AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – Noir/Blanc
81 € 125 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mais je ferai de toi un homme avant tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Les Savants
Les Savants
Liry Mac Lir
Liry Mac Lir

Messages : 703
J'ai : 24 ans
Je suis : cartographe sur le Borée

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Pénélope de Bellancre
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Lancelot l'Adroit, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Mais je ferai de toi un homme avant tout   Mais je ferai de toi un homme avant tout - Page 2 EmptyMer 13 Déc - 17:54

Tu es plutôt fière de voir ce petit air béat apparaître sur le visage de Tim alors que tu lui rappelles vos aventures merveilleuses ensemble.  Tu ne l'as pas vu plus heureux de toute la soirée.  Toi qui arrives à faire sourire quelqu'un grâce aux mots, c'est clairement un exploit hors du commun.  Surtout qu'en général, tu n'aimes pas trop parler.  Et puis, normalement, tu ne ferais jamais rien pour un continental que tu ne connais pas.  Mais Tim, c'est pas tout à fait pareil.  Il est magnifique et c'est un étalon en plein galop.  Inarrêtable.  Merveilleux.  Puissant.  Tu laisses presque échapper un filet de bave au coin de ta bouche en songeant à tout cela.  Ce qui t'arrête, c'est l'air de panique totale de ton héros du jour, ton héros de l'éternité.  Qu'est-ce qu'il a tout d'un coup à s'énervé comme ça et à raconter un pareil charabia?

Chanter?  Pourquoi chanter?  Il veut aller boire du rhum pour célébrer votre victoire?  Oui, ça tu veux bien!  Tu aimes bien le rhum, ça remet le gosier à sa place après une bonne baston!  Est-ce qu'il connaît des chansons paillardes?  Parce que ce sont les seules que tu connaisses dans la langue du continent.  Le reste, c'est des chants de ton île.

La crème?  Mais tu n'aimes pas trop ça la crème toi, c'est vachement bizarre comme aliment et tu vois mal pourquoi tu la prendrais.  Il dort pas dans la cale du bateau?  Il a une cabine à lui seul près de celle du capitaine?  Tes yeux se parsèment d'étoiles brillantes.  Qu'est-ce qu'il est bien Tim!

Danser?  Tu ne sais pas danser et il est beaucoup trop grand pour tenir dans la paume de ta main.  Qu'est-ce qu'il raconte?  Peut-être que c'est ça, la rançon de la gloire en fait.  Il paraît que les héros sont tous un peu fous et décalés.  Ça explique sûrement tout ce discours décousu dont tu n'as rien compris.

« Bah si t'insistes hein, moi j'd'sais ça com' qu'ça.  J'vais pas t'ché t'mains 'vant, j'p'vais pas s'voir tsay.  J'c'prends pas qu't'en fais tout un plat, c'rien dé mains hein, » réponds-tu en levant justement les tienne pour prouver ton innocence.  Tu n'as pas pensé à mal, tu pensais que ça lui ferait plaisir.  Si tu avais su plutôt qu'il était sensible à propos de ses menottes, tu n'aurais rien dit.

« Alors c'vrai qu't'as une c'bine à côté d'celle d'cap'taine de l'Audacia et qu'c'est pour ça qui faut pas prendre l'crème? » demandes-tu pour changer le sujet de la conversation.  « Viens, on d'scute en m'chant, j'commence à 'voir froid moi! »   Tu passes un bras autour de ses épaules pour l'entraîner en direction de la Taverne de la Rose, puisqu'il insiste pour te raccompagner d'abord.





Revenir en haut Aller en bas
Le Pavillon Noir
Le Pavillon Noir
Tim l'Escampette
Tim l'Escampette

Messages : 3155
J'ai : 16 ans
Je suis : mousse sur l'Audacia !

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : l'Audacia
Mes autres visages: Richard le Harnois - Gabin de la Volte
Message Sujet: Re: Mais je ferai de toi un homme avant tout   Mais je ferai de toi un homme avant tout - Page 2 EmptyDim 17 Déc - 20:47

Elle ne releva pas ma manière de l'appeler, ma manière de dire son nom en entier de façon irritable, et au fond, cela ne m'étonnait même pas, cela ne m'étonnait même plus à dire vrai après une partie de soirée en sa compagnie. Son cerveau inexistant ne prenait rien en compte ou trop peu. Aux oubliettes les réflexions, aux oubliettes les jolis mots, aux oubliettes la logique, aux oubliettes l'instinct de survie, aux oubliettes encore le sarcasme. Cela étant, une partie de moi ne pouvait être complètement d'accord avec l'existence de ce genre de spécimen et c'est en beuglant tout haut, que je m'étais rendu compte de l'infâme stratagème dont elle avait usé sur moi. En fait, Liry Mac Lir n'était pas une idiote, elle jouait les idiotes pour me faire tomber. Et ce depuis le début. J'avais vu clair dans son complot, mais sans doute trop tard.

Tout prenait sens ! Cet assassin ivre, ce chat, cette bouteille salvatrice. Tout avait été soigneusement calculé. Comment avais-je pu raté le plus gros du gros ?! Pourquoi une jolie fille de son âge serait venu à moi en disant me croire, en me bavant limite au visage et en glissant ma main sur ses seins  sinon ? Ah, que ma partie basse m'avait fait défaut dans cette aventure. Je ne pouvais décidément compter que sur ma tête pour me sortir de là. Affront subit, vérité éclatée, irritation maximale, déception difficile à avaler, je lui avais tenu tête d'un doigt menaçant. Puéril un peu, résolument prêt à lui tenir tête aussi. Mais la Liry joua encore avec mes nerfs et mes sens. J'avais du mal à garder mon sang froid. J'avais du mal à la regarder sans saigner des yeux à présent. J'avais du mal à empêcher mes membres de se mettre à l'attaquer d'agacement. Elle me prenait pour un idiot. Elle continuait son manège pensant que je jetterais l'éponge et retomberais dans ses filets. Je ne savais pas encore la raison derrière tout cela, mais j'étais sa cible du soir, il n'y avait aucun doute la dessus.

À ses mains faussement innocentes qu'elle me mettait sous les yeux, je détournais les yeux rageusement dans un sifflement entre mes dents. Je sentais mes lèvres trembloter et mes yeux me piquer. Je me sentais comme une marionnette, comme un enfant, comme un jouet avec lequel on joue pour mieux le laisser de côté et le détruire ou bien le remplacer. Ma fierté de baratineur prenait cher, j'avais trouvé meilleur que moi. J'étais blessé et je détestais ça. Je détestais qu'on me prenne pour un idiot, je détestais qu'on me prenne de haut. J'étais lâche, mais pas stupide !

Quand elle mentionna la cabine de capitaine, je me figeais un moment sur place, la laissant poser son bras autour de mes épaules, la laissant ensuite m’entraîner dans sa marche alors que les pièces du puzzle prenaient place dans mon crâne. Le capitaine de l'Audacia était donc son but ?! J'étais le pion fâcheux et facile à ses yeux, qu'elle pouvait déplacer à sa guise sur le tableau afin d'atteindre le roi ! Sottise ! Stupidité ! Je n'étais pas un pion, j'étais un cavalier ! Non, j'étais un fou imprévisible ! Ou un pion spécial qu'elle ne pouvait prédire complètement. D'un mouvement rude, je repoussais violemment son contact à plein bras que je soulignais d'un :

« Oh mais pousse-toi ! »

Avant d’épousseter mes épaules pour en oublier sa sensation. Je ne pouvais ceci dit pas trop m'exposer, elle savait se battre, je l'avais vu. Si elle me pensait stupide et bien soit ! Ma priorité était de me mettre à l'abri est d'avertir le Capitaine ou le Second, ou quelqu'un de proche et de clean à mes yeux, du possible complot qui se faisait dans son dos. Red était-il mêlé à ça ? Tirait-il les ficelles de cette blonde ? Voulait-il renverser Philippe Jedidiah et prendre sa place ?! Je devais en avoir le cœur net et resté vigilent ! Je repris donc, dramatique.

« Je suis un homme, tu ne peux pas me tenir comme ça et te glisser contre moi. C'est dangereux ! Et ça ne marchera pas entre nous à cause de Red ! »

Voilà, comme ça, elle penserait à l'avenir que j'avais le béguin pour elle, elle me prendrait pour un jeune abruti qui se prend pour un grand. Comme ça, elle avait aussi la certitude qu'elle m'avait marqué 'en bien' et que son plan n'avait pas été percé à jour.

« Je dois partir à présent. Adieu Liry Mac Lir. Adieu, je ne t'oublierai pas ! Notre rencontre restera gravée dans mon cœur ! »

Surtout dans ma mémoire. Et après quelques pas en arrière, je piquais un sprint en reniflant presque tristement dans un dernier effort pour la mettre à genoux devant mon spectacle. Je parti loin, plus loin et je ne m’arrêtais de courir que lorsque j’eus la conviction qu'elle n'était plus là et qu'elle ne pourrait plus me rattraper. Je n'étais qu'un petit pion pour elle. Pion qui la mettrait en échec un jour. Les seules choses de bénéfiques que je devais retenir de cette horrible rencontre, pouvaient se résumer à : une bourse, un premier toucher et un complot révélé.


Mais je ferai de toi un homme avant tout - Page 2 Tumblr_inline_p85bp3kCI11r0qz1s_250
"What is the one thing we say to Apocalypse ?"
"Kitty cat, kitty cat, prrr"






Mais je ferai de toi un homme avant tout - Page 2 1530037627-tim




Tim ~ #A13239
Revenir en haut Aller en bas
Les Savants
Les Savants
Liry Mac Lir
Liry Mac Lir

Messages : 703
J'ai : 24 ans
Je suis : cartographe sur le Borée

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : Pénélope de Bellancre
Mes autres visages: Séverine de Bellifère, Marjolaine du Lierre-Réal, Lancelot l'Adroit, Anwar Sinhaj et Antonin de Faërie
Message Sujet: Re: Mais je ferai de toi un homme avant tout   Mais je ferai de toi un homme avant tout - Page 2 EmptyLun 18 Déc - 13:56

Tu es un peu surprise quand Tim te repousse avec vigueur loin de lui.  Qu'est-ce qu'il a?  Il a mal quelque part?  Tu lui jettes un regard complètement perplexe s'épousseter les bras.  C'est curieux cette idée de se prendre pour un plumeau.  Vous êtes dans le rues de la Ville Basse.  Forcément c'est un peu sale.  Et humide surtout.  Très humide même, au point que ça te pénètre jusque dans les eaux, mais ça te rappelle un peu la mer.  Sans le sel et la bonne odeur.  En vérité, tu trouves Tim de plus en plus étrange.  Il n'était pas comme ça quelques minutes plus tôt.  Peut-être qui est fatigué.  Après tout, il t'a sauvé à un cheveu de la mort quand cet homme ivre te pressait une lame contre le cou.  Tu n'as pas eu peur, tu savais qu'il te sauverait ton Tim.  Mais tu comprends qu'il soit peut-être un peu las avec tout ça.  Devoir surveiller ses propres arrières et en plus celle d'une autre, ça devait être épuisant.  Tu es sur le point de t'excuser quand il s'exclame à nouveau à propos de quelque chose que tu n'arrives pas trop à comprendre.  En quoi c'est dangereux de promener bras-dessus, bras-dessous avec ses amis?  Il a vraiment de ces drôles d'idées ton héros par contre, tu ne sais vraiment pas comment suivre sa conversation.  Et une fois encore, tu ne comprends pas pourquoi il fait une aussi grosse fixation sur ton cousin.  Très certainement Red n'aurait aucune objection à ce que tu te fasses accompagnée par quelqu'un d'aussi exceptionnel.  Puis il sait très bien que même sans ça, tu sais te débrouiller toute seule.

Tu étais sur le point de lui dire quand il te fait ses adieux avant de s'enfuir en courant.  Dans le noir de la nuit, tu éclates de rire.  Sacré Tim!  Il voulait entretenir le mystère donc!  Eh bah!  Tu le retrouveras bien assez tôt.  Une fois tes secousses abdominales terminées, tu essuies les larmes qui perlent le bord de tes yeux.  Tu resserres les pans de ta cape sur toi et reprend ta route.  Tu as soif.  Tu pourrais peut-être aller un petit verre de rhum avant de monter à ta chambre une fois à la Taverne de la Rose.  Ça terminera très bien ta soirée ça!

Triste que Tim soit parti avant.  Vous auriez pu prendre un petit coup ensemble.  La prochaine fois.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Mais je ferai de toi un homme avant tout   Mais je ferai de toi un homme avant tout - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais je ferai de toi un homme avant tout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: