AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -21%
Housse de transport et protection Tomtoc pour console ...
Voir le deal
14.99 €

Partagez
 

 “ En attendant un signe, un mot.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: “ En attendant un signe, un mot.”   “ En attendant un signe, un mot.” EmptyMer 2 Mar - 23:42


Livre I, Chapitre 1
Jhali Chercoeur & Mélisende de Séverac

“ En attendant un signe, un mot. ”




• Date : Fin mars 1001
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Une discussion entre Écoutante et Lame au sujet de la situation de la Confrérie Noire, l'absence d'Oracle.



Dernière édition par Mélisende de Séverac le Jeu 3 Mar - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: “ En attendant un signe, un mot.”   “ En attendant un signe, un mot.” EmptyJeu 3 Mar - 0:04

Tout était calme, trop calme. La Tour des Assassins de Lorgol était presque vide. Plus d'ordre de mission. Plus de meurtres. Plus de clients. Plus de sang versé. Que des prières restées sans réponses.  Telle une ombre dans la nuit, j'arpentais le dédale des couloirs étroits et déserts de la Tour. Ma cape noire jonchait le sol en virevoltant, suivant l'allure rapide de mes pas. Je n'étais pas masquée, jamais. Je venais pour vénérer Lida, la Sombre Mère, celle qui nous montrait la voie. La Tour était notre sanctuaire, notre lieu de recueillement. Depuis la mise à mort en juillet de l’an mil du précédent Oracle, j’avais pris pour habitude de venir méditer, prier tout en haut de la tour, sous cette coupole de verre et de cristal - je savais que la Sombre Mère m’entendait, je n’attendais aucune réponse, je savais que je n’en aurais aucune. J’attendais un signe, un mot de sa part, n’importe quoi... La Confrérie n'avait pas d'Oracle. Mes poisons étaient restés dans leur fiole, même si nous avions vengé l'Oracle j'en tenais encore rigueur à la Faërie pour ce qu'elle avait fait. Mes prières s'étaient envolées vers la Sombre Mère, lui demandant de choisir parmi l'un des Écoutants un digne héritier. Ma préférence allait pour Jhali, l’Écoutante de l'Aspect du Poison. Elle avait cette force obscure en elle pour diriger la Confrérie Noire. Elle en avait la carrure. Elle avait tout pour être choisie. Peut-être un peu jeune en tant qu’Écoutante malgré-tout. Au détour d'une allée de la Tour des Assassins étroite et élancée, elle était là, Jhali flamboyante et majestueuse.

« Jhali » Je la saluais, baissant la tête respectueusement. « De passage à Lorgol ? Tu es venue pour le Carnaval ?»

Un sourire malicieux sur les lèvres, Jhali était mon Écoutante et une amie. J'aimais parler des heures avec elle des différents types de poisons, cherchant toujours plus foudroyant, toujours plus violent ou au contraire quelque chose de lent et de douloureux tel un venin voyageant dans les veines de notre victime. Quand elle s’arrêtait à Lorgol, elle n’oubliait jamais de passer par les laboratoires et les réserves qui se trouvaient en sous-sol et qui étaient les repères des Lames qui avaient embrassé l’aspect du Poison. La situation était parfois délicate entre elle et moi, tiraillée entre l'affection que je lui portais et cette notion de hiérarchie installée entre nous. Je la respectais en tant que ma supérieure et l'écouter en que telle.

Les jours étaient bien longs... interminables sans un parchemin et une mission à accomplir...Je ne pouvais plus fournir de corps à Almëide pour ses propres études. « La tour des Assassins est calme... trop calme depuis l'assassinat de l'Oracle... » J’ignorais si Jhali aspirait à devenir Oracle... j’imaginais que oui ? Quel écoutant pouvait nier un certain désir de le devenir ? D’être la voix, la parole, l’intermédiaire de la Sombre Mère, avoir cet honneur, cette faveur, ce privilège.

Les fils et filles de la nuit avançaient tels des funambules dans l’incertitude de leur destin, sur un fin fil fragile. En attendant un signe, un mot de la part de la Sombre Père. En attendant son verdict, sa parole, sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
 
“ En attendant un signe, un mot.”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: