AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Les Voltigeurs • Admin
avatar

Messages : 3582
J'ai : 37 ans
Je suis : Voltigeuse

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ermengarde, duchesse de Bellifère ; Alméïde, princesse d'Erebor, et son duc, Anthim ; Augustus, empereur d’Ibélène
Mes autres visages: Tristan d'Amar, Sitara d'Erebor, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Voltigeurs • Admin
Message Sujet: Re: INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles   Dim 20 Mar - 23:08

Les cris de la proue de la Marie-Sanglante seraient horribles, si nous n’avions pas plus important à faire. Récupérer les enfants, les ramener auprès de leurs parents. Nous opposer aux pirates. Secourir les petits. Je vois Lucy, vaillante comme pas deux, sur un dragon, alors même que je récupère un enfant dont l’identité est évidente. Le petit prince érébien. Tous les enfants sont importants, davantage encore pour moi les Jedidiah, et les enfants de la cour des miracles ensuite. Mais les conséquences si je perdais le bébé dans mes bras seraient bien plus dramatiques. Et les gens à mes côtés savent visiblement ce qu’ils font. Que je les connaisse ou non… Je ne peux pas rester plus longtemps sur le navire, dans tous les cas. Pas avec un nourrisson dans mes bras. Je m’éloigne, Corail sachant parfaitement où elle doit se rendre. Je cherche le teint hâlé des érébiens, dans la foule des parents amassés sur le pont de l’Audacia. Du duc et de la duchesse d’Erebor. Je ne les connais pas réellement personnellement, mais je les ai vus, à quelques reprises, auparavant. Je descends avec prudence de Corail, loin de la foule, avant de m’approcher des parents. De discuter avec eux quelques instants. Je suis prête à repartir, malgré tout, quand la voix de Rhéa s’élève, claire et puissante, alors même que le navire repart vers le port. J’y suis habituée, mais elle doit arracher des frissons à bien des gens présents sur ce pont. Cette foule inhabituelle me semble dénaturer le bateau. Ma décision est pour autant prise. Je continue à échanger avec les souverains du duché du sable, mais j’irai me porter volontaire auprès de Freyja et Philippe. Il n’y a pas le moindre doute à ce sujet.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Chevaucheurs • Admin
avatar

Messages : 1630
J'ai : 32 ans
Je suis : Capitaine de Vol de l'Escadron de Chevaucheurs de Lagrance
Marquis d'Amar

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Fluctuante. S'il était fidèle à l'impératrice, il l'est nettement moins à l'empereur, bien qu'il se soit éloigné de Chimène de son vivant, par son attitude envers les mages du Sang. Il est malgré tout toujours fidèle à son duc, à son duché, et à Faërie.
Mes autres visages: Grâce de Sombregemme, Sitara d'Erebor, Meldred Vif-Ressac, Astrée Aubétoile
Les Chevaucheurs • Admin
Message Sujet: Re: INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles   Dim 20 Mar - 23:48

Il ne me fallut que peu de temps, pour rejoindre Ferveur et partir à la suite de Neve et Quitterie en direction de l’horizon. Il ne s’agissait là que de pistes incertaines, du moins le pensais-je, n’ayant pas eu l’occasion d’entendre ce qui avait convaincu de nombreux chevaucheurs de se rendre à la recherche du navire à la sinistre réputation ayant quitté le port de Lorgol quelques jours auparavant. Fort heureusement, nos montures étaient bien plus rapides que ces seigneurs des eaux, tributaires de bien des aléas. Quel spectacle curieux devait-ce de voir voltigeurs et chevaucheurs se rendre conjointement et à toute allure vers un point encore invisible, suivis de plus ou moins loin par l’Audacia, bâtiment marin majestueux. Bâtiment marin majestueux dont le pont était foulé par nombre d’inconnus. C’était là un spectacle incongru, mais il était impossible pour les familles anxieuses de ne pas partir à la recherche de leurs petits.

Tout comme il était de notre devoir de les secourir du sort peu enviable qui pouvait leur avoir été réservé. Je ne perdais pas un instant, pour me battre, récupérer les petits, les libérer des griffes des pirates qui semblaient agir de manière anormale. Fronçant les sourcils, j’envoyais plusieurs d’entre eux rejoindre les destriers qui se battaient à distance. Ils pourraient plus facilement les déposer sur l’Audacia, et revenir chercher les autres. Je montais tout juste avec un garçon inconnu sur Ferveur, après avoir tenté de soigner Aurore et Quartz sans trop user mes forces, que je fus soudain éloigné contre mon gré du bateau. Bateau sur lequel des enfants se trouvaient encore, ainsi que Quitterie et Melsant, dont les dragon et griffon n’avaient pas pu rester auprès de leurs maîtres. Fronçant les sourcils, j’encourageais Ferveur à dire à celui de Quitterie de le suivre, et à tenter de convaincre je ne sais comment le griffon de venir aussi. Je peinais à maintenir le petit sur le dos de mon dragon, ce dernier regardant partout et quelque peu anxieux rendant la tâche difficile. Je le déposais sur le navire, demandant à Ferveur de rester en l’air – il n’aurait de toute façon pas pu se poser -, le gardant dans mes bras. Tant que sa famille ne le réclamerait, je ne pouvais le laisser vagabonder, apeuré, et risquer de tomber et de se noyer, dans la plus grande ignorance, étant donné l’agitation sur le navire. M’approchant de la figure de proue, je la saluais d’un signe de tête et d’une révérence légère.

« Ma dame, je souhaiterai vous aider au mieux, mais je pense que certains d’entre nous doivent rester à Lorgol. Se renseigner sur les sirènes, sur leur malédiction. Pour les libérer. Tout ce que vous pourriez me dire pour me guider dans mes recherches serait le bienvenue. »

Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
Message Sujet: Re: INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles   Mar 22 Mar - 9:27



Terminés, les louvoiements, la poursuite d'ombres improbables, la chasse aux fantômes. Siméane et moi avons rejoint l'Audacia pile poil au bon moment pour entendre les curieuses révélations de Rhéa. A dire vrai, le baratin de la figure de proue me paraît un peu nébuleux. Bien que je sois à bord depuis une éternité, je n'avais jamais entendu le moindre mot à propos de cette tragédie ancestrale qu'elle nous relate en ce moment. Mon rafiot préféré succombant au charme des sirènes ? Est-ce concevable ? J'éprouve donc quelques difficultés à accepter qu'une telle mésaventure se soit, en outre, reproduite à l'occasion de la fête des masques. Bref, j'ai un peu de mal à suivre, mais sans doute est-ce parce que ma pauvre caboche contient encore quelques neurones de poulet à la place des miens, lesquels sont super-performants, comme vous le savez tous.

Par contre, Marianne et ma Samy n'éprouvent pas la moindre hésitation : les coupables des enlèvements, ce sont ces fripouilles de la Marie-Sanglante. Je concède d'ailleurs volontiers à mes deux toubibs que cet équipage honni est capable des plus immondes perfidies. Ce ne serait pas la première fois qu'on parle d'eux en termes peu élogieux, et ils le méritent incontestablement.

Philippe Jedidiah ne lanterne pas davantage. Nous appareillons. Sus à l'ennemi. Cent regards anxieux, éplorés, ou furieux, scrutent l'horizon à la recherche d'une voile, mais la chance a décidé de ne pas nous sourire. La mer est déserte, à notre plus vif désespoir. C'est ballot, j'aurais dû faire monter à bord mon équipe de fins limiers. Ce ne sont pas des lumières, ils prennent parfois des vessies pour des lanternes, mais ça nous faisait malgré tout cinq paires de quinquets en plus.

Tout-à-coup, alors que j'ai le museau plongé dans les méandres azurés d'une carte marine, j'entends le flop-flop-flop caractéristique des ailes de dragons et de griffons. Auraient-ils des précisions à nous apporter ? Mieux que ça ! Voltigeurs et Chevaucheurs ont livré un combat sévère aux maudits flibustiers de la Marie-Sanglante, et ils ont libéré une flopée de morveux. Hélas, leur succès est incomplet, il manque deux fillettes, les aînées des Jedidiah, Lou-Ann et Lena, notre petite crevette aux yeux malicieux. Disparus aussi un Voltigeur, Melsant, de la tribu des Séverac, et une Chevaucheuse, dont le nom m'a échappé. Bigre ! Pour ces quatre captifs, c'est une véritable catastrophe, compte tenu de la férocité légendaire de leurs ravisseurs.

Ma Samy me rejoint alors, particulièrement affectée par cette terrible nouvelle. Après cinq années d'une amitié profonde et quelques semaines d'une liaison torride, je puis imaginer sans mal ce qui taraude ma douce colombe. Si Lena était restée à l'auberge, si nous n'avions pas cédé à son souhait de se plonger, en notre compagnie, dans le joyeux tumulte des rues, peut-être ne manquerait-elle pas à l'appel. C'est malaisé de se faire une opinion à ce sujet, car elle aurait pu tout aussi bien se joindre à Lou-Ann et à Marianne et disparaître également. Nul ne connaît l'intensité du pouvoir maléfique responsable de l'enlèvement des gamines, et, dès lors, la petite Lena aurait même pu être kidnappée chez elle. Non ?  Voilà mon opinion, et j'en informe ma tendre amie qui adoptera peut-être ma façon de voir les choses. Qui sait ?

Les événements se précipitent alors. Nous rentrons au port afin de mettre les enfants et les blessés en sécurité. Voilà une sage décision. Cependant, Rhéa a repris le fil de ses révélations, et elle affirme soudain qu'elle peut nous mener aux instigateurs de tout ce micmac. Apparemment, démêler cet imbroglio présentera de nombreux risques, mais je devrais trouver là une occasion de reconquérir le respect de ceux qui m'entourent et qui ignorent encore que j'ai abandonné la bibine. Et puis, je me dois de protéger ma Samy, qui a décidé de poursuivre l'aventure et s'est mise à la disposition de Philippe Jedidiah. Inutile de chercher à la raisonner, je la connais suffisamment pour savoir que je n'y arriverai pas. Ce que femme veut ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
avatar

Messages : 729
J'ai : 42 ans
Je suis : Voltigeuse, médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Ibelin officiellement, mais aussi à l'Audacia !
Mes autres visages:
Les Voltigeurs
Message Sujet: Re: INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles   Mar 22 Mar - 14:33

Sur le pont de la Marie-Sanglante, c'est l'anarchie !

A peine posés, les pirates tentent de se jeter sur nous, mais ils sous-estiment la fureur de nos montures. Les premiers inconscients se retrouvent entre les serres de Corail et Soie, tandis que Iode en fait basculer deux par-dessus bord d'un coup d'aile bien placé. Bien joué ! Mais l'équipage est à peine ébranlé par notre entrée, transcendé par leur figure de proue braillant des horreurs. Le combat s'engage dans un tourbillon de lames et de plumes...
Je ne porte pas d'arme, mais cela ne m'empêche pas de participer à ma manière. Je me dirige vers Aurore en difficulté avec son poupon, j’assomme une brute sur mon passage avec une poulie qui traîne au sol. Je récupère le nouveau-né, la voilà les mains libres pour combattre.
Du coin de l’œil, je repère enfin Lou-Ann. Elle ferraille comme une furie et envoie rapidement son adversaire au tapis. Je la hèle pour qu'elle se joigne à nous et j'attrape sans ménagement un gosse paniqué. Il faut rester groupés le temps que les renforts arrivent !

Petit à petit, nous arrivons à rassembler des enfants à tribord. Voltigeurs et griffons essaient tant bien que mal de tenir en respect tous ces pirates, et pendant un temps la ligne de défense semble tenir. Hélas, Maria transmet à ses hommes une telle sauvagerie ! Ils se battent avec férocité, prêts à tout pour récupérer leur butin. Totalement possédés, le regard fou, ils s'acharnent sur notre groupe sans signe de faiblesse. Impossible de tenir. Corail s'envole pour éviter de se faire transpercer. Aurore esquive de peu un coup mortel. En retrait avec les petits, je discerne la fatigue de Iode derrière son obstination à nous protéger ; je me sens impuissante, nous sommes acculés.
Soudain, un rugissement de tonnerre déchire le ciel, et un dragon bleu s'abat comme la foudre sur le pont. Les renforts ! Enfin ! Avec trois Chevaucheurs à la rescousse, nous pouvons enfin nous organiser pour quitter ce rafiot de malheur. Dans une confusion sans nom, je mets Lena à l'abri des coups près de Soie, puis je bats en retraite avec Leo sur le dos de Iode. Une fois hors de portée, je me retourne en pensant trouver Melsant dans mon sillage, mais je découvre le dragon d'améthyste bien plus bas, avec Soie entre ses pattes et Lucy seule sur son dos. Non ! Lou-Ann ! Lena ! La Marie-Sanglante s'enfuit à nouveau, enveloppée d'un brouillard étrange qui brûle la peau et nous empêche d'approcher. Je serre les dents, Leo contre moi, il est temps de retourner vers l'Audacia.

Iode se pose en douceur près de la proue, là où se trouve Freyja. Je rend son petit dernier à mon amie, en silence. Nous échangeons des regards. Elle comprend ce que cela signifie, il n'y a pas besoin de mots. Leurs grandes filles sont toujours prisonnières de Maria. Philippe et elle étreignent leurs deux petits, soulagés de les récupérer, mais je partage leur amertume.
Rhéa intervient, elle emmènera son capitaine par-delà les océans connus s'il le désire. Mais ce sauvetage peut se transformer en aller simple vers l'inconnu, la soif de sang des sirènes n'est pas à prendre à la légère...
Je ne renoncerai pas à retrouver ma filleule et sa sœur. Les Jedidiah sont ma famille depuis tant d'années. Mais je ne peux pas prendre la décision seule. Je me tourne vers mon partenaire du ciel. Qu'en pense Iode, préfère-t-il que l'on reste à terre ?
Ils s'avance vaillamment, mon bel oiseau, les plumes encore ébouriffées par la bataille, arborant quelques éraflures. Il m'offre un coup de tête affectueux, puis plante son regard d'or dans le mien. Il est déterminé, il me suivra. Je confirme notre choix à mon capitaine. Me voici à nouveau membre de l'Audacia.


Spoiler:
 

_________________






☸ J'ai pour moi les vents, les astres et la mer. ☸
Miouuuu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
Message Sujet: Re: INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles   Mar 22 Mar - 15:18

    Mais ne faites pas ses yeux là! Ce n'est qu'un acte parmi tant d'autres! Ignoble? Ce n'est pas un être à la langue bien trop fourchue qui devrait se permettre de juger le comportement d'autrui. D'autant plus que vous devez avoir bien des péchés à confesser vous aussi. Pas aussi graves? Ce n'est qu'une simple question de point de vues. Tournez la chose différemment. Certes, notre amie ne faisait que répondre aux ordres de son Capitaine. Mais loin d'elle de lui incriminer ses propres actes. Je ne parlais pas de ceci! Mais plutôt de l'action qui se déroulait actuellement. Ficeler un gigot revient pratiquement à pareil. Si ce n'était que la viande était encore vivante et bien trop braillarde. Des porcelets! Voilà à quoi ils lui faisaient penser. Plus qu'à un repas. Et sûrement leur aurait-elle fait partager cette pensée si elle avait trouvé une quelconque satisfaction dans les insultes. Non, ce n'était pas son attitude. Simza préférait se satisfaire de peu. De son noeud qu'elle considérait comme si réussit. Ou de toutes ses tâches qu'elle avait su parfaitement effectuer.

    Grotesque coiffure. Inspirée par les nombreuses danseuses que la jeune femme avait pu observer au cours de ses quelques années à s'amuser dans la capitale lors des jours de fêtes. Oh, non! Ce n'était guère une envie de coquetterie qui avait relevé sa tignasse. Juste la nécessité d'un déguisement passe partout et assez attirant pour appâter un de ces stupides marmots. La pêche avait été bonne. Mais la prise était tout aussi satisfaisante que de quitter cet accoutrement ridicule. Tiens...Elle ne pourrait pas rendre cette robe à celle qui lui avait prêtée. D'accord, Simza l'avait volé. En aucun cas elle ne comptait remettre quoi que ce soit. Mais la vendre...maintenant qu'elle était tâchée de sang et déchirée, elle ne vaudrait plus rien. Une nouvelle existence en tant que chiffon lui conviendrait parfaitement. Ou pour panser ses blessures...

    Assise à présent près de la proue, la jeune femme bandait de vilaines égratignures. Oh, elle aurait pu fixer l'horizon tout en écoutant ce doux chant qui se répandait. Mais une chose en son temps et ce n'était point le moment de s'abandonner à la rêverie. Surtout avec une entaille qui méritait un certain nombre de coup d'aiguille.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
Message Sujet: Re: INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles   Mer 23 Mar - 22:21

Une journée de recherche, conclue par la récupération de Quartz. Une nuit de recherche s'en est suivie et la fatigue s'est fait ressentir, tout comme la monotonie du vol. Pourtant, quand l'écarlate des voiles apparaît à l'horizon, tout s'efface.

Après une concertation rapide, Marianne, Grâce moi-même décidons d'intervenir sans attendre de renforts. Ils sont prévenus et viendront dès que possible. Il nous faudra tenir bon jusqu'à leur arrivée.
Alors que nous accostons la vivenef, je dégaine mon arc et ma flèche va se planter dans le flanc d'un pirate qui s'apprêtait à attraper l'un des enfants. Nos griffons se mêlent immédiatement à la bataille ; Grâce et moi en faisons de même tandis que Marianne s'occupe d'aller au secours d'Aurore.  

Le combat fait rage pendant un moment qui me paraît interminable. Je ne compte plus le nombre de fois où mon épée part à l'assaut ou le nombre de blessures que j'inflige. Les pirates semblent soumis à une sorte de transe particulièrement féroce. La réputation de cet équipage n'est pas à refaire mais les choses sont différentes en cet instant, c'est certain.

Finalement, nous réussissons à nous regrouper sur l'un des bords du bateau. Au prix de quelques blessures, certes, mais surtout grâce à l'arrivée de Chevaucheurs. Certains petits sont mis à l'abri par des cavaliers. Grâce à Quitterie et à sa magie, je suis sur le point d'installer l'une des petites Jedidiah. Cependant, un coup de feu résonne. Je n'aurais pas vu l'action que j'aurais su de quoi il retournait : la souffrance de Soie envahit mon esprit et l'embrouille l'espace d'un instant. Un grognement de rage m'échappe alors mais je réussis à rester concentré simplement car le dragon de Quitterie la rattrape presque instantanément. Je me mêle à nouveau à la bataille aux côtés de la Chevaucheuse, les deux enfants à l'abri derrière nous, avec la certitude que Serment reviendra, au moins pour prendre les enfants.

Seulement tout espoir est violemment piétiné quand nous nous retrouvons entourés d'une brume étrange, qui semble plus dense autour du bateau. Un coup d’œil m'indique que personne ne semble pouvoir venir à notre rescousse. En parallèle, je ressens la peur, l'inquiétude et la douleur de Soie. Le tout se mêle à mes propres sentiments et, pour cette raison, je ne vois pas mon assaillant venir. J'évite un premier coup, mais j'ai le malheur de poser mon regard sur le ciel qui est réapparu au-dessus de nous : il est vide de cavaliers. Je blanchis et donne l'ouverture nécessaire au pirate : il m'assomme d'un coup de manche d'épée et je m'écroule sur le sol en ayant comme dernier aperçu des images représentant Serment en plein vol, les cieux au-dessus de lui.

Lorsque je reprends connaissance, je ne sais combien de temps a passé. Je suis ligoté de manière on ne peut plus experte si je dois me fier à la circulation difficile de mon sang à certains endroits. Un coup d’œil autour de moi m'informe que Quitterie a subi le même sort. Les petites aussi. Maria chantonne quelque chose que je ne reconnais pas, sur un fond qui m'étourdit légèrement. Je ne peux réprimer les frissons d'horreur que cela fait naître en moi. J'essaie d'entrer en contact avec Soie mais elle est incapable de me répondre. Je suis soulagé qu'elle soit en vie mais je ne peux empêcher la colère de résonner en moi à l'idée qu'elle soit possiblement blessée mortellement.

Je ne sais pas ce qui va advenir de nous mais je crains considérablement pour nos vies.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar

Messages : 606
J'ai : un âge au dessus de toute raison.
PNJ
Message Sujet: Re: INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles   Dim 27 Mar - 19:42


Chroniques d'Arven

Le Carnaval des Miracles

Intrigue 1.2



Intrigue animée par Aura·


Le Carnaval des Miracles

Clôture

Ça y est, c'est la fin !



Vous avez bien travaillé !
15 points à tous les participants de ce dernier tour, comme promis.
Par ailleurs, le Destin va lancer le dé parmi les 9 participants qui suivent, et un second dé pour déterminer la récompense de l'heureux gagnant.

1 - Neve
2 - Aurore
3 - Siméane
4 - Grâce
5 - Tristan
6 - Ismaïl
7 - Marianne
8 - Simza
9 - Melsant

Merci pour votre participation et à très bientôt pour de nouvelles aventures pertinentes et mémorables  :moustache:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnet en Chef • Livre I
avatar

Messages : 3145
J'ai : 31 ans
Je suis : Marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie Aubenacre • Freyja de Brunante • Ljöta d'Evalkyr • Rejwaïde Sinhaj
Dragonnet en Chef • Livre I
Message Sujet: Re: INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles   Lun 28 Mar - 13:32

Lalala, je lance le dé :moustache:

_________________








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

Messages : 2739

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à :
Mes autres visages:
PNJ
Message Sujet: Re: INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles   Lun 28 Mar - 13:32

Le membre 'Mélusine de Séverac' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '1.2 • Récomp Intrigu' : 5

--------------------------------

#2 'Jeu d'Omen • Rare' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
INTRIGUE GLOBALE 1.2 • Le Carnaval des Miracles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» Carnaval 2007 de Jacmel, une réussite
» Abolir ou rentabiliser le Carnaval en Haiti?
» Ce que les gens pensent du Carnaval et la question de l'insécurité au pays
» Résumé de l'intrigue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Les Terres du Nord :: Lorgol aux Mille Tours-
Sauter vers: