AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
229 €

Partagez
 

 Voyage dans le passé d'Arven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptyJeu 8 Déc - 20:26


Livre II, Chapitre 1 • Les Sables du Temps
Raygnar d'Ysgramor / Astrid d'Evalkyr / Libre

Voyage dans le passé d'Arven

A travers livres et contes anciens



• Date : 20 novembre 1001
• Météo : Vent très froid
• Statut du RP : Libre
• Résumé : Raygnar se rends au palais du Duc afin de demander l'autorisation de consulter quelques ouvrages dans la bibliothèque ducale. A son arrivée, il rencontre Astrid.
• Recensement :
Code:
• [b]Date :20 novembre 1001[/b] [url=LIEN]http://arven.forumactif.org/t1572-voyage-dans-le-passe-d-arven[/url] - [i]Raygnar d'Ysgramor et Astrid d'Evalkyr[/i]
Raygnar se rends au palais du Duc afin de demander l'autorisation de consulter quelques ouvrages dans la bibliothèque ducale. A son arrivée, il rencontre Astrid



Dernière édition par Raygnar d'Ysgramor le Lun 12 Déc - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptyJeu 8 Déc - 20:27

Un vent froid soufflait sur le domaine du Duc de Valkyrion. Le genre de vent froid qui fouettait la peau et qui avait le don de rendre insensible à la douleur toute partie du corps qui se retrouvait exposée. Mon cheval lui-même semblait souffrir de ce temps. Je sentais sa respiration chaude et haletante qui gonflait ses flancs. Il avait vu pire mais, en même temps, il n’était plus tout jeune, tout comme l’homme qui le chevauchait en ce moment et qui avait hâte d’arriver. Bien emmitouflé sous mon manteau et sous ma cape de fourrure, je levais la tête de mon petit carnet de note où je prenais le soin de rédiger la moindre de mes découvertes. Pour le moment, nous avions croisés que quelques ruines âgées d’un ou deux siècles. Le froid avait bien conservé les bâtiments mais les pillards et les incendies étaient passés avant moi. Je ne trouvais donc rien qui ne put me permettre d’avancer dans mes recherches.

J’étais heureux de pouvoir enfin me rendre au domaine ducal. Si je n’avais pas pu le faire avant, c’est parce qu’Ysgramor a souffert pendant plusieurs mois d’une maladie qui ont ravagé nos élevages. Nous avons perdu bon nombre de yacks dont la viande et la peau étaient inestimable pour la survie de la seigneurie. J’ai dû mettre la main à la poche pour aider mon territoire à surmonter cette crise. Mais, comme toute chose a une fin, Ysgramor a fini par se relever. Et je pus enfin partir pour rendre visite au Duc. Il y avait cependant un bon côté avec cette crise, c’est que cela a permis à mon fils aîné de se rapprocher du peuple et de se faire connaitre. Il leur a apporté soutien et réconfort pendant que je m’occupais du reste.
Une rafale de vent me ramena à la réalité. Je frissonnais et remonta le col de mon manteau. Face à nous se dressait fièrement Svaljärd. Je sentis mon cœur s’accélérer en regardant ces hautes murailles qui dominaient un immense lac gelé. A chaque fois que je m’y rendais, je ressentais à chaque fois cette profonde admiration pour cette ville grandiose. Je m’y étais rendu que peu de fois au cours de ma vie. La première fois, ce fut pour prêter allégeance au duc de Valkyrion, lorsque j’ai succédé à mon père en tant que seigneur. La seconde fois, ce fut pour prêter serment devant son fils, et la dernière fut pour le mariage du duc Hjalden avec Astrid. Cela faisait donc de longues années que je n’avais pas mis les pieds dans la ville.

Après un moment qui fut pour moi interminable, nous arrivâmes enfin aux portes de la ville. Je n’étais accompagné que d’un guerrier et d’un domestique. Celui-ci était mon préféré en quelque sorte. C’était un jeune homme, fils de paysan, mais à l’esprit incroyablement ouvert. Il était intelligent et savait raisonner comme un érudit. C’est pourquoi je l’avais choisi comme « assistant » pour mes recherches. Mais, à part ces deux-là, il n’y avait personne qui nous accompagnait. C’était mieux ainsi. Le voyage a donc été rapide et s’est déroulé sans incident.
Le château du duc finit par apparaitre dans notre champ de vision. Je poussais mon cheval pour qu’il aille plus vite et entra dans l’écurie. Je laissais mon cheval, paya le guerrier et, accompagné de mon domestique, je me dirigeais vers l’entrée, où m’attendait Astrid d’Evalkyr, l’épouse du Duc. Arrivé devant elle, je m’inclinais respectueusement. Lorsque je me relevais, je ne pus m’empêcher de penser que la duchesse avait l’air bien soucieuse. Mais ce n’était peut-être qu’une impression. Les derniers évènements de la Samhain inquiétaient aussi bien le peuple que leurs dirigeants. Moi-même je n’étais pas rassuré. Mais je n’étais pas là pour parler de la guerre, même si cette discussion allait être inévitable si je venais à croiser le duc. J’étais là pour demander la permission de consulter quelques ouvrages de la bibliothèque ducale ainsi que quelques parchemins conservés dans les archives. Je pris donc la parole d’une voix teintée de respect :

« - Votre Grâce, je suis honoré de me trouver en votre présence… Comment allez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptyLun 19 Déc - 13:12

Trop d’événements bouleversent ma vie, trop de problèmes viennent alimenter mon angoisse. Je crains pour mon fils et l’apparition de possibles pouvoirs. J’espère simplement que s’il a hérité de ma nature de mage cela ne lui sera pas préjudiciable. Néanmoins, je réfléchis aux options qui s’offrent à moi. Devrai-je l’envoyer à l’Académie sous couvert de l’apprentissage d’un savoir pour qu’il apprenne à contrôler sa magie s’il est mage ? Devrai-je hâter ma décision quant à l’usage du philtre de Mortessence ? Et que faire avec l’Ordre ? Ils ont réussi à user de chantage à mon égard pour récupérer le sceau que les fondateurs de la Rose m’ont confié. J’ai l’impression que le Destin me teste…

En tout cas, je laisse ses pensées de côtés car ce jour-là Svaljärd reçoit un visiteur, un de nos vassaux venu solliciter l’accès à la bibliothèque ducale. Les températures sont fraiches dans l’entrée tandis que je patiente lorsqu’enfin le seigneur d’Ysgramor arrive.

- Bienvenue messire Raygnar. Je vais bien et vous ? Le voyage s’est bien déroulé ? Je souris au nouveau venu avant de l’inviter d’un geste de la main à me suivre. Je fais signe à un de nos domestiques de prendre les affaires de notre visiteur et conduis celui-ci jusqu’à la grande salle. J’espère que votre famille se porte bien ainsi que votre domaine. Vos déboires avec cette maladie me sont parvenus mais il me semble qu’ils ont été réglés non ? Je lui laisse le temps de répondre avant de poursuivre. Quel est le but de votre visite ? J’ai cru comprendre que vous souhaitez accéder à notre bibliothèque ?

Ainsi je lui laisse m’expliquer lui-même sa requête. En soit je ne vois pas ce qui lui interdirait de consulter nos livres, hormis qu’il devra le faire sur place. Certains exemplaires sont trop précieux pour être sortis de notre demeure.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptyJeu 22 Déc - 19:21

La duchesse appela un serviteur qui vint récupérer nos affaires, puis elle me demanda si mon voyage s’était bien déroulé. J’hochais la tête tout en la suivant dans le palais. Je lui dit tout en marchant :

« - Il a été plus long que prévu car nous nous sommes arrêtés en route pour étudier quelques ruines. Mais sinon, nous n’avons rencontré aucun problème, si ce n’est le vent. »

Une fois à l’intérieur, je ne pus m’empêcher de lever la tête pour admirer les superbes plafonds du palais. Mon cœur se serra comme toute les fois où j’avais pu admirer cette œuvre magistrale. Mes pensées se tournèrent alors vers l’artiste qui avait dû passer plusieurs années de sa vie pour réaliser ces fresques et ces gravures. Je songeais alors à demander quel était le nom de ce génie mais je me ravisai, je le trouverais surement dans leurs archives. Je baissais les yeux pour embrasser du regard la totalité de la grande salle, qui était toute aussi impressionnante que son plafond. Je me rappelais alors la fois où cette salle avait accueilli plusieurs centaines de personnes pour le mariage du duc Halden avec Astrid. La fête avait été grandiose et elle était restée gravée dans ma mémoire.
Je revins à la réalité quand Astrid me demanda si ma famille se portait bien, et si les problèmes que j’avais rencontré avec mes élevages avaient été réglés. J’arrêtais donc de contempler la salle pour répondre à la duchesse sur un ton qui se voulait rassurant :

« - Mes enfants se portent bien Votre Grâce. Mon ainé est bientôt prêt pour me succéder tandis que mon cadet se prépare pour rentrer à l’Académie. Quant à ma fille, elle espère entrer à la Cour. » Je fis une pause pour passer la langue sur mes lèvres asséchées par le froid avant reprendre : "Comment va votre fils, le futur duc ? »

Je lui expliquais ensuite que nos élevages avaient effectivement été ravagés par une maladie aussi soudaine qu’éphémère. J’avais dû mettre la main à la poche et demander de l’aide aussi bien à mon peuple qu’aux contrées voisines pour aider mon domaine à se relever. Cela ne fut pas facile mais ce n’était pas la première fois que cela arrivait. Les maladies étaient courantes dans une région aussi froide que la nôtre et elle touchait aussi bien les animaux que les hommes…

La duchesse me demanda alors le but de ma visite dans le palais ducal. Elle avait bien compris que la raison de ma présence ici ne se résumait pas à une envie de papoter. Je passais la main dans mes cheveux avant de sortir mon petit carnet de ma poche. Je l’ouvris et dit :

« - Voilà la raison de ma présence ici Votre Grâce. J’ai pour projet d’écrire l’Histoire d’Arven. Je veux l’écrire pour que tout le monde puisse la lire et la comprendre. C’est pour cela que j’ai besoin de consulter votre bibliothèque ainsi que vos archives… Si cela ne vous importune pas bien entendu. »

Je feuilletais rapidement mon carnet pour lui montrer le début de mes travaux avant de le ranger bien à sa place, dans la poche de mon manteau. Le domestique qui m’accompagnait tenait quant à lui, entre ses mains, une mallette contenant du nécessaire pour écrire et dessiner. J’avais fait le plein de feuilles afin de retranscrire tout ce que je trouvais intéressant. Il inclina la tête en direction de la duchesse et s’avança. Si je voulais que mon travail soit efficace, j’estimais mon temps de recherche à au moins une semaine. J’espérais cependant que cela n’importunerait pas mon hôte qui avait sans doute mieux à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptySam 21 Jan - 16:39

L’entendre parler de ruines me laisse penser que tous ne se sentent pas concernés par le passé, mais que celui-ci nous rattrape parfois. L’Ordre du Jugement veut rétablir des Savoirs et des Magies interdites mille ans auparavant, et au cours des années certaines informations sont perdues ou effacées, or la présence du sieur d’Ysgramor éveille ma curiosité et des interrogations me viennent à l’esprit. Néanmoins, je les garde de côté et aviserai en fonction de l’évolution de cette rencontre. L’intérêt de mon visiteur pour l’architecture et le décor du château ne m’échappe guère, je lui indiquerai où se renseigner car nous avons dans la bibliothèque un livre récapitulant toutes les constructions et améliorations amenées au domaine. Mais j’entreprends d’abord de répondre à Raygnar.

- Ludwig se porte bien, il continue d’étudier avec nos percepteurs même s’il lui reste encore plusieurs années avant de succéder à son père. Du moins je l’espère mais je garde cette pensée pour moi. Les tensions sont palpables et si guerre il y a, craindre pour mon mari et ma famille est tout à fait logique, or je n’ai pas envie que mon fils hérite du trône si jeune. Il est intéressé par de nombreux domaines et se disperse un peu mais c’est la fougue de la jeunesse. Votre fille souhaite entrer à la Cour ?

Puis il m’explique le but de sa visite. Ecrire l’histoire d’Arven, un projet ambitieux, qui peut être instructif mais également ardu lorsqu’il faut chercher la vérité derrière des siècles d’écriture et de transcriptions.

- Je comprends mieux votre demande, je souligne avec un sourire. Surtout si vous comptez remonter aux prémices de notre monde. Je regarde son carnet et ses travaux. Vous souhaitez que ce ou ces volumes soient accessibles de tous ? Intention louable. Je réponds au signe de tête du domestique de mon visiteur.  De combien de temps avez-vous besoin pour consulter notre bibliothèque ?

Un de nos domestiques s’approche avec un plateau et je propose une collation à Raygnar. Ensuite, je lui présenterai la bibliothèque.

- En tout cas, je suis intéressée par le fruit de vos travaux. Pourrai-je voir ce que vous aurez trouvé dans nos livres ?

Une période commence à m’intéresser au plus haut point, l’époque où science et magie se côtoyaient. Jusqu’à présent, Faërie et Ibélène coexistent mais certains veulent changer cet état de fait. Mais je ne suis guère convaincue par leurs actions, néanmoins réconcilier ces deux facettes de notre monde serait une issue intéressante, surtout pour mes enfants s’ils développent des pouvoirs magiques. En tout cas, je vais suivre de près les recherches de Raygnar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptySam 28 Jan - 12:59

La duchesse me donna des nouvelles de son fils unique, le futur duc. Ainsi donc il s’intéressait à de nombreux domaines. Voilà le genre d’esprit qui me plait chez une personne. Peut-être que ce petit pourrait se joindre à nous s’il en a envie. J’hochais la tête quand elle me demanda si ma fille souhaitait entrer à la Cour. Je lui répondis tout en penchant la tête vers elle :

« - Elanin est une jeune fille plutôt rêveuse votre Grace. Son souhait est, en effet, d’entrer à la Cour. De mon côté, je pensais plutôt lui fiancer avec un jeune homme habitant un domaine pas très loin du mien mais elle est têtue. »

Je secouais doucement la tête en pensant à tous les efforts que faisait ma fille pour se rapprocher au maximum de ce à quoi pouvait ressembler une jeune fille de la Cour. Elle apprenait leurs manières, essayait de s’habiller de la même façon et travaillait ses cours de danse avec application. Si bien que, en la voyant, je m’étais dit que si elle avait étudié ses lettres avec autant de passion, elle aurait pu devenir une grande savante. D’ailleurs, je n’avais pas pu m’empêcher de lui en faire la remarque. Une chose en entrainant une autre, je lui avais fait part de mon souhait de lui présenter ce jeune homme que j’avais rencontré il n’y avait pas si longtemps que ça. C’était le fils d’un seigneur voisin avec qui j’entretenais de bonnes relations. Comme je m’y attendais, cela ne lui avait pas plu. Notre discussion était partie en dispute et elle s’était terminée par les larmes de rage de ma fille qui n’avait pas réussi à avoir le dernier mot. Elle avait juste rétorqué avant de partir qu’elle se demandait comment sa mère, ma défunte épouse, avait fait pour supporter mon incessant besoin de tout contrôler. Je ne lui avais pas répondu et l’avais laissée retourner dans sa chambre.

Peut-être étais-je un père trop envahissant. Il était vrai que j’avais toujours veillé à ce que mes enfants partent dans la direction que je souhaitais. Rolf ne s’était pas trop plaint car, comme moi avant lui, il avait conscience de ce qui l’attendait. Je pense que Rolf tient plus de moi que mes deux autres enfants, il est très calme et sérieux, ne se laissant jamais emporter. Elanin et Rudolf ont le caractère rêveur de leur mère, et ils sont aussi têtu que leur grand-père. Quoique je fasse, ils n’étaient souvent pas d’accord avec moi. Rudolf était encore un enfant, donc il se contentait d’obéir même si cela ne lui plaisait pas. Elanin, quant à elle, n’hésitait pas à contester mes décisions.
Je clignais des yeux et, tout en revenant dans le présent, j’expliquais à la duchesse les raisons de ma présence ici. Elle me demanda alors si je souhaitais que mon ouvrage soit accessible à tous puis de combien de temps aurais-je besoin pour consulter les livres de la bibliothèque. Je lui répondis alors :

« - Oui, je souhaite que tout le monde puisse consulter et comprendre ce ou ces livres. Les enfants comme les adultes pourront s’y référer. » Je fis une pause avant de reprendre : « Je pense qu’une petite semaine suffira. Je ne compte pas vous déranger très longtemps. Mon domestique me prêtera main forte. »

Je rangeais mon carnet et acceptais poliment la collation proposée par un serviteur, même si je n’avais pas faim. La duchesse semblait en tout cas très intéressée par mon projet et accepta avec enthousiasme ma demande. J’inclinais la tête tout en la remerciant respectueusement. Elle ajouta ensuite qu’elle souhaitait voir ce que j’allais découvrir dans la bibliothèque. Je me dis alors que la pauvre femme ne devait pas avoir eu le temps (ou l’envie) de feuilleter tous les ouvrages conservés dans le palais, elle allait donc profiter qu’un autre le fasse pour en apprendre plus sur l’histoire du duché. Ce n’était pas une mauvaise idée, mieux vaut tard que jamais comme on dit. Et puis, je n’avais rien contre la présence de la duchesse, bien au contraire. Elle pourrait m’aider à valoriser mon travail et à me faire connaître des autres nobles de Valkyrion et des duchés alentours. Je m’inclinais une nouvelle fois en disant :

« - Vous pouvez compter sur moi pour vous faire un compte rendu détaillé de mes découvertes Votre Grâce. Y’a-t-il une période en particulier qui vous intéresse ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptyMer 8 Fév - 19:43

Ainsi sa fille souhaite intégrer la Cour, une option souvent envisagée par les jeunes demoiselles qui idéalisent cet univers. Or la Cour peut être impitoyable avec les jeux politiques qui se trament en leur sein et ce, quelques soient les régions considérées. Pour ma part, la Cour ne m’attirait guère durant ma jeunesse, mais j’ai dû m’adapter suite à ma rencontre avec Hjalden et notre mariage. Propulsée dans un monde bien différent de celui ayant rythmé ma jeunesse. En tout cas le sieur d’Ysgramor a déjà des projets pour sa fille, ce qui n’est guère étonnant dans la noblesse.

- Les enfants peuvent être têtus. Si elle souhaite venir à la Cour avant son mariage, elle sera la bienvenue.

Je n’en dis pas plus, ne souhaitant pas m’immiscer dans les affaires familiales de Raygnar, mais accordant à ce dernier le fait que je prends en considération les désirs de la petite Elanin. Puis la suite de la conversation apporte des éclaircissements sur la présence du sieur au palais ducal. Une entreprise conséquente l’attend dans la rédaction de son ou ses livres. Je hoche la tête lorsqu’il me donne l’estimation de la durée de son séjour dans nos murs.

- Très bien, je vous conduirai auprès de notre bibliothécaire, Harald, il vous aidera dans vos recherches pendant cette semaine.

Et oui, j’allai profiter de ses recherches pour me documenter également. Bien que j’aie des heures à occuper la nuit, je n’ai pas encore eu l’occasion de me pencher sur l’époque qui m’intéresse depuis les récents évènements. D’autant que je risque d’avoir un œil critique, l’histoire est souvent déformée, amplifiée ou effacée par les vainqueurs, alors en mille ans d’existence, de nombreuses informations peuvent s’être égarées.

- Oui, l’époque de la Trêve voilà mille ans, les termes ayant menés à la paix et les magies et sciences bannies. Et si autrefois ces deux pendants étaient autant en opposition qu’aujourd’hui.

Je me prête à imaginer qu’il fut une époque où mages et savants n’avaient pas à choisir entre Faërie et Ibélène, ni à cacher ce qu'ils étaient, ce qui pourrait me donner matière à réflexion. Néanmoins j’ai d’autres interrogations mais puis-je en faire part à mon visiteur ? La perte du sceau reçu en Outrevent me laisse un goût amer, j’ai l’impression d’avoir failli, d’avoir trahi la confiance des fondateurs de la Rose. Mais je ravale les questions qui concernent ce point, jugeant que j’aviserai en fonction des résultats du sieur Ysgramor. Alors je décide de conduite mon visiteur à notre bibliothèque.

- Si vous voulez bien me suivre, je vais vous indiquer où se trouve la bibliothèque.
Ainsi il saura le chemin à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptyLun 13 Fév - 22:30

Je savais que la duchesse était d'une nature bienveillante. Aussi me dit-elle que, si Elanin souhaitait intégrer la Cour, elle pouvait le faire sans aucun problème. Même si je n’en avais jamais douté, cela me rasssura. Au moins, l’avenir de ma fille était assuré, même si je ne lui trouvais pas d’époux convenable. Et, qui sait, peut-être trouverais je l’heureux élu à la Cour. Je fis donc un petit sourire reconnaissant et m’inclinais respectueusement devant la duchesse. Je lui dis en même temps :

« - J’en suis honoré Votre Grâce, et vous remercie pour votre proposition. Je suis sûr que ma fille sera très heureuse d’apprendre cette nouvelle. »

Une petite partie de moi rechignait pourtant à annoncer cela à Elanin. Cette petite partie qui voulait qu’elle reste à mes côtés, ou, du moins, pas très loin de moi et du domaine où elle a grandi. Mais les enfants devaient apprendre à voler de leurs propres ailes. Je me demandais, avec une certaine lassitude, si la Cour n’offrirait pas à Elanin un avenir plus prometteur que ce que je lui avais préparé. La proposition de la Duchesse était certes une bonne nouvelle, mais elle me plongeait dans un profond dilemme.

Mais j’aurais tout le temps de penser à cela plus tard. Pour le moment, je devais profiter de la bibliothèque ducale et de tout ce qu’elle pouvait m’offrir. La duchesse m’annonça alors qu’elle allait me conduire auprès du responsable, un certain Harald, et me dit qu’il me serait d’une grande aide. Je la remerciais et lui dis qu’elle aurait un compte rendu détaillé de mes découvertes. Je lui demandais ensuite s’il y avait une période qui l’intéressait particulièrement. Elle me répondit qu’elle était intriguée par la période de la Trêve, il y a mille ans de cela. Je me remémorais mes longues heures à étudier cette époque et hochais la tête. Elle souhaitait en apprendre plus sur ce qui avait amené la paix, les savoirs et magies bannies et si ces deux forces étaient jadis en opposition avec autant d’intensité d’aujourd’hui.

Soudain, une autre petite flamme s’alluma dans mon esprit. L’Ordre du Jugement… Ils s’intéressaient eux aussi à tout cela, en particulier aux magies et savoirs bannis si je ne me trompe pas. Je regardais la duchesse et plissais les yeux. Pouvait-elle faire partie de cet ordre ? Elle leur serait un allié de poids étant donné son statut et son intelligence… Mais je n’avais aucun moyen pour le savoir, et puis, cela ne me regardait pas. Je savais par expérience que mettre son nez dans les affaires des autres pouvait amener bien des problèmes. Et puis, c’était une réaction bien puérile de porter des jugements avant d’en avoir la preuve. Je savais aussi que cet Ordre était capable du pire pour arriver à ses fins. Je clignais alors des yeux pour forcer mon esprit à écarter ces pensées douteuses et répondis à la duchesse :

« - Oh oui, cette période est très passionnante, j’espère que nous trouverons quelque chose à ce sujet parmi vos ouvrages. »

Elle décida enfin de me conduire à sa bibliothèque, je la remerciais une nouvelle fois et la suivis à travers les longs couloirs du palais ducal. Tout en marchant, je sentais que le silence s'installait entre nous. Je décidais donc de le briser et demandais :

"- Votre Grâce, pensez vous que de cet Ordre du Jugement ? J'ai eu vent des derniers évènements, et je dois avouer que cela ne me rassure pas..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptyDim 5 Mar - 15:12

Ainsi nous sommes d’accord sur les comptes-rendus qu’il doit me faire à l’issue de ses recherches. Pourtant lorsque j’aborde la période historique qui motive ma dernière demande, je perçois comme une hésitation de lap art de mon interlocuteur tandis qu’il me répond que cette période est très intéressante. Je hoche la tête à cette mention.

- Oui, très et j’espère qu’elle nous révélera des éléments pouvant nous être utiles en cette période troublée.

Tirer des enseignements du passé d’Arven. Cette guerre qui s’installe entre nos deux empires me fait craindre le pire. Préserver Valkyrion, tel est mon objectif et s’il faut faire appel à d’anciennes sciences alors peut-être que je m’engagerai sur cette voie, après en avoir discuté avec Hjalden bien entendu. Il reste le Duc, le défenseur de nos terres, mais je crains que sa haine de la magie ne perturbe son jugement, surtout s’il détient un savoir déterminant, pouvant causer de graves dommages aux Faës. Je laisse ses pensées de côté, pensées familières de mes journées depuis que la paix est rompue, et je conduis notre hôte vers la bibliothèque. Et lorsque Raygnar m’interroge sur l’Ordre, je pose un regard pensif sur lui. Je suis quelque peu étonnée de voir ce sujet abordé, même si les évènements en cours nous ramènent facilement vers les actions. Je plisse légèrement les yeux, me demandant si les recherches que je viens de lui confier ne l’amène pas à se questionner sur la légitimé de ma requête. Pourrait-il m’associer à ce groupuscule ? Franchement, quelle idée…

- Ce que je pense de l’Ordre ? Je prends quelques instants de réflexion avant de poursuivre. Je désapprouve leurs actions, tuer des innocents pour appuyer leurs revendications je trouve cela déplorable. On peut vouloir retrouver quelque chose qui nous a été enlevé, mais encore faut-il savoir de quoi il retourne. C’est ce qui motive ma demande. Renouer avec notre passé peut être risqué. Rester ignorant de leur but également. Si Arven ne veut pas sombrer, nous devons en apprendre plus.

J’observe un peu mon invité, je n’ai pas interrompu notre marche pour lui répondre, seulement un peu ralenti mon pas.

- Je doute que beaucoup de monde soit rassurée par les actes de l’Ordre, hormis ceux en faisant partie. Je crains pour ma famille, tout comme je crains pour notre empire et notre duché. Je crains cette guerre dans laquelle l’Ordre doit certainement y trouver son compte.

Bien que ma voix reste constante, une amertume se fait sentir dans mon phrasé. Dans les conjectures actuelles, mon fils est en danger, je le suis également, et potentiellement ma fille si elle développe une magie.

- L’inconvénient avec l’Ordre, ce sont ses ramifications. Une pieuvre dont les tentacules se glissent dans les différentes couches de la société. D’où sa dangerosité. Et vous, qu’en pensez-vous ?

J’aimerai connaitre l’opinion d’un de mes vassaux, historien de surcroît.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptyLun 13 Mar - 22:01

Ma question eu l’air de la troubler, comme si elle s’attendait à tout sauf à ça. Son regard pensif m’intrigua, mais je n’en tirais aucune conclusion hâtive, préférant attendre sa réponse. Ma question pouvait certes lui paraître curieuse, mais elle était en rapport avec l’actualité, et en rapport avec la menace qui pesait de plus en plus sur nos têtes. Cette question pouvait donc passer pour celle d’un homme inquiet pour son avenir et pour celui de ses enfants et de son territoire. En d’autres circonstances, je pouvais très bien comprendre qu’elle soit inappropriée mais là…
Elle prit quelques instants de réflexion avant de me dire qu’elle désapprouvait les actions de l’Ordre, que leurs actions n’étaient pas menée par une connaissance réelle de ce qu’ils cherchaient. Elle ajouta que c’était pour ça qu’il valait mieux en apprendre plus sur Magies et Savoirs disparus, avant de chercher à se les approprier. J’hochais la tête, compréhensif, et pendant que nous ralentissions le pas, je remarquais qu’elle m’observait du coin de l’œil. Elle attendait surement une réaction de ma part, plus qu’un simple hochement de tête. Je me contentais donc de lui dire sur un ton qui se voulait préoccupé :

« - Oui, l’avenir d’Arven et de ses habitants en dépend. »

Elle reprit, et je pus sentir l’amertume naitre dans ses mots. Elle me disait qu’elle avait peur, qu’elle craignait aussi bien pour sa famille que pour Valkyrion et Ibelène tout entier, elle craignait la guerre, cette guerre ou seul l’Ordre du Jugement semblait y trouver du profit. Je ne pouvais que compatir, et être d’accord avec elle. Pour le moment, nous autres nobles n’avions pas été appelés au combat, mais cela pourrait arriver. Pour l’instant, les soldats et les Voltigeurs menaient la danse, mais Ibelène n’est pas à l’abri d’une défaite. Je n’étais pas un combattant. Même si j’avais appris à me servir d’une épée, j’étais loin d’être doué, si bien que mon maitre d’arme avait fini par renoncer. Mon frère était plus taillé pour ça. Quand à mon fils... L’idée qu’il doive lui aussi aller se battre un jour me rendait malade. Cette éventualité m’effrayait autant qu’elle m’attristait.

La voix de la duchesse me fit sortir de ces pensées moroses, elle parla des ramifications de l’Ordre, comme une pieuvre dont les tentacules se glissaient dans toutes les couches de la société. Et c’était cela qui rendait l’Ordre si dangereux. Quand elle me demanda mon avis, mon angoisse provoquée par la guerre et ses éventualités n’était pas encore dissipé. Je serrais les dents et répondis :

« - C’est pour cela qu’il faut trouver la tête. Et la trancher pour mettre fin à tout ceci. »

Je levais les yeux et croisais le regard de la duchesse. Je toussotais et reprit sur un ton beaucoup plus neutre :
« - Vous avez raison sur ce point. L’Ordre est présent partout, tout en ne l’étant pas. C’est ce qui fait sa force. Arriver à trouver ses failles ne sera pas une tâche facile, mais peut être trouverons nous quelques indices dans les livres de votre bibliothèque votre Grâce. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptySam 15 Avr - 17:44

Raygnar semble d’accord avec moi sur le fait que l’avenir d’Arven et de ses habitants en dépend. Néanmoins je m’attendais presque à un peu plus de mots en réponse à ma question, mais peut-être ne veut-il pas s’avancer sur ce sujet ? Quoiqu’il en soit, je n’insiste pas plus. Je peux comprendre que les perspectives ne sont guère propices à un épanchement d’opinion. Parfois, il est préférable de se taire, plutôt que de mentionner à haute voix les jours sombres qui nous attendent. En tout cas, mon visiteur exprime son avis sur l’Ordre.

- C’est tout à fait possible et cela serait d’une grande utilité.

Je n’ai pas trouvé d’indice dans mes lectures jusqu’à présent, mais compte-tenu du nombre d’ouvrages dans notre bibliothèque, je peux être passée à côté. Sur ces mots, nous avons atteint la bibliothèque dont je pousse les portes. Nous pénétrons à l’intérieur et notre bibliothécaire vient à notre rencontre. Je lui explique la raison de la venue du seigneur d’Ysgramor et les recherches qu’il entreprend pour écrire son livre. Puis je me tourne vers Raygnar.

- Je vous laisse avec Harald, il vous appuiera dans votre entreprise. Et si vous avez besoin de quelque chose, n’hésitez pas à lui faire savoir, il communiquera votre demande à qui de droit.

Sur ces paroles, je décide de prendre congé, laissant les deux hommes discuter. Je me demande quel sera le résultat des recherches de mon vassal, j’ai presque hâte de voir son compte-rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven EmptyMar 2 Mai - 21:37

J'avais parlé avec mon cœur. J'avais exprimé mon inquiétude par rapport à cet Ordre du Jugement et ce dont ils étaient capable de faire. Je savais que si on trouvait la tête de cet Ordre, et qu'on la tranchait, le corps mourrait avec elle. Mais cela n'allait pas être une tâche facile, tant ils étaient présent parmi nous. On les trouvait dans toutes les couches de notre société, dans tous les métiers, dans toutes les classes sociales, du plus pauvre au plus riche d'entre nous. C'est pour cela qu'il fallait jouer la prudence. Je me rendis compte soudain que j'en avais peut être un peu trop dit, alors je repris en évoquant la bibliothèque et les informations capitales sur l'Ordre qu'elles pouvaient contenir. La Duchesse me répondit vaguement que cela pourrait nous être d'une grande utilité. Je sentais que je la retardais dans ses occupations quotidienne, alors je restais silencieux jusqu'à notre arrivée devant la bibliothèque.

Quand apparut enfin l'entrée de la bibliothèque ducale, ce grand gouffre rempli de Savoir, la duchesse me dit qu'elle me laissait avec Harald, et qu'il m'aiderait dans mon travail. Je m'inclinais respectueusement et répondit :

"- Je vous suis très reconnaissant de m'avoir permis de venir ici Votre Altesse. Je vous tiendrais au courant de mes avancées dans les plus brefs délais. Je vous souhaite une bonne journée."

La Duchesse prit congé et s'éloigna d'un pas gracieux. Je la regardais s'éloigner puis me tournais vers Harald qui m'invitait à entrer. Je ne me fis pas prier et m'installais immédiatement sur une des tables. Je fis un rapide tour dans mes notes avant de me mettre au travail. Je savais déjà d'avance que j'allais y rester jusqu'à ce que la lune soit haute dans le ciel, mais cela m'importait peu, du moment que j'obtienne les précieuses informations qui pourraient offrir à mon ouvrage une grande renommée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Voyage dans le passé d'Arven   Voyage dans le passé d'Arven Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage dans le passé d'Arven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: