AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-8%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 watts – 12000 BTU)
599.99 € 649.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Gabin de la Volte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Gabin de la Volte
Gabin de la Volte

Messages : 187
J'ai : 27 ans
Je suis : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la duchesse de Cibella ; Gaëtane. À Gustave de la Rive et sa famille. À la Chevauche (mon capitaine, mon maréchal, mes confrères...)
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Message Sujet: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyDim 3 Fév - 17:53

Sous le regard des Dieux
Les Chevaucheurs




Gabin

de la Volte

ft. Zac Efron

« Que serait une histoire sans dragons ?
Un drame.
Et un monde sans eux ?
Des rêves dénués de couleurs, des rêves tristes, des cauchemars. »

« Gabin aime les belles choses. Gabin aime aussi la bonne nourriture et tester de nouvelles saveurs, mais, hélas, à côté, il ne tient pas du tout l'alcool, ni aime perdre le contrôle de ses actes comme cela lui est déjà arrivé. Avoir l'alcool triste est si triste et honteux... Alors, à défaut de boire du vin par exemple, l'homme demande toujours depuis, en toute discrétion, du jus de raisin ou du jus de pomme pour tromper l’œil de ses invités et/ou ne pas les froisser. »




En bref

Âge : 27 ans
Date et lieu de naissance : 11 juin 976, à la Volte (Cibella)
Statut/profession : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein
Allégeance : Sa sœur, duchesse de Cibella ; son empereur, Gustave de Faërie et sa famille ; ainsi qu'à la Chevauche.
Dieux tutélaires : Gabin est né sous Aura, comme ses sœurs. Il offre souvent une prière au dieu de son duché, Amathéon, pour que les récoltes se passent bien. Sinon, Gabin, aimant l'ordre et l'harmonie, voue principalement ses prières à Javaï. Il prie également Valda de par son métier.


Courageux, un mot qui décrit bien Gabin. Il faut l'être quand on part sur le terrain. Il faut l'être face à l'inconnu. Il faut l'être pour exécuter des décisions ou en prendre. Il faut l'être aussi pour monter en grade. Et même si Gabin est loin d'être aussi ambitieux que d'autres, il travaille d'arrache-pied pour démontrer qu'il est né pour être Chevaucheur. Il est en cela, déterminé à faire ses preuves et à relever les défis qu'on lui propose. Il est également assez perfectionniste, trop car, que ce soit en apparence où il aime mêler perfection à beauté ou avant une mission, maintenant qu'il est Major, Gabin prend toujours un soin maladif pour tout analyser, préparer, pour que tout soit parfait et pour avoir la situation bien en main.

Pourtant, il arrive que la situation dégénère, lui échappe, que la perfection d'une formation s'écroule, que l'équilibre d'une rencontre s'effrite, et à ce moment-là, Gabin se montre frustré et moralisateur. Exigent dans son métier, s'il accepte l'erreur, il ne pardonne pas facilement les nombreuses répétitions, et ce, malgré toute sa bonne volonté et sa patience.

Assez sensible, il arrive que ses émotions débordent malgré tout le contrôle que possède Gabin. S'il arrive à se contrôler quand il s'agit du travail, il a plus de difficulté quand cela touche le personnel. Un parfait inconnu ne pourra que chatouiller son impulsivité, une personne qui le connaît davantage ou qui a connaissance des sujets pouvant le fâcher, par contre, saura que dire pour que ses émotions prennent le dessus, débordent, et pour appuyer où ca fait mal. Son impulsivité se traduit par des mots forts en émotion, qui pourtant auront rarement le dessus lors d’une joute verbale, et par des tremblements prévenant de ne pas aller plus loin. Des témoins de quand ça a vraiment été trop loin, il y en a eu quelques-uns, notamment lors de ses années académiciennes où à vraiment trop le chercher par des mots cuisants, c'est la force brute qui a fini par se manifester. Si ses éclats, rares, le sont devenus plus encore avec les années, l'on sait pourtant qu'il ne faut pas réveiller l'eau qui dort. Aujourd’hui, Gabin a le soutien de son Familier et de son dragon pour le faire penser à autre chose, pour le calmer lors des possibles provocations, même si parfois, ca ne suffit pas. Aussi, Gabin n'oublie pas. Rancunier, il cherchera à vous rendre au centuple ce que vous lui avez infligé.

Que ce soit envers ses devoirs comme Major, prince ou baron, ne revenant pas sur sa parole non plus, Gabin est dit comme quelqu'un de droit. Quand une personne lui pose problème, il lui demande pourquoi. Quand il est en désaccord avec une décision, si ce ne sont ses mots, son expression le montre clairement. Gabin n'aime pas les coups dans le dos. La franchise il n'y a que ça de vrai pour avancer proprement. Même si elle peut parfois blesser. Dans sa manière de penser, d'avoir une image sur le meilleur monde possible, sur le meilleur comportement à adopter, Gabin se montre assez utopiste en son genre. Entre le meilleur des mondes et ses discussions sur les dragons, l'on peut le trouver pompeux, mais on ne peut nier qu'il est un homme passionné. L'homme se veut appliqué dans son devoir, dans ses recherches sur les dragons et dans sa passion, mais l'homme est également très impressionnable lorsqu'il est question de nouvelles découvertes ou lorsqu'il trouve quelque chose de particulièrement adorable. En dehors de ses sujets de discussions préférées, Gabin est une personnalité souriante et attachante qui sait écouter avec laquelle on prendra plaisir de communiquer et de côtoyer. On le dit très gentil, offrant le bénéfice du doute ou une seconde chance aux autres, mais on le dit également quelque part crédule puisqu'à voir le meilleur côté des gens, il en oublie les vilains tours.

Bien élevé, Gabin se montre très souvent courtois, surtout envers la gente féminine et les enfants. Attentionné également, il a tendance à remarquer quand un sujet ou un acte fâche et pose des questions, quelque peu curieux, pour savoir quoi et comment arranger les choses. Observer et apprendre à se connaître sont après tout des as dans sa ligne de conduite du meilleur monde possible. Même si, selon la situation et la personne, il sera en mesure de garder sa curiosité pour lui ou de garder un secret par loyauté. De par sa courtoisie, son aspect protecteur qu'il démontre envers les plus faibles et les plus démunis, voire sur-protecteur, et malgré son observation, il arrive bien souvent que Gabin loupe certains signes, pourtant évidents, destinés à attirer son attention. Un peu gauche, on le dira surtout coincé dans l'art de romancer ou pour avancer plus loin dans une relation. C'est que perfectionniste, Gabin aime prendre son temps pour réunir tous les aspects nécessaires à une relation stable et durable... surtout qu'il ne faudrait pas que madame soit allergique à ses discussions autour des dragons. Ce serait un comble... tout de même.

Caractère


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Lindsay et j'ai 31 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Shinies. J'ai découvert le forum via mon tiroir et avant ça via quelques membres :coeur: et voici ce que j'en pense : serait-ce une drogue ?  :miguel:  .




Histoire


« D'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours rêvé du bleu du ciel. De vol, de liberté, mais, surtout, de dragons.[...] Alors, quand ma magie s'est manifestée, mon rêve s'est nourri de passion, ma passion d'ambition, mon ambition d'une envie de tout découvrir sur ces ancestrales créatures. D'être choisi. De chevaucher les cieux à leurs côtés. D'en être digne. De percer la vérité. [...] Je n'ai jamais cherché le pouvoir en devenant Chevaucheur, juste le savoir. Rien que lui, la liberté et le bonheur. »

Garçon de Cibella, petit prince d'un duché où la femme gouverne, Gabin a grandi pour la plupart du temps à l'écart des enjeux politiques. Il a grandi à Val-Serein avec son père, loin des responsabilités lourdes et étouffantes reposant sur les épaules de ses sœurs. Il n'y avait point de cage dorée pour retenir ses rêves. Si ce n'est l'apprentissage qui convient de donner à un prince, à un noble, auquel il y mettait le travail nécessaire et volontaire, Gabin n'a jamais réellement boudé, détesté ou manqué de quoique ce soit. Il était assez libre dans ses choix. De l'amour, il en avait, beaucoup. De la complicité, aussi. De l'émerveillement, n'en parlons pas, il n'y avait que ça.

Les histoires de dragons avaient bercé son enfance avant qu'il ne se mette lui-même à en conter à plus jeune que lui, mais également à son père. Nourrissant ces dernières de faits réels. Les nourrissant de ses pensées profondes et de ses espoirs à leur sujet.

Quand il se rendait à La Volte pour voir ses sœurs et sa mère, pour des événements qui requéraient sa présence, Gabin ne pouvait qu'apprécier le paysage moucheté du passage de ces élus aux liens si étroit avec ces majestueuses ailées. Son souhait de figurer parmi ces silhouettes, s'il n'en avait pas parfaitement conscience, était pur et transcendant aux yeux de beaucoup de gens. Et lorsque la magie se présenta à lui, qu'il chuchota enfin son désir, ce n'était alors plus un secret pour personne.

Ainsi parti Gabin, à la suite de ses aînées, à l'Académie afin d'étudier la magie du Printemps qui s'était éveillée en lui après la croisée d'un déplaisant enfant de Séverac. Il se souvenait parfaitement de ce petit déchirement qu'il avait ressenti à voir Gaëtane et Gabrielle partir devant. Il avait espéré suivre leurs traces. Enfin, il le pouvait. Gabin se retourna entièrement, dynamique, un sourire large aux lèvres, assez longtemps pour saluer au moins deux fois ceux qui assistaient à son départ tant attendu.

Son passage à l'Académie se fit sans tracas pour la plupart du temps. Élève assez modèle, malgré son impulsivité, travailleur, curieux et passionné, il était tant apprécié de ses professeurs que des autres étudiants, toujours pour la plupart. Il avait beau être prince de Cibella, jamais ne ressentit-il le besoin de poser des airs sur son titre quand on s'adressa à lui. Liberté, Égalité et Fraternité, pouvait-on oser penser en découvrant Gabin pour la première fois entre ces murs hauts de millier de connaissances. Quelques timides romances sincères ponctuèrent ses années d'études sans jamais qu'il n'y comprit réellement le pourquoi du comment elles se terminaient toutes dans les trois mois.
Trop passionné et pas par moi. Étouffant, pas assez osé, coincé, d'avis de la première.
Pas sa priorité et gauche, incapable de s'embrasser sans se cogner les dents, d'avis de la seconde.
Toujours le même sujet pompeux, il est beaucoup mieux quand il se tait, d'une autre.

Vint le moment tant attendu où Gabin fit face à son rêve. Après avoir dévoré des livres sur les dragons, avoir tant fait d'exposés sur ces créatures, avoir couché nombre de questions sur le papier et après avoir maîtrisé sa magie avec application, il espérait que cela soit suffisant pour devenir un de ces heureux élus du ciel. Et son rêve devint réel. Il devint un de ces Chevaucheurs quand Obédience le choisit comme partenaire.

Le souvenir de ce jour reste pour lui, et après autant d'année, le plus beau de sa vie jusqu'ici.

***(Petite parenthèse familiale)***

« Ces femmes magnifiques, ces femmes fortes et douces à la fois, ces femmes impressionnantes ; mes sœurs. Je n'aurai pas su porter sur mes épaules ce qu'elles portent au quotidien et depuis toutes petites, c'est un constat que je me répète chaque fois que je les vois. J'ai beaucoup de respect pour elles deux. Gaëtane est forte et déterminée, je n'ai jamais trouvé son égal chez quelqu'un. Gabrielle est douce et bienveillante, je n'ai jamais trouvé à ce point son égal non plus. Je les aime toutes les deux pour qui elles sont. D'un amour unique et sincère, je leur suis dévoué. »

N'étant pas amené à gouverner et tenu à l'écart des grosses responsabilités, Gabin vivait une bonne partie de l'année éloigné de ses deux sœurs à Val-Serein. Et lorsqu'ils se retrouvaient, c'était pour mieux distinguer les différences qu'il y avait entre lui et elles, entre eux trois. Il était le plus libre et il en était, quelque part, honteusement heureux.

L'approche était délicate. Les tempéraments bien différents. Les devoirs des deux, des trois, également.

À Gaëtane, il lui faisait part de sa rancune envers le jeune Melbren, cherchant des conseils pour avoir le dessus. Il lui disait également toute son admiration et qu'il lui était déjà loyal avant même qu'elle ne soit duchesse de Cibella. Qu'elle serait parfaite dans son rôle. Qu'il en était convaincu. Qu'il aimait les femmes fortes.

À Gabrielle, il lui faisait part de ses histoires de dragons, de ses questions interminables les concernant. De toutes les personnes, même avant lui, elle fut sans doute la première à se douter de ses désirs. Il lui disait également de ne pas changer, de ne pas s'en faire, qu'il l'aimait pour ce qu'elle était.

Si le temps à creuser des écarts entre tous, Gabin n'a jamais changé sa manière de penser les concernant.

Il avait toujours été fier de Gaëtane, montagne insaisissable malgré les difficultés effroyables de la vie qu'elle subissait. Il en avait bien vu quelques fissures certes, des faiblesses qu'elle cachait sans aucun doute, mais il avait surtout vu les efforts, le travail, au-delà de tout. Elle était sa duchesse. Il lui était loyal. Il était fier de pouvoir la servir.

Il avait toujours été fier de Gabrielle, fleur délicate qu'on osait s'approprier, roseau qui ne cédait pas face au vent, face à l'adversité. Elle avait toujours été protectrice envers lui. Il connaissait bien sa sensibilité, mais il savait aussi qu'elle n'était pas que douceur et fragilité. Gabrielle avait su s'élever par son bon cœur. Elle avait aussi tenu bon face aux remarques. Elle était douce et forte à la fois. Gabin avait toujours aimé leur conversation et leur secret partagé.

***

« J'ai toujours imaginé, quelque part au fond de moi, que mon Familier serait un oiseau. Ou qu'il serait doté d'écailles magnifiques. Je n'ai pas été déçu le moins du monde en découvrant Sumaelle, mais j'ai été surpris, ça oui. Pas d'écailles, une paire d'ailes, mais incapable de voler pour autant. Comme moi sans Obédience. Sumaelle est une poule nègre-soie, c'est la plus belle, je l'aime. Sans doute trop puisque je crains tellement qu'on ne me l'enlève ou qu'on lui fasse du mal que je cherche à l'enfermer. »

Si Gabin rêvait de voler, ses rêves avaient fini par devenir réalité. Ceux de Sumaelle, par contre, restaient jusque-là en suspens. Ce fut à la fin d'une permission au-dessus de quelques bourgades de Cibella, proche de la frontière avec Lagrance, au niveau d'un arbre non loin d'un poulailler, que le jeune homme rencontra son Familier.

D'une branche haute, pour une poule nègre-soie tout du moins, Sumaelle semblait désireuse de prendre son envol. Sauf que l'envol termina en un énième plongeon vers le sol avant que la poule ne s'en retourne couver les œufs d'une autre.

Incapable de voler, Gabin lui offrit, avec le support et l'accord d'Obédience, ce qu'elle désirait depuis longtemps. Et si il lui était impossible de l'emmener quand il était de devoir, Gabin n'avait jamais manqué de proposer les cieux à son Familier sur son temps libre.

Une poule couveuse, Gabin s'était tout de même poser des questions à ce sujet, se demandant en quoi ils étaient identiques sur ce point. Il n'avait pas d'enfants après tout et ne s'imaginait pas en avoir de si tôt. Ce fut Obédience qui lui apporta la réponse en lui indiquant qu'il n'était pas nécessaire de pondre pour couver. Et Sumaelle acquiesça rapidement. Gabin s'entendait, en effet, fort bien avec les enfants, notamment en leur racontant des histoires, depuis longtemps si pas toujours. Et ce n'était pas parce qu'il en était lui-même un, comme aurait pu lui dire un certain Cielsombrois. Non, c'est parce qu'il était doué pour tisser des liens chaleureux avec ces derniers, pour avoir leur confiance. Ou peut-être parce qu'il avait vécu à Val-Serein et avait pris ce trait de son père.

L'instinct de protection pouvait-il également compter ? Car dès l'instant où il avait découvert Sumaelle, une crainte qu'elle ne se blessa s'était emparé de lui. Des prédateurs, il y en avait après tout partout. Ainsi, Gabin fit installer l'équivalent d'un poulailler dans une des pièces de la demeure principale de la baronnie de Val-Serein. Le seul caprice de sa part, pourrait-on dire. Sumaelle pouvait ainsi pondre et couver en toute sécurité. Voler également avec lui. Et jusqu'ici, la poule nègre-soie ne s'en est jamais plains tant l'aménagement de la salle est exquis.

***

Gabin a continué d'évoluer, se faisant une place dans la caserne de la Volte, cherchant toujours des réponses à ses questions au sujet des dragons. Il a continué, également, à prendre des nouvelles de ses parents et de ses sœurs sans jamais se positionner en faveur de l'une plutôt que de l'autre en dehors du travail. Gabin continue aussi de s'occuper à la fois de Sumaelle et de Val-Serein dont il a hérité avec joie à la fin de sa formation en tant que Cadet et au passage vers son statut de Chevaucheur à part entière. Pour Val-Serein, il sélectionna un intendant pour en assurer le maintient en son absence.



Pendant le livre I :

• Intrigue 1.4 L'Ordalie de Diamant :
« Douce Chimène. Trop douce peut-être. Entourée de personnes si forte de caractère, je crains qu'elle ne soit, non pas à la hauteur, dévorée par ces derniers, Oppressée, blessée, tuée peut-être. Connaissant Gaëtane, je suis certain qu'elle désapprouve sa montée au pouvoir. Une part de moi lui donne raison. »

Lorsque Gustave de la Rive s'était manifesté, demandant l'Ordalie de Diamant, se disant hériter du trône comme Chimène, Gabin en avait été soulagé. Pour Faërie, mais aussi pour Chimène. S'il ne pensait pas trouver d'égal à Gaëtane, l'homme désireux de siéger sur le trône lui avait vite prouvé le contraire. À partir de cette apparition, Gabin montra son soutien à l'homme plutôt qu'à la femme pour représenter l'empire.

• Intrigue 1.5 Le Tournoi des Trois Opales :
« Des festivités, des défis, en Bellifère ?! J’en suis ! »

De la surprise, des défis en devenir, l'homme ne s'était pas fait prier et avait assisté depuis les tribunes. Et il n'avait eu de cesse d'être impressionné tout du long ! Naturellement, quand le chaos s'était invité à son tour, amenant désordre et mort, Gabin avait tout de suite trouvé cela moins sympa... Le pire étant qu'il n'avait strictement rien pu faire pour aider !

Le temps a filé depuis et Gabin espère, quelque part, que l’événement accueillant tout Arven reprendra un jour sous de meilleurs auspices.

• Intrigue 1.6 La Danse des Trépassés :
« Je savais que cela allait arriver, je l'avais écrit, sa mort m'attriste beaucoup. La façon de faire de Gustave ne me plaît guère, mais j'espère ne pas m'être trompé sur l'empereur qu'il fera. »

Ce qui pouvait s'accaparer à un enlèvement avait honteusement renfrogné Gabin. Il soutenait Gustave de la Rive, certes, mais il y avait selon lui une manière de faire. Et cette manière-là ne lui avait pas plu. Du tout même. Enfermé, impuissant, il avait vu partir Chimène aux bras de brutes sans ne pouvoir faire quoique ce soit. Sa duchesse, sa sœur, lui avait demandé alors de relayer le message : le sauvetage de la duchesse de Cibella avant tout. Il comprenait, mais ne comprenait pas en même temps. Il avait obéi, mais en sachant que d'autres, les Chevaucheurs Outreventois, seraient sur le coup. La découverte des lieux en compagnie des gisants, des momies, représentants de la Rose, lui avait fait grand effet. Il s'était saisi du sceau de Cibella pour le remettre plus tard à son aînée. Si la nouvelle de la mort de Chimène l'avait beaucoup attristé alors qu'il prêtait allégeance, apprendre plus tard qu'elle était saine et sauve l'avait réjoui et soulagé énormément.

Pendant le livre II :

« La bêtise d'un homme. D'un ou de deux. Et voilà que nous partons en guerre. Nous partons ravager des terres. J'ai toujours rêvé d'un monde libre, d'un monde meilleur, d'un Arven sans frontières, mais pas de cette manière. [...] La guerre des hommes n'est pas celle des dragons. Et je me pose donc toujours la même question : pourquoi, à l'instar des griffons, portent-ils autant d’intérêt pour les affaires des hommes quand, celles-ci, peuvent leur être fatales ? [...] Bientôt, je survolerai les terres erebiennes par devoir, puisse Valda veiller sur nos ailes, puisse Joseï pardonner notre intrusion. »

Qu'est-ce qui avait poussé Aube à s'associer avec l'humain et a, ainsi, donner vie à la Chevauche ? Comment une si majestueuse créature avait pu concevoir l'idée de livrer bataille pour défendre de si petites créatures ? Obédience lui avait indiqué que l'homme était aussi attachant à sa manière qu'il était plein de surprise. Et Obédience était attaché à Gabin et ne regrettait en rien de mettre son feu et ses ailes à sa disposition, car il était unique, selon lui, mais l'attachement ne faisait pas tout et bien des questions et réponses restaient en suspens.

• Intrigue 2.5 La Mort dans les Veines :
« Le retour de bâton est costaud, je ne m'y attendais pas, personne ne s'y attendait ; le courroux qui descend du ciel. »

Ils gagnaient du terrain, les Faës. Et puis ce fut fini. Du jour au lendemain, les Chevaucheurs et mages de batailles tombèrent malades, affaiblis par une épidémie d'origine inconnue. Gabin n'y échappa pas, ses forces s'amenuisèrent énormément et il sentit son lien avec Obédience et Sumaelle se réduire à presque néant. Rapatrié pour lui donner soin, en vain, le Chevaucheur fut anéanti à l'idée de n'avoir su découvrir davantage sur les dragons, de n'avoir son Familier près de lui, de n'avoir rien fait au final pour amener un semblant d'ordre dans tout ce chaos. Sans compter qu'il était inquiet pour sa famille, ses familles : celle de sang, les de la Volte et celle de devoir, la Chevauche.

Le remède fini par arriver des mains de Gabrielle en personne qu'il remercia ce jour-là des centaines de fois pour lui avoir rendu ses liens et ses espoirs soudainement disparus. Comme pour d'autres, il était fort affaibli, Gabin. Il lui devait la vie. Et il lui revaudrait ça. Ce fut une promesse qu'il se fit ce moment là. Elle persiste toujours.

• Intrigue 2.6 La Chasse Sauvage :
« À peine la maladie s'estompe pour tous, qu'une nouvelle menace se déverse sur Arven ; la Chasse Sauvage. Sommes-nous maudits ? »

Il ne s'y attendait pas Gabin, à voir une nouvelle menace se profiler. À ses yeux, Faërie et Ibélène n'avaient pas besoin d'un ennemi de plus. Il en était de même pour les terres du Nord. À moins que la nouvelle menace, impressionnante, ne fut nécessaire pour unir les peuples plutôt que de les faire se battre entre eux... Sans compter qu'il avait craint, se trouvant sur les lieux également, pour ses aînées et ses camarades. Il s'était hâté pour porter secours et il avait alors eu une pensée, à l'idée de les perdre, pour Octave et Sixtine qui, plus tôt, avaient perdu leur mère et qui perdraient bientôt leur père également.

TRAME ALTERNÉE (Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
→ Enfant des Miracles, Gabin était spécialisé dans le larcin. Assez solitaire, il passait néanmoins du temps avec les autres enfants des Miracles dès qu'il le pouvait.
Gabin s’éveilla le 27 avril la main dans le sac, littéralement, et il ne savait pas du tout quoi faire ni expliquer le pourquoi du comment, trop honnête pour trouver un mensonge crédible.
On lui coupa la main, à ce voleur si peu doué.
Dévasté, effrayé de ce monde bizarre tout sauf parfait, il put compter sur cette autre famille pour le soutenir durant cette 'perte de mémoire passagère'. Ce fut principalement un couple d'hommes qui l'aida à tenir le coup. Il apprit ainsi certaines choses en observant ces derniers. Que l'amour entre deux hommes pouvaient être tout aussi honnête que celui entre un homme et une femme, par exemple. Et qu'il pouvait surtout durer ! C'est qu'en doutait jusque-là, Gabin. De l'autre côté, dans la vraie vie, il avait fait l’expérience d'une confession, à l'Académie. Celle d'un ami, bien au masculin comme il faut, à son égard. Et il avait eu du mal, beaucoup même ! Il était devenu blanc comme un linge, une boule coincée dans la gorge. Il avait beau être gentil, il n'avait pas trouvé ça logique. Il avait même un peu vu ça comme une trahison à leur relation amicale. Il avait paru sincère pourtant, mais ca n'avait pas suffi à convaincre Gabin que sa confession, toute tremblante et larmoyante soit-elle, valait autant que la sienne envers une jeune fille. Il s'était senti assez mal de repousser aussi vilainement son camarade, car impulsif, dérouté et coincé, Gabin avait quelque peu rigolé pour cacher le fait qu'il était mal à l'aise. Il avait cru bien faire. Une relation entre deux hommes, à ses yeux, ne menait à rien et ne pouvait rendre heureux sur le long terme. C'était ce qu'il avait pensé, alors, sans pouvoir détester pour autant son camarade, convaincu que ce n'était que passager. Quand ce dernier s'était finalement mis en couple avec un autre, Gabin l'avait accepté tout en se disant que cela ne durerait, hélas, pas... et en étant peut-être quelque part honteusement soulagé de ne plus être 'celui qui fait tourner les têtes'.
Il n'avait jamais été tenté par le même sexe, cela n'a pas changé après son réveil, mais au moins est-il devenu plus ouvert et conscient sur l'amour. Tant que ce n'était pas lui, au fond, c'était tout aussi mignon et sincère que chez un autre couple.

→ Pour garder cette nouvelle ouverture d'esprit et la gentillesse des gens l'ayant soutenu, Gabin a décidé de se souvenir. Il jette par contre un regard automatique à sa main gauche depuis qu'on le lui a coupée. Et évite la Ville Basse, lieu où il l'a perdu.

Pendant le livre III :

• Intrigue 3.2 De Plume et de Serre :
« Il aura fallu la mort d'un homme pour obtenir un semblant de paix. J'ai foi en Octave pour prendre la place de son père. Il ne m'a jamais déçu, j'ai confiance que le meilleur des mondes pourrait en partie être tissé avec lui. »

La chute, pourtant, l'avait attendu. La déception plus encore. Un ami qui se meurt, un ami qui revit, pour un ami qui disparaîtrait sans laisser de traces... Heureusement y avait-il eu cette trêve pour lui redonner espoir.

• Intrigue 3.3 Les Échos du Passé :
« La paix à n'importe quel prix. »

C'est ce qu'en a retiré Gabin de ce qu'il a entendu des événements au Théâtre de l’Étincelle. Et il n'est pas du tout d'accord ! Une paix basée sur la mort et le sacrifice ne peut durer éternellement. Il espère que le Passé ne se reproduira pas. Il espère qu'il ne sera pas, dans le futur, l'un de ces nombreux instruments du destin amené à faire les mêmes choses. Il se refuse à cette idée !

• Intrigue 3.4 La Légion des Oubliés :
« Major, je suis devenu Major ! J'en étais tout plein de joie ! Jusqu'à ce que la panique détruise les festivités évidemment. »

Gabin avouera volontiers qu'il avait été impressionné par ces momies, surtout par ce dragon momie, mais il avouera également avoir été satisfait de les voir repartir. Des momies qui se lèvent, il en avait déjà fait l’expérience en Outrevent. Et elles étaient bien mieux dans leurs sarcophages à jouir d'un repos bien mérité.

• Intrigue 3.5 La Joueuse de Flûte :
« Je ne suis pas encore marié et, vu le mariage du duc d'Ansemer, je ne sais pas si je désire l'être. »

Quelle magie impressionnante ! Quelle magie magnifique ! Quelle magie dangereuse aussi ! Gabin avait relativement bien accueilli la magie du sang et il avait bien l'attention, malgré les événements désastreux, d'en faire autant pour celle de l'Accord. Le mariage par contre, l'usage de cette magie par la femme, l'avait un peu glacé... Lui, célibataire, se surprenait presque à craindre qu'on lui joue le même tour. Afin de ne pas céder à la panique ou de laisser les doutes le guider, Gabin s'est mit à faire une liste. Une liste des choses qu'il aime. Et si celle-ci s'en vient à changer de trop, au moins saura t-il... ou ses plus proches le sauront et agiront en conséquence.

• Intrigue 3.6 Puisse le sort vous être favorable... :
« Partis. Ils sont partis... »

Si Gabin n'avait jamais été le plus fervent serviteur des dieux, il leur était reconnaissant pour l'équilibre qu'ils apportaient, pour cette Paix, aussi, qu'il affectionnait tant pour le meilleur des mondes. Il n'était pas question de liberté ou de cage dorée. De limites, non plus. Les dieux avaient toujours apporté un certain équilibre sur Arven, un contrôle agréable, et leur disparition s'était bien fait remarquer. La magie était devenue plus incontrôlable par exemple. Hors, Gabin déteste perdre le contrôle sur son corps et de sa magie comme lors de l'épidémie. Il déteste le chaos qui remplace doucement l'ordre installé par la trêve, et même avant ça... Il a hâte que les dieux reviennent.

Aussi, il avait été épouvanté par ce qui avait précédé l'absence des dieux, ce qui s'était déroulé à l'Académie alors même qu'il avait mis à disposition sa tour pour les élèves. Dès qu'il avait pu et dès qu'il en avait eu l'ordre, Gabin s'était dépêché aux nouvelles.
Il a été horriblement touché de la perte de ces enfants et adolescents... aucun enfant ne devrait partir si jeune ! Gabin a mis un peu de sa fortune personnelle pour aider à la reconstruction et pour le besoin des élèves.


Chronologie



• 11 juin 976 : Naissance de Gabin
• 25 juin 987 : La Magie du Printemps s'éveille chez lui
• Septembre 987 : Entrée à l'Académie
• Juin 992 : Gabin termine son premier cycle et s'en va à Val-Dragon tenter sa chance. Obédience le choisi. Il devient Cadet à la Caserne de Flamme
• Juin - Septembre 997 : Gabin termine sa formation comme Cadet et passe Chevaucheur à part entière. Il hérite dans le même temps de la baronnie de Val-Serein
• Avril 999 : Rencontre avec son Familier, Sumaelle, une poule nègre-soie
• 1001 : Gabin soutient Gustave de la Rive puis lui prête allégeance  
• 25 janvier 1002 : La guerre est déclarée entre Faërie et Ibélène. Gabin part sur le front
• 29 au 31 juillet 1002 : Même sur le front, Gabin s'inquiète pour Octave suite aux événements survenus à Svaljärd
• Aout - Septembre 1002 : Il est touché par l'épidémie, comme tous les autres mages, et perd momentanément tout lien avec Obédience
• 27 novembre 1002 : Présent lors du Jour des Anciens, mais se trouvant dans les jardins, Gabin aide comme il peut à évacuer les gens autour de lui et à calmer les jeunes étudiants. Il s'inquiète également pour ses sœurs se trouvant à l'intérieur
• 1er décembre 1002 : Toutes ses pensées vont à Octave et sa sœur. Il a déjà foi que le fils d'Augustus fera un excellent empereur
• 10 décembre 1002 : Une trêve est instaurée entre les deux empires
• 29 mars 1003 : Il apprend pour Octave, il ne sait pas quoi penser de sa résurrection, mais ne démord pas qu'il fera un excellent empereur. Il a même soutenu les mages en Sombreciel, il est parfait
• 12 juillet 1003 : Il apprend pour le bannissement de Bertin, il est peiné pour son ami
• 17 juillet 1003 : Gabin est promu Major
• 28 juillet 1003 : Une fête est organisée à Val-Serein pour célébrer sa promotion, les choses dégénèrent quand des momies s'invitent de force
• 12 août 1003 : Il pleure la disparition d'Octave... puis parle dans son dos quand il constate que le temps passe et qu'il ne donne plus aucunes nouvelles... contrairement aux autres disparus
• 30 septembre 1003 : Il se trouve à bord du pavillon ducal lorsque la situation dégénère
• 27 octobre 1003 : Gabin met à sa disposition sa tour à Lorgol lorsque les élèves de l'Académie sont évacués
• 21 décembre 1003 : Gabin assiste au mariage de Gabrielle et Antonin de Faërie, il est en joie pour sa sœur (surtout qu'elle a pas de momies qui s'invitent, elle)







Questions


Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
• Je ne suis certainement pas le plus fidèle serviteur des dieux, mais je crois en eux. Ils apportaient un certain équilibre aux choses, une certaine harmonie et paix au monde. Depuis leur départ, tout va de travers, les accidents se multiplient tant niveau magique que scientifique. Je n'aime pas cette perte de contrôle. Je n'aime pas le chaos. J'espère qu'ils reviendront assez vite. Je les prie de revenir.

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• Je ne peux nier le fait qu'elle m'impressionne, mais elle m'effraie tout autant. Elle apporte le chaos dans son sillage, principalement. Elle apporte le désordre, le brouillon. Elle rend les choses délicates. Mais elle a également apporté un semblant de paix, n'est ce pas ? L'on dit que la trêve s'est posée en hommage à Augustus d'Ibélène. Moi, je pense que c'est surtout la Chasse qui a permis cette trêve... Arven a un ennemi commun. C'est l'ennemi parfait pour que tous se rapproche afin de le battre ensemble. Magie et Science. Main dans la main. Même si je ne sais pas du tout par quel moyen.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• J'apprécie beaucoup Lorgol, surtout la vue sur ces tours. J'en ai d'ailleurs une ! J'aime la hauteur et les belles choses après tout. Et on trouve ces deux facettes d’appréciation à Lorgol. Je m'y promène sereinement quand j'en ai l'occasion, mais dans la Ville Haute ! Il y a de belles choses à découvrir dans la Ville Basse, j'en suis certain, mais il y a aussi des vilains et beaucoup de crasse... j'ai le cœur sur la main, je suis gentil, je suis courageux, si le besoin m'y pousse j'irai, mais sinon je préfère éviter de me jeter en pâture dans la Ville Basse. Il fait écrit partout que j'ai les moyens de prendre soin de moi, alors bon... autant éviter de tenter un voleur ou un brigand ! Surtout depuis cette autre réalité.




Une longue absence ne peut détruire une amitié sincère,
Le silence et les mots, eux, le peuvent.
Alors surveillons nos bouches,
Et trouvons le bon équilibre  pour ne rien regretter.

Bertin Vil-Envol

12 janvier 1004



Il avait été question de déplacement sur Lorgol, à la Caserne de Flamme, afin de promouvoir un peu ce beau métier qu'était le sien : Chevaucheur. Et Gabin avait alors directement montré son intérêt. Il souhaitait figurer parmi les représentants de Cibella. Major depuis près de six mois déjà, l'homme disait vouloir profiter de cette occasion pour transmettre sa passion, pour montrer également que même un homme pouvait gravir les échelons dans son duché. Et qu'il serait surtout heureux de pouvoir compter quelques-uns des cadets sous son aile, sous sa division ! Il se voyait déjà les couver, un peu, leur montrer le chemin, l'exemple à suivre, les voir surtout évoluer brillamment sous ses nombreuses guidances. Ou bougonner devant ses exigences.

Il se souvenait bien, Gabin, de ses 'premiers pas' dans le monde de la Chevauche en compagnie d'Obédience, de ses regards émerveillés, de ses oreilles attentives aux moindres conseils donnés, de son envie de faire tout aussi bien, si pas mieux, d'être un bon exemple. Que de souvenirs et de sentiments qu'il désirait retrouver chez les plus jeunes cadets.

Et il avait été sélectionné, Gabin, il en était fier. Il avait fixé ainsi la date dans son carnet, avait soigneusement vérifié de trouver une occupation pour chaque membre de sa division, avait fait le maximum possible pour que son absence professionnelle soit parfaite et sans surprise. Le jour j, sur le dos d'Obédience, il s'en était allé vers les Terres libres, vers Lorgol, puis à l'ouest.

Gabin, par cette même occasion, avait voulu aussi saisir l'opportunité de revoir quelqu'un. Quelqu'un en qui il s'était toujours retrouvé. Quelqu'un devenu paria aux yeux de beaucoup, qui restait néanmoins un excellent Chevaucheur, mais surtout un très bon ami à lui : Bertin d'Ansemer devenu Bertin Vif-Envol, instructeur à la Caserne de Flamme.

Il avait toujours su, Gabin, le lourd secret que Bertin avait cherché à cacher. Il avait toujours su, mais n'avait jamais rien dit. Parce qu’il y avait des choses qui ne devaient pas être dites. Parce que, malgré sa curiosité, cela ne le regardait pas, s'était-il persuadé des années durant. Parce que, malgré toute sa gentillesse et qu'importe son choix de mots, cela aurait blessé son ami, l'aurait mis mal à l'aise et, peut-être, ce dernier se serait-il éloigné à jamais. Choses qu'il ne souhaitait naturellement pas. Et pourtant, malgré ses silences, malgré les portes closes de ce secret si bien gardé, quelqu'un avait réussi à mettre la main sur les clés de la vérité.

Et elle avait fait mal...

L'accession aisée à sa tendre amitié avait volée en éclats comme, certainement, le cœur de Bertin pour Jehanne. Et Gabin, malgré ses envies, par devoir, n'avait su trouver l'occasion pour le revoir ou même le soutenir. Sa présence lui avait depuis manqué énormément. Peut-être aurait-il dû lui dire qu'il savait. Peut-être aurait-il dû le conseiller de doucement mettre fin à cette idylle, car malgré sa fidèle amitié envers Bertin, il n'avait jamais pu accepter cette tromperie. Ouvert pour beaucoup de choses, Gabin avait toujours été pourtant très carré en ce qui concernait les relations amoureuses notamment dans le temps qu'il convenait pour courtiser. Il avait même un jour expliqué que voir deux hommes ensemble ne le dérangeait pas tant que ça (ou plus tant que ça avec le temps), tant que l'amour entre eux était pur et sincère. Il avait naturellement précisé ne pas être de ce genre, mais il avait surtout insisté, nombre de fois, sur la fidélité d'un couple, sur la durée d'apprentissage pour se connaître, sur la force d'un couple honnête, sur cette relation unique entre deux personnes... et non trois ou quatre. Une symbiose unique entre deux êtres sans infidélité. Une confiance absolue. Une relation saine pour une vie heureuse. Relation et vie de ce genre que n'auraient jamais Bertin et Jehanne. Mais peut-être était-ce justement dû à sa manière de voir les choses que Bertin n'avait pas désiré se confier à lui...

« - Et les 'peut-être' sont obsolètes dans ta vision du monde parfait.
- En effet, Sumaelle.
- On ne peut défaire ce qui a été fait de toute façon. Il faut assumer ses actes et vivre avec pour ne plus avoir de regrets ensuite. Bon, vivement qu'on y soit, je commence à avoir un petit creux.
- Maintenant que tu le dis, moi aussi. »


Son Familier le connaissait par cœur, naturellement. Sumaelle restait à Val-Serein quand il était de devoir. Et Obédience connaissait suffisamment le cœur de son humain pour savoir que dire dans cette situation et comment passer à un autre sujet moins pénible.

Enfin, après deux jours de voyage, Gabin ayant souhaité se déplacer pour l'occasion en vol, Lorgol se dessina et plus particulièrement les alentours de la Caserne de Flamme où le Chevaucheur atterrit avec assurance distinguée et... perfection dirait-il même. Reprenant quelques secondes pour établir son meilleur profil malgré la fatigue du voyage, Obédience s'éloigna et Gabin avança vers cette silhouette familière et si affirmée de ses souvenirs... quoi qu’à mesure que l'écart se réduisait il pouvait compter sur son regard attentif pour lui souffler que son ami Chevaucheur lui semblait plus creusé que dans ses souvenirs... des souvenirs lointains qu'il avait hâte de partager à nouveau avec lui.

« Bertin, mon ami. » Une salutation qui rayonna dans son sourire et dans le nom que sa voix chaleureuse avait  portée. Si longtemps qu'il ne l'avait pas vu. Si longtemps qu'il ne lui avait pas parlé. Lui qui craignait ne plus savoir comment s'adresser à lui, voilà qu'il était rassuré.  « Quel plaisir de te revoir et si tu savais comme ta compagnie me manque, surtout lors des gros événements... » Ce n'était pas maladroit, si ? C'était, en tout cas, sincère. Une complicité qu'il bénissait lors des banquets si sérieux. Une présence dont il avait du mal à trouver un remplaçant lors de ces fameuses soirées ou jours importants. Surtout pour discuter de dragons sans craindre que son interlocuteur ne parte en courant.





Dernière édition par Gabin de la Volte le Mer 13 Fév - 11:11, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Gabin de la Volte
Gabin de la Volte

Messages : 187
J'ai : 27 ans
Je suis : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la duchesse de Cibella ; Gaëtane. À Gustave de la Rive et sa famille. À la Chevauche (mon capitaine, mon maréchal, mes confrères...)
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyDim 3 Fév - 17:53


Récapitulatif

Gabin de la Volte

Mise à jour des registres et bottins



♦️ Zac Efron
♦️ Compte principal : Non
♦️ Groupes secondaires : La noblesse / Les mages / Les Chevaucheurs

Ne conserver que les lignes remplies
♦️ Noblesse : Prince et baron / Val-Serein / Cibella
♦️ Magie : Printemps / Séisme
♦️ Familier : Sumaelle / Poule Nègre-soie / Femelle
♦️ Dragon : Obédience / Vol de Jade / Mâle / 675 ans
♦️ Hiérarchie : Chevaucheur de Cibella / Major de la Division de la Volte




Dernière édition par Gabin de la Volte le Sam 9 Fév - 20:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Agathe de Vigdir
Agathe de Vigdir

Messages : 3857
J'ai : 19 ans
Je suis : morte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la cour des Miracles et Mélusine de Sylvamir.
Mes autres visages: Astarté des Sables • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyDim 3 Fév - 17:55

Je veux des avatars de Baywatch :**:

Bienvenue à toi, mon frère. :cute:


Gabin de la Volte 1528994804-agathe








Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Aubrée de Sombregemme
Aubrée de Sombregemme

Messages : 2265
J'ai : 21 ans
Je suis : Apprentie Assassin de la Lame

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Séverac et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyDim 3 Fév - 17:56

Haww :**:

Rebienvenue par ici :coeur:


Gabin de la Volte YLnnprHf_o











Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyDim 3 Fév - 17:57

Rebienvenue :haww:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Gabin de la Volte
Gabin de la Volte

Messages : 187
J'ai : 27 ans
Je suis : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la duchesse de Cibella ; Gaëtane. À Gustave de la Rive et sa famille. À la Chevauche (mon capitaine, mon maréchal, mes confrères...)
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyDim 3 Fév - 18:05

Merci :**:

Je connaissais pas Baywatch, il est vachement musclé dedans. :oh:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Jehanne d'Ansemer
Jehanne d'Ansemer

Messages : 336
J'ai : 33 ans
Je suis : Gouvernante des princesses erebiennes, dame de compagnie de Shéhérazade d'Erebor

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Erebor
Mes autres visages: Gauthier ; Martial ; Hector ; Meldred
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyDim 3 Fév - 19:06

Serait-ce de la faiblesse dis donc ? :miguel: :haww: rebienvenue, t'es fab :siwi:



Tomorrow's been slipping away and nothing remains.




JJ: #BE945A
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Gabin de la Volte
Gabin de la Volte

Messages : 187
J'ai : 27 ans
Je suis : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la duchesse de Cibella ; Gaëtane. À Gustave de la Rive et sa famille. À la Chevauche (mon capitaine, mon maréchal, mes confrères...)
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyDim 3 Fév - 20:04

Je ne vois pas duuuu tout de quoi tu parles. :geu:

Je suis forte, moi. :na:

Un an depuis la dernière présentation. Tout de même, ca se fête. :miguel: :arrow:

Et merci :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyDim 3 Fév - 20:43

Gabon :haww:
(oui oui, c'est ton nouveau nom)

J'approuve ce craquage :coeur:


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Gabin de la Volte 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyDim 3 Fév - 23:24

Rebienvenue, je suis trop contente de voir un Gabin :pompom:
Bon courage pour ta fiche et merci pour tes MP :heart:


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Gabin de la Volte 620681ChienDeBerger
Gabin de la Volte Z6jWz9PB_o
Gabin de la Volte 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Gabin de la Volte LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 0:42

Hiiii, bienvenue avec cette nouvelle tête :**:

Très contente que tu aies fait ce choix :haww: Courage pour tout ça puis hâte de te croiser en RP hinhin
Kiss kiss Gabon :haww:



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B














Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Gabin de la Volte
Gabin de la Volte

Messages : 187
J'ai : 27 ans
Je suis : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la duchesse de Cibella ; Gaëtane. À Gustave de la Rive et sa famille. À la Chevauche (mon capitaine, mon maréchal, mes confrères...)
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 10:17

Merci ! :bande:

Castiel > Le pire c'est que j'avais écris Gabon dans mon dossier word avant de corriger :facepalm:

Gaëtane > :siwi:

Melbren > Je sais pas si Gabin a hâte de croiser Melbren... :geu:

& Attention à la Tour ! :stare:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 10:18

Amuse toi bien avec Gabin o/
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Gabin de la Volte
Gabin de la Volte

Messages : 187
J'ai : 27 ans
Je suis : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la duchesse de Cibella ; Gaëtane. À Gustave de la Rive et sa famille. À la Chevauche (mon capitaine, mon maréchal, mes confrères...)
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 10:26

Merci ! :**:
Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir • Modo
Le Pavillon Noir • Modo
Géralt d'Orsang
Géralt d'Orsang

Messages : 10987
J'ai : 28 ans
Je suis : chirurgien à bord de l'Audacia et baron d'Orsang

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Philippe Jedidiah, ma famille
Mes autres visages: Melbren de Séverac
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 13:18

Il a hâte, il en a juste pas encore conscience :red:
Et on va prendre soin de ta tour :coin:



#16669C
















Revenir en haut Aller en bas
Les Mages
Les Mages
Tancélie le Sustain
Tancélie le Sustain

Messages : 278
J'ai : 28 ans
Je suis : mage accordée et ménestrelle

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent et Lionel de Rivepierre
Mes autres visages: Astarté des Sables • Agathe de Vigdir • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 15:51

Vous n'approchez pas la tour. :stare:

On mettra des gargouilles pour vous faire fuir. :na:


Gabin de la Volte JoueuseFluteCouler
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 16:03

Gabin, cesse de refuser le progrès :miguel:


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Gabin de la Volte 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 17:40

Castiel :hum:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 17:47

Les gargouilles marcheront pour la prochaine fois, sûrement, oui :hm:
En attendant.... :vv: :confettis:



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B














Revenir en haut Aller en bas
Les Guerriers
Les Guerriers
Anaïs Belécu
Anaïs Belécu

Messages : 2321
J'ai : 29 ans
Je suis : Guerrière - membre de la Guilde des Guerriers à la Volte

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Guilde des Guerriers
Mes autres visages: Adonis le Lys
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 19:38

Gabin :siwi: Rebienvenue à toi sous ce nouveau visage !












Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Césaire Chesnenoir
Césaire Chesnenoir

Messages : 693
J'ai : 68 ans.
Je suis : Maître Espion en Infiltration à la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fils des Ombres // Épines de la Rose
Mes autres visages: Bartholomé d'Ansemer // Soltana Kamar
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyLun 4 Fév - 21:32

Un Gabin ! :fan:
Rebienvenue avec ce nouveau perso :siwi:


dialogue en #003366






Gabin de la Volte ParrainsDenys
Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Bertin Vif-Envol
Bertin Vif-Envol

Messages : 2689
J'ai : 38 ans
Je suis : Chevaucheur dans le Vol de Lorgol, mage de l'Hiver (protection)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Faërie
Mes autres visages: Zacharie de Sombrétoile
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyMer 6 Fév - 5:35

Mon copaiiiiiin ! :haww:

Rebienvenue ! :siwi:








Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyMer 6 Fév - 21:05

Rebienvenue sous ce nouveau visage ! :hey:
Amuse-toi bien avec Gabin. :eheh:
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyMar 12 Fév - 0:22

Bonsoir, Gabin :coeur:

C'est Alméïde et moi-même qui nous penchons sur ta fiche, ce soir :eheh:
(T'as vu, j'ai sorti Melbren pour l'occasion ; heureux ? :nana:)
Dans l'ensemble, c'est vraiment une très bonne fiche ! On a pris beaucoup de plaisir à la lire :**:
Il reste cependant quelques petits trucs à régler, puis on t'a mis aussi quelques commentaires quand quelque chose plaisait :haww: Donc, ne prend pas peur face à la longueur du commentaire et ne saute par-dessus bord avant la fin, hein :argh:


→ Caractère :

• On a tiqué sur un passage :
Citation :
Aussi, rancunier et impulsif, il ne mâchera pas ses mots pour remettre les points sur les i ou les poings si on le cherche vraiment violemment à terre et hors de son service en privé.
Pour que tu cites dans le caractère le fait qu'il fait usage de ses poings quand quelqu'un le cherche vraiment signifie que c'est quelque chose de notable, chez lui. Or, tu dis plus loin qu'il en faut beaucoup pour le pousser à bout. Du coup, ça nous semble un peu contradictoire, en l'état :hm: Est-ce que tu pourrais nous expliquer comment tu voyais la chose pour éclaircir ça, stp ? :oui:

• Attention, tu as écrit"sortir de ses gongs" :hug:

→ Histoire :

• On aimerait éclaircir avec toi la mention du côté mystérieux. Cet aspect de sa réputation n'est pas forcément applicable à l'Académie, vu qu'il y a appris à connaître les gens, que l'environnement est justement moins teinté des convenances sociales auxquelles il a à faire en Cibella ou dans les sphères de la noblesse. C'est une image qui s'est développée à mesure du temps parce qu'il se tient/est tenu loin des projecteurs et parce que ça ne l'intéresse pas plus que ça, au final. Du coup, on te demande pas forcément une correction, mais la formulation nous fait nous demander si on est sur la même longueur d'onde, vu que la mention du côté mystérieux dans le PV est faite quand il est déjà adulte :hm:

• On comprend les idées dans le paragraphe qui suit, mais on s'est pas mal embrouillées en lisant ; pourrais-tu le reprendre, stp ? :oui:
Citation :
Vinrent, ensuite et enfin, l'heure et le lieu tant attendus ; après avoir dévoré des livres sur les dragons, en avoir fait quelques exposés à ses proches, avoir couché sur papier des centaines si pas des milliers de questions, avoir maîtrisé bien sûr sa magie avec sérieuse application ; d'affronter son rêve. De le rendre réel. Et où il devint un de ces heureux élus quand Obédience se pencha sur son cas et le choisi comme partenaire. Le plus beau jour de sa vie d'après lui. Et après autant d'année, cela n'a pas changé, il est toujours premier.

• Tout le passage sur le Familier : c'est TELLEMENT CUTE :god: On a fait des "oooh" et des "aaaaw" assez régulièrement, surtout à la mention du Vol de Sumaelle sur le dos d'Obédience et du poulailler intérieur :geu: Par contre, il faut garder en tête qu'elle a besoin de contacts avec ses congénères volatiles de temps en temps. J'espère que Gabin a pensé au poulailler extérieur à cet effet ? :red:

• Dans le doute, on le mentionne, mais Gabin était-il présent durant l'intrigue 1.5, le Tournoi des Trois Opales ? :hm:

• Le paragraphe qui suit nous a beaucoup plu, c'est très joli :coeur:
Citation :
« La bêtise d'un homme. D'un ou de deux. Et voilà que nous partons en guerre. Nous partons ravager des terres. J'ai toujours rêvé d'un monde libre, d'un monde meilleur, d'un Arven sans frontières, mais pas de cette manière. [...] La guerre des hommes n'est pas celle des dragons. Et je me pose donc toujours la même question : pourquoi, à l'instar des griffons, portent-ils autant d’intérêt pour les affaires des hommes quand, celles-ci, peuvent leur être fatales ? [...] Bientôt, je survolerai les terres erebiennes par devoir, puisse Valda veiller sur nos ailes, puisse Joseï pardonner notre intrusion. »

• Pauvre Gabin dans la trame alternée ! :argh: On a adoré !
Par contre, on a l'impression que le passage sur l'ouverture d'esprit accrue à l'égard des différentes orientations sexuelles et romantiques arrive un peu comme un cheveux sur la soupe :hm: On est absolument pas contre, au contraire (Melbren approuve), mais on aimerait que tu l'introduises pour qu'on comprenne ce qui a motivé cette évolution :oui: Quelle situation, quelles personnes, quel événement ? Juste histoire de rendre ça plus clair !

• Dans le doute, là aussi, Gabin n'aurait pas entendu parler, après coup, des événements qui ont eu lieu en Cibella, dans l'intrigue 3.3 ? :hm: C'est pas d'une importance capitale, mais comme il s'agit de son duché, on le mentionne :sisi:

• Attention, dans l'intrigue 3.4, il n'y a eu un seul dragon momie ! Nous en rajoute pas, c'était déjà le bordel avec un seul :argh:

• C'est super astucieux, l'histoire de la liste des choses qu'il aime ! Un peu parano aussi, bon :mdr: Tu pourrais devenir copain avec Liam :geu:

• Pour l'intrigue 3.6, tu as super bien développé les conséquences de la disparition des dieux, mais tu ne fais aucune mention des événements qui ont eu lieu à l'Académie. Pourrais-tu rajouter un bout sur ça, stp ? :hm:

→ Chrono :

• Concernant la dernière date, on a tiqué un peu, vu que tu parles de dégâts matériels nombreux :hm: Il est vrai que la magie est bien moins fiable depuis que les dieux sont séquestrés, mais Gabin a appris à la contrôler depuis un bout de temps : elle ne se déclenchera toute seule malgré les dérèglements. Peut être qu'il était en train de faire je sais pas quel truc magique et c'est allé plus loin que prévu, mais il ne retournera pas à l'état de mage novice. Peux-tu nous détailler ce que tu avais en tête pour que ça ait eu ces répercussions-là, stp ? Qu'on voie si y a besoin d'atténuer, trier ou que sais-je !
Oh et tu as laissé un "xx" à la place du jour :oui:

→ Questions :

• Attention, pas de trait d'union entre Ville et Haute/Basse !

→ RP test :

• Il est très bien ! On aimerait s'assurer d'une chose, cependant. Obédience peut être un dragon gourmand, pas de souci de ce côté-là :sisi: Seulement, c'est l'Obédience de la trame alternée qui était glouton. Fais juste attention à ne pas mélanger les deux dragons qui, au final, se différencient sur certains points :hug:

→ Général :

• C'est bien écrit et on a relevé que quelques fautes, donc rien de notable de ce côté-là ! Il y a par contre plusieurs paragraphes ou phrases tout au long de ta fiche qui nous ont perdues (comme celui cité plus haut, dans la partie Histoire). Soit parce qu'ils étaient à rallonge, soit parce qu'il y avait une grande utilisation des points-virgules, soit parce que tu coupais tes phrases à des endroits inattendus. On a conscience que c'est un effet style et ça ne nous gêne pas, chacun est libre de faire sa vie ! Mais quand ça en vient à gêner la compréhension de l'ensemble, ça nous embête un peu :*-*: Peux-tu faire une relecture et écumer un peu cet aspect-là, stp ? :calin:


Sinon ! Je me répète mais ça a été un plaisir de lire ta fiche :**: Tu as très bien cerné Gabin et tu lui as ajouté divers éléments qui le rendent plus consistant, plus vrai, et c'est très plaisant ! Je vois que tu as commencé à laisser des pistes pour le lien avec Melbren ; toi et moi avons fort à discuter hinhin :coeur: En tout cas, il y a quelques modifications à faire et une relecture, mais rien qui ne changera ton personnage au final, qui est déjà très bien construit :oui:
On a deux questions ultra importantes maintenant, pour satisfaire notre curiosité :geu: :
– Gabin possède-t-il une peluche en forme de poule Nègre Soie ? Et dort-il avec quand il est loin de Sumaelle ? :haww: Ton image de profil est trop cute, au passage !
– Gabin aurait-il (eu) un crush sur Octave, à tout hasard ? :red: Sa ferveur est admirable quand tu le cites mais presque suspecte :piou:
Plus sérieusement, courage pour les corrections et n'hésite pas à nous poker si tu as besoin de quoi que ce soit :siwi:



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B














Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Gabin de la Volte
Gabin de la Volte

Messages : 187
J'ai : 27 ans
Je suis : Major de la Division de la Volte ; Chevaucheur du dragon Obédience (Vol de Jade) ; mage du Printemps (séisme) ; prince de Cibella ; baron de Val-Serein

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la duchesse de Cibella ; Gaëtane. À Gustave de la Rive et sa famille. À la Chevauche (mon capitaine, mon maréchal, mes confrères...)
Mes autres visages: Tim l'Escampette
Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte EmptyMar 12 Fév - 23:42

Hanw :**:

Gabin à Melbren...

J'ai vu les commentaires tout tard le soir, j'ai trouvé que c'était assez soft ! Puis il faisait tellement froid hors des couvertures que je désirai sauter nul part. :geu: :coeur:

Let's go pour la correction.


→ Caractère :

• J'ai remplacé ce paragraphe là ::
 

Par celui-ci ::
 

Est-ce que ca vous semble plus clair ?  :cute:

(A pu l'erreur du 'gong' du coup)


→ Histoire :

• Pour le côté mystérieux.
En effet, j'ai lu plusieurs fois le pv de Gabin sauf qu'une fois lancée dans la rédaction de ma fiche, j'ai pas su m'arrêter. J'ai du coup propulsé en arrière le fameux 'mystérieux' sans retilter qu'il était question de 'plus tard'. Compris, vous m'avez.  :miguel:  Et ouais... vu que j'indique qu'il est assez ouvert (en gros) à l'Académie, le mystérieux casse un peu. Je vais juste le retirer du coup, sauf s'il faut vraiment qu'il y figure dans la présentation quand il est bien adulte ?


• J'ai remplacé ce paragraphe là ::
 

Par cela ::
 

• Pour Sumaelle trop cute.
Hanw c'est chou, merci. :coeur:
Dans ma tête le poulailler n'était pas que réservé à Sumaelle – justement pour qu'elle ne se sente pas isolée, j'imaginais une salle assez vivante en volailles. Par contre c'est vrai que l’extérieur reste essentiel ! Du coup, et si l'ensemble reste cohérent, je garderai en tête qu'il y a un accès vers dehors. Sinon je partirais sur deux poulaillers, un dedans et un dehors :coeur:


• Pour le tournoi des Trois Opales.
J'avoue ne pas m'y être penchée vu que ce n'était pas mentionné dans le pv. :argh:
J'ai fais le tour des 22 pages (vive ctrl-f+Gabin), il a pas été cité, mais comme c'est un événement unique j'ai ajouté un petit mot :


Citation :
« Des festivités, des défis, en Bellifère ?! Je n'aurai pas cru ca possible ! »

Il avait été surpris, Gabin, de l'invitation au tournoi des Trois Opales. Que le duché où l'homme règne en maître, accueille le sien où la femme est reine, cela avait été pour le moins troublant et... excitant quelque part. De la surprise, des défis en devenir, l'homme ne s'était pas fait prier et avait assisté depuis les tribunes. Et il n'avait eu de cesse d'être impressionné tout du long ! Naturellement, quand le chaos s'était invité à son tour, amenant désordre et mort, Gabin avait tout de suite trouvé cela moins sympa... Le pire étant qu'il n'avait strictement rien pu faire pour aider !

Le temps a filé depuis et Gabin espère, quelque part, que l’événement accueillant tout Arven reprendra un jour sous de meilleurs auspices.

• Pour la Trame alternée, j'ai du coup un peu allongé  (beaucoup même  :hum:  ) en posant une anecdote pour expliquer. J'espère que c'est pas trop confus.  :hm:

Spoiler:
 

• J'ai ajouté ceci pour l'intrigue 3.3

Citation :
• Intrigue 3.3 Les Échos du Passé :
« La paix à n'importe quel prix. »

C'est ce qu'en a retiré Gabin de ce qu'il a entendu des événements au Théâtre de l’Étincelle. Et il n'est pas du tout d'accord ! Une paix basée sur la mort et le sacrifice ne peut durer éternellement. Il espère que le Passé ne se reproduira pas. Il espère qu'il ne sera pas, dans le futur, l'un de ces nombreux instruments du destin amené à faire les mêmes choses. Il se refuse à cette idée !

Pour le dragon momie, il avait bu accidentellement, il voyait double ! Edité !

• Pour la liste : On est jamais trop prudent ! Tim, il approuve totalement dans le tiroir, ca lui arrivera jamais de flipper qu'on le drague.  :geu:


• J'ai ajouté ceci pour l'intrigue 3.6, est-ce que c'est suffisant ou c'est au contraire 'trop' ?  :hm:
Citation :
Aussi, il avait été épouvanté par ce qui avait précédé l'absence des dieux, ce qui s'était déroulé à l'Académie alors même qu'il avait mis à disposition sa tour pour les élèves. Dès qu'il avait pu et dès qu'il en avait eu l'ordre, Gabin s'était dépêché aux nouvelles.
Il a été horriblement touché de la perte de ces enfants et adolescents... aucun enfant ne devrait partir si jeune ! Gabin a mis un peu de sa fortune personnelle pour aider à la reconstruction et pour le besoin des élèves.


→ Chrono :

• Concernant la dernière date, je voulais intégrer un petit fait à Val-Serein en rapport avec l'absence des dieux. J'imaginais pouvoir caser à x moment un événement susceptible de faire éclater un peu Gabin (tout en laissant une date assez libre)... Mais j'avoue qu'à part la fameuse tour dont on sait pas si elle va finir par voler à Lorgol  (hein :bat:  ) je ne vois rien pouvant justifier qu'il perde le contrôle.  :hm:  Sauf durant une mission, mais ce serait pas sur Val-Serein du coup. Ca pourrait donner une idée de rp. J'y ai pas vraiment réfléchi plus que ça. :hm:  Je vais retirer la petite mention et j'aviserai par la suite si jamais ca peut être cohérent. :oui:

→ Questions :

• Attention, pas de trait d'union entre Ville et Haute/Basse !
Corrigé ! C'est pas la première fois en prime... :facepalm:

→ RP test :

• Pour Obédience, sans soucis, j'ai voulu reprendre les traits mentionnés dans le pv sur Obédience (goinfre à ses heures). Mais ce ne sera pas un glouton comme Braise. J'ai édité un peu du coup sur l'échange dans le rp.

→ Général :

J'ai refais une lecture et modifié quelques phrases, j'espère que ca suffira.  :coeur:

*Y a pas de piste, Melbren est très bien LOIN.  :argh:

*Pour les questions... j'ai recraché mon ice tea  :mdr:

- Pas de peluches, non ! C'est plus un gosse ok !  :stare:  *cache le doudou dragon* Y avait pas beaucoup de gif de poule nègre-soie...  :sad:  J'ai ceci sinon.  :sisi:
-  :argh:  :argh:  :argh:  :argh:  Jamais ! Il veut même plus voir ce, ce, ce machin mort-vivant.  :rale: Puis j'ai toujours préféré Jacob à Edward donc, non merci les vampires.  :na:  :arrow:

J'ai mon clavier encore tout chaud donc si jamais besoin de remodifier, je suis en forme ! :superman:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Gabin de la Volte   Gabin de la Volte Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabin de la Volte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Capitales-
Sauter vers: