AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-83%
Le deal à ne pas rater :
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
4.99 € 29.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptySam 23 Juil - 13:16


Le Fou

La Rose Noire





Gling-gling.

Chacun de mes pas tintinnabule et résonne dans un concert de cliquetis – mon écrin a bourré ses poches, la doublure de ses jupons et l’intérieur de son corset d’une quantité de précieuses petites babioles, et la course les entrechoque dans un bien joli tintement. Je l’aime, ce son malicieux : peut-être faudra-t-il que je demande aux Épines de me coudre des grelots dans la doublure de ma cape ? Je suis bien certaine que notre Roi approuverait, son esprit aime tant l’originalité ; mais notre Tour râlerait sûrement un peu, pour des motifs aussi tristes que la discrétion en mission ou la dignité d’un agent assermenté. Pauvre Tour si sérieuse ! Dans des moments aussi dramatiques, il faut savoir s’amuser, pourtant.

Gling-gling-gling-gling.

Nous remontons le couloir en courant, côte à côte, le Roi Blanc et ma bien folle personne. Que nous avons souri, Fantasme et moi, à découvrir l’ampleur de la stupeur qui a saisi notre Mélusine lorsque son promis s’est voilà de blanc et couronné d’argent ! Sûrement tout autant que Stellaire se gausse de son Hiémain lorsqu’il a vu sa fiancée s’enténébrer, l’arc à la main. Ils rigolent, dans un arrière-coin de nos pensées communes, les deux dragons – ils rigolent, posés côte à côte près de la porte d’où nous allons surgir pour rejoindre la mêlée. Mélusine reste confuse pour le moment, appréhendant encore ce qu’elle vient de voir, alors… alors, je prends le dessus quelques instants, et m’envole au dos de ma Fantasme, enchantées toutes deux à la perspective de faire une entrée remarquée.

Gling-gling-gling-gling-gling-gliiiiing !

Mon Roi est là, devant l’assemblée – d’un salut plein de panache, je lui adresse mes respects dans un tintement gai, laissant le Roi des Blancs le rejoindre, dominant la situation de leurs deux couronnes. Pour ma part, j’ai repéré une silhouette vaguement familière au dernier rang, qui tente tant bien que mal de se faire oublier derrière un pilier. Que nenni, mon petit ! D’un pas sautillant, accompagnée de mon carillon artisanal, je fonds droit sur le malheureux Pion Blanc, et lui attrape la main dans un geste tout autant affectueux qu’exubérant. « Allez, viens avec moi ! Je ne sais pas où sont les autres Blancs, mais je vais veiller sur toi, ce sera amusant tu verras ! » Et toute guillerette, j’entraîne le petit Blanc désemparé, rejoignant mon Cavalier qui se dirige vers nos souverains couronnés. Je ne vois pas ma Tour pour le moment – parfait ! Le Cavalier est bien moins sérieux et ne verra pas d’objection à ce que nous couvions le petit Blanc de nos vigilances ténébreuses. « Mon ami, donnez-moi votre bras tant que la situation reste paisible, et menons notre compère Pion vers son Roi, voulez-vous ? »

Gling-gling-gling.

Réjouis, nous avons remis le dernier des Blancs à son souverain, et montons la garde près du nôtre qui toise la foule sous sa couronne d’or. Je sais qu’il a perçu mon désarroi devant la folie qui s’est emparée des Faës, devant l’Ordalie et le frère dressé contre la sœur. Un vent de révolte couve en moi – que sont ces coutumes barbares héritées d’un autre temps ! Ma Mélusine, un peu remise de sa surprise, approuve silencieusement, ses doigts caressant le bois chaleureux de Vespéral, et ensemble nous attendons, aux côtés du Cavalier, derrière notre Roi qui harangue l’assemblée. S’il faut nous battre pour que cette folie cesse, alors… Alors, oui mon Roi, nous nous battrons.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptySam 23 Juil - 15:11


Le Pion

La Rose Blanche




Gling-gling. Dissimulé derrière ton pilier, fin observateur, tu entends passer inaperçu mais ce son ne t’échappe pas. Tu es le Défenseur, tu es le Pion qui sert la Rose, qui sert ton Roi. Ton Roi juste, qui protège les innocents. Tu t’es offusqué, comme lui, de savoir ce qu’il se passait, ces trois jours durant. Tu es préoccupé, mais tu n’as pas hésité à répondre à son appel, malgré la réticence de ton écrin novice, impressionné, hésitant. Perturbé, par le blanc étincelant qui couvre les teintes colorées de sa propre tenue. Trébuchant sur celle-ci, dans sa course pour rejoindre Granit suite à l’appel de votre Roi, suite à ton ordre impérieux alors que tu essayes de le rassurer pour sa première mission. Le griffon n’a pas hésité un instant, volant à toutes ailes vers l’arène, évitant habilement tout obstacle, se posant à l’écart pour donner à ton écrin le temps de reprendre contenance. Tu te dissimules par égard pour cela et par devoir, ta vocation n’est pas d’être sur le devant de la scène. Gling-gling. Tu ressens la panique qui l’étreint, à voir le Fou extravagant s’approcher, à l’entendre plus qu’à le voir, à vrai dire. Tu t’en amuses, malgré le sérieux dont tu fais preuve, et l’air pincé de ton visage devant ses facéties déplacées, qui pourraient faire fuir ton écrin à toutes jambes.

Suivons-le, tout se passera bien. Tu ne failliras pas à notre mission, et notre Roi est là pour veiller à son bon déroulement. Si tu trébuches, nous ne te laisserons pas chuter.

Tu es brusque, bourru, mais étrangement attentionné malgré tout. Tu sens toute la force dont ton écrin fait preuve, tout son courage, pour suivre ce Fou qui a étreint avec douceur sa main, mais de manière presque trop énergique. C’était l’impulsion qu’il lui fallait, peut-être, alors qu’un murmure parfaitement maîtrisé s’échappe de sa bouche. « Bien. Je vous suis. » Quel drôle de spectacle, cependant, que le Pion sur ses réserves, entouré du Fou gouverné par son exubérance fantasque – ou par son Roi, mais est-ce si différent ? quoi qu’il semble bien sérieux, presque autant que son homologue – et du Cavalier guère plus calme. Le soulagement est instantané, pourtant, quand vous êtes remis à votre Roi. Vous êtes à votre place. Sa main effleure Éternelle et les roses qui parent sa poignée, sentant l’excellente prise qu’elle a dessus, jetant un œil au sable aussi coloré que ses voiles que le pommeau contient, appréciant les particularités de l’arme. Tu sens ton écrin apaisé, sur de sa place, sur de ce qui vous attend, de ce que vous devez faire. Si l’affrontement est indispensable, alors nul sang d’innocent ne coulera de ton fait. Et tu es prêt à te battre,  par l’intermédiaire de sa main habituée. Ça, allié à ton expertise de guerrier. Tu entends ses supplications pour que tu ne te lances pas dans un combat inutile, que tu n’attaques pas impulsivement. Je ne ferai rien qui ne sera pas justice.

Vous vous taisez, hochant la tête à l’attention des vôtres. Les mots sortent de sa bouche, échos de tes pensées, des siennes, approuvées par Granit – qui n’a eu de cesse de vouloir faire réagir ton écrin, se résolvant à ne pas le faire que grâce à toi.
« Ordonnez, et j’obéirai. Pour faire régner la justice. »


Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptySam 23 Juil - 16:09


Le Cavalier

La Rose Noire





Que Mande-Etoiles se matérialise dans ma main n’avait rien eu d’étonnant, tant le couronnement de l’impératrice Faë avait été bousculé. Et si depuis mille ans la Rose Ecarlate choisit de ne pas prendre parti, peut-elle rester silencieuse désormais ? Cette maladie qui frappe indifféremment nobles et gueux semble prendre du terrain, et le silence ne semble plus adéquat. Visage caché, vêtement enténébrés, me voici fin prêt à répondre à l’appel qui a retenti, à prendre les armes pour Arven, si nécessaire. Anxieux, certes, mais le bavardage de Sigvald à mes côtés contribue à noyer toute appréhension. Le poids du sceptre dans ma main est rassurant, tout comme sa présence familière dorénavant, qui égaille le chemin de ses commentaires.

Il n’est guère long pourtant, le chemin qui mène à cette arène dans laquelle se déroule l’Ordalie, arrêtée par la présence des Epines et de mon Roi, accompagné du Roi des Blancs. L’arrivée remarquée des dragons de mon Fou et du Roi me fait rire doucement, fantaisie bienvenue dans cette assemblée bien grave. Sigvald la commente aussi, cette arrivée, me faisant oublier mes inquiétudes de débutant avant que mon attention ne soit happée par les tintinnabulations du Fou Noir saluant notre Roi. Mon salut risque fort d’être tout aussi enjoué, bien que moins carillonnant, mais le bruit est intéressant. Joyeux. L’on peut toujours compter sur le Fou pour alléger une atmosphère par trop sérieuse, et c’est heureux. Quelle jolie musique accompagne chaque pas, tandis que le Fou s’est emparé de la main du Pion Blanc pour se diriger vers moi!

Je tend mon bras, d’un geste élégant que la présence dans mon esprit a dû faire des centaines de fois, et qu’il est ravi de pouvoir faire à nouveau.« Bien entendu mon ami, allons-y. Il serait dommage de délaisser notre blanc camarade! Qu’il soit de blanc vêtu ne change rien à l’attention à lui porter.» Noir blanc noir, plaisant compagnon, clair flocon saupoudrant d’obscurs monts. L’image des montagnes kyréennes est limpide dans mon esprit concernant notre curieux équipage, apportée par une griffonne férue de splendides paysages qui ne peut s’empêcher de m’en faire part.

Je sens la joie de Sigvald dans mon esprit, et c’est dans un salut déférant mais plein d’enthousiasme que je salue mon Roi, et celui des Blancs, auquel nous livrons notre bien sympathique fardeau, mon Fou et moi. Le carillon des vêtements de ce dernier incite mes pas de se faire plus dansants et plus gracieux, et c’est d’un pas sautillant et aérien que je prends ma place auprès de mon Roi. Le moment ne s’y prête sans doute pas, mais je ne me suis pas laissé aller à virevolter, aussi n’est-ce qu’un moindre mal.

Le Roi Noir toise la foule qui murmure, chacun prenant son temps pour saisir l’impact des paroles de notre Roi, et celles de son homologue des Blancs. Ils en appellent à l’union et à la solidarité, et si leur discours me parle, sous mon masque, je n’en laisse rien voir. Absorbé dans une discussion avec celui qui partage mes pensées et qui, jusqu’ici en sommeil dans mon esprit, connaît les faits aussi bien que moi, je me tiens prêt. Mettre fin à cette stupidité semble plus que nécessaire, désormais. Mande-Etoiles dans ma main, mes camarades de la Rose Ecarlate à mes côtés, nous nous tenons parés à toute éventualité.

Spoiler:
 




Dernière édition par La Rose Écarlate le Mar 26 Juil - 8:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyDim 24 Juil - 1:00


La Tour

La Rose Noire





Tu t'es éclipsée, aussi silencieusement que possible. Tous les regards étaient tournés vers eux, comme éblouis par leur magnificence. Toi, tu n'attendais que ce moment pour quitter la foule sans un mot. Tu t'y attendais depuis l'instant où les Epines sont apparues. Elles sont arrivées juste au bon moment, gagnant du temps pour que les Rois – tes Rois – fassent leur entrée en plein cœur de l'arène. Mais toi, tu t'es déjà éloignée, Tour discrète et silencieuse. Tu as trouvé un coin désert pour t'y dissimuler et invoquer Parangon, sagement replié à ton bras. Tu sens la présence de Simon à tes côtés, avare de paroles comme à son habitude et Justice qui surplombe la capitale Faë avec suffisance. Quant à toi, tu reviens juste à temps pour apercevoir les facéties de ton Fou à l’œuvre, guilleret et sautillant, emportant le Pion Blanc dans le tourbillon de sa folie. Ton Cavalier est de la partie lui aussi et ta réaction se trouve entre le reniflement désabusé, le soupir désespéré et un sourire en coin amusé. La situation n'a pourtant rien de drôle, tu le sais bien et le grognement de Justice dans un coin reculé de ton esprit t'indique qu'il n'en pense pas moins.

Sans un mot, tu vas, tout droit, jusqu'à ton Roi. Tu traverses la foule, écartant doucement les nobles et moins nobles agglutinés. Tu reconnais les visages de deux champions, croisés sur l'Île des Vents, particulièrement la championne du lancer de pirates. Si seulement elle pouvait voir tes yeux emplis de reproches à cet instant... Mais tu as plus important à penser. Tu te rapproches un peu plus afin de retrouver tes camarades que tu salues respectueusement, et tes Rois devant lesquels tu t'inclines avec grâce. Tu n'as pas besoin de prononcer un mot, ton Roi sait que ton bouclier est désormais sien. Tu dardes sur la foule un regard sévère ; tu n'es pas contente, vraiment pas du tout. Cette Ordalie n'était qu'une farce, témoin de maux profondément ancrés. Mais blâmer les dieux pour une maladie, s'en prendre à des innocents afin de parvenir à ses fins... Tu es à la fois outrée et furieuse.

Tu te diriges ensuite vers le Pion Blanc, posant une main rassurante sur son épaule non sans aviser ton Fou d'un œil sévère. Puis tu observes Gustave et ceux qui l'accompagnent, prête à agir s'il le faut.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyDim 24 Juil - 15:44




Chroniques d'Arven

Intrigue 1.4

Informations



Intrigue animée par Delrya


L'Ordalie de Diamant


Sous les yeux ébahis de la foule, les Rois de la Rose Écarlate interviennent et de leurs voix puissantes, évoquent cette maladie mystérieuse qui ravage Alfaë.
Non, les dieux ne sont pas en cause. Les dieux se moquent bien de savoir quel mortel montera sur le trône faë et, s'ils ont pu par le passé intervenir dans les affaires humaines, leurs noms ne peuvent être invoqués en ce jour.

Cavalier, Tour, Fou et Pion suivent leurs Rois et leurs arrivées ne manquent pas d'alimenter la curiosité. Peu sont les hommes et femmes d'Arven à avoir un jour vu l'un des membres de la Rose et voilà que la moitié de la Rose se tient là.

Gustave lui-même qui lève les paumes en signe de paix, un fin sourire sur les lèvres devant la verve de sa Championne. « Vous avez raison. Je ne suis venu ici qu'en vertu de l'Ordalie, sincèrement convaincu du caractère divin des maux qui frappent notre peuple. Puisqu'il s'avère que tout cela n'est qu'un vaste complot, daignez ô Rois, que je me retire. »

Sur un signe, il disparaît, ses hommes à sa suite et le silence retombe.

La Rose ne couronnera pas. Là n'est pas son rôle.
Mais sa présence en ces lieux ne manque pas d'impressionner et nombreux sont ceux à voir en eux un bon présage pour le règne à venir. Aux ducs faës, la couronne est apportée. À eux maintenant de procéder, comme l'aurait voulu la coutume. Le Couronnement va pouvoir s'achever, confirmant Chimène dans ses attributions. Mais les semaines à venir seront troublées. Qu'en sera-t-il de ces ducs renégats qui n'ont pas hésité à s'élever publiquement contre leur impératrice ? Qu'adviendra-t-il des chevaucheurs valeureux qui ont suivi leurs convictions en acceptant de porter les couleurs adverses ?

Toute couronnée qu'elle soit, Chimène n'en restera pas moins contestée. Et les malheureux événements qui se sont ici déroulés ne manqueront pas de rester dans l'Histoire.








Les suggestions du Destin



Pas de suggestion sur ce dernier tour, vous êtes libres :mimi:


Consignes




IRL : du dimanche 24/07 au vendredi 29/07.
IRP : le 06 juillet et dans les jours qui suivent

• Ce topic concerne les personnages qui participent à l'intrigue « L'Ordalie de Diamant ». Les personnages dont la participation à l'intrigue ne serait pas cohérente peuvent rejoindre l'animation de ce chapitre « Contes et Légendes : L'Ordalie de Diamant ». La participation à chaque tour de l'animation donne droit à la carte d'Omen d'assiduité, en lieu et place de l'intrigue. (Il est possible de participer aux deux, mais vous n'aurez qu'une seule carte à la fin.)

• Si vous n'êtes pas inscrit, envoyez un MP au Destin avant toute chose afin de voir avec lui pourquoi votre personnage est présent et en quelle qualité.

• L'Ordalie prend fin sur cette intervention de la Rose mais les esprits restent préoccupés. La puissance de frappe de ce groupuscule opposé à la Magie du Sang inquiète. Reste à soigner les malades et à mettre de l'ordre dans ses affaires avant le départ.

• Il n'y a aucune limite de mots. Essayez cependant de rester concis et indiquez un résumé de vos actions sous spoiler à la fin de votre message. De façon générale, privilégiez des posts courts, pour réagir aux messages de vos voisins.

• Il n'est absolument pas obligatoire de se plier aux suggestions du Destin. Mais gardez bien à l'esprit qu'il aime récompenser les dragonnets qui le divertissent... et châtier les dissidents qui ignorent ses volontés !

• Si vous répondez aux suggestions du Destin, pensez bien à le mettre en valeur dans vos messages afin que votre valeureuse contribution ne passe pas inaperçue !

Bonne chance à tous !  :poele:



Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyDim 24 Juil - 17:25

La surprise est à son comble. D’abord les épines, et maintenant les Roi de la Rose Ecarlates eux même. Oh certes, les autres membres semblent s’être présenter comme garde rapprochée, mais les deux souverains seuls évoquaient les faits et répondaient aux questions silencieuses que tous se posaient. Ainsi, sans surprises pour Denys, fut annoncé la vérité sur la maladie qui touchait les habitants d’Alfaë. Nulle colère divine comme il l’avait supposé depuis le début, comme il l’avait fièrement et catégoriquement annoncé. Mais sans preuve, le doute était permis, et la haine contre Chimène avait fait le reste : il fallait un moyen de la destituer. Bien dommage pour ces imbéciles, l’Ordalie était belle et bien caduque, l’une de ses règles était brisée pas les indices de la Rose. C’était tant mieux. Les paroles du Roi Noir néanmoins ne furent pas écoutées d'une seule oreille. Plus que la curiosité, il y avait cette réflexion qui avait déjà traversé le duc de Lagrance sans pour autant n'être qu'autre chose qu'un brouillon. Hélas, il doutait que les discussions soient aussi simples...

Sa surprise fut grande quand Gustave, conscient que son avantage tombait à l’eau, abdiqua presque toute culpabilité et sembla vouloir s’en aller comme si rien ne s’était passé. « De qui se moque-t-il… » Sa voix grince avec sarcasme et amertume, le duc de Lagrance foudroie du regard cet homme qui ose s’éloigner, accompagné de sa garde, comme si le monde désormais allait pouvoir reprendre le cour normal des choses, effaçant sa présence d’un simple souffle. C’était trop facile. La guerre civile à cause de lui pouvait éclater à tout instant maintenant que deux ducs s’étaient clairement élevés contre Chimène. Tout cela c’était de sa faute. Il héla le capitaine du vol de Lagrance, non loin de lui sur la tribune.

« Tristan ! Prenez vos hommes et rattrapez-le. » Il était impensable que les choses se terminent aussi facilement pour lui.

Et même s’il n’était pas nécessairement condamné, qu’au moins l’exemple soit montré. Tout comme pour Gaëtane et Bartholomé, qui ne pouvaient décemment plus susciter la confiance auprès de leur Impératrice. Elle était certes toujours critiquée et contestée, mais au moins pour elle, les choses étaient enfin officielles. Couronnant la jeune femme comme le souhaitait la tradition, il fut seul pourtant à être réellement de son côté, Liam hélas toujours alité à cause de la maladie. Mais peu importait. Car ainsi, Denys avait pour lui la confiance de Chimène, ce qui n’était pas négligeable, loin de là. Mais si l’attrait du pouvoir l’attirait, l’inquiétude face aux événements qui parcouraient désormais Arven ne quittait pas l’esprit du duc. Plus qu’une guerre civile qui pouvait faire rage à tout instant, le fantôme d’une guerre avec Ibélène continuait d’ombrager l’avenir. Sans parler de ces mages et savants convaincu de leur bons droits de refuser le retour des Mages du Sang en s’en prenant à la population. Ce n’était plus seulement Faërie qui s’enfonçait dans un futur trouble…

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyLun 25 Juil - 16:01

Je dû rêver. Je ne vois que cette seule possibilité. Comment expliquer sinon que j’aie pu apercevoir l’impératrice Chimène et les pièces de la rose écarlate ? J’avais toujours pensé qu’il s’agissait d’une légende qu’on racontait le soir au coin du feu. Comment comprendre qu’une simple marchande comme moi ait eu l’honneur de croiser non pas une pièce mais plusieurs ? Je n’aurais peut-être pas dû entrer par curiosité dans la salle du trône mais j’étais ravie de ce que j’avais pu découvrir. Ces images resteraient à jamais emprisonnée dans ma mémoire.

Gustave de la Rive avait fait marche-arrière. Je ne pouvais qu’être contente pour lui. Il ne méritait pas de perdre son âme dans une lutte impossible. Il avait déjà trop souffert. D’un autre côté, Chimène pourrait acquérir l’expérience qui lui était nécessaire. Le calme pourrait régner pendant un temps. La paix entrainait inévitablement une prospérité et en tant que marchande, j’avais tout à y gagner.

Une certaine tension subsisterait. Il fallait s’y attendre. Toutefois, j’avais peu de chances d’y être impliquée. Je vois déjà des soldats partir à la poursuite de celui qui a osé revendiquer le trône. Je vais attendre que l’agitation diminue avant de m’éclipser. Il me tarde de retrouver Gudrun qui doit s’inquiéter pour moi. Toutefois, si je montre trop d’empressements, il se pourrait qu’on me considère comme une partisane de Gustave.

Je frisonne à l’idée de finir mes jours en prison pour une erreur que je n’ai pas commise. Je voulais juste voir l’impératrice Chimène. Je n’avais pas d’autres prétentions lorsque je me suis précipitée dans la salle. Je ne regrette pas mon audace. Qui aurait pu imaginer que mes yeux se posent sur ces figures de légendes. Même dans mes délires les plus fous, je n’avais encore jamais imaginé que ça puisse m’arriver.

Il me tarde de raconter tout ce que j’ai vécu à Gudrun. Pour une fois, je suis aux premières loges d’un épisode de la vie d’Arven qui deviendra bientôt une légende. Peut-être que je gagnerai des fleurons en allant raconter mon histoire à un barde ? En avais-je envie ? Peut-être était-il préférable de garder pour moi ce précieux instant. En imaginant que je devienne mère, je pourrai narrer cet épisode à mes enfants. Je suis sûre qu’un tel couronnement restera gravé dans les mémoires.

Je m’éloigne précautionneusement du centre d’effervescence ou déjà l’agitation se propage dans la foule. Nous allons pouvoir continuer à voyager d’une ville à une autre pour y distribuer des marchandises diverses. Après ce conte de fée, la vie reprenait son cours. J’avais été stimulée par une dose d’adrénalines mais il était temps que je fasse ce que j’avais toujours appris et ce pour quoi j’étais née : vendre des objets et gagner de l’argent pour vivre et recommencer le lendemain. Peut-être qu’un jour, tout ça changera. Il vaut mieux que j’attende que le Destin m’apporte une vie meilleure. Quand ça arrivera, je penserai à devenir quelqu'un d'autres mais en attendant je me contenterai de manger, de gagner de l’argent et de dormir.

spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyMer 27 Juil - 1:07

… Et la vérité fut comme chaque fois que la Rose se déplaçait. Les épines que l'on aurait pu craindre plus avides de sang que leurs compagnons de par leur piquant s'avancèrent en premier, interrompant l'Ordalie et son rituel ancestral qui en auraient sans nul doute fait jaillir davantage. Puis vinrent ceux que l'on n'attendait pas davantage, leurs rois notamment.
L'impératrice sur la sellette toujours aussi mutique que depuis le début des événements parut surprise en les apercevant, mais n'oublia pas de s'incliner en une révérence profonde eu égard à ces monarques et leur étrange suite si respectée arrivant au compte-goutte.
Elle écouta comme chacun ensuite les discours et dires des pièces couronnées ou non et ne réagit véritablement que lorsque Denys donna quelques ordres, le départ de Gustave et ses paroles ne l'ayant visiblement guère importunée. Papillonnant des cils comme si elle sortait enfin d'un rêve éveillé ou d'une concentration importante - la nouvelle avait été à dire vrai pour elle un choc et soulagement : des hommes étaient coupables et les dieux ne lui en voulaient pas. -, la jeune femme se pencha à peine vers son duc et murmura quelques propos en partie couverts par les froufrous de leurs tenues :

« Je vous en prie, guère aujourd'hui. »

L'hésitation était presque palpable dans ce chuchotis discret accompagné de son habituel sourire de convenance. Comme chaque fois qu'elle n'était pas sûre d'elle-même la damoiselle se retrouvait incapable de s'imposer proprement ou presque et ce même si elle préférait clairement remettre à demain un potentiel interrogatoire de sieur Gustave par exemple. La journée actuelle avait déjà été trop chargée en émotions malgré l'heure.
Elle sembla continuer de s'éveiller cependant lorsque la couronne fut portée dans son camps. Les mains du Lierre-Réal posèrent sur son front le métal froid et Chimène réalisa alors que l'on attendait sans doute d'elle quelques mots, des promesses au moins impossibles à ne pas tenir. De celles qui tournaient dans sa tête depuis un moment.
Elle tergiversa entre répéter un serment et marquer son obéissance à la Rose. Une minute ou deux. Puis elle effleura doucement de son poignet le bras de Denys pour l'inciter à la suivre. Et du centre de la cours elle s'approcha, lentement. L'impératrice s'arrêta à distance raisonnable des troupes masquées.
Le dos bien droit, elle offrit alors encore à la cours une nouvelle révérence et attendit d'être parfaitement redressée pour s'exprimer d'une voix douce, mais non tremblante.  Son sourire de convenance disparut pour un air plus grave.

« Puisque c'est là votre souhait ô Rois, des discussions entre Ibélène, Lorgol et Faërie seront lancées, Faërie s'y engage déjà. Des rassemblements de recherches contre ce mal seront aussi créés et maintenus jusqu'à ce qu'il disparaisse. »


Elle lia tout en parlant les mains sur le devant de ses jupes. Si en prononçant les précédentes phrases elle avait paru plutôt assurée, elle, parfois si têtue quand elle songe avoir réellement raison, un trouble léger se lut à nouveau sur ses traits tandis qu'elle enchaînait :

« Que les débats et les recherches mêlent tous les savoirs des peuples d'Arven ne dépendra cependant que du choix de chacun. »

Silence. Elle contempla un visage, un masque, un autre visage parmi les gens et regretta que Liam ne soit guère là. Une petite inspiration plus tard et elle reprit, en appuyant sur les noms des lieux.

« … Vous qui étiez témoins ou participants de l'Ordalie aurez bientôt sans doute le droit de partir loin du château si cela vous complaît.  
Si certains de vous ont des malades dans leurs rangs et craignent pour eux ou souhaitent simplement rester pour aider Faërie et Arven dans son ensemble, considérez je vous prie les appartements qui vous ont déjà abrité comme vôtres le temps de votre séjour prolongé parmi nous. »


Son sourire de convenance revint enfin sur ses traits alors qu'elle terminait son discours.

« C'est, avec le repas qui nous attend, je le conçois un piètre remerciement pour votre patience et votre présence, mais je ne doute pas que nous puissions en rediscuter. »


Le temps des serments solennels envers uniquement sa patrie viendrait plus tard songea-t-elle. A présent il fallait finir de gérer des étrangers qui n'avaient pas dû apprécier de finir enfermés soixante-douze heures... Et dialoguer avec des conseillers et amis de comment suivre la route qu'elle venait de tracer.
A nouveau silencieuse, elle pria pour avoir aussi vraiment raison à propos du fait que les plis de ses jupes ainsi que sa position suffisaient bien à camoufler les tremblotements de ses doigts qui, eux, ne s'arrêtaient pas. Et si elle faisait n'importe quoi, encore, finalement et comme trop souvent ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyMer 27 Juil - 2:47


La Tour

La Rose Noire





Tu ne dis mot tandis que chacun absorbe ce qu'il vient de se passer. Ton regard ne quitte pas la silhouette de celui qui s'est présenté dans le but de s'emparer de la couronne et tes lèvres se pincent aux quelques mots qu'il prononce en guise de pardon. Est-ce là tout ce qu'il a à dire pour sa défense ? Il remet en cause la place d'une Impératrice, invoque une cérémonie ancestrale en imputant aux dieux une maladie qui puise sa source dans des cœurs emplis de haine, et il se contente de quelques mots ? Tu sens l'agacement de Justice qui fait écho au tien et lui fais signe d'être patient. Tout n'est pas encore totalement terminé. La couronne est alors apportée et Chimène, enfin, peut s'avancer et prendre la place qui lui revient de droit. Tu sens en elle la détermination sous les airs intimidés et peu assurés. Ces derniers jours ont dû être éprouvants pour l'Impératrice en devenir, l'angoisse a dû l'étreindre et elle doit désormais ressentir un soulagement sans nom. Après tout, sa vie était en jeu également dans cette Ordalie, pas uniquement sa place.

Ses paroles sont nobles, ses promesses pleines d'espoir. Tu es sceptique mais tu veux croire, tu attends de voir. Mais pour le moment, ta présence n'est plus utile. L'a-t-elle jamais été ? Oui, bien entendu. Tu songes aux nombreux visages importants présents dans l'assemblée qui retiendront l'arrivée de la Rose, leur nombre autant que leur prestance. Par votre simple apparition, ils se souviendront peut-être que vous n'êtes pas qu'une légende et que vous êtes prêts à agir.

Tu t'inclines alors face à l'Impératrice nouvellement couronnée. « Puissent vos paroles être entendues par tout Arven votre Altesse. Je vous souhaite un règne long et prospère. » Ta voix masquée par magie ne révèle rien. Ni ta compassion face à la tâche qui l'attend, ni la dureté face aux événements qui se sont déroulés. Tu te tournes également vers tes Rois que tu salues respectueusement, avec déférence.

« Justice ? » « J'arrive. » Le dragon descend, majestueux, et atterrit à l'écart de la foule, attendant sa pièce, le regard droit et fier. Après avoir salué tes camarades, tu le rejoins en quelques pas, heureuse de retrouver ses écailles d'or, son sale caractère et ses remarques désabusées. Puis vous vous envolez tous les deux, dans le ciel limpide d'été.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyMer 27 Juil - 13:19


Le Cavalier

La Rose Noire





Les Rois Blanc et Noir ont parlé, et la foule a murmuré son assentiment. Chacun semble comprendre, et accepter, que les Dieux n’ont nulle querelle envers Chimène, et que son couronnement peut donc se poursuivre sans autre interruption. Sous mon masque, j’acquiesce à l’un des commentaires particulièrement pertinent de Sigvald, tandis qu’autour de nous, le murmure se fait plus fort. La Rose Écarlate est là, venue arrêter cette Ordalie qui n’a pas lieu d’être, et le public ne peut dissimuler son enthousiasme de voir ses membres réunis.

Gustave demande la permission de se retirer, arguant s’être trompé avec bonhomie avant de repartir sans plus de cérémonie. Risque-t-il de représenter une menace future ? L’un des ducs présent semble le penser en tout cas, mais c’est à l’impératrice Chimène de composer avec ces soucis. Elle semble indécise tandis que sa voix s’élève contre l’arrestation immédiate de celui qui désirait jusqu’à présent sa couronne et sa vie. Sage décision de ne pas faire couler le sang et entacher cette cérémonie d’écarlate, approuve la griffonne dans mon esprit. Mais l’avenir s’annonce bien sombre, pourtant, et cette décision n’est peut-être pas la meilleure. Il ne m’appartient pas de juger cependant, et si je sens Sigvald sceptique, nous ne bougeons pas, nous ne disons rien. Là n’est pas notre rôle. La couronne est apportée, et l’enfant que je suis parfois, plus profondément dissimulé encore que l’adulte sous le masque noir, ouvre de grands yeux émerveillés devant cette chance d’assister de si près à un couronnement impérial. Cristal théorise d’un ton rêveur mon attitude, tandis que je m’efforce de jongler avec les commentaires de Sigvald et mes propres pensées.

Chimène élève enfin la voix : belles paroles que celles de l’impératrice, porteuses d’espoir et de coopération. Espérons qu’elles soient entendues. Il est dorénavant le moment de repartir, maintenant que la présence de la Rose n’est plus nécessaire. Peut-être que grâce à son apparition, Chimène de Faërie débutera son règne avec plus de sérénité, sachant que la Rose veille. C’est bien tout ce que je lui souhaite, à cette nouvelle impératrice, car si je délaisse bientôt les sombres vêtements du Cavalier pour replonger dans l’anonymat, elle n’aura d’autre choix que d’être sur le devant de la scène, s’occupant des troubles que chacun peut déjà voir arriver. Je gémis intérieurement quand la griffonne commente mes pensées, débattant avec Sigvald dans un échange d’images inconnues que j’ai peine à suivre.

C’est devant mon Roi que je m’incline en premier, avant même celui des Blancs. Un sourire d’encouragement au Pion Blanc qui ne peut le voir sous mon masque, et je salue respectueusement mes camarades Noirs avant d’emboîter le pas à la Tour, prenant le temps de m’incliner brièvement devant Chimène de Faërie. Je sens le ravissement de Cristal à l’idée de voler dans les airs en ma compagnie, et j’approuve son sentiment. Les images qu’elle me partage sont enthousiastes et rêveuses, et je la laisse nous guider loin de l’arène, voltigeant à son gré, abandonnant Faërie dans les mains de son impératrice et de ses conseillers.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyMer 27 Juil - 16:16

Elle en met du temps, la jeune impératrice, pour réagir à ce qui l’entoure. C’est encourageant de la voir finalement prendre la parole, mais presque décevant de constater qu’elle lui demande d’annuler son ordre. Il n’est pas sur de comprendre sur le coup, mais il n’a guère d’autres choix que d’acquiescer, sans un mot, vexé de cette demande qui lui semble aussi incongrue que stupide. Il n’avait pas demandé l’arrestation de ce Gustave à la légère, pas plus qu’il ne comptait le porter devant la place publique à cet instant même pour le punir devant le peuple. Mais le laisser partir aujourd’hui c’était lui offrir la chance de s’enfuir et de ne pas répondre de ses actes. Il était coupable d’une part de ce désordre, n’en déplaise à ceux qui pensaient le contraire. Il fait un peu la moue, grogne silencieusement avant de se tourner vers Cassiopée, non loin elle aussi. Un signe en sa direction, elle approche, et doucement il lui chuchote quelques mots à l’oreille, murmure qu’elle seul peut entendre : « Prévenez Tristan, dites lui d’être discret dans l’arrestation de Gustave, mais celui-ci ne doit quitter le palais sous aucun prétexte. Il ne doit pas être blessé. » Certes, ce n’était pas là les ordres donnés par l’Impératrice, mais vraiment, laisser partir cet homme était idiot. Tout… « frère » de Chimène était-il, ça n’excusait en rien le tumulte qu’il venait de réveiller au sein même de Faërie.

Comme le voulu la tradition, il offrit à Chimène la couronne. Une cérémonie moins pompeuse et un peu improvisée, mais peu importait. Les choses étaient désormais officielles et c’était tout ce qui comptait. Incité à suivre la jeune femme d’un petit geste discret, le duc de Lagrance suivi Chimène au cœur de l’arène, sous les regards des invités et des Rois de la Rose. S’il n’eut rien à rajouter sur l’instant, il n’était pas certains que tout cela soit la priorité à prendre en compte. Non que des discussions avec Ibélène soit de moindre importance, les tensions qui régnaient désormais dans le royaume de la magie étaient quelques peu plus pressantes que le reste. C’était l’équilibre de Faërie qui tremblait. Enfin, la priorité restait certes de soigner les nombreux malades, une décision qui coulait de source, même si cela impliquait de travailler d’un accord commun avec les ibéens. Un choix qui ne plairait sans doute pas à tout le monde.

Peu à peu, l’effervescence semble se calmer. Gustave partit, les pièces de la Rose aussi commencèrent doucement à disparaître, les unes après les autres. Même si leur intervention avait été moindre, leur présence avait su calmer les tensions de l’instant et surtout empêché une cérémonie bien inutile. D’un simple geste de la tête, Denys salua la Tour et le Cavalier Noir qui s’envolèrent sur leur monture, ne laissant que peu de monde sur le sable de l’arène. Un regard aux alentours, il croisa celui de Maelys, celle qui se faisait désormais voir comme une traitresse mais à qui il n'adressa ni un regard condescendant ni colérique. Il parut plus réfléchir à une solution, laquelle ne tarderait pas à venir la concernant. Enfin, observant Chimène, le duc de Lagrance posa une main rassurante sur le bras de la jeune et nouvelle impératrice, lui adressant un fin sourire. Il l’avait bien vu, ce très léger tremblement dans ses mains qui trahissait ses sentiments.

Certes pas besoin de plus pour assurer son soutien qu’un simple geste, Denys ne s’attarda pas aux côtés de Chimène malgré tout, lui offrant un dernier salut après avoir lâché son bras, reculant vers les tribunes puis bientôt le palais, en quête de son capitaine de vol qu’il avait envoyé retrouver ce fichu Gustave.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyMer 27 Juil - 19:48

Incroyable. Outre les Epines, les Rois font leur apparition et nous révèlent que la malade n’est pas l’œuvre des Dieux mais bien celle d’arvéniens, une coalition de mages et savants protestant contre le retour de la magie du Sang. Une manœuvre habilement menée mais que je ne cautionne pas. D’ailleurs, pendant un instant, je me demande si mon mari aurait pu être au courant de ce plan. Sa haine des mages aurait pu le conduire à cette extrémité mais rien ne prouve son implication, alors je laisse cette hypothèse de côté. Et j’observe l’arrivée d’autres Pièces, soutenant leur roi respectif. Un rassemblement impressionnant car inédit. Je n’ai pas souvenir qu’autant de membres de la Rose aient été vu dans une de leurs interventions.

En tout cas, j’écoute avec attention leurs discours, consciente d’assister à un tournant décisif qui va conditionner les mois à venir et les discussions entre les Couronnes. Je fronce les sourcils devant la réponse du dénommé Gustave, s’excusant de sa revendication comme si ce n’était qu’une broutille. Pourtant, cet acte n’est pas anodin et partir ainsi ne doit pas plaire à beaucoup. Pour ma part je trouve cela trop simple et devrait au minimum conduire à quelques sanctions. D’ailleurs l’un des Ducs faë ne semble pas vouloir laisser cette affaire se terminer sur ce départ puisqu’il lance un de ses hommes à la poursuite de Gustave.

Ô miracle, je ne peux qu’être surprise lorsque Chimène prend enfin la parole sortant du mutisme qui la saisissait depuis l’annonce de l’Ordalie. Pendant un temps, je me suis demandée si elle allait rester passive laissant les choses évoluer d’elles-mêmes ou si elle finirait par agir comme attendu d’une Impératrice. Ses paroles sont sages, assurant la Rose que le dialogue allait être établi et des recherches contre ce mal entamées. Magnanime, la jeune femme laisse entendre que les personnes s’étant dressées contre son couronnement pourrait quitter le palais. Elle adresse également quelques mots à destination des familles des malades. Je penche la tête, pensive. Chimène emprunte une route qui ne risque pas d’être facile, celle de l’ouverture et de la clémence. Force ou faiblesse ?

Les faës vont devoir régler leurs problèmes internes avant de pouvoir être écouté par les ibéens. Finalement le couronnement a enfin lieu, officialisant la montée Sur le trône de Faërie de Chimène. Témoins, les membres de la Rose finissent par quitter l’arène tandis que Chimène me semble bien seule en dépit du soutien du Duc de Lagrance. Mon retour à Valkyrion se profile et je ne doute pas que les mésaventures de l’empire des mages feront parler en Ibélène.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyMer 27 Juil - 22:06

Petit à petit l’arène se peuplait de personnages emblématiques. Epines, Pièces, Calices et Champions étaient le centre de l’attention du public. Agnès était étonnée par une telle présence de la Rose, dont elle se souviendra pendant longtemps. Faërie vivait un moment crucial. Par contre, elle n’était pas du tout d’accord avec la sortie de Gustave, il devait s’expliquer auprès des autorités et leur dire tout ce qu’il savait sur la maladie et autres potentiels complots envers la Couronne. Certes, il ne voulait par user de la violence pour récupérer le trône mais cela ne satisfaisait pas la jeune femme. Des explications devaient être données. Elle secoua la tête. Cela lui semblait invraisemblable que le revendicateur se soit lancé dans l’Ordalie sans plus d’assurance. A croire qu’il avait été manipulé…

Agnès trépigna en voyant Gustave quitter la place, elle était tendue, partager entre l’envie de courir après cet homme et la place qu’elle devait tenir. Elle tourna la tête vers Denys lorsqu’elle l’entendit ordonner à Tristan d’arrêter Gustave. Oui il le fallait. Mains crispées sur sa robe, Agnès pivota vers Chimène qui brisa enfin le silence dans lequel elle était plongée depuis trop longtemps. Intelligentes paroles, sages et rassurantes. Elles apaisèrent un peu la tension qui l’habitait. Agnès n’était pas certaine qu’Adélaïde soit en état de voyager jusqu’à Lagrance, alors la proposition de l’impératrice tombait à pic. Puis elle secoua la tête. Avec le départ de Gustave, elle avait l’impression de rester sur sa faim.

Pourtant, une chose fut achevée. La couronne vint ceindre le front de Chimène, déposée par la main du Duc de Lagrance.  Comme Faërie semblait fragile suite à la défection de Cibella et Ansemer.  Les ibéens devaient se gausser. Petit à petit, les Pièces prenaient congé et l’effervescence qui imprégnait l’arène s’estompait. Et le Couronnement sembla poursuivre son cérémonial. Pourtant, avant de quitter les lieux, Agnès s’avança vers Maelys, l’air grave suite à tous ces bouleversements.

- Maelys, j’aimerais des explications…

Agnès laissa sa demande en suspens. Elle laissait son amie décider de se confier ou non. De plus, l’arène n’était pas indiquée pour ce genre de discussion et Agnès doutait que son Duc permette à la chevaucheuse de continuer à le servir alors qu’elle s’était affichée en faveur de Gustave. Des changements allaient survenir dans son duché.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyMer 27 Juil - 22:39

Quel ne fut pas son soulagement, de voir les pièces de la Rose Écarlate arriver. Il était toujours curieux, à leur sujet, intrigué. Qui se cachait derrière elles ? Quelle magie les animait ? Des questions qui resteraient probablement sans réponse. Il était, au moins, certain de l’imposture, et se voyait conforté dans sa certitude. Bien qu’il ne puisse accepter la prise de position de Maelys en faveur de celui qu’il avait cherché à confondre trois jours durant. Qui avait, par ailleurs, des manières exécrables de se manifester et de se faire entendre. Il n’hésita pas une seconde, suite à la demande de son Duc, déjà prêt à intervenir dans ce sens, en réalité. Ses chevaucheurs étant non loin de lui, il leur fit signe de s’approcher de Maelys, abandonnée comme un rond de flan outreventois, et leur indiquer à voix mesurée de l’aider à interpeller le perturbateur – sans un mot adressé plus à l’un qu’à l’autre, mais ses yeux étaient dardés sur celle qui s’était proposée comme championne. Qu’elle ne le déçoive pas. Pas encore.

Sans plus attendre, sans guère entendre les demandes de l’Impératrice, ayant quitté les lieux, il rejoignit la famille de la Rive. « Monsieur de la Rive, vous êtes cordialement invité à séjourner quelque peu au sein du palais impérial, ainsi que votre famille. Rassurez-vous, vos appartements seront encore plus spacieux que les précédents, une fois les invités pour le couronnement retournés dans leur duché, et vous ne manquerez de rien. » S’il savait se battre, il était persuadé que la méthode forte n’était pas toujours nécessaire, et l’intervention de Cassiopée dans son esprit le lui confirma. Reçu, ne pas faire d’intervention excessivement bruyante, et encore moi le conduire devant l’Impératrice. Il le posterait sous bonne garde, jusqu’à ce qu’ils soient amenés à repartir.










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyMer 27 Juil - 22:46

Elle est rapidement partie Alméïde. Dès que l'Ordalie a été interrompue, dès que les pièces de la Rose ont mis un terme à toute cette mascarade en expliquant la cause du mal qui a frappé son frère, dès que Chimène s'est avancée pour prendre la place qui lui revenait de droit, la princesse s'est éloignée de la foule et est retournée à l'intérieur du palais. Elle ne représente pas Erebor de toute manière, elle n'est qu'une princesse de rien, sa présence n'est pas nécessaire. Que les Faës se débrouillent désormais entre eux, qu'ils règlent leurs histoires, qu'ils trouvent des solutions entre eux. Alméïde, elle, veut retrouver les siens. Son frère, Sitara. Maintenant qu'elle sait quel est le problème, maintenant qu'elle sait où chercher la solution, elle a en elle un nouvel espoir, qui vibre en son cœur. Anthim ira mieux. Bientôt, très bientôt. Il lui faudra aller retrouver les guérisseurs du palais, collaborer avec eux, trouver le remède. Mais avant ça, elle a uniquement envie de retrouver son frère et de lui annoncer la bonne nouvelle. Peut-être qu'il parviendra à la saisir à travers le brouillard causé par la fièvre et qu'il s'y accrochera le temps qu'ils puissent s'occuper de lui.

Comme il fallait s'y attendre, le palais est étrangement désert en dehors de quelques gardes et domestiques restés en arrière. Certains la regardent, surpris. Certainement pensent-ils que la cérémonie n'est pas encore terminée, qu'elle devrait encore s'y trouver. La princesse avance rapidement sur le sol de marbre immaculé sans plus s'en soucier, se dirige dans l'aile réservée aux invités et rejoint les appartements erebiens.

La porte s'ouvre sur la suite de son frère. Il est là, allongé sur le lit, les yeux clos. Nulle trace de Sitara pour le moment, alors Alméïde s'avance, prend place sur le bord du lit, prenant sa main dans la sienne en douceur. « Tout va bien se passer Anthim, tu seras bientôt remis sur pieds, je te le promets. » Et elle se penche sur lui pour embrasser son front brûlant, le cœur lourd et la tête pleine des événements des derniers jours. Elle n'est pas mécontente que ce soit bientôt terminé.


Spoiler:
 


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyMer 27 Juil - 22:50


Le Roi

La Rose Noire





Son éclat de colère semble avoir portés ses fruits et sur plusieurs visages, il peut lire l’approbation quant à ses paroles. Sur d’autres, sans doute la peur, la réprobation, face à ces encouragements à renégocier des traités de paix entérinés il y a si longtemps. Le roi Noir bombe le torse, fier tel un paon de cet effet, de ces voix qui se lèvent pour soutenir ses mots, de ces champions qui se rebellent contre une cérémonie dont les tenants et les aboutissants les dépassent infiniment. Il aime les murmures intimidés qui accompagnent leur présence, il a aimé l’arrivée tintinnambulesque de son Fou et de ceux qui ont répondu à l’appel, il aime qu’on mesure leur pouvoir et leur puissance. C’est ainsi, sous le poids de leurs voix unies pour la vérité, que Gustave courbe l’échine, avant de quitter les lieux sans plus attendre. Sous le voile, un sourcil se hausse, la moue se pince. Ce faquin pense donc s’en sortir aussi facilement ! Heureusement, le duc de Lagrance n’entend pas cela de cette oreille.

Ils restent tous pour assister à ce couronnement, presque improvisé tant les circonstances sont particulières. Son regard couve avec sévérité Chimène de Faërie, plus que jamais légitime impératrice de l’empire de la Magie. Puisse la couronne qui ceint son front ne jamais être trop lourde pour cette tête, pense le Roi Noir. Le poids d’un empire, il l’a porté, et il sait bien que cette tâche n’en est pas une aisée. Une femme qui porte une couronne trop lourde et trop grande pour lui – inquiétude, intérêt, confusion. Oui, Vif-Argent résume bien la situation. « Ma Tour n’aurait su mieux m’ôter les mots de la bouche, Votre Altesse, commente le Roi Noir dans un rire bas. Que notre prochaine rencontre soit sous de meilleures augures. » Il s’incline, bien bas devant l’impératrice de Faërie, avant d’effectuer quelques pas pour se retirer, la laissant aux soins de son peuple et de sa cour.

Il a la sienne à saluer.

À sa Tour, à son Cavalier, à son Fou, de courtes révérences, un signe de la main, comme une invitation. Ils devront se revoir, encore une fois. Au moins, cette fois, ils ne voguaient pas en pleine tempête littérale, uniquement figurée ! À son homologue Blanc et à son Pion, un signe de la tête et une dernière parole : « Il y a de quoi nous faire apprécier que nous soyons morts il y a longtemps, n’est-ce pas, Obéron ? », murmure un Hypérion farceur. Vif-Argent se détache des côtés de Cristal et vient frotter sous sa main ses plumes claires. Lui aussi, il ne le voit pas assez souvent… Ciel d’été, Cristal, jeu. Oh, est-ce vraiment le moment ? Ont-ils le temps ? D’un geste leste, le Roi Noir prend place sur sa monture, qui tournoie quelques instants autour de Cristal et de son Cavalier Noir avant de s’éloigner.

Ils ont bien le temps. Ils ont mille ans.

Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyJeu 28 Juil - 0:07



C’est un étrange chat que voilà. Le poil blanc et lustré, le museau fier et presque dédaigneux, il s’avance sur les dalles du palais impérial d’Alfaë sans se soucier des gardes. Ceux-ci le regardent avec amusement. C’est idiot, de prêter le dédain à un chat, ce n’est qu’un animal, après tout. Ils l’ont vu arriver dans les bras du duc de Sombreciel, félin apprivoisé bien à l’image de son extravagant maître, mais c’est bien la première fois depuis l’arrivée de la cohorte cielsombroise qu’ils aperçoivent le précieux animal hors de la suite réservée aux ibéens. Un pic jaseur, juché sur l’épaule d’un garde, laisse échapper un trille de salutation, sciemment ignoré.

Celui-ci sort, sans même les regarder, par les portes grandes ouvertes sur la cour où se déroule l’Ordalie de Diamant. Déroulait est le terme juste, en vérité. L’interruption de la cérémonie par les Épines, puis les pièces de la Rose Écarlate, a causé un grand émoi dans tout le palais. Gardes, bonnes, domestiques, cuisiniers, tous ont accouru aux fenêtres et aux portes pour jeter un œil à ces figures de légendes, priant tous les Dieux de leur intervention. Ce qu’ils disent, ce qu’ils clament, n’est pas au goût de tous, mais dans les chuchotements, tous s’accordent pour dire que c’est une chance pour Chimène. Puis, ce Gustave prétend bien des choses, mais « [...] quel mauvais genre, arriver ainsi au moment du couronnement, il a bien ce qu'il mérite. Cette pauvre Chimène, cette humiliation. »

Le félin s’avance jusqu’aux abords de la cour, rôdant près des chevilles des personnages les plus éloignés, avant de grimper dans un arbre de quelques sauts et coups de griffe efficace, trouvant là un agréable point d’observation. Ses yeux observent avec attention les griffons et dragons rassemblés, les Pièces, la foule ; ses oreilles captent le moindre son, le moindre mot. Pour une jeune femme située au bas de l’arbre, le spectacle est amusant. On pourrait croire que le chat écoute, alors que soyons sérieux : les chats entendent, ils n’écoutent pas. Sauf les Familiers, évidemment, mais rien ne laisse penser que celui-ci en est un. Le chat du duc de Sombreciel ? Sûrement pas. Ce ne doit pas être lui, de toute façon. Les pupilles fendues se perdent sur les écailles dorées, sur les plumages chamarrés et moirés, et un ronronnement sonore se fait entendre lorsque les Pièces quittent les unes après les autres. Le Fou et sa musique jouent à ses oreilles. Il s’étire, longuement, lentement, mais ne bouge pas. Pas tant que la foule ne sera pas dispersée. La chance d'être touché est trop grande.

« C’était très intéressant, Castiel. Nous allons beaucoup nous amuser, dans les prochains mois. Crois-tu ? Nous aurons beaucoup à faire, également. »

Spoiler:
 


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 1479663390-proinoir


Dernière édition par Castiel de Sombreflamme le Jeu 28 Juil - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyJeu 28 Juil - 16:28

Chimène avait été couronnée sans cérémonie fastueuse, mais la présence de la Rose Ecarlate faisait vite oublier ce menu désagrément. Les rumeurs avaient couru bien vite, et beaucoup s’accordaient à dire qu’il s’agissait d’un heureux présage pour le futur règne de l’Impératrice Chimène. Maintenant que la couronne était posée sur sa charmante tête rousse - il fallait bien dire ce qu’il en était, elle était charmante -, sans doute que la délégation cielsombroise n’allait pas tarder à partir, si leur Duc était assez remis pour ça. Or, Mayeul avait à faire dans les hauteurs du palais, et tenait à mettre son plan à exécution le plus rapidement possible.
L’idée avait germée dans sa tête dès qu’il avait aperçu les hautes tours du palais d’Alfaë, et sa localisation particulièrement avantageuse. Nuage avait partagé son point de vue, évidemment : ils ne s’étaient pas liés pour rien, et si le griffon partageait le côté rêveur et dissipé de son Voltigeur, il n’était pas en reste concernant les idées loufoques. Et celle-ci, assurément, en était une. Il lui avait fallût attendre le moment propice pourtant, celui qui ne mettrait pas en péril sa place de Voltigeur pour stupidité avérée. L’heure suivant le couronnement semblait tout indiquée : tous avaient mieux à faire que de le chercher non ?

Un garde curieux mais pas forcément hostile s’approcha, mais Mayeul ne se laisse pas démonter, et quelques fleurons qui changent de mains finirent par convaincre l’homme de sa légitimité à être là. Quel mal pouvait-il bien faire, dans cet endroit désert ? Le seul intérêt de la chambre sur laquelle il avait jeté son dévolu était d’offrir une vue splendide de la cité impériale, et un balcon permettant de s’avancer à l’extérieur, d’où l’on dominait la cité toute entière. Exactement ce qu’il lui fallait pour s’amuser un peu. Son excitation trouva un écho dans l’esprit du griffon, qu’il voyait voltiger en dessous de lui, bravant de ses acrobaties la pesanteur. D’un mouvement souple, le Voltigeur se hissa sur le rebord du balcon, dans un équilibre précaire qu’il maîtrisa avec brio. Sous ses pieds s’étendait la cité impériale.

Ouvrant les bras, Mayeul se jeta dans le vide.

Il l’avait fait des centaines de fois comme cadet, un peu moins peut-être depuis qu’il était devenu Voltigeur. C’était du sérieux que l’on attendait de lui, pas une mise en danger délibérée. Mais comment dire non à cette sensation grisante, à l’appel du vide qui le réclamait ? Tomber, dans une chute libre à peine contrôlée, le vent sifflant à ses oreilles, le sol se rapprochant à la vitesse d’un cheval au galop. Grisant. Excitant. Trop court, pourtant. Un sentiment joyeux et enthousiaste, un tourbillon de plumes, des serres qui agrippent son harnais, et un brusque arrêt... Il n’avait rien fallu d’autre au griffon pour le stopper dans sa folle descente, partageant avec son Voltigeur la joie de cette chute à grande vitesse, et de cet arrêt spectaculaire, sans doute, vu de l’extérieur. Elle n’avait duré quelques secondes cette plongée dans le vide, bien assez pourtant pour que les deux amis puissent à nouveau communiquer avec le ciel qui était leur élément à part entière, défiant la terre bien trop morne, tandis que les ailes puissantes du griffon repartaient à l’assaut des nuages dont il portait le nom.
Mayeul était Voltigeur, dans l’âme et dans le coeur : cette sensation de voler - de tomber, certes, techniquement - il ne l’échangerait contre aucune autre. Quelle meilleure façon de fêter le couronnement de Chimène qu’en faisait ce qu’il aimait le plus au monde ? Les cheveux ébouriffés, la tenue passablement débraillée et les joues encore rouges d’avoir été fouettées par le vent, Mayeul regagna le palais, prêt à rentrer à Euphoria, les images joyeuses de Nuage emplissant sa tête.

Spoiler:
 


Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyJeu 28 Juil - 17:00

Je l'observe, quand il lève les mains en signe de reddition. Gustave de la Rive a décidé de se retirer, sans même chercher à assumer ses actes. Cette prise de position me sidère, et ne fait que prouver qu'il est indigne du titre auquel il prétendait. S'il n'est pas un manipulateur, responsable de l'épidémie qui sévit en ce moment même, il n'est bien qu'un lâche et qu'un pleutre qui laisse Faërie au bord de l'implosion sans le moindre remord. Est-il satisfait ? Peut-être a-t-il obtenu indirectement ce qu'il voulait. Chimène sera pourtant couronnée, et entre eux deux, c'est choisir la peste ou le choléra.

J'ai envie de lui hurler ma rage au visage, quand il se retourne pour disparaître avec ses hommes, comme si de rien n'était. A croire qu'il espère réellement s'en tirer aussi facilement... Je ne suis pas dupe. J'ai beau l'avoir avorté, on me tiendra rigueur de mes prises de position qui ont menacé l'équilibre de Faërie au lieu de le restaurer.
Je sens les épées à mes pieds qui tremblent sous l'impulsion de ma magie. Je brûle d'envie de les lancer à travers la foule pour les transpercer de part en part. Cela ne réglerait rien. Je ne suis même pas certaine que ça me soulagerait... Et quand mon regard quitte enfin ce dos tourné, c'est pour me rendre compte que les Chevaucheurs de mon propre Vol me cernent. Je sens le regard pesant de Tristan sur moi, qui me juge et me condamne. J'entends les ordres lancées à la volée, par-dessus la cacophonie. Mirage chute à mes côtés, dans un bruissement d'ailes, la gueule ouverte sur une rangée impressionnante de crocs, avec cette odeur de souffre qui en font reculer plus d'un. Le dragon m'entoure de ses ailes, protecteur... Et prêt à tout.

Nous sommes désormais seuls contre tous, petite.
Peut-être, mais eux aussi devront bien répondre de leurs actes.


Je pose une main sur ses écailles vertes, qui se veut apaisante, avant de monter prestement sur son dos. Il est étrange que ce soit moi qui l'incite au calme, mais le Vert, souvent si discret, peut se montrer étonnement imprévisible dès qu'il craint pour nos vies. J'attire les épées de l'Ordalie à moi, symbole souillé d'une cérémonie qui n'a plus lieu d'être. Je les rendrais, une fois que j'aurais récupéré mes propres lames, et que Justice sera faite.

Mirage est prêt à prendre son envol sans tarder, quand Agnès fait irruption à mes côtés. Mon regard suit les Chevaucheurs qui s'activent déjà, non pour m'arrêter comme Mirage et moi le craignions, mais pour poursuivre de la Rive et ses hommes. Je me retourne vers elle, et malgré cet échec cuisant qui risque de sceller mon sort en Faërie, nul doute ne subsiste quand je prends la parole :

-  Chimène de Faërie n'a rien prouvé. Elle n'est même pas capable de se faire entendre de ses Ducs... Comment pourrait-elle régner ? Ce couronnement n'a fait que nous prouver à quel point son pouvoir peut-être fragile, et qu'elle est incapable de surmonter la première épreuve qui se dresse devant elle. Mais Gustave de la Rive est un lâche qui se terre dans l'ombre, et qui fuit ses responsabilité quand il devrait chercher à se montrer digne du rang auquel il prétend.

Je secoue lentement la tête, dépitée.

- Je l'ai fait pour ta sœur, Agnès. Et pour tous les autres victimes de cette gangrène qui ronge notre royaume... Je continuerais de me battre pour Faërie, peu importe que mes origines me desservent, que plus personne ne me croit. Car je le sais depuis toujours, ce n'est pas le sang qui fait ce que nous sommes, aussi noble soit-il, mais les actes.

Je me détourne d'elle, et en un claquement d'ailes, le dragon prend son envol.
Peu importe ce qu'il adviendra maintenant, je ne veux avoir aucun regret.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyJeu 28 Juil - 17:51


Le Pion

La Rose Blanche




Vos Rois ont parlé. L’impératrice a parlé, avec la déférence qu’elle leur doit. Tu es satisfait, de l’issue de cette mascarade, bien que la couardise du félon vous semble malvenue à tous. Jamais Johan d’Outrevent n’aurait fuit ainsi, face à la moindre contrariété. Cela t’importe peu, malgré tout. Ton écrin préoccupé te presse de suivre l’exemple des Noirs, et de prendre congé de cette farce qui ne vous regarde guère plus. C’est de l’affaire de l’Impératrice, et de ses sujets. De ses ducs loyaux, de ses ducs dissidents. Votre intervention est terminée. Granit s’impatiente, lui aussi, enjoint avec quelque rudesse ton écrin de monter sur son dos, et part d’un battement d’ailes puissant, avant même que le Pion ne trouve son équilibre sur ses ailes. Quelle sensation délicieuse ! Vous appréciez la sensation du vent sur vos ailes, votre corps, considérablement déridés. Mais ton écrin rappelle Granit à la raison, s’engage dans un affrontement s’éternisant, perdu par ce dernier. Sa volonté, à ses balbutiements, est plus forte concernant les choses qui lui tiennent à cœur. Vous déposant, il t’assaille d’images illustrant son mécontentement, ternissant ton humeur. Tu quittes ton écrin, pourtant, à l’abri des regards, alors. Faërie n’a plus qu’à redresser les choses. La Rose est venue, la Rose a parlé, la Rose a agi. Elle ne gère pas les affaires faës à la place de sa noblesse. Vous en avez terminé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyJeu 28 Juil - 22:07

J’avais encore de la peine à croire que la Rose Ecarlate était venue en personne, et j’avais assisté, les yeux écarquillés, un peu dépassée par les évènements, à l’Ordalie avortée, à la fuite – au départ, pour être plus véridique – de Gustave, et au couronnement de Chimène.

J’eus un léger sourire. Chimène, enfin couronnée. On aurait dit une jolie histoire dont la fin idyllique parvenait presque à faire rêver. Bien sûr, j’ignorais si l’impératrice avait les capacités requises pour régner, j’ignorais même quelles étaient lesdites capacités, mais j’avais décidé de lui faire confiance. J’avais le sentiment, au plus profond de moi, qu’elle allait endosser avec brio ses responsabilités. Et, bien entendu, elle était pour moi préférable à Gustave, et de loin. Comme pour me conforter dans mon instinct, elle prit la parole, d’une voix forte et assurée. A l’image de l’impératrice qu’elle était devenue.

Elle s’engagea à mener une discussion sur la réhabilitation des magies sauvages et à lutter contre la maladie qui rongeait certains participants. Puis elle invita tous ceux qui le souhaiteraient à rester dans leurs appartements, que ce soit pour des raisons de maladie, ou simplement par envie. Elle offrit ensuite un repas aux témoins de l’Ordalie. L’heure, visiblement, n’était pas aux reproches, mais plutôt à l’entente. Une excellente décision, de tendre la main et non de brandir le poing. Mon regard s'assombrit quand je vis une autre domestique me faire signe que ma présence était requise. Une excellente décision ? Oui, sans doute, d’un point de vue politique. Personnellement, j’aurais préféré avoir un peu moins de travail.

D’un autre côté, ce que j’avais vécu ici méritait bien quelques efforts. Voir le couronnement de Chimène aurait été, en soit, bien suffisant. Mais le couronnement, une Ordalie, et la Rose écarlate ? C’était bien plus que ce que j’étais en passe de demander. Ragaillardie, je me remis au travail sans plus hésiter. J’étais d’autant plus enthousiaste que je comptais partir pour Outrevent sitôt après le couronnement, et l’idée de revoir mon duché, de rentrer chez moi, en quelques sorte, m’emplissait de joie.

La vie n’était-elle pas merveilleuse ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyJeu 28 Juil - 22:18

Agnès eut les explications demandées. Bien qu’arborant une mine sombre, la noble ne porta pas de regard accusateur sur son amie. Que Maelys suive ses convictions était compréhensible et si Chimène n’a pas su se montrer digne de son adhésion, soit, et ses dernières réactions devaient l’avoir desservi. En tout cas, la jeune femme comprit qu’il en était de même pour Gustave dont les actes venaient de lui fermer l’accès au trône. Agnès percevait la déception de Maelys et entendait la logique qui l'a conduite à rallier Gustave.

Puis la chevaucheuse déclara vouloir continuer à se battre pour Faërie, pour les malades et que seuls les actes parleront. Agnès hocha la tête, car elle-même avait tendance à se baser bien plus sur les actions des gens que sur leur sang. Elles se rejoignaient sur ce point-là. Un fin sourire éclaira le visage d’Agnès qui s’apprêta à répondre mais Maelys prit son envol pour rejoindre le reste des Chevaucheurs.

- Merci, lança-t-elle à l’adresse de Maelys sans savoir si celle-ci entendrait ses paroles. Son engagement dans la quête d'un remède mettait du baume au cœur de la noble.

Agnès quitta l’arène pour rejoindre ses appartements et prendre des nouvelles d’Adélaïde. Par contre, elle n’oubliait pas qu’elle souhaitait savoir ce qu’il advenait de Gustave. Elle s’enquerrait de la question auprès de son Duc ou bien de Tristan, ou bien de Maelys suivant  la décision de ses supérieurs quant à son avenir.

Spoiler:
 


Dernière édition par Agnès d'Aurebois le Ven 29 Juil - 8:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyJeu 28 Juil - 23:01


Le Fou

La Rose Noire





Elle observe, la duchesse de jadis, sérieuse soudain sous les voiles de ténèbres qui dérobent aux regards le visage de son écrin. Elle sait trop bien combien est grave le drame qui se joue, combien est grand le spectre de la guerre intestine qui ravage et qui massacre dans un torrent de sang innocent. Sombre et silencieuse, Rhéa ne perd rien de la scène : le prétendant qui s’efface, la couronne sur le front de la petite reine esseulée. Au bout de ses doigts, la caresse de Vespéral est rassurante : elle sait que, quoi qu’il se passe, la Fureur des Étoiles arme son bras.

L’un après l’autre, les autres auxiliaires de la Rose prennent congé ; alors, saluant gravement la toute jeune impératrice, puis le couple souverain d’Ibélène, le Fou Noir s’incline et part à grands pas vers Fantasme qui attend, dans un concert de cliquètements tintinnabulants. Il est temps que son écrin aille ranger précieusement le butin qui alourdit ses vêtements !

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyJeu 28 Juil - 23:24

Les coffres que mon équipage va ramener à Lorgol sont emplis à ras bord d’une multitude de souvenirs ; le fruit de ma ponction dans le trésor impérial, elle, est partie ce matin avec mon mage des portails personnel, directement vers Lorgol, avec le butin de Hiémain. La Cour des Miracles sera satisfaite, et je me suis bien amusée. Le point le plus choquant de toute cette histoire, c’est sûrement le Roi Blanc qui sommeille dans les veines de mon fiancé ; ô Mirta, que j’ai été saisie de le voir se couronner d’argent inopinément, en plein pillage organisé ! Le rire de Fantasme résonne encore dans mes pensées, et j’attends avec impatience le moment où nous pourrons en discuter, lui et moi. Avec la frénésie du départ, nous n’avons pas eu un moment à nous ; mais je suis bien persuadée que le moment viendra.

Désormais, nous aurons toute la vie pour parler de ces choses-là.

Spoiler:
 










Revenir en haut Aller en bas
Absence
Absence
Serenus Dardalion
Serenus Dardalion

Messages : 1253
J'ai : 36 ans
Je suis : Guerrier a l'antenne de la Volte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Guilde des Guerriers
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 EmptyVen 29 Juil - 0:48

Ça y est... Chimène avait enfin été couronnée et les festivités pouvaient reprendre. Un repas et quelques formalités de la part de l'impératrice qui invitait tout ceux qui le souhaitaient à rester au palais. Grâce à la Rose Écarlate, tout était rentré dans l'ordre. Serenus sourit, à la fois soulagé et heureux. Même si une ombre obscurcissait le tableau. Gustave avait renoncé sans vraiment combattre. Tout s'était fini beaucoup trop vite. C'était louche. Serenus sentait que Gustave n'en avait pas fini avec le trône de Faërie. Il espérait que les hommes du duc de Lagrance aient réussi à attraper cet usurpateur. Il ne manquerait plus qu'il revienne pour réclamer ce qui, selon lui, lui était dû.
Le guerrier attacha un dernier paquet à la selle de sa jument qui semblait contente de repartir quand son regard fut attiré par des courbes féminines pour le moins alléchantes. Il regarda la femme passer et comprit qu'elle se dirigeait vers la Caravane des Plaisirs qui avait visiblement profité des festivités pour attirer des clients et remplir ses coffres. Il resta là un moment à réfléchir puis il suivit la direction prise par la femme. Cela ne lui ferait pas de mal de prendre un peu de bon temps !

Spoiler:
 



Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 IO7uWYOn_o







Hey:
 

parle en 0000cc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant   Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 1.4 • L'Ordalie de Diamant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP :: Intrigues / RP express / missions-
Sauter vers: