AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 30% sur les chaussures Nike Air VaporMax 2019
133 € 190 €
Voir le deal

Partagez
 

 Comme un écho qui résonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptyMer 24 Oct - 0:34


Livre III, Chapitre 6 • Puisse le sort vous être favorable
Ljöta de Hvergelmir & Victorine Hallebarde

Comme un écho qui résonne

Dans nos têtes et dans nos cœurs



• Date : 31 octobre 1003
• Météo (optionnel) : On s'en fout, il fait nuit !
• Statut du RP : Privé
• Résumé : Ljöta et Victorine ont expérimenté de bien curieux phénomènes liés à l'Académie  ces jours-ci, et s'en entretiennent en privé.
• Recensement :
Code:
• [b]31 octobre 1003 :[/b] [url=http://arven.forumactif.org/t4257-comme-un-echo-qui-resonne#157097]Comme un écho qui résonne[/url] - [i]Ljöta de Hvergelmir & Victorine Hallebarde[/i]
Ljöta et Victorine ont expérimenté de bien curieux phénomènes liés à l'Académie ces jours-ci, et s'en entretiennent en privé.





« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptyMer 24 Oct - 0:35

Il fallait qu’elle en ait le cœur net. Tout cela lui tournait dans la tête depuis qu’elle avait été soudainement contactée par magie – par une inconnue, apparemment coincée dans l’Académie. Au début, elle avait pensé à une mauvaise blague, puis mis ces hallucinations auditives sur le compte de la fatigue – mais ça, c’était avant de croiser dans les couloirs de la Tour Noire quelques confrères et consœurs les yeux dans le vague, incluant Aubrée, sa chère apprentie, mais également Hermine, l’Écoutante du Poison, ainsi que Shahryar et Gauthier, Adeptes respectivement de la Corde et du Poison. Par la Main de la Nuit, que se passait-il donc à la Confrérie ? Alors, la princesse blonde a prié Lida et Sithis ; et quand ils sont restés muets, elle a tourné ses prières vers Vigdis, qui veille sur elle depuis qu’elle a accepté son héritage de skjaldmö.

Sans résultat.
Alors, tourmentée par ses réflexions qui l’agitent, elle a quitté son bureau au plus noir de la nuit, pour s’en aller toquer à la porte de sa propre Adepte qui doit sûrement dormir, puisqu’elles se relaient pour assurer la présence de la Lame en la Tour Noire. Victorine a toujours été de bon conseil – le pragmatisme tranquille et le solide bon sens de la Belliférienne sont toujours d’un réconfort certain pour la fille de Valkyrion, et Ljöta se félicite de son choix lorsqu’il a fallu qu’elle désigne une Lame pour la seconder. Victorine est fiable, et loyale ; la Tour Noire est entre de bonne mains lorsque Solal et elle-même doivent s’absenter, et par les temps qui courent, une telle certitude est plus que rassurante. Il est dommage tout de même de la réveiller, il n’est même pas une heure encore ; mais elle doit savoir, et c’est à contrecœur mais résolument que l’Écoutante s’en vient toquer à la porte de sa chambre. « Victorine ? C’est Ljöta. Pardon de te réveiller, est-ce que tu… »

Elle n’a pas le temps de terminer – c’est une Adepte visiblement totalement éveillée qui ouvre le battant, et la Kyréenne bat des cils un instant, déconcertée de la trouver encore debout à cette heure avancée. « Tu ne dors pas ? Est-ce que tout va bien ? » s’enquiert-elle, tout de suite inquiète pour celle qui est devenue une amie au fil des ans. « Je voulais te parler, est-ce que je peux entrer ? »





« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptyMer 24 Oct - 21:12

« M'dame, vous êtes là ? »
Le réveil se fait, aussi instinctif que soudain, comme si elle s'y attendait, comme si elle l'avait prévu. Victorine se redresse dans son lit, dans sa chambre plongée dans le noir. Son esprit se tourne vers la voix de cette jeunette apeurée mais courageuse, elle lui donne toute son attention. Et alors qu'elle s'efforce de lui donner avis et conseils, elle écarte les couvertures et rallume une chandelle pour éclairer la pièce. La flamme vacille, virevolte dans la chambre obscure. L'Adepte se dirige à sa table, prend un parchemin et une plume, puis commence à prendre note de toutes les informations qu'elle peut glaner. Car ce n'est pas la première fois qu'elle est contactée de cette manière.

La première occurrence a eu lieu la veille, en pleine journée, alors qu'elle vaquait à ses occupations. Elle n'était pas seule d'ailleurs, elle était entourée de plusieurs confrères et consoeurs qui ont dû penser qu'elle délirait quand elle s'est mis à regarder dans le vague, à la recherche de la source de cette voix. Pourtant, en cherchant un peu, elle a bien compris que la situation était bien réelle, car on lui a confirmé qu'il se passait quelque chose à l'Académie et que personne n'en savait réellement plus à ce sujet. Elle a donc couché sur le papier tout ce qu'elle a retenu de sa discussion avec la jeunette, au cas où, puis a repris le cours de sa journée.

Elle ne s'attendait certainement pas à ce que ça se reproduise de si tôt ! Ca fait pourtant plusieurs minutes que le silence a repris ses droits quand quelques coups sont frappés à la porte. « Victorine ? C’est Ljöta. Pardon de te réveiller, est-ce que tu… » Son Écoutante n'a pas le temps de terminer, Victorine est déjà à la porte et l'ouvre en grand. « Tu ne dors pas ? Est-ce que tout va bien ? » L'Adepte hoche la tête, hésitante. « Je voulais te parler, est-ce que je peux entrer ? » « Bien sûr. » Elle s'écarte pour la laisser passer et l'invite à s'asseoir si elle le désire.

Après avoir refermé la porte, elle s'avance au centre de la pièce et croise les bras sur sa poitrine. « Quelque chose ne va pas ? Tu as besoin de moi pour quelque chose ? Un contrat à aller négocier peut-être ? » Car elle est loin de s'imaginer qu'elle n'est pas la seule à avoir été ainsi contactée.
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptyMer 24 Oct - 22:15

Il y a comme une ombre sur le visage régulier de Victorine, et Ljöta s’inquiète un instant. Qu’est-ce qui peut bien troubler son Adepte d’ordinaire si sereine et concentrée ? Elle a appris à compter sur la force tranquille de la Belliférienne, parangon de calme dans l’adversité – quelles vagues pourraient bien venir rider l’onde paisible de cet étang de concentration ? Silencieuse, elle contemple un instant son amie, debout bras croisés au centre de la pièce, dans sa longue chemise de nuit ; et son regard remarque la chandelle allumée à la hâte, et la plume encore juchée dans l’encrier. Ces signes de désordre sont bien peu courants pour une personne aussi soigneuse que Victorine. Que se passe-t-il ?

S’asseyant au bord du lit, Ljöta tend la main vers son amie, l’invitant à prendre place près d’elle, détaillant soigneusement ses traits et la crispation légère de ses épaules. Comment poser la question qui la taraude sans avoir l’air d’une folle ? N’est-elle pas devenue folle, tout simplement, n’est-ce pas ça la terrible vérité ? La magie impie qu’elle semble détenir, à son grand désarroi, n’aurait-elle pas réussi pas quelques revirement du sort à la faire sombrer dans la folie ? Comment savoir, lorsque la magie est impliquée ! Comment deviner, de quoi les suppôts d’Aura sont capables quand ils ont décidé de nuire aux bonnes gens du continent ! A bien y réfléchir, tout cela n’est peut-être qu’un moyen détourner de l’isoler de ses soutiens, de dresser Victorine contre elle – n’est-elle pas déjà en train de se défier de son Écoutante, est-ce la signification de sa réserve inhabituelle ?

Toute prise dans sa paranoïa grimpante, c’est sans subtilité aucune que Ljöta finit par formuler la question qui lui brûle les lèvres, saisissant son amie aux épaules dans une envolée dramatique. « Dis-moi la vérité ! Est-ce que tu entends des voix ? »





« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptyMar 30 Oct - 12:35

Il n'est pas habituel pour l'Écoutante de quitter ainsi son bureau en pleine veille pour aller frapper à la porte de sa chambre. Quelle est donc l'urgence qui l'a chassée de ses fonctions ? Que se passe-t-il pour qu'elle paraisse ainsi agitée ? Assise à ses côtés sur son lit, Victorine l'observe, l'esprit encore distrait par la conversation qu'elle vient d'avoir avec la jeune fille de l'Académie. Doit-elle en parler à Lia ? Peut-être... mais quand celle-ci aura révélé ce qui la taraude tant.

Elle ne s'attendait cependant pas à être ainsi agrippée par les épaules, à entendre cette question. « Dis-moi la vérité ! Est-ce que tu entends des voix ? » En un autre jour, en une autre occasion, Victorine lui aurait demandé si elle n'avait pas abusé de quelque substance cielsombroise, mais ses mots sont bien trop proches de ce qu'elle vit depuis deux jours pour qu'elle les rejette comme un instant de folie. Alors elle fronce les sourcils, elle hoche la tête et elle répond franchement : « Oui. Mais je n'en entends qu'une, toujours la même. Elle venait de me parler quand tu es arrivée. » Il est rassurant de se rendre compte que d'autres vivent la même chose. Peut-être ne sont-elles pas les seules de la Confrérie Noire à avoir entendu de telles voix ? Devrait-elle demander à tous ceux qu'elle croise ? Non... peut-être pas.

Victorine secoue la tête. « C'est une gamine de l'Académie, elle est coincée dedans et visiblement, elle et d'autres élèves sont forcés de s'attaquer les uns aux autres sans moyen de s'échapper. Elle m'a parlé hier après-midi pour la première fois, elle voulait des conseils. Je crois que c'est plutôt grave. » Son front se plisse sous la réflexion. La situation est grave. « Et toi alors, qu'as-tu entendu ? » demande-t-elle, doublement intriguée. Peut-être ne s'agit-il pas du tout de la même chose ? Peut-être s'est-elle trop avancée en pensant qu'elles venaient de vivre la même chose ?
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptyMar 30 Oct - 22:12

Bon, c’est vrai, il faut bien admettre que si n’importe lequel de ses assassins était venu lui poser une telle question, Ljöta aurait émis de sérieux doutes sur la pertinence de ses réflexions, et suggéré au concerné de se sevrer de la substance qui avait étendu son emprise sur ses sens. Elle aime si peu la magie, la princesse de Valkyrion, qu’elle aurait certainement rejeté toute tentative d’explication – et pourtant. Force lui est d’admettre que ce qui lui arrive est réel, et elle prie pour que Victorine comprenne – pour que Victorine lui vienne en aide. C’est avec une attention presque désespérée qu’elle observe son Adepte froncer les sourcils, puis hocher la tête – et ce simple assentiment lui fait l’effet d’une délivrance.

Un profond soupir échappe à l’Écoutante, et elle laisse retomber ses mains, les nouant l’une à l’autre dans une crispation nerveuse. « Je… Je ne sais pas si je dois être rassurée, que toi aussi tu… Ou bien si je devrais m’inquiéter que cela ne se limite pas à moi. J’ai été contactée par une gamine, jeune, élève de l’Académie – belliférienne, je pense, de ce que j’en ai compris. Enfermée elle aussi, et obligée de tuer pour ne pas être massacrée par les autres. Je ne sais pas si… enfin, je veux dire… est-ce que tu penses qu’il y en aurait d’autres, ici, qui auraient vécu la même chose… ? » Rien que cette idée lui fait courir un frisson d’horreur dans le dos. Rien que d’imaginer la possibilité que la Confrérie Noire, tout entière, puisse faire l’objet d’un tel… complot… Et comment en avoir la certitude sans faire le tour de tous les assassins du coin, un par un, au risque de passer pour folle ou dérangée ? Passant une main lasse sur son front, comme pour chasser la migraine qui s’en vient, Ljöta soupire à nouveau, avant de recentrer le regard sur Victorine. « J’écoute tes propositions. Comment savoir avec certitude ce qui se passe à l’Académie ? »





« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptySam 5 Jan - 14:54

« Je… Je ne sais pas si je dois être rassurée, que toi aussi tu… Ou bien si je devrais m’inquiéter que cela ne se limite pas à moi. J’ai été contactée par une gamine, jeune, élève de l’Académie – belliférienne, je pense, de ce que j’en ai compris. Enfermée elle aussi, et obligée de tuer pour ne pas être massacrée par les autres. Je ne sais pas si… enfin, je veux dire… est-ce que tu penses qu’il y en aurait d’autres, ici, qui auraient vécu la même chose… ? » Il y a également du soulagement dans le regard de Victorine, alors qu'elle réalise que son Écoutante a vécu la même chose qu'elle. Des gamines, toutes deux de l'Académie, toutes deux menacées de mourir si elles n'attaquent pas les premières. Est-ce une coïncidence que deux membres de la Confrérie aient ainsi été pris à parti ? Que penser de tout cela ? L'Adepte, pourtant, hausse les épaules. « Aucun moyen de le savoir sans risquer de passer pour des folles à lier. » N'est-ce pas pourtant ce que vient de faire Lia ? Victorine est son amie depuis bien assez longtemps pour se faire le réceptacle de ses confidences les plus étranges comme les plus débridées, mais ça, c'est une première. Heureusement qu'elle se trouve dans la même situation. Cela dit, elle ne se voit pas aller demander à tous les assassins qu'elle croise s'ils ont entendu des voix. Sauf quelques amis de confiance.

« J’écoute tes propositions. Comment savoir avec certitude ce qui se passe à l’Académie ? » L'Adepte fronce un instant les sourcils, plongée dans sa réflexion. Elle ne voit pas cinquante solutions. « Il faudrait dépêcher quelqu'un sur place, pour commencer. La gamine qui m'a contactée m'a dit que l'Académie était scellée par magie, il sera aisé de s'en rendre compte. » Cependant, ça ne serait pas suffisant pour savoir ce qu'il se passe à l'intérieur. « Ensuite, nous pourrions prendre contact avec des gens de la Cour des Miracles, ils savent peut-être quelque chose. Tu as un contact parmi eux, non ? Ce voleur dont tu me parlais... Tyr, c'est bien ça ? » Malgré le sérieux de la situation, une étincelle de malice luit dans son regard alors que les commissures de ses lèvres s'étirent en un mince sourire.
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptySam 5 Jan - 21:23

Elle reste inquiète, l’Écoutante de la Lame, même si la présence apaisante de Victorine commence à calmer légèrement sa panique. Rien que l’idée d’un complot contre la Confrérie est fort troublante, et y mêler la magie… brrr, elle en frissonnerait presque. Il est rassurant, toutefois, de constater que son Adepte a vécu la même expérience qu’elle, et l’esprit méthodique de Ljöta commence à envisager la situation sous un autre angle. Si effectivement le problème ne vient pas d’elle, alors il se trouve forcément quelqu’un, quelque part, qui détient la clé de l’équation et saurait fournir les explications nécessaires à la résolution de l’affaire…

Victorine propose, et Ljöta réfléchit, un léger frisson courant le long de son dos à la mention faussement innocente de Tyr. Elle l’apprécie de plus en plus, son impertinent petit Voleur dont l’insolence n’a d’égale que son inconscience – ou sa bravoure, elle n’est pas encore totalement décidée sur ce point. « Devrions-nous réellement mêler les enfants d’Isil aux affaires de la Confrérie ? » Mais cette affaire ne concerne-t-elle réellement que la Confrérie ? Il est possible que d’autres soient également en contact avec les enfants enfermés dans l’enceinte de l’Académie, et les Voleurs sont effectivement les mieux placés pour en avoir recueilli les échos. De toute manière, elle n’a pas besoin de prétexte pour susciter une rencontre avec Tyr ; mais ce motif officiel lui permettra de profiter de sa compagnie à nouveau.

« Cela dit, à la réflexion, tu as raison : leur réseau d’information est le plus performant du continent, ils seraient sûrement prêts à collaborer s’ils peuvent en tirer un quelconque intérêt… Je vais tâcher de faire savoir alentour que Lia cherche à rencontrer Tyr rapidement. Et pour ta gouverne, jeune fille, sache que je ne l’ai pas revu récemment. Ce sous-entendu est scandaleux. » précise-t-elle en arquant un sourcil hautain. Neuf jours, ce n’est pas récent, ce qu’elle dit est donc forcément exact ! « De ton côté, tâche de voir auprès de nos frères et sœurs s’ils ont été confrontés à des manifestations de magie anormales, veux-tu ? Nous ferons le point ensemble ensuite. »





« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptyMar 15 Jan - 12:54

« Devrions-nous réellement mêler les enfants d’Isil aux affaires de la Confrérie ? » La question est légitime, mais Victorine est pragmatique. La Cour des Miracles est le plus grand réseau d'informations du continent. Elles sont besoin d'informations. Elles ont donc besoin de la Cour des Miracles. L'Adepte doute qu'il s'agisse d'un problème uniquement lié aux enfants de la nuit, même s'il ne s'agit encore que d'une intuition. Elle ne sent pas l'implication de la Sombre Mère ou du Sans-Visage dans ce contact étrange et sans précédent, mais peut-être se trompe-t-elle. Lia est plus à-même de le savoir.

« Cela dit, à la réflexion, tu as raison : leur réseau d’information est le plus performant du continent, ils seraient sûrement prêts à collaborer s’ils peuvent en tirer un quelconque intérêt… Je vais tâcher de faire savoir alentour que Lia cherche à rencontrer Tyr rapidement. Et pour ta gouverne, jeune fille, sache que je ne l’ai pas revu récemment. Ce sous-entendu est scandaleux. » Jeune fille ? Le sourcil s'arque et le sourire s'accentue. Son silence est plus évocateur que des mots. « De ton côté, tâche de voir auprès de nos frères et sœurs s’ils ont été confrontés à des manifestations de magie anormales, veux-tu ? Nous ferons le point ensemble ensuite. » Elle acquiesce promptement. « Je ferai mon possible dès demain. Nous finirons par faire la lumière sur cette histoire. » Et le plus tôt sera le mieux.

Mais pour le moment, il y a bien d'autres questions qui lui viennent à l'esprit. « Alors ? Quand l'as-tu vu pour la dernière fois ? » Le ton faussement innocent ne trompe personne. Elle aurait pu chercher à en savoir plus sur cette jeune femme qui l'a contactée, sur ce qu'elle lui a dit, sur ce qu'elle voulait. Mais elles auront tout le temps de le faire demain, quand elles en sauront plus sur ces contacts mystérieux. En revanche, il y a quelques temps déjà que Victorine n'a pas taquiné son amie. « Je demande évidemment pour savoir où en sont nos... relations avec les enfants d'Isil. » Bien sûr. Pour quelle autre raison ?
Revenir en haut Aller en bas
La Confrérie Noire • Admin
La Confrérie Noire	• Admin
Ljöta de Hvergelmir
Ljöta de Hvergelmir

Messages : 371
J'ai : 31 ans
Je suis : Écoutante de la Lame pour la Confrérie Noire • Princesse de Valkyrion

Feuille de personnage
J'ai fait allégeance à : la Sombre Mère, et Valkyrion
Mes autres visages: Mélusine ♦ Quitterie ♦ Chasteté ♦ Rejwaïde ♦ Faustine ♦ Pénélope ♦ Shéhérazade
Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptyMer 16 Jan - 12:17

Le changement de sujet semble fonctionner – l’espace de quelques secondes, juste le temps pour Victorine d’accuser réception des ordres de Ljöta, d’Adepte à Écoutante. Il faudra effectivement faire la lumière sur ces mystères et trouver le fin mot de l’histoire – il est hors de question qu’une magie sacrilège ne se permette de violer l’intimité de la Tour Noire en toute impunité ! e responsable paiera pour cet affront, la Kyréenne se faisant fort de lui enseigner l’humilité avec tous les moyens nécessaires.

Mais voilà que Victorine revient au sujet précédent, celui qui ne la regarde absolument pas, avec le goût typique des Bellifériennes pour les potins de tout poil. Oh bien sûr, elle peut comprendre ce trait de caractère chez des femmes recluses perpétuellement à l’intérieur de leurs demeures et privées de toute distraction autre que celle de la conversation ; mais son, bras droit s’est émancipée depuis longtemps et n’a plus besoin de papoter pour exister, si… ? Un soupir résigné échappe à Ljöta tandis qu’elle rend les armes devant son amie qui suinte une curiosité malicieuse par toutes les fibres de son être. « Si tu parles de mon contact à la Cour des Miracles, je l’ai croisé il y a une dizaine de jours. » Quand il s’est introduit dans ses appartements à la Tour de Valkyrion et qu’elle l’a surpris en train de fouiller tranquillement dans son tiroir à bijoux, sans rien en subtiliser, mais avec l’air concentré de quelqu’un qui réalise un inventaire précis et détaillé. « Je peux t’assurer que nos relations avec les enfants d’Isil sont au beau fixe. » poursuit-elle, l’air buté, peu désireuse d’approfondir la réelle teneur desdits liens entre cet impossible Voleur et sa propre personne. Maudite soit Victorine, avec ses questions dont l’indiscrétion allume une rougeur inconfortable sur ses joues pâles de Kyréenne !





« Sweet Mother, sweet Mother, send your child unto me,
for the sins of the unworthy must be baptized in blood and fear. »
© acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne EmptyDim 7 Avr - 19:14

Victorine ne s'attend pas à obtenir les détails des rencontres entre son amie et ce cher voleur insolent qui semble éveiller en elle bien des sentiments contraires. Ah ça non, mais elle peut bien s'amuser un peu de ses réactions. Il est si rare de voir son Écoutante perdre son flegme légendaire et se retrouver à cours de mots. Et serait-ce une rougeur qu'elle voit se développer sur les joues d'ordinaire si blanches de la sérieuse Kyréenne ?

« Si tu parles de mon contact à la Cour des Miracles, je l’ai croisé il y a une dizaine de jours. » Le ton peu amène ne rebute certainement pas la Belliférienne, qui connaît désormais bien trop Lia pour craindre sa fureur – l'Écoutante semble plus embêtée qu'en colère, par la curiosité de son Adepte. « Je peux t’assurer que nos relations avec les enfants d’Isil sont au beau fixe. » Un sourire en coin vient orner les lèvres de l'assassin, mais elle ne pousse pas plus avant ses questionnements déplacés. Elle ne doute pas qu'elle finira pas entendre parler de ce voleur encore de nombreuses fois, souvent en mal, mais pas uniquement.

« Très bien. Je suis ravie de l'apprendre. » répond-elle simplement, d'un hochement de tête bref. « J'attends donc de tes nouvelles, lorsque tu auras contacté les enfants d'Isil et que j'en aurai fait de même auprès de nos frères et soeurs. Nous ferons le point demain, au coucher du soleil, si ça te convient. » Elle attend une confirmation, puis accompagne son Écoutante à la porte de sa chambre. Victorine lui souhaite bonne nuit mais n'ajoute rien. Elles ont du pain sur la planche mais chacune sait pouvoir compter sur l'autre dans cette affaire étrange. Elles obtiendront le fin mot de cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Comme un écho qui résonne   Comme un écho qui résonne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme un écho qui résonne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arven :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives V.1 :: Archivum des RP-
Sauter vers: