AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les Chevaucheurs • Modo
avatar

Messages : 89
J'ai : 18 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Victorine
Les Chevaucheurs • Modo
Message Sujet: Mission infiltration   Ven 17 Mar - 18:57


Livre II, Chapitre 2 • La Fortune des Flots
Pénélope de Bellancre, Astrée Aubétoile & Aurore Aubétoile

Mission infiltration

C'est pas du tout ce que vous croyez, m'dame !



• Date : 31 mars 1002
• Météo : Il ne pleut pas, mais le temps est gris et froid.
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Après les événements survenus à Bohémont, Aurore est soulagée d'avoir des nouvelles de sa soeur. Le jour où celle-ci rentre de Brunante où elle a été recueillie, elle la rejoint au sein de l'Académie, lieu qui lui est désormais interdit puisqu'elle n'y étudie plus. Aurore se fait donc passer pour Astrée, puis la retrouve avec beaucoup d'émotions. Sauf qu'elle ne s'attend pas à ce qu'une enchanteresse passe à ce moment-là et comprenne qu'elle n'a rien à faire là.
• Recensement :
Code:
• [b]31 mars 1002 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t1885-mission-infiltration]Mission infiltration[/url] - [i]Pénélope de Bellancre, Astrée Aubétoile & Aurore Aubétoile[/i]
Après les événements survenus à Bohémont, Aurore est soulagée d'avoir des nouvelles de sa soeur. Le jour où celle-ci rentre de Brunante où elle a été recueillie, elle la rejoint au sein de l'Académie, lieu qui lui est désormais interdit puisqu'elle n'y étudie plus. Aurore se fait donc passer pour Astrée, puis la retrouve avec beaucoup d'émotions. Sauf qu'elle ne s'attend pas à ce qu'une enchanteresse passe à ce moment-là et comprenne qu'elle n'a rien à faire là.


_________________
Aurore • mediumvioletred
Sucre • rebeccapurple




...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs • Modo
avatar

Messages : 89
J'ai : 18 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Victorine
Les Chevaucheurs • Modo
Message Sujet: Re: Mission infiltration   Ven 17 Mar - 19:02

Elle est saine et sauve !

Le soulagement est tel, quand elle apprend la nouvelle, qu'elle manque de rater une marche dans les escaliers de la caserne. L'Outreparleur engagé par sa soeur, auprès du marquis de Brunante, l'a brièvement renseignée sur la situation, la rassurant sur l'état d'Astrée alors qu'elle se rongeait les sangs depuis qu'elle a appris la fulgurante attaque des pirates sur les côtes d'Ansemer. Monstres, vils faquins, résidus de latrines, rats des mers, pâles copies d'être humains ! Elle a eu si peur, Aurore, qu'il soit arrivé quelque chose à sa jumelle, elle n'en a pas fermé l'oeil de la nuit. Elle avait refusé de se rendre au festival afin de travailler encore sur un exercice qu'elle peinait à maîtriser et lorsqu'elle a su... oh, comme elle a regretté. Mais heureusement, elle n'a rien et elle n'a plus qu'à prendre son mal en patience, jusqu'à son retour à Lorgol, quelques jours plus tard.

Ce matin-là, Aurore se lève aux premières lueurs du jour, incapable de rester au lit plus longtemps. Pratiquement tombée du lit, elle s'en va rejoindre Sucre après un petit déjeuner frugal, tant son estomac est noué. La dragonne somnole encore un peu, allongée dans l'herbe humide à l'arrière de la caserne, ses écailles brillantes de s'être roulée dans la rosée. Son souffle chaud la réchauffe un peu, en cette matinée grise et froide, sa présence la rassure.

C'est aujourd'hui qu'elle rentre ? Aurore acquiesce d'un simple signe de tête, sans pouvoir répondre. Et s'il s'était passé quelque chose ? Et si elle ne pouvait pas rentrer ? Tu t'inquiètes trop, brindille. Elle sera là. L'éternel optimisme de l'Améthyste lui fait du bien et elle s'attarde encore un instant auprès d'elle, profitant même d'une éclaircie pour prendre place sur son dos et survoler la cité aux mille tours. Ce n'est que bien plus tard qu'elle quitte la caserne, direction l'Académie, pour y rejoindre Astrée.

Les couloirs de l'ancienne bâtisse ne lui sont plus accessibles depuis qu'elle a rejoint les corps des Chevaucheurs, pourtant, c'est avec un aplomb certain qu'elle se présente sous le nom de sa soeur pour s'engager à l'intérieur des lieux réservés aux élèves et professeurs ; ce n'est pas la première fois qu'elles s'amusent à se faire passer l'une pour l'autre, d'habitude pour jouer. Cette fois, pourtant, l'heure est grave et elle ne se sent presque pas coupable d'ainsi frauder pour la rejoindre. Elle presse d'ailleurs le pas, frappe à la porte de sa chambre et saute à son cou lorsqu'elle la voit apparaître par l'embrasure, laissant échapper un son étranglé, entre cri de joie et sanglot. « Ne me fais plus jamais peur comme ça. » déclare-t-elle d'une voix étouffée contre la chevelure blonde de sa jumelle.

Elle se recule enfin, la regardant de la tête aux pieds, une moue soulagée sur ses traits et un sourire tendre sur les lèvres. « J'ai bien cru que ces damnés pirates t'avaient fait du mal. C'est terrible ce qui est arrivé, la nouvelle a fait le tour de l'Académie. Tu n'as pas trop eu peur ? Ces forbans sont si terribles, aussi mal éduqués que des Îliens, mais en pire, je n'aurais pas supporté qu'ils s'en prennent à toi. » Vils, ignobles personnages. Ils n'auraient tout de même pas osé toucher à un seul cheveu de sa soeur, n'est-ce pas ? Aurore la serre à nouveau dans ses bras, comme pour s'assurer qu'elle est bien là.

_________________
Aurore • mediumvioletred
Sucre • rebeccapurple




...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Savants • Admin
avatar

Messages : 484
J'ai : 17 ans
Je suis : Etudiante en Astronomie spécialisée dans l'étude des constellations

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma famille, Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Grâce de Sombregemme, Sitara d'Erebor, Meldred Vif-Ressac
Les Savants • Admin
Message Sujet: Re: Mission infiltration   Lun 3 Avr - 13:17

Astrée attendait nerveusement, dans sa chambre, vêtue d’une des belles robes que le marquis de Brunante lui avait offertes. Un marquis, un vrai ! Qui lui avait parlé, s’était montré fort avenant, et très agréable. Elle avait du mal à redescendre de son nuage, bien consciente de la chance extraordinaire qu’elle avait eue. Elle espérait pouvoir échanger avec lui de temps en temps, s’il y consentait. Elle en avait fait la demande à voix très mesurée, presque à mi-mots, les joues incroyablement rouges de son audace, mais elle ne savait si elle oserait le faire réellement. Peut-être lui écrirait-il, lui ? Il n’était pas aussi merveilleux que son duc, mais il avait fait une forte impression sur la demoiselle Aubétoile. Elle mourrait d’envie de tout raconter à sa sœur – les belles toilettes, le magnifique maquillage appliqué par des servantes (presque scandaleux, parfois), les magnifiques couverts, meubles, pièces… Oh, tout était splendide ! Et elle était surtout désireuse de l’étreindre longuement, après la peur qu’elle avait eue, à Bohémont. Elle lui avait terriblement manqué, et même l’excitation de se trouver dans la demeure d’un marquis –un marquis ! – n’avait pas suffit à apaiser ses craintes et ce manque.

Elle ne savait comment elle pourrait faire, sans sa jumelle qu’elle aimait tant, et cela s’avérait un peu plus vrai chaque jour. Même si elle avait honte de s’être laissée enivrer par le marquisat dans lequel elle s’était trouvée, n’y pensant pas tout de suite, trop occupée à se remettre de ses émotions de la soirée dans les draps élégants et incroyablement doux dans lesquels elle s’était endormie. Elle aurait presque voulu qu’on lui en donne une paire, en plus des magnifiques robes qui étaient maintenant les siennes. Elle en avait déposé une, parmi les plus belles, sur son lit, qui serait pour Aurore. Si elle n’avait pas été là avec elle, elle voulait partager cela, un peu. Elle avait cependant demandé, bien humblement et avec beaucoup de gêne, si elle pouvait contacter sa sœur, au marquis, qui lui avait promis de faire passer un message à la Caserne de Flammes, pour elle. Il devait être important, s’il pouvait agir ainsi, le beau marquis.

Elle tourne en rond dans sa chambre, presque trop vaste pour elle en l’instant. Le plafond étoilé ne l’apaise même pas, et elle écarte le téléscope qu’elle avait sorti pour tenter d’étudier et de calmer son impatience, sans succès. Et si Aurore lui en voulait, d’être partie sans elle ? De s’être mise en danger ? Que savait-elle, au juste, sa sœur ? Astrée n’en savait trop rien, mais elle est immédiatement rassurée de sentir les bras de sa sœur se renfermer sur elle, la faire basculer presque, tellement elle y met de force. Elle l’embrassa affectueusement sur la joue, ne pouvant s’empêcher de sourire alors que son reflet la dévisage.

« Si seulement tu savais comme j’ai eu peur… Ils s’en sont pris à la petite Lena, même, elle était terrorisée, derrière un étal. Une des leurs, effrayée par leurs actions. Astrée avait confié à sa sœur que la petite princesse blonde avec qui elle passait du temps était une fille de pirates. Même si elle déplorait ça, Lena n’était pas comme eux, loin de là. Ils sont horribles, ils ont mis tellement de personnes en danger, en ont blessé tellement, voire pire… Elle frémissait un peu, la Savante, en se livrant ainsi. Elle a vraiment su sang noble, Lena, tu sais. Sa mère, la pirate, elle prononça malgré elle ce mot avec dédain, malgré la gentillesse dont avait fait preuve Freyja de Brunante, qu’elle préférait voir comme noble dame que comme pirate, est la tante du marquis. Sa tante, une pirate ! Mais c’est un jeune homme très sympathique… Très… beau ! Il égale presque notre duc et son ami. » Elle avait les joues incroyablement rouges, Astrée, et toussait de confusion.

_________________
On dit des Lunes qu’elles reflètent la lumière du Soleil. Mais je sais, moi, qu’elles reflètent celle des Étoiles.


Paroles : steelblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages • Admin
avatar

Messages : 35
J'ai : 34 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Académie
Mes autres visages: Mélusine • Quitterie • Freyja • Ljöta • Rejwaïde • Faustine
Les Mages • Admin
Message Sujet: Re: Mission infiltration   Lun 17 Avr - 20:26

Astrée va bien. Cette rassurante nouvelle est parvenue par le réseau de communication de la Guilde des Mages il y a quelques jours ; tous les domaines d’Ansemer, incluant Bellancre, ont été informés de ce qu’il s’est passé pendant le festival de Dame Fortune à Bohémont. Elle a pâli, Pennia, en lisant la longue liste des morts, des blessés et des disparus – le soulagement en découvrant mention de la présence d’Astrée à Brunante n’a été que passager. Elle s’en est voulu, de ne pas avoir été là ; même si, de fait, sa propre magie n’aurait pas été d’une grande utilité. Comme le dit si bien Elsir, « Et t’aurais fait quoi, tu leur auras balancé du sable dans les yeux ? »

Toutefois, ce matin, les élèves de l’Académie réfugiées à Brunante ont été rendues à leurs études par un portail : Pénélope est allée s’enquérir de la jeune Lena Jedidiah qui appartient à la Saison dont elle est l’Enchanteresse, petite mage automnale bien particulière à sa manière ; et c’est sur le chemin du retour que ses pas l’ont menée vers un endroit qu’elle connait pour l’avoir espionné quelques années : la chambre d’Astrée, petite savante étrangère à la magie, mais toute de même chère à son cœur, d’autant plus depuis que sa jumelle a déserté les couloirs de l’Académie pour ceux de la Caserne de Flamme. Chambre d’Astrée, dans laquelle ladite Astrée entre, la porte lui étant ouverte par… elle-même ? Un instant perplexe, Pénelope comprend rapidement qu’il s’agit sûrement d’Aurore venue clandestinement prendre des nouvelles de sa sœur. Le règlement interdit aux non-élèves l’accès au-delà de l’étage des visiteurs sauf escorte par un membre du corps enseignant ; et la voilà bien embêtée, l’Enchanteresse, de devoir demander à Aurore de vider les lieux.

Après un regard prudent dans chaque direction pour s’assurer que le couloir est bel et bien vide, la voilà qui colle dignement l’oreille au battant, écoutant de toute son attention ce qui se dit derrière, et souriant au son du frénétique babil de ses filles. Elle aurait pu rester là un petit moment, sans l’arrivée tapageuse d’Elsir, qui se pose sur son épaule en coassant « Intrusion ! Intrusion ! » de toute la force de ses petits poumons. Tais-toi donc, tu vas les alerter ! C’est le but de la manœuvre, sinon tu vas rester plantée là pendant deux heures sans oser toquer pour les voir.

Bon. Il a raison, l’impertinent perroquet, et c’est donc convaincu de son bon droit qu’il se dandine un instant sur son perchoir pour se pencher en avant, tambourinant gaiement du bec sur le bois de la porte. « Ouvrez ! Ouvrez ! » braille-t-il de sa voix éraillée, et Pénélope ne peut retenir un sourire à imaginer les deux mignonnes surprises en pleine infraction, devoir ouvrir le battant pour se trouver nez à nez avec un ara bariolé très mal élevé. Rapidement, elle croise les mains devant elle, retrouvant la posture digne qui sied à la marquise de Bellancre, Enchanteresse de l’Automne et représentante de l’autorité auprès des deux jeunes filles qu’elle s’apprête à sermonner.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs • Modo
avatar

Messages : 89
J'ai : 18 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Victorine
Les Chevaucheurs • Modo
Message Sujet: Re: Mission infiltration   Ven 21 Avr - 23:22

Quelle joie que de revoir sa soeur, que de la serrer enfin dans ses bras, que de la voir en bonne santé et sans une égratignure ! Des pirates, par Levor. Des pirates ! Aurore la serre un peu plus contre elle, s'apaise de sa seule présence. Merci, ô Destin, de l'avoir ramenée en un seul morceau.

« Si seulement tu savais comme j’ai eu peur… Ils s’en sont pris à la petite Lena, même, elle était terrorisée, derrière un étal. Une des leurs, effrayée par leurs actions. » Elle écarquille les yeux, la jeune cadette, abasourdie par ces paroles. Puis elle laisse échapper un son entre sifflement et reniflement de dédain ; peuvent-ils s'attendre à autre chose de la part de tels brigands ? De la part de rats des mers, de scélérats ? De la part des résidus du continent, qui vivent dans la fange et dans le crime ? Elle n'est pas étonnée, la petite Outreventoise, par ce manque de savoir-vivre flagrant.

« Ils sont horribles, ils ont mis tellement de personnes en danger, en ont blessé tellement, voire pire… » Oh, par tous les dieux. Aurore prend la main de sa soeur dans la sienne et la serre doucement pour la réconforter, l'apaiser au mieux, malgré les visions d'horreur qui apparaissent déjà dans son esprit. Si seulement elle avait été présente pour la soutenir, pour la mettre à l'abri et lui épargner la violence des pirates... Sa soeur, si douce, si délicate. Et si ces rustres lui avaient mis la main dessus ? Elle n'ose imaginer !

« Elle a vraiment su sang noble, Lena, tu sais. Sa mère, la pirate est la tante du marquis. Sa tante, une pirate ! Mais c’est un jeune homme très sympathique… Très… beau ! Il égale presque notre duc et son ami. » Ses yeux s'agrandissent, deviennent grands comme des soucoupes. « Le marquis de... de Brunante ? » demande-t-elle, encaissant l'information au même titre que la terrible nouvelle de l'attaque des pirates. Elle remarque bien le rouge sur les joues de sa jumelle alors elle l'entraîne doucement jusqu'au lit où elles prennent place toutes les deux, dans la chambre aux allures du duché de l'Honneur, au ciel semblable à celui qu'elles aperçoivent lorsqu'elles rejoignent leur père dans son observatoire de Souffleciel. Cette merveilleuse magie lui manque un peu depuis qu'elle est à la caserne de Flamme, mais elle a Sucre maintenant pour lui tenir compagnie lorsqu'elle a trop l'ennui de chez elle. Mais ce n'est pas réellement ce qui la préoccupe à cet instant.

« Dis-moi tout Astrée. Comment était-ce là-bas ? T'a-t-il bien traitée ? Était-il aimable, respectueux ? » Est-ce là tout ce qui lui importe ? Sa soeur va bien, elle n'a rien et elle doute qu'elle veuille s'attarder plus longtemps sur les événements terribles de Bohémont alors mieux vaut... discuter de ce sujet agréable ? Oh, qu'il est mal de se montrer aussi curieuse, mais il s'agit d'Astrée et elle ne lui aurait pas mentionné le marquis si elle n'avait pas des choses à dire à son sujet, n'est-ce pas ?

« Intrusion ! Intrusion ! » Elles sursautent toutes les deux, alertées par la voix stridente et pas... humaine qui hurle dans le couloir ? « Oh non... » C'est pour elles, forcément. « Qu'est-ce qu'on fait ? Je ne veux pas t'attirer des ennuis. » demande-t-elle à sa soeur, un peu hésitante. Elle n'a pas envie qu'elle se fasse prendre mais elle sait que si elle veut être une digne Chevaucheuse, elle doit assumer ses actes, quels qu'ils soient !

« Ouvrez ! Ouvrez ! » Les coups frappés la font relever les yeux et elle serre doucement la main de sa soeur avant de lui donner un baiser sur la tempe. « Ne t'en fais pas, je vais... je vais arranger ça. Tu n'y es pour rien. » Et elle se lève pour aller ouvrir la porte.

_________________
Aurore • mediumvioletred
Sucre • rebeccapurple




...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Savants • Admin
avatar

Messages : 484
J'ai : 17 ans
Je suis : Etudiante en Astronomie spécialisée dans l'étude des constellations

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma famille, Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Grâce de Sombregemme, Sitara d'Erebor, Meldred Vif-Ressac
Les Savants • Admin
Message Sujet: Re: Mission infiltration   Jeu 4 Mai - 21:35

Quel réconfort, après ce qu’elle a vécu, de retrouver sa sœur, son étreinte aimante et douce, et l’abri de ses bras. Elle reste ainsi dans ses bras, appréciant qu’elle la rapproche un peu plus d’elle, et de voir que sa peur est identique à la sienne. Elle a tellement eu peur de ne plus jamais revoir sa sœur, elle n’aurait jamais pu se pardonner, si c’était arrivé. Mais elle sait pouvoir se confier, pouvoir tout lui dire. Sa main qui serre la sienne, l’effroi dont elle fait preuve, sans lui demander pourtant de cesser de raconter tant d’horreurs… Oui, elle peut compter sur sa sœur, et cela achève de la rassurer et de lui faire oublier que c’était si horrible. Et puis, elle a vu un marquis. Elle a passé quelques jours chez un marquis ! Si elle s’était attendue à ça. Si elle avait seulement eu idée, qu’elle pourrait raconter ça à Aurore. Qu’elle ramènerait des robes, qu’elles pourraient partager.

Elle rit un peu, de voir sa jumelle aussi choquée d’elle, et aussi pour dissimuler sa gêne, à la pensée qu’elle l’a trouvé très appréciable. Presque un homme parfait – pas autant que son duc, mais tout de même. Elle hoche la tête, presque frénétiquement, quand sa sœur reprend ses paroles, lui demande qui elle a vu, et elle la suit sans discuter sur son lit, cherchant par où commencer. Parce que c’est sûr, elle va tout vouloir savoir, n’est-ce pas ? Et cela ne manque pas. Oui, bien sûr, qu’Aurore voudrait tout savoir. Et quel plus beau décor que le ciel étoilé qu’elles ont toujours connu, reproduit grâce aux enchantements de l’Académie ?

Elle rougit encore, glousse presque, avant de réussir à parler. « C’était si beau, tout était magnifique. Riche. Mêlé avec bon goût, et mesure. Et lui… ses habits étaient magnifiques. Sobres mais somptueux. Il avait une telle éloquence… on aurait dit qu’il récitait un poème, à chaque fois qu’il ouvrait la bouche. Qu’il déclamait tout ce qu’il avait à dire, dans la plus grande harmonie. Il se serait mis à chanter, que tout le monde aurait été subjugué par sa voix. C’est un homme parfait, Aurore. On en a rarement vu, des comme ça. » Elle parle franchement, malgré sa gêne, presque, d’admettre ça. Elle n’oubliera pas le marquis avant longtemps, la petite savante.

Ou peut-être plus tôt qu’elle ne le pense, elle qui croyait passer la soirée à décrire le domaine, à parler des splendides pièces, de ce magnifique piano qui se trouve là-bas, de tous ces divertissements, tous ces livres… De ces draps, parmi les plus soyeux dans lesquels elle ait jamais pu dormir. Oh, elle n’oubliera jamais ce séjour là-bas. Mais les cris qui retentissent dans le couloir, de cette voix… bizarre, déplaisante, lui ôtent tout cela de la tête. Elle lui dit quelque chose, et elle se sent soudain mal à l’aise, sans bien savoir pourquoi – hormis la peur de se faire réprimander, elle qui n’a jamais commis aucune infraction, mis à part celle de se faire passer pour sa sœur, ou de l’autoriser à se faire passer pour elle pour qu’elles partagent sa chambre, et se retrouve, parfois.

« Non, attends ! Je vais… je vais me cacher ! Là, sous le lit. On nous verra pas. »

Elle est assez fine, pour ça. Et avec un peu de chance, personne regardera dessous. Heureusement qu’elle porte pas une belle robe qu’on lui a offerte, chez le marquis ! Même si elle aime celle qu’elle a dessus, c’est pas… pareil. Elle voit pas, pourtant, l’oreille du lapin qu’elle a pris dans ses bras, qui dépasse, ou sa chaussure qui est tombée au pied du lit, pendant qu’elle se glissait dessus. Elle chuchote à sa sœur d’ouvrir, personne comprendra.

_________________
On dit des Lunes qu’elles reflètent la lumière du Soleil. Mais je sais, moi, qu’elles reflètent celle des Étoiles.


Paroles : steelblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages • Admin
avatar

Messages : 35
J'ai : 34 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Académie
Mes autres visages: Mélusine • Quitterie • Freyja • Ljöta • Rejwaïde • Faustine
Les Mages • Admin
Message Sujet: Re: Mission infiltration   Dim 11 Juin - 16:09

Et la porte s’ouvre. La mignonne qui vient d’entrebâiller le battant est celle-là même qu’elle a vue franchir le seuil – Aurore, donc, la visiteuse clandestine qui ne devrait point se trouver là. Un instant, Pénélope s’accorde le loisir d’observer sa fille ; juste une poignée de secondes, deux respirations, quelques battements de cœur. Son regard glisse sur les traits faussement innocents de la jeune femme, notant sur ses joues le léger hâle donné par sa nouvelle vie exposée au soleil sur les ailes de Sucre. Elle-même n’a jamais été réellement attirée par une vie au-dessus des nuages ; en bonne Îlienne, élevée en Ansemer, le royaume à explorer a toujours été celui des flots, et elle tire une immense fierté de ses trois vivenefs qui sillonnent l’océan pour en explorer les merveilles, regrettant simplement de ne pouvoir les accompagner. Aurore, au moins, semble décidée à mener une vie tumultueuse faite de défis et de découvertes… Il est simplement regrettable que cela soit en temps de guerre. Le sourire de la marquise se fait un peu triste ; puis elle reprend contenance, pour ne pas éveiller les soupçons de la jeune resquilleuse.

« Bonjour, mademoiselle Aubétoile. Des… va-et-vient suspects ont été rapportés concernant votre chambre, je tiens à m’assurer que tout est en ordre. Cela ne sera pas long. » Souriante toujours, elle avance d’un pas ferme, obligeant la mignonne à reculer quelque peu pour lui laisser le passage, Elsir toujours perché sur son épaule. Debout sur le seuil, sans avancer plus pour ne pas envahir l’espace personnel de la jeune femme – de sa jumelle, en réalité – Pénélope observe attentivement l’endroit… vide. En apparence, pour le moins. Où donc s’est dissimulée l’occupante surnuméraire des lieux ? Elle remarque rapidement une chaussure solitaire tombée au pied du lit, et ses soupçons se dirigent dans cette direction. Un zeste d’amusement vient colorer ses pensées, à imaginer la mignonne sûrement tapie sous le matelas, tentant de se faire aussi petite que possible. Comment la déloger de là en douceur ?

Je m’en occupe. Attends… ! Trop tard : braillant un très peu discret « Intruuuuse ! », le perroquet s’est majestueusement laissé tomber au ras du sol, d’où il redécolle rapidement avec une boule de poils entre les serres. Ne le blesse pas ! Je n’en ai pas l’intention, rassure-toi. Délicatement, l'ara dépose son fardeau terrifié sur le bureau, tandis que l’écho d’un cri de surprise résonne encore dans les tympans de l’Enchanteresse. Sereinement, les mains croisées devant elle, Pénélope attend que l’autre jumelle quitte sa cachette. « Aurore, vous devriez aider votre sœur à sortir de là. », murmure-t-elle, un léger sourire toujours au coin des lèvres. Non, petite : elle n’est pas dupe.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs • Modo
avatar

Messages : 89
J'ai : 18 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Victorine
Les Chevaucheurs • Modo
Message Sujet: Re: Mission infiltration   Sam 17 Juin - 16:25

Oh, comme l'appréhension est forte à cet instant. Aurore a si peu l'habitude d'enfreindre les règles et encore moins l'habitude de se faire attraper à le faire, alors comment réagir ? Elle voit sa soeur se dissimuler sous le lit et elle prend son courage à deux mains, prête à régler la situation si celle-ci s'envenime ; elle est seule responsable, c'est elle qui a voulu rejoindre Astrée dans sa chambre alors qu'elle n'en a pas le droit, c'est donc elle qui en assumera les conséquences si leur petit stratagème ne fonctionne pas. Plus forte de ces résolutions, Aurore ouvre la porte et se retrouve avec stupéfaction devant l'Enchanteresse de l'Automne.

« Bonjour Professeur. Puis-je... vous aider ? » demande-t-elle, un peu hésitante, pas très assurée devant cette femme qu'elle domine pourtant en taille, mais certainement pas en autorité. « Bonjour, mademoiselle Aubétoile. Des… va-et-vient suspects ont été rapportés concernant votre chambre, je tiens à m’assurer que tout est en ordre. Cela ne sera pas long. » « Des... va-et-vient ? » répète-t-elle plus efficacement encore que le perroquet perché sur l'épaule de la mage. Pourtant, elle recule lorsque celle-ci fait mine de s'avancer pour pénétrer dans la chambre qui n'est pas la sienne. Aurore peine à cacher son trouble mais elle reste silencieuse pendant que la pièce est examinée à distance. Elle s'apprête d'ailleurs à demander si elle avait trouvé ce qu'elle cherchait quand le perroquet s'exprime à nouveau de sa voix caractéristique. « Intruuuuse ! » L'Outreventoise sursaute et voit le Familier s'emparer du lapin avec consternation. Le petit couinement de surprise poussé par sa soeur n'aurait pas pu être moins opportun.

« Aurore, vous devriez aider votre sœur à sortir de là. » Cette fois, la surprise se dessine sur ses traits. Comment sait-elle qu'elle est Aurore et non Astrée ? Elle n'a laissé aucun indice sur elle quant à son appartenance au corps des Chevaucheurs. Toutefois, elle n'est pas en position de l'interroger ou de la contredire, car elle se sait prise en faute. Aurore s'avance et aide sa soeur à sortir de sa cachette, et tandis que celle-ci chasse la poussière de sa robe, la cadette se tourne vers l'Enchanteresse. « Professeur, je vous demande pardon. Mais si sanction il doit y avoir, ne blâmez pas ma soeur, je vous en prie. J'ai décidé seule de venir la voir. » Elle baisse la tête en signe de respect et de soumission face à l'autorité d'une supérieure. Inutile d'entraîner Astrée avec elle, elle assume parfaitement les conséquences de ses actes.

_________________
Aurore • mediumvioletred
Sucre • rebeccapurple




...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Savants • Admin
avatar

Messages : 484
J'ai : 17 ans
Je suis : Etudiante en Astronomie spécialisée dans l'étude des constellations

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : ma famille, Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Grâce de Sombregemme, Sitara d'Erebor, Meldred Vif-Ressac
Les Savants • Admin
Message Sujet: Re: Mission infiltration   Jeu 13 Juil - 15:20

Astrée retient son souffle, alors que la porte s’ouvre. Elle ferme les yeux, comme si ça pouvait changer quelque chose, retenant son souffle aussi longtemps que le silence l’installe. Pour combien de temps ? Elle n’en sait rien, mais ce qui doit n’être en réalité que quelques secondes lui donne l’impression de durer des heures. Clarifiez la situation, et partez. Elle frémit, autant que cela lui est possible sous un lit, en entendant les paroles de la femme. Qui est-ce ? Sa voix ne lui dit rien du tout, mais elle semble savoir qui elle est. Elle n’a pas cours avec elle, pourtant, elle en est sûre. Aurore l’a-t-elle eue comme professeur ? Impossible de le dire. L’apprentie astronome meurt d’envie de tourner légèrement la tête, pour voir qui est là, mais elle sait que si elle le fait, elle ne pourra pas ne pas se faire remarquer, alors elle attend sagement, oubliant un peu trop régulièrement de respirer, stressée comme elle l’est. Pourvu qu’elle ne soit pas visible. Ce n’est normalement pas le cas, mais… On sait jamais.

Elle sursaute malgré tout, en entendant et en voyant le perroquet, en le voyant saisir Pinpin. Pinpin, tout mignon et tout doux, qui n’avait rien fait. Pinpin, qui allait surement être lacéré par les griffes du… du perroquet ? Elle savait, qui c’était. Cette prof bizarre avec un perroquet comme Familier. Elle ne parvint pas à réprimer un cri de terreur – pas Pinpin ! Elle affronterait toutes les punitions que la Professeur jugerait adéquates, mais qu’elle lui rende son Pinpin. Elle s’apprête à le dire aussi, après qu’Aurore l’ait aidée à se glisser hors du petit espace entre le sol et le lit, non sans se cogner la tête, mais sa jumelle l’interrompt, en prenant le blâme. En essayant, en tout cas. Est-ce que ça marcherait ? Astrée ne voulait pas attendre de le savoir. Elle déglutit difficilement, afin de s’avancer, non sans récupérer Pinpin et le caresser tout doucement pour le rassurer, lui murmurant à l’oreille que le méchant oiseau lui fera plus de mal.

« La grondez pas. Je… On sait qu’on a pas le droit, on acceptera sans rien dire ce que vous déciderez mais… Enfin, j’étais à Bohémont, et Aurore a eu peur. Comme j’aurai eu peur, très peur, si elle y avait été, et pas moi. On… On pouvait pas faire autrement, que de se retrouver ce soir. Je… Je suis désolée, on le refera pas. »

Elle baissait la tête, honteuse. Elle dérogeait pas aux règles, en général. Sauf à celle-la…

_________________
On dit des Lunes qu’elles reflètent la lumière du Soleil. Mais je sais, moi, qu’elles reflètent celle des Étoiles.


Paroles : steelblue


Dernière édition par Astrée Aubétoile le Dim 6 Aoû - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Mages • Admin
avatar

Messages : 35
J'ai : 34 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Académie
Mes autres visages: Mélusine • Quitterie • Freyja • Ljöta • Rejwaïde • Faustine
Les Mages • Admin
Message Sujet: Re: Mission infiltration   Mar 18 Juil - 23:05

Elles ont bien grandi, les petites jumelles confiées aux bons soins de Sélène il y a déjà… tant d’années. Elle se rappelle du passage d’Aurore sur les bancs de l’Académie, de son arrivée toute jeunette et pleine d’espoirs ; de la venue de sa sœur, un an plus tard. Qu’elles sont prometteuses – Aurore notamment, dont elle a suivi les progrès magiques de loin, ne manquant jamais de consulter périodiquement son dossier. Astrée semble douée également dans son domaine, même si les secrets di Savoir restent bien hermétiques à Pénélope dont la vie est plutôt envahie de magie. « Rebelles, rebelles ! Punition ! » s’égosille gaiement Elsir sur son épaule, battant gaiement de ses ailes bariolées. Il prend un immense plaisir à faire marcher les deux mignonnes, et Pénélope ne peut retenir un sourire amusé devant leurs mines déconfites. Elles sont touchantes, si prévenantes l’une envers l’autre, pleines de sollicitude ! Il est bien dur de résister à un tel étalage d’amour sororal, et elle secoue doucement la tête.

Non. Pas de punition.

« Je ne vais pas vous sanctionner de vous être inquiétée pour votre jumelle, mademoiselle Aurore. Néanmoins, j’insiste : lorsque vous souhaitez rendre visite à mademoiselle Astrée, veuillez accomplir les formalités et passer par l’étage des visiteurs. Ce n’est point pour vous contraindre ni vous rebuter : c’est une simple raison de sécurité. Si, pour une quelconque raison, l’Académie devait être évacuée, nous devons savoir précisément qui se trouve dans son enceinte. » Un petit rire amusé lui échappe. « Mêm’ s’il faut s’pogner l’beigne un peu pendant que v'là les formalités. » Devant la mine interloquée des deux jeunettes, elle a tôt fait de se reprendre. « Même si – même si le délai d’attente pour l’enregistrement peut être long, et que vous aurez sûrement un peu l'impression de perdre votre temps. » Elsir ricane de son passage naturel à l’îlien, et elle tire sur le tissu de sa robe pour en rajuster un pli imaginaire, dignement, recomposant sa contenance altière, un amusement rieur au fond des yeux.

C’est vers Astrée, que son regarde se fixe. « Vous étiez à Bohémont lors de l’assaut pirate, m’avez-vous dit, mademoiselle Astrée ? Pourriez-vous me raconter ? La rumeur parle de l’Audacia. L’avez-vous vu… ? »

Elle se rappelle avec nostalgie de la figure de proue ; et sait par Rackham que les pirates du bord sont restés chaleureux et braves. Le jeune Red, un autre de ses cousins, y est en poste à présent, d'ailleurs...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs • Modo
avatar

Messages : 89
J'ai : 18 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Liam d'Outrevent
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Liselotte, Victorine
Les Chevaucheurs • Modo
Message Sujet: Re: Mission infiltration   Mer 2 Aoû - 13:04

Elle est toute penaude, la jeune Aurore. Plus encore lorsque sa soeur intervient pour demander à l'Enchanteresse de ne pas les punir. Elle aurait dû savoir qu'Astrée interviendrait à son tour pour l'empêcher de prendre le blâme et elle doit se retenir de lui prendre la main pour la rassurer, comme elle fait parfois, de façon naturelle. Elles ont toujours été plus fortes à deux et ce n'est qu'à ses côtés qu'elle se voit passer les épreuves les plus importantes de sa vie.

La cadette lève les yeux lorsque le professeur reprend la parole. Humble mais surprise par les paroles conciliantes, elle écoute respectueusement, sans l'interrompre un instant. Ce n'est que lorsqu'elle prononce quelques mots dans un accent incompréhensible qu'elle hausse des sourcils interrogateurs avant d'échanger un regard avec sa jumelle. Mais qu'est-ce que c'est que ce charabia ? L'Enchanteresse se reprend toutefois et Aurore ne peut que hocher la tête avec respect.

« Ca ne se reproduira plus, vous avez ma parole. » assure-t-elle, comme sa soeur avant elle. Et la parole d'une Outreventoise ne compte certainement pas pour rien, n'est-ce pas ? Levor lui en soit témoin, elle ne brisera pas sa promesse.

« Vous étiez à Bohémont lors de l’assaut pirate, m’avez-vous dit, mademoiselle Astrée ? Pourriez-vous me raconter ? La rumeur parle de l’Audacia. L’avez-vous vu… ? » Nouvelle surprise pour la jeune femme qui, cette fois, tend la main pour prendre celle de sa soeur. Ses doigts s'entrelacent aux siens dans un soutien silencieux et elle pose sur elle un regard rassurant. Elle sait combien l'épreuve a été difficile pour elle et c'est avec déférence qu'elle en fait part à l'Enchanteresse. « Professeur, ma soeur a subi des épreuves difficiles à Bohémont, je vous prie humblement de ne pas les lui faire revivre. » Elle croise le regard de l'Enchanteresse avec une certaine détermination puis jette un regard interrogateur à sa soeur. À elle de décider.

_________________
Aurore • mediumvioletred
Sucre • rebeccapurple




...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mission infiltration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission : infiltration
» Entre mission de sauvetage et opération d'infiltration
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: L'Académie de Magie et du Savoir-
Sauter vers: