AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – Noir/Blanc
81 € 125 €
Voir le deal

Partagez
 

 Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 18:06

Maître de mon destin
Cour des Miracles




Liselotte

Passefil

ft. Jenna Coleman

Y a-t-il plus grand plaisir que celui de la chair ? Liselotte est prête à vous jurer que non et elle en profite ! Oh, comme elle en profite. Cielsombroise dans chaque fibre de son être, elle ne se refuse rien. Mais voilà, il peut être difficile de jongler entre tous ces amants qui se glissent sous ses draps alors elle s'invente de nouvelles identités, de nouvelles personnalités même. Et elle joue, oh comme elle s'amuse la jeune femme à vêtir ces rôles faits sur mesure, ces vies qu'elle brode avec autant de finesses que ses œuvres aux tissus les plus raffinés. Elle est bonne actrice, la demoiselle et son joli minois est si charmant, après tout.




En bref

Âge : 31 ans
Date et lieu de naissance : 14 janvier 973 à Vivessence (Sombreciel)
Statut/profession : Couturière, Espionne de la Cour des Miracles (infiltration)
Allégeance : La Cour des Miracles ; Castiel, duc de Sombreciel ; L'empire d'Ibélène ; L'Ordre du Jugement ; Elle-même avant tout
Dieux tutélaires : Placée sous la tutelle de Mirta ; adresse également ses prières à Isil, Alior et Syned.




joviale - optimiste - rusée - ambitieuse - assurée - appliquée - joueuse - sociable - charmeuse

rancunière - orgueilleuse - opportuniste - menteuse - égocentrique - mesquine - volage - insolente - comédienne

Caractère


Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Mélie et j'ai 28 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Lemon Tart. J'ai découvert le forum via une petite voix dans ma tête et voici ce que j'en pense : j'vous aime :cute:.




Histoire

L'enfant turbulante, la petite peste, la mignonne petite chipie. Oh ça, pour être mignonne, elle l'était Liselotte mais dès son plus jeune âge, elle avait un caractère affirmé et des ambitions plein la tête. Car il faut au moins ça pour se démarquer au milieu d'une ribambelle de gamins de tout âge et de toute taille. Des cousins et des cousines à foison qui volaient toute l'attention qui aurait dû lui être portée, à elle. Elle, la petite princesse de ses parents, la fille unique d'un couple qui n'espérait plus et qui virent enfin leurs prières s'exaucer à la naissance de Liselotte. Et comme elle a été chérie ! Et comme elle voulait les rendre fiers en retour ! Mais comment les rendre fiers si personne ne daignait tendre l'oreille lorsqu'elle prenait la parole lors des réunions de famille ? Alors elle s'est mise à mettre en place des stratagèmes, la mignonnette. Mesquine, elle jouait des tours à ses cousins, les poussait au ridicule, leur faisait porter le chapeau pour des bêtises qu'ils n'avaient pas faites et tirait à elle la couverture. Elle entraînait même sa cousine Adélaïde dans ses facéties. La douce Adélaïde. La docile Adélaïde. Elle avait un an de plus qu'elle, mais elle suivait ses demandes sans jamais se poser de questions et elle accepta sans hésiter la proposition de Liselotte. Ainsi, c'est Adélaïde qui reprit l'affaire familiale, débutant son apprentissage à Vivessence tandis qu'elle-même finirait par reprendre le commerce de sa tante. C'est tout de même plus intéressant que la draperie.

À quinze ans, elle se rendait donc au cœur de la cité des peuples libres, parmi des membres de la famille Passefil établis à Lorgol depuis des années. Leurs services vont des voiles de navires aux sacs de céréales et comprend même la confection de chapeaux ! Mais Liselotte, elle avait des goûts bien plus raffinés. Elle, elle rêvait de dentelle, de soie et de satin. Elle aimait la broderie et les vêtements fins, élégants. Et son talent ne tarda pas à attirer une nouvelle clientèle qui se fidélisa, à son plus grand plaisir. Liselotte tirait fierté de son travail et, bien qu'elle ne fût qu'une apprentie, elle n'hésitait pas à donner son avis et à orienter la boutique dans le sens qui lui plaisait. De par son petit minois et ses sourires enjôleurs, il était difficile de lui refuser quoi que ce soit ; sa famille s'y laissait prendre aussi aisément que ses clients.

Quelques temps à peine après son arrivée à Lorgol, Liselotte se familiarisait déjà avec la ville. Emprunte d'une assurance excessive et d'une bonne humeur communicative, elle parcourait les rues sans craindre le moins du monde les répercussions, rencontrant des personnes de tous horizons avec qui elle engageait des conversations passionnantes. De fil en aiguille, elle se retrouva au beau milieu d'un rassemblement, lors du solstice d'hiver et, pleine de confiance, passa les épreuves qui la firent entrer à la Cour des Miracles.

Les années passèrent et Liselotte menait se double vie avec aisance, passant de l'atelier de sa tante aux pavés de la Cour. Et dans les deux, elle y mettait tout son cœur, travaillant consciencieusement, se dépassant sans cesse afin d'impressionner ses maîtres et de gagner en notoriété dans un milieu comme dans l'autre. Et c'est bien grâce à cela que, six ans plus tard, elle était à la fois une couturière à part entière et une espionne affirmée.

Elle partit alors pour Ibelin, chez la mère d'Adélaïde, dont elle reprit le commerce comme elle l'avait promis il y a bien longtemps. Grâce à ses talents et à la soie envoyée par un cousin résidant en Erebor, la boutique éveilla rapidement l'intérêt des nobles d'Ibelin. L'Aiguille d'Or connut un essor extraordinaire et Liselotte ne ménageait pas ses efforts pour que chaque nouveau vêtement soit plus sublime que le précédent. Cette nouvelle notoriété lui ouvrit bien des portes et elle laissait traîner ses oreilles un peu partout dans les salons de la capitale, friande des ragots de la haute société. Puis vint le moment tant attendu, après deux ans à tenir la boutique ; l'Impératrice Catarine elle-même l'aborda et lui proposa d'entrer à son service. L'opportunité était trop belle. Liselotte accepta sur le champ, accédant alors à la cour impériale et, par la même, à la famille impériale dont les secrets lui semblaient soudain aisément accessibles. Depuis lors, elle profite largement de sa position pour informer la Cour des Miracles de tout ce qui pourrait les intéresser.

• Pendant le livre I : Liselotte elle a observé, elle a attendu son heure et elle a profité de la situation comme elle l'a toujours fait. Extrêmement bien placée aux côtés de Catarine d'Ibélène, elle en a vu et entendu des choses intéressantes. Elle avait déjà rejoint l'Ordre du Jugement alors que ses membres n'étaient encore qu'un murmure qui parcourait Arven, alors inconsciente de leurs réels objectifs. Elle était curieuse, la petite couturière, jouant sur plusieurs fronts comme elle l'a toujours fait, envoyant des rapports réguliers à la Cour sur leurs agissements. Lentement mais sûrement, elle a monté en grade et elle occupe une place de choix dans leurs rangs grâce aux événements du Tournoi des Trois Opales et ceux qui ont suivi, durant la Samhain. Elle a une vue d'ensemble sur les événements à venir, elle tisse doucement sa toile et tire les fils qui l'arrangent, quand ça l'arrange. À présent, elle a reçu une somme d'argent conséquente grâce à son travail et elle compte bien l'utiliser pour ouvrir une boutique au cœur de la Ville Basse, jumelle de l'Aiguille d'Or à Ibelin. Avoir un pied à terre dans la cité aux mille tours ne peut certainement pas faire de mal en ces temps troublés et sa renommée est telle qu'elle n'aura aucun mal à trouver des employés prêts à travailler d'arrache-pied pour vendre ses sublimes créations. C'est peut-être la guerre, mais ce n'est pas une raison pour déambuler accoutrés comme des sacs de pommes de terre !


• Pendant le livre II :
L'année a été fructueuse pour la belle Liselotte, qui a pu ouvrir une seconde boutique dans la Ville Basse de Lorgol - gérée par son cher cousin. Son affiliation à l'Ordre du Jugement lui a permis d'être aux premières loges de bien des événements ; ainsi, elle était à Vivedune lorsque la guerre a commencé, cherchant des informations dans le Musée des Savoirs Perdus. Elle a beaucoup fureté ici et là et, durant la Trame Alternée, elle a eu la brève vision d'elle-même comme Fils des Ombres, une image qui nourrit ses ambitions. Elle a été parmi les agents de l'Ordre présents à Lughnasadh, prête à se salir les mains pour ceux qui lui font désormais confiance. Elle regrette la mort de son impératrice, mais elle se console en se disant que c'était nécessaire. Depuis, elle tente d'entrer dans les bonnes grâces d'Octave et de Sixtine, profitant de l'atmosphère pesante de la guerre pour dénicher des informations juteuses pour la Cour des Miracles. La fin de la Rose ne l'étonne guère, elle la voyait arriver et il était temps, sûrement, de passer à autre chose.

TRAME ALTERNÉE (Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
→ Liselotte a su se faire une place de choix au sein de la Cour des Miracles puisqu'elle s'est élevée au rang de Fils des Ombres. Sans pitié, plus ambitieuse que jamais, elle n'a pas hésité à éliminer les obstacles sur sa route. Avec l'aide de l'Oracle, sa douce Joséphine, elles ont fait régné la terreur sur Lorgol, devenue un réel coupe-gorge. Joséphine qui est d'ailleurs la seule personne à recevoir son affection - son amour même - et à avoir sa confiance. Elle a fait tuer Mélodie pour trahison, ainsi que ceux qu'elle voyait comme ses complices : Césaire et Liam. Mais Mélodie est revenue la hanter, esprit vengeur et particulièrement agressif. Elle s'est alors rendue chez Lancelot en espérant qu'il règle le problème en enfermant l'esprit dans une poupée, comme il l'a fait pour Chimène. Mais il n'était plus le Lancelot de cette réalité et il était incapable d'accéder à sa requête. Liselotte est repartie bredouille, avec la ferme intention de lui régler son compte.
→ Liselotte ne s'est éveillée que quelques instants, le 1er mai. Alors qu'elle partait de chez Lancelot, elle a retrouvé la mémoire, encore dissimulée sous le masque du Fils des Ombres. Ne connaissant pas la Lorgol de cette réalité, elle a pris un mauvais détour et a été tuée dans une ruelle par des brigands.
→ Elle a tout de même décidé de se souvenir, pour se rappeler qu'elle a porté un jour le masque de Fils des Ombres et se donner les moyens d'y parvenir encore.

• Pendant le livre III :
Elle s'est retrouvée dans un rêve étrange où elle portait le masque du Fils des Ombres et courait au coeur des pavés pour fuir les Chasse Sauvage et sa meute de chiens terrifiants. Sixtine d'Ibélène disparaît à ce moment-là et Liselotte tente de rester proche de son frère pour sécuriser sa place au palais. Le couronnement d'Octave d'Ibélène et le retour de sa soeur change grandement les choses au palais, annonçant la sécession d'Erebor et de grands bouleversements dans le conseil impérial. Liselotte suit tout cela d'un oeil intéressé.
Durant toute cette période, Liselotte continue de créer des robes pour des dames de la noblesse du continent, dont Grâce de Sombregemme qui épouse Melsant de Séverac. La couturière se rend au mariage pour admirer son oeuvre et profiter des festivités. Cette nuit-là, elle se fait enlever par la Chasse Sauvage en compagnie de Joséphine Siguardent.

Chronologie

• 14 janvier 973.
Naissance de Liselotte à Vivessence, de parents drapiers. Fille unique au milieu d'une ribambelle de cousins et de cousines.

• juin 988.
Départ de Liselotte pour Lorgol où elle s'installe parmi des membres de la famille Passefil établis sur place.

• décembre 988.
Elle passe les épreuves de la Cour des Miracles et les rejoint pour commencer son apprentissage d'espionne en parallèle à celui de couturière.

• novembre 994.
Départ pour Ibelin où elle reprend le commerce de sa tante. L'Aiguille d'Or devient alors la boutique en vogue de la capitale.

• mars 996.
Liselotte est approchée par l'impératrice elle-même afin de devenir sa couturière officielle. Elle accepte, bien évidemment.

• juillet 997.
Le duc de Sombreciel est envoyé en sevrage au palais impérial, Liselotte en profite pour se rapprocher de lui.

• novembre 1000.
Liselotte rejoint l'Ordre du Jugement, curieuse à leur sujet. Lentement mais sûrement, elle adhère à certains de leurs idéaux et grimpe les échelons.

• du 14 au 30 septembre 1001.
Liselotte participe au Tournoi des Trois Opales en tant que spectatrice.

• du 31 octobre au 5 novembre 1001.
Présente aux événements qui se déroulent au Festival du Seuil, elle parvient à ramener une moitié du mode d'emploi du Sablier du Temps à l'Ordre du Jugement. Cela lui vaut une bonne promotion et une prime conséquente.

• du 25 au 27  janvier.
La guerre est déclarée ; Liselotte est envoyée en Erebor avec un petit contingent de personnes pouvant être utiles à sa mission pour s'emparer de trésors du Musée des Savoirs Perdus à Vivedune. Elle échoue et ne parvient qu'à rapporter des babioles.

• février 1001.
Avec la prime offerte par l'Ordre du Jugement, elle crée une seconde boutique, jumelle de celle qu'elle possède à Ibelin. La nouvelle sera située à Lorgol, dans la Ville Basse, et sera gérée par son cousin Théodore.

• du 1er avril au 31 mai 1002.
Liselotte est Fils des Ombres dans une autre vie. Elle s'éveille juste assez longtemps pour le réaliser avant d'être assassinée dans une ruelle.

• 2 juillet 1002.
Liselotte assiste à la plaidoirie de la Rose Écarlate à la Cour des Miracles.

• du 29 au 31 juillet.
Liselotte participe aux festivités de Lughnasadh. Elle aide l'Ordre à préparer leur coup et ses informations permettent également aux voleurs de la Cour des Miracles d'organiser un larcin au coeur du palais impérial.

• 6 octobre 1002.
Malgré la mort de l'impératrice, Liselotte est encore la bienvenue au palais comme couturière attitrée. C'est la princesse Sixtine qui l'enjoint à rester parmi eux.

• 31 janvier 1003.
Elle fait un rêve étrange où elle se retrouve File des Ombres au coeur des pavés de la Cour des Miracles. Le soir-même, la princesse Sixtine disparaît.

• 29 mars 1003.
Elle est présente au couronnement d'Octave d'Ibélène.

• 20 juillet 1003.
Elle assiste au mariage de Grâce et Melsant de Séverac en tant qu'amie de la mariée et créatrice de sa robe. Le soir-même, elle disparaît avec Joséphine, toutes deux emportées par la Chasse Sauvage.



Questions

Livre II:
 

Livre III:
 

Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
• Il arrive à Liselotte d'adresser une prière ou un mot de remerciement aux dieux qui veillent sur elle, mais elle n'est pas de ceux qui cherchent leur approbation pour chacun de ses gestes. Depuis longtemps, la couturière s'est affranchie de toute autorité et fait ce qui lui semble le plus pertinent pour servir ses intérêts. La disparition des dieux ne l'inquiète donc pas plus que ça. Peut-être est-il temps que les humains arrêtent de se reposer sur eux et qu'ils commencent à prendre les choses en main.

La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
• Elle en sort à peine et elle se sent... changée. Elle ne saurait dire en quoi, ni comment ; peut-être est-ce l'idée d'avoir parcouru les cieux durant des mois en tuant, suivant aveuglément les ordres d'un seul être... ? Liselotte est terriblement frustrée d'avoir ainsi perdu de longues semaines de sa vie à cavaler dans les cieux et elle a en tête de remettre de l'ordre autour d'elle, à présent qu'elle en est sortie.

Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
• Lorgol, c'est le synonyme de la liberté et de l'indépendance pour la Cielsombroise qui y a fait à la fois son apprentissage de couturière et d'espionne. Elle aime y retourner de temps en temps, elle aime cette frénésie et la diversité qu'elle offre et elle s'y sent bien, tout simplement.



Invitation sur mesure

Castiel de Sombreflamme & Liselotte Passefil

20 août 1001


« Ma Dame, êtes-vous prête ?
-Je le suis mon brave. Mais nous allons effectuer un petit détour. »

Il pétille ce sourire qu'elle arbore sur son visage lumineux, face à la mine surprise du cocher. Voilà des semaines qu'elle prépare son voyage pour le domaine de Vivessence où elle va rendre visite à sa famille mais une autre réponse lui est parvenue récemment, plus tardivement. Une invitation qu'elle ne peut laisser passer, une commande à honorer. Un duc à satisfaire.

Liselotte emporte de nombreux bagages avec elle ; tissus, vêtements, matériel divers et cadeaux pour sa famille. Transportés par portail d'Ibelin à Svaljärd, ils sont ensuite acheminés jusqu'à un attelage dépêché quelques jours plus tôt par la jeune couturière. Le chemin sera parcouru bien plus rapidement depuis la frontière kyréenne. La Cielsombroise trépigne d'impatience ; voilà bien longtemps qu'elle n'a pas mis les pieds dans le duché qui l'a vue naître. Les mois s'écoulent si vite dans la capitale ibéenne ! Mais comme elle se languit de Sombreciel, de son effervescence, de sa folie douce et de son insouciante légèreté. Elle compte bien profiter de ces quelques jours pour renouer avec ses racines et c'est pourquoi elle a revêtu l'un de ses plus beaux voiles aux couleurs du duché de l'esprit.

L'attelage se met enfin en route et la couturière s'installe confortablement sur son siège. La journée est fraîche pour la saison et le ciel est voilé de gris, laissant parfois un rayon de soleil en traverser l'épaisse couche nuageuse. Elle garde pourtant la fenêtre ouverte, ses mains gantées pianotant le rebord et le vend secouant le voile qui encadre son visage. Son regard se pose un peu partout sur les alentours, admirant la rudesse des paysages de Valkyrion, heureuse que les glaces n'en recouvrent pas encore les terres.

Ils font plusieurs haltes durant la trajet, pour se dégourdir les jambes ou pour se désaltérer. À chaque fois, Liselotte quitte l'attelage pour discuter avec le cocher qui semble peu habitué au babillage incessant d'une couturière si petite qu'elle lui arrive à peine aux épaules. Sa carrure est large et il possède le visage impassible et les yeux clairs, caractéristiques de ce duché. Elle parvient pourtant à lui arracher quelques sourires et une discussion plus intéressante au fil du chemin. Avant d'arriver à une auberge pour la nuit, elle décide de faire le dernier bout de chemin à côté de lui plutôt que dans la calèche ; elle apprend ainsi des choses intéressantes sur quelques nobles qu'il a transportés récemment depuis la capitale. Une jeune mariée faisant un peu trop souvent la route pour se rendre chez son beau-frère, un bourgeois respectable qui a oublié une bouteille de liqueur cielsombroise vide sous son siège, un couple un peu trop enthousiaste qui ne parvenait pas à se faire discret durant leur voyage et qui a obligé le propriétaire de la calèche à effectuer un nettoyage un peu plus poussé de l'intérieur. Quelques menus détails que la Cielsombroise retient avec amusement ; tout cela est si divertissant.

À la nuit tombée, ils parviennent à une auberge non loin de la frontière cielsombroise et ils décident d'y faire halte pour repartir de bon matin. Cette fois, le temps semble plus clément et Liselotte s'impatiente lorsqu'ils approchent de leur destination. Puis elle l'aperçoit au loin, le manoir. C'est à peine si elle ne sort pas entièrement la tête de la calèche pour l'observer de plus près et elle ronge son frein jusqu'au moment où ils franchissent les grilles. Au bout du chemin, l'attelage fait halte et c'est un majordome au visage familier qui l'accueille, tendant sa main afin de l'aider à descendre. La jeune couturière l'accepte avec plaisir, lui lançant un regard entendu puis fait face au manoir, les poings sur les hanches. Alors c'est ça, le domaine des Murmures !

« Puis-je faire porter vos bagages à l'intérieur ?
-Uniquement ceux-ci je vous prie. Nous reprenons la route demain, il n'est pas nécessaire de tout emporter. »

Il acquiesce et donne quelques ordres aux domestiques avant de l'accompagner à l'intérieur, jusqu'à un petit salon. Le cocher, lui, est également pris en charge dans une autre partie du manoir. Liselotte est alors laissée seule mais elle ne s'assoit pas sur ces fauteuils qui semblent pourtant si confortables. Elle laisse son regard voguer à travers la pièce, examinant la décoration sobre et les meubles éclairés par la lumière douce de cette fin de matinée.

Enfin, elle entend les pas qui annoncent l'arrivée de son hôte et elle s'incline respectueusement lorsqu'il entre enfin dans la pièce. « Votre Grâce, je suis ravie de vous revoir. » Son sourire s'élargit mais son regard décèle très vite les marques de fatigue sur les traits du duc. Elle fait mine de ne rien voir pourtant. Elle n'est pas là pour ça, après tout.




Récapitulatif

Liselotte Passefil

Mise à jour des registres et bottins



♦️ Jenna Coleman
♦️ Compte principal : Non
♦️ Groupes secondaires : Le peuple / La Cour des Miracles

Ne conserver que les lignes remplies
♦️ Hiérarchie : Cour des Miracles / Espionne (infiltration)
♦️ Affiliation : Ordre du Jugement




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred


Dernière édition par Liselotte Passefil le Lun 24 Déc - 11:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 18:08

:castiel:
JOIE, BONHEUR ET BEAUX VÊTEMENTS :haww:


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Mayeul de Vifesprit
Mayeul de Vifesprit

Messages : 3245
J'ai : 32 ans
Je suis : Voltigeur de Nuage, Major du Vol de Valkyrion, division de Svaljärd
Héritier de Vifesprit, petite barronie à l'Ouest de Sombreciel

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibélène
Mes autres visages: Arsène Albe - Maximilien de Séverac
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 18:29

:fire:
Bienvenue à Liselotte !


Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu TitreMayeul1
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Denys du Lierre-Réal
Denys du Lierre-Réal

Messages : 6155
J'ai : 34 ans
Je suis : le duc de Lagrance, marquis du Lierre-Réal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Lagrance avant tout, à l'Ordre du Jugement et dans une moindre mesure à l'empire de Faërie
Mes autres visages: Hiémain ◊ Anthim ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 18:49

TU AS CRAQUEEEEEEEE :bounce: :bounce: :bounce:

Liselotte :siwi:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 18:52

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :**:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 19:10

HIIIIIIIIII ! MA COUTURIÈRE À MOOOOI !
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 19:14

:haww: :haww:




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 19:38

:calin2:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 20:47

Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 21:08

:siwi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 21:38

Mais il pleut des DC :argh:
En tous les cas, quel beau PV :siwi: Re-bienvenue et amuse-toi bien avec ce nouveau personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyMer 31 Aoû - 22:22

Oh une nouvelle bouille ! :coeur:
Amuse-toi bien avec ce nouveau perso ! :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyJeu 1 Sep - 11:17

Re-bienvenue :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs • Admin
Les Voltigeurs • Admin
Rejwaïde Sinhaj
Rejwaïde Sinhaj

Messages : 526
J'ai : 30 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Ordre du Jugement, et Anthim, sultan d'Erebor
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Ljöta ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyJeu 1 Sep - 13:18

Mémé :cute:
Tu me feras des beaux habits à moi aussi une fois que Grâce m'aura parlé de toi, heiiiiiiin ?



 

Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu 878780TitreRejwade1
Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu 604330Circonflexes

Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyJeu 1 Sep - 14:26

Merci les gens :**:

Et oui bien sûr Reja :haww:




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyJeu 1 Sep - 14:29

Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu Tumblr_n13ad7Q51k1trav8xo1_500

Mais je veux bien partager avec Reja :haww:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs • Admin
Les Voltigeurs • Admin
Rejwaïde Sinhaj
Rejwaïde Sinhaj

Messages : 526
J'ai : 30 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Ordre du Jugement, et Anthim, sultan d'Erebor
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Ljöta ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyJeu 1 Sep - 14:30

Qu'elle est mignonne avec moi :haww:



 

Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu 878780TitreRejwade1
Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu 604330Circonflexes

Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Liselotte Passefil
Liselotte Passefil

Messages : 560
J'ai : 31 ans
Je suis : Couturière au service de la cour d'Ibélène, Espionne à la Cour des Miracles (infiltration), membre de l'Ordre du Jugement

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles, Sombreciel & l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Alméïde, Ilse, Aurore, Victorine, Teagan
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyVen 2 Sep - 17:17

Alors comment dire... Vous n'allez pas aussi commencer vos histoires avec Liselotte ou ça va mal se passer :red:

Mais je vous aime :sisi: :cutie:




On joue parce qu' on aime la vérité et parce qu' on la déteste. On joue parce qu' on deviendrait fou si on ne jouait pas. Jouer ! Est-ce que je sais, moi, quand je joue ? Est-ce qu' il y a un moment où je cesse de jouer ?



dialogues • mediumvioletred
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyDim 4 Sep - 1:15


Ibélène • La Cour des Miracles

Bienvenue !

Liselotte Passefil




Tu peux aller tirer tes cartes, je t'en accorde une troisième pour le délai :cute:











Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyDim 4 Déc - 14:12


Ibélène • La Cour des Miracles

Bienvenue !

Liselotte Passefil




Livre II

Validation !


Tu peux aller tirer deux cartes ! :vv:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyDim 3 Déc - 23:16


Validation Livre III


Et c'est bon, deux cartes communes de validation !











Revenir en haut Aller en bas
Les Chevaucheurs
Les Chevaucheurs
Tristan d'Amar
Tristan d'Amar

Messages : 4809
J'ai : 33 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme
Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu EmptyLun 24 Déc - 14:33


Validation Livre IV


C'est parfait, deux cartes communes de validation !











Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu   Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Liselotte Passefil | je tire mon épingle du jeu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Capitales-
Sauter vers: