AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – Noir/Blanc
81 € 125 €
Voir le deal

Partagez
 

 Ce que je ne puis t'avouer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Guerriers
Les Guerriers
Anwar Sinhaj
Anwar Sinhaj

Messages : 374
J'ai : 39 ans
Je suis : Garde du palais de Vivedune

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim d'Erebor et au Patriache du Pic de Roc-Épine
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Lancelot l'Adroit, Liry Mac Lir et Antonin de Faërie
Message Sujet: Ce que je ne puis t'avouer   Ce que je ne puis t'avouer EmptyMar 5 Mar - 19:06


Livre IV, Chapitre 2 • L'Éternel Lendemain
Astarté des Sables & Anwar Sinhaj

Ce que je ne puis t'avouer

Certains secrets ne meurent pas dans la tombe



• Date : 12 janvier 1004
• Météo (optionnel) : Il fait un temps agréable, pas trop chaud
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Anwar a de nouveau reçu une mission spéciale du sultan et il partira bientôt.  Le mariage approche à grands pas et certains de ses secrets pèsent lourdement.  Devrait-il s'ouvrir à Astarté?
• Recensement :
Code:
• [b]12 janvier 1004 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4607-ce-que-je-ne-puis-t-avouer#177674]Ce que je ne puis t'avouer[/url] - [i]Astarté des Sables & Anwar Sinhaj[/i]
Anwar a de nouveau reçu une mission spéciale du sultan et il partira bientôt.  Le mariage approche à grands pas et certains de ses secrets pèsent lourdement.  Devrait-il s'ouvrir à Astarté?

Revenir en haut Aller en bas
Les Guerriers
Les Guerriers
Anwar Sinhaj
Anwar Sinhaj

Messages : 374
J'ai : 39 ans
Je suis : Garde du palais de Vivedune

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim d'Erebor et au Patriache du Pic de Roc-Épine
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Lancelot l'Adroit, Liry Mac Lir et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Ce que je ne puis t'avouer   Ce que je ne puis t'avouer EmptyMar 5 Mar - 19:09

Ta promotion comme garde au palais de Vivedune n'est que le fruit de services rendus aux yeux de la plupart des gens qui te connaissent.  En vérité, seule deux personnes savent réellement pourquoi as-tu obtenu ainsi la faveur d'Anthim.  Peut-être est-ce aussi un moyen pour lui de mieux te garder à l'oeil, mais tu ne t'inquiètes pas puisque tu n'as rien à te reprocher.  Jamais tu n'as brisé la confiance qu'il a mise en toi, jamais tu ne voudrais le faire.  Pas quand une fois encore il te permet de t'éloigner du palais, de retourner dans le désert et retrouver le goût de l'aventure et du sable. Ce n'est pas la première fois qu'une mission t'es confiée, à toi qui ne devrait s'occuper que de la sureté du palais.  Il n'y a pas encore un an que tu as accepté cette offre de revenir là où tu es né, cette fois sans courir le danger d'être assassiné.  Tu refuses toujours d'habiter le palais, les quelques rares nuits que tu y as passé ont été gorgées de cauchemar et troublées par un sommeil agité.  Tu ne peux oublier toute la violence qui a régi ta petite enfance.  Pour rien au monde, tu ne voudrais échanger cette vie que tu as, pour rien au monde tu ne voudrais réclamer ce trône qui devait être tiens.  Quand tu tiens Aïssa dans tes bras contre ton cœur, tu te réjouis de savoir que jamais il ne serait sujet aux mêmes dangers qui ont peuplé ton enfance.  Quel soulagement de savoir que cette famille que vous formez avec lui et Astarté sera heureuse et libre de tout soucis de succession!

Pourtant, quelque chose dans cette situation te rend inconfortable.  Quelque chose manque à ton bonheur et si la plupart du temps tu peux oublier ce vide, il t'arrive parfois de le trouver extrêmement effrayant et impossible à combler.  Bientôt, tu uniras ta vie à Astarté par contrat.  L'encre imprimera votre peau pour vous rappeler ce jour.  Aujourd'hui c'est ton anniversaire et elle ignore où tu es né.  Tu as retrouvé ta sœur, mais tu ne peux la traiter comme telle que lorsqu'entre vous deux.  Elle ne peut être la tante de son neveu.  Cela te brise le cœur.  Quelques mois n'ont certainement pas suffit à remplacer des années, pas quand vos affectations respectives vous tiennent éloignés l'un de l'autre.  Pourtant, quand elle est à Vivedune, tu voudrais pouvoir la voir quand tu en as envie, l'accueillir chez toi comme ta sœur.  Pour cela… Pour cela il faudrait qu'Astarté sache.  Et là est la douleur irradiante : elle ne peut, elle ne doit savoir.  Quand c'est peut-être le meilleur remède à toute cette solitude qui, tapie dans ton quotidien, crée ce vide qui refait parfois surface sans prévenir.

Tu te rends à l'atelier d'Astarté après ton tour de garde au palais, pour la voir elle, mais aussi ton fils.  Depuis la naissance d'Aïssa, tu passes très peu de temps à la garçonnière et reste presque tous les soirs chez Astarté.  Après avoir déposé un léger baiser sur le front de ta bien aimée, tu lui prends des bras le poupon que tu cales contre ta poitrine, prenant soin de soutenir sa tête.  Son sourire édenté fait rapidement fondre ton cœur.

« Il te ressemble, » dis-tu en t'adressant à Astarté.  En grandissant, il aurait les même traits fins et délicats que sa mère, tu n'en doutes pas.  Pourtant, même si tu es ému à la vue de ton enfant, tu restes soucieux.  Le départ approche et tu ne sais toujours pas si tu dois t'ouvrir ou non à Astarté.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ce que je ne puis t'avouer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: Territoires Libres :: Erebor :: Vivedune-
Sauter vers: