AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Support Téléphone Voiture à Fente ...
Voir le deal
12.99 €

Partagez
 

 [H] • Matthew Goode • Frère aîné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: [H] • Matthew Goode • Frère aîné   [H] • Matthew Goode • Frère aîné EmptySam 25 Juin - 14:10


Firmin de Virevent
ft. Matthew Goode

« Il est temps de vivre la vie que tu t'es imaginée. » Henry James.




Âge : 33 ans
Date et lieu de naissance : 21 Mai 968, à Virevent (Sombreciel)
Statut/profession : Frère cadet du baron de Virevent, savant dans le domaine de la pensée (arts)
Allégeance : Philémon, baron de Virevent, et Castiel de Sombreflamme, duc de Sombreciel

Imaginatif ♦ Enfantin ♦ Borné ♦ Romantique ♦ Matérialiste ♦ Indécis ♦ Attendrissant ♦ Décourageable ♦ Candide  

Anecdote :
L'âme naturellement encline aux arts, Firmin écrit beaucoup, de la poésie notamment, des sonnets, ou encore des acrostiches goguenards et romantiques pour séduire les demoiselles dans les tavernes d'Euphoria, avec son grand sourire faussement innocent.





Il est conseillé, pour mieux saisir l’histoire de Firmin et sa relation avec son petit frère, de lire la fiche de Raphaël, ici.

Firmin est né dans la petite baronnie des Virevent, en Sombreciel, près de la frontière avec Valkyrion. Enfant calme, attentif et candide, il reçut une éducation exemplaire de la part de ses deux parents, Léonce et Léna, riche en découvertes et en cultures de tous bords. Toutefois, il fut amené à grandir dans un cadre où seules les grandes personnes rythmaient son quotidien, de ses parents vieillissants à ses deux aînés, Philémon et Armance, déjà investis dans la vie de la baronnie avant même que Firmin ne sache marcher. Exclu de ce monde des grands où sa sensibilité infantile ne pouvait s’épanouir, il vécut une grande partie de sa jeunesse en solitaire, comme un petit fantôme que personne ne semblait percevoir au château des Virevent. Pourtant, ne fut-il pas choyé par chacun, aimé pour sa candeur et son adorable gentillesse ! Sans aucun doute, mais il semblait que son enfance lui échappait.

À la naissance de Raphaël, trois ans après lui, Firmin était fébrile, impatient de découvrir ce nouvel être qui partagerait sa vie. Les années passèrent, et la solitude de Firmin grandissant, il en vint à reprocher à son petit frère sa différence, lui qui jamais ne se comportait avec lui comme un frère. En effet, le trouble mental de Raphaël ne demeura pas un mystère bien longtemps. Si dans la petite baronnie, il était comme l’innocent imbécile du village, insensible aux codes et à l’étiquette, indécis quant aux relations humaines et au rapport à autrui, il était tout sauf un frère pour Firmin. Ce dernier s’évertuait à lui offrir un amour sincère et profond, plein d’attentions et de perspectives, mais son petit frère était comme hermétique à ses attentes et à ses espoirs – de par son incompréhension première du monde.

À l’âge de douze ans, ses parents décidèrent d’offrir la possibilité à Firmin de faire des études à l’Académie de Magie et du Savoir, afin de se forger une place dans le monde. Son aîné Philémon étant l’héritier direct de la baronnie, il lui faudrait plus tard se construire son propre chemin, et Léonce et Léna souhaitaient agrandir ses perspectives. À l’Académie, il étudia avec érudition le domaine de la pensée, et vécut cinq années pleinement épanouies, emplies de nouvelles rencontres et de découvertes. Firmin noua quelques belles amitiés, et à dix-sept ans, il décida de se spécialiser dans le domaine des arts, lui qui depuis tout jeune, comme un remède à sa solitude, avait été absorbé par l’écriture. À cette même époque, son petit frère Raphaël s’était déjà plongé dans la peinture, qui jamais ne le quittera.

De retour à Virevent, Firmin fit la rencontre de Côme, le nouveau précepteur de Raphaël, avec qui il noua une complicité sans faille. Bien que de sept ans son aîné, le jeune savant savait l’écouter et apaiser la relation distendue entre Firmin et Raphaël. Le 7 juin de l’an 990, Léonce, leur père, mourut. Firmin en fut terrassé. Désormais, bien que toujours attaché à ses deux aînés, Philémon et Armance, et empli d’amour pour sa mère, Léna, le jeune homme semble en perpétuel mouvement, aussi bien en Sombreciel qu’à Lorgol. Menant une existence d’esthète et tâchant de mettre à profit le savoir acquis à l’Académie, il hésite à choisir le domaine de l’enseignement ou à continuer ses vadrouilles dans les expositions de la Cour. Ce qui est sûr, c’est qu’il éprouve un instinct protecteur envers son petit frère Raphaël, qui le pousse à veiller sur lui et à l’accompagner dans certaines de ses extravagances.


Raphaël de VireventBen Whishaw
Firmin n'a pas toujours éprouvé envers son petit frère, Raphaël, un instinct protecteur et une admiration comblée. Durant son enfance, il a longtemps souffert de cette altérité radicale avec Raphaël, et de l'amour que ce dernier ne savait pas lui rendre. Désormais, il est l'une des figures centrales de la vie de son petit frère, sans lequel ce dernier ne saurait exister pleinement, et Firmin ferait tout pour le tenir à l'écart des difficultés du monde et pour le protéger.
Siméane AdelpheCaitriona Balfe
Firmin et Siméane se sont rencontrés alors que cette dernière étudiait encore la médecine à l'Académie. Soucieux des conseils que la jeune femme pourrait lui apporter quant à Raphaël, Firmin s'est très vite attaché à cette femme timide.
Castiel de SombreflammeBen Barnes
Firmin se méfie de cet homme controversé, qui s'est allègrement entiché de Raphaël comme de son peintre personnel. Il le jalouse, il lui en veut intérieurement de se jouer ainsi de son frère et de lui accorder des privilèges qu'il pourrait lui retirer d'un vulgaire sursaut d'humeur, anéantissant du même coup toute sa carrière. Pourtant, il semble impensable de dénoncer le duc publiquement, et c'est ainsi que, frustré, Firmin entretient son appréhension.
Séverine BelastreEmmy Rossum
Lors d'une exposition à Euphoria, Firmin fit la rencontre de Séverine, une jeune astronome pétillante et rieuse dont il s'éprit avec une grande sincérité. Une amitié chaleureuse naquit entre ceux deux âmes que tout oppose, et sans le savoir, la légèreté de Firmin combla quelque peu l'inexorable rancune de Séverine, dont le plus haut désir demeure de se venger de Castiel de Sombreflamme, son cousin. La jeune femme fit découvrir à Firmin l'observatoire de Voile-du-ciel, pour observer la voûte céleste qu'aucune peinture humaine n'est à même de reproduire.



Dernière édition par Raphaël de Virevent le Jeu 30 Juin - 12:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [H] • Matthew Goode • Frère aîné   [H] • Matthew Goode • Frère aîné EmptySam 25 Juin - 14:48


Les Chroniques d'Arven

Mes exigences et mes attentes

Allez, viens sur mon griffon, j'ai des bonbons !


Bien le bonjour, petite âme de rpgiste curieux :lama: Merci pour l'intérêt que tu portes à ce PV, j'espère qu'il sera à la hauteur de tes attentes !

♦️ Concernant le PRENOM, j'aime beaucoup Firmin, mais je conçois entièrement qu'il ne soit pas de ton goût ! En outre, tu peux le modifier, du moment que celui que tu me proposeras reste dans l'esprit de la fratrie (Philémon, Armance, Firmin et Raphaël). Ce sont des prénoms vétustes, relativement raffinés sans tomber dans le pompeux ou le grotesque :cute:

♦️ Si la tête de Matthew Goode ne te revient pas, tu peux aussi modifier l'AVATAR, à condition toujours que l'esprit de parenté demeure avec Raphaël (pas de blond aux yeux bleus par exemple) :3:

♦️ Au regard de l'ÂGE, je suis désolée mais je ne ferai pas de concessions  :*_*: Il doit impérativement être plus âgé que Raphaël, sans que cette distinction soit trop marquée, et plus jeune que Côme, le précepteur de Raphaël, donc l'amplitude est réduite.

♦️ J'ai tâché de laisser l'HISTOIRE relativement débridée et ouverte pour te permettre de l'agrémenter à ta manière :cute: Les seuls éléments intouchables (oui, oui) sont les suivants : la mort de Léonce, le fait que Firmin ait étudié à l'Académie pendant sa jeunesse, si possible avant ses 20 ans, et qu'il se soit spécialisé dans le domaine de l'art. Tout le reste est interchangeable, tout dépendra de l'approche que tu souhaites par rapport au personnage :oui:  

♦️ Au niveau du RYTHME de rp, je n'attends pas une voiture de course, pas de panique :coeur: Pour ma part, lorsque je n'ai pas d'empêchements irl, mon rythme est plutôt rapide, j'aime ce qui est dynamique et ce qui est en mouvement, ce qui évolue, mais l'important est que tu te sentes bien dans le personnage, à ta manière à toi :oui: Un petit rp de temps en temps ne sera jamais de refus, mais il est évident que l'irl passe avant ! L'important est de ne pas devenir un fantôme, et de garder du plaisir dans le jeu :oops:

♦️ Concernant les POSSIBILITES d'évolution du personnage, tu as le champ libre :lama: Tu peux choisir de creuser dans l'attrait pour l'art de Firmin, d'approfondir sa relation avec Raphaël, de parfaire son influence dans les cours de la noblesse ibéenne, etc.

Voilà, j'espère du fond du cœur que ce PV t'aura séduit ; si tu as la moindre question, n'hésite pas à envoyer un mp à Neve l'Embrun ou Raphaël de Virevent :yipi: En attendant, je t'offre des craquottes pour le reste de ton, je l'espère, long voyage en Arven :coeur:  

Revenir en haut Aller en bas
 
[H] • Matthew Goode • Frère aîné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Oubliettes des scénarios-
Sauter vers: