AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -27%
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus ...
Voir le deal
399 €

Partagez
 

 Maître, enseigne-nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Maître, enseigne-nous   Maître, enseigne-nous EmptyLun 27 Juin - 23:54


Livre I, Chapitre 4 • L'Ordalie de Diamant
La Rose Écarlate, et affiliés

Maître, enseigne-nous

Vazy quoi, joue-la pas perso, poto



• Date : 1er juillet 1001, au crépuscule
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Dans la Rose, il y a les pièces de la Rose... et leurs montures à l'intelligence indiscutable.

Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Maître, enseigne-nous   Maître, enseigne-nous EmptyLun 27 Juin - 23:57


Le Fou

La Rose Noire





« Je vais arriver avant toi !
- J’y serai en premier !
- Jamais !
»


Cela avait bien commencé. Ils étaient deux, d’or et de flamme, à chevaucher les dernières lueurs embrasées du crépuscule, oh oui – d’arabesque en virevolte, de pirouette en vrille serrée, ils étendaient leurs corps étincelants sous les caresses affectueuses du soleil en son coucher, fendant les airs de grands battements de leurs ailes majestueuses, augustes seigneurs des horizons régnant sur les nuées célestes, survolant les rues de Lorgol en contrebas, projetant une ombre ténue sur les pavés des allées. Glorieuses, superbes, dignes et respectables, ces deux montures de la Rose, couronnées de grandeur et nimbées de lumière dans le flamboiement écarlate du couchant…

Cela avait bien commencé, oui ; par l’une de ces courses amicales auxquelles Stellaire et Fantasme aiment à s’astreindre, mesurant leur agilité et leur vitesse, leur adresse et leur réactivité dans des parcours effrénés entre les Tours de la capitale du Nord, filant à grand renfort d’astuce et de raccourcis sous les arabesques des ponts, frôlant les toits effilés, caressant du bout de l’aile la pierre des remparts. On entendait leurs rugissements de défi et d’amusement mêlés, cet amour de la compétition, cette volonté d’accomplissement qui les poussaient en avant…

… droit dans la Tour de la Guilde des Mages, objectif final de la course d’aujourd’hui.

Oh, choc massif. Monumentale dégringolade le long de la paroi, dans le cliquetis des griffes qui tentaient de s’agripper et ne parvenaient qu’à arracher une dalle, un volet ou une innocente mouette qui passait par là… Un nuage de poussière accompagna la chute des deux adversaires, et une toux de dragon alluma quelques flammèches éphémères au pied de la Tour, où ça remuait faiblement sous les décombres.

Étourdie, ensevelie sous les débris et pêle-mêle avec Stellaire un peu groggy lui aussi, Fantasme repoussa les gravats d’une patte indolente. « Qui a poussé cette Tour au milieu du chemin ? J’allais gagner. » D’un œil pensif, elle observa le haut de la Tour, se dévissant le cou pour mieux l’apercevoir. « Je crois qu’on a un peu abîmé le dernier étage. J’ai toujours dit qu’elle était trop haute, cette Tour ; on a bien fait de la raboter un peu. De toute façon, on a presque rien cassé : elle était déjà très cielsombroise, c’est pas notre faute si elle est fragile, hein… »

Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Maître, enseigne-nous   Maître, enseigne-nous EmptyDim 10 Juil - 21:25


Le Roi

La Rose Blanche





Vol tempétueux. Le vent se lève au passage des ailes puissantes qui parcourent les cieux en Reines. Ils brillent dans le bleu du ciel, l’or de leurs écailles ; il capte le soleil chaud de l’été, ne faisant paraître à l’horizon des Mille Tours que deux points d’une grande intensité. L’instant pourrait être d’une grande beauté, deux dragons majestueux à la parure dorée voletants tels des Gardiens au dessus la ville des peuples libres. Mais il n’en est rien. Les plus aguerris des yeux reconnaitrons sans mal le vol hasardeux et dangereux de Fantasme et Stellaire, furetant entre les Tours de la Capitale sans prendre conscience du danger, leurs rires rauques résonnant dans l’espace comme la promesse d’un catastrophe à venir.

Ce n’était qu’une idée en l’air, proposée entre milles autres qui auraient très bien pu convenir aux nombreuses élucubrations des deux nobles créatures. Un discours de plus, personne ne se souvenait réellement qui était le premier à avoir eu cette idée, mais les faits étaient là, ils avaient fini par s’envoler dans une course ahurissante. Le but ? Sans doute savoir qui du vieux ou de la jeune était le plus rapide et le plus adroit. Pourvu d’un nouvel orgueil et drapé de fierté, Stellaire s’était envolé, d’abord distancé par la jeunesse de Fantasme.

La faute aux substances Cielsombroise. Les Tours paraissaient nettement plus nombreuses.

Mais à fendre l’air et battre des ailes avec toute la majesté dont il était capable de faire preuve, il raccourcit la distance entre eux. Vaillance et noblesse, il répond aux remarques de Fantasme, se disputant une victoire éphémère tels deux enfants capricieux. Une réplique de trop sans doute, qui fait manquer aux dragons la vue de cette tour pile devant eux.

Mais était-elle bien là quelques secondes plus tôt ?

Fracas assourdissant, Stellaire est le premier à dégringoler comme une pierre, freinant sa chute avec peine à se raccrocher du bout des griffes, avant de s’étaler de tout son long sur le sol dans un tintamarre inattendu. Bientôt rejoint par Fantasme, une part de son esprit embrumé fait remarquer que Serment – ah jeune Serment – est une belle source d’inspiration pour l’atterrissage d’urgence après accrochage imprévu avec une tour. Ecrasé par une dragonne tombée du ciel et quelques caillasses très certainement tombées sciemment sur le haut de son crâne, Stellaire écoute un peu groggy les vociférations de Fantasme, acquiesçant avec la sensation de tout comprendre et la certitude que tout lui passait au travers de l’esprit.

« Les tours, c’est plus ce que c’était. Elles deviennent de plus en plus agressives. »

Un vague oui de la tête pour appuyer ses propres propos, il se gratte la barbe – préalablement tirée des décombres qui la coinçaient douloureusement –, prit d’une grande réflexion en observant la tour.

« Diantre, je n’ai jamais remarqué à quel point cette tour était bancale ! Ne ferait-elle pas concurrence à celle des voleurs qui a manquée de nous attaquer voilà quelques jours ? »

Certes, c’était très certainement le cas. Non vraiment, ces tours étaient terriblement dangereuses. Il fallait les surveiller de plus prêt, les dragons inattentifs risquaient de se faire attaquer sans détour. L’ancien dragon s’apprête à ponctuer la discussion d’une nouvelle remarque quand un bruit d’aile au dessus le fait de nouveau pencher la tête dans la direction. Ah mais… ne serait-ce pas lui ? Prit d’une subite euphorie, Stellaire se redressa des quelques décombres sous lesquelles il était resté avant d’adresser un grand signe de la patte à Justice qu’il reconnaissait.

« Justiiiice ! C’est Justice ! Il est père d’un drakkar ! Oh vient ici l’ami, on doit parler ! »

Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Maître, enseigne-nous   Maître, enseigne-nous EmptyLun 11 Juil - 16:03


La Tour

La Rose Noire





Qu'il est grand et majestueux, le dragon d'or qui s'élève dans les cieux. Les ailes battant sous des rayons rougeoyants d'un soleil couchant, ses écailles dorées brillant de mille feux. Le port altier, le regard fier, il est le seigneur du ciel, le prince des nuées. Dans son infinie élégance, il fend les airs et surplombe la cité des peuples libres, ses formes raffinées sublimant l'horizon. Il porte sur la ville aux mille Tour un regard empli de fierté et de sagesse. Il entend de là-haut les murmures de la cité, le va et vient incessant des habitants, la brouhaha ténu des ruelles animées et le...

... vacarme d'une Tour percutant une masse conséquente ?

Justice perd doucement de l'altitude. Toute son attention se porte sur le tumulte qui résonne en contrebas et il ne met pas beaucoup de temps à trouver la source du bruit. Ses yeux roulent vers les cieux et un soupir rauque quitte sa gueule. Désespéré, agacé et étrangement habitué. Sera-t-il ainsi condamné à toujours arborer le rôle de dragon-sitter ? Ces deux-là sont irrécupérables, il en convient. Mais quelle honte pour des créatures d'une telle stature de se comporter ainsi !

Le dragon jette un dernier coup d’œil dédaigneux dans leur direction, décidé à ne pas leur prêter plus d'attention mais son passage n'est pas passé inaperçu. C'est la voix de Stellaire qui l'interpelle, euphorique. Serait-il encore perché ? Quelle question, bien entendu. Justice renifle mais son ego s'enfle à la pensée de son drakkar dont il est si fier. L'Egide baigne dans le port de Lorgol, surveillé par les Epines et il va régulièrement s'assurer du bien-être de Malice, sa création, son enfant. Fierté qu'il ne saurait montrer avec autant d'aplomb si sa chère Tour était à ses côtés. Mais elle doit avoir bien d'autres préoccupations à cet instant.

Justice rejoint le couple de touroristes et atterrit à leurs côtés, repliant ses ailes immenses avec délicatesse, le museau relevé et le regard sévère.

« Ne croyez-vous pas qu'il y plus important à faire que d'abîmer ces tours ? De grandes choses se jouent en ce moment-même. » La cérémonie du couronnement n'avait-elle pas lieu le matin même ? Montures indignes de la Rose, faut-il donc tout leur dire ? Solennel, Justice les regarde l'un après l'autre avec sa suffisance habituelle. « De quoi vouliez-vous parler exactement ? » se résigne-t-il à demander, légèrement suspicieux. S'ils comptent encore lui demander le nombre de briques utilisées pour bâtir toutes les tours de la cité, c'est sans un mot qu'il leur faussera compagnie. Comme s'il n'avait que ça à faire !

Revenir en haut Aller en bas
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate
La Rose Écarlate

Messages : 357
J'ai : plus de 1000 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
Message Sujet: Re: Maître, enseigne-nous   Maître, enseigne-nous EmptyVen 30 Déc - 13:14


Le Fou

La Rose Noire





Opinant doctement du chef, Fantasme se plongea un instant dans un abîme d’intense réflexion. La Tour des Voleurs avait-elle pris quelques libertés avec le respect dû aux Seigneurs des Cieux par toute chose rampant sur le sol ? Sa mémoire n’en a pas particulièrement gardé trace, mais il est bien vrai que les tours de Lorgol avaient tendance à se montrer un peu trop entreprenantes. De toute façon, leurs habitudes de courses avaient fait des émules, c’était certain : le jeune Serment notamment se montrait particulièrement doué en tourorisme, aussi la dragonne dorée songeait-elle depuis un moment déjà à convier d’autres ophidiens aux courses organisées avec Stellaire entre les bâtiments de la capitale. Toutefois, l’arrivée inopinée de Justice coupa net le fil de ses pensées, et Fantasme dressa haut la tête, battant des ailes pour accueillir son congénère. En expédiant un nuage de débris dans toutes les directions, bon. L’enthousiasme avec lequel elle salua le sage dragon compensait bien son manque de manières, et elle se poussa de quelques mètres pour lui faire de la place et lui permettre de se poser.

Avec l’oreille sélective spécifique à toutes les créatures de sexe féminin, quelle que soit leur race, la dragonne ne répondit qu’à sa dernière question. De quoi pouvaient-ils bien vouloir lui parler ? Mais de drakkars, pardi ! Sautillant sur place sous l’effet de l’excitation, écrasant une patte de Stellaire au passage, elle trépigna quelques instants. « On voulait te parler de drakkar ! On a entendu dire que tu en avais fait un – si tu savais comme mon Fou est jaloux, il adorerait avoir un drakkar lui aussi – et on voulait juste savoir comment tu as fait ! » Il n’y avait pas eu de drakkar en Arven depuis si longtemps – si terriblement longtemps, que plus aucune mémoire n’en gardait l’image ; à part, peut-être, quelque part profondément enfoui au sein de la conscience collective des griffons d’Ibélène. Les dragons en tout cas ne s’en souvenaient pas, et même Stellaire, leur plus ancien, n’avait éclos qu’après leur totale disparition. Alors oui, Fantasme était curieuse – et jalouse, comme son Fou, de n’avoir pas pour elle de petit dragon de bois à entourer de soins. Elle aime les jeunes, Fantasme, et cela fait une quinzaine d’années depuis sa dernière couvée. Comme elle aimerait un rejeton de bois et de magie pour occuper ses journées !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Maître, enseigne-nous   Maître, enseigne-nous Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Maître, enseigne-nous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: