AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -39%
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
229.99 €

Partagez
 

 Ville de lumière [Svanja]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Ville de lumière [Svanja]   Ville de lumière [Svanja] EmptyMar 15 Déc - 19:42


Livre I, Chapitre 1
Svanja Feu-des-Glaces & Perle Clairargent

Ville de lumière, j'ai besoin de toi

Ne plus pleurer, rester là à se demander pourquoi.



• Date : 15 décembre 1000
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Après des mois d'absence, Perle est de retour à Lorgol et tente de se faire la plus discrète possible pour éviter le courroux de la Cour des Miracles. Mais c'est sans compter sur Svanja qui ne tarde pas à repérer la jeune voleuse et la prend en chasse...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Ville de lumière [Svanja]   Ville de lumière [Svanja] EmptyMar 15 Déc - 20:31

Lorgol n'a pas changé.
À la nuit tombée, tu t'es glissée au delà des murs de la ville, abandonnant bien vite derrière toi les hautes toitures de la ville haute. Une autre fois, un autre jour, sans doute aurais-tu pris plaisir à flâner dans les rues soigneusement pavées pour y repérer la silhouette ventripotente d'un bourgeois enrichi ou le pas nonchalant d'un noble en promenade – promesse de bourse bien garnie.
Mais pas ce soir.
Ce soir, plus que n'importe quelle richesse, plus qu'une quelconque information à revendre, c'est l'effervescence de la ville basse que tu recherches. Depuis six mois maintenant, tu n'y as plus mis les pieds et force d'avouer qu'elle te manque, cette ville aux mille dangers devenue ta patrie au fil des années que tu y as passé. Cette ville dont tu es aujourd'hui proscrite, pour t'être mise à dos l'un de ceux qui en sont maîtres.

En catimini, tu passes par les rues où tu pavoisais il y a encore si peu de temps. Dans le recoin d'un étal, dans l'ombre d'une demeure, tu te glisses en silence. Qu'importe que ce ne soit pas raisonnable, qu'importe le danger qui plane au dessus de tes pas, qu'importe le courroux de la Cour des Miracles. Lorgol te manquait trop. Et d'y revenir, de respirer cet air à nul autre pareil, tu comprends pourquoi. Tu es ici chez toi. Le solstice qui approche et que tu n'imaginais passer nulle part ailleurs en est la meilleure preuve.
Toute à ton bonheur, tu avances, te faufiles et grimpe, jusqu'à atteindre le faîte d'une tour. Distraite, tu ne prends pas même garde à la silhouette qui t'as prise en chasse. Isil sait pourtant qu'il n'est pas temps pour toi de montrer pareille inattention... Et alors que tu t'arrêtes enfin, contemplant les lumières dansantes de la ville qui s'étend devant toi, admirant les dernières couleurs du crépuscule, tu perçois enfin cette présence dans ton dos. Les bras croisés, jaugeant déjà les possibilités de saut qui s'ouvrent à toi, tu ne te retournes pas.

« J'espérais avoir davantage de temps. »


Dernière édition par Perle Clairargent le Sam 19 Déc - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Ville de lumière [Svanja]   Ville de lumière [Svanja] EmptyVen 18 Déc - 1:23

C’est quand la nuit tombe sur ses toits que tu préfères Lorgol, ce bref moment où il ne fait plus assez jour pour y voir correctement, mais suffisamment pour se déplacer correctement. En hiver, ça tient plus d’un instant presque insaisissable tant l’obscurité reprend rapidement ses droits. Elle aurait pu ne pas prêter attention à cette silhouette qui se déplace furtivement de toits en toits pour descendre dans les rues sinueuses et encore emplies de monde, malgré le froid et la nuit tombée. Elle aurait pu, si elle n’avait pas reconnu Perle, et qu’elle ne savait pas que Perle a été bannie de la Cours des Miracles. L’honneur de Svanja ne tient pas à grand-chose, son respect pour les règles et lois à rien du tout. Sauf en ce qui concerne la Cours des Miracles et la guilde des Voleurs qui l’a adoptée et intégrée à elle. Elle ne  se mêle que très rarement de la vie des autres et préfère les laisser gérer leurs problèmes. Le moins elle s’en mêle, le plus elle évite de possible complication. Sauf que là… là, c’est autre chose. Perle a été bannie, elle n’a plus le droit de se promener comme bon lui semble dans ses rues. Et Svanja ne la croit pas assez idiote pour ignorer ce qu’elle risque en revenant. Et ça l’emmerde bien, soudain, d’avoir capté cette ombre, parmi les autres et d’en avoir reconnu le visage. Ne rien voir, ne rien savoir, ça épargne souvent bien des troubles. Un grognement lui échappe alors qu’elle se décide et se met en chasse. Elle file l’ancienne apprentie, de toits en toits, intriguée et curieuse de découvrir sa destination. Perle ne semble pas en avoir, cela dit, elle se contente de flâner, ce qui agace d’autant plus la Svanja. C’est pénible, cette impression de perdre son temps, cette situation. Elle peut bien la retourner dans tous les sens qu’elle veut, les différentes issues qu’elle envisage ne se concluent pas comme elle le souhaiterait. Ca se finit salement. Ca se finit les mains dans le sang. Car le peu d’honneur qu’elle a va à la Cours, et que rien ne pourra jamais y changer. Et, trop personnelle, elle ne prendra jamais le risque de se mettre en danger pour quelqu’un qui a fauté.

Et cette idiote ne se rend compte rien de rien, ce n’est qu’au dernier moment qu’elle semble réaliser la fatalité qui la suit. « J'espérais avoir davantage de temps. ». Mais elle ne se retourne pas, comme si elle espère encore pouvoir s’échapper. « Tu pourrais décider de sauter, ça sera plus rapide, j’imagine »,elle répond avec une rare froideur. « Je ne sais pas ce que tu es venue chercher ici, mais sauf si tu demandes la repentance et répare ton erreur, c’est ici que ta route s’achève. ». Svanja n’est pas une tueuse. Si elle a déjà dû prendre des vies, ce n’est jamais par plaisir et ça lui a laissé un souvenir amer à chaque fois. Elle n’a pas l’âme à prendre celle des autres, à trancher les chairs et regarder toute la vie d’un homme s’écouler d’une plaie béante. C’est un futile honneur qui lui commande d’attraper sa dague et d’avancer de quelques pas. « Décide-toi vite. », qu’elle rajoute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Ville de lumière [Svanja]   Ville de lumière [Svanja] EmptySam 19 Déc - 17:18

Déjà tes yeux courent d'une poutre à l'autre, d'une gouttière à l'encadrement d'une fenêtre, du toit qui te fait face au gouffre qui t'en sépare. Et instinctivement, tu jauges, tu réfléchis, tu calcules, cherchant dans le vide devant toi l'échappatoire qu'ils ne t'offriront pas. Et enfin, tu l'aperçois. La saillie du mur qui t'offrirait l'appui nécessaire. Juste un saut. Un seul, pour espérer atteindre en face la prise minuscule, crocheter le bord du toit, la poutre voisine et se laisser glisser jusque dans la ruelle pour y disparaître. L'entreprise semble folle. Et sacrément risquée. Oh, tu serais capable de cette prouesse, tu n'en doutes pas une seconde. Mais avec l'obscurité, la précipitation... Tu as plus de chances de te briser le cou sur les pavés en contrebas que de t'échapper gracieusement.

Toute à tes réflexions, tu n'écoutes qu'à moitié les paroles qui s'élèvent derrière toi. Ton attention ne se concentre que sur la voix, sur les intonations sèches qui claquent au dessus des murmures de Lorgol.
Svanja. Vraiment ? Tu imagines à merveille la Kyréenne dans ton dos, peut-être déjà prête à passer à l'attaque. Et l'image te tire un ricanement narquois. De tous les voleurs qui peuplent Lorgol, de tous les enfants des ombres, il a fallut que ce soit elle qui se lance à tes trousses. Elle qui a fait partie des rares à partager ton animosité envers celui qui a causé ton départ précipité.
Ah, tu as cru en avaler ton jupon, de voir ce soir-là Tyr se présenter à vous tous avec à ses côtés ce nouvel apprenti. Cet homme que tu as reconnu en une fraction de seconde. Ta mine stupéfaite valait certainement le détour... Mais celle de Svanja n'était pas moins comique. Nul doute qu'elle leur aurait sauté à la gorge si elle l'avait pu. Alors qu'elle vienne ce soir s'ériger en donneuse de leçons t'amuse au plus haut point.

Un dernier coup d’œil à ton hypothétique sortie et tu te tournes enfin vers elle, un sourire railleur plaqué sur les lèvres. « Épargne ta salive, Svanja. Toi et moi, on sait toutes les deux que j'ai pas l'intention de d'mander pardon. Et on sait aussi que t'as pas l'intention d'avoir du sang sur les mains juste pour venger l'abruti qui t'a remplacée. » Tu hausses les épaules, t'efforçant de prendre un ton plus conciliant. « J'suis pas venue faire de vagues. J'ai juste quelques affaires à régler, dans deux semaines je s'rais repartie. »
Deux semaines. Le temps de voir si les informations que tu as glané ces derniers mois sont exactes. Le temps d'assister depuis Lorgol au solstice qui s'annonce, et au lendemain du jubilé, tu seras partie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Ville de lumière [Svanja]   Ville de lumière [Svanja] EmptyMer 27 Jan - 19:38

Les yeux rencontrent les yeux et au sourire narquois, Svanja n’oppose qu’un visage fermé et froid. Imperceptiblement, pourtant, le coin de sa lèvre s’est légèrement retroussé pour former un rictus chargé de lourdes promesses. « Tu me connais donc si mal… » Sa voix n’est qu’un souffle rauque. « Tu ne comprends jamais rien non plus. Ta petite vendetta ne me concerne en rien. » Oh, elle a hurlé en découvrant le nouvel apprenti de Tyr. Sa relation avec lui est bien trop complexe et intense pour qu’elle puisse tolérer qu’il ait un nouvel apprenti. Si elle se fichait éperdument de ceux qui l’ont précédée, elle n’acceptait pas du tout l’arrivée d’un remplaçant. Ce qu’elle éprouve pour Romuald, elle ne peut le nommer, ça tient en un violent mélange de colère, de jalousie et de mépris, qu’elle n’hésite pas à diriger contre lui. Pour autant, elle n’a jamais bravé les lois de la Cour des Miracles. Elle ne lui pardonne pas, elle ne pardonne pas à Tyr. Mais ici et maintenant, elle ne pardonne pas à Perle de le ramener au milieu de la discussion, comme si cela changeait quoi que ce soit à la situation, celle qu’elle a elle-même engendrée. Sa dague tirée, elle avance d’encore un pas. Dire que la situation est à son avantage relèverait d’un orgueil mal placé. Et pourtant… derrière Perle, il n’y a que du vide mais la corniche où elles se trouvent ne laisse qu’une faible marge de manœuvre. L’attaque devra être brève et le coup fatal. Ou elle met sa propre vie en jeu – ce qui n’est pas une option. « T’as pas deux semaines, Perle. T’as  même pas une minute. Ou tu dégages, ou je te saigne, ici, et maintenant. » Elle avance encore d’un pas, et verrouille sa position, prête à attaquer. « Tu n’es pas légitime, ici. Tu ne l’es plus. Et, si je peux me permettre, si tu as été si prompte à briser les rares lois de la Cour, c’est que tu n’as jamais eu ta place ici. C’est peut-être ça qui t’agace le plus, n’est-ce pas ? Te dire qu’il a sa place, et que toi, tu n’en as plus aucune. Allez, barre-toi, maintenant, ne m’oblige pas à enfoncer ma lame dans ton cou. Rassure-toi en pensant le contraire : je le ferai. Ca ne m’enchantera pas, mais je le ferai. Je ne risquerai pas ma place à la Cour pour toi. T’en vaux pas la peine. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Ville de lumière [Svanja]   Ville de lumière [Svanja] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ville de lumière [Svanja]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Sortie en ville [PV Meridian] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: