AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-63%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur les baskets Nike Air max 270 React
59.35 € 159.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyLun 14 Jan - 12:50




4.1 ♦️ Les Labyrinthes de Sithis

Kern & Vigdis
Le Cimier de la Valkyrie

Agnès, Astrée, Ljöta, Tyr & Victorine



Il fait froid à Lorgol, en cette soirée du 15 janvier : froid, et nuit déjà, alors que 18 heures sonnent à peine aux beffrois des portes de la ville. Les rues bruissent d'activité pourtant, car la nuit réveille tout une partie de la société lorgoise qui n'aime guère s'aventurer en plein jour.

Mais il y a des quartiers moins fréquentés que d'autres. Isolée, presque à l'écart, il y a la silhouette vétuste d'une tour à moitié délabrée, que l'année de pillages qui a précédé a laissé ouverte à tous les vents, et sujette à la furie des éléments. C'est au pied de cette Tour, anciennement celle de la Rose Écarlate, que trois ombres se sont donné rendez-vous.

Il y a d'abord la tête pensante, le Voleur rusé, le Second des Ombres détenteur d'intéressantes informations : Tyr Parle-d'Or a entendu dire qu'il reste des trésors cachés dans les sous-sols de la tour, et ses indicateurs lui ont donné le moyen d'accéder aux souterrains encore scellés. L'architecte de la tour était Kyréen, ses plans ont été trouvés dans le merveilleux coffre ambulant dérobé par les Voleurs ; et la clé du passage appartient à la couronne de Valkyrion.
Il y a l'alliée à laquelle il s'est adressé, sollicitant la clé en échange du droit de l'accompagner : la princesse de la couronne, Ljöta de Hvergelmir, par ailleurs Écoutante de la Lame, qui a fait rechercher et apporter le précieux objet, et qui s'est rendue au lieu de rendez-vous en relative confiance, tant les relations des enfants d'Isil et de ceux de Lida sont cordiales. Même si la première des déesses continue à gratifier les siens de sa faveur, alors que la seconde leur a tourné le dos...
Il y a le bras droit de la précédente, vaillante Adepte de la Lame, courageuse fille de Bellifère au front sans peur, venue assister son Écoutante dans cette aventure qu'elle pressent dangereuse. Victorine Hallebarde, armée jusqu'aux dents et la prudence chevillée au corps, prête à se battre si la situation l'exige.

Ils se saluent, dans le crépuscule installé ; les femmes au visage découvert, car elles ne sont pas là en tant qu'assassins, l'homme aux traits visibles, car il n'est pas là en tant qu'ennemi. Prudemment, ils s'engagent dans les lieux ; sans savoir que l'endroit est déjà occupé. S'y trouvent en effet deux personnes qui ne devraient pas y être...

Il y a cette élève de l'Académie, passionnée par les Épines et venue fouiller les ruines à la recherche d'informations, ou d'un précieux souvenir oublié là par les anciens occupants. Mais elle n'a pas été suffisamment discrète, la jeune Astrée Aubétoile...
Car la lueur de sa lampe a été vue, depuis la rue, dans la nuit qui s'installe ; et la femme qui traversait le quartier pour se rendre à la Tour des Mages s'est arrêtée, interpellée de voir de la lumière dans cet endroit supposé désert. Elle est entrée dans la tour, Agnès d'Aurebois, pour voir qui exactement se permettait une effraction dans cette Tour supposément interdite aux intrus.




Ouverture

Consignes



• Nous sommes dans un RP express qui réunit les participants mentionnés plus haut ! (Ljöta ne pourra prétendre à obtenir la relique en jeu).

• Vos réponses devront être brèves (je n'y mets pas de maximum, pour le moment, nous verrons si vous savez vous limiter tous seuls :sisi:) et s'enchaîner rapidement, afin de permettre d'arriver au but.

• Il n'y a pas de tour de jeu prédéterminé. Le Destin passera relancer lorsque vous aurez atteint le premier objectif de la liste, à savoir : ouvrir le mur de la cave où se trouve l'encoche devant recevoir la clé apportée par Ljöta. Libre à vous de vous réunir, ou de progresser en deux équipes, le Destin vous recommande de vous rejoindre, cela simplifiera la suite. Ne perdez pas de temps !

• Rien n'identifie le Voleur et les Assassins comme tels : leurs tenues sont neutres et vous ne pouvez pas deviner ce qu'ils sont. Vous pouvez éventuellement reconnaître la princesse de Valkyrion si vous l'avez déjà croisée par le passé.

• Vous pouvez poster autant de fois que nécessaire, sans ordre à suivre, évitez simplement les doubles-posts et laissez deux personnes répondre avant de reposter !

• En avant mes enfants ! Votre QG reste à votre disposition.



♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyMar 15 Jan - 13:37

La nuit et les ombres sont leurs domaines, à eux, les enfants d'Isil et les assassins. L'obscurité les invite, leur ouvre les bras et ils s'y engouffrent volontiers, comme tant d'autres au coeur des rues de la cité. Car la menace de la Chasse Sauvage ne suffit pas à envoyer les enfants de la Ville au Mille Tours se terrer comme des pleutres – ils sont libres, ils le resteront.

Victorine se tient aux côtés de son Écoutante et du Voleur dont elle a entendu bien des récits. En arrivant à sa rencontre, elle a retenu un sourire, mais lorsqu'il a détourné les yeux, elle a échangé avec son amie un regard entendu ; il est bien plus charmant que ce qu'elle a bien voulu lui décrire. Elle ne s'est pas attardé sur cette réflexion cependant, car la mission de ce soir est plus sérieuse.

L'Adepte, préparée à affronter le froid mordant des terres du nord, a dissimulé bien des lames dans des vêtements qui se veulent assez neutres pour passer inaperçue, mais assez souples pour lui permettre de se mouvoir aisément s'il fallait en arriver à fuir ou à se battre. Elle ne sait pas très bien quels dangers les attendent, mais elle préfère être prête à tout. Qui sait ce que la Rose Écarlate a laissé derrière elle ?

Devant la tour, dans le silence de la nuit, Victorine n'hésite pas un instant à passer devant. Les lieux sont laissés à l'abandon, traversés par des courants d'air et plongés dans le noir. Le silence est interrompu uniquement par le crissement de leurs bottes humides sur le sol aux dalles poussiéreuses. Puis par la présence évidente de quelqu'un d'autre. Victorine jette à peine un regard à son Écoutante, puis passe devant à pas prudents, jusqu'à atteindre un couloir éclairé. Elle y aperçoit deux silhouettes et n'attend pas pour en saisir une par le col, la plaquant contre le mur de pierre froide dans un geste brusque et précis, avant même que celle-ci ait le temps de réagir.

Aucune arme sortie, juste son regard bleu et froid, planté dans le sien. « Qui êtes-vous et que faites-vous ici ? » Les assassins et le voleur n'ont guère plus de légitimité à leur présence en ces lieux, mais ça, les intruses ne le savent pas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyMer 16 Jan - 13:28

La demande de Tyr concernant un objet spécifique potentiellement à la garde de la couronne kyréenne a été suffisamment intrigante pour que Ljöta ordonne elle-même les recherches nécessaires et livre personnellement l’objet demandé ; en échange de la possibilité d’accompagner le Voleur lorsqu’il irait vérifier l’utilité de la fameuse clé. L’Ordre du Jugement, du moins la faction modérée à laquelle elle appartient, aura sans doute grand intérêt à explorer les secrets enfouis dans les sous-sols de la Tour de la Rose, et Ljöta elle-même aura plaisir à côtoyer Tyr. L’absence de Lida et Sithis la perturbe considérablement ; les Écoutants partagent tous ce même sentiment d’abandon et d’impuissance, qui les ronge en silence.

Bien, elle n’avait pas prévu que Victorine s’inviterait pour l’aventure, même si elle doit admettre que la présence de son amie est réconfortante. Pas autant que celle de Balmung, son épée de skjaldmö qui repose entre ses épaules, maintenue dans son fourreau de combat ; mais tout de même, rassurante, un peu. À leur arrivée sur place, Tyr est déjà là ; elle le salue dignement, mais capte tout de même un regard entendu de Victorine – par tous les dieux du Panthéon, une fois la mission accomplie, elle n’aura pas fini d’entendre parler du Second des Ombres, elle en mettrait sa main à couper sans hésiter !

Elle emboîte le pas à son amie, pénétrant prudemment dans cette tour qui a abrité l’ennemi pendant longtemps ; parcourant du regard les silhouettes éventrées de coffres détruits, d’étagères renversées, autant de témoins d’un pillage intensif et d’une destruction aveugle qui dégage une imperceptible tristesse. Les courants d’air indiquent des fenêtres sûrement brisées, le crissement des éclats de verre et de la poussière chargée de débris divers sous la semelle de leurs boettes n’est guère plus engageant. Et dans l’un des étages… de la lumière. D’un geste bien rodé par des années d’entraînement conjoint, les deux Lames se répartissent les intrus : Victorine plaque contre le mur une jeune femme inconnue, et Ljöta dégaine Balmung dans un mouvement fluide, avant d’en poser la pointe au creux de la gorge d’une autre femme, si jeune qu’elle doit être à peine adulte, sans la blesser mais avec suffisamment de fermeté pour qu’elle sente le fil acéré de l’arme contre sa peau. « Qu’avons-nous donc là, je me le demande… ? » murmure-t-elle d’un ton gourmand, tout aussi curieuse qu’étonnée. Elle sait par Tyr qu’il n’a convoqué personne d’autre, alors… que font ces étrangères ici ? Elle n'ajoute rien de plus, laissant le Voleur se charger de l'interrogatoire.

Spoiler:
 




« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Tyr Parle-d'Or
Tyr Parle-d'Or

Messages : 813
J'ai : 42 ans
Je suis : Second des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Cour des Miracles
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Liam d'Outrevent
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyJeu 17 Jan - 23:34

La nuit promettait d’être froide et particulièrement longue. C’était sans aucun doute les nuits que j’affectionnais le plus, car le voile noir d’Isil me recouvrait de très longues heures, me promettant sa sécurité, mais aussi nombre d’opportunités. Ils se pressaient tous, dans les ruelles sinistres, comme autant de papillons éphémères qui recherchaient chaleur et lumière pour s’y brûler. Nous, les enfants de la nuit, étions rois dans sa sombre froideur.

Mon regard se tournait bien ailleurs, loin des sources de lumière qui m’aveuglaient et nuisaient à ma vision nocturne. Il suffisait d’un peu d’accoutumance pour discerner les mouvements dans les ombres, indétectables pour ceux qui n’y prêtaient pas assez attention… Mais elles arrivaient. Elles ? Oui, car elles étaient deux. Deux, au lieu d’une seule. Voilà qui était fort intriguant. Lia m’avait toujours habitué à travailler seule, et notre première rencontre, d’ailleurs, avait été des plus pénibles pour elle. Elle avait bien songé à se débarrasser de l’encombrant voleur que j’étais au fil de sa lame, mais quelque chose me disait maintenant qu’elle l’aurait tellement regretté… Non ?

Je sautai en bas des pierres délabrées, qui m’avaient servi de promontoire jusque là, pour me présenter à elles. J’eus un sourire sans équivoque, charmeur et enjoué, devant la nouvelle invitée qui s’étaient retenue de me le rendre et face à la digne stature dont Lia ne se départait jamais. « Quelle surprise ! Je ne pensais pas que tu viendrais accompagnée, mais aucune inquiétude. Je devrais être en mesure de vous contenter toutes deux… Si vous voulez bien me suivre. » Et je m’esquivai déjà, avant que Ljöta ne tente de me faire regretter aussitôt mon insolence, ouvrant la marche.

Mais visiblement, elles avaient tôt fait de me rattraper. Je n’avouerais pas avoir craint un instant qu’elles cherchent à me faire regretter mes paroles, avant que leurs deux cibles ne paraissent claires. La première assassine plaqua une des intruses contre le mur tandis que Ljöta s’avançait, la lame au clair, vers la seconde. « Allons, mesdames… Restons calmes, vous voulez bien. » La situation aurait été presque cocasse, si les deux créatures de la nuit qui m’accompagnaient n’étaient pas si effrayantes. Nous étions des voleurs et des assassins qui reprochaient à deux autres d’avoir pénétré les lieux au cœur de la nuit ! « A qui avons-nous l’honneur ? Deux chapardeuses qui désirent mettre la main sur quelques trésors de la Rose Ecarlate, de toute évidence. Savez-vous seulement ce que vous cherchiez en ces lieux désolés ? » Affreuse coïncidence… Ou actes prémédités ?

Spoiler:
 


Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie TitreTyr1
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie QTGsqxW0_o
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie CoffreChef
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie LabyrintheCuriosite
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie LendemainFeu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyVen 18 Jan - 16:59

Il y a quelques mois de cela, quelques semaines même, jamais Astrée n’aurait pris le risque de s’aventurer dans Lorgol la nuit. Mais maintenant, de quoi aurait-elle pu avoir peur ? Peut-être était-ce une erreur de sa part, mais la Chasse Sauvage ne lui apparaissait plus comme une menace – pas directement pour elle, du moins. Pour son entourage, peut-être, mais… Elle haussa les épaules. Quelle importance ? Elle avait été happée par elle, et en était sortie – pas qu’elle s’en souvienne réellement. C’est ce que tout le monde lui avait dit, évidemment, et elle pouvait voir ses mains anormalement usées. Et bien sûr, il y avait ces rêves terrifiants, qu’elle ne pouvait pas ignorer, tout comme elle ne pouvait ignorer ces muscles qui lui donnaient l’impression qu’elle n’était pas dans son propre corps. Alors oui, à quoi bon se méfier la nuit ? Rien de plus terrible ne pouvait lui arriver.

Ou du moins le croyait-elle. Elle était loin d’être invulnérable, pourtant. Et si elle n’en avait pas conscience, alors qu’elle furetait dans les ruines de cette tour qui avait été un vrai symbole par le passé, il ne fallut qu’une lame contre sa gorge, provenant de quelqu’un dans son dos, pour lui en faire prendre conscience. Elle faillit protester, demander à ce qu’on la lâche, mais son instinct de survie était plus fort que cela. Quand bien même elle avait le droit, autant que ces gens du moins, de se trouver ici. Elle garda le silence, pourtant se retournant lentement, très lentement, pour montrer qu’elle voulait juste faire face à son assaillante.

Elle constata avec surprise qu’ils étaient trois – trois, dont la discrétion était exemplaire. « Je ne veux rien dérober. Si vous craignez que je mette la main sur quelque chose que vous chercheriez, alors acceptez mon aide. Je veux simplement découvrir ce que la Rose savait sur la Chasse Sauvage. Je me nomme Astrée Aubétoile, et je ne vous causerai aucun problème. » Elle parlait avec conviction, sans toutefois savoir s’ils croiraient ce qu’elle pouvait dire. Elle l’espérait, car elle était à leur merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyDim 20 Jan - 23:30

Le voleur possède toute l'insolence et l'impertinence que lui avait décrit son amie et elle comprend désormais pourquoi il n'a pas encore perdu sa langue – ou tout autre morceau de son anatomie. Sous ses airs charmeurs, pourtant, sommeille un enfant d'Isil, aussi familier avec les ombres que le sont les filles de Lida, et Victorine est loin de le sous-estimer.

À l'intérieur de la tour désolée, alors que les deux assassins agissent de concert pour effrayer les intruses, l'homme garde somme toute un ton qui semble léger, presque nonchalant. Silencieuse, l'Adepte garde fermement son avant-bras appuyé sur la gorge de l'inconnue et son regard dévie à peine pour remarquer que la plus jeune se retourne, malgré la menace de la lame acérée de Lia. Quelle audace. Ou quelle imprudence. Mais ses mots la laissent perplexe.

Sourcil arqué, elle porte vaguement son regard en direction de ses deux compagnons. Elle propose son aide, sans le savoir, à deux assassins et un voleur. Sait-elle seulement dans quoi elle s'embarque, cette gamine inconséquente ? L'autre reste muette et Victorine ne fait guère plus attention à elle désormais que s'il s'agissait d'un pan de mur. L'esprit pragmatique de l'Adepte oeuvre pour elle alors qu'elle jauge la jeune femme des pieds à la tête. « Fort bien. Tu ne verras pas d'objection à ouvrir la marche, dans ce cas ? » Qui sait quels pièges les esprits de la Rose ont laissé derrière eux ?

Victorine relâche la pression sur la gorge de l'intruse puis s'écarte d'elle, faisant un signe de la main pour leur montrer le chemin, un sourire venant marquer le coin de ses lèvres alors que son regard demeure mortellement sérieux. L'Adepte suit de près les deux femmes sans les quitter des yeux, leur indiquant la direction à suivre jusqu'à parvenir à l'endroit qui les intéresse, celui noté sur le plan trouvé par le voleur. Son regard se porte alors sur son Écoutante. « Tu as amené la clef, j'imagine ? » Question purement rhétorique puisque Lia lui tend presque immédiatement la clef de sa main libre, tandis que l'autre qui tient la torche, l'éclaire pour l'insérer dans l'empreinte.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyMar 22 Jan - 22:47

La clé s’enclenche, dans un chuintement discret de mécanisme bien huilé malgré des siècles d’oubli ; et c’est tout un pan de la maçonnerie qui bascule, révélant un chemin plongé dans l’obscurité. En bas de la volée de marches, d’une longueur conséquente, se trouve une petite salle ronde avec cinq portes présentant chacune une grille de fer pour regarder à l’intérieur de la pièce qu’elle ferme.

Dans la première, l’on peut apercevoir un coffre muni de plusieurs serrures de toutes les tailles.
Dans la seconde, une vitrine entrouverte reflète la lueur de la torche, comme si quelque chose de brillant y était rangé.
Dans la troisième, une table de pierre soutient un vase de verre, renfermant un bouquet de fleurs de cristal. Dans la quatrième, un téléscope replié est appuyé contre le mur du fond.
Et la cinquième semble vide ; mais en approchant de la porte, l’on peut entendre une voix féminine désincarnée chuchoter, presque inaudible, en suppliant qu’on la libère.

Vous ne pouvez choisir qu’une seule porte – choisissez bien.
Le Destin reviendra vers vous lorsque vous aurez fait votre choix et ouvert la porte concernée.
(Ljöta co-tiroirant avec le Destin, elle n’a pas voix au chapitre. Considérez qu’elle tient la torche d’une main, et qu’elle palpe le biceps de Tyr de l’autre, elle n’est pas en mesure d’ouvrir quoi que ce soit :sisi: Si vous l’interrogez, par contre, elle parlera.)



♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Tyr Parle-d'Or
Tyr Parle-d'Or

Messages : 813
J'ai : 42 ans
Je suis : Second des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Cour des Miracles
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Liam d'Outrevent
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyVen 25 Jan - 0:05

Elle avait de l’aplomb, la voleuse improvisée ! Je n’étais pas certain que, à son âge, j’en aurais eu autant avec une lame sous la gorge… Mais son audace m’arracha un sourire amusé, éveillant doucement mon intérêt. Astrée Aubétoile, tiens donc ? Ce nom ne me disait rien. Cela ne signifiait qu’une chose : Soit elle était inoffensive, soit elle était incroyablement dangereuse. A voir sa bouille d’ange, on aurait plutôt tendance à retenir la première impression… L’avenir nous dirait sans doute si elle était fausse ou non. Je me glissai à ses côtés, soufflant dans un sourire : « Le savoir, c’est le pouvoir, Astrée Aubétoile. »

L’assassine semblait déjà lui avoir trouvé une utilité, l’invitant à ouvrir la marche. Elle paraissait aussi glaciale et dangereuse que Lia quand elle était en action. Je ne doutais pas qu’elle la sacrifierait, si le besoin s’en faisait ressentir… L’avait-elle laissée passer devant pour mieux la surveiller ou plutôt pour qu’Astrée prenne tous les risques à sa place ? Je ne saurais dire. Je ne préférais pas me prononcer, par mesure de précaution, n’ayant aucune raison de contester cette décision. C’était… Stratégique, après tout.

Je m’absorbai plutôt dans mes propres plans, leur indiquant le chemin à suivre, pour parvenir jusqu’à la porte scellée. En apparence, j’haussai seulement un sourcil intrigué, à voir les rouages se mettre en place pour révéler un chemin s’engouffrant dans les ténèbres. En vérité, un sentiment d’excitation se mêlait à la satisfaction de voir cette porte close désormais ouverte, pour révéler ses mystères… Je descendis à pas de loup le long escalier, m’attendant à tout instant à ce qu’un antique piège se déclenche mais… Rien. Nous débouchâmes sur la salle des mystères.

Cinq portes. Cinq énigmes.

Mon regard se posa sur chacune d’entre elles, avec un intérêt croissant. Je lâchai, d’un air ravi : « Tant de tentations ! » Pourtant, je ne m’avançai vers aucune d’entre elles. J’étais bien trop occupé à réfléchir aux cinq similitudes… « Dites-moi laquelle vous tente le plus ? Il y en a forcément une, n’est-ce pas mesdames ? Nous sommes cinq, pour cinq portes. Je sais évidemment celle vers laquelle je me dirigerais sans hésitation… Et c’est donc celle que je vais éviter d’emprunter. La Rose Ecarlate excelle dans l’art de l’illusion ! » J’aurais peut-être dû inviter quelqu’un, moi aussi, comme Tara… Elle était si douée pour détecter ces pièges souvent extravagants, mais tout voleur avait appris à s’en méfier en Faërie. Je me retournais vers la dernière pièce qui ne contenait aucune tentation. « Celle-ci est différente. » Une voix… Etait-ce bien une voix féminine, celle d’un esprit oubliée, qui chuchotait à nos oreilles ? « Qui êtes-vous ? »

Spoiler:
 


Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie TitreTyr1
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie QTGsqxW0_o
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie CoffreChef
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie LabyrintheCuriosite
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie LendemainFeu
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptySam 26 Jan - 22:46

Balmung rengainé sans sa rasade de sang bien méritée, après un coup déterminé de son massif pommeau sur les tempes de la mage pour l’assommer, Ljöta ligote posément l’inconnue avant de la laisser en sécurité dans une piège de l’étage, convenablement entravée et bâillonnée, poussant la plus jeune des deux devant elle. Elle lève haut la torche d’une main, éclairant le chemin qui mène dans les caves de la tour. C’est là qu’elle remet solennellement la clé à Victorine, observant attentivement les alentours tandis que le passage s’ouvre.
Un frisson d’appréhension court le long de son dos une fois arrivée au bout du couloir ; elle glisse un œil prudent par les ouvertures des portes, réticente à s’approcher de ces relents de magie.
Le murmure désincarné attire son attention – instinctivement, elle s’accroche au bras de Tyr, comme pour le retenir et l’empêcher d’aller ouvrir une autre porte. Le Voleur semble percevoir son intérêt, et interroge la voix fantôme.

« Aslaug… ! » murmure la plainte en retour.

Aslaug ! Glacée jusqu’aux os, Ljöta croise une seconde le regard de Victorine, qui doit interpréter à sa juste valeur sa si soudaine pâleur. Blanche jusqu’aux lèvres, la farouche Écoutante. « Je ne vous ai jamais… raconté son histoire, cette fois-là. » murmure-t-elle pour Tyr. Cette fois-là, dans le palais ducal de Svaljärd, lorsque le nom de la prophétesse a déverrouillé le lien magique scellant ensemble un anneau et un bracelet. Elle hésite un instant à parler devant l’intruse, mais la toute jeune fille ne semble pas être un danger. « Au début des temps, il y avait Kern, et Vigdis. Le favori de Kern était Sigurd, la préférée de Vidgis était Brynhildr : le premier berserkir, la première skjaldmö. Ils n’auraient pas dû s’entendre, mais ils se sont aimés. Ils n’en avaient pas le droit, mais rien ne semblait pouvoir les séparer. Le Destin a fini par les tuer, pour que Sithis lui-même les tienne à part, mais ils ont eu une fille. Aslaug, qui a engendré l’ancienne lignée des rois des glaces de laquelle je descends. La légende prétend qu’elle était invincible au combat, armée de la hache de son père et du bouclier de sa mère ; et que pour la vaincre, il a fallu l’enfermer. Ce seraient les dieux eux-mêmes, fâchés d’avoir été trahis par leurs favoris, qui l’auraient emprisonnée, et scellé sa force dans son cimier. Elle a disparu de l’Histoire… »

Et Ljöta n’ose pas formuler la pensée qui lui vient ensuite.




« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyDim 27 Jan - 20:19

Elle descend le long de l'escalier, restant sur ses gardes, éclairée par la torche tenue par Lia. Arrivée en bas, pourtant, la perplexité se dessine sur ses traits alors qu'elle observe les portes grillagées. D'un pas prudent, elle s'avance, passe devant la salle au coffre qu'elle jauge sans s'y arrêter, puis sur celle où trône une vitrine étrange, qui attire son regard. La curiosité est vive, mais elle reste simplement à l'observer, sans amorcer le moindre geste.

Ce sont les mots du Voleur qui l'incitent à se retourner. Sourcil arqué, elle envisage son explication avec sérieux ; est-ce là une salle emplie uniquement de tentations pour chacun d'entre eux ? Elle jette un oeil à ses camarades, puis sur les salles, sans rien répondre à l'homme. Que pourrait-elle bien dire ? Elle n'est pas tentée elle est... extrêmement intriguée. Peut-être – oui peut-être – qu'il y a une curiosité dangereuse, une envie de découvrir ce que ces pièces cachent, qui pourrait leur causer du tort.

Mais comme les autres, elle perçoit le faible murmure qui s'élève et qui lui fait tourner la tête. À la suite de Tyr, elle s'avance quelque peu vers la dernière porte, restant à une distance raisonnable, tandis qu'il demande à la voix de révéler son identité.

« Aslaug… ! » Immédiatement, son regard croise celui de son Écoutante, qui lui a déjà conté cette légende ancienne. Elle écoute pourtant avec attention, alors que ses yeux retournent se poser sur la grille, cherchant à examiner la salle de plus près, à découvrir un indice, quelque chose, qui indiquerait la présence de cette femme de légende. Mais elle ne voit rien.

À peine Lia a-t-elle terminé son récit que Victorine prend la parole. « S'il s'agit réellement d'Aslaug, je suggère que nous allions jeter un oeil dans cette salle. Qui sait ce qu'elle pourrait nous révéler ? » Et n'est-ce pas une des raisons qui les a poussés dans les sous-sols de cette tour ? En découvrir les secrets ? L'Adepte ignore s'il s'agit uniquement d'une illusion ou si Aslaug est réellement présente. Elle ignore encore plus quelles conséquences les attendent s'ils tentent de libérer une femme emprisonnée par les dieux eux-mêmes... Mais l'absence pesante de la Sombre Mère et du Sans-Visage est ce qui la pousse encore plus à vouloir pénétrer dans cette salle. Ils n'ont pas grand chose à perdre.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyJeu 31 Jan - 12:35

Regardant avec surprise, incompréhension peut-être, le seul homme de l’expédition, elle hausse les épaules, à sa remarque. Il a sûrement raison, mais elle a l’impression de n’avoir aucun pouvoir, pour le moment. Elle se sent impuissante, uniquement impuissante. Elle déglutit malgré elle, quand la femme, pas celle qui l’avait menacée mais l’autre, surenchérissait en l’incitant à passer devant – ou en la forçant à le faire. Que pouvait-elle dire ? Qu’elle refusait ? Elle voulait malgré tout se rendre à l’intérieur, savoir… Hochant la tête, comme si la blonde l’attendait réellement, elle prit les devants, jusqu’à parvenir dans une salle à cinq portes. Cinq portes, qui permettent d’observer ce qui se trouve à l’intérieur. Sans vraiment savoir si c’est de sa volonté propre ou sous l’impulsion de la femme, elle s’avance et regarde à travers chacune des grilles, s’arrêtant plus longuement sur le téléscope. Elle frémit, en entendant la voix, qui lui donne l’impression de la transpercer jusqu’aux os.

Et pourtant, elle est pendue aux lèvres de la seconde femme, qui raconte. Qui raconte l’origine de la famille royale kyréenne… Elle fronce les sourcils, comprenant que la femme en fait partie. Qui est-elle ? Une enfant illégitime, écartée du trône, que personne ne connaît ? Elle garde le silence, pourtant, s’abstenant de le demander – elle est consciente qu’elle n’hésiterait pas à la malmener, si elle osait dire cela. Car elle ne pourrait pas le prendre bien, qu’on l’accuse ainsi… Si elle avait simplement le courage de le faire. Elle ne peut détourner son regard de la porte qui contient la jeune femme enfermée, ou son âme… Qu’est-ce réellement ? Elle est horrifiée et fascinée à la fois, Astrée.

« Allons-y, alors. Ouvrons cette porte. » Et elle fait un pas. Elle avance, elle tente d’ouvrir la grille, avec inconscience probablement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyJeu 31 Jan - 12:45

Aslaug, a dit la voix ; et visiblement l’intérêt des quatre visiteurs se porte sur elle. Ils ne voient pas, dans les autres pièces, les autres objets s’estomper doucement comme des illusions fanées ; ils se concentrent sur le cliquetis de la serrure qui résonne dans le couloir étroit. La pièce semble toujours aussi vide ; mais une fois que les quatre curieux y sont entrés, la porte claque dans un fracas vibrant, et la magie s’éveille. Elles ne sont pas mages, ces âmes égarées – aucun d’eux ne l’est, mais ils reconnaissent bien la magie d’un portail qui s’active et qui les transporte… loin.

Dans le froid.
Oh, qu’il fait froid, soudain ! Un froid plus sec que celui de Lorgol en hiver, un froid presque sec, métallique, un froid de neige éternelle. Il ne fait plus nuit, sur cette partie du continent : le soleil du milieu de matinée s’est levé il y a quelques heures déjà, et les rayons intenses d’un soleil de janvier étincellent sur la neige qui les réverbère. Les voilà perdus dans la montagne, autour d’eux les ruines d’une très ancienne bâtisse coupent un peu le vent léger des sommets kyréens. Oui, c’est Valkyrion qui frissonne sous son manteau hivernal à leurs pieds, et ils vont devoir s’enfoncer dans les ruines pour trouver un abri, et peut-être la raison de leur venue.

Au sous-sol, protégée sous la surface, une petite pièce fermée par une grille de fer contient un squelette ancien, allongée sur ce qui reste d’un lit vétuste, dont l’une des chevilles est encore prise dans un cercle de métal relié au mur par une très longue chaîne.
Et de l’autre côté des barreaux, protégé dans une vitrine de verre juchée sur un haut piédestal, hors d’atteinte de celui ou celle qui était enfermée là, un casque rouillé achève de se désagréger ; mais le panache de son cimier, lui, resté intact après tout ce temps, luit doucement dans la pénombre.

Le Destin passera clôturer votre intrigue mercredi 6 janvier.
À vous de voir ce que vous faites de tout ce qui se trouve ici (le Destin se chargera de vous évacuer ensuite, en l'absence d'Agnès).
Pour rappel, il y a la vitrine contenant le vieux casque et son cimier intact, le squelette que vous ne voyez pas encore d'assez près pour déterminer si celui d'un homme ou d'une femme, et un bureau de l'autre côté des barreaux sûrement utilisé par la personne décédée là.

NB : Le Destin n'a pas tenu compte du message d'Astrée posté pendant qu'il rédigeait.




♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Tyr Parle-d'Or
Tyr Parle-d'Or

Messages : 813
J'ai : 42 ans
Je suis : Second des Ombres

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : La Cour des Miracles
Mes autres visages: Maelys Aigrépine, Liam d'Outrevent
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyJeu 31 Jan - 20:45

Je me stoppai dans ma lancée, quand Ljöta m’attrapa le bras comme pour me retenir. Mon regard se fit intrigué, puis soucieux, en réponse à la fière Kyréenne. C’était forcément ici, derrière cette porte… La réponse était devant nous. Les autres portes n’étaient que des mirages voués à nous perdre.

Mais il était apparemment temps de rétablir la vérité. Aslaug. Ce nom sonnait comme une délivrance, comme une promesse d’amour éternelle… La réalité était tout autre. Elle était l’héritage d’un tragique amour, comme une hérésie que les Dieux eux-mêmes souhaitaient contenir. Je soufflai à voix basse : « Les Dieux… Ils ne veulent pas que nous la découvrions, n’est-ce pas ? » Défier les Dieux, voilà bien quelque chose que je n’avais jamais osé faire par le passé ! La simple idée déclencha un frisson le long de mon échine, de peur et d’excitation mêlés… Un sentiment que chaque voleur recherchait avidement, sans même le savoir. Je me penchai vers Ljöta, avec un sourire mutin. « Mais les Dieux ont le dos tourné… »

Et mes compagnes d’infortune semblaient en accord avec moi. Astrée ne rechignait même pas à ouvrir la voie, tandis que l’assassine s’engageait à sa suite. Je pressai Ljöta, en glissant une main dans son dos, pour l’attirer à ma suite. La porte claqua violemment derrière nous, et en un battement de cils, tous mes sens furent en alerte. La magie qui nous frappe, pourtant, me paraît bien familière… Le portail s’activa, et il était déjà trop tard pour faire demi-tour et renoncer.

Froid. Glacial.
Je repliai subitement mes bras pour les croiser sur mon torse, comme attaqué jusqu’à l’os, par ce froid bien différent de ma contrée d’accueil. Où étions-nous seulement ? Je plissai le regard, ébloui par la blanche clarté, avant de repérer les ruines qui nous faisaient face. « Et bien, on dirait que le chemin est tout tracé… » Je m’engageai en premier, quelque peu pressé de me mettre à l’abri, même si mon regard se promenait partout sur les murs, le sol, le plafond… Aux aguets. Mais rien, pas un piège pour nous accueillir… Seulement cette grille métallique qui ne faisait même plus son office.

Je ne pris même pas la peine de sortir mes outils de crochetage, forçant le mécanisme à s’ouvrir en y mettant la force suffisante. Je la retins juste assez pour qu’elle ne trouble le silence par un vacarme assourdissant. J’avais l’impression étrange de pénétrer dans un sanctuaire… Et j’étudiais tout, sans oser toucher. Le cimier se dressait si fièrement, intact, qu’il ne m’inspirait pas confiance. Je n’avais jamais été un pilleur de tombe, si bien que je dépassai le squelette sans oser m’approcher. Le bureau, par contre… Je venais de le dire, n’est-ce pas ? Le savoir… Le pouvoir. « Voyons voir s’il referme quelque chose d’intéressant… »

Spoiler:
 


Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie TitreTyr1
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie QTGsqxW0_o
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie CoffreChef
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie LabyrintheCuriosite
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie LendemainFeu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyJeu 31 Jan - 22:42

Ils avancent tous les quatre, ils passent la porte, puis l'obscurité de la cave laisse place aux rayons d'un soleil matinal. Et au froid.

L'Adepte frissonne, malgré les vêtements chauds portés pour affronter l'hiver des terres du nord, mais ce n'est en rien comparable. Le vent glacial fait virevolter la neige fraîchement tombée, s'infiltre entre les couches de vêtements. Victorine resserre le col de son manteau et observe autour d'elle, admire un instant la beauté froid de ce lieu immaculé, de ce spectacle dont elle n'a jamais été témoin avant ce jour. À de rares occasions, ses contrats l'ont menée sur les terres glaciales de Valkyrion, mais jamais à si grande distance des villages et des cités, jamais dans de telles conditions. Elle jette un regard interrogateur à Lia, se demandant si elle reconnaît un tant soit peu l'endroit grâce aux ruines présentes, puis suit le voleur à la recherche d'un abri.

Une fois à l'intérieur même des ruines, sans le vent incessant qui fouette le visage, le froid se fait moins mordant. Un mince filet de vapeur quitte les lèvres de la Belliférienne tandis qu'elle entre à son tour dans la pièce ouverte par le voleur. Sa main reste à hauteur de sa ceinture, prête à dégainer sa lame en cas de piège ou de danger, mais il n'y a qu'un silence solennel qui règne sur l'endroit.

Le premier réflexe de l'assassin est de s'approcher de la vitrine, alors qu'elle aperçoit Lia du coin de l'oeil qui se dirige près du squelette et le voleur qui va vers le bureau. Durant quelques instants, l'Adepte observe la vitre et le cimier qui se trouve à l'intérieur, comme si elle tentait d'évaluer les risques de ce qu'elle allait faire. Elle tente alors d'ouvrir la vitrine puis, voyant que c'est bloqué, elle en brise le verre avec le pommeau de sa dague, tournant la tête pour éviter les bris qui en résultent. À cet instant, elle croise à nouveau le regard de son Écoutante. « Veux-tu récupérer le casque ? » Après tout, si cet endroit est la prison d'Aslaug, il lui revient de droit. Mais le hochement de tête de Lia est sans appel. Elle n'en veut pas.

Alors Victorine tend la main, s'en empare. Et dans son dos, ce qu'il restait du squelette tombe en poussière.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ • Admin
PNJ • Admin
Le Destin
Le Destin

Messages : 1320
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie EmptyMar 12 Fév - 23:09

Le squelette n'est plus qu'un amas de poussière qui se délite peu à peu dans le courant d'air, à la grande détresse de la princesse de Valkyrion qui voit là s'effriter les restes d'une de ses aïeules lointaines. C'est son Adepte qui a récupéré le casque ancien au cimier vibrant d'une énergie diffuse, et le Voleur dans son coin a fait main basse sur quelques épais volumes reliés dont il saura certainement tirer profit un jour...

Ce n'est qu'au bout de deux jours qu'une aile de Voltigeurs en patrouille finit par repérer la colonne de fumée de leur feu, allumé avec les débris du mobilier éparpillé dans les lieux, et ne les ramène à Svaljärd. La présence de Ljöta décourage les éventuelles questions qui auraient pu être posées aux intrus, et au matin du 21 janvier ils empruntent un portail pour Lorgol dans la plus grande clandestinité, à l'antenne locale de la Cour des Miracles.



Sujet terminé

Conséquences et récompenses


C'est Victorine qui récupère le Cimier d'Aslaug. Elle n'a pas conscience de ses propriétés pour le moment, mais le Destin pourra lui en dire plus si elle porte le casque en RP.
Ljöta a pu rassembler les cendres d'Aslaug dans une urne de fortune, et les a confiées à la couronne kyréenne avant de partir, afin qu'elles soient adéquatement conservées.
Tyr a récupéré les journaux d'Aslaug, tenus pendant sa très longue captivité, et s'est enrichi en faisant rapatrier à crédit les deux assassins et la petite astronome.
Astrée se doute à présent que la princesse de Valkyrion (épouse de son père !) a des accointances suspectes avec le monde de la pègre...

Vous pouvez chacun aller tirer une carte commune de participation, et recevrez la carte spéciale de l'intrigue lors de la MàJ.

Voici vos userbars !

Ljöta
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie LabyrintheMamie

Victorine :laa:
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie LabyrinthePoussiere

Astrée
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie LabyrintheExcursion

Tyr
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie LabyrintheCuriosite



♦ Je suis le PNJ utilisé par les administratrices. ♦
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie   Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 4.1 ♦ Le Cimier de la Valkyrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP :: Intrigues / RP express / missions-
Sauter vers: