
• Castiel (1) → 5
• Grâce (1) → 5
• Sitara (1) → 5
• Denys (1) → 5





Clôture

La fin n'est qu'un éternel recommencement





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 1.3 • Les Amoureux du Vent [Animation Contes et Légendes]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP :: Intrigues / RP express / missions-
Sauter vers: