AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-46%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
37 € 69 €
Voir le deal

Partagez
 

 Nouvelles fraternelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Nouvelles fraternelles   Nouvelles fraternelles EmptyMar 7 Juin - 0:09

Palais d’Euphoria
Le 10 mai 1001

Ma chère sœur,

J’espère que tu te portes bien, à Sinsarelle, et il me tarde déjà de te revoir. L’absence de Melsant me pèse toujours plus, jour après jour, et ta compagnie me fait le plus grand bien. Le calme des dunes sait, je l’espère, apaiser tes propres tourments.

Cette lettre ne veut pas s’apitoyer sur la disparition de notre aîné, cela dit, mais bien sur un événement plus qu’heureux. La princesse Alméïde d’Erebor me fera l’immense honneur de venir à Euphoria pour une semaine entière, à la fin de juin. Tu devines sans aucun doute mon excitation quant à cela ! J’ignore si elle a informé son frère de ce déplacement, ou de sa durée, mais je jubile déjà de savoir comme il sera furieux. Évidemment, ce n’est pas le motif premier de mon invitation, considérant tout le charme de la demoiselle, mais c’est un avantage indénable.

J’ai évidemment quelques activités d’ores et déjà planifiées, pour qu’elle puisse profiter autant que possible des charmes de la ville et du duché. Entre autres choses, je désire lui faire visiter les vergers de Pommedor et déguster les délicieux cidres que l’on tire de ces fruits à la peau dorée, puis l’emmener à l’exposition d’inventions qui se tiendra au cœur d’Euphoria à ce moment, et ensuite encore à une représentation d’une pièce. Le tout entrecoupé de banquets, de fêtes et de danses, et peut-être bien de quelques instants de repos – bien que le repos ne soit pas la tradition la plus cielsombroise qui soit ! Mon dilemme se pose à notre dernière nuit : que penses-tu d’une visite aux Murmures ? Le domaine y sera en fleurs, enfin, défait de ces glaces qui le couvrent si souvent de par la proximité de Valkyrion, et nous y serons pratiquement seuls pour y admirer les étoiles autant que les lucioles. Est-ce trop intime ? Oh, Mélusine, je dois avouer que je ne sais pas ce que je désire de cette relation qui est encore si balbutiante. Cette femme est une beauté et cette beauté ne se mesure pas à son seul visage, qui pourtant se calque aux traits des madones de nos contes. Je serais heureux de me rapprocher d’elle, dans un sens bien cielsombrois tu le devines (et même plus que cela, oserais-je y penser ?), mais je crains qu’elle ne s’effarouche et que ces liens fragiles s’effritent sous mon empressement. Que me conseilles-tu, ma sœur ? Ton avis m’est précieux et il saura m’orienter, j’en suis certain.

Ton frère, qui te chérit tant et encore,

Castiel


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Nouvelles fraternelles 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Nouvelles fraternelles   Nouvelles fraternelles EmptyVen 10 Juin - 19:19

Manoir de Sinsarelle,
Le 17 mai de l’an 1001.


Très cher frère,

Puisse cette missive te trouver bien portant et aussi serein que possible, dans ces bien cruelles circonstances.

Je distrais mes pensées au soleil de Sinsarelle, mais mon cœur demeure auprès de Melsant. J’ai su par Joséphine, restée à Lorgol, que les trônes impériaux ont mandé l’aide des pirates pour mener au large les Chevaucheurs et Voltigeurs sur les pistes des ravisseurs. J’espère qu’ils sauront traquer le navire qui retient notre frère et châtier les mécréants qui nous l’ont ravi.

Quelle excellente nouvelle tu m’apprends ! Je suis heureuse de savoir que la princesse d’Erebor trouve grâce à tes yeux des travers dont tu charges son frère. Tu n’ignores pas que j’ai toujours trouvé Anthim fort civil – et son lit, ma foi, est tout à fait digne d’un Cielsombrois, en dépit de ces bien curieux turbans dont sa charge le force parfois à se coiffer – aussi ne puis-je que me réjouir de cette ouverture inespérée envers sa sœur.

Elle est également très chère à mon cœur, j’ai trouvé en elle une amie loyale et une compagne fidèle au fil des années ; nous nous fréquentons régulièrement lorsqu’elle séjourne à Lorgol et je la visite fréquemment à Vivedune lorsque mes séjours dans mes terres me le permettent. C’est une femme remarquable ; je gage que tu sauras apprécier tout autant la ferme douceur de son caractère que la charmante rougeur qui colore son teint lorsqu’il est question de son agréable silhouette et des usages qu’elle pourrait en faire. Je compte sur toi, cher frère, pour lui faire les honneurs de notre capitale comme il se doit.

Si je puis me permettre un conseil, évite de lui faire visiter les labyrinthes. Nous y avons vécu ensemble, en décembre, une mésaventure quelque peu inquiétante, qui m’a certes permis d’éprouver de très près la rondeur de ses formes, mais qui l’a sûrement disposée en défaveur de telles péripéties exploratoires.

Comment se porte notre famille ? Mère, Melbren ? Prends bien soin de Père qui s’épuise à veiller sur toi, et sois sage avec ma princesse.

Avec toute ma tendresse,

Ta Mélusine.










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Nouvelles fraternelles   Nouvelles fraternelles EmptyVen 10 Juin - 21:38

Palais d’Euphoria
Le 29 mai 1001

Ma tendre Mélusine,

Espérons alors que Chevaucheurs, Voltigeurs et pirates sauront s’allier dans leur aventure et que les trônes impériaux n’aient pas à regretter leur décision quant à leur choix de héros.

J’ai malheureusement eu trop de détails quant à tes aventures avec Anthim, mais puisqu’il a une seule qualité dans l’amas affligeant de défauts qu’il cumule, autant que ce soit celle d’amant doué. Maximilien est également très heureux de savoir que je m’ouvre enfin à Erebor, même si ce n’est pas au duc lui-même. Le cœur de celui-ci passe néanmoins par celui de la princesse et Père est confiant que cette initiative saura rapprocher nos duchés. En toute honnêteté, je désire uniquement de rapprocher de la princesse d’Erebor, mais je n’ai pas le cœur d’entièrement détromper notre père !

Tes conseils sont fortement appréciés. J’y note la douceur, la patience, et pourtant l’audace, pour un bouquet qui s’avérera sans aucun doute plus qu’intéressant. Ma visite à Vivedune, en décembre, m’a donné l’occasion de me ravir de cette facilité à rougir et ce sera un grand plaisir de provoquer à nouveau la chose. Je serai sage, n’en doute point ! Je saurai faire preuve de retenue – ou est-ce un vain espoir ? Cela dit : quel dommage, pour les labyrinthes ! Celui d’Euphoria sera à son plus beau, lors de sa visite, et je comptais bien l’y emmener. Qui est le responsable de votre mésaventure, ma sœur ? Je châtierai le coupable sans retenue, si tu me le demandes, pour cet affront.

Melbren est occupé à la création de la prothèse de vol pour Naphte – son camarade à plumes dont tu n’as certainement pas oublié l’existence. Ses essais récents sont plus fructueux que ceux passés, mais il a encore bien du travail à accomplir. Nous sommes également en pleine rénovation de l’aile est du palais, malencontreusement mise à mal par une explosion fortuite qui a complètement détruit un boudoir. Ismalia nous a récemment rendu visite, pour soutenir Maximilien dans ses tâches, lui qui n’a pas pu se rendre à Séverac depuis déjà quelques semaines. Elle en a profité pour m’engager un nouveau maître d’épée, découragée de mes blessures obtenues lors de mon plus récent entraînement avec l’ancien maître (qui a malencontreusement explosé avec le boudoir précédemment mentionné, quel triste hasard, me diras-tu). L’inquiétude ne nous quitte pas, mais nous savons que Melsant nous reviendra.

As-tu des nouvelles récentes de Mélisende ? Elle est aussi secrète de la lune et les étoiles, notre soeur.

Tendrement,

Castiel


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Nouvelles fraternelles 1479663390-proinoir


Dernière édition par Castiel de Sombreflamme le Sam 9 Juil - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Nouvelles fraternelles   Nouvelles fraternelles EmptySam 18 Juin - 17:20

Manoir de Sinsarelle,
Le 6 juin de l’an 1001.


Très cher frère,

L’aube point à peine à l’horizon, et la journée d’hier a été fort riche en émotions : j’ai fort peu dormi, et t’écrire ces quelques lignes apaise quelque peu la lourdeur qui pèse sur mon âme.

Avant de te parler plus en détail de toute cette agitation, sache que pour nos mésaventures labyrinthiques j’ai longtemps soupçonné quelque facétie de Melbren, qui ne manque pas d’un certain sens théâtral dans ses taquineries, mais je n’ai jamais trouvé de preuve en ce sens.

Je n’ai pas revu Mélisende récemment, mais je retournerai à Lorgol prochainement, Melsant – Mirta soit louée de son retour sain et sauf ! – souhaite que je prenne en charge l’une des petites de la Voltigeuse de Bellifère, Grâce Martel, et je dois aller quérir permission de mes responsables.

Il semble que chacune de mes entrevues avec la si jolie princesse d’Erebor se termine toujours en désastre. Savais-tu, cher frère, que ma douce amie entretient une amitié avec le duc de Lagrance, ce serpent mesquin, ce vil faquin, ce lâche en robe ? Et qu’il exhibe à tous le merveilleux rosier que j’ai diapré d’une goutte de mon propre sang ? Je crains d’avoir légèrement perdu le contrôle de mes nerfs en le voyant dessiné dans le carnet de voyage de ma tendre Alméïde. Il est possible, je l’avoue avec grande honte, que j’aie un peu malmené mon environnement immédiat sous le coup de l'émotion.

La princesse va bien, calme ces craintes que je devine : elle n’a rien, je n’ai pas touché un seul de ses cheveux, mais le mobilier de mon petit salon a fait les frais de mon indignation. Aussi, puis-je te prier de me faire tenir de tes entrepôts quelques meubles de remplacement, que je te restituerai une fois les nouveaux arrivés ?
Pas plus de trois charrettes, je te prie, mon frère chéri.
C’est un salon que je veux meubler, pas une maison.

Sois sage avec ma chère amie. Je dois bien t’avouer que la scène difficile d’hier m’a fait découvrir en mon cœur de bien tendres sentiments à son égard, qu’elle ne semble pas nécessairement partager : il semble écrit, Castiel, que ta sœur est condamnée à aimer des courants d’air.
Sais-tu que le duc d’Erebor m’avait naguère proposé d’entrer dans son harem ? Je me demande si je n’aurais pas dû accepter. Un semblant d’affection vaut mieux qu’un cœur en cendres…

Je me demande d'ailleurs si Melsant n’aurait pas une aventure avec Grâce Martel, la Voltigeuse dont je te parlais plus haut. Il y avait dans le regard de cette femme un éclat significatif, et je me demande… Penses-tu pouvoir te renseigner auprès de notre aîné ?
Avec subtilité, mon petit.
Je ne me fais pas d’illusion, mais je compte sur toi. Fais de ton mieux.

Avec toute ma tendresse,

Ta Mélusine.










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Nouvelles fraternelles   Nouvelles fraternelles EmptyVen 15 Juil - 17:53

Palais d’Euphoria
Le 14 juin 1001

Trêve de ces sottises, Mélusine !

Que ferais-tu, cloîtrée dans un harem, sans possibilité de parcourir le monde ? Ou, advenant que tu aies enfanté un fils, sultane qui ne peut voyager par elle-même ? Tu t’étiolerais, ma sœur, la fleur que tu es demande le soleil et l’aventure, tu as soif de liberté comme tu as soif d’eau. Sans même considérer Anthim, cette place n’est pas pour toi, tout comme elle n’était pas aux côtés de Denys, qui couvre de malheur toutes les femmes qu’il touche. Tu serais telle ce rosier diapré, un joli souvenir à exhiber qui n’a rien de sa grandeur d’antan.

Que savent les autres duchés de nos passions, ma sœur ? Que savent-ils de cet amour qui peut s’épanouir envers ceux de notre sexe, qui peut fleurir dans une amitié, qui devient grand et beau puisqu’il nous emplit entièrement ? Ils se moquent de nous, au mieux, ils sont dégoûtés, au pire. Nous aimons, pourtant, nous souffrons, et ton cœur est grand. La princesse d’Erebor a de nombreuses qualités, mais elle ne peut connaître ces sentiments que nous avons choisi d’embrasser pleinement. Ne brise pas ton cœur, ma tendre, puisqu’elle y est toujours ton amie, ta confidente, puisque sa place y est encore intacte et qu’elle saura, j’en suis certain, refléter à la hauteur de sa compréhension ces sentiments que tu éprouves à son égard.

Je ne pourrai t’écrire lors de ces prochains jours, je serai entièrement dévoué à la princesse d’Erebor, puis aux préparatifs du couronnement de Sa Grâce Chimène de Faërie. Il me tarde de te voir à Alfaë, Mélusine, et je compte les nuits jusqu’à nos retrouvailles.

Tendrement,

Castiel

P.S. Les meubles demandés devraient arriver au même moment que cette lettre, mais j’espère que les charrettes (trois, pas plus !) auront réussi à se rendre à Sinsarelle sans trop de pertes. Transporter un chargement aussi haut est un exercice intéressant !


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Nouvelles fraternelles 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Nouvelles fraternelles   Nouvelles fraternelles Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles fraternelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Parchemins et dossiers :: Correspondances-
Sauter vers: