AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Clé de licence Windows 10 PRO à 2,99 € (version téléchargeable)
2.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PNJ
PNJ
Arven
Arven

Messages : 6493

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyLun 13 Juin - 16:34




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.4

Informations



Intrigue animée par Delrya


L'Ordalie de Diamant




Ah Alfaë, la magnifique.
Ville splendide, joyau de Faërie.
Cité des mages, cité magique, sculptée par les arcanes.
Dressée là depuis des siècles et des siècles, toute de finesse et d'élégance.

Ville aux multiples facettes, qui inspira tant de plumes et de poètes...





Premier Tour

Consignes



IRL : du lundi 13/06 au lundi 20/06.

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « L'Ordalie de Diamant » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple : racontez-nous Alfaë. Il peut s'agir d'une description, d'un poème à sa gloire, du point de vue d'un habitant, de l'avis d'un voyageur... Donnez-nous un aperçu de la capitale faë telle que vous l'imaginez.

• Le format est libre ; sachez seulement que ces textes pourront potentiellement faire leur entrée dans les Contes et Légendes d'Arven, dans le duché correspondant. Vous pouvez écrire une chronique, un journal intime, un rapport militaire, un cours d'histoire à l'Académie, un poème, un conte pour enfant... Comme vous le souhaitez !

• Vous pouvez proposer un tercet comme un pavé, il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester raisonnables :mimi:  Postez à la suite !

Bonne chance à tous !  :poele:



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyJeu 16 Juin - 10:00

Ô Alfaë, ville de lumière.
Ô Alfaë, la cité blanche.
Ô Alfaë, siège de la magie.

Berceau de la pureté.
Nid des dragons.
Ville de richesse et de faste.
Si pure, si majestueuse, si splendide.
Le marbre blanc de tes murs rayonne à l’horizon.
Les reflets du soleil illuminent la cité de toute sa splendeur.
Les dorures sophistiquées embellissent le palais de toute leur beauté.

Ô Alfaë, ville de lumière.
Ô Alfaë, la cité royale.
Ô Alfaë, la sublime.

Assise sur un trône ensanglanté, Chimène siège incertaine et vulnérable.
Le souvenir du corps de la reine Chrysolde, de son époux, de ses enfants.
Famille meurtrie par la vengeance de la Confrérie Noire.
Famille brisée. Petite fille qui n’a jamais voulu être Reine.
Sœur perdue, avenir brisé.

Ô Alfaë, ville de lumière.
Ô Alfaë, tu as perdu ta souveraine pour en gagner une nouvelle.
Ô Alfaë, la magnifique victime du courroux des Fils et Filles de la Nuit.

Le renouveau.
L’heure du couronnement.
Ville animée, ville qui renaît.
Ton cœur s’éveille au son des festivités qui retentissement entre tes murs.
Une ère s’achève et une nouvelle commence avec la montée sur le trône de Chimène.
L’Impératrice Chimène de Faërie. Digne Chimène.
Celle que tu as vu naître et grandir. Celle que tu verras mourir.

Ô Alfaë, l’éclatante.
Ô Alfaë, la ravissante.
Ô Alfaë, la tachée de sang.
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyJeu 16 Juin - 11:01

"A l’origine était un nid. Un nid de dragon. Sur les grandes plaines Cibellane, ont dit qu’un vol aussi blanc que la neige et aussi éclatant que le soleil avait trouvé place en ces lieux, nourrissant leurs enfants jeunes nés si rares et couvant des œufs faibles et fragiles. De leur légende, on se souvient de la beauté de leurs écailles, cette blanche pureté étincelante et richement sculptée. On se souvient de ce port fier et noble qui les aidait à surplomber les cieux, faisant ombrage au soleil et colorant d’un or majestueux la membrane de leurs ailes si fines. Et on se souvient aussi la magie, vibrant dans leur chant quand l’Aube s’éveillait dans le ciel et lorsque le Crépuscule mourrait dans la voute céleste, laissant place aux étoiles. On disait que les Puissances même avaient forgé dans la terre, sous ce nid, la source des différents chemins de la magie.

Puis quand vint les temps millénaires de guerre et de mort – des temps si lointains qu’ils s’oublient dans la mémoire collective, vestige de souvenir, mythe en devenir ? – ces dragons disparurent, laissant leur nid vide, froid, délaissant les plaines d’une beauté qui jadis faisait tant rêver et d’une magie qui peu à peu s’amenuisait.

Alors en leur mémoire s’éleva Alfaë. Grandiose et sublime, fragile et sensible. Ça ne fut d’abord qu’une petite cité, prospère mais qui à chaque ère passant semblait se gorger de richesse et merveilles que même les plus puissants mages ne pouvaient comprendre. Magie brulant au cœur de chaque pierre, elle appela à elle tant de dragon pour soutenir le souvenir. Ainsi volent-ils éternellement au dessus du nid. Leur nouveau nid. Puis s’élevèrent de hautes Tours pour un palais richement ouvragé et d’une blancheur sans pareil : lui aussi surplomba la plaine et la ville sous ses pieds concurrençant le soleil et les cieux même. Et quand celui-ci frapperait au Zénith les dorures incrustées, faisant briller sur milles lieux sa splendeur, alors la mémoire serait récompensée. "


Ainsi est née dit-on la Capitale de la Magie. Mais ce n’est là qu’une légende bien racontée pour vanter les mérites et beautés d’une cité aussi majestueux que florissante de mystères. Car le souvenir commun a bien oublié comment peu à peu la belle et blanche Alfaë a vue le jour et est devenue l’une des plus grandes cités ayant jamais existé.


Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyLun 20 Juin - 20:19

Journal d’un cibellan, an 1000

Mes pensées se brouillent, la raison me quitte, je le crains. Ma main tremble, et je n’ai plus le trait assez assuré pour faire une reproduction fidèle de ce bijou faë, le plus cher trésor que nous ayons. Le jour où j’aurai oublié Alfaë, ce sera la fin. Comment ne plus me survenir de ces grandes colonnades, à taille de dragons ? Certains content que la cité millénaire a été forgée par le souffle des dragons, façonnée par des géants, insensibles à la chaleur qui se dégageait de leur feu, et à leurs flammes. D’autres disent qu’elle est née de la magie subsistant dans un nid de dragons d’un blanc d’Outrevent. Je ne saurai jamais où s’arrête la vérité et où débute la légende, mais qu’importe, à mon cœur de vieil homme ?

Qu’importe donc les origines de cette cité aérienne, gouvernées par les Seigneurs des Cieux et les Arabesques de ses colonnades, de ses bâtiments ? On dit que sous l’impulsion des dragons, elle aurait pu toucher les cieux. Je n’ai qu’un seul regret – de ne pas avoir grimpé à ces tours, pour m’élever avec elle. Pour atteindre un bout de sa grandeur. Je n’étais qu’un petit humain, dans la grandeur d’Alfaë ; mais comment ne pas me rappeler ces battements de cœur effréné, cet amour instantané pour la belle capitale ? Aujourd’hui encore, mon cœur s’emballe et les médecins me prient de ne plus y penser.

Je ne regrette rien de ma vie, simple mais heureuse, si ce n’est de n’avoir pas tenté d’entrer à l’Académie. Devenir architecte, et façonner la belle capitale. Mais mon père était ébéniste, il n’avait pas de temps à perdre avec un fils rêveur qui souhaitait construire des bâtiments aussi finement ouvragés que ceux d’Alfaë. Je n’ai cessé d’y penser, pourtant… Rêver toutes ces années à cette Cité Magique, cette Cité des Dragons, a comble mon cœur, plus sûrement que ne l’ont fait ma femme et mes enfants, que j’aimais tendrement pourtant.

Oui, c’est sûrement là mon seul regret. Alice, ma douce, pardonne moi mon obsession. Je n’ai jamais regretté de ne pas avoir de fils, mais j’espère t’avoir transmis un peu de cet amour que je ressens pour Alfaë. J’espère que tu pourras entrer à l’Académie, et réaliser le rêve de ton vieux père.

Te souviens-tu de la maison de poupée en bois que je t’ai confectionnée, quand tu étais enfin ? À l’image d’Alfaë ? Il y en a une deuxième, soigneusement conservée dans un coffret de bois, dans mon atelier. Pourras-tu l’offrir à l’Impératrice, lors de son couronnement ? C’est dans de nombreux mois, mais… Tu auras surement rencontré quelqu’un, à Lorgol, qui pourra te la présenter… Je… Ce serait mon seul souhait. Si je n’ai pas pu devenir architecte et travailler à magnifier la Cité Blanche, alors au moins puis-je savoir que mon amour pour la Cité qu’elle doit protéger est connu…

Je t’aime, ma fille, autant qu’Alfaë, et même plus.


Quelques jours plus tard, le vieux s’éteignit dans son lit, après avoir fait ses adieux à sa fille, et obtenu sa promesse qu’elle ferait son possible pour donner l’Alfaë miniature de bois à l’Impératrice. Il était apaisé, et s’éteignit sur un murmure : « je vais voler dans les cieux de la Capitale, aux côtés des majestueux dragons ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyMar 21 Juin - 0:34

Des regrets, Serment ?

J’en ai, bien sûr. Je sais que la mémoire est trompeuse, et bientôt je ne pourrai plus arpenter le monde que dans le secret de mes pensées. J’ai peur, tu sais ? D’être privée de la vue. Tu le sais, toi qui dois voir pour moi lorsque nous sommes suspendus tout là-haut toi et moi, accrochés sous la voûte des cieux. Arven regorge de merveilles, et j’ai peur de les oublier à force de ne plus les voir.

J’arpente les rues d’Alfaë dans ma mémoire, le sais-tu ? Le soir, lorsque tous dorment et que je peux céder aux affres du désespoir, je laisse mon esprit redessiner pour moi ses rues étincelantes sous le soleil de midi, son palais resplendissant de blancheur, ses toits effilés, le marbre des pavés. C’est un endroit hors du temps, un peu comme l’Académie, tu sais, Serment ? Un endroit où les âges passés vivent encore pleinement, où les allées vibrent du souvenir de jadis. La lumière y est particulière, comme colorée ; les senteurs florales s’entremêlent aux odeurs de bonne nourriture et aux parfums des dames. Les rires résonnent dans l’air – et la fontaine, oh Serment. La fontaine de marbre et d’or des impératrices de Faërie, immense et majestueuse, qui chante et cascade dans une symphonie cristalline ; comme j’aurais aimé la revoir avant les ténèbres, mon ami…

Telle est Alfaë. Joyau précieux, trésor incomparable – dernier rempart du désespoir, lové dans ma mémoire.

Discussion entre Quitterie et Serment, juillet 1001.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyMar 21 Juin - 0:43




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.4

Informations



Intrigue animée par Delrya


L'Ordalie de Diamant



Maladie ? Poison ? Indigestion générale ?
Les étranges maux qui ont saisi les invités ne manquent pas d'intriguer et d'inquiéter les hôtes de Chimène. Les rumeurs et les bruits courent et chacun y va de son commentaire, de son argument...
Et toi, qu'en penses-tu ?





Deuxième Tour

Consignes



IRL : du lundi 20/06 au lundi 27/06.

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « L'Ordalie de Diamant » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple : fais-nous part de ton hypothèse concernant ces douleurs qui semblent se répandre. Y'a-t-il un rapport avec le couronnement ? Faut-il blâmer les cuisiniers du palais pour la soupe de poissons servie le premier soir ? Les idées les plus farfelues se font entendre, donne-nous la tienne.

• Le format est libre ; sachez seulement que ces textes pourront potentiellement faire leur entrée dans les Contes et Légendes d'Arven, dans le duché correspondant. Vous pouvez écrire une chronique, un journal intime, un rapport militaire, un cours d'histoire à l'Académie, un poème, un conte pour enfant... Comme vous le souhaitez !

• Vous pouvez proposer un tercet comme un pavé, il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester raisonnables :mimi:  Postez à la suite !

Bonne chance à tous !  :poele:





♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyMar 21 Juin - 0:58

C’est un coup des chemises.

J’en suis persuadée.

Depuis que j’ai pris dans l’esprit de Sayam l’image de ce cielsombrois à la tenue absurde, je soupçonne une tentative délibérée de saboter le couronnement de ma bien-aimée souveraine, l’impératrice Chimène, qu’Aura la protège de tout ennemi. Comment pourrait-il en être autrement ? Moi, je suis protégée par ma cécité, évidemment, je n’ai pas vu directement ces horreurs ; mais Sayam, si, et il en a été tout dolent pendant des heures. Ses yeux semblaient le brûler, et je gage qu’il en est de même pour chacun des malades : ils ont forcément croisé le chemin de cet hurluberlu habillé avec des pans entiers de ce qui devait sûrement être jadis un napperon brodé par des mains arthritiques, un rideau particulièrement criard ou une tenture mangée aux mites. J’ai interrogé l’assistance personnellement : à chaque fois qu’ils ont croisé le sieur de Vifesprit, tous ont eu des sueurs froides, quelques vertiges, et parfois même envie de se rouler en boule sous la table la plus proche pour pleurer.

Je pense qu’on devrait interdire à cet homme de se présenter en chemise où que ce soit.

Vraiment, j’en suis persuadée…

Un mauvais goût aussi flagrant ne peut être que criminel.
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyMar 21 Juin - 21:32

Avez-vous entendu parler de Benjamin, artisan renommé pour ses peintures de qualité ? S’il était davantage connu par ses voisins, son nom commençait à se répandre en territoire faë, au sein de la Capitale – qu’elle ne fut pas sa stupeur, quand l’Impératrice en personne vint lui commander de redonner vie à une pièce longtemps condamnée, pour avoir été l’œil indiscret d’événements que tout le monde s’évertuait à oublier. Mais pas l’impératrice, déplorant que la beauté de ce boudoir soit teinté par l’atroce crime qui y fut perpétré. Bien qu’un fou y ait ôté la vie d’une noble ansemarienne après avoir profané son corps et laissé couler son sang sur les tapisseries ornant les murs et les tapis disposés au sol, la pièce avait été condamnée bien trop longtemps.

Le brasier visant à faire disparaître toute trace de cette histoire sordide brula longtemps, la fumée s’éleva presqu’aussi haut que les dragons. La pièce fut repeinte, à l’aide d’une peinture enchantée, donnant l’illusion de compléter un ciel étoilé scintillant de mille feux, dans l’obscurité… On dit qu’un pot fut dérobé, durant cela, mais nul ne peut confirmer cette rumeur – pas plus que la beauté ou la réelle existence de cette peinture… Mais quelle importance, pour le problème qui assaille Alfaë, direz-vous ?

Le peintre devint rapidement favori de la famille impériale, et bien que des années soient passées, Chimène a fait appel à lui, se souvenant de son émerveillement, plus jeune, devant cette pièce, sa premier œuvre au sein du palais impérial – cette pièce qui devait dès lors être sa chambre. Se doute-t-elle seulement, la petite impératrice, des malheurs qui ont frappé l’homme ? Une femme malade, trouble qu’elle a transmis à leurs enfants, et pour lequel il a consulté tout savant et mage, ruinant l’argent dument acquis pour ses œuvres ? Imagine-t-elle seulement ce stratagème, destiné à payer plus encore de charlatans en mélangeant un vernis de qualité destiné à sublimer encore la salle de réception du palais ducal à l’un d’eux, de moindre coût, dont la qualité est douteuse, afin de tenter de soigner le dernier de ses enfants qui n’a pas encore été emporté par la maladie ? Sait-il seulement lui-même l’effet néfaste des produits qu’il a utilisés, sur les invités de Chimène de Faërie ? Pense-t-il un seul instant empoisonner les invités, par tromperie ? Non, mais si cela venait à être découvert… Son seul répit serait d’être réuni avec sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyDim 26 Juin - 1:01

Elle est en colère Callia. Déesse bafouée, trop souvent oubliée. Ne pense-t-on donc à elle que lorsque la maladie frappe ? Ne la vénère-t-on que lorsque ses gestes bienfaisants ont permis à un malheureux de vivre quelques heures, quelques jours de plus ? Après cela, on l'oublie. On lui préfère le Destin, on craint plus Sithis, on admire Asma, on lui fait même l'affront de s'adresser à Anzaplasthe lorsque l'on estime le mal assez bénin. Humains ingrats, si fragiles, si mortels. Oui, elle tient en sa main une fiole, mais pensent-ils réellement qu'elle ne peut contenir qu'un remède ? Callia sait remercier ceux qui la prient avec régularité. Elle sait aussi punir les opportunistes.

D'une main, elle prodigue ses soins miraculeux. De l'autre, elle aspire doucement la vie, faiblissant le corps pour que l'âme se meure. Elle prend son temps la déesse, elle agit en douceur. Et quoi de mieux, pour que l'on pense à elle, que de sévir lors du couronnement de l'un de ces pauvres mortels ? Elle sélectionne ses victimes dans la foule en liesse, elle pose un doigt vengeur sur le front d'un homme, d'une femme, d'un mendiant, d'un duc. Elle n'est pas bien difficile Callia. Toute prière, peu importe sa provenance, lui convient.

Il ne lui reste plus qu'à admirer son œuvre et à attendre. Ils supplieront bientôt. Ils la craindront. Et à nouveau, ils l'aimeront.


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyDim 26 Juin - 23:41

Un complot.
Sabotage du couronnement de Chimène.

Des manigances contre la Confrérie Noire qui allait être accusée d'avoir empoisonné les invités. Seraient ignares toutes personnes pensant cela, si nous avions voulu agir, c'est Chimène que l'on aurait visé.

Directement.
Sans détour.

Sans oracle, aucun signe de la Sombre Mère, aucun ordre de mission reçu pour agir lors du couronnement. Même si plusieurs contrats planaient au-dessus de la tête de certains nuisibles, rien n'avait pu être concrétisé.

Une chose était donc certaine, ce n'était pas l'acte des lames maniant l'aspect du poison.
La famille de Faërie était maudite, tout simplement.
Pour l’éternité, leurs fêtes seraient gâchées. Ils finiraient assassinés sur leur trône.


Dernière édition par Mélisende de Séverac le Mer 6 Juil - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyLun 27 Juin - 14:09

Il avait peut-être un peu trop forcé la dose…

Non qu’il soit mauvais agriculteur ou piètre cultivateur, il était surtout grand naïf et admirateur des merveilles que la magie pouvait offrir aux gens de sa condition. Un jour, ce mage était venu, brandissant potion et sortilège pour tout et n’importe quoi pourvu que quelqu’un y trouve son utilité. Marchal ne pensait certainement pas à mal quand il acheta cette petite fiole pour le prix de quelques sous durement gagnés le mois précédent. Mais l’achat en valait la peine, à ce qu’on disait.

Comment pouvait-il songer une seule seconde aux malheurs que ça allait engendrer ?

Le printemps n’avait pas été favorable pour son exploitation. Cibellan d’origine, il possédait des champs à la frontière Lagrane sans bénéficier de son climat favorable et de sa terre richement fertile. Aussi, fruits et légumes dans son champ avaient bien triste allure avant cette merveilleuse petite fiole. Le mage avait bien précisé : pas plus de trois gouttes pour la totalité. Au début, il avait écouté. Et force lui avait été de constater que les merveilles décrites n’étaient pas un mensonge.

Alors il a peut-être un peu abusé en effet.

Les pommes avaient le plus souffert de l’enchantement. Ah comme elles étaient belles, rouges, la peau de velours, brillantes… et terrible source d’un mal de ventre détestable, indisposant honteusement les gourmands… S’il avait su ça avant de vendre sa marchandise aux marchands d’Alfaë, il aurait fait sans l’ombre d’un doute attention.

A sa décharge, il pouvait toujours prétendre qu’il n’avait pas fait exprès. Grand maladroit, il avait très bien pu, malencontreusement, faire tomber la fiole dans ses élémentaires d’eau.

Et puis, ce n’était qu’un mal de ventre. Ce n’était pas comme si ça allait gâcher quelque chose d’important. Pas vrai… ?


Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyLun 27 Juin - 22:45




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.4

Informations



Intrigue animée par Delrya


L'Ordalie de Diamant



Calibourne et Realia.
Deux noms de légende, perdus à travers les siècles...
Deux noms que peu ont entendu de leur vivant, tant ils sont rarement invoqués.

Mais de quoi s'agit-il ?





Troisième Tour

Consignes



IRL : du lundi 27/06 au lundi 03/07.

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « L'Ordalie de Diamant » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple : parle-nous de Calibourne et Realia. Imagine leur légende, invente leur histoire. Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Pourquoi faire ainsi appel à eux aujourd'hui ? Si tu t'approches de la vérité, le Destin pourrait bien t'en récompenser...

• Le format est libre ; sachez seulement que ces textes pourront potentiellement faire leur entrée dans les Contes et Légendes d'Arven, dans le duché correspondant. Vous pouvez écrire une chronique, un journal intime, un rapport militaire, un cours d'histoire à l'Académie, un poème, un conte pour enfant... Comme vous le souhaitez !

• Vous pouvez proposer un tercet comme un pavé, il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester raisonnables :mimi:  Postez à la suite !

Bonne chance à tous !  :poele:



Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Arsène de Sylvamir
Arsène de Sylvamir

Messages : 515
J'ai : 14 ans
Je suis : Le fils adoptif de Mélusine et Hiémain, protecteur auto-désigné de ses frères et soeurs.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine et Hiémain de Sylvamir. A la Cour des Miracles, aussi.
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyMar 28 Juin - 17:07

Calibourne et Realia
Personne n’avait entendu ce nom depuis des siècles, et pour cause. De Calibourne et Realia, toutes traces avait été effacée. On avait rayé leurs noms des registres. On les avaient anihilées, en espérant que personne ne se souvienne d’elles. Enchantées par un Mage un peu fou, qui était mort rapidement après son méfait, mais c’était trop tard. Deux Vivenefs maudites, disait la légende. Deux Vivenefs capables de se mouvoir autant sur les flots que sur la mer. Des Vivenefs à roulettes.

Le Mage qui les avaient enchantées était mort, mais elle continuaient d’écumer les mers et les terres, choisissant toujours des âmes perdues pour Capitaines, vagabonds, naufragés, et même une fois, il y a environ 456 ans, une adolescente complètement perdue, enceinte jusqu’aux yeux et qui avait, par reconnaissance, avait appelé son fils Caliria. Elles avaient disparues de la mémoire de tous, ces Vivenefs à roulettes, qui se cachaient autant qu’elles le pouvaient, de peur qu’on les condamne pour leur différence. Des Vivenefs à roulettes! Comment vivre avec une telle abomination?

Mais c’était sur le point de changer. Elles qui voyageaient toujours de concert avaient élu pour Capitaine un jeune homme vagabond, un peu fou, beaucoup fou diraient certains, les mêmes sans doute qui condamnaient leurs roulettes. Il leur avait raconté une histoire complètement invraisemblable de trône, de Faërie et de couronnement, et elles avaient accepté de le suivre, comme d’autres humains avant elles. Elles lui avaient promis de l’aider, pour peu qu’il réhabilite leurs noms. Et ils avaient voyagé, longtemps, très longtemps, en Ibélène et en Faërie, sur terre ou sur mer, jusqu’à entendre parler du couronnement d’une certaine Chimène. Le fou s’était alors animé, se remémorant ses paroles premières, et certifiant qu’il fallait s’y montrer.
Elles avaient refusé, les Vivenefs. Cet homme, ce Mel quelque chose, était adorable, mais il n’était pas très normal. Il s’était noyé petit, apparemment, et cela avait laissé quelques traces. Il divaguait, sûrement. Mais il les avait supplié, il avait ordonné, crié, tapé du pied, et elles avaient acceptés de le suivre dans sa quête de pouvoir. Qui sait, peut-être que grâce à lui, leurs noms seraient réhabilités, et elle auraient la possibilité de se mouvoir en plein jour, faisait fi de cette malédiction de roulettes.
J’en appelle à Calibourne et Realia, avait crié le fou.
Oui, elles. Enfin, elles allaient marcher sur Faërie. Enfin, rouler sur Faërie.


Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyMar 28 Juin - 20:22

Calibourne et Realia. Frère et sœur. Nés la même nuit, sous les mêmes étoiles et les faveurs des mêmes dieux. On les voyait déjà grandir de façon unie, soudée, semblables jusque dans leurs gestes et leurs paroles.

Mais Calibourne et Realia étaient les parfaits opposés l'un de l'autre.

Lorsqu'il vénérait le jour, elle acclamait la nuit. Là où il désirait se battre, elle préférait prononcer des paroles de paix. Il avait le courage pour lui, l'impétuosité, l'honneur et la discipline. Elle avait la douceur, les rêves éveillés, la ruse et une grande capacité d'adaptation. Il partait au quart de tour, elle était patiente. Il était charismatique et autoritaire, elle était timide et taciturne. Tout semblait les opposer et ils s'étaient fait à cette idée, car comme le feu et la glace, ils étaient complémentaires. Ils savaient, ensemble, trouver un équilibre. Jusqu'à ce que leur frère aîné ne succombe à une maladie foudroyante. Et leur aîné n'était autre que...

... l'Empereur de Faërie.

L'horreur s'en vint à les submerger mais les responsabilités furent plus fortes. L'un d'eux devait reprendre le trône, mais le quel ? Deux successeurs légitimes, nés le même jour. Tous les deux dignes. Tous les deux désireux de bien faire. Tous les deux se déchirant pour savoir qui prendrait la place qui lui revenait de droit. Et puisqu'ils n'étaient pas d'accord, des épreuves seraient mises en place afin de les départager auprès de leurs fidèles sujets, éprouvant à la fois leur sens de la justice, leur dévotion, leur diplomatie et leur bravoure.

Mais complémentaires, ils l'étaient jusqu'au bout. L'impartialité de Realia venait tempérer la passion de Calibourne. Sa réserve était balayée par le franc parler de son frère. Et il fut décidé que tous les deux régneraient côte à côte, pour une Faërie plus juste et plus forte.

Leur règne a vu s'épanouir l'Empire de Faërie comme jamais auparavant et ils ont laissé derrière eux une marque importante qui s'est pourtant fait oublier avec le temps. Tous deux portaient un pendentif de Diamant, représentant les deux lunes d'Arven et l'ont dit qu'un Mage les enchanta, usant de leur sang pour doter les objets de leurs personnalités si singulières. L'on dit aussi qu'en cas de doutes et de conflits, ces pendentifs sauraient reconnaître pour Faërie un digne successeur, celui qui serait capable de maintenir l'Empire d'une poigne de fer, mais avec un cœur généreux.


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyMar 28 Juin - 22:15

Chacun sait ce qu’il s’est passé en Arven il y a 1000 années de ça. Le conflit entre Ibélène et Faërie, la création de Lorgol, et de la Rose écarlate pour empêcher que cela ne se reproduise un jour. Plus personne ne voulait un tel conflit. Plus personne, sauf Calibourne. Calibourne, cette terre située par delà les mers du Sud, que la fière Realia domine d’une main de maître. Calibourne, qui a envoyé ses agents les plus loyaux en Arven, semant la désolation et le chaos, empoisonnant les esprits et parfois les corps. Ces gens venus par delà les mers, dans le secret le plus total, sur ordre de leur souveraine, pour désorganiser Arven et la placer sous leur coupe.
Nul ne l’a jamais su, sauf ceux qui étaient dans le secret. Ceux qui ont vu ces agents découverts, et torturés jusqu’à ce qu’ils parlent. De Calibourne la Belle, avec ses plages et sa jungle impénétrable, sauf pour ceux qui en connaissent les chemins. De Realia la Fière, impératrice incontestée, et dont chacun des successeurs prend le nom, en hommage à celle née il y a des centaines d’années. Realia et Calibourne ont disparu de la mémoire d’Arven, pour le meilleur.

Jusqu’à leur retour dans la salle du trône de Chimène, prochainement couronnée impératrice de Faërie. Quel meilleur moment pour secouer à nouveau la tranquilité d’Arven, qu’en exhibant un jeune homme qui serait le légitime successeur de Faërie, et dont toutes les ficelles seraient tirés par Realia?
On les a banni, traqué, il y a des centaines et des centaines d’années. Mais Calibourne la Belle a grandi, Calibourne la Belle a attendu son heure pour sortir de l’ombre. Avec ses Vivenefs nouvelles-nés qui hantent les mers du sud, Realia n’a pas mis longtemps à comprendre que le moment de sa réapparition est venu, instillant à nouveau la peur en Arven. Peu importe Faërie ou Ibélène, peu importe Magie ou Savoir, Realia et son peuple sont bien décidé à reprendre pied sur le vieux continent.

«J’en appelle à Calibourne et Realia»
Injustement rejetés il y a mille ans, par l’effort conjoint de la Rose Ecarlate et des souverains d’Arven
Donne moi l’espoir, ô ma belle cité
Donne moi la force, ô magnifique souveraine

Et moi, Gustave, je conquerrais Arven, en commençant par prendre ce trône qui me revient de droit. Gustav, fils aîné de l’impératrice Clotilde, abandonné par ma mère, par les miens, et recueilli par la noble Realia.
«J’en appelle à Calibourne et Realia.»
Pour vous, je mettrais Arven à feu et à sang.


Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyDim 3 Juil - 15:54

C’était il y a bien longtemps de cela. La guerre entre Ibélène et Faërie avait prit fin depuis seulement quelques décennies et les tensions résidaient encore entre les deux Empires ennemis, terribles et cruelles. En ce temps là, une triste tragédie vint frapper les terres de la magie : la mort d’un souverain au cœur droit et de sa femme bien aimée, qui furent cruellement arrachés du fil de la vie par les mains adroites du Tisserand tout puissant. Un jeune héritier demeurait pour leur succéder, enfant encore aux yeux de beaucoup, et décrié. Il était trop jeune pour gouverner. Trop naïf. Trop effacé. Il ne savait rien et alors l’Empire se mit à dangereusement s’enflammer. La Magie oscilla, frappa les siens pour décider alors qui serait le meilleur Souverain.

Calibourne était un homme. Loyal et vaillant soldat de l’Empire de Faërie. Sans nulles autres ambitions que voir prospérer le pays qui l’avait vu naitre, il s’était battu avec force et ferveur pendant de longues années. Sa lame au service des plus faibles, son poing pour combattre ses ennemis, son cœur pour aimer avec ardeur, son esprit pour réfléchir avec finesse.

Realia était une femme. Fidèle et imperturbable servante au palais Impériale, elle œuvrait dans l’ombre pour offrir aux plus malchanceux un espoir de lendemain. Mage au cœur précieux, son sourire réchauffait les âmes, sa beauté ravissait les cœurs, sa douceur lui apportait la sympathie de tous. De la plus profonde alcôve du palais aux plus hauts remparts, elle observait, veillant avec sagesse et rigueur.

Ils ne se sont pas aimés, Calibourne et Realia, contrairement à ce que parfois la légende laisse croire. Si semblables et si proches, ils ne s’étaient pourtant jamais vus. Mais si leurs esprits ne s’étaient jamais touchés, leurs âmes elles, s’étaient liées sur le même chemin de la Destinée.

Elle fut celle qui un jour les poussa à se rencontrer.

Leurs noms furent bien peu de fois prononcés, mais leurs actes, leurs pouvoirs, leurs forces, tous cachés dans les ombres qu’ils étaient, oeuvrèrent pour le salut de cette terre qui leur était si chère. Touchée par le malheur d’une guerre civile, les quatre duchés de la magie s’opposant ou soutenant  l’héritier incertain se faisaient ennemis. Et rien ne pouvait arrêter cette tuerie. Alors Calibourne et Realia se décidèrent à agir. Petite gens qu’ils étaient, insignifiants aux yeux des grands qui se battaient, ils espéraient pourtant du plus profond de leur cœur et de leur âme calmer les massacres futiles, faire oublier l’horreur de la Guerre que ce pays n’avait que trop connu.

Alors Realia pria. Et Calibourne pria aussi. Elle implora les anciens porteurs de la magie oubliée, la magie perdue, la magie effacée pour un pacte de paix. Il implora qu’on leur accorde une dernière aide malgré les horreurs connues, les erreurs répétées. Ils supplièrent et offrirent un sacrifice de choix. Elle donna sa magie, il donna son sang, pour l’Offrande qui sauverait Faërie. Alors un joyau naquit de leurs deux forces, de leurs espoirs, de leurs essences vouées à protéger une terre qu’ils aimaient.

Calibourne et Realia, le miroir de vérité. Et quand la nouvelle se répandit, que sa véracité fut avérée, son pouvoir reconnu, sa magie belle et bien réelle, il fut décidé de l’utiliser pour reconnaître enfin qui saurait être le véritable souverain de Faërie. L’histoire ne dit pas qui fut celui choisi par le miroir, quelle vérité il avoua à celui qui regarda son reflet. Mais l’histoire sait que la guerre ne perdura pas et que la paix revint doucement s’installer sur les Terre de la Magie.

On dit que le miroir a disparu sans laisser de trace, mais qu’il saurait toujours se présenter à celui qui chercherait la vérité, si tant est qu’il aime et souhaite protéger Faërie.


Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyDim 3 Juil - 16:02

Un cri se fait entendre, brisant le silence anxieux qui habite l’atmosphère. L’air est étouffant, et tous ont retenu leur souffle, inquiets du sort qui attend l’épouse du chef de leur clan. Enfanter n’a jamais été sans risque, et ils ne comptent plus les heures qui se sont écoulées, depuis qu’elle a ressenti l’arrivée du bébé. C’est trop long, bien trop long. Peut-être auraient-ils dû être prudents. Ne pas l’amener au milieu du désert. Ne pas se reposer sur leurs certitudes qu’elle était forte, et que tout irait bien. Elle est bien pâle, Esma, à la lueur des deux lunes. Elle ne sombre pas dans l’inconscience, parce que les femmes qui l’entourent l’en empêchent. Elle est épuisée, pourtant, la future mère, dépourvue de toute force.

Quitter Arven au milieu des dunes qui m’ont vue naître, inondée de la lumière de Calibourne et Realia, que puis-je demander de plus ? Elle s’en veut, pourtant, de cette pensée bien sombre, bien trop sombre, pour quelqu’un qui va donner la vie. Et tous comptent sur elle. Ils ne l’entourent pas, lassés ou chassés depuis plusieurs heures déjà, mais elle sent la force de leurs prières à Maari. Est-ce là qu’elle puise le courage de tenir encore ?

Ce n’est pas Maari, qu’elle prie, pourtant. Non, elle prie sa Déesse protectrice, Valda. Nul n’a eu grâce à son cœur davantage que cette déesse de l’Aube et du Crépuscule. Elle a beau avancer voilée, Esma a toujours senti son regard bienveillant sur elle, la chaleur du soleil sur son front qui la réchauffait, la lueur de Calibourne et Realia dans ses mains, qui chassaient les mauvais rêves hantant ses nuits. Oui, c’est Valda qui lui insuffle l’énergie dont elle a besoin, pour donner la vie.

••

Elle pleure, avec cette petite vie dans ses bras. Elle ne choisira pas elle-même le dieu sous lequel son enfant sera placé, mais Esma est sûre que Valda veillera sur lui, à ses côtés.


Dernière édition par Grâce Martel le Lun 4 Juil - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyDim 3 Juil - 17:22

Maudits.
Oubliés.
Perdus et disparus.

Mais point encore tout à fait révolus.

Cela fait des siècles que plus personne n’en a appelé à eux – un millénaire, presque, que plus personne ne les révère, ne les honore, ne les invoque. On les a dédaignés, la Déesse et son Dieu, la première et le premier ; on les a remplacés, eux qui furent les deux seuls témoins de la Création, avant que d’autres ne viennent leur voler le cœur de l’Humanité et les prières de ceux qui foulent le sol de la terre dans le labeur et la poussière. Ils sont toujours là, pourtant, porteurs d’un incommensurable pouvoir, car il est la somme de tous les autres cumulés. La Déesse en sa tour céleste, couronnée de magie et de savoir, Realia la toute-puissante qui sourit à la face des astres ; et le Dieu en son logis ténébreux, armé d’arcane et de science, Calibourne l’auguste qui tient dans sa main les voies du destin.

On les a oubliés, oui, mais point encore totalement.

Il en reste pour se souvenir d’eux, il en reste pour se rappeler des anciens cultes. Les Moniales de Realia, les Templiers de Calibourne, sortis de l’ombre ce jour d’hui où l’impératrice de la Magie s’attendait à ceindre la couronne d’Aura. Portant haut et clair l’étendard de la Déesse et de son Dieu, revenus du néant où l’oubli des hommes les avait enfermés, ils s’imposent par la voix de leur Champion Gustave, prêts à reconquérir les âmes des hommes et des femmes pour retrouver leur place au Panthéon.

Tremblez, mortels.
Les Piliers de la Création s’éveillent.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyLun 4 Juil - 23:53




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.4

Informations



Intrigue animée par Delrya


L'Ordalie de Diamant



Ah, les souverains des temps passés.
Têtes couronnées et ports altiers.
Rois implacables et reines de cœur.
Ils sont de ce monde les bâtisseurs.

Qui sont-ils ?





Quatrième Tour

Consignes



IRL : du lundi 03/07 au lundi 10/07.

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « L'Ordalie de Diamant » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple : l'Histoire d'Arven s'écrit à l'encre des lignées impériales d'Ibélène et de Faërie. Mais qui furent ces empereurs des temps passés qui construisirent le monde, tel que nous le connaissons ?

• Le format est libre ; sachez seulement que ces textes pourront potentiellement faire leur entrée dans les Contes et Légendes d'Arven, dans le duché correspondant. Vous pouvez écrire une chronique, un journal intime, un rapport militaire, un cours d'histoire à l'Académie, un poème, un conte pour enfant... Comme vous le souhaitez !

• Vous pouvez proposer un tercet comme un pavé, il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester raisonnables :mimi:  Postez à la suite !

Bonne chance à tous !  :poele:





♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyLun 11 Juil - 14:52

Au temps de jadis, lorsque le monde était enfant et que la guerre ravageait les terres,
Se trouvait sur le trône ibéen la plus prestigieuse des reines de naguère.
Toute de gloire et de sagesse, vaillante et dévouée, sauvage et guerrière,
Régalienne et gracieuse, noble et poète, digne et altière.
Érudite et mécène, elle protégeait de sa couronne le savoir et les sciences,
Encourageant l’apprentissage, la culture, l’enseignement et la patience.
Dame au grand cœur, mère aimante, épouse dévouée, souveraine attentive,
Ici et là, elle allait, protégeant les faibles, encourageant les forts, et leurs idées créatives.
Belle, oh si belle dans sa blondeur de glace, fille de Valkyrion couronnée,
Élégante toujours, si délicate et raffinée, elle était admirée de ses sujets.
L’Histoire raconte qu’elle se couronna de ténèbres lorsque la guerre l’exigea,
Ère sanglante, conflit terrible, écarlate rose fleurissant sur les champs de bataille ravagés.
Naguère paisible et douce, elle se fit barbare et implacable, montant au combat,
Et la mémoire des hommes garde intact encore ce jour d’hui le souvenir des exploits d’Astrée.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyJeu 14 Juil - 13:18




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.4

Informations



Intrigue animée par Delrya


L'Ordalie de Diamant



À  travers les siècles la Rose est demeurée fidèle à son serment
La paix a été préservée mais, las, voici revenu le temps
Où les braises de la guerre menacent gravement
Attisées par le retour de la magie du sang
Alors la Rose  agite ses piquants
Voici ses servants
Épines
Épines
Dans l’ombre de la Rose Écarlate depuis ses lointaines origines
Luttant à ses cotés pour que les querelles intestines
Ne deviennent point une lutte assassine
Leur mission est loin d'être anodine
Et grande est leur discipline
Ils sont les Épines





Cinquième Tour

Consignes



IRL : du jeudi 14/07 au dimanche 24/07.

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « L'Ordalie de Diamant » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple :  Les légendes et les histoires courent sur la Rose Écarlate, sur ses exploits, ses prouesses et ses actes, bien plus rares celles qui s’attachent aux Épines. À vous d’inventer l’une d’elles. Qui sont donc les mystérieux acolytes de la Rose ?
• Le format est libre ; sachez seulement que ces textes pourront potentiellement faire leur entrée dans les Contes et Légendes d'Arven, dans le duché correspondant. Vous pouvez écrire une chronique, un journal intime, un rapport militaire, un cours d'histoire à l'Académie, un poème, un conte pour enfant... Comme vous le souhaitez !

• Vous pouvez proposer un tercet comme un pavé, il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester raisonnables :mimi:  Postez à la suite !

Bonne chance à tous !  :poele:



Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Arsène de Sylvamir
Arsène de Sylvamir

Messages : 515
J'ai : 14 ans
Je suis : Le fils adoptif de Mélusine et Hiémain, protecteur auto-désigné de ses frères et soeurs.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Mélusine et Hiémain de Sylvamir. A la Cour des Miracles, aussi.
Mes autres visages: Mayeul de Vifesprit - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptySam 16 Juil - 0:21

Il n’avait jamais été grand chose, non. Né noble, au milieu d’une grande fratrie, trois soeurs et deux frères, de deux mères différentes, dans une cité dont le nom n’a jamais réellement marqué les mémoires. Enfant déjà, il était insignifiant, calme et posé certes, mais si discret que personne ne le remarquait vraiment. Qui l’aurait remarqué, de toute façon, à côté de la pétillante joie de vivre de son frère aîné, de l’adorable minois de sa cadette, ou du dur labeur effectué par la plus âgée de ses soeurs? Personne. Mais il se plaisait de n’être personne, laissé à lire et rêvasser, à s’inventer des histoires et à les dessiner. Ses parents le rêvaient barde, ou précepteur. Lui n’aspirait pourtant qu’à une chose : oeuvrer pour Arven. Oeuvrer pour maintenir la Paix, si durement arraché il y avait des centaines et des centaines d’années. Il serait barde, oui, chantant les exploits de la Rose Ecarlate. Précepteur, enseignants aux futurs générations l’histoire d’Arven, afin que tous puissent apprendre des erreurs passées. Ou Epine de la Rose.

C’était un secret qu’il gardait au plus profond de son coeur, pourtant, un rêve secret qu’il n’avait guère envie de révéler. Son admiration remontait à loin maintenant, bien avant son cursus en Histoire à Lorgol, bien avant même d’avoir contemplé, pour la première fois, la Tour de la Rose. Il avait huit ans. Huit ans quand il avait croisé la Rose Ecarlate, absorbé définitivement par l’aura de ces guerriers légendaires, et comprenant ce que serait son avenir. Il servirait, il aiderait, il protégerait. Maintenir la paix en Arven, pour éviter que ne renaissent les conflits et les peurs d’antan. Il ne serait jamais un combattant, lui : trop petit et trop frêle, il n’avait rien de la carrure de ces champions.

Mais il aiderait, à sa manière, à son niveau. Telles ces petites mains qui faisaient tourner la maisonnée de son père, invisibles mais indispensables, il rêvait de devenir l’un des artisans de cette paix que devait protéger la Rose. Il ne serait pas de ceux qui se dresseraient contre les perturbateurs, non. Il serait de ceux qui recevraient les requêtes et aiguilloneraient les demandes, indispensable et travailleur. Lui qui n’avait jamais eu grand désir de briller aux yeux de tous, timide et complexé, savait qu’être Epine ne signifiait rien d’autre que d’oeuvrer, dans l’ombre de la Rose, pour l’unité d’Arven.
Et, aussi sûrement que son coeur brûlait de désir pour ce rôle, il s’accorda à y parvenir, travaillant dur et ne ménageant pas sa peine. Il étudia l’histoire, la diplomatie et les secrets qui régissent les conflits entre les hommes. L’Académie lui avait ouvert ses portes et malgré ses diplômes, il ne cessa jamais d’apprendre, lisant, lisant et lisant encore, un érudit passionné et passionnant. Il s’investit auprès des enfants, leur apprenant ce qu’il pouvait, à ces filles et fils de la noblesse qu’il côtoyait, leur enseignant la paix et l’inutilité des conflits, l’amour et la compassion des autres. L’amour d’Arven, cette terre, si belle, qui les avaient tous vu naître.

A l’orée de ses trente-cinq ans, enfin, son rêve se réalisa. Sa candidature fut acceptée, et on l’introduisit dans ce lieu qu’il avait toujours chéri au plus profond de son coeur. La Tour de la Rose.
Il était devenu Epine.
Prêt à protéger Arven jusqu’à son dernier souffle, encore plus mystérieux peut-être que les membres de la Rose Ecarlate.
Son but ultime était enfin atteint.
Aimer. Aider. Servir.


Paroles: teal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyDim 24 Juil - 14:32

Petite Épine.
Petite, fragile, vulnérable et gracile,
Petite épine acharnée et loyale.

Elle n'a point la grâce de la tige fièrement dressée,
Elle n'a point le chatoiement des pétales gorgés de sang,
Elle n'a point la douce odeur ni la souple caresse.

Petite Épine est rugueuse,
Petite Épine est pointue,
Petite Épine a soif de sang.

Car telle est la force des faibles qui soutient les puissants,
Telle est la foi des opprimés qui défendent leurs champions.
Telle est Petite Épine.

Extrait d'une chanson d'enfant, année 450.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyDim 24 Juil - 15:44




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.4

Informations



Intrigue animée par Delrya


L'Ordalie de Diamant



Ce couronnement aura été fort mouvementé...
Il ne fait aucun doute que bientôt, bardes et conteurs s'en empareront pour la partager au gré des chemins et – qui sait ? – peut-être cette histoire traversera-t-elle les siècles.

Toi qui en fut le témoin, révèle ton âme de troubadour.





Cinquième Tour

Consignes



IRL : du dimanche 24/07 au vendredi 29/07 .

• Ce topic concerne les personnages dont la participation à l'intrigue « L'Ordalie de Diamant » ne serait pas cohérente (et ceux de l'intrigue qui voudraient aussi participer). La participation à chaque tour de cette animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Le but du jeu est simple : écrivez la légende de ce couronnement, telle qu'elle sera peut-être contée plus tard, telles que s'en souviendront les mémoires.

• Le format est libre ; sachez seulement que ces textes pourront potentiellement faire leur entrée dans les Contes et Légendes d'Arven, dans le duché correspondant. Vous pouvez écrire une chronique, un journal intime, un rapport militaire, un cours d'histoire à l'Académie, un poème, un conte pour enfant... Comme vous le souhaitez !

• Vous pouvez proposer un tercet comme un pavé, il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester raisonnables :mimi:  Postez à la suite !

Bonne chance à tous !  :poele:



Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] EmptyDim 24 Juil - 21:36

Spoiler:
 

Pince les cordes de ton luth mon ami, et c’est parti !!


Une douce princesse
Couronnée par le Sang et la Mort
Et qui pourtant avec grande hardiesse
A ses détracteurs avait donné tort

Oh belle Chimène, douce enfant
Voici venu le jour de ton couronnement
Place, place, Dames et damoiseaux
Notre impératrice s’avance le front haut

Mais quelle est donc cette voix qui s’élève
Ce vil imposteur, de tous inconnu ?
C’est de la couronne qu’il rêve
Avec son arrivée impromptue

L’Ordalie il réclame
Soutenu par les Dieux et quelques mauvaises âmes
Un jugement de sang, qui le couronnera
De suffisance il ne manque pas !

L’arène se remplit
Lames et Calices s’avancent sans peur
Et soudain un cri retenti
Un cri puissant, venu du coeur

Rose Ecarlate, te voici à nouveau
Prête à pourfendre ce vil Damoiseau
Qui une fois son forfait exposé
Honteux, retourne se cacher

Victorieuse est la Rose
Couronnée est notre douce Chimène
Et si d’aventure vous êtes ravi de ma prose
Un fleuron récompensera mon poème


Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant [Animation Contes et Légendes]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP :: Intrigues / RP express / missions-
Sauter vers: