AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
NIKE Chaussures de running REVOLUTION 5 – Homme ...
Voir le deal
34.99 €

Partagez
 

 Reflet d'avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Reflet d'avenir   Reflet d'avenir EmptyMer 6 Sep - 1:37


Livre II, Chapitre 5 • La Mort dans les Veines
Gabrielle de la Volte & Agnès d'Aurebois

Reflet d'avenir

Miroir, miroir, dis-moi celle que je serai.



• Date : 19 février 1002
• Météo (optionnel) : Un froid glacial recouvre Cibella
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Il y a déjà huit petits jours que Lionel de Rivepierre a demandé la main de la princesse de Cibella. Huit petits jours que Gabrielle n'ose pas croiser son reflet dans le somptueux présent qu'il lui a offert : un miroir magique qui permet de percevoir le reflet de ce qu'elle sera en fonction de ses choix. Heureusement, Agnès, spécialiste des miroirs, vient l'aider à analyser la situation.
• Recensement :
Code:
• [b]19 février 1002 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t2619-reflet-d-avenir#79451]Reflet d'avenir[/url] - [i]Gabrielle de la Volte & Agnès d'Aurebois[/i]
Il y a déjà sept petits jours que Lionel de Rivepierre a demandé la main de la princesse de Cibella. Sept petits jours que Gabrielle n'ose pas croiser son reflet dans le somptueux présent qu'il lui a offert : un miroir magique qui permet de percevoir le reflet de ce qu'elle sera en fonction de ses choix. Heureusement, Agnès, spécialiste des miroirs, vient l'aider à analyser la situation.

Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Reflet d'avenir   Reflet d'avenir EmptyMer 6 Sep - 1:39

- Avez-vous disposé les fleurs sur la table basse? Comme je vous l’ai demandé, en un joli bouquet? Elle est lagrane, elle serait déçue de ne retrouver aucune trace de fleurs.

La petite soeur d’Adélaïde venait la visiter. Sa jolie Agnès. Son espiègle Agnès. La Cibellane s’arrêta dans son caprice de fleurs -denrées rares pour la saison- pour sourire, tendre, en imaginant sa gracieuse amie visiter son petit salon si joliment éclairé, l'après-midi.  Bien secrètement, Gabrielle avait espéré que Gabin la voit à sa juste valeur, jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard. Elle était une mage talentueuse, capable de loyauté et de franchise, qualités très chères dans le coeur de la princesse. Et Agnès d’Aurebois était une telle beauté…! Gabrielle ne se lassait jamais de son regard doux un peu trompeur. Oh… La petite soeur d’Adélaïde venait la visiter, et elle aurait les plus jolies fleurs d’hiver qu’elle n’aurait jamais admiré. Gabrielle s’en était fait la promesse, sitôt qu’elle avait réceptionné la réponse positive suivant son invitation.

Recevoir une amie au sein de sa baronnie, dans son refuge, était toujours un événement. Il y avait bien quelques confrères et consoeurs de son cercle de magie qui se rendaient jusqu’au Ru-d’Argent pour gratifier la princesse d’une visite souvent trop brève. Le groupe d’outremarcheurs auquel Gabrielle appartenait n’était pas très populeux, il était vrai, mais chacun des membres se connaissait très bien. Au fil des ans, les amitiés étaient nés. Les amours, aussi, pour deux d’entre eux. Mais si ce n’était que ces outremarcheurs, les visites étaient rares sur ses terres. Il était plus habituel que Gabrielle use de sa propre magie pour se montrer délicate envers les siens. Agnès d’Aurebois, elle, sa précieuse amie, sa délicieuse compagne de confidences, se déplaçait pour elle.

Une fois assurée que les perce-neiges retombaient joliment du vase, au centre de la table, et que le vin était fin prêt à couler, Gabrielle se permit un regard ambigu au miroir ouvragé qui reposait non loin. Le présent de Lionel de Rivepierre l’avait subjuguée, il était vrai. Tout comme l’annonce de la vivenef lui avait coupé le souffle, là, à la cour de la Volte, entourée de tant de gens d’importance. Une vivenef. Construite uniquement pour elle. Mais ce miroir…  Il s’agissait d’un objet chargé d’une magie rare qu’elle ne connaissait que dans les récits vieux d’une autre époque. Sa main se posa sur la poignée ouvragée de ce miroir, hésitante, puis renonça. Non… Si elle n’appréciait pas ce qu’elle y voyait? Si la femme qu’elle allait devenir, en se risquant à choisir, était seule et malheureuse? Lorsqu’on annonça que la dame Agnès d’Aurebois était arrivée, la princesse repositionna soigneusement l’artefact précieux sur son coussinet.

Elle s’était levée lorsqu’on avait ouvert la porte pour introduire l’outrevoyeuse. Son sourire rayonnait, et déjà, la princesse approchait son invitée pour la mettre à l’aise. Elle s’était faite belle, Gabrielle, avec sa robe aux broderies d’argent discrètes sur un velour perlé. Le verrait-elle, Agnès?

- Agnès… Vous êtes ravissante! Quelle jolie mine vous avez, malgré l’hiver et sa morsure glaciale. Avant tout, je vous remercie de vous être déplacée jusqu’ici au creux de la saison froide. Il me fait plaisir de vous voir. C’est un bien doux réconfort.

Gabrielle avait levé ses mains, faisant chanter ses manches amples, pour venir cueillir celles de son amie et les serrer avec une douceur certaine.

- Venez.. Posons-nous près de l’âtre et racontez-moi votre voyage jusqu’ici.

Sans la quitter un instant de la main, elle accompagna Agnès jusqu’au canapé et se posa tout près d’elle dans le confort remarquable des nombreux coussins. Rembourrés de plumes, évidemment. D’un discret hochement de tête et de son éternel sourire, Gabrielle avisa que le moment était venu de faire couler un peu de vin. Elle avait tout préparé, jusqu’au breuvage, et ses gens se tenaient prêt. Ils ne firent pas attendre les nobles dames, que déjà deux coupelles cristallines furent déposées sur la table basse, non loin devant elle. Alors elle était heureuse, la princesse, en retenant la main de sa jolie fleur. Il ne restait plus que cela à faire, écouter Agnès faire le récit de son voyage, boire le vin le plus délicat de Cibella et… Et parler de ce fameux miroir. Son amie était également une mage de printemps, et elle en connaissait beaucoup sur ce domaine.


Dernière édition par Gabrielle de la Volte le Ven 22 Déc - 3:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Reflet d'avenir   Reflet d'avenir EmptyJeu 16 Nov - 16:51

Un sourire éclaira le visage d’Agnès lorsqu’elle arriva en vue de la baronnie de Ru-d’Argent. En dépit des températures hivernales, la jeune femme avait fait le déplacement en mêlant voyage par un portail et voyage par la route. C’était un réel plaisir que de rendre visite à Gabrielle. Outre le fait de revoir son amie mage, Agnès était également curieuse d’en apprendre plus sur ce mystérieux miroir mentionné dans le courrier de la princesse. Arrivée à destination, la jeune noble se présenta à la porte du domaine et fut conduite auprès de son hôtesse. Pour l’occasion, elle avait revêtu une robe aux teintes automnales, doublée d’une petite épaisseur de fourrure pour résister aux températures hivernales et qui permettait d’avoir chaud à l’intérieur des demeures. Agnès avait ajouté une cape chaudement fourrée pour l’extérieur, cape qu’elle confia à l’un des serviteurs venu l’accueillir. Un sourire radieux illumina le visage d’Agnès tandis que Gabrielle lui adressait compliments et remerciements.

- Ma chère Gabrielle, je vous retourne le compliment, votre robe vous sied à merveille. Et le plaisir est partagé. Même la saison froide peut avoir quelques beautés à dévoiler, précisa-t-elle avec un petit signe en direction des perce-neiges, notant ainsi l’attention de la cibellane, et il me plait de voyager quelque soit la période de l’année.

Agnès serra également avec douceur les mains de Gabrielle puis elle se laissa guider vers l’âtre, près de laquelle elle s’installa à l’invitation de la princesse. Elle apprécia le confort du canapé, reposant après son voyage. D’ailleurs, son amie l’incita à raconter son périple. A cet instant, Mara se joignit aux deux dames en se lissant aux pieds de sa maîtresse après avoir gratifié Gabrielle d’un regard rieur. La jeune mage expliqua à cette dernière qu’elle avait eue recours aux portails mais aussi à la voie terrestre, elle en avait profité pour se rendre auprès d’un client pour une livraison de bois et auprès d’un second pour évaluer une offre faite à sa famille. Même l’hiver peut être intéressant pour les affaires des Aurebois. Cependant, Agnès ne s’appesantit pas longtemps sur l’aspect commercial de son voyage, ce n’était forcément le sujet le plus intéressant. Elle en profita pour goûter le vin et apprécia son goût délicat, différent des productions lagranes. Gabrielle avait l’air vraiment contente de voir Agnès et celle –ci s’enquit de son devenir.

- Quelles nouvelles depuis notre dernière conversation ? Je dois dire que le contenu de votre missive a attisé ma curiosité sur ce fameux miroir, pouvez-vous m’en dire plus à son sujet ?

Agnès écouta la demoiselle lui conter les évènements qu’elle souhaitait partager, ainsi que les informations supplémentaires que sa camarade mage voudrait porter à sa connaissance avant de lui montrer l’objet intrigant.
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Reflet d'avenir   Reflet d'avenir EmptyMer 27 Déc - 16:18

Quel délice de se tenir auprès d’Agnès et de n’avoir pour seul problème que le confort de sa route, jusqu’en Cibella. Elle l’écoutait avec grand intérêt lui décrire les affaires familiales et l’aplomb avec lequel son amie, d’apparence si douce, administrait le tout. Évaluer les contrats, s’assurer des bonnes livraisons… Une jeune femme émancipée, forte et tout à fait apte à diriger le commerce familiale. Un commentaire quant à cette livraison, une question sur la qualité de l’outremarcheur l’ayant fait voyager jusqu’au Ru-d’Argent. Gabrielle, avide de détails, se laissait porter de babillage en babillage, sur le bout de son siège. L’apparition de Mara lui arracha un sourire sincère : le regard malicieux de la loutre invitait les confidences et la Cibellane y voyait là le parfait Familier pour cette amie qui était, après tout, un pur produit Lagran.

- Soyez la bienvenue, Mara.

Aurait-elle dû songer à un pâté de volaille pour cette petite créature des rivières? Elle doutait qu’une loutre, fut-elle Familier, ne se nourrissait pas de pâté et bien peu de volaille. Gabrielle en était à ces pensées, à observer l’animal se poser aux pieds de sa mage, lorsqu’Agnès la questionna sur les nouvelles. Et sur le miroir.

- Quelles nouvelles depuis notre dernière conversation ? Je dois dire que le contenu de votre missive a attisé ma curiosité sur ce fameux miroir, pouvez-vous m’en dire plus à son sujet ?
- Oh… Agnès… Il y a bien eu un événement marquant, depuis une semaine, déjà. Peut-être êtes-vous déjà au vent de la nouvelle? Le comte de Rivepierre s’est proposé, lors du bal de la Volte, à prétendre à ma main. Il semblerait qu’il ait fait les démarches auprès de Gaëtane. Ce fut… Oh… Une annonce spectaculaire.

Gabrielle rougissait à la simple évocation de ce souvenir. Tous les regards étaient posés sur eux, toutes les oreilles tournées dans l’unique but de grapiller une bribe de leur conversation. Lionel, si droit, si fier, a lui exposer le plus naturellement du monde qu’il lui offrirait une vivenef animée pour elle seule. Une vivenef issue d’une magie ancienne. Une perle d’aurore, issue des légendes, et un miroir à la magie oubliée. Il l’avait surprise, il l’avait charmée. Ils avaient dansé, longuement, et le miroir reposait désormais dans son nid, dans son refuge, au Ru-d’Argent. Si elle avait pu sembler surprise de ce présent en plein bal, il fallait bien avouer que des trois présents, le miroir était celui qui la fascinait le plus.

- Il m’a offert… Oh, Agnès. Il m’offrira une vivenef ! Je n’aurais jamais cru que l’on puisse m’offrir une aussi grande preuve de liberté. Lors de la soirée, afin de ne pas se présenter à moi les mains vides, le comte de Rivepierre m’a également offert le premier présent. Il s’agit d’un miroir, comme je vous l’ai écrit, qui permet de voir son propre avenir selon les décisions que nous prenons.

Elle prit soin de laisser méditer Agnès quant à ces présents onéreux, spectaculaires mais surtout, surtout, chargés d’une grande symbolique, pour la jeune Cibellane. La liberté. La magie ancienne et incroyable. Le respect des décisions qu’elle prendra. La princesse laissa le vin rafraîchir son palais alors que ses pensées emmêlées peinaient à s’ordonner à son esprit. Il lui faudra faire un choix. Tôt ou tard. Elle priait le Destin qu’aucun autre prétendant ne s’ajoute pour complexifier cette décision déjà délicate.

- Je n’ai pas encore eu le courage de regarder la femme que je deviendrai. Je ne désire pas user de cette magie sans réelle nécessité. Elle est si rare… Et… Et je vous avoue, ma douce amie, que j’ai peur de me voir malheureuse, si mes choix ne sont pas les bons.

Non sans un soupir pour éloigner sa crainte et ses doutes, la Cibellane s’inclina pour récupérer le miroir à main avec mille précautions. Il s’agissait d’un objet ouvragé avec grande délicatesse. La glace, de là où les jeunes femmes se tenaient, semblait trouble. Gabrielle garda le manche en main et, par sécurité, déposa une main à plat pour soutenir et présenter l’objet à l’outrevoyeuse spécialiste des miroirs.

- Avez-vous déjà vu une merveille semblable, dans les légendes ou de votre vivant, Agnès?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Reflet d'avenir   Reflet d'avenir EmptyLun 15 Jan - 18:30

Agnès répondit avec entrain aux questions de Gabrielle qui semblait sincèrement intéressée par les détails de son voyage. Alors, elle agrémenta de quelques anecdotes son discours, il était parfois agréable de ne penser qu’aux petits tracas du quotidien. Puis Mara se lova aux pieds de sa maitresse après avoir adressé un petit sifflement joyeux à leur hôtesse. Quoiqu’il en soit, l’annonce de la princesse fut accueillie avec grande joie par Agnès qui l’écouta raconter cette soirée particulière et les cadeaux que son prétendant lui avait offerts.

- Le comte de Rivepierre ? Oh Gabrielle, je suis si contente d’entendre cette nouvelle. J’ai ouï dire qu’il est un bon parti, entre le fait d’être noble et capitaine de vol. Elle l’écouta énoncer les présents offerts à cet effet. Je vois qu’il sait également se montrer attentionné, ajouta-t-elle en prenant conscience de l’impact de ses cadeaux sur Gabrielle. Celle-ci se sentait un peu emprisonnée par son rôle et son rang et Agnès souhaitait que son amie trouve enfin sa place et qu’elle se sente à l’aise. Une vivenef est un cadeau inestimable.

Sa voix se fit pensive tandis qu’elle essayait de se représenter le navire empreint de la magie du sang des façonneurs. Quant au miroir, Agnès ne savait que penser. Avoir un aperçu de son avenir suivant ses décisions pouvait être effrayant mais incroyablement attrayant. La jeune femme comprenait que son interlocutrice n’ait pas encore succombé à cette curiosité.

- Il est parfois préférable de ne pas lever le voile sur l’avenir…

Que serait la vie si l’on avait connaissance des impacts de chacune de ses décisions ? Même si ce miroir était doté d’une magie puissante, il ne pouvait montrer qu’un seul avenir, or Agnès considérait que l’avenir était multiple, influençable par les actes, changeant en chaque instant.

- Je pense qu’il ne faut pas laisser sa vie être régie par un objet montrant un avenir. Elle insista sur le mot un. Gabrielle, usez de ce miroir avec grande prudence et uniquement en cas d’absolue nécessité.

Soit on se retrouvait paralysé par les implications, soit on faisait en sorte de contredire cet avenir… Dans les deux cas, la vie perdait de son attrait, de ce petit grain de folie dû au hasard et à l'inconnu. La cibellane entreprit se présenter l’objet de la discussion à sa visiteuse. Agnès remarqua que la glace du miroir était trouble, comme si elle renfermait un terrible secret. La mage saisit avec précaution l’objet et l’observa minutieusement sans se mirer.

- Il est d’une facture remarquable, une élégante délicatesse. La lagrane vérifia s’il y avait une marque ou un nom apposé, révélateur du créateur de ce miroir ou de son époque. Elle reporta son attention sur Gabrielle. C’est la première fois que je vois un tel objet. Que vous a-t-on dit à son sujet ?

Agnès voulait savoir si Lionel avait donné des informations sur son cadeau à Gabrielle ou s‘il l’avait laissé dans le flou. C’était peut-être pour cela que Gabrielle avait fait appel à elle, pour en découvrir plus, mais pour l’instant, la mage était bien embêtée car elle ne savait pas vraiment à quoi elle avait affaire. Un présent des dieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Reflet d'avenir   Reflet d'avenir EmptyMer 7 Fév - 3:39

Elle disait vrai, lorsqu’elle parlait de Lionel. C’était un parti des plus intéressants, entre son titre de capitaine, le comté de Rivepierre et son lien privilégié avec Liam d’Outrevent. Et cette façon qu’il avait de se faire discret et réservé, malgré sa carrure... Gabrielle avait l’impression de le comprendre, même en le connaissant si peu, et de partager, déjà, l’ébauche d’une complicité bienvenue. Alors elle souriait, la Cibellane, en entendant son amie se réjouir de la venue de ce prétendant. Dans un silence, la princesse se faisait avare de commentaire sur le comte lui-même, préférant entendre les jolis mots de la Lagrane quant aux présents promis.

Une vivenef. On lui avait offert une vivenef. Rien de moins. On lui avait offert un symbole de liberté. Elle secouait la tête pour chasser ce cadeau de son esprit et se concentrer sur les paroles de son invitée. Un seul avenir, précisait-elle, et Gabrielle ne put qu’opiner à quelques reprises, s’en remettant la sagesse de la Lagrane. Lorsque sa belle amie invoqua la prudence, la princesse se fit méfiante. Plus sérieuse, la mine soucieuse, elle s’était inclinée vers le miroir qu’Agnès retenait entre ses mains.

- Vous voyez juste, une fois encore, Agnès… J’ose espérer que nos vies ne soient pas déterminées et que nos choix fassent échos jusqu’au Destin.

Son regard suivit celui de son amie, jusqu’à la glace au reflet trouble. Qu’allait-elle donc voir si elle osait regarder son reflet ? Serait-ce le vide, le noir, l’absence de son propre reflet, tant son indécision en devenait risible ? Le miroir fut soulevé avec précaution, sous le regard inquisiteur de la charmante invitée, sans que celle-ci puisse y trouver ce qu’elle cherchait. Le miroir semblait vierge de traces ou de marques trahissant un passé quelconque.

- C’est la première fois que je vois un tel objet. Que vous a-t-on dit à son sujet ?

Gabrielle haussa les sourcils en cherchant à se remémorer la scène. Son prétendant lui avait vanté une vivenef ainsi qu’une perle d’aurore, puis, afin qu’elle ne quitte pas le bal les mains vides, avait fait lui apporter ce présent unique.

- Je sais qu’il s’agit d’un artefact particulièrement rare, même ici, en Faërie. ..Je ne sais rien d’autre, Agnès. Mon reflet me montrera la femme que je serai. J’y vois une ressemblance avec la prédiction, mais… Nous étions entourés de la cour cibellane. Je n’ai pas osé le questionner.

Elle plissa les yeux en tendant le cou vers l’intrigant objet, jusqu’à percevoir le reflet d’une mèche bouclée. Gabrielle revint à sa position initiale avec une certaine peur entremêlée de respect pour cet artefact rarissime et onéreux. Peut-être devrait-elle plus simplement en discuter avec demoiselle Epi-d’Or ? De mémoire, il s’agissait de la seule mage de prédiction qu’elle connaissait suffisamment pour demander un quelconque service, dans l’intimité la plus secrète. Elle n’avait aucune envie d’ébruiter davantage sa possession d’un pareil objet.

- Pourriez-vous me décrire la manière dont votre magie se projette dans les reflets ? J’ai cru savoir qu’il s’agissait d’un réceptacle. Est-ce la surface lisse, tout simplement, qui permet à votre magie de s’y refléter ?

Après une gorgée de son vin fabuleux, la princesse se risqua à soulager Agnès du poids de ce miroir. Non sans un petit sourire amusé, Gabrielle eut une pensée pour Lionel. Savait-il combien son présent était apprécié, malgré les frayeurs qu’il symbolisait pour elle..?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Reflet d'avenir   Reflet d'avenir EmptyDim 8 Avr - 20:56

Les paroles d’Agnès concernant le miroir semblèrent inquiéter Gabrielle. Pour autant, elle ne voulait pas faire peur à son amie, elle souhaitait seulement l’encourager à la plus grande prudence avec cet artéfact. La lagrane reporta son attention sur son hôtesse lorsque cette dernière évoqua le Destin.

- J’espère également qu’il nous reste un minimum de libre arbitre dans nos décisions. La mage adoucit ses paroles d’un sourire bienveillant.

Agnès écouta les précisions que lui fournies Gabrielle au sujet du miroir. Elle trouva dommage que la princesse n’ait pas cherché à en savoir plus lorsqu’elle reçut ce présent, mais elle comprenait que la situation ne fut pas favorable. Au sein de la Cour, il fallait parfois se montrer discret et les marques d’attention du comte de Rivepierre envers elle étaient déjà suffisantes pour alimenter les rumeurs. Et Agnès savait très bien l’impact que pouvaient avoir celles-ci, tant par la rapidité de leur propagation que par leur contenu parfois loin de la vérité.

Un objet rare… Agnès n’en doutait pas et cela ne faisait qu’attiser sa curiosité pour en apprendre davantage. Elle se demanda si elle pouvait trouver des informations dans les bibliothèques de l’Académie voire au sein de bibliothèques privées si on lui permettait d’y accéder. La mage hocha la tête à la mention de la prédiction, elle était d’accord avec Gabrielle, les pouvoirs de cet objet se rapprochaient plus de ce domaine de magie que de celui de l’outrevision. Puis Gabrielle s’enquit du fonctionnement de la magie d’Agnès. Celle-ci prit le temps de la réflexion pour rassembler ses idées tandis que la princesse cibellane récupérait le miroir et le rangeait.

- Exactement, les miroirs ne sont qu’un réceptacle de ce que je vois par l’outrevision. Je projette à leur surface ma magie, un peu comme un peintre peint sa toile pour représenter l’œuvre qu’il a en tête. Je trouve qu’une surface lisse se prête mieux à la projection, elle ne se trouble pas contrairement à une surface liquide et c’est plus confortable pour une tierce personne souhaitant pouvoir regarder ce que capte ma magie. Agnès poursuivit avec quelques explications un peu plus poussées. Je pense qu’il y a peut-être quelques éléments qu’on retrouve avec l’outremarche, je projette ma vision sur un miroir et vous projetez votre être vers le lieu de destination. Le regard d’Agnès se fit pensif et elle fit un petit geste en direction du miroir. Il est possible que cet objet combine plusieurs magies, mais il faudrait en découvrir plus à son sujet pour bien le cerner.

La jeune femme prit une gorgée de son breuvage, constatant que sa venue n’aidait guère son amie, mais elle était contente de revoir la cibellane et si cette dernière voulait de l’aide dans ses entreprises, Agnès pourrait lui apporter un soutien dans la mesure de ses moyens.

- Peut-être qu’en s’adressant aux bonnes personnes parmi les mages, vous obtiendrez des précisions sur ce présent.

Après, il fallait se montrer prudent lorsqu’il était question d’un artéfact rare, certains n’auraient aucun scrupule à le dérober et à s’en servir à des fins peu recommandables. Par sa part, Agnès se contenterait de satisfaire sa curiosité à propos de cet objet.
Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Gabrielle de Faërie
Gabrielle de Faërie

Messages : 1665
J'ai : 29 ans
Je suis : Princesse impériale, mage du Printemps ; baronne du Ru-d'Argent

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie et son peuple
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe Martel • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Reflet d'avenir   Reflet d'avenir EmptyMer 18 Avr - 16:07

Sitôt le miroir soigneusement posé contre le coussin de velours, Gabrielle revint à Agnès, déjà avide d’entendre ses explications. Elle était douée, la petite soeur d’Adélaïde, et comprenait parfaitement sa magie. La Cibellane buvait ses paroles, se rappelant par les mots précis et les comparaisons ces moments douillets passés à l’Académie auprès de toutes ces sommités. Ainsi donc, les miroirs n’étaient qu’un instrument pour y appliquer la magie. Il n’avait rien, en eux, de mystique, si ce n’était d’une surface lisse comme celle d’un étang. La similitude à l’outremarche, autre domaine propre au printemps, n’était pas faux, loin de là. L’outremarcheur devait toutefois visiter le lieu, le connaître et le ressentir, évaluer la distance afin de pouvoir s’y déplacer.

- Peut-être qu’en s’adressant aux bonnes personnes parmi les mages, vous obtiendrez des précisions sur ce présent.
- Une amie connue à l’Académie est une mage prédicatrice. Peut-être pourrais-je l’inviter afin d’en connaître un peu plus. Mais s’il s’agit d’une magie rare, je doute qu’il soit ici question d’une même magie enseignée à l’Académie. De plus, la prédiction vient d’un simple reflet…

Elle jeta un dernier regard mitigé vers le miroir aux airs innocents puis souleva deux coupes cristallines chargées de vin carmin. L’une fut offerte à la fière Lagrane, non sans un sourire malicieux, et la seconde fut gardée pour elle. Gabriella leva délicatement son verre et inclina sa tête bouclée vers son amie.

- À vous, ma belle amie, et à votre art qui m’impressionne toujours autant. Elle prit un moment pour savourer une gorgée de ce cru fameux de Cibella puis enchaîna avec un sujet d’importance : Qu’en est-il des derniers potins lagrans, Agnès?

Car tout le monde savait combien il était important pour la noblesse de se verser dans l’art presque perdu de potiner à outrance. La Cibellane se posa plus confortablement encore, délicatement appuyée contre l’un ou l’autre des coussins de son canapé, la main contre celle de la jeune d’Aurebois.

- Oh… Mais avant tout, je tenais à vous informer que mon frère s’est enquit de votre santé, dès qu’il a su que vous veniez me visiter, et vous offre ses meilleurs voeux pour votre anniversaire à venir.

La vérité était semblable à ses paroles. Elle était réputée pour sa franchise, la douce baronne, mais il était vrai que son désir de voir sa précieuse Agnès dans le coeur de son petit frère lui permettait quelques ajustements bien peu honnêtes. La vérité était qu’elle avait pratiquement déposé les mots sur les lèvres de Gabin. Ne serait-il pas courtois que tu lui offres tes voeux, Gabin? Ne crois-tu pas qu’il serait avenant de s’inquiétant de sa santé, alors qu’elle fera assurément la même chose pour toi? Agnès était sans doute trop loin de Gabin, prince héritier, pour réellement prétendre à l’épouser, mais une romance entre eux… Une petite romance innocente, entre un frère aimé et une amie si jolie. Quel mal y avait-il?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Reflet d'avenir   Reflet d'avenir EmptySam 4 Aoû - 20:33

Agnès hocha la tête à la mention de la mage prédicatrice, cela lui semblait une bonne interlocutrice pour en apprendre davantage sur la magie de ce miroir.

- C’est vrai qu’il est possible que la magie ait évoluée entre le moment de la conception de cet artéfact et notre époque. Certaines branches tombent en désuétude et ne sont plus enseignées, d’autres voient leur approche changer en fonction des mages transmettant leur savoir. Agnès pencha la tête, pensive, avant de poursuivre. Un reflet n’est pas la réalité, simplement une vision de celle-ci d’où l’usage prudent à faire de cet objet, car ce qu’il renvoie peut n’être qu’une vision parcellaire ou biaisée de l’avenir.

Agnès prit avec un sourire le verre offert par Gabrielle et trinqua avec elle. Puis, cette dernière s’enquit des derniers potins lagrans avant d’informer sa visiteuse que Gabin lui adressait ses vœux et s’enquérait de sa santé.

*Oh, peut-être un futur prétendant ! *

Agnès fusilla du regard son familier qui ne prit pas la peine de cacher son air amusé. Pendant quelques instants, la jeune femme s’interrogea sur la raison de cet intérêt, considérant finalement qu’il n’y avait peut-être aucune intention cachée.

- C’est bien aimable à votre frère, transmettez-lui mes remerciements et le fait que je me porte bien. J’espère qu’il en va de même pour lui.

Puis, après avoir invité Gabrielle à venir à son anniversaire et son frère s’il le souhaitait, elle entreprit de partager les dernières histoires lagranes avec son amie, s’enquérant également des potins de Cibella. La conversation se poursuivit sur des thèmes plus légers jusqu’à la fin de cette rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Reflet d'avenir   Reflet d'avenir Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Reflet d'avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: