AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -5%
Ventilateur Rowenta VU5640F0 TURBO SILENCE EXTREME
Voir le deal
84.98 €

Partagez
 

 Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Shéhérazade d'Erebor
Shéhérazade d'Erebor

Messages : 137
J'ai : 29 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, sultan d'Erebor
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope
Message Sujet: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 1:59

Sous le regard des dieux
Noblesse




Shéhérazade

d'Erebor

ft. Deepika Padukone

« L'oiseau en cage rêve de liberté, sans oser risquer de s'y briser les ailes »

Les femmes du harem se différencient les unes des autres par leurs multiples talents : l'une danse, la seconde chante, la troisième joue d'un instrument, la quatrième dessine, la cinquième sculpte... Shéhérazade, elle, tatoue. Elle sait orner la peau de motifs raffinés et délicats qui lui valent une popularité plus ou moins prudente auprès des autres locataires des lieux.


 

En bref

Âge : 29 ans
Date et lieu de naissance : 20 juin 974, dans la vallée des Soupirs (Erebor, près de la frontière cielsombroise).
Statut/profession :Sultane d'Erebor, ex-première épouse du harem ducal de Vivedune, concubine, mère du premier prince Mansour.
Allégeance : Anthim, sultan d'Erebor
Dieux tutélaires : Mnémosie, l'Archiviste, car elle est née dans le clan qui veille les morts ▬ Maari, la Mère, depuis la naissance de son premier enfant ▬ Sibra, la Dévouée, pour préserver ceux qui tombent sous sa tutelle ▬ Javaï, l'Essor, pour préserver la fragile paix du harem.


QUALITÉS ▬ maternelle (avec ses enfants, mais aussi avec ceux des autres) ♦️ protectrice (qu'il s'agisse de ses alliées comme de ses servantes et inférieurs) ♦️ déterminée (on ne recule jamais devant l'adversité chez les Khamsin) ♦️ loyale (parole donnée vaut force de loi, Joseï en soit témoin) ♦️ érudite (elle a passé les dix dernières années à apprendre la politique et l'économie dans les traités de la bibliothèque du palais) ♦️ patiente (elle sait attendre son heure et faire le dos rond le temps que le chaos passe) ♦️ intuitive (elle comprend instinctivement les choses et les gens).

DÉFAUTS ▬ impitoyable (tout mal causé exige pleine contrepartie, qu'il soit intentionnel ou pas) ♦️ méfiante (elle a grandi dans la certitude que la confiance s'accorde avec le plus extrême discernement) ♦️ rancunière (un tort causé ne sera jamais oublié, jamais !) ♦️ dispersée (elle fait souvent plusieurs choses à la fois et se mélange parfois un peu les pinceaux) ♦️ désordonnée (ses appartements au harem sont un charmant chaos que les servantes parviennent péniblement à domestiquer) ♦️ manipulatrice (elle n'hésite pas à tirer parti des informations qu'elle détient pour orienter les événements en sa faveur)  ♦️ sournoise (elle aime agir discrètement et faire peur à ses ennemis, se délectant de les tenir à sa merci).

 
Caractère


 
Derrière l'écran

Dans la vie, je m'appelle Laurène et j'ai 30 ans. Sur le Net, on m'appelle plutôt Aura·. J'ai découvert le forum via une armoire bien remplie et voici ce que j'en pense : succomber à ses pulsions est le premier pas sur le chemin de la raison. :sisi:
 Pour les inventés : Je ne vous autorise pas à faire de mon personnage un scénario si mon compte était supprimé.  


 

 

 
Histoire

▬ 969 (13 mai)
Shahryar naît dans la chaleur du printemps erebien, au creux de l’une des vallées funéraires du duché. Son père, Soliman, est l’émir Khamsin : tout-puissant chef du clan, fils solide du roc, il règne sur les tribus qui le composent. Sa mère, Elenah, est une Kamar sensuelle et flamboyante, parfaite fille des dunes au tempérament de flamme. L’enfant est accueilli avec la liesse caractéristique des Erebiens lorsque l’héritier d’une ancienne famille voit le jour et sa naissance est interprétée comme un heureux auspice, bien qu’il soit né sous un augure lié aux domaines de la mort.

▬ 974 (20 juin)
Le couple de l’émir bat de l’aile, mais un deuxième enfant leur naît. Cette fois, il s’agit d’une fille toute fine et gracile, née un peu avant terme. Son aîné prend très à cœur la protection de la nouvelle-née à qui les chamans ont prédit un augure lié au prestige du sultanat. Soliman ne s’implique pas dans la vie de sa fille, préférant concentrer ses ambitions d’excellence sur son fils. Shéhérazade passe donc ses deux premières années dans les jupes des femmes de la tribu, sa mère n’excellant guère dans la fibre maternelle, sous la vigilance de Shahryar qui prend très au sérieux ses responsabilités de frère aîné.

▬ 976 (21 décembre)
Shéhérazade a deux ans et demi, et Shahryar sept ans et demi, lorsque leurs parents sont conviés à Vivedune avec les autres émirs et émiras du duché pour rencontrer le sultan et la sultane. Les autres dirigeants du continent sont présents : le couple impérial ainsi que les ducs et duchesses d’Ibélène se sont déplacés, et l’émira Elenah Khamsin rencontre alors Eudes, duc de Sombreciel. Shahryar et Shéhérazade, qui avaient vu leurs parents partir ensemble à la tête d’une somptueuse caravane chargées de richesses des semaines plus tôt, voient leur père revenir seul avec sa troupe armée. Elenah s’est enfuie avec Eudes, sans attendre le terme de son mariage avec Soliman, au grand dam du premier concerné.
Le sultan Charif est sollicité par Soliman qui souffle le feu et la tempête de se voir ainsi humilié, à la fois par un Cielsombrois qui ose lui ravir son bien, mais également par son épouse qui le trahit sans un seul regret. Cependant, ses appels à la guerre restent vains : le sultan ne tient pas à entrer en guerre avec son voisin, et l’émir Khamsin n’a d’autre choix que de rentrer dans ses vallées ruminer l’humiliation.
Il reporte sa rancœur sur ses enfants, qu’il rabroue constamment, levant occasionnellement la main sur Shéhérazade lorsqu’elle trouve sur son chemin, afin de lui enseigner le respect dû aux siens pour qu’elle ne suive pas l’exemple de sa mère. Dès lors, Shahryar s’arrange toujours pour escorter sa sœur et intercepter les coups – le respect que le fils vouait à son père commence à s’effriter. Shéhérazade est encore trop jeune pour comprendre ce qui se passe.

▬ 977 (30 décembre)
Tout l’empire bruisse de la nouvelle : un héritier est né à Eudes de Sombreflamme et à sa duchesse Hélène. La naissance du petit prince Castiel plonge Soliman dans une rage noire – il use de son autorité d’émir pour lancer une vague de rapines et de pillages sanglants le long de la frontière, dans les domaines cielsombrois frontaliers, agissant sous l’identité de bandits des sables et tentant de déclencher l’escalade des conflits. Les efforts diplomatiques des conseillers des deux trônes parviennent à éviter la dégradation des rapports entre les deux duchés au-delà du point de non-retour. La couronne erebienne verse des compensations en fleurons aux domaines victimes des raids.
À partir de là, Soliman s’éloigne de ses enfants et mène une vie orientée vers la vengeance. Shahryar et Shéhérazade grandissent au contact de leurs cousins, oncles et tantes. C’est Shahryar qui prend le temps d’expliquer à Shéhérazade qu’ils ont désormais un petit frère, loin, très loin d’eux – un petit frère qui a la même maman, mais pas le même papa. Au début, ce petit frère absent échappe quelque peu à la compréhension de la petite ; puis, au fil que les années passent, et que les enfants continuent à célébrer discrètement tous les deux l’anniversaire de leur demi-frère ensemble chaque année, elle commence à comprendre tout ce que cela implique.

▬ 983 (3 mars)
Elenah meurt en Sombreciel, des suites d’une overdose. C’est Shahryar, encore une fois, qui explique en détail les choses à sa sœur, lui rappelant que leur mère a le droit d’être présente dans le souvenir de ses enfants, même si elle s’en est allée loin. La fureur de Soliman ne connaît plus de limite : la maudite qui lui a infligé si cruelle humiliation lui a définitivement échappé, et il intensifie les raids de représailles, s’avançant parfois un peu hors des frontières. Il reste prudent, n’en mène que deux ou trois par année, mais ce sont des expéditions mortelles qui voient les hommes du clan, revenir chargés de butin. Shéhérazade a neuf ans, et se trouve désormais parfaitement en âge de comprendre tout ce qui se passe. Shahryar l’a toujours protégée de son mieux, mais a toujours pris soin de lui expliquer le fonctionnement des êtres et des choses, éveillant l’appétit intellectuel de la fillette et façonnant son intelligence curieuse. C’est après la mort d’Elenah qu’il décide également d’apprendre à lire à sa sœur – lui-même l’a appris des années plus tôt auprès de ses cousins plus âgés. Il y a peu de livres au sein du clan ; mais tracer des lettres dans le sable est tout aussi efficace, et l’adolescent veille à prendre sa sœur à part régulièrement pour lui enseigner les subtilités de l’écrit, comme un jeu qui leur serait propre.

▬ 986 (11 août)
Depuis quelques temps déjà, Shahryar a passé ses rites de guerrier et accompagne les raids frontaliers, tâchant de protéger les innocentes victimes de la violence de son père. Shéhérazade a douze ans – le mois suivant son premier sang, alors que la voilà officiellement résidente de la tente des femmes, son frère lui rapporte le cœur d’un espion venu s’aventurer trop près de la vallée. Il prend le temps de lui expliquer en détail le rite de Sin, cette coutume caractéristique de la Garde Thaumaturge qui dévore les cœurs de ses adversaires abattus, encore gorgés de sang – avant de partager avec elle celui qu’il vient de récolter. Shéhérazade est honorée de se voir admise au rang de camarade d’armes par son frère qu’elle idolâtre, et accepte dès ce jour les quelques bouchées de ses trophées qu’il rapporte de ses patrouilles.

▬ 992 (23 juin)
Charif finit par envoyer sèchement paître Soliman qui continue à récriminer et appelle à la guerre avec. Il le somme de cesser de semer le trouble à la frontière et exige réparation pour les milliers de fleurons dépensés depuis des années pour couvrir ses méfaits. Historiquement, c’est une des seules fois où un sultan se retourne contre un de ses chefs de clan, et l’émir en conçoit à nouveau une humiliation cuisante. Soliman décide de partir en guerre contre son duc pour le renverser et commence à féderer le clan Khamsin.
Cela fait quelques mois que Shéhérazade a remarqué une évolution étrange du regard que Shahryar porte sur elle. Comme la majorité des Erebiennes, son instinct sûr dans le domaine lui souffle que le célibat de son frère a peut-être un lien avec le regret au fond de ses yeux lorsqu’il les pose sur elle. Elle ne lui en souffle pas mot, confiante dans sa jeunesse et certaine que cela lui passera.

▬ 992 (2 septembre)
Shahryar a désormais vingt-trois ans et ne peut cautionner la rébellion ouverte de son père. Résolu devant l’impuissance des anciens du clan qui ne peuvent que manifester leur désaccord mais se trouvent liés à Soliman par serment, il prend les choses en main et abat son père dans l’enceinte de la tribu. C’est avec sa sœur qu’il partage encore une fois le cœur de son père, et c’est ensemble qu’ils prennent toute une série de décisions pour assurer le futur de la tribu qui est à deux doigts de la sécession.

▬ 992 (4 novembre)
Shahryar escorte sa sœur à la capitale – Shéhérazade répond à son augure de naissance en s’offrant comme concubine au sultan Charif, prête à intégrer le harem ducal. Or, lorsqu’ils arrivent sur place, le sultan est mort depuis quelques semaines… Résolue à faire ce qu’il faut pour ramener la paix, Shéhérazade maintient sa décision et intègre donc le harem de son successeur, le duc Anthim, dont elle devient le toute première concubine.
Shahryar répond également à son augure de naissance en intégrant en tant qu’apprenti la Confrérie Noire, dont il a choisi l’Aspect de la Corde.

▬ 993 (8 octobre)
Naissance de Satya, la Vérité, première fille d’Anthim et Shéhérazade.

▬ 995 (11 mai)
Naissance de Sejal, Eau Douce, deuxième fille d’Anthim et Shéhérazade.
Sitara Kamar, lointaine cousine de feue Elenah, entre au harem. Elle prend rapidement la place de favorite qui était celle de Shéhérazade jusque-là – elle la laisse faire sans ciller, bien consciente de la dure loi du harem. À partir de cette période, elle obtient d’Anthim la permission de se rendre la nuit dans la bibliothèque du palais lorsqu’il ne la réclame pas près de lui, pour y emprunter romans et poèmes – et quelques ouvrages juridiques et politiques qui développent son intellect déjà affûté.

▬ 997 (4 janvier)
Naissance de Shanti, la Paix, troisième fille d’Anthim et Shéhérazade.

▬ 998 (16 août)
Naissance de Surya, le Soleil, quatrième fille d’Anthim et Shéhérazade.

▬ 999 (20 juin)
Naissance de Svati, l’Étoile, cinquième fille d’Anthim et Shéhérazade, le jour de l’anniversaire de sa mère qui a désormais vingt-cinq ans.

▬ 1000 (décembre)
Naissance de Qasim, premier fils d’Anthim et Sitara, dauphin de la couronne, dont la mère est couronnée sultane. Les intrigues de harem enflent et tout l’endroit bouillonne d’une énergie malsaine. L’endroit était relativement contrôlable tant qu’aucune des nombreuses épouses d’Anthim, arrivées au fil des années, n’avait ceint la couronne. L’ambiance se dégrade notablement et Shéhérazade redouble de vigilance, usant de son statut de première arrivée associé à la réputation de son nom pour calmer les esprits et tempérer les ardeurs.

Pendant le Livre I

▬ 1001 (1er juillet)
Anthim apprend que sa demi-sœur Alméïde a rendu visite au duc Castiel sans le lui dire. Il éprouve une fureur intense, l’épanche en partie auprès de Sitara qui gère le gros de la crise ; mais le harem résonne des échos de sa colère des jours durant. Shéhérazade, très enceinte de son sixième enfant, s’entretient avec la princesse à l’occasion d’une visite pré-natale, curieuse d’en apprendre plus sur Castiel pour lequel elle continue d’allumer une bougie commémorative à chaque anniversaire, dans le secret de ses confortables appartements du harem.  

▬ 1001 (18 septembre)
Naissance de Mansour, premier fils d’Anthim et Shéhérazade, premier prince de la couronne ducale, dont la mère devient première épouse du harem. La montée de statut de Shéhérazade la place juste au-dessous de Sitara qu’elle appuie, soutient et défend avec acharnement, déterminée à préserver sa délicate sultane de la haine des autres femmes du harem.

▬ 1001 (courant novembre)
À la suite de rumeurs étranges prétendant Alméïde enceinte des œuvres de Castiel, Shéhérazade essuie la fin d’une crise de colère intense de son souverain, lequel s’est précédemment déjà exprimé dans le boudoir de la sultane. Au cours de leur correspondance régulière, Shahryar et Shéhézarade échangent leurs points de vue sur le sujet et en concluent qu’ils sont bien curieux de voir jusqu’où la moitié de sang erebien de leur demi-frère va le pousser.

Pendant le Livre II

▬ 1002 (21 janvier)
Shéhérazade est victime d'une tentative d'empoisonnement qui échoue. Mansour manque s'en trouver victime également. La première épouse obtient d'Anthim un eunuque goûteur pour tester tous leurs plats.

▬ 1002 (du 9 janvier au 6 février)
Le projet d’épousailles entre Alméïde et le duc de Bellifère échoue lamentablement. Shéhérazade se réjouit pour la princesse qu’elle apprécie, mais s’inquiète des conséquences sur l’humeur d’Anthim. L’ambiance au harem empire de semaine en semaine, car l’existence d’un premier prince menace la sécurité du dauphin. La première épouse s’en inquiète vivement et s’en ouvre à la sultane, l’informant des différentes approches dont elle a été l’objet, visant à tuer Qasim et renverser Sitara.

▬ 1002 (7 février)
L’annonce des fiançailles d’Alméïde à Castiel secoue tout Erebor. Au harem, les rumeurs bruissent follement : l’on peine à comprendre que le sultan, si fier et rigoureux, tolère que sa sœur bien-aimée se voie reléguée au rang de deuxième épouse, car Castiel a déjà une duchesse : Madeleine, princesse de Bellifère. Shéhérazade adresse un courrier de félicitations à celle qui deviendra doublement sa belle-sœur.

▬ 1002 (20 février)
Une tentative d’assassinat contre Mansour est déjouée par la vigilance de sa sœur aînée Satya. Shéhérazade massacre l’importun en lui défonçant le visage avec l’assise d’un siège, avant de supplier son époux de remettre de l’ordre dans le harem.

▬ 1002 (avril et mai ♦️ Intrigue 2.3 La Roue Brisée)
Shéhérazade n’a jamais rejoint le harem du sultan Anwar – elle vit toujours au sein de son clan, exerçant son art de tatoueuse avec un soin et une excellence qui lui valent l’admiration des siens. L’on vient de loin pour acheter ses services, et elle s’est construit une solide réputation qui lui valent l’approbation des anciens du clan. Stérile, elle s’est mariée trois fois sans donner suite à ses unions : à la place, elle élève les orphelins avec l’appui de son frère. Elle ne s’est jamais éveillée dans cette trame et n’en garde aucun souvenir une fois revenue à la réalité.

▬ 1002 (10 juin)
Naissance des jumeaux Qasiq et Qamra, deuxième fils et première fille d’Anthim et Sitara, respectivement deuxième prince et princesse.
Les intrigues s’intensifient encore au harem.

▬ 1002 (1er août)
La nouvelle de la mort de l’impératrice Catarine parvient jusqu’au harem. Choquée, Shéhérazade se met à éprouver des doutes : et si l’Ordre était parvenu à s’infiltrer au sein du harem ? Elle redouble de vigilance et surveille étroitement les dernières filles arrivées, veillant à la sécurité de ses propres enfants, mais aussi de ceux des autres.

▬ 1002 (28 septembre)
L’épidémie étrange qui a ravagé les terres d’Arven touche à sa fin. Au harem, seule une servante a été atteinte – Shéhérazade l’a promptement dénoncée pour qu’elle soit rapidement prise en charge. Pas de mages au sein du harem ducal, que nenni ! L’ambiance des lieux s’est encore assombrie. Chacune se méfie de sa voisine ; et Shéhérazade, qui a obtenu d’Anthim un appartement un peu à l’écart, veillé par des sigisbées dignes de la plus grande confiance, s’y installe avec ses cinq filles et son fils, encore si fragile et vulnérable. La mort dans l’âme, elle se résigne à cesser ses visites sous haute garde à la bibliothèque ducale, le temps que les choses se calment.

▬ 1002 (30 novembre) : Intrigue 2.6 La Chasse Sauvage
La libération de la Chasse Sauvage et la fuite de Johan d'Outrevent ont entraîné la disparition de la sultane Sitara.

Pendant le livre III

▬ 1003 (14 février)
En l'absence de Sitara qui reste introuvable, Shéhérazade est couronnée sultane et sort du harem pour prendre place aux côtés d'Anthim sur le trône ducal.

▬ 1003 (29 mars) : Intrigue 3.2 De Plume et de Serre
Shéhérazade accompagne Anthim au couronnement d'Octave d'Ibélène. Dans la confusion de l'assassinat du souverain, elle est blessée involontairement par Richard le Harnois et en gardera une fine cicatrice sur l'arcade sourcilière. Octave est ressuscité, à la grande horreur de la duchesse, qui soutient son époux sans hésiter lorsqu'il décide la sécession d'Erebor. C'est en sultane qu'elle rentre en Erebor, avec un lourd travail de reprise en main devant le couple royal.

▬ 1003 (28 juillet) : Intrigue 3.4 La Légion des Oubliés
À la grande horreur de la sultane restée très proche de ses racines Khamsin, des légions de momies sont relevées par la magie du Sang et essaiment en dehors des frontières.

▬ 1003 (8 octobre)
Shéhérazade reçoit Gaëtane, duchesse de Cibella, pour une visite diplomatique de quelques jours, et pose les premiers jalons d'un conseil des reines officieux.

▬ 1003 (10 novembre)
Naissance de Sristi, la Création, sixième fille d’Anthim et Shéhérazade.

▬ 1003 (18 novembre)
Shéhérazade accueille Jehanne en Erebor et fait de l'ex-duchesse l'une de ses dames de compagnie, et la gouvernante de ses filles.


 

 
Questions

Questions du Livre II:
 
Questions du Livre III:
 

 Les dieux majeurs ont visiblement déserté le Panthéon. Es-tu croyant ? Qu'est-ce que cette disparition implique pour toi ?
 • Mnémosie mise à part, les dieux tutélaires de la sultane étendent toujours la main sur elle. Elle apprécie le sentiment de sécurité que cela lui procure et espère que Joseï, notamment, retrouvera rapidement la place qui est la sienne auprès des fils et des filles du désert.

 La Chasse Sauvage est libérée et arpente librement le continent. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
 • En Erebienne accomplie, Shéhérazade connaît les légendes de son peuple et les histoires d'avant la Trêve. Elle sait combien son peuple a régressé, et envisage cette nouvelle liberté comme une opportunité à saisir.

 Que penses-tu de Lorgol, la ville aux Mille Tours ? Est-ce que tu t'y promènes sereinement ou est-ce que la capitale des peuples libres t'oppresse ?
 • Shéhérazade n'a jamais mis les pieds à Lorgol. Du continent, elle ne connait que les vallées funéraires d'Erebor veillées par son clan, la majestueuse mer des dunes qu'elle contemple depuis ses fenêtres, l'intérieur du harem où elle passe l'intégralité de ses journées, et la grande bibliothèque du palais où elle est parfois admise pour se fournir en lecture, intégralement voilée, étroitement gardée et escortée d'une vingtaine de guerriers. Un jour, peut-être verra-t-elle la capitale des peuples libres ; pour le moment, le joyau des Terres du Nord n'est qu'un endroit de merveilles dont l'on parle dans les histoires le soir.
 


 

 
Au coeur de la nuit

 
Anthim d'Erebor et Shéhérazade Khamsin

 
30 septembre 1002

 

Sans pitié.
Sans pitié, jamais, devant un crime trop noir pour être raconté ! C’est ainsi que Shahryar l’a élevée, en lui enseignant qu’il faut toujours rendre les coups et rendre à l’ennemi chaque affront, chaque assaut, chaque blessure. Ainsi est-elle faite, la première épouse Shéhérazade, la fille de l’ancien émir du clan Khamsin dont la rumeur dit qu’elle a dévoré le cœur des mains de son frère, encore palpitant d’avoir été arraché à la chair de son père.

Elle est terrifiante, la fille du roc, tandis qu’elle parcourt les couloirs du harem avec son fils sur la hanche, cramponné de ses petits poings aux voiles qui parent sa mère – tandis qu’elle avance le long des appartements, ses filles à la queue leu leu derrière elle, les grandes guidant les petites, toquant à chaque porte, exhibant le cœur ruisselant qu’elle tient dans son autre main, demandant à chacune « Était-ce ton assassin ? ». Si la marque des incisives est peu nette sur le ventricule mutilé, les traînées de sang qui maculent ses lèvres et son menton ne laissent aucun doute sur les bouchées avalées par la princesse des Khamsin.

Un assassin !
Penché au-dessus du lit de son fils, au plus noir de la nuit !

Elle a hurlé, la première épouse, elle a hurlé son cri de guerre, bondi sur l’homme. Le reste, elle ne s’en souvient pas vraiment. L’instinct de la mère devant son petit en danger a oblitéré toute pensée. Comment le kriss ondulé est-il venu se trouver dans sa main, comment a-t-elle occis l’assassin ? Elle ne sent pas la blessure sur son épaule dénudée, là où l’ignoble l’a meurtrie. Elle ne sent pas, l’entaille sur son flanc, qui laisse perler son propre flot de sang. Elle serre contre elle le petit corps de Mansour, terrifiée à l’idée de le lâcher, tenant fermement les rênes à la panique rétrospective qui menace de l’emporter.

Et elle traverse tout le harem, Shéhérazade, réveillant chaque concubine, provoquant leurs hurlements horrifiés emplis de répugnance, de terreur, de dégoût. Elle cherche la coupable – celle qui a payé la lame du kriss abandonné devant le lit d’enfant, celle qui a demandé la vie de Mansour. Celle qui a osé s’attirer le courroux d’une Khamsin. À chacune, elle murmure, comme un avertissement, l’aspergeant des gouttes encore tièdes de ce sang impie, que la prochaine à lever la main contre l’un des enfants du sultan, quelle qu’en soit la mère, paiera ce crime de son propre cœur. Et elle avance, Shéhérazade, de porte en porte, les eunuques s’écartant devant elle, ses enfants derrière elle, auréolée de son courroux vengeur, barbouillée d’écarlate, splendide comme une déesse guerrière tombée des cieux pour exiger son dû.

Et les cris résonnent, dans la nuit de septembre, tandis que l’hystérie des concubines tirées du lit augmente et se multiplie. Un garde court avertir le sultan de ce qui se joue dans les appartements de ses femmes ; et tandis que la première épouse fait une entrée remarquée dans le cloître où se situe la porte seigneuriale menant aux quartiers du duc au palais, Anthim en personne s’en vient calmer les esprits de sa ribambelle de femmes. Tendant droit devant elle le cœur entamé, c’est d’un geste ferme, mais empli d’un profond respect, que Shéhérazade le dépose dans les mains de son seigneur et maître.

« Votre Grâce, mon époux. Cet assassin-là ne tuera plus. »

La froide excitation tapie dans sa voix, le frisson délicieux de la mise à mort, la joie barbare d’avoir dévoré la force vive de son ennemi – tout cela transparaît dans la voix vibrante de la concubine, dans son sourire féroce imbibé d'écarlate, dans son regard enfiévré qui scintille à la lueur des flammes. Apprivoisée et recluse, de sa propre volonté, loyale et fidèle jusqu’à la mort – mais jamais domptée, et libre de chaînes, cette fille des sables au cœur sauvage !
 

 



Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté TitreSheherazade1



Dernière édition par Shéhérazade Khamsin le Dim 3 Déc - 21:07, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Shéhérazade d'Erebor
Shéhérazade d'Erebor

Messages : 137
J'ai : 29 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, sultan d'Erebor
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 2:00


Récapitulatif

Shéhérazade d'Erebor

Mise à jour des registres et bottins



♦️ Deepika Padukone
♦️ Compte principal : Non
♦️ Groupes secondaires : La noblesse

♦️ Noblesse : Sultane / Royaume / Erebor




Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté TitreSheherazade1



Dernière édition par Shéhérazade Khamsin le Ven 6 Oct - 0:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Castiel de Sombreflamme
Castiel de Sombreflamme

Messages : 2436
J'ai : 26 ans
Je suis : duc décadent de Sombreciel et mage de l'Été amateur d'explosions

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Sombreciel et à l'empire d'Ibélène.
Mes autres visages: Louis • Octavius • Maelenn • Lionel • Matvei • Hermine
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 2:04

:**: :**: :**: :**: :**:
Si tu savais comme je suis contente !
Bienvenue ici, grande soeurette :nana: :love1: Amuse-toi bien avec ce nouveau personnage, que j'ai très hâte de découvrir !


Dialogues de Castiel en darkred ◊ Dialogues de Mirat (chat persan ou panthère) en indigo




Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté 1479663390-proinoir
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Shéhérazade d'Erebor
Shéhérazade d'Erebor

Messages : 137
J'ai : 29 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, sultan d'Erebor
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 2:12

Huhu. :eheh:
Moi je sais qui tu es, mais, TOI, tu ne sais pas qui je suiiiiiis. :keu:

Merci ! :fox3:



Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté TitreSheherazade1

Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire
La Confrérie Noire
Aubrée de Sombregemme
Aubrée de Sombregemme

Messages : 2265
J'ai : 21 ans
Je suis : Apprentie Assassin de la Lame

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Grâce de Séverac et à la Confrérie Noire
Mes autres visages: Rhapsodie & Octave
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 6:55

Rebienvenue ! J'ai hâte de découvrir ton personnage :mimi:


Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté YLnnprHf_o











Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 8:18

Rebienvenue et amuse toi bien avec ce personnage :love:
Revenir en haut Aller en bas
Les Voltigeurs
Les Voltigeurs
Grâce de Séverac
Grâce de Séverac

Messages : 5649
J'ai : 39 ans
Je suis : Voltigeuse, major de la division d'Est d'Erebor, sigisbée de la cour d'Erebor, dame de Sombregemme, marquise d'Automnal

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, duc d'Erebor
Mes autres visages: Astrée Aubétoile, Tristan d'Amar
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 8:38

Amuse toi bien avec elle !
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 9:38

:roule:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants • Modo
Les Savants • Modo
Melbren de Séverac
Melbren de Séverac

Messages : 5419
J'ai : 27 ans
Je suis : inventeur, baron de Vivessence, savant en mécanique (spé. engins) et mage de l’Été non diplômé (destruction)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel de Sombreflamme, sa famille et Sombreciel
Mes autres visages: Géralt d'Orsang
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 10:14

Re(...)rebienvenue :haww: Courage pour ta fiche !



Melbren #531E57 – Lichen #A3581B














Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 10:21

Re.....bienvenue (à la septième fois je sais plus ce qu'on dit :hm:) et amuses-toi avec ce perso :haww:

*Ronge son frein en attendant Adélaïde....*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 11:20

Rex7Bienvenue qu'on dit Abi :sisi: (même si j'étais pas là pour les 6 premiers :argh: )

C'est la classe de lire 'première femme' pis... Mansour :vv:

Au plaisir de découvrir ta fiche et de te lire tout court en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 12:24

Amuse-toi bien sous ce nouveau visage ! :hey:
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles
La Cour des Miracles
Agathe de Vigdir
Agathe de Vigdir

Messages : 3857
J'ai : 19 ans
Je suis : morte.

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la cour des Miracles et Mélusine de Sylvamir.
Mes autres visages: Astarté des Sables • Gabrielle de la Volte • Sifaï Sinhaj • Tancélie le Sustain
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 13:19

Bienvenue à nouveau! :calin:

Un noble personnage tout plein de prestige, ça promet! :coeur:


Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté 1528994804-agathe








Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 13:44

Haww :siwi: Hâte de lire ton histoire :**:
Tu l'as enfin ta Shéhé :*_*:


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté 620681ChienDeBerger
Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté Z6jWz9PB_o
Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 14:25

Rebienvenue avec ce nouveau personnage :leche:

Aww Shéhérazade, j'adore ce prénom :siwi:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 20:24

Faible :haww: :blase: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Shéhérazade d'Erebor
Shéhérazade d'Erebor

Messages : 137
J'ai : 29 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, sultan d'Erebor
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 21:33

Vous êtes mignons tout plein ! :cute:



Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté TitreSheherazade1

Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Anthim d'Erebor
Anthim d'Erebor

Messages : 509
J'ai : 36 ans
Je suis : Sultan d'Erebor et roi des Gitans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Erebor et son peuple avant tout.
Mes autres visages: Denys ◊ Hiémain ◊ Rackham ◊ Shahryar ◊ Nicolas
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyJeu 28 Sep - 23:10

Ma tendre première épouuuuuuuuuse :siwi: (t'inquiète, ton bro devrait pas finir par tarder :sisi:)

Rebienvenue ma Laurène :coeur:






Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyDim 1 Oct - 22:54

*poke le tiroir du dessous*
Hey, ça va là-dedans ? Tu t'en sors ? :geu:










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Shéhérazade d'Erebor
Shéhérazade d'Erebor

Messages : 137
J'ai : 29 ans

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Anthim, sultan d'Erebor
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyDim 1 Oct - 22:55

Wesh, sista, ça va.
Y'a la MàJ à gérer et j'ai un bébé louvette en sortie d'armoire chez les voisins d'en face, tmtc, c'est compliqué la vie, si, si. :sisi:

#toutvabienchezlesadmins #crisepréMàJ #lafondaestschizophrène



Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté TitreSheherazade1

Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse
La Noblesse
Gaëtane de la Volte
Gaëtane de la Volte

Messages : 1645
J'ai : 34 ans
Je suis : Duchesse de Cibella, mage du Printemps (entrave), membre de l'Ordre du Jugement (responsable de la chancellerie de Cibella)

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : À son duché Cibella et Faërie, à Gustave et Lauriane de Faërie, à l'Ordre du Jugement
Mes autres visages: /
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyDim 1 Oct - 23:16

:facepalm: :facepalm: :facepalm: :facepalm:
Internez la...


« Gaëtane, déesse des Morues, sainte Patronne des Opportunistes :sisi: »
Gaëtane :darkred / Eole : darkblue

Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté 620681ChienDeBerger
Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté Z6jWz9PB_o
Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté 1529168664-jesuisducoteobscurdarven
Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté LabyrintheBoum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyDim 1 Oct - 23:24

T'es... t'es sur que tout va bien hein ? :geu: On peut parler tu sais :arrow:
Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyDim 1 Oct - 23:35

*lui tend le ravin*

Tiens, défoule-toi un coup, ça ira mieux après :cute:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
La Cour des Miracles • Admin
La Cour des Miracles • Admin
Mélusine de Sylvamir
Mélusine de Sylvamir

Messages : 5854
J'ai : 34 ans
Je suis : baronne de Sylvamir, marquise de Sinsarelle, dame de Séverac, Voleuse de la Cour des Miracles

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Cour des Miracles
Mes autres visages: Quitterie ♦ Ljöta ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade ♦ Chasteté
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyDim 1 Oct - 23:42

:oops:










Revenir en haut Aller en bas
La Noblesse • Admin
La Noblesse • Admin
Alméïde de Sombreflamme
Alméïde de Sombreflamme

Messages : 17441
J'ai : 33 ans
Je suis : dame de Sombreciel et médecin

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Castiel, duc de Sombreciel, mon époux ; l'empire d'Ibélène
Mes autres visages: Ilse, Liselotte, Teagan
Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté EmptyVen 6 Oct - 1:06


Ibélène • Peuple

Bienvenue !

Shéhérazade Khamsin




Ma belle-soeur :siwi:
Tu peux aller tirer tes cartes ! Et une de plus pour ce RP sanglant qui marquera à jamais les concubines. :ptdr:


dialogues • mediumvioletred




I'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté   Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Shéhérazade ♦ L'oiseau en cage rêve de liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les Chalorts Et vive la liberté[DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Archives Pré-reboot :: À l'aventure ! :: Nos héros :: Capitales-
Sauter vers: